L'Oracle MAYA

Aller en bas

L'Oracle MAYA

Message  Francesca le Sam 5 Juil 2014 - 5:58

Outil de connaissance de Soi :
L’ORACLE MAYA
 Very Happy 

Les éditions des Trois Monts ont sorti un nouvel outil de connaissance de soi et de compréhension du monde, basé sur la tradition Maya. Sacrée Planète a rencontré la traductrice, Marie-Christine Leduc, qui l’a introduit en France et qui témoigne de l’expérience qu’elle en a faite.


Qui est Marie-Christine Leduc
C’est la traductrice de l’oracle maya et la spécialiste des ateliers de pratique de l’oracle. Ce qui l’a passionnée, déjà très jeunes, a été de comprendre l’être humain :

Comment fonctionne-t-il ?
Quelle est la prochaine étape de son évolution et comment peut-il l’atteindre ?
De nombreux outils l’ont aidée dans cette compréhension et l’oracle maya a été un outil privilégié .
Actuellement thérapeute énergéticienne et traductrice de l’oracle maya, elle a aussi pratiqué l’astrologie pendant une vingtaine d’années, et l’oracle et le calendrier mayas depuis plus de 10 ans. Aujourd’hui, elle vous fait partager son expérience.



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 6236
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oracle MAYA

Message  Francesca le Sam 5 Juil 2014 - 6:05

voici l’interview
de Marie-Christine Leduc
par Sacrée Planète :


Sacrée Planète : Comment "l’oracle Maya" a-t-il été conçu et par qui ?

Marie-Christine Leduc : Ce livre a été écrit par 2 auteurs américains Ariel Spilsbury et Mickael Bryner et il est paru aux Etats-Unis en 1992. Voici comment les auteurs racontent sa genèse dans la préface :

"Le soir qui suivit la Convergence Harmonique en août 1987, Michale eut une vision. Des mandalas composés d’arcs en ciel tournoyaient dans l’espace. Alors qu’ils ralentissaient et changeaient, Mickael put voir qu’ils comportaient beaucoup d’anciens visages mythiques. Quand ils accélérèrent de nouveau, il fut submergé par le sens énigmatique de la destinée. En se réveillant le matin suivant, ses mains tombèrent sur un exemplaire du "facteur maya" de José Argüelles. Sur la couverture, il vit le mandala représentant le Tsolkin maya et fut frappé d’un sentiment profond de réminiscence.

Quelques semaines plus tard, Michael fit un rêve. L’Esprit lui dit qu’il allait être la "graine-père" d’un projet connu sous le nom de "l’oracle maya"  : le chemin du retour vers les étoiles. On lui demandait d’ensemencer cette vision en fabriquant des "glyphes stellaires" en céramique, représentant les 20 archétypes mayas, et de les présenter ensuite à "l’énergie-mère" pour la gestation. En méditation ce matin-là, il demanda : "Pourquoi avons-nous besoin d’un nouveau système symbolique ?". Une voix répondit : "Nous sommes venus pour faciliter le chemin".

Le texte de ce livre n’a pas été à proprement parler canalisé, cependant les auteurs ont reçu les informations qui en constituent la trame. Puis s’en est suivi un long travail d’étude de l’ancienne et la nouvelle sagesse maya, de méditation et de connaissance par le cœur, ainsi que d’expériences avec les archétypes. L’histoire de sa création est jalonnée de synchronicités, que ce soit au cours du processus qui a permis l’écriture du texte orignal, ou de celui qui a abouti à sa parution en français.

SP : De quoi s’agit-il ? S’inspire-t-il de la sagesse maya ?

MCI : Il s’agit d’un coffret qui comprend des cartes et un manuel d’utilisation. Les symboles représentés par les cartes sont de deux types. La majeure partie des cartes et du texte est directement inspirée par l’ancienne sagesse maya. Parmi les 44 cartes qui composent l’oracle, figurent les 20 glyphes et les 13 nombres qui composent le Tzolkin, le "cercle sacré" du calendrier maya.

Les Mayas, comme toutes les anciennes civilisations majeures, avaient des systèmes symboliques qui servaient de clés pour comprendre l’univers aussi bien que d’outils de divination. Dans cet oracle, les auteurs vous offrent à la fois leur propre compréhension de ces symboles et un véhicule pour en faire directement l’expérience. En effet, tout ce qui n’est pas écrit ou déchiffré peut se révéler à travers le lecteur, grâce à la relation personnelle et particulière qu’il construira avec cette sagesse intemporelle.

Même s’ils divergent quant à la manière d’utiliser le calendrier, la plupart des auteurs actuels s’accordent à dire que les Mayas ont laissé derrière eux, gravés et encodés dans la pierre de leurs pyramides sous la forme de symboles stellaires, un outils vibratoire dont le but est d’éveiller et de transformer la conscience humaine, d’apporter de la légèreté au difficile processus de la naissance d’une nouvelle humanité. Nous vivons en effet une période de transformation planétaire sans précédent, annoncée il y a plusieurs siècles par les Mayas et par d’autres civilisations.

Les autres cartes de l’oracle maya, appelées, "prismes" ont pour but de nous familiariser avec les concepts qui nous seront nécessaires pour ancrer dans la matière ces nouvelles énergies, d’une fréquence plus élevée.

SP : Est-il nécessaire de connaître le calendrier Maya pour utiliser l’oracle ?

MCI : Comme nous l’avons vu, le Tsolkin est la base de l’oracle Maya. Cependant, son but n’est pas de s’intéresser au calendrier en tant que tel, bien que l’on y trouve de nombreuses références aux grands stades d’évolution que décrit le calendrier, et en particulier à la dernière étape de la transformation dont nous faisons actuellement l’expérience. L’information que les Mayas nous ont laissée a été brillamment traduite, de façon à la fois mentale et intuitive, par des auteurs tels que José Argüels, Barbara hand Clow et Carl Calleman. Leur approche – plus masculine – se tourne vers l’extérieur, pour tenter de comprendre le sens des grands cycles qui rythment l’évolution de l’humanité, tandis que l’oracle : plus féminin – se tourne vers l’intérieur, pour soutenir et encourager notre connexion à notre propre Essence. Ariel Spilsbury considère que l’oracle maya représente l’interprétation féminine de la même information à travers le cœur. Elle pense, et je la rejoins tout à fait, que chaque approche soutient et enrichit l’autre, que le temps est venu pour le masculin et le féminin de joindre leurs forces et de coopérer pour traverser la naissance planétaire que nous vivons en tant qu’espèce.

L’oracle est un outil de connaissance de soi, il n’est donc pas nécessaire de pratiquer le calendrier maya, ni même de le connaître pour utiliser l’oracle. Cependant, pour ceux qui pratiquent le calendrier, il peut être un outil précieux pour explorer le sens des glyphes et des nombres afin de faire l’expérience des énergies que ces archétypes nous transmettent. C’est, à ma connaissance, l’information la plus approfondie qui soit actuellement disponible sur les symboles du Tsolkin. En résumé, je dirais que ce sont deux outils indépendants et complémentaires.

SP : Pouvez-vous nous décrire l’outil avec les cartes, les symboles (pourquoi 44 ?), les glyphes, les treize nombres et les onze prismes de mystère ?

MCI : L’oracle maya est composé de quarante-quatre cartes : vingt glyphes stellaires mayas, treize nombres et onze "prismes de mystère". Comme nous l’avons vu, les glyphes et les nombres forment le Tzolkin du calendrier maya. Cependant, au sein de ce code sacré, chaque glyphe peut être considéré comme un aspect ou un "visage" différent du Créateur. Chacune des 260 combinaisons possibles de glyphes et de nombres offre une expression particulière de ces visages.

Les prismes, quant à eux, proposent une nouvelle façon de regarder la réalité, basée sur le nouveau paradigme qui est en train de prendre forme. Comme nous le montrent maintenant de nombreuses recherches, en particulier en physique quantique, la réalité est créée collectivement par les croyances que nous y projetons. A cause de leur consensus au sujet de "ce qu’est la réalité, beaucoup d’entre nous ont créé une réalité basée sur le déni, la limitation et le jugement. Cependant, nous avons tous les choix. Si nous adoptons, dans notre quotidien, de nouvelles façons de nous voir et de voir le monde, nous contribuerons à créer une nouvelle réalité. De vastes changements peuvent être mis en œuvre par relativement peu de personnes, lorsque celles-ci maintiennent la même pensée et la même vision. Combinés, les glyphes, les nombres et les prismes forment un puissant mandala d’énergies transformatrices.



La carte du mouvement perpétuel est le nombre 13.
C’est un joker, des forces invisibles qui permettront
de s’attendre à un miracle…
Elle offre la possibilité de basculer radicalement
dans une nouvelle phase de fréquence.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 6236
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oracle MAYA

Message  Francesca le Sam 5 Juil 2014 - 6:11

Very Happy suite de l’interview

SP : Quelle est sa spécificité ?

MCI : Selon moi, la grande originalité de cet oracle est de nous proposer une vaste palette d’outils, ainsi que plusieurs niveaux d’interprétation en ce qui concerne les glyphes. En effet, pour chacun des vingt glyphes, le livre propose une table des correspondances et trois interprétations différentes. La table des correspondances répertorie différents éléments qui sont en résonance avec le glyphe et qui peuvent nous permettre, en fonction de nos centres d’intérêts, d’inclure d’autres outils dans notre travail avec les cartes. Vous y trouverez par exemple les plantes, les couleurs, les qualités ou une affirmation associée à chaque glyphe. Si vous aimez travailler avec le corps, la table vous propose un mudra associé à chaque glyphe. Personnellement, j’ai beaucoup d’affinité avec les cristaux ; j’ai donc rassemblé des pierres qui me permettent d’évoquer l’énergie de chacun des 20 glyphes. La table des correspondances est particulièrement utile pour évoquer les glyphes et pour se familiariser avec eux.

L’interprétation des glyphes est aussi présentée sous trois formes différentes appelées résonances,  parce qu’elles résonnent en nous à des niveaux différents. Chacune d’elle, à sa façon unique, développe les informations contenues dans la table des correspondances. Ecrite sous forme de poèmes, la première résonance, appelée l’enfant magique, a pour but de susciter une réponse intuitive et spontanée, une réponse "cerveau droit".

La deuxième résonance appelée le découvreur, écrite plutôt sous forme d’oracle et donc davantage "cerveau gauche", aborde plus directement les préoccupations de la vie quotidienne. La troisième résonance, appelée le voyageur, qui est présentée à part dans la troisième partie, est le plus longue et la plus conceptuelle et elle est destinée à une étude approfondie. Elle intègre la plupart des informations de base contenues dans la résonance du découvreur et en ajoute beaucoup d’autres. Le voyageur inclus également une partie appelée sagesse harmonique, qui explore la relation de chaque glyphe stellaire avec une forme musicale.

SP : Qu’est-ce qui vous a touchée personnellement dans l’oracle et vous a donné l’idée de chercher un éditeur français ?

MCI : Ce qui m’a touchée dans cet outil, c’est tout d’abord la beauté des cartes et leur pouvoir évocateur. Elles semblent capables de nous faire voyager très loin. Ensuite c’est la pertinence et la profondeur des informations proposées, qui s’adressent à quelque chose de très profond en moi. Lorsque j’ai découvert l’oracle, j’avais pratiqué l’astrologie depuis plus de 15 ans, je connaissais un peu le Tarot de Marseille et la numérologie. J’étais donc familiarisée avec les systèmes symboliques et avec leurs interprétations. Je ne dis pas que ces outils ne nous permettent pas d’accéder à une connaissance de soi très profonde, bien au contraire, mais le calendrier maya ne nous relie pas seulement au système solaire comme le fait l’astrologie, il nous donne accès à une perspective galactique, voire universelle. Avec l’oracle, il s’agissait d’autre chose ; comme une sensation d’accéder à la fois à une réminiscence de nos origines stellaires et à ma propre essence… mais c’est peut-être bien la même chose !

je suis aussi particulièrement attirée par le fait que le texte ne comporte pas un mot de jugement, qu’l ne nous parle pas de ce qui est "bon" ou "mauvais" en nous et que nous devrions changer, mais seulement de nos expériences. C’est pour moi un point très important, car il nous aide à ancrer un regard d’amour inconditionnel sur nous-mêmes et sur les autres.

Enfin, ce qui me touche le plus, c’est le pouvoir évocateur du texte, en particulier la partie intitulée l’enfant magique. La première fois que j’ai reçu l’énergie d’un glyphe, je traduisais l’un des poèmes, la traduction s’est mise à "couler toute seule" et j’ai soudain senti des frissons et une chaleur m’envahir comme lorsqu’on est en contact avec une énergie d’une fréquence plus élevée. Depuis, il m’arrive souvent de ressentir ces mêmes frissons quand je lis l’un des poèmes. J’ai aussi pu faire l’expérience du soutien que peut apporter l’énergie des archétypes dans une circonstance particulière. Après avoir posé un glyphe devant moi et avoir fait appel à son énergie, j’ai ressenti la présence de son énergie résonner en moi et m’aider à dépasser une difficulté.

Les informations contenues dans l’oracle m’ont aussi permis d’accéder à une compréhension plus concrète du sens de mon incarnation. Elles ont contribué à mettre ne lumière les obstacles qui se tenaient entre moi et la réalisation de ma "mission", et à comprendre que ces difficultés ne sont pas des fardeaux dont il faut se débarrasser pour guérir, mais des messages porteurs de sagesse, des outils de transformation à intégrer. Enfin elles m’ont aidée à faire évoluer mon regard sur le monde, à mieux comprendre et mieux intégrer dans ma vie les concepts à la fois nouveaux et très anciens qui nous aident à créer le nouveau paradigme.

SP : Pouvez-vous nous parler de l’expérience personnelle que vous en avez faite ?

MCI : Il est des livres qui changent votre vie, parce qu’ils transforment votre regard sur le monde et votre conscience de vous-même. Pour moi, l’oracle maya a été l’un de ces livres. Je l’ai rencontré en 1996 chez des amis aux Etats-Unis. Peu de temps après, j’achetais le coffret et il ne m’a pas quittée depuis. Parallèlement, j’ai également rencontré plusieurs personnes qui s’intéressaient au calendrier maya et qui m’ont initiée à son fonctionnement ; j’avais attrapé le "virus" et j’ai commencé à lire tout ce que je trouvais sur le sujet.

A cette époque, il n’existait aucun document en français. J’ai souvent regretté de devoir toujours traduire les textes pour les amis qui ne lisaient pas l’anglais, mais surtout de ne pas pouvoir offrir ou conseiller le livre car j’aime faire circuler les bonnes informations. C’est l’oracle maya qui m’a alors donné l’idée et l’envie de traduire les livres que j’aurais aimé voir disponibles en français. J’ai donc écrit aux auteurs pour demander l’autorisation de traduire et après un long cheminement, l’oracle sort aujourd’hui en France.

Il y a quelques années, j’ai animé des ateliers pour faire connaître le calendrier maya. J’ai proposé des consultations sur l’interprétation de la signature de naissance. J’ai pu constater à chaque fois à quel points les archétypes étaient profondément en résonance avec les personnes et ce qu’ils pouvaient leur apporter. Maintenant que l’oracle est disponible pour le lecteur français, je me réjouis de pouvoir partager mon expérience avec un plus grand nombre de personnes. Je propose des ateliers en sachant que les participants auront la possibilité de repartir avec un outil qui les accompagnera longtemps sur leur "chemin du retour vers les étoiles".


SP : Pouvez-vous nous donner quelques éléments sur le fonctionnement du jeu ?

MCI : Même si l’oracle maya n’est pas un jeu au sens habituel du terme, il est conçu pour qu’on joue avec lui, il est fait pour être exploré et ressenti. Les auteurs proposent un certain nombre de tirages et de jeux dont certains sont inspirés de la sagesse maya. Mais il n’y a pas de "règle du jeu", chacun est libre d’aborder les symboles de la façon qui lui convient le mieux et de créer ses propres tirages. Comme le disent les auteurs : "Il n’y a pas d’absolu dans ce système, pas de bonne ou de mauvaise façon de faire et pas de bonnes ou de mauvaises réponses". Pour utiliser l’oracle, il suffit de tirer une ou plusieurs cartes, puis de travailler avec leur énergie, et là encore, chacun peut le faire à sa façon ;: en méditation, en invoquant l’énergie des archétypes ou simplement en s ‘aidant des interprétations ou des exercices proposés dans le livre. Lorsque vous lisez le texte, il est recommandé d’être attentif aux phrases qui vous parlent, qui vous "sautent au visage", et de laisser les informations se révéler à vous de la manière la plus adaptée à votre croissance.

L’oracle agit en vous encourageant à interagir avec l’Esprit et à rétablir le lien avec votre Essence. Les symboles figurant sur les cartes sont encodés d’une sagesse profonde : faire appel à l’un d’entre eux invoque la présence de cette sagesse. La clé pour tirer un maximum de bienfaits de l’oracle maya est d’établir une résonance personnelle ou une communication directe avec chacun des symboles, au cours d’une invocation, d’un rituel ou d’une méditation. Vous créez ainsi une sorte de canal à travers lequel vous recevez l’énergie encodée symboliquement dans les cartes. Les informations que vous recueillez "par un procédé non cognitif de transmission de l’énergie lumineuse" sont transmises par les archétypes plutôt que par des mots. Elles résonnent directement avec les codages profonds de votre psyché. Elles vous donnent accès à une conscience plus étendue de vous-même.

Lorsque vous travaillez avec les cartes, il se peut que vous receviez des informations qui s’intègrent difficilement à votre conception du monde ou des énergies qui ne vous sont pas familières ; dans ce cas, comme nous le suggèrent les auteurs ; n’essayez pas de la "comprendre" de la manière habituelle ; elles vont souvent bien au-delà de nos connaissances et de nos concepts mentaux. Si vous percevez de telles énergies, emplissez-les de la lumière rose dorée de la connaissance par le cœur et vous les comprendrez en temps voulu d’une façon inattendue. Souvenez-vous, ce système est basé sur la confiance, l’innocence et l’abandon. Les images et les mots du manuel ont simplement pour but d’être des catalyseurs pour encourager votre propre évolution. Ensemble, les quarante-quatre cartes de l’oracle maya représentent un pont entre les réalités physique et spirituelle. "Elles sont des métaphores qui favorisent l’éveil de la conscience et qui sont destinées à catalyser la transformation de votre expérience humaine en une expérience de l’infini".


Pour conclure, je laisse la parole aux auteurs :
"Le but de cet oracle n’est pas d’être un outil de divination. Il n’essaye pas de prédire ce qui arrivera dans le futur ou comment vous devriez agir pour résoudre tel ou tel problème, il est plutôt conçu pour vous aider à grandir spirituellement et à établir une relation sacrée avec votre Essence, avec la part de vous qui est en contact direct avec le Créateur. Il est conçu pour vous aider à devenir plus spontané, plus ouvert, plus joueur, plus aimant et plus confiant – non pas un jour dans un lointain futur, mais maintenant, dans le moment présent. En l’utilisant, souvenez-vous que le véritable oracle, c’est vous, que vous êtes celui qui sait. Tout ce que cet oracle ou n’importe quel autre peut faire, c’est de créer une connexion claire avec le puits profond de connaissance inconsciente qui est déjà en vous.

Alors que d’autres méthodes s’occupent magnifiquement de la conscience de votre Soi terrestre, l’oracle maya est conçu pour vous offrir un point de vue galactique :  

Qui êtes-vous par rapport à Dieu ?
Comment pouvez-vous aborder différemment le monde et vos problèmes personnels, en vous basant sur les prises de conscience que vous faites à travers votre Essence ?
Qu’êtes-vous venu apprendre sur Terre, à quoi êtes-vous venu apporter votre contribution ?
Qu’est-ce qui vous aidera sur votre chemin spirituel et comment votre évolution personnelle est-elle reliée à un schéma d’évolution plus vaste ?


Gardez cependant à l’esprit que l’oracle maya ne représente pas une autre voie spirituelle à suivre. C’est simplement un outil de méditation conçu pour vous mettre en contact direct avec les énergies illimitées de la création ; c’est un procédé fluide destiné à reconnaître les nombreux masques du Soi qui jalonnent votre chemin vers l’incarnation du Mental de Lumière.

En résumé, nous avons écrit ce manuel de deux points de vue : celui du cœur et celui du mental. Nous l’avons écrit pour vous qui voulez-vous remémorer qui vous êtes et ce que vous êtes venu apporter dans cette vie. Nous l’avons écrit pour "soulager votre route », pour vous donner de l’espoir et vous aider à surfer sur la vague puissante de la transformation qui déferle maintenant sur les rivages du temps".

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 6236
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oracle MAYA

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum