Comment marche la prière ? explication

Aller en bas

Comment marche la prière ? explication  Empty Comment marche la prière ? explication

Message  Colette le Dim 9 Fév 2014 - 17:20

Un site super intéressant : 

Résumé

Dans cet article on donne une vue d’ensemble, comment la prière marche t'elle?  Il y a deux genres de prières. Pour les bénéfices de ce monde et pour une croissance spirituelle. Par conséquent les réponses des prières sont faites par un aspect différent de Dieu. La recherche spirituelle nous montre que même une énergie négative peut répondre à une prière, à notre détriment ! Son propre niveau spirituel est le seul facteur important qui assure qu’une prière soit exaucée. Prier pour la paix dans le monde, bien que ce soit une pensée noble, a de grandes chances de ne pas être exaucé car les personnes qui prient manque de niveau spirituel. Paradoxalement les personnes qui peuvent vraiment faire changer avec juste une prière sont des Saints mais ils voient la futilité de la prière puisqu’ils sont en alignement totale avec la volonté de Dieu. Finalement la posture pour prier peut  aussi contribuer à la prière exaucée. 
1. Introduction sur le mécanisme de la prière

Quand on fait face à des difficultés ou des situations insurmontables dans la vie de tous les jours comme perte d’un être cher, une maladie incurable, des difficultés financières importantes, etc. Les personnes prient à Dieu ou à un de ses aspects comme une divinité. Ceci sont les prières avec des attentes matériels ou des  attentes de ce monde.
 Les aspirants de Dieu ont un seul but dans la vie qui est de grandir spirituellement. Ils prient aussi régulièrement à Dieu, pas seulement dans les situations difficiles  mais même dans les situations de la vie de tous les jours. Cependant ces prières ne sont pas pour des attentes de ce monde mais à propos de leur progrès spirituel et  font partie intégrante de leur pratique spirituelle. Cet article explique comment  le mécanisme de ces deux genres de prières sont exaucées. Pour mieux comprendre cet article  vous pouvez lire ces liens suivants:

Il est important de noter que lorsqu’il y a un problème ou une difficulté dans la vie, la racine de la cause peut être physique, mentale, ou de nature spirituelle. Les recherches conduites par SSRF montrent que jusqu'à 80% des problèmes dans une vie ont la racinede la cause dans la dimension spirituelle. Le destin et les ancêtres défunts sont deux facteurs très importants parmi les causes spirituelles des problèmes dans une vie.
2. Comment les prières sont-elles exaucées? Quel est le mécanisme?
2.1 Qui répond à nos prières?

  • Le diagramme suivant montre qui répond à nos prières dépendant du genre de prière. Généralement la prière diffère par rapport au niveau spirituel d’une personne. Par exemple une  personne qui a un niveau spirituelle de 30% priera plus souvent  pour des choses de ce monde. Une personne à un niveau spirituelle de 50% priera plus souvent pour ses progrès spirituels. Par conséquent les prières sont exaucées par différentes énergies subtiles dans l’univers. Ce qui est intéressant c’est que même les énergies négatives peuvent exaucer des prières soit quand du mal est demandé ou pour piéger une personne sous son influence par initialement répondre a leur souhait. Par exemple, comme décrit dans le diagramme en dessous, une personne qui prie pour la mort d’une autre personne sera aidée par une entité subtile négative de la 4eme région de l’enfer. Les prières pour des bénéfices matérielles sont généralement exaucées par des divinités inférieures ou des énergies positives inférieures. Les Prières pour  grandir spirituellement sont exaucées par des divinités de haut niveau et des énergies positives plus hautes. 


Comment marche la prière ? explication  FR_Who-answers-prayers-v1


  • Quand on fait une prière avec attente comme demander un travail ou surmonter une maladie, à Dieu ou à une divinité spéciale, nos prières (comme dit auparavant)  sont exaucées par des divinités de niveau inférieur ou des énergies positives inférieures. Prenons un exemple d’une personne qui a prié intensément pour un travail. Si c’est dans le destin de la personne de ne pas avoir de travail pendant cinq ans, alors l’énergie positive inférieure ou une divinité de niveau inférieure peut exaucer la prière en repoussant la période de cinq ans sans travail quelque part plus tard dans la vie de cette personne. Ainsi la personne devra traverser quand même une période sans travail. (Ceci est quand dépit de rien une personne doit subir son destin, cela peut être surmonté seulement par une pratique spirituelle.)
  • Dès fois une divinité de haut niveau peut aussi aider les situations de ce monde  pour un aspirant spirituel si cela peut causer un obstacle dans sa croissance spirituelle.

2.2 Comment les prières sont-elles exaucées?

  • Quand une personne prie, il se souvient de Dieu intensément et a un dialogue intime avec Lui par rapport à des problèmes qui lui  sont cher. Par la loi de la réflexion Dieu aussi se sent proche de lui. 
  • La prière a l’habilité d’activer les principes de la divinité (un aspect de dieu) dans l’univers. Les fréquences les plus subtiles sont générées quand une personne présente de la gratitude avec une prière. Ces fréquences ont l’habilité de ne pas seulement l’activer, mais aussi de toucher la divinité, alors le principe de la divinité est activé plus rapidement. Cette activation du principe de la divinité (un aspect de Dieu) exauce la prière. La divinité réalise la prière par le pouvoir de la résolution. Se réf à l’article sur Qui est une divinité?
    Exemple d’une prière suivie par de la gratitude.

    • Dieu s’ il te plait aide moi à avoir ce travail, j en ai vraiment besoin. Merci Dieu de me donner la pensée de prier.
    • S’il te plait Dieu que toutes les activités de toute la journée soit faite comme ma pratique spirituelle. J’expresse ma gratitude à tes pieds sacrés, de m’avoir donné cette pensée et que tu aies faite cette prière à travers moi.


  • La prière attire des fréquences divines subtiles vers la personne et comme résultat le raja-tama se trouvant autour de la personne est détruit. Ainsi l’environnement qui entoure la personne devient comparativement plus sāttvik. Puisque l’élément basique subtile sattva a augmenté autour de lui, les pensées de la personne réduisent et deviennent aussi sāttvik. Cela est parce que l’esprit est influencé par l’environnement extérieur.
  • Comment marche la prière ? explication  FR_Note-SheathLa prière augmente les particules de l’élément basique subtilesattva dans la gaine du corps vitale. Quand on rend de la gratitude les particules de l’élément basique subtile sattva augmente dans la gaine du corps du mental. Ainsi prier compléter avec de la gratitude entraîne la purification spirituelle du corps vital et du corps mental. 
  • Pour plus d’information à propos du corps vital et du corps mental faire réf à – ‘De quoi sommes nous constitué?
    Grâce à la purification spirituelle du corps vital et du corps mental, les impressions dans ces deux corps commencent à se détruire. Comme les impressions réduisent, les pensées à propos du soi sont minimisées et les attractions vers les choses de ce monde  (Maya) diminuent, ce qui amène à augmenter un désir pour Dieu et une aspiration à se mélanger avec Lui. Aussi puisque les deux gaines sont purifiées, les énergies négatives ne peuvent renter dans le corps.


  • Se réf à l’article Comment la répétition du nom aide à purifier les impressions dans notre esprit.
  • Quand on prie on accepte notre inhabilité à résoudre un problème nous même et on se sent moins important, donc notre ego diminue. Avec une diminution de l’ego le niveau spirituel augmente temporairement. Cela cause temporairement une augmentation de l’élément basique subtil sattva. Plus loin quand on fait une gratitude cela génère une humilité en nous, ce qui a un effet positif beaucoup plus grand sur notre niveau spirituel. Donc notre communication avec Dieu augmente. L’élévation dans l’élément basique subtile sattva lui même augmente notre capacité à surmonter ou supporter le problème.


3. Quand nos prières sont-elles exaucées?
Dans notre vie 65% des événements arrive selon le destin. Les événements du destin sont ces événements  sur lequel on n’a aucun contrôle. Merci de voir l’article sur  le Destin et action délibérer.
Les événements du destin (bons ou mauvais) sont destinés à arriver dans nos vies. Les événements mauvais destinés peuvent être une maladie ou un mauvais mariage. Une personne normale prie essentiellement à Dieu quand un mauvais événement arrive dans leur vie. Il prie à Dieu pour qu’Il le soulage de ce mauvais événement. Cependant on trouve que nos prières ne sont pas toujours exaucées. Voir L’article Le destin et la racine de la cause spirituelle  des difficultés dans nos vies.
Donc quelle est la Loi? Quand la prière peut-elle neutraliser une mauvaise destinée, et qu’avec la prière  l’événement lui-même  ne se produise pas ou au moins que l’on soit bien isolé?
La règle d’or est:

  • Si la prière est plus forte que l’intensité de l’événement du destin alors la prière sera exaucée.
  • Si l’intensité  de la destiné est plus forte que la prière, alors la prière  ne sera pas exaucée ou  partiellement exaucée.

4. Qu’est ce qui décide de l’effectivité d’une prière?
Suivants les facteurs d’effectivité d’une prière.

  • Le Niveau Spirituel de la personne qui prie-Plus le niveau spirituelle est élevée plus l’effectivité d’une prière sera élevée.
  • La qualité de la prière – Selon que la prière de l’aspirant spirituel soit mécanique ou qu’elle vienne du cœur ou avec une émotion spirituelle. (bhāv)
  • Pour quelle raison est la prière (selon quelle soit pour lui ou une autre personne) – quand on prie pour une autre personne cela demande une force spirituelle plus forte.  S’il ya un nombre important de personnes affecter par un événement, une plus grande force spirituelle est requise pour que l’effet de la prière soit exaucée. Seulement un Saint d’un niveau très haut peut changer des choses dans la société.
  • Ego – Diminuer l’ego contribue à l’effectivité d’une prière
  • Quelle position de Prière (mudrā) utilise une personne? Ceci devient un facteur important pour la majorité des personnes puisque les facteurs juste cités au-dessus sont moindre  dans la plupart des personnes.

4.1  Le niveau spirituel de la personne et la prière
Le niveau spirituel de la personne est l’un des critères majeurs qui décide de l’effectivité de la prière.

  • Pour un aspirant spirituel au dessus d’un niveau spirituel de 60%, la prière n’est pas nécessaire. Ils ont l’émotion et sentiment spirituels que tout se passe par la volonté de Dieu. Ils ressentent que tout ce qui se passe dans leur vies est cordonné et orchestré par la Grâce de Dieu. Leur esprit est constamment dans l’état de gratitude envers Dieu. Une fois que cet état est atteint, les prières ne sont pas nécessaires.
  • La prière d’une personne qui a un niveau inférieur à 30%  manque de puissance et au mieux cela peut seulement leur apporter un bénéfice phycologique. Cela est parce que la nébulosité qui recouvre l’ego est trop importante pour que la prière arrive jusqu’au principe de la divinité.
  • Ainsi on peut voir que les prières  sont les plus effectives pour les personnes qui ont un niveau spirituel entre 30% et 60%.

Réf à l’article sur Décomposition par niveau spirituelle de la population mondiale
De temps en temps onentend un message par des personnes pour se réunir et prier pour la paix dans le monde ou pour une noble cause comme  pour le réchauffement climatique. En perspective d’un résultat actuel, au mieux cela sera un effort phycologique. Cela  est parce que les événements mondiaux  les plus importants ont un fondement spirituel et peuvent être seulement surmontés par des efforts  spirituels par des êtres hautement élevés comme des Saints du plus haut niveau. Même si des millions de personnes (d’un niveau spiritual moyen) se rejoignent et font la même prière pour un événement majeur dans le monde, cela sera semblable à beaucoup de fourmis essayant de lever un rocher. Note: Certaines personnes peuvent penser que si des Saints peuvent changer des choses alors pourquoi n’instaure-t-il pas la paix dans le monde ou réduise le réchauffement climatique?  Le paradoxe est bien qu’un Saint ait la force spirituelle d’influencer les événements mondiale, il a l’émotion spirituelle que Dieu sait mieux. Les Saints sont donc en état de spectateur (sākshibhāv); par leur nature ils n’interviennent pas dans les plans divins  et tout arrive selon une destinée individuelle ou collective. (Les événements du destin sont les événements dans notre vie qui arrivent et qui sont causés par  nos actions passées dans cette vie actuelle ou dans les vies antérieures.)
5. Quelle est la meilleure position pour prier?
A travers les recherches spirituelles, SSRF a identifié et recommandé les mudrā ou les positions suivantes qui sont les plus appropriées pour gagner un maximum d’énergie divine à travers une prière.
Les dessins subtils suivants montrent les deux étapes dans le mudrā (position) et ce qui se passe exactement au niveau spirituel quand une personne prie.
5.1  Explication de la première l’étape de la position de la prière (mudrā)
Comment marche la prière ? explication  FR_Stage1-of-prayer-mudra1
La première étape dans ce mudrā est d’élever les mains avec les pouces qui touchent doucement l’endroit entre les deux sourcils ou l’ Ādnyā-chakra (Le centre d’énergie entre les deux sourcils). Cela est mieux de commencer de prier une fois que l’on est en position.
Quand on incline notre tête dans cette position, cela éveille en nous l’émotion spirituelle  de se soumettre.  En retour cela  active les fréquences subtiles appropriées de la divinité dans l’univers. Ces fréquences divines passent par le bout de nos doigts qui serve d’antenne. Ces fréquences divines sont alors  transmises dans notre corps à travers le pouce à l’ Ādnyā-chakra (le centre de l’énergie spirituelle au milieu des deux sourcils). Comme résultat il y a une augmentation de l’énergie spirituelle positive en nous ce qui nous rend plus léger, et cela nous soulage des symptômes de  douleurs physiques ou mentales.
5.2 Explication de la deuxième étape de la position de prier (mudrā)
Comment marche la prière ? explication  FR_Stage2-of-prayer-mudra
Après qu’une personne ait fini sa prière, il doit adopter un deuxième mudrā (position) comme montré sur le dessin au dessus. Cela veut dire qu’au lieu de baisser les mains immédiatement après la prière, elles doivent être placées au niveau du milieu de la poitrine de telle façon que les poignets touchent la poitrine. Cela facilite le processus de  pouvoir recevoir complètement la conscience Divine du principe de la divinité qui est entrée par le bout des doigts et qui est aussi transmise au niveau de la poitrine, le lieu  du Anāhat-chakra. Juste comme l’Ādnyā-chakra, l’Anāhat-chakra aussi absorbe les fréquences sattva. En touchant les poignets  sur la poitrine, l’Anāhat-chakra est activé et il aide à absorber plus de fréquences sattva.
Quand l’Anāhat-chakra est activé, il réveille une émotion spirituelle et dévotion chez l'aspirant spirituel. A cette étape de la prière mudrā, une personne doit être introspectif et méditer sur l’expérience d’être en présence de Dieu.
5.2.1 La bonne  position de la tête lorsque l’on prie
 

Comment marche la prière ? explication  FR_Prayer-position
Comment marche la prière ? explication  FR_Prayer-position-in-focus
Points à noter

  • Le corps ne doit pas être droit, mais incliné
  • Les doigts doit être parallèles au front. Les doigts ne doit pas être rigides mais relâchés.
  •  Les doigts doivent se toucher les uns les autres- ne pas les écarter
  • Le pouce doit toucher légèrement le lieu de l’Ādnyā-chakra 
  • Les mains ont besoin d’être doucement pressés ensemble- Avoir un petit espace entre les paumes. si un aspirant spirituel est au-dessus de 50% de niveau spirituelle, l’espace entre les paumes n’est pas nécessaire.

5.3 Quand on prie avec une émotion spirituelle
Le dessin subtil suivant montre ce qui se passe quand la personne avec un niveau spirituelle de 50% prie avec une émotion spirituelle. La chose la plus importante à noter ici est que les personnes qui se trouvent dans son entourage reçoivent le bénéfice de la conscience Divine que la personne arrive à accéder. (Voir une partie du dessin qui montre que 5% des fréquences de la Conscience Divine (chaitanya)  sont transmises en dehors du corps. C’est pour cela qu’il a été souvent observé que lorsque la personne prie avec une émotion spirituelle, l’émotion spirituelle d’une ou des personnes se trouvant à proximité est aussi activée.
 

Comment marche la prière ? explication  FR_Praying-with-sp-emotion
5.4 Est ce que cela veut dire qu’à chaque fois que l’on prie nous devons prendre cette position?
Si une personne a un niveau spirituel élevé (au-dessus de 50%), les fréquences Divines subtiles (intangibles) commencent à rentrer directement à travers le Brahmārandhra lui même. Le Brahmārandhra est une ouverture subtile  au dessus du Sahasrār-chakra (par rapport à la science spirituelle du Kunḍalinī yoga) qui a accès à l’Esprit et Intelligence Universelle. Cette ouverture subtile est fermée chez les personnes d’un niveau spirituel bas. Le premier facteur  qui aide à  l’ouverture du Brahmārandhra est de rabaisser le niveau de l’ego. Quand on est dans une croissance spirituelle le besoin de la prière avec le mudrā comme expliqué au-dessus devient de moins en moins important.
Cependant si une personne  avec un niveau spirituel entre  50% et 80% complète ses prières avec le mudrā comme expliqué, alors il aura le bénéfice d’avoir de la Conscience Divine supplémentaire. Ce bénéfice supplémentaire est de plus de 30%, dans le cas d’une personne à un niveau spirituel de 50% et cela diminue proportionnellement  quand le niveau spirituel augmente.
Puisque la plupart des personnes ne sont pas à un niveau spirituel élevé,  elles sont incapables de recevoir des fréquences divines à travers le Brahmārandhra.  La  plupart des personnes entre (30% -60% de niveau spirituel) sont capables de recevoir des fréquences subtiles à travers le bout de leurs doigts (bien que ce soit à un degré assez faible) puisque le bout de nos doigts sont très sensibles à recevoir ou  à envoyer des énergies subtiles. Pour cette catégorie de personnes, cela serait meilleure qu’ils utilisent la prière mudrā comme proposée au dessus  pour faire une prière. Tous les autres facteurs restant identiques, une personne qui utilise le mudraa n’ajoutera 20% d’effectivité à ses prières en comparaison à une personne qui n’utilise pas le mudrā.
5.5 Comparaison de l’effectivité des positions de prière.
Lorsque l’on prie on a recourt à différentes  positions de main. Lorsque nous avons fait une recherche spirituelle sur les différentes positions de main (mudrās) en relation avec la prière, nos résultats en termes d’efficacité sont les suivants.
Comment marche la prière ? explication  FR_Various-types-of-prayer-position
 

Note:

  1. Recevoir 100% de bénéfice spirituel est équivalent à réaliser Dieu.
  2. Le niveau du principe de la divinité manifeste, (Divinité supérieure, moyenne ou inférieure)
  3. Le pourcentage du principe de la divinité
  4. Cela montre la possibilité que les énergies négatives peuvent s’interposer sur la prière et ainsi réduire la foi du chercheur spirituel. L’énergie négative s’interpose avec la prière pour que la prière ne soit pas exaucée et ainsi discrédite la foi de la personne.

Faites vous même une expérience subtile et essayez chacun de ces mudrā séparément comme montré au dessus lorsque vous faite la même prière. 
Dans certains cas des personnes se tiennent  les mains et prient. Cela est aussi  une pratique spirituellement incorrecte car si la personne à coté de vous est affectée par les énergies négatives, il y a plus de chance que l’énergie noire soit transmise sur la personne.
Lire l’article: Combien de personnes sont affectées par les énergies négatives dans la population mondiale ?
6. Les point importants sur le mécanisme de prier.

  • Le niveau spirituel d’une personne généralement définies si une personne prie pour grandir spirituellement ou pour des bénéfices temporel. Selon le type de prière des divinités de haut niveau  ou de niveaux inférieurs respectivement exauce la prière d’une personne.
  • L’émotion spirituelle avec laquelle la personne prie a un impacte positif sur l’effectivité de la prière.
  • Dépendant du genre de mudrā à utiliser, le bénéfice qu’une personne peut recevoir par la prière peut varier.
  • Toutes les autres choses étant égales, utiliser le mudrā (position) comme proposé pour prier aide à augmenter les chances qu’une prière soit exaucée de 20%.
  • Les personnes avec un niveau spirituel faible qui prient pour les choses qui affectent la population comme pour la paix dans le monde ou une réduction du réchauffement climatique n’ont aucun effet.
  • Quand une personne rend de la gratitude accompagnée d’une prière, cela aide à augmenter l’effectivité de la prière.



http://splashurl.com/nwjl8gl

Colette
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment marche la prière ? explication  Empty Re: Comment marche la prière ? explication

Message  Francesca le Dim 9 Fév 2014 - 18:13

merci à toi coco pour ce lien …  Comment marche la prière ? explication  2120421403 

je souligne un fait important du début de ce texte, c’est qu’effectivement, bien souvent on peut constater ce phénomène, que les gens commencent à prier lorsque tout semble aller mal ou de travers pour eux… alors on peut se demander pour ne prient-ils pas aussi lorsque tout va bien ???

Par contre, je ne pense pas du tout que la prière ait un lien quelconque avec le niveau de spiritualité que puisse avoir quelqu’un… sinon, elles ne seraient que très peu exhaussées non ?  (je rigole  Very Happy )

malgré que ce texte soit fort intéressant, je crois sincèrement que la prière est peut-être un peu comme lorsque nous méditons, c’est lorsque notre âme est attirée par l’Esprit universel et notre esprit est attiré par l’Ame universelle ; et quand ils se rencontrent nous sommes envahis par la plénitude.

je pense que c’est réellement cette rencontre qui donne un sens à nos prières et à/ou nos méditations. Sinon, pourquoi prier ?

Prier, c’est peut-être autre chose que d’adresser des réclamations au Seigneur ? "J’ai besoin de ceci, je veux cela… "

La prière nous donne les possibilités de trouver les véritables dimensions de notre Etre ; le sens de la prière, c’est justement cette rencontre de quelque chose en nous avec quelque chose de même nature se situant dans l’univers. Il y a là comme un croisement : la rencontre de deux entités polarisées.

personnellement, je ressens la vraie prière comme l’âme humaine qui cherche l’Esprit divin et l’esprit humain qui cherche l’Ame universelle. 


Qu'en penses-tu toi Coco  confused 

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

Comment marche la prière ? explication  Papill10
Francesca
Francesca
Admin

Messages : 6458
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Comment marche la prière ? explication  Empty Re: Comment marche la prière ? explication

Message  lunea le Lun 10 Fév 2014 - 7:52

Je pense perso qu'il y a prière et prière...
Que plusieurs façons de prier existent : pour être entendu exaucé, en pensée avec quelqu'un, tout simplement comme "support" d'intériorisation...

Je reviendrai plus tard vous relire...

_________________
« La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace.
Pour traverser les murs,il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves. »

Jacques Savoie
lunea
lunea

Messages : 850
Date d'inscription : 19/03/2012

http://sol-eille.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Comment marche la prière ? explication  Empty Conseils de Jésus pour prier

Message  Stian le Lun 10 Fév 2014 - 10:42


 Bien que ces recommandations furent données par Jésus juste avant de transmette la prière du "Notre Père", elles s’appliquent à toute forme de prières, sous réserve qu’elles s’adressent à sa divinité.

Comment prier ?
 Afin que la prière acquière toute sa puissance, toute son efficacité, Jésus lui-même donne les recommandations propices à la catharsis spirituelle. Bien que l'on ne sache pas à qui il répond, c'est Matthieu (Matthieu, chapitre 6, versets 5 à 8) qui en rapporte les paroles. Mais ce témoin anonyme des prières de Jésus devait le suivre depuis suffisamment longtemps pour pressentir qu'il devait connaître les principes de la communion divine. Aussi demande-t-il au Christ de leur apprendre à prier.

 Jésus, en fervent habitué de la parole projetée en Dieu, et conscient de sa responsabilité spirituelle à l'égard de la foule assemblée à ses pieds, développe la meilleure façon de s'harmoniser avec le Père.

"5 - Quand vous priez, ne faites pas comme les hypocrites qui aiment à prier bien en évidence dans les synagogues et les carrefours afin d'être vus des Hommes. En vérité, je vous le dis, ils ont déjà leur récompense.

6 - Pour toi, quand tu pries, entre dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte à clef, et prie ton Père, qui est présent dans le secret ; et ton Père qui est dans le secret te le revaudra.

7 - Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens qui s'imaginent qu'à force de paroles, ils se feront exaucer.

8 - Ne leur ressemblez pas car votre Père sait ce dont vous avez besoin avant que vous le lui demandiez."

 Les deux premiers versets peuvent se résumer ainsi : Ne pas s'exhiber pour prier, mais se retirer loin des autres, en soi-même.
 La prière que Jésus a composée pour nous n'est pas une requête à déclamer haut et fort à qui veut bien l'entendre. La récompense ne peut être qu'immédiate, à savoir un orgueil qui enfle et durcit le cœur. Il n'est pas utile que les autres entendent ce que nous demandons à Dieu. Mais il est bon de savoir que Dieu n'est réellement à l'écoute que dans l'intimité du cœur. C'est bien de cela dont il s'agit. Il ne faut pas seulement comprendre la nécessité de s'enfermer à clef dans une chambre chez soi. Jésus priait souvent à l'extérieur tout en s'écartant simplement de la foule.

 Pour prier, après s'être retiré à l'écart des autres et du bruit, il suffit de fermer les yeux, de se recueillir et de se laisser imprégner de lumière divine. Ce n'est que dans une telle condition de profond recueillement que la prière, muette, chuchotée ou parlée, peut s'élever vers Dieu. L'idéal est de parvenir à s'abstraire de la perception des sens afin d'atteindre au silence intérieur ; telle est l'image de la fermeture à clef de la chambre.

 Le verset suivant suggère de ne pas réciter la prière comme une litanie où l'attention à ce que l'on dit, est absente. Selon les circonstances, la prière peut parfois être répétée plusieurs fois. Un parfait exemple en est la neuvaine chrétienne, période de neuf jours de dévotions acceptée par acte de contrition. Ici, le piège est l'absence d'attention aux paroles de la prière.
 Si l'on ne s'adresse pas consciemment à Dieu, comment Dieu peut-il nous écouter ? L'important dans une prière est d'être conscient des mots que l'on prononce, des idées qui les soutiennent et de la ferveur spirituelle qui les imprègne.

 Une prière récitée suivant ce conseil pourrait assurément s'assimiler à ce que les bouddhistes appellent un mantra, ou une parole de force.

 Un mantra ne s'entonne pas n'importe comment. Il ne révèle sa puissance que s'il est pratiqué avec une connaissance particulière apprise au cours d'une transmission "initiatique", de maître à élève. En ce sens, le mantra est une prière "spécialisée" aux effets précis car il est prononcé avec une technique soutenue par une grande attention.
 En récitant le "Notre Père" avec une conscience éveillée, cette prière stimule dans l'être la puissance du subconscient. L'esprit se prépare à diffuser l'essence de la prière dans toutes les sphères de son action.

 Le dernier verset, relatif à la meilleure disposition pour prier, est plutôt une remarque qu'un conseil. Il pose en effet le problème de fond sur l'utilité de la prière. Pourquoi est-il nécessaire de prier puisque Dieu le Père connaît d'avance nos besoins ?
 Que Dieu connaisse nos besoins ne signifie pas qu'il soit prêt à satisfaire le moindre de nos désirs. Certains sont réellement des besoins, d'autres des caprices. Nos besoins sont multiples et pourtant ils ne sauraient être tous vécus pendant la courte durée d'une seule existence. La satisfaction du besoin exaucé est une expérimentation existentielle individuelle, qui inclut l'assimilation de l'absolument nécessaire pour vivre.

 Si les besoins sont nombreux, leur choix est difficile.
 Il appartient à l'Homme de décider lequel de ses besoins il pense devoir être soumis, en prière, au Père. Par l'intelligence de son choix, il démontre sa filiation divine en favorisant ce qui lui paraît susceptible d'ouvrir son cœur à l'amour du Père.
 Le proverbe Aide-toi et le ciel t'aidera trouve ici sa justification pour progresser dans la connaissance sur le chemin qui mène à la lumière divine.

 La difficulté du choix est fonction des continuels désirs que l'Homme se crée simplement par ses réactions au perçu sensoriel. Toutefois, il est bon de savoir que les désirs les plus insidieux résultent des associations d'idées avec l'acquis culturel. Le fait que ces idées émergent des profondeurs de l'être, peut laisser supposer qu'elles proviennent de Dieu.
 À vrai dire, rares sont les besoins, considérés à tort ou à raison comme vitaux, qui devraient nécessairement être exaucés par Dieu. Alors comment établir un choix ?
 Puisque Dieu connaît nos besoins réellement vitaux, on doit lui faire confiance ; il veillera sur nous. Ce n'est pas la peine de gêner sa protection et son action en lui rabâchant égoïstement d'exaucer nos désirs.

 L'Homme, dans son ignorance, a trop tendance à soumettre à Dieu des besoins secondaires, ceux susceptibles de renforcer son ego et donc de l'éloigner de Dieu.

 C'est pour cette raison que la tradition spirituelle et religieuse conseille de ne pas prier pour soi-même, mais pour ses semblables. La requête pour autrui est donc plus objective et la prière a beaucoup plus de chance d'aboutir.
 Et si, malgré tout, acculé au désespoir, l'Homme s'en remet à Dieu avec l'impérieuse conviction d'une nécessité personnelle extrême, alors qu'il prie. Mais que sa prière soit un concentré de son amour pour Dieu, qu'il y mette tout son cœur, toute son âme, tout son esprit et toute sa force. (Marc, chapitre 12, versets 28 à 31. 3) Il doit en effet cristalliser son choix, son idée, en prononçant le "Notre Père" avec ferveur à l'adresse de Dieu.

 Le "Notre Père" n'est pas une simple formule ; c'est une clé spirituelle qui ouvre le sanctuaire divin. Et là, au cours d'une alchimie toute spirituelle, il ressource son esprit, dépose ses angoisses, purifie sa conscience, amplifie sa foi, réveille son amour pour la création.
 Depuis que le Christ-Jésus a transmis à l'humanité cette sublime prière, le "Notre Père" a acquis ses lettres de noblesse.


https://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche/ N° 32 Prie le Père avec amour.

_________________
Le pouvoir n'est pas dans sa réalisation, mais dans sa retenue.
Stian
Stian

Messages : 226
Date d'inscription : 04/06/2012

http://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche

Revenir en haut Aller en bas

Comment marche la prière ? explication  Empty Prier avec le coeur

Message  Francesca le Ven 3 Mai 2019 - 11:18

MERCI à vous cheers Comment marche la prière ? explication  2758329009

ET Je tiens à poursuivre avec une nouvelle vision... celle de Gregg Braden


Comment marche la prière ? explication  Prier10

Prier avec le coeur : éclaircissements sur le mode perdu de la prière
Par Gregg Braden


Aujourd’hui, plus qu’à toute autre époque de notre histoire, les choix que nous faisons auront potentiellement de sérieuses conséquences planétaires pour les générations à venir. Malgré l’intensification des tensions planétaires, des études récentes offrent un nouvel espoir et ravivent les convictions de ceux qui croient qu’on peut « intervenir » contre le cycle séculaire de la violence dans l’espoir d’un avenir meilleur.
Lorsque nous prions « pour » quelque chose, nous utilisons un processus mental de logique. Par exemple, bien que la prière mentale pour la paix en Iraq peut être bien intentionnée et sembler créer une paix temporaire ou une guérison en un endroit donné à un moment donné, elle peut involontairement créer précisément l’opposé de la paix souhaitée, en un autre endroit à un autre moment.


Ce que signifie prier avec le coeur :
confused

Par contre, notre coeur n’est pas polarisé. Dans les traditions amérindiennes, le mot « Shante Ista » (l’unique oeil du coeur) décrit l’objectivité non-polarisée du coeur; le coeur voit «ce qui est » plutôt que « ce qui devrait être ». Lorsque nous choisissons la paix ou la guérison à partir du coeur, aucune polarité n’est créée pour équilibrer notre choix puisqu’il n’y a pas de coeur gauche ni de coeur droit.

Venant du coeur, le sentiment est la prière ! Des études ont démontré que cette qualité de gratitude et d’appréciation pour la paix déjà existante crée un champ magnétique en présence de la paix et que tout ce qu’elle produit est aussi de la paix.

Éclaircissements

Pour être très clair, cette forme de prière n’est PAS dirigée vers un endroit, une personne, une organisation, un pays, une ville ou un événement. Ce mode de prière ne tente PAS de « transformer » les choses avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord. Les Anciens comprenaient qu’une telle utilisation de la prière est une « abomination » contre notre don de communier avec le monde. Imposer notre idée de ce qui devrait ou ne devrait pas être n’importe où dans le monde ou pour une personne est une forme de manipulation et un mauvais usage de notre don de la prière.
Au lieu de prier pour que quelqu’un «gagne » ou «perde », «souffre » ou «guérisse », nous devons plutôt ressentir de la reconnaissance et de la gratitude pour la paix et la guérison qui existent déjà. Le pouvoir de ce genre de prière transcende les notions de gains et pertes mesquines en nous invitant à élever les conditions de notre monde à un niveau bien au-delà de la médiocrité. De cette manière, nous ouvrons la porte à un principe subtil mais très puissant qui permet que la paix et la guérison soient présentes sans imposer notre volonté qu’il en soit ainsi.
Le mode perdu de la prière


Aujourd’hui, les chercheurs contemporains identifient quatre modes de prières utilisés en Occident. Existe-t-il un mode additionnel de prière ? Y a-t-il un cinquième mode de prière qui nous permet de collaborer aux résultats des événements à l’intérieur de notre corps ainsi que dans le monde qui nous entoure ? Les découvertes récentes dans des temples éloignés où ces traditions subsistent aujourd’hui, combinées aux nouvelles recherches dans certaines traditions parmi les plus sacrées et les plus ésotériques du passé, m’amènent à croire que la réponse est «oui » !

L’essentiel de nos conditionnements par les traditions occidentales des derniers 1 500 ans nous a invités à « demander » que les circonstances de notre monde changent par l’intervention divine; que nos prières soient exaucées. Cependant, malgré nos demandes bien intentionnées, nous pouvons renforcer, sans le vouloir, les conditions mêmes pour lesquelles nous prions.


Par exemple, lorsque nous demandons « Cher Créateur, faites que la paix vienne dans le monde», vous admettez en fait que la paix n’existe pas dans le présent. Les traditions anciennes nous rappellent que les prières-requêtes sont une forme de prière, parmi d’autres, qui nous donnent le pouvoir de trouver la paix dans notre monde par la qualité des pensées, des sentiments et des émotions que nous créons dans notre corps. Une fois que nous créons les qualités de paix dans notre esprit et alimentons nos prières avec nos sentiments de paix dans notre corps, le cinquième mode de prière affirme que le résultat a déjà eu lieu.


Aujourd’hui, la science quantique pousse cette idée une étape plus loin en stipulant que la création réagit précisément à de telles conditions de sentiments en mariant le sentiment (la prière) de notre monde intérieur avec les conditions similaires du monde extérieur. Bien que le résultat de notre prière puisse ne pas encore être évident dans le monde, nous sommes invités à reconnaître notre communion avec la création et vivre comme si notre prière était déjà exaucée.

Avec leurs formules d’une époque à présent révolue, les anciens nous invitent à considérer notre mode perdu de la prière comme une conscience en devenir plutôt qu’une forme prescrite d’action en certaines occasions. En un langage simple et élégant, ils évoquent le fait d’être «imprégnés » de la réponse à une prière et «immergés » dans la condition de vie choisie.

En langage moderne, cette description suggère que pour induire un changement dans notre monde, nous devons d’abord sentir le changement comme s’il s’était déjà accompli.

Tout comme la science moderne tend à démontrer la relation entre nos pensées, nos sentiments et nos rêves avec le monde qui nous entoure, il devient de plus en plus possible qu’un pont oublié relie nos prières avec notre expérience. La beauté d’une telle technologie intérieure est qu’elle est basée sur les qualités humaines que nous possédons déjà. Les prophètes d’antan qui nous ont vus dans leurs visions, nous rappellent qu’en honorant toute vie, nous assurons la survie de notre espèce et l’avenir du seul habitat que nous connaissons.


Comparer les modes de prières

Avec l’exemple de la paix planétaire, la prière basée sur la logique : Demander une intervention

La prière basée sur les sentiments : Savoir que notre prière est déjà exaucée

- Nous nous concentrons sur les situations présentes où nous estimons que la paix n’existe pas.

- Nous sommes témoins de tous les événements: ceux qui démontrent que la paix existe comme ceux où la paix n’existe pas, comme étant des possibilités sans jugement de valeur : pour ou contre, bien ou mal.

- Nous nous sentons vulnérables, impuissants ou en colère face aux événements et aux situations dont nous sommes témoins.

- Nous suspendons notre jugement de la situation en bénissant les conditions qui nous font souffrir. La bénédiction ne condamne ni ne consent à l’événement ou condition. Elle reconnaît plutôt que l’événement fait partie d’une source unique de tout ce qui est. (Consultez, le livre Marcher entre les mondes pour plus de détails).

- Nous utilisons nos prières-requêtes pour inviter l’intervention d’un pouvoir supérieur à amener la paix sur les individus, les situations, les endroits où nous croyons que la paix est absente.

- En ressentant notre prière comme étant déjà exaucée, nous communions à l’ancien principe quantique voulant que les conditions de la paix à l’intérieur de notre corps soient reflétées dans le monde au-delà de notre corps.

- Par notre quête, nous consolidons, sans le savoir, les conditions mêmes que nous désirons le moins. Par exemple, lorsque nous disons « S’il vous plaît, que la paix soit faite », nous déclarons que la paix n’est pas présente dans une situation particulière. Ce faisant, nous renforçons les conditions que nous avons choisies de changer.

- Nous reconnaissons le pouvoir de notre prière et savons (sentons) que notre prière est déjà exaucée.

- Nous persistons à formuler notre requête jusqu’à ce que nous constations effectivement ce changement sur terre.


Notre prière consiste maintenant à :

- Reconnaître que la paix est déjà présente dans le monde sachant que les changements sont déjà accomplis.
- Renforcer notre prière en remerciant l’occasion qui nous a été fournie de choisir la paix au lieu de la souffrance.


Sommaire
Si ces clarifications apparaissent trop fastidieuses, je m’en excuse sincèrement. Le principe est simple : En présence de la paix, tout ce qui peut en découler est la paix. Mille mercis pour votre bonne volonté de créer un meilleur monde. Soyez bénis d’une paix véritable et durable.

GREGG BRADEN
Comment marche la prière ? explication  Gregg_10
________________________________________
Gregg Braden est un auteur et conférencier de renommée mondiale qui a été un pionnier dans les recherches visant à relier la science et la spiritualité. Il a été dans le passé un professionnel de l’Internet, il a notamment été à partir de 1991 manager des opérations techniques pour Cisco Systems qui est à la base du développement d’Internet dans le monde. A la fin des années 90, il décida de quitter le monde de l’Internet pour se consacrer au développement humain et à la paix dans le monde.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

Comment marche la prière ? explication  Papill10
Francesca
Francesca
Admin

Messages : 6458
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Comment marche la prière ? explication  Empty Re: Comment marche la prière ? explication

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum