L’exorcisme ne connaît pas la crise

Aller en bas

L’exorcisme ne connaît pas la crise

Message  Francesca le Lun 22 Juil 2013 - 9:52

 


Débordée ! L’Eglise italienne ne sait plus comment gérer la recrudescence des demandes d’exorcisme. « Face aux sollicitations, la curie de Milan a doublé son nombre d’exorcistes, passé de six à douze, et mis en place un numéro vert pour trier les appels », indique la journaliste Ariel Dumont sur MyEurop.info en décembre 2012.


En Vénétie, une task-force de treize prêtres œuvre d’arrache-pied. Exorciste officiel du Vatican et de l'archidiocèse de Rome, le Père Gabriele Amorth ne chôme pas non plus. Son dernier livre, Ma bataille contre Satan, paru en janvier 2012, est un best-seller. Sur la TNT, la Conférence épiscopale italienne diffuse également une émission nommée Vade Retro, consacrée à l’exorcisme. Au programme : des témoignages, des conseils et des prières. 


Satan aurait-il décidé de s’acharner sur l’Italie ?


Attention, prévient Monseigneur Mascheroni, évêque auxiliaire à Milan et responsable du Collège des exorcistes : les « vrais phénomènes diaboliques » restent rares. « Les personnes de tout âge et de toute origine sociale qui font appel à un exorciste sont en proie à un profond désespoir. Ce sont souvent les parents qui appellent pour dire que leur fils ne va plus à l’école, qu’il se drogue, qu’il se rebelle contre l’autorité parentale », rapporte Ariel Dumont.


Ou des gens qui, suite à des échecs successifs ou des épreuves douloureuses, pensent être possédés ou qu’on leur a jeté un sort. « Tout cela n’a rien à voir avec le diable mais nous essayons de les aider, par l’écoute et la consolation », indique Monseigneur Mascheroni – jusqu’à leur conseiller, parfois, de s’adresser à un psy.


Sous des aspects spectaculaires, le phénomène est donc surtout révélateur de la crise qui frappe le pays : économique, sociale, morale… Face aux difficultés, la population réalise que le matérialisme et le « toujours plus » ne fait pas de nous des êtres complets, solides. Qu’il est urgent de retrouver d’autres ancrages, notamment du côté des valeurs humaines et de la spiritualité.



Qu’en pensez vous ?
 

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 6241
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’exorcisme ne connaît pas la crise

Message  shamallo le Lun 22 Juil 2013 - 10:33

Il semble que, par l'éloignement, l'oubli ou perte de vue de sa source, la conscience, et sa cristallisation temporaire, le moi, en vienne à se trouver dans un tel état de dissociation que le "mal", projeté, apparaisse comme étranger.

Il s'agit d'un état de délabrement, d'impuissance par dispersion des faisceaux énergétiques (si je puis m'exprimer ainsi), de désorganisation profonde :

D'aliénation; du latin "l'autre","l'étranger". C'est pourquoi l'Eglise parle de psy et d'aliénation mentale ("aliéniste", ancien nom pour psychiatre.)

Toutefois, une réponse médica menteuse ne fait que masquer et enkyster le problème, à long terme.

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’exorcisme ne connaît pas la crise

Message  Stian le Lun 22 Juil 2013 - 11:38

Shamallo :

Heureuse est l'expression "médica menteuse". Merci de nous le rappeler afin que nous restions prudents.
Stian

_________________
Le pouvoir n'est pas dans sa réalisation, mais dans sa retenue.
avatar
Stian

Messages : 219
Date d'inscription : 04/06/2012

http://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’exorcisme ne connaît pas la crise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum