La force de ne rien faire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La force de ne rien faire

Message  Francesca le Sam 5 Juil 2014 - 5:54

… La force de ne rien faire …


Êtes-vous inconfortable lorsque vous ne faites rien?

Avez-vous besoin d’être toujours  en train de produire et d’avancer pour vous sentir bien?

Nous sommes nombreux à être habités d’un besoin d’être constamment en action… Une sorte de malaise nous habite lorsqu’on n’est pas en mouvement, comme s’il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. On se dit peut-être qu’on aimerait avoir plus de temps pour nous, mais dès qu’on a l’occasion de s’arrêter, on trouve quelque chose d’autre à régler ou à cogiter juste pour se garder la tête et les mains occupées.

Des choses souvent bien peu importantes, en réalité…

Vous reconnaissez-vous ici ?
Il est possible que non… Cela dit, je serais étonnée que cela ne vous rejoigne pas à un certain degré. Peu d’entre nous sont capables de ne rien faire sans se sentir inutiles, ou sans ressentir une pointe de culpabilité.

Le fait d’être productif a toujours été très valorisé; c’est même une des qualités les plus admirées.

Ainsi, on peut virevolter comme de petites mouches pendant longtemps avant de réaliser que notre besoin d’être constamment en action n’est pas une force, en réalité, mais une sorte de compulsion. Évidemment, être proactif et généreux est un bel élan de vie… mais nous savons tous les deux que ce n’est pas à un «bel élan de vie» que l’on a affaire, ici. Si on a besoin d’être occupé pour se sentir O.K., c’est parce que c’est la peur qui nous mène par le bout du nez. La peur du silence, peut-être. La peur de se rencontrer.

Et qui a vraiment envie de vivre ainsi ? Une fuite est une fuite… que l’on fuie dans l’alcool ou dans l’action.

Et rien de ce que l’on gagne ainsi n’est aussi précieux que ce que l’on perd, même si on attire
des regards approbateurs de nos pairs.

Nous sommes des rois, des reines. Nous ne sommes pas ici pour dépenser le maximum d’énergie possible, pour prouver notre valeur, ou pour justifier notre existence… Et tout ce que l’on fait dans cet état d’esprit est vide – vide de nous, vide de paix, vide d’amour. Si on n’est pas bien avec soi-même, cela se reflétera dans tout ce que l’on fera, et cela nous suivra où que l’on soit.

Ainsi, oui, un être humain qui accomplit une foule de jolies choses est certainement très inspirant.

Mais il y a une autre chose qui l’est tout autant : une personne qui peut être assise sur une chaise, en silence, et se sentir remplie de sa simple présence. Une personne qui est capable de juste être, sans ressentir le moindre manque. Une personne qui a le courage d’accueillir les malaises qui remontent à la surface lorsqu’elle est seule avec elle-même, plutôt que de fuir vers l’extérieur ou vers l’avant. Oh, ce n’est pas le genre d’accomplissement pour lequel on distribue des médailles… mais en ce qui me concerne, je peux difficilement imaginer quelque chose de plus beau et de plus impressionnant.

« Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs. »
 Citation de La Rochefoucauld

 I love you Merci à Marie Pier Charron pour ce très bon enseignement !

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum