Expérience de transition d’êtres chers vers la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expérience de transition d’êtres chers vers la Mort

Message  Francesca le Sam 5 Mai 2012 - 7:38

Ici encore, en toute confiance, je vais vous confier une tranche de ma vie ! Very Happy

Car en raison des bouleversements imminents sur cette planète, plusieurs âmes ont délibérément choisi de quitter leur incarnation physique. Je sais que nombreux d’entre nous auront à vivre le passage vers l’au-delà d’un ou de plusieurs être chers. Il s’agit de ceux qui ont pris, à ce stade de leur évolution, une décision différente de la nôtre ; je vous incite ici à concevoir sous un jour nouveau, au travers de mon expérience, la transition de l’âme que nous nommons " mort".

Je vous laisse donc ici pour commencer, le texte du message que mon ami J.Rubinstein avait laissé à mon intention, écrit sur un parchemin, lors de son départ de l’autre côté :

"Notre condition humaine admet difficilement l’absence de vie dans un corps physique et sa destruction, mais il faut savoir que ce corps et cette vie n’étaient que le reflet d’une vibration tirée de la vibration universelle. Lorsque nous quittons cette vie et nos corps, une vibration de vie universelle différente s’empare de nous et nous voici à nouveau dans des conditions de vie qui ressemblent aux nôtres avec des modifications compte-tenu de notre nouveau milieu. Le seul lien que nous pouvons avoir avec nos disparus est la pensée affectueuse que nous pouvons avoir pour eux ".
Signé Jacques BILLARD-RUBINSTEIN
.

Je vous avouerai qu’à cette époque (1997), je n’avais absolument rien compris au contenu de ce texte, car ma peine était grande, mais je l’ai toujours gardé près de moi… et je savais qu’un jour je le comprendrais…. Effectivement, mon travail sur Soi, mon avancement, et ensuite une communication intérieure avec Jacques m’ont finalement fait comprendre les motifs... que je partage ici avec vous :

"Tu sais bien que la "mort " en tant que finalité n’existe pas. Il y a, naturellement, une transition de l’âme depuis l’expérience humaine dans un corps physique vers un autre état, que l’on perçoit comme une mort. Mais finalement, ce n’est qu’un passage pour l’âme, invariablement un heureux moment de délivrance, de liberté et de réunion avec d’autres aspects du Soi. Saches que cette transition ne constitue presque jamais un événement malheureux pour celui qui part ; une fois pleinement compris, le processus que tu appelles mort sera tout simplement considéré comme une phase de libération, de réflexion et de nouveaux débuts, jamais comme une catastrophe.

Quand tu auras parfaitement saisi cela, tu t’abandonneras à une période de deuil normale, et par la suite tu ne te désoleras jamais du sort d’un disparu. Tu accepteras pleinement son choix, et l’appuieras. En vérité, tu le remercieras avec un respect sincère pour le temps passé ensemble et béniras sa route vers cette nouvelle expérience, avec la certitude au coeur que la séparation n’est qu’une illusion fabriquée par le mental qui ne voit qu’en 3 dimensions. Tu sauras, sans l’ombre d’un doute, que tu vas le retrouver sur les plans intérieurs et que ton lien avec celui-ci est éternel.

Ceux qui s’aiment d’un amour profond au cours d’une vie en particulier se sont d’habitude connus lors d’autres incarnations, et ce, au fil de plusieurs éons. Nous avons vécu, à maintes reprises, la perte de l’autre, et nous nous sommes retrouvés encore et encore pour vivre comme amis ou parents. En vérité, personne n’est jamais mort. Et nous voilà de nouveau ici-bas, bien portants et vivants, tout comme nous."

Et tout ceci s’est avéré très juste pour moi ensuite, car c’est à ce moment-là que j’ai pu communiquer également avec mon frère. Jacques m’avait ouvert les yeux et l’esprit; et tout cela m’a beaucoup aidé par la suite pour vivre d’autres séparations encore…

J’aimerais expliquer que, très rarement, la transition ou la mort d’individus se produit vraiment par accident. Peu importe la forme que prend la transition, celle-ci est planifiée par l’âme de l’autre côté du voile. Ces choix sont effectués par celui qui part, en vertu de diverses raisons liées à la voie de l’âme ou de l’équilibrage des dettes karmiques. Dans la plupart des cas, celui qui va mourir a hâte de passer à de nouvelles aventures au cours de cet incroyable périple que l’on nomme " LA VIE".

Merci à vous d’avoir lu cette tranche de vie ! Car je vous avouerai que si l'on apprenait cela le plus tôt possible dans nos existences ici-bas, nous souffririons nettement moins et cela nous permettait la célébration du "Retour à la Maison" ... Car si j'avais su cela en 1982 au départ de mon frère, je l'aurais beaucoup mieux vécu !

Bises à tous et merci d'ETRE I love you
avatar
Francesca
Admin

Messages : 5762
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

pour une mort paisible

Message  Francesca le Mer 18 Juil 2012 - 6:24



Le premier conseil que l’on peut donner est de se contrôler et de respecter le silence autour du corps de la personne qui se prépare à partir. Il s’agit de faire taire nos émotions violentes et d’apaiser notre nature affective.
Mis à part des cas particuliers, l’état d’inconscience n’est qu’apparent, car la personne est parfaitement consciente de ce qui lui arrive, et il est donc impératif de contrôler la nature des conversations. Il en est de même pour une syncope ou un coma.

Il convient d’utiliser la couleur jaune orangé (safran).

« Tout le monde reconnaît un moine bouddhiste birman ou thaïlandais, ou même un renonçant hindou, à la couleur safran de son habit. La raison est que cette couleur focalise les énergies praniques dans la tête, ce qui tend à défavoriser la vitalité des sens inférieurs au profit du sens intuitif le plus élevé. C’est aussi pour cette raison que les moines portent une robe de cette couleur, symbolisant leur profond détachement des objets du monde. Hindous et bouddhistes savent qu’au moment de la mort, il est indispensable, comme nous le disons souvent, que la conscience sorte par le sommet du crâne, et la focalisation des énergies par la couleur safran est une aide précieuse pour y parvenir. »

Dans l’avenir il faudra donc s’efforcer de remplacer les tentures noires par du jaune orangé.

« Mettre de la musique sacrée dans la chambre du mourant n’est valable que sur sa demande. Pour une personne qui ne peut être aidée occultement, certaines musiques peuvent être un soutien bienfaisant et rassurant. Le chrétien appréciera certainement un champ grégorien, et un Hindou un chant dévotionnel (‘‘bhajan’’). Cependant, lorsque le mourant tombe dans l’inconscience du plan physique, la musique n’est plus nécessaire et on privilégiera le silence ou des récitations ‘‘mantriques’’ appropriées.

Voilà peu de temps j’ai assisté à la cérémonie mortuaire de ma mère et de l’un de mes frères. A cette occasion des membres de la famille avaient choisi une très belle musique, mais qui, au lieu d’apaiser les cœurs souffrants, engendra une vague d’émotion douloureuse. Nous l’avons dit, tout ce qui génère des émotions doit être évité pour maintenir un sentiment paisible parmi l’assistance et soutenir le défunt dans cette phase de changement.
Il n’existe plus de science de la mort en Occident, mais en Inde, les brahmanes, sachant que l’âme est attachée au corps par le «sutratma », utilisent certains sons ‘‘mantriques’’ (en sanskrit) de manière à en causer la rupture au niveau du coeur. »

(propos de Michel Coquet)

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5762
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience de transition d’êtres chers vers la Mort

Message  mimine le Mer 18 Juil 2012 - 10:52

Je me permets de rebondir sur ce que je viens de lire et de vous livrer ma propre expérience.

Tout d'abords concernant l'amour absolu pour un être et les réincarnations correspondantes, j'avais déjà lu çà dans un livre qui s'appelle "Dans la paix du soir" de Madame Bulteau, livre datant de 1929 où l'écrivain relate une histoire de ce type où l'amour entre deux êtres renait plusieurs fois dans différentes vies et sous différentes formes. J'ai toujours cru à celà et un jour j'ai fait un voyage astral ou un rêve éveillé, la scéne se passait en fin 1800 début 1900, je me trouvais assise sur un trottoir à pleurer et un monsieur habillé d'une grande cape noire et d'un chapeau haut de forme se penchait vers moi et me tendait sa main que je prenais, un sentiment d'assurance me rempli, cet homme est l'homme avec qui je partage ma vie et il est vrai que je l'aime d'un amour absolu. Dans la vie actuelle cet homme est plus jeune que moi et dans cette scéne il était plus âgé que moi.

Ensuite concernant le passage de la vie à la mort. J'ai était pendant 3 ans aide soignante dans une unité de personnes âgées donc d'accompagnement à la mort même si cela ne se dit pas pour la personne âgée, et j'étais réputée pour aider les gens à partir car "je savais parler aux partants".
Une dame d'une soixantaine d'année atteinte de scérose en plaque était sur le départ, elle était consciente de ce qu'elle vivait mais était prisonnière de son corps et de sa douleur, elle avait beaucoup d'affection pour moi car comme elle disait "quand vous me faites les soins je sais que vous allez faire attention", son départ a duré ce qui pesait beaucoup sur l'équipe, après concertation je suis allée dans sa chambre à son chevet et je lui ai parlé de la lumière intense qu'elle allait voir, de la chaleur qu'elle allait ressentir et des gens qui l'attendaient là haut car dans sa chambre elle n'était pas toute seule, il y avait quelqu'un au plafond de lueur bleue qui flottait et qui attendait (je suis très réceptif aux défunts), sans que je lui dise verbalement j'ai pensé très fort au fond de moi et de tout mon amour "j'espère que je dis vrai et qu'il y a bien cette lumière, cette sensation de chaleur, de bien être". Le lendemain j'étais en repos et cette dame est partie. C'était un mois de septembre. 3 mois plus tard en décembre pour mon anniversaire je me fais un grand plaisir, je parts assister au concert d'Etienne Daho dont je suis fan. En paralléle quand j'étais ado j'avais émis le voeu de le rencontrer, de lui parler, d'avoir un échange avec lui. Je suis rentrée dans les premières dans la salle de concert et j'ai senti la présence de ma patiente et plus rien. Je me retrouve devant la scéne, le concert prend du retard car la baladeuse de la scéne est en panne. Enfin ça commence l'artiste entre et une immense plénitude envahi la salle, il est là devant moi, j'en prend plein la vue ce n'est que du bonheur, les chansons passent et je chante bien sûr, à l'une d'elle après avoir interprété le premier couplet il me regarde et me demande "vous connaissez cette chanson?" et je réponds de mon plus beau sourire "oui".
Au fond de moi je sais que c'est ma patiente qui a permis celà, qui m'a fait un signe pour me dire que j'avais raison sur la lumière, la chaleur, le passage et qui m'a remercié en me faisant ce cadeau.

Peut être que tout cela n'est que pure fabulation de mon imagination et de mon coeur, je le saurai que quand je partirai à mon tour mais on fond de moi je sais...

_________________
Un tien vaut mieux que deux tu l'auras
avatar
mimine

Messages : 46
Date d'inscription : 11/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience de transition d’êtres chers vers la Mort

Message  Francesca le Jeu 19 Juil 2012 - 13:30

Magnifique ce témoignage très chère mimine !!!

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5762
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience de transition d’êtres chers vers la Mort

Message  mimine le Jeu 19 Juil 2012 - 20:48

Merci pour ton message.

_________________
Un tien vaut mieux que deux tu l'auras
avatar
mimine

Messages : 46
Date d'inscription : 11/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience de transition d’êtres chers vers la Mort

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum