Nos amis les Chats !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos amis les Chats !

Message  Francesca le Lun 24 Juin 2013 - 8:15

Il existe un doute quant à la domesticité du chat sur ce qui l’a conduit à devenir aujourd’hui l’un des compagnons favoris de l’homme, comptant ainsi au rang du petit nombre d’animaux qui ont le privilège de vivre à l’intérieur des maisons.
Le mystère qui entoure le chat vient autant des superstitions et mythes sur les félins que de la personnalité indépendante de cet animal parfois difficile à comprendre…




Domestication ancienne
Le chat, contrairement aux autres animaux domestiques, a choisi de lui-même de rester aux côtés des humains. Il n’a pas été domestiqué de manière sélective.
Des spécialistes estiment que les premiers chats ont été probablement attirés vers les villages et les camps d’humains depuis leurs forêts natales, en raison du nombre de rongeurs et autres petits animaux de proie qui étaient attirés par les habitations humaines.

Ces chats, encore sauvages, seraient progressivement devenus plus « calmes et détendus » dans l’environnement humain. Les chatons nés dans les villages auraient été habitués dès leur naissance au contact humain ou, tout au moins, à la présence humaine. Une fois que les hommes comprirent la formidable aptitude du chat à maîtriser la prolifération des rongeurs, leur avenir était tracé : ils étaient là pour rester…

Différentes indications archéologiques montrent que les relations humain-chat ont été continues depuis des milliers d’années. Sur les sites de sépultures isolées, dans les îles de la Méditerranée, on a ainsi trouvé des squelettes de chats, souris et humains, tous retrouvés dans le même lieu !

Si les souris ont pu atteindre l’île en se cachant dans les paquets de nourriture et d’autres fournitures, la seule manière qui rend plausible la présence de chats sur ces mêmes îles est qu’ils aient été amenés sur l’île par les marins et les colons. Il est probable que ces îles éloignées eussent été littéralement envahies de rongeurs sans la présence de ces chats importés.
La première culture à domestiquer et à transformer les chats en compagnon d’intérieur a été la civilisation égyptienne. Ce processus commença il y a près de 4000 ans. Les fermiers et commerçants égyptiens nourrirent alors les chats pour les inciter à rester à proximité, contrôlant ainsi par ce biais la population de rongeurs dans les surfaces de stockage de nourriture.



À partir de ce timide début de domestication, le chat atteignit bientôt un pic d’importance dans la culture des Égyptiens.
On les adorait alors  en tant qu’incarnation terrestre des dieux et déesses de la chasse et de la fertilité. Les chats étaient libres de circuler parmi les habitations et un site de sépulture sacré leur était même consacré, le Temple à Bubastis, où les chats étaient momifiés et conservés selon la coutume de ces temps anciens. La mort d’un chat dans une maison mettait toute la  famille en deuil.
Des lois interdisant la mise à mort des chats sous peine de mort sont restées en vigueur pendant plusieurs centaines d’années dans les villes égyptiennes. Les chats africains étaient également domestiqués et traités avec révérence et respect de par leur valeur symbolique.

Les chats étaient également utilisés comme monnaie d’échange entre différentes cultures. À l’origine ils étaient les animaux de compagnie et compagnons des seuls commerçants les plus riches.
En raison de la grande capacité de reproduction des chats, cette valeur d’animal symbole de richesse n’a pas perduré puisque le nombre de chats a rapidement augmenté dans de nombreux ports et villes de l’hinterland jusqu’à ce qu’ils deviennent une nuisance pour la population humaine.

Aujourd’hui encore, plusieurs villes dans du monde ont toujours des problèmes avec l’énorme population de chats sauvages qui s’y sont installés.

L’élevage sélectif de chats pour produire des races différentes et reconnaissables devint fréquent à l’époque moderne. Cependant, la grande majorité des chats domestiques de la terre ne sont pas de race pure, seuls 5 % de la population domestique totale appartient à une race reconnue. Les autres chats sauvages ou domestiques sont généralement classés en deux catégories, les chats à poils courts domestiques et les chats à longs poils domestiques.


Dites-nous tout ce que vous savez sur ces adorables félins ! 
Merci   

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos amis les Chats !

Message  Francesca le Mar 25 Juin 2013 - 17:45

La plupart des chats n’adoptent pas intentionnellement un comportement destructeur, cependant certains d’entre eux semblent dotés de la capacité de tout détruire dans une maison ! Que ce soit dans la nature de votre chat ou qu’il agisse ainsi juste par ennui, en cherchant simplement quelque chose à faire lorsque vous n’êtes pas là, il existe des stratégies et des techniques que vous pouvez utiliser pour résoudre ce problème.
En fait, la majorité de ce que les humains prennent pour un comportement destructeur n’est guère plus qu’un chat qui finit par abîmer l’apparence de nos meubles et de nos plantes, parfois mâchées jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que la tige !
Quelquefois, les chats se mettront à mordiller comme des chiens, particulièrement les coins des tapis, les pieds des   guéridons, vos angles de meubles et même vos chaussures ou votre téléphone mobile oublié sur la table. La mastication est également potentiellement dangereuse pour votre chat puisqu’il peut avaler des morceaux d’objets qui peuvent le blesser ou bloquer son système intestinal.



Occasionnellement, le chat, particulièrement le mâle, adoptera un comportement connu sous le nom de « vaporisation » difficile à réfréner une fois que l’habitude est prise. Ce marquage viendra le plus souvent se faire sur votre chaise favorite, votre canapé ou votre lit, par la vaporisation d’un fin jet d’urine.
Vous remarquerez immédiatement l’attitude du chat lorsqu’il fait cela parce que sa queue sera dirigée droit vers le haut et se balancera ou vibrera dans un mouvement très reconnaissable.
Certains chats, souvent ceux qui sont de race pure ainsi que les croisés siamois ou persans, adopteront un comportement de suçotement. Cela peut résulter du fait d’avoir été sevré trop tôt, mais les chats qui font cela sont habituellement très calmes et bien adaptés, excepté pour ce petit caprice.
Les chats qui adoptent une habitude de suçotement trouveront le plus souvent un objet favori pour s’adonner à leur manie. Il s’agira le plus souvent de l’extrémité d’un tapis ou d’un oreiller qu’ils tiendront dans leur gueule comme s’ils étaient en train de téter. Le seul dégât qui en résultera sera une tâche mouillée à l’extrémité de l’objet investi !


Quelle est la cause de ces mauvais COMPORTEMENTS ?


Comme nous venons de l’évoquer, la majorité des comportements du chat sont naturels et normaux, même s’ils excèdent les limites de l’acceptable dans votre maison ! Occasionnellement, les chats peuvent s’attaquer aux plantes, mâcher ou lécher un objet particulier parce qu’ils ont une déficience nutritive.
Cependant, s’ils paraissent en bonne santé et s’ils mangent des croquettes pour chats ou d’autres aliments de bonne qualité, le problème doit être cherché ailleurs. Pour vérifier tout problème de santé, amenez votre chat chez votre vétérinaire où on lui fera une analyse de sang pour déceler une éventuelle déficience ou un déséquilibre.
Les chats qui attaquent vos plantes, le mobilier, etc. ressentent probablement de l’ennui et cherchent quelque chose d’amusant à faire. Heureusement, il existe une grande variété de jouets de substitution créée à cet effet, comme des balles, des jouets en peluche et même des jouets mécaniques pour l’occuper lorsqu’il doit rester seul. Une autre solution pour rompre tout ennui est de lui trouver un compagnon animal tel qu’un chien qui apprécie les chats ou un autre chat.
Les chats auront un comportement plus difficile et bien plus provocateur s’ils ne sont pas castrés ou stérilisés lorsqu’ils sont jeunes. Le comportement de vaporisation décrit ci-dessus est presque toujours éliminé par la castration précoce chez le mâle.
Le meilleur moment se situe environ entre le troisième et le sixième mois, et même les mâles castrés jusque vers le neuvième mois ne développeront habituellement pas ce comportement. Au-delà de cette période, ils risquent de persister dans leur comportement de vaporisation.
Les comportements habituels des mâles non castrés incluent l’agression et le combat pour le territoire, ce qui peut occasionner une augmentation des risques de blessure ou celui de contracter une maladie au contact d’un chat sauvage, non vacciné.


Maintenir votre chat heureux


Faire le bonheur de votre chat n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le penser. Passer quelques moments à le nettoyer, à le nourrir et à jouer avec lui. S’assurer qu’il ait de la compagnie, grâce à la présence d’un autre animal ou d’une personne, peut également l’aider lorsque vous n’êtes pas là.
La plupart des chats sont à l’aise en étant seuls pendant la journée et acceptent que vous les laissiez dans la maison ou dans l’appartement. S’ils peuvent regarder à l’extérieur, s’asseoir sur le rebord d’une fenêtre ou sur la porte d’un patio, cela peut contribuer à les maintenir occupés.
Faire le bonheur de votre chat implique également de s’assurer qu’il dispose d’un bac à litière propre, des jouets, de la nourriture et de l’eau lorsque vous n’êtes pas là. Fournissez-lui une bonne variété de jouets, depuis la balle qu’il peut faire rouler avec ses pattes jusqu’aux petits jouets qu’il peut transporter dans sa gueule.
Les chats qui explorent les garde-manger et les placards sont le plus souvent à la recherche d’un petit supplément de nourriture. Aussi, en laissant à leur disposition de la nourriture et de l’eau facilement accessibles il est moins probable qu’ils se mettent à chercher ailleurs pour en trouver.
Les jeux pour chats sous forme de tours ou autres, avec des poteaux à gratter, des bacs, et de nombreux endroits pour sauter et bouger sont également un bon moyen de leur proposer de l’exercice dans un espace contrôlé.
Ceci peut également aider à empêcher les griffures sur les meubles ou le jeu consistant à déterrer vos plantes. Ajouter quelques feuilles d’aluminium froissées ou des pierres sur vos plantes aidera à empêcher ces attaques en règle contre la végétation de votre maison !
 

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos amis les Chats !

Message  Francesca le Mer 26 Juin 2013 - 6:38

Extrait du livre ‘les chats' aux éditions Fleurus
 
La queue du chat l’aide à se maintenir en équilibre. Elle indique également son humeur. parfois dressée, s’il est satisfait, parfois énorme, lorsque le chat est en colère !




_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos amis les Chats !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum