La nature spirituelle des cheveux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La nature spirituelle des cheveux

Message  Francesca le Mer 5 Fév 2014 - 5:04

La nature spirituelle des cheveux



 
''La mode des coiffures peut n'être qu'une vogue, mais on peut découvrir après des recherches que nous nous sommes privés de l'une des sources d'énergie les plus précieuses pour la vitalité humaine'' (Yogi Bhajan)

Envisagez la possibilité que vos cheveux sont là pour faire bien plus que donner un bel effet. L'homme est la seule créature qui a des cheveux qui poussent au fur et à mesure de sa croissance. S'ils ne sont pas coupés, vos cheveux pousseront à une certaine longueur et s'arrêteront ensuite d'eux-mêmes à la bonne longueur pour vous. D'une perspective yogi, les cheveux sont un étonnant cadeau de la nature qui peut réellement aider à élever l'énergie kundalini (force de vie créatrice), qui augmente la vitalité, l'intuition et la sérénité.

Couper ses cheveux


Il y a longtemps les peuples de nombreuses cultures ne coupaient pas leurs cheveux, parce qu'ils étaient une partie d'eux-mêmes. Il n'y avait pas de salons de coiffure. Les cheveux des populations conquises ou mises en esclavage étaient souvent coupés comme un signe reconnu d'esclavage. Cela voulait dire aussi que cela servirait de punition et diminuerait le pouvoir de ceux mis en esclavage.

Les os du front sont poreux et leur fonction est de transmettre la lumière à la glande pinéale, qui joue un rôle dans l'activité cérébrale, ainsi que pour la glande thyroïde et les hormones sexuelles. Porter une frange contrarie ce processus.

Quand Genghis Khan fit la conquête de la Chine, il considérait les chinois comme des gens très sages et intelligents qui ne s'autoriseraient pas à se soumettre. Il ordonna donc à toutes les femmes du pays de couper leurs cheveux et de porter une frange, parce qu'il savait que cela les rendrait timides et plus facilement contrôlables.

Avec les conquêtes d'un grand nombre de tribus et de sociétés, couper les cheveux devint si répandu que l'importance des cheveux se perdit après quelques générations, et la mode des coiffures prit de l'ampleur.

L'art du cheveu fut l'un des premiers enseignements donné par le yogi Bhajan quand il arriva en Amérique.

''Quand on laisse les cheveux atteindre naturellement leur pleine longueur, du phosphore, calcium et de la vitamine D sont fabriqués et pénètrent dans le fluide lymphatique et ensuite dans le fluide spinal par les deux canaux au sommet du crâne. Cet échange ionique crée une mémoire plus efficace et entraîne une plus grande énergie physique, améliore l'endurance et la patience''.

Yogi Bhajan expliquait que si vous choisissez de couper vos cheveux, non seulement vous perdez cette énergie et cette apport supplémentaires, mais votre corps doit alors fournir une grande quantité d'énergie et de nutriments pour faire repousser continuellement les cheveux qui manquent.

De plus, les cheveux sont des antennes qui rassemblent et canalisent l'énergie solaire ou prana vers les lobes frontaux, cette partie du cerveau qui sert pour méditer et visualiser. Ces antennes agissent comme des conduits pour vous apporter une plus grande quantité d'énergie cosmique subtile. Il faut approximativement trois ans après une coupe de cheveux pour que de nouvelles antennes se forment à la pointe des cheveux.



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature spirituelle des cheveux

Message  Francesca le Mer 5 Fév 2014 - 5:05

Soins des cheveux

En Inde, le Rishi connu pour sa sagesse enroule et attache ses cheveux en chignon au sommet du crâne pendant la journée pour énergétiser les cellules cérébrales et ensuite les dénoue et les peigne le soir. Le ''nœud du rishi'' énergétise le champ magnétique (aura) et stimule la glande pinéale au centre de votre cerveau.

''Cette activation de votre glande pinéale entraîne une sécrétion centrée sur le développement d'un fonctionnement intellectuel, ainsi qu'une perception spirituelle élevés'' (
Yogi Bhajan)

Pendant la journée, les cheveux absorbent l'énergie solaire, mais la nuit ils absorbent l'énergie lunaire. Garder les cheveux attachés pendant la journée et les dénouer le soir aide à ce processus. Tresser ses cheveux la nuit aidera à rééquilibrer le champ électromagnétique.





Les extrémités fourchues

Les cheveux laissés libres peuvent devenir fourchus. Au lieu de couper les pointes et perdre vos antennes, yogi Bhajan recommande d'appliquer une petite quantité d'huile d'amande douce sur les cheveux et de la laisser toute la nuit pour qu'elle soit absorbée, avant de faire un shampoing le lendemain matin. Garder les cheveux noués au sommet de la tête et protégés avec un couvre-chef pendant la journée aidera à la guérison de vos antennes. Si vous avez les cheveux longs, regardez si votre vécu est différent quand ils sont propres et attachés, ou dénoués et portés lâches.

Cheveux mouillés

Un an après le solstice d'hiver, alors que Yogi Bhajan était assis dans notre salon les cheveux mouillés, il expliqua qu'il les faisait sécher avant de les relever pour éviter un mal de tête. En relevant les cheveux quand ils sont encore mouillés, cela aura tendance à les resserrer un peu et même à les casser. Une meilleure idée est de prendre à l'occasion le temps de s'asseoir au soleil et de permettre à vos cheveux lavés et mouillés de sécher naturellement et d'absorber plus de vitamine D.

Les yogis recommandent de faire un shampoing toutes les 72 heures (ou plus fréquemment si le cuir chevelu est très gras). Il peut être aussi bénéfique de laver ses cheveux après avoir vécu un bouleversement, ce qui aidera à gérer les émotions.

Ils recommandent aussi d'utiliser un peigne en bois pour le brossage car il procure une stimulation et active la circulation du cuir chevelu et le bois ne crée pas d'électricité statique qui entraîne une baisse d'énergie pour le cerveau. Vous découvrirez qu'en brossant vos cheveux d'avant en arrière et d'arrière en avant, et ensuite latéralement plusieurs fois, cela vous revigore, quelle que soit la longueur de vos cheveux.

Toute la fatigue de la journée s'envolera. Pour les femmes, on dit qu'utiliser cette technique de brossage deux fois par jour entretient la jeunesse, un cycle menstruel sans problèmes et une bonne vue.

Si vous êtes chauve ou dégarni, le manque d'énergie des cheveux peut être contré en méditant. Si vous découvrez des cheveux blancs, soyez conscient que l'argent ou le blanc consomme plus de vitamines et d'énergie pour compenser l'âge. Pour une meilleure santé du cerveau en vieillissant, tâchez de garder vos cheveux aussi naturels et sains que possible.

Les cheveux de Tagore

Yogi Bhajan nous raconta cette histoire de cheveux il y a plusieurs années au camp des femmes au Nouveau-Mexique : reconnaître que vos cheveux sont beaux et puissants, c'est – en gardant cet état d'esprit, que vivre une vie d'accomplissement dans ce monde. Quand Rabindranath Tagore, le grand poète qui a reconnu Dieu en lui, tenta de retrouver un ami sur un bateau à vapeur, l'ami ne le reconnut pas et lui écrivit donc une lettre.

''Nous étions sur le même bateau, mais je ne vous ai pas trouvé''. Tagore a dit, ''J'étais là''. Son ami répondit, ''Je comprends que vous soyez maintenant un homme qui a réalisé Dieu et j'aimerai savoir quel a été votre premier geste en devenant conscient de l'Un en toutes choses''. Tagore dit, ''Quand j'ai réalisé l'Un en toutes choses, j'ai jeté mon nécessaire de rasage dans l'océan. J'ai renoncé à mon ego et me suis abandonné à la nature. J'ai voulu vivre sous l'aspect donnée par mon Créateur''.


Quand les humains laissent pousser leurs cheveux, ils saluent la maturité et la responsabilité de leur évolution en pleine croissance et toute-puissante. C'est pourquoi vous rencontrerez la grâce et la sérénité chez une personne qui n'a jamais coupé ses cheveux depuis sa naissance, s'ils sont bien entretenus. Le Créateur a une bonne raison pour nous avoir donné des cheveux.

Il est dit qu'en laissant pousser vos cheveux à leur gré et en les nouant au sommet de la tête, l'énergie solaire, la force de vie pranique, se dirigent vers la colonne vertébrale. Pour contrer ce mouvement vers le bas, l'énergie vitale de la Kundalini s'élève pour créer un équilibre. Selon les mots de Yogi Bhajan, ''Vos cheveux ne sont pas là par erreur. Ils ont un but défini, que les sages découvriront et dont les autres se moqueront''.


------------------------
(Posté par Lala Rukh sur le blog: bistrobarblog.blogspot.fr)

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

LES CHEVEUX

Message  odile88 le Ven 7 Fév 2014 - 18:10

 SSSUPER, Francesca,j'en apprends des choses sur mes cheveux longs...

MMMMERCI !

N'as-tu pas lu que la force de DALILA résidant dans ses cheveux, "on" les lui avait coupés...

Odile88
avatar
odile88

Messages : 372
Date d'inscription : 31/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature spirituelle des cheveux

Message  Stian le Sam 8 Fév 2014 - 10:37

Que les cheveux soient des antennes ! pourquoi pas ? Mais je ne pense pas qu'ils amplifient la spiritualité. En effet, si c'était vraiment le cas, les lamas bouddhistes ne se raseraient pas le crâne. Sans doute que la tradition culturelle y est pour beaucoup.
Stian

_________________
Le pouvoir n'est pas dans sa réalisation, mais dans sa retenue.
avatar
Stian

Messages : 210
Date d'inscription : 04/06/2012

http://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature spirituelle des cheveux

Message  Francesca le Sam 2 Mai 2015 - 11:24

sunny

Les cheveux sont l'expression d'une culture. Pendant des siècles, ils ont exprimé la sensualité et la place d'un individu dans la société. Aujourd'hui, le cheveu est devenu un accessoire de mode. C'est une expression de soi. Il marie le social et l'intime.

Le reflet de l'âme

Dans toutes les sociétés, le chef est l'habitacle de l'âme. Les cheveux qui couronnent nos têtes parachèvent la beauté humaine. Ils relient le visible à l'invisible. Parce qu'ils poussent et se renouvellent sans cesse, les cheveux concentrent une force que beaucoup de peuples ont estimée sacrée. Mais il faut canaliser cette force en la domestiquant. Cette domestication confine à l'art. Symboliquement, c'est passer de la barbarie à la socialisation.

Le cheveu, une expression de soi

La coiffure incarne un statut social, culturel et témoigne d'une identité. Dans les sociétés traditionnelles, elle renseigne sur la place de chacun dans la collectivité. C'est un signe aussi significatif qu'un vêtement ou un uniforme. Mais à mesure que les sociétés s'individualisent, les hommes demandent à leur apparence plus de personnalité. Ainsi, l'expression ritualisée et publique s'efface devant un Moi plus intime. Dans les années 20, les dandys crantent leurs mèches avec soin, par souci esthétique. Mais leur coiffure est surtout un moyen de signaler le raffinement de leur vie, de leurs artifices et de leur oisiveté. Aujourd'hui, le cheveu est devenu une expression de soi, avec laquelle on peut jouer. C'est un accessoire de mode aussi versatile qu'un maquillage. Ainsi, les chanteuses déroutent par leur changement d'apparence, à chaque passage télévisé. De leur côté, les actrices communiquent à travers leur coiffure. Juste avant son premier festival de Cannes, le top modèle Laetitia Casta se coupe les cheveux pour marquer sa conversion au cinéma. La presse féminine tombe alors en pâmoison et consacre des couvertures entières à cette nouvelle coiffure qui rend visible aux yeux le désir de ne plus être frivole comme un mannequin.

Il était une fois, le cheveu...

Ainsi, par leur implantation, leur disposition et leur couleur, les cheveux extériorisent une part de notre identité. Auparavant, les cheveux étaient chargés de magie, et cette part d'identité s'exprimait à notre insu. Au Moyen Age, "Le traité du Secret des secrets" décrypte les significations de la chevelure. Question implantation, "avoir beaucoup de cheveux est un signe de débonnaireté et de froideur de cervelle". Au XIXème, dans "L'art de deviner le caractère", question disposition, on apprend que les cheveux qui frisent naturellement et qui s'élèvent sur le front annoncent une personne douée en musique. Question couleurs, les teintes aussi ont leurs secrets. Le cheveu roux contient des molécules de souffre. Or le souffre renvoie à l'univers du diable. La femme rousse est donc une créature démoniaque et sulfureuse. Certains proverbes mettent en garde contre la tentation "Des cheveux roux de femme barbue, sauve-toi à la course". De même, la blondeur des femmes n'a pas toujours eu bonne presse. "Elle dort, elle s'accoutre, elle fait la blonde". Aujourd'hui encore, les blagues sur la bêtise des blondes se répandent comme une traînée de poudre. Les cheveux noirs concentrent des appréciations plutôt positives. Mais ils peuvent être signe de danger. Finalement, les cheveux de couleur commune sont de loin les plus appréciés.

Dis moi comment tu te coiffes, je te dirais qui tu es...

Mais aujourd'hui, les choses ont changé. La demande sur les couleurs extrêmes comme le bleu, le vert ou le rose s'accentue. Le cheveu est devenu le plus sûr moyen d'exprimer sa culture personnelle. En plus, il est indissociable d'un total look, d'une silhouette. Du coup, les progrès scientifique ont permis d'assouvir toute les fantaisies réclamés, au niveau de la texturisation et de la coloration de ces poils particuliers. "On change de look comme de chemise, avec un effet je sors de la piscine le matin et une effet gominé le soir" explique Jean Dominique Tortil, responsable chez l'Oréal.

En savoir plus...
A LIRE - Les vies du cheveu, Marie-Christine Auzou, Sabine Melchior-Bonnet, éd. Découvertes Gallimard


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature spirituelle des cheveux

Message  Francesca le Sam 2 Mai 2015 - 11:26

Le langage de votre coupe……

LES CHEVEUX TRES LONG : Un signe de puissance et d'appartenance aristocratique ou royale. Qui porte des cheveux très longs se veut inconsciemment roi ou reine.

LES CHEVEUX TRES COURTS : Indiquent une soumission y compris à une mode ! il y a une idée de sacrifice et de renonciation à des avantages ou prérogatives dans la "mutilation" des cheveux. Les indiens scalpeurs et les tondeurs de têtes pieuses, à l'occasion d'entrée dans les ordres, agissaient et agissent en fonction d'une mantique dominatrice.

LES CHEVEUX EBOURIFFES : Epars disent un désir de vivre différemment du commun des mortels. Ils expliquent un désir de renoncer aux usages et rituels d'une vie collective et de faire fi de l'ordre social, mais aussi un souhait d'entrer dans une caste privilégiée celle des volontaires hirsutes.

MASQUER LES CHEVEUX PAR UN CHAPEAU : Indique un besoin de dissimuler des armes de séduction, le port du chapeau fait intervenir, selon une formule symbolique, une idée de "chef couvert" c'est à dire de l'orgueil et de la supériorité. Le chapeau est la couronne invisible d'une souveraineté manquante

Il ou elle joue avec ses cheveux….

ça, les femmes le font beaucoup mais les hommes aussi !

Si il/elle passe ses doigts dans ses cheveux, c’est pour attirer votre attention. Des cheveux propres et soignés sont une chose importante, aussi importante que la taille, les épaules larges ou les biceps pour un homme.

La façon dont il/elle touche ses cheveux peut également vous donner des informations sur son caractère. Si cela est fait doucement, vous avez probablement rencontré quelqu’un de sensuel. Des mouvements rapides et nerveux révèlent l’impatience ou l’embarras.

Cependant, certains jouent avec leurs cheveux, juste par habitude.



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Un soin tridimensionnel tiré par les cheveux

Message  Francesca le Ven 5 Fév 2016 - 8:30

Un soin tridimensionnel tiré par les cheveux

Article paru dernièrement sur INREES Magazine - Enquêtes






Et si une des clés de votre développement spirituel
se trouvait sur votre tête ?


Découverte de la trichothérapy, une technique de soin méconnue et étonnante.

un concept de soin énergétique du cheveu dont le nom est tiré du grec « tricho » (signifiant tout simplement « cheveu ») ne sort pas de nulle part, bien au contraire. Il est le fruit de l’expérience d’une femme de terrain, Jill Andrieu, coiffeuse de profession longtemps ambassadrice pour L’Oréal à travers le monde. Mais se sentant de plus en plus en décalage avec une activité dans laquelle la dimension humaine est souvent mise de côté, Jill décide de prendre un virage vers l’essentiel. Elle s’intéresse alors à la psychologie jungienne et perçoit de plus en plus, au fil des années, le lien étroit qui unit le cheveu au bien-être global de l’être.

Petit à petit, par la pratique et les rencontres, elle met en place la méthode de la Trichothérapy, comme un pont jeté entre coiffure traditionnelle et vision psychologique et spirituelle du cheveu. « Le cheveu est, à l’image de la fibre optique, un véritable capteur d’énergie, explique Jill Andrieu. Il canalise les nombreuses ondes lumineuses présentes dans la lumière naturelle du jour : solaire, diurne, sensorielle, émotionnelle et peut donc se charger de stress et de toxines. Quand on va mal, on remarque d’ailleurs une perte de vitalité du cheveu, de sa brillance. Il devient triste, mou, cassant, incoiffable. A force, les énergies cristallisées liées au vécu de la personne obstruent le bulbe pileux et font obstacle à cette capacité qu’ont les cheveux d’être des récepteurs. » Ainsi, la personne peut ressentir une disharmonie, voire un mal-être liés à des mémoires énergétiques stagnantes, plus ou moins anciennes, qui alourdissent inutilement son quotidien. C’est là que peut intervenir la méthode de la Trichothérapy.

source http://www.inrees.com/

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature spirituelle des cheveux

Message  Francesca le Ven 5 Fév 2016 - 8:31

Une coiffure pas comme les autres

Pour Jill Andrieu, « il ne faut plus ici parler de coupe de cheveux, mais d'un véritable soin énergétique, qui amène l'être à réveiller certaines de ses propres mémoires afin de les traverser, les transformer et les libérer au sein de son existence. » En effet, la séance de Trichothérapy® diffère fortement du rendez-vous habituel chez son coiffeur. Dites adieu aux bruits de conversations de quartier sur fond de sèche-cheveux. Formé à la Trichothérapy® et porteur de connaissances physiologiques, psychologiques et énergétiques, le coiffeur abandonne son tablier de technicien pour celui de technicien-thérapeute qui reçoit et accompagne individuellement une personne dans un cadre qui se veut neutre et méditatif. Après tout, la Trichothérapy propose une rencontre avec soi-même qui suppose un processus d’intériorisation. Le soin ne se subit pas car le client est invité à être pleinement acteur du travail énergétique. Cette plongée en soi s’éloigne de l’esthétique (sans rompre totalement avec elle) pour se rapprocher de l’essentiel.


Cette plongée en soi s’éloigne de l’esthétique pour se rapprocher de l’essentiel...

Le coiffeur-énergéticien est donc principalement une voix qui guide l’individu dans ce cheminement personnel où il peut entrer en contact avec ses blocages pour s’en libérer, s’il le souhaite. Une relation de confiance doit également s’instaurer entre le praticien et son client car ce dernier l’autorise à lui apporter une aide pour changer la perception qu’il a de lui-même et de son image. « L'image de soi n'est pas une question de superficialité, mais bien une résonance de qui nous sommes profondément dans un moment précis de notre vie. Cela touche à l'image du corps, à une partie intime de nous-mêmes », précise Jill Andrieu. On peut remarquer que les formes, styles et couleurs que nous donnons à nos cheveux changent au gré de nos états d’esprits successifs. Leur teinte du moment peut contribuer à éclaircir, assombrir ou donner un brin de folie à notre quotidien. Quant à leur forme, elle peut nous dissimuler pendant des années, puis nous révéler subitement. Il suffit parfois d’un détail, d’une mèche positionnée différemment pour qu’autrui nous regarde d’une manière totalement différente et que nous personnalité se modifie en conséquence. C’est donc tout un rapport au monde, à l’existence et à notre vie intérieure qui se joue à travers le cheveu.


Mode d'emploi tridimensionnel

La Trichothérapy se vit à la fois à un niveau physique, matériel et à un niveau plus subtil et vibratoire. D’une durée d’au moins une heure, la séance se déroule selon un protocole précis en trois grandes étapes. « La première étape consiste en un modelage énergétique ou massage du crâne qui détoxine les méridiens crâniens et invite le sujet à se détourner pour un temps du monde extérieur afin de se recentrer sur lui-même et entrer en contact avec son univers intérieur », déclare Jill Andrieu. Ce moment du soin peut déjà permettre au coiffeur énergéticien, dans un état d’ouverture intuitive mais aussi centré et incarné, de développer des ressentis au contact du client, comme Pierre François, ancien élève de Jill et aujourd’hui praticien en Bretagne : « Quand mes mains touchent le crâne de la personne, je visualise souvent des images, comme des flashs liés au vécu de l’individu. On se situe là au niveau de ce que les traditions orientales nomment le centre énergétique ou chakra de la couronne qui ouvre sur la divinité présente en chacun de nous. Ces images peuvent apporter un fil conducteur au soin, des points précis à travailler pour rendre encore plus satisfaisant le nettoyage énergétique. »


Mais la phase la plus importante vient ensuite. Ce qui frappe les mémoires, au cours du soin, c’est bien l’outil qu’utilise le coiffeur énergéticien : le Tantō. Ce petit sabre japonais très ancien que portaient les samouraïs peut d’abord faire bondir d’inquiétude, tant que l’on en ignore le caractère sacré et les vertus vibratoires. « Quand le Tantō entre en scène, c’est pour déstructurer le cheveu dans un mouvement de coupe spécifique qui dynamise les bulbes pileux et envoie dans le liquide céphalo-rachidien (entourant le système nerveux) des vibrations qui se répandent dans tout le corps. » L’essentiel ici n’est pas le nombre de centimètres de cheveux coupés mais bien la sensation de se débarrasser des toxines capillaires qui représentent les parasites encombrant le corps et l’esprit.


Se débarrasser des toxines capillaires qui représentent les parasites encombrant le corps et l’esprit...

Enfin, vient la troisième étape, celle où le coiffeur énergéticien restructure et harmonise les cheveux à l’aide d’un rasoir.« Le rasoir est tenu selon un angle à 90°. Il ne coupe donc pas mais vient, au contraire, apporter de la brillance et de la douceur en resserrant les écailles du cheveu, rassure Jill. Et puisque l’on se trouve toujours dans le domaine de la beauté, il est possible de terminer le soin par une coupe esthétique avec les outils habituels, cette fois.


Conscientiser le soin par un rituel


Quand la séance de Trichothérapy touche à sa fin, il est important que le client ne soit pas propulsé à nouveau dans le monde extérieur sans qu’une petite étape ne clôture cette rencontre intérieure et le dialogue avec le coiffeur. « A la fin de chaque soin, je pratique ce qu’on peut nommer un rituel, c’est-à-dire, un acte conscient qui fait appel à une dimension sacrée. A cet instant, je rassemble les cheveux coupés au sol puis j’invite le sujet à contempler ce dont il s’est délesté durant la séance. Le but étant de prendre conscience à la fois de qui il était avant la survenue de ces blocages énergétiques et de la personne qu’il peut être dans l’instant présent. Je lui remets les cheveux dans une enveloppe et lui propose de se débarrasser de cette enveloppe, à la manière de son choix. Que ce soit au pied d’un arbre, dans un feu crépitant, dans la mer ou au fond des toilettes, cela ne change rien. Tout peut être sacré selon le niveau de conscience qu’on y met. Le client sort de la séance allégé. Il peut avoir vécu des émotions de joie ou des moments plus durs, mais c’est pour le mieux, car cela lui a permis de se libérer. Cette thérapie énergétique du cheveu peut amener des changements étonnants dans la vie de la personne, dans les jours qui suivent le rendez-vous, car leur couronne (leur septième chakra) est prête à recevoir une nouvelle énergie plus fluide », raconte Pierre François.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature spirituelle des cheveux

Message  Francesca le Ven 5 Fév 2016 - 8:33

Arrow Suite et fin.....   Very Happy



Une symbolique millénaire

Les traditions du monde entier ont toujours attribué au cheveu une importance considérable. Il a longtemps été associé à des qualités essentielles, en lien avec l’intériorité psychique et spirituelle de l’être humain. Pour les Amérindiens, le cheveu était magique. Il permettait de se connecter à la Pachamama (la Terre-Mère) et contenait les pensées autrefois logées dans la tête. Plus les cheveux étaient longs, plus l’on conservait d’énergie vitale, à l’image des cheveux du personnage de Samson, dans la Bible, qui lui assuraient une force extraordinaire, jusqu’à ce qu’une femme les lui coupent dans son sommeil. Prendre le pouvoir sur un ennemi consistait, pour les Indiens d’Amérique, à lui scalper les cheveux, le privant alors de sa vie et de son âme.

Au Togo, le cheveu revêtait également un caractère sacré. Même coupé, il demeurait une extension de l’individu qu’il n’était pas question de toucher sans respect.

En Inde, on associe toujours aux cheveux du nouveau-né des mémoires karmiques indésirables et il faut donc les lui raser afin de l’en libérer. Symboliquement, le cheveu porte donc une histoire mystérieuse qui suit le trajet existentiel d’une personne mais aussi de son âme. Pont entre matérialité et invisible, il se situe sur la tête, telle la couronne des rois et apporte à l’humain une certaine noblesse. Ce sont ces niveaux extraordinaires de notre être que la Trichothérapy cherche à contacter dans un but de bien-être, de libération et de connaissance de soi.


POUR PLUS D’INFORMATIONS http://www.coiffeur-energeticien.com/

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature spirituelle des cheveux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum