Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  Francesca le Dim 26 Mai 2013 - 6:34


Mylène Farmer aime "la formule" et s’amuse avec les mots. Eaunanisme, l'une de ses chansons (contraction d’eau et d’onanisme ») en est la parfaite illustration. Wink

Et si le texte peut sembler obscure de prime abord, la chanson est d’une sensualité et d’un érotisme torrides. Une spécialité de Mylène, qui parle ici de masturbation et de parfaite communion avec l’élément liquide – élément que l’on retrouve en bruitage dès le début de la chanson.

Dans toutes les religions, dans toutes les civilisations, dans tous les mythes, l’eau est source de vie, moyen de purification ou de régénérescence, promesse de développement.

Elle représente l’infini des possibles. Elle est un symbole universel de fécondité et de fertilité, de pureté, de sagesse, de grâce et de vertu. Elle est l’origine et le véhicule de toute vie, souffle vital – la sève n’est-elle pas de l’eau ? Avant de naître, ne baigne-t-on pas dan l’eau amniotique ?

L’eau est libre et sans attaches. Elle se laisse couler en suivant la pente du terrain ou en suivant le courant. L’eau s’abandonne. La force de l’eau est une force « yin » féminine. Et l’eau est partout, même dans les déserts, sous forme d’oasis, dans nos yeux, sous forme de larmes, sur nos corps, sous forme de sueur.

Pour rattacher cette symbolique de l’eau au titre de la chanson de Mylène, on peut également parler de la cyprine, liquide sécrété par le sexe de la femme lorsqu’elle est en état d’excitation sexuelle, donc quand elle se masturbe….

Moment évoqué dans le refrain de la chanson : "Océan d’ambre / Mélange, mélange-moi / A tes légendes / Mets l’ancre, l’ancre en moi / C’est si doux la brûlure / Là où la main me touche, Eau / Et coule cette écume / De ma bouche ». Si, dans le refrain, Mylène emploie la première personne du singulier, elle parle dans les couplets d’une tierce personne (son double ?). Les vers « J’irai lui dire / Que de l’homme elle s’est lassée / De tout / Que sa vie rare / Est cachée dans le velours .. de l’immensité / Qu’il est trop tard pour l’aimer / Elle s’est dissoute… dans l’éternité, Eau".... évoquent ainsi une femme qui s’adonne à la masturbation après avoir été délaissée par un homme…



Que pensez-vous vous-mêmes des plaisirs solitaires ?

Qu'ils soient d'un ordre sexuel ou autre, en usez-vous ? ou en abusez-vous ?

Et dans quel but ?

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  June63 le Dim 26 Mai 2013 - 12:31

Fichtre!
Je vais faire diversion... What a Face
Quand on parvient à comprendre les paroles de ses chansons, il est vrai qu'on remarque des choses très licencieuses et très bien écrites.

Et dans quel but ?

Se reconnecter à soi-même?
Se rappeler qu'on a aussi un corps?

Les plaisirs solitaires ne sont pas si faciles à s'offrir, je trouve...Par exemple, j'avais retenu depuis longtemps une place de concert et le jour venu...je n'ai pu sortir de chez moi...

_________________
June63
avatar
June63

Messages : 150
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  shamallo le Dim 26 Mai 2013 - 17:09

Cette chanson me semble comme une petite vengeance, ou un air narquois, pour narguer les hommes. Mais peut être pas. Et les enfants explorent leur corps tout naturellement, donc sans problèmes.

Il est facile de modifier à volonté un excès ou un manque de sexualité ou de génitalité par l'activité, la respiration, la pensée, et bien sûr l'alimentation.
Le plaisir sexuel est une dépense d'énergie; si l'énergie n'est pas échangée sur place, que devient elle?
Que reçoit celui (celle) qui se masturbe, en échange?
Quelles sont les entités concernées, et sur quels plans?
Cela me rappelle une discussion que j'ai eue avec un vieux kabbaliste, au cours de laquelle il disait que les gens qui s'abstiennent de sexualité pratique sont gênants pour la communauté, parce que dans l'invisible se produit une surpression qui pousse d'autres membres de la communauté à commettre des excès. Il n'était pas d'accord avec le célibat des prêtres pour cette raison; d'ailleurs, la kabbale affirme que l'auto-réalisation est un fantasme spirituel, et que le futur Moïse n'est pas un homme, mais un couple; de même que Moïse est présenté apparemment en homme solitaire à cause de la dégradation en cours à son époque, mais qu'en réalité le rôle des femmes et du couple est primordial.

J'aime être "seule", je ne m'ennuie pas et y trouve grand plaisir, cela vient d'un apprentissage obligatoire, dans une enfance solitaire, parce que c'était comme çà; mais le partage "réel" est encore autre chose. En fait j'apprécie les deux situations, et je suppose qu'il en va de même pour la plupart des gens: il n'y a qu'à voir le nombre de ceux qui se morfondent, soit d'être seuls, soit de ne pas l'être suffisamment!


Enfin pour en revenir et en terminer avec l'aspect sexuel de la question, j'observe qu'il y a beaucoup d'hypo, d'hyper, et de pervers sexuels; cela vient assurément d'un mode de vie global détraqué, comme on l'observe tout bêtement avec des animaux de laboratoire.
Quant à l'eau, Mylène aurait pu tout aussi bien employer le symbole du feu, non?


[img][/img]



Dernière édition par shamallo le Dim 26 Mai 2013 - 22:07, édité 1 fois

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  June63 le Dim 26 Mai 2013 - 20:08

C'est pertinent...
Il me vient une observation sur ce fameux échange d'énergie...
Une amie n'avait plus de relations sexuelles avec son mari depuis plusieurs années et si la frustration était toute naturelle (c'est lui qui imposait l'abstinence) elle s'était rendue compte que cela ne la poussait pas du tout vers des plaisirs solitaires qui ne pouvaient en rien compenser quoi que ce soit. Curieusement, la masturbation était plus naturelle quand la sexualité du couple était active.

_________________
June63
avatar
June63

Messages : 150
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  Francesca le Lun 27 Mai 2013 - 6:12

Si l'on prend par exemple le tantrisme, qui est une branche de la spiritualité indienne. Elle considère le corps comme un moyen, un véhicule, et non comme une fin en soi. L’attrait pour cet enseignement est dû au fait qu’il "détabouïse" la sexualité dans la mesure où il la prend en compte et ne la rejette pas. Wink

D'autre part, dans le livre "Les Messagers de l'Aube" de Barbara Marciniak, il est dit ceci :

" Les organes sexuels du corps sont des voies vers le plaisir qui créent des fréquences guérissant et stimulant le corps et qui, potentiellement, peut le mener au soi spirituel. La sexualité est tellement mal comprise sur cette planète que lorsque deux personnes ont un échange sexuel, ce n’est que très rarement dans le but de s’en servir pour se brancher au plan spirituel. La sexualité évoque une spiritualité qui est libre et qui se voit comme capable de créer. Il est très rare cependant que la sexualité soit utilisée comme pont pour vous amener à des niveaux supérieurs de conscience."

qu'en pensez-vous ?

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  shamallo le Lun 27 Mai 2013 - 6:23

Que cette conception se répande fera du bien! Pour l'instant, le plus gros trafic sur le Net reste le porno_ eh oui c'est ce que disent les chiffres_ malheureusement, pourri par des "valeurs" dépassées et dégradantes tant pour les hommes que pour les femmes!

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  Francesca le Mar 28 Mai 2013 - 10:24

Merci pour vos avis les filles


Une fois n’est pas coutume, Mylène nous donne – presque – toutes les clés de ce texte dans une interview accordée le 16 octobre 1995 sur NRJ, au journaliste Eric jean-Jean : Wink

"J’avais envie de l’élément eau, maintenant l’onanisme c’est effectivement la recherche du plaisir par soi-même. Moi, quand j’ai écri cette chanson, je pensais à l’écriture ; l’écriture est aussi un plaisir solitaire, en tout cas dans un premier temps, et j’avais envie d’écrire comme un petit conte, en évoquant un personnage ".

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  shamallo le Jeu 6 Juin 2013 - 8:30

Une constatation sur la pratique de l'onanisme, à 12 mn:




shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mylène Farmer et les plaisirs solitaires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum