SACHONS PARDONNER...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SACHONS PARDONNER...

Message  septimus le Mar 27 Oct 2015 - 12:00




Qu'il est difficile de pardonner.

Elle fait résonner toute la souffrance de l'individu qui tiraille encore ses entrailles.

Pardonner ne veut pas dire oublier !

Pardonner, c’est accepter qu’un être humain ait pu faire des choses horribles envers nous-mêmes ou d’autres. Pardonner, c’est avoir l’esprit suffisamment large pour reconnaitre que cet être humain a manqué d’amour envers lui-même et certainement des autres.

Pardonner, c’est comprendre qu’il ne sait sans doute pas ce qu’est l’amour et qu’il connait peut-être que la violence et la dureté. La difficulté de pardonner vient souvent du fait que cet être humain est parfois de notre propre famille, nous le connaissons bien. Il nous a fait du mal alors que nous étions dans un état d’amour envers lui. Pardonner c’est accepter de voir que cet être humain qui est peut-être de notre sang, n’est pas dans un état d’amour.

Pardonner est le plus grand acte d’amour qu’un être humain puisse faire à un autre ou à lui-même. Accepter de continuer à aimer l’autre même si celui-ci n’a pas ou peu d’Amour en lui. Cela n’exige pas pour autant de maintenir une situation qui nous fait du mal.

Pardonner à celui qui nous a blessés et à qui nous n’avons rien fait, c’est comprendre et accepter que nous sommes tous unis, reliés les uns les autres. C’est abandonner toute logique de relation individuelle et œuvrer pour l’univers de toutes ses forces.

Pardonner, c'est reconnaître que l'autre nous a blessé dans un total manque de conscience et que s'il avait eu les yeux grands ouverts sur la beauté de la vie, il n'aurait jamais pu faire un tel geste.

Pardonner c'est accepter d'avoir joué jusqu'alors, consciemment ou pas , un rôle dans la vie de l'autre qui va l'amener à peut-être comprendre de l'impact de sa maladresse et du non respect qu'il a eu vis à vis de lui-même, de nous-même et de la vie elle-même.

Pardonner, c'est avoir un cœur tellement grand, qu'à la place de ruminer notre peine et notre souffrance, on devient capable de comprendre l'enferment, la bêtise et le mal être de l'autre.

Pardonner, c'est accéder à la compréhension que l'autre vit dans un état qui l'empêche de se rendre compte de la souffrance qu'il inflige aux autres.

Pardonner, c'est accepter de laisser l'autre grandir à son rythme et comprendre sa responsabilité d'être humain, son droit au bonheur, son droit à vouloir protéger le bonheur de ceux qui l'entourent selon sa compréhension et sa connaissance du monde.

Pardonner, c'est accepter l'ignorance et le manque de sagesse sans jugement.

Pardonner c'est accepter de sacrifier sa peine et envoyer une prière pour que l'autre prenne conscience un jour de son inconscience.

Pardonner, c'est choisir de vivre heureux malgré les souffrances infligés par d'autres.On arrive mieux à pardonner quand on décide de ne plus accepter la souffrance, sans la conscience.


http://www.icone-gif http://www.icone-gif

_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Sérénité le Mar 27 Oct 2015 - 17:59

Bonjour Septimus,

J'ai un autre avis sur ton joli texte ...

Pardonner : Cela amène à se positionner en tant que victime quelque soit la situation vécue ...

Il suffit d'observer la situation dans son ensemble (d'en prendre Conscience) puis de s'observer et enfin d'observer l'autre avec détachement ... La finalité se fera naturellement ...  
C'est l'Ego qui souffre ... Ta Conscience a choisit d'expérimenter le jeu de bourreau/victime ... Si tu prends conscience de ce jeu, ces situations ne se présenteront plus ...

Il n'y a rien à pardonner, juste d'accepter ces expériences afin de nous permettre de grandir ...


_________________
"Etre et permettre" cheers

Sérénité

Messages : 119
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Francesca le Mer 28 Oct 2015 - 6:59

Dans un des livres de Omraam, il existe un passage qui explique parfaitement cette notion de pardon, je m’en vais vous en reporter ici les passages :

"En réalité, tout le secret du pardon est dans cette formule… En disant : "Père, pardonne-leur… car ils ne savent ce qu’ils font ", Jésus s’est élevé jusqu’à Dieu, il s’est lié à lui et, par ce lien, il s’est placé très au-dessus de ses bourreaux. C’est pourquoi il ne pouvait que les plaindre : leur conduite prouvait qu’ils n’avaient pas de lumière, donc qu’ils étaient pauvres et misérables. Oui, car être privé de lumière, c’est vraiment manquer de tout. A cette hauteur où Jésus s’était placé, ses ennemis lui paraissaient si pitoyables qu’il ne pouvait même pas les haïr pour les souffrances qu’ils lui faisaient endurer. Cette formule est une méthode que Jésus a utilisée pour agir intérieurement sur lui-même. "

"Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font" est une formule que Jésus a utilisée pour pouvoir vaincre et transformer la dernière goutte de rancune qui pouvait rester en lui. Car Jésus n’était pas toujours indulgent et doux. Vous avez lu comment il s’adressait aux pharisiens et aux sadducéens : il les traitait d’aveugles, d’hypocrites, d’insensés, de sépulcres blanchis, de serpents, d’engeances de vipères, de fils du Diable… "

"Il y avait donc quelque chose en lui qui pouvait ne pas pardonner. Mais il voulait pardonner. Puisqu’il avait dit : "Aimez vos ennemis", il ne voulait pas garder à leur égard un atome d’hostilité, et c’est cette prière : "Père pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font" qui lui a donné le pouvoir de s’élever au-dessus de toute rancune.

Jésus a employé là une formule purement psychologique, une formule magique. Par cette formule, il s’est placé très haut, très haut et il a placé ses ennemis très bas, afin de susciter dans son cœur une immense pitié pour eux. Et c’est cela la noblesse : quand on est grand on ne s’attaque pas à un petit ; quand on est fort, on e se jette pas sur un faible, mais on se dit : "Il faut lui pardonner, le pauvre, il est tellement privé de toutes ces qualités qui font la richesse de la vie intérieure !"



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  septimus le Jeu 29 Oct 2015 - 6:20



Sérénité a écrit:C'est l'Ego qui souffre ... Ta Conscience a choisit d'expérimenter le jeu de bourreau/victime ... Si tu prends conscience de ce jeu, ces situations ne se présenteront plus ...

Sérénité, pour moi, le vrai pardon est fondé sur la réalité. Il voit plus loin que l'évidence telle qu'elle apparaît à un seul corps et se tourne vers la vérité universelle. La vérité de notre réalité est que chacun d'entre nous est innocent et totalement aimé par la Source Universelle (Dieu). Bien sûr, nous avons fait d'innombrables erreurs et nous continuerons probablement à en faire pendant un certain temps. Mais le "vrai" pardon fait une différence entre les appels profonds du coeur et les désirs "superficiels" de l'ego.

Toutes les erreurs viennent de l'ego et font partie d'un processus d'apprentissage par lequel nous devons tous passer. Le pardon est une vision bienveillante qui voit la maturité, la bonté du coeur et l'intégration qui se produiront pour chaque personne en temps utile.

Ce n'est pas simplement les gens qu'il nous faut pardonner. Nous pouvons en vouloir à des villes, à certaines bêtes, à une saison de l'année, à certains aliments, à des manières de s'habiller, bref, tout ce que voient les yeux du corps peut devenir la cause d'amertume et même de douleur si nous restons "intolérants".

Le pardon est peut-être le concept le plus important, mais c'est probablement celui qui a le plus de chance d'être mal compris. Le "vrai" pardon ne consiste pas à adopter une position morale supérieure. Ce n'est pas non plus reconnaître la cruauté de quelqu'un et la déclarer supportable, car ce serait malhonnête. Pardonner consiste à voir qu'il n'existe aucun motif réel de condamnation et, pour le voir, il faut donner de nouvelles bases à l'innocence. On ne peut évidemment pas éliminer le comportement de quelqu'un en le rationalisant. Une personne a bien eu la conduite qu'elle a eue. On peut lui trouver un autre motif d'action, par exemple la peur au lieu de l'égoïsme, mais bien que ce soit un bon départ, cela ne suffit pas pour nous permettre de voir la splendeur de la Lumière Universelle en elle.

Nous pardonnons en nous détournant avec douceur de ce que nous voyons avec les yeux de notre corps et en recherchant la vérité qui se trouve au-delà de l'ego individuel.

La plupart des gens comprennent qu'il y a dans le coeur de chacun un profond appel à la bonté, quelle que soit la couche de culpabilité, de défense, de malhonnêteté et d'inhumanité qui le recouvre. Le pardon voit au-delà des motivations superficielles d'un individu, même si elles sont outrancières, pour atteindre l'endroit de son coeur où il se languit exactement de la même chose que nous.

Chacun veut la paix et la sécurité. Chacun veut compter pour quelque chose. Chacun veut laisser s'exprimer son potentiel d'Amour. C'est là, dans la profondeur de ce désir, que le pardon regarde. En y voyant l'image de lui-même, il libère l'autre de tout jugement.

Le pardon est le moyen par lequel nous faisons l'expérience de la paix, en nous connaissant en tant qu'Amour, en nous donnant nous-mêmes sans rien sacrifier, en nous unissant à l'essence des autres, en expérimentant pleinement l'instant présent et en entendant distinctement les conseils de bonheur qui nous sont donnés "intérieurement".

L'ego croit que s'il pardonne à celui qui lui a fait du mal, il lui faut traduire ce pardon par un certain comportement. Or le vrai pardon n'exige du corps aucune action, même s'il peut s'accompagner d'un certain geste. Le pardon est une "correction" intérieure qui soulage le coeur. Avant tout il est là pour la paix de notre esprit. En étant en paix, nous pouvons donner la paix aux autres, et c'est là le plus durable et le plus estimable des dons que nous puissions faire.

Le sens originel du pardonner est lâcher prise. Le pardon est l'abandon de toute une série de pensées inutiles, il consiste à rendre à l'ego ce que l'on reconnaît à présent comme indésirable. Le pardon est le refus pacifique de continuer à nous défendre contre l'amour. Il voit que toute chose pardonne. Il consiste à être disposé à percevoir chacun, y compris nous-mêmes, soit exprimant l'Amour, soit ressentant un besoin d'amour. Toute forme d'attaque est un appel à l'aide, et la réponse à tout appel à l'aide est la "bienveillance".

   

_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Sérénité le Jeu 29 Oct 2015 - 18:16

Bonjour Septimus,

Je me permets de saluer cette longue explication sur ta définition du Pardon ... Je constate que c'est un sujet qui te tiens à cœur ...  I love you  


_________________
"Etre et permettre" cheers

Sérénité

Messages : 119
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  septimus le Jeu 29 Oct 2015 - 18:26



Si tu savais chère Sérénité, si tu savais...



_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  voyce le Jeu 5 Nov 2015 - 0:28

Merci pour ce texte sur le pardon, ce soir, j'avais un grand besoin de pardonner ... lire ce texte m'a apaisé.
avatar
voyce

Messages : 175
Date d'inscription : 24/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Hirondelle le Mer 11 Nov 2015 - 16:23

Il existe une vidéo de Marie-Thérèse Fernbach sur le pardon. Elle y parle de déjà se pardonner à soi-même. 
Je me suis surprise à dire "pardon" à mon corps, l'autre soir, alors que je venais de manger et que j'ai eu des palpitations. 
Il n'y a pas si longtemps, ce genre de pensée ne m'aurait même pas effleuré.
Se pardonner à soi-même pour le mal que l'on se fait est un première étape, je pense. Pardonner à autrui vient naturellement par la suite peut-être. 
Se pardonner à soi, s'aimer soi-même ....   Smile
avatar
Hirondelle

Messages : 223
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  karine09 le Jeu 12 Nov 2015 - 7:04

Bonjour Smile

alors vous m'excuserez, mais rien que le titre du topic réveille en moi la plus primaire des colère... je me suis dit "allez, essaye encore..." j'ai lu 3 lignes et mon envie de 1ère réponse a été "je vais te faire violer, battre et séquestrer ta fille comme la mienne l'a été et on verra si le pardon tu as encore envie d'y croire !!!!!!"

je ne sais pas comment faire comprendre que pour moi le pardon bah faut arrêter Smile on n'est pas au pays des bisounours :/

je ne vous souhaite pas les horreurs endurées par ma fille, bien évidemment, mais voilà quoi... y a des limites...

il paraît que ceux qui y arrivent renaissent... il faudrait auparavant me lobotomiser :/

_________________
« Tout ce que les nazis ont fait aux Juifs, nous le faisons aux animaux. Nos petits-enfants nous demanderont un jour : « Où étiez-vous pendant cet holocauste-là ?  Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ?» Nous ne pourrons plus alors donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas. » - Helmut F. Kaplan -
http://www.clicanimaux.com/content/11-comment-ca-marche
avatar
karine09

Messages : 16
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  karine09 le Jeu 12 Nov 2015 - 7:07

Hirondelle a écrit:Il existe une vidéo de Marie-Thérèse Fernbach sur le pardon. Elle y parle de déjà se pardonner à soi-même. 

pour faire suite à mon post précédent : oui c'est probablement cela mon problème... je ne me pardonne pas de n'avoir pas protégé ma fille et d'avoir mal choisi le père pour mes enfants et d'avoir galéré à les élever...

ouhlala j'ai du boulot Very Happy

_________________
« Tout ce que les nazis ont fait aux Juifs, nous le faisons aux animaux. Nos petits-enfants nous demanderont un jour : « Où étiez-vous pendant cet holocauste-là ?  Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ?» Nous ne pourrons plus alors donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas. » - Helmut F. Kaplan -
http://www.clicanimaux.com/content/11-comment-ca-marche
avatar
karine09

Messages : 16
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Sérénité le Jeu 12 Nov 2015 - 7:38

Bonjour Karine,

Je comprends très bien ta position Wink

Pardonner c'est à mon avis, juste le fait de ne plus garder de rancœur,  de colère envers une situation, une personne ou soi même ... De passer à autre chose, de lâcher prise ...   De toutes les façons, cela s'est passé et rien ne pourra changer ce qui s'est passé ... Mad Cela permet de relativiser ...

Le passé c'est le passé ... Vis au présent et tu verras avec le temps, tes émotions s'estomperont pour faire place à la compassion, l'humilité envers toi même ... cheers

Courage

_________________
"Etre et permettre" cheers

Sérénité

Messages : 119
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Hirondelle le Jeu 12 Nov 2015 - 11:38

Karine09, Tu n’es pas seule de ce coté là. Quand j’ai lu les posts, je me suis dit qu’il fallait peut-être que je passe par là par rapport à mon ex conjoint. (comme toi, visiblement mais sans doute pas pour les mêmes raisons). Me pardonner à moi de l’avoir choisi, me pardonner de n’avoir pas compris les « messages » que le ciel m’envoyait mais que je vois maintenant, avec le recul…. Je ne voulais rien voir ou admettre parce que c’était mon mari, le père de mes enfants etc. Lui, l’homme bien gentil, bien mignon. Oui, mais qu’est ce qui se cache derrière tout cela ?!

Chez moi aussi, il y a de la colère mais je sais aujourd’hui que ça n’arrange rien. La colère, encore une émotion qui me pousse à me faire du mal en compensant par le grignotage. Donc me pardonner pour cela !

((Je me suis posée la question, il y a quelques mois, pourquoi je mangeais. A force de recherches, j’ai compris que les émotions en étaient la cause. J’ai toujours su que les régimes ne servaient à rien, qu’il fallait trouver la cause, la source du problème. Ensuite, il se réglerait par lui-même. Aujourd’hui que je sais donc que ce sont ces émotions qui sont ignorées. Mon travail consiste à les repérer, les écouter, les comprendre, etc. Par ce biais, à force de m’écouter, de me pardonner, je peux espérer me délester de ce poids, de tous ces kg en trop. A travers des lectures qui en appellent d’autres, j’ai aussi compris qu’il s’agissait d’un long travail. Et il faut que je me pardonne si je n’ai pas toujours la patience, si parfois je craque quand même en mangeant)).

L’autre jour, j’avais une énième discussion avec mon ex, qui est à nouveau partie en live. Je lui ai expliqué quelques petites choses qu’il ne veut toujours pas admettre et là, subitement, j’ai compris que je perds du temps et de l’énergie. Un peu plus tard, m’est venue une pensée. « Oui, si j’avais accepté l’invitation de ce jeune homme, ce soir-là, je n’aurais sans doute pas pris insidieusement tous ces kilos pour me faire cette carapace ». Il est certain qu’a un moment ou un autre, il faudra passer par l’étape du pardon. Mais, tout comme toi, vu que tu en as déjà pris conscience, quand l’heure du pardon sonnera, il se fera. Et ainsi on peut avancer.

Comme tu dis, Sérénité, le passé, c’est le passé. On ne pourra pas le modifier. Il faut faire avec et vivre au présent.  Mais c’est aussi dur de vivre au présent avec le poids du passé.  Smile
avatar
Hirondelle

Messages : 223
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Hirondelle le Jeu 12 Nov 2015 - 11:40

Ah, le texte précédent n'apparaît pas comme je l'avais prévu. Les interlignes ne sont pas pris en compte. Désolée pour le paquet que ça provoque  Embarassed
avatar
Hirondelle

Messages : 223
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  mollopipo le Jeu 12 Nov 2015 - 11:49

Parmi toutes les épreuves subies sur terre , je considère que le pardon au bourreau est une des plus difficiles à surmonter , elle est réservée aux êtres très avancés ...
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1377
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  septimus le Ven 13 Nov 2015 - 6:41



karine09 a écrit:alors vous m'excuserez, mais rien que le titre du topic réveille en moi la plus primaire des colère... je me suis dit "allez, essaye encore..." j'ai lu 3 lignes et mon envie de 1ère réponse a été "je vais te faire violer, battre et séquestrer ta fille comme la mienne l'a été et on verra si le pardon tu as encore envie d'y croire !!!!!!"

je ne sais pas comment faire comprendre que pour moi le pardon bah faut arrêter Smile on n'est pas au pays des bisounours :/

je ne vous souhaite pas les horreurs endurées par ma fille, bien évidemment, mais voilà quoi... y a des limites...


Karine, je comprend ta réaction et ta colère. Pardonner est la chose la plus difficile, surtout suite à l'agression de ta fille. Pour l'ego, certains actes d'autrui sont tout simplement impardonnable. Il croit (l'ego) que,lorsque quelqu'un fait une chose impardonnable, nous devons nous accrocher à notre ressentiment et à notre peine sans jamais lui pardonner. A tort, l'ego essaie de nous montrer le non-pardon comme un moyen d'éviter de nouvelles blessures, alors que c'est tout le contraire.

En croyant au système de pensée de l'ego, nous retournons contre nous-mêmes la colère que nous éprouvons envers autrui et nous remplissons notre vie de souffrance, de détresse, de rejet et de relations malheureuses. L'ego croit à la réalité de la faute impardonnable et la recherche sans cesse.

Karine, ce dont je suis sûr, c'est que tant que nous pensons que notre identité se limite à notre corps et à notre personnalité, nous persistons dans le système de pensée de l'ego. Nous croyons qu'il existe dans le monde des gens qui font des choses impardonnables et nous continuons à souffrir tant  que nous n'abandonnons pas cette croyance.

Aussi longtemps, que nous restons convaincus par notre ego que la vérité réside dans ce que nos yeux, nosoreilles et nos autres sens nous montrent, nous nous érigeons en dieux, décidant de l'innocence et de la culpabilité d'autrui, décidant qu'il a fait une chose impardonnable et ne mérite pas notre amour.

Pour trouver la paix intérieure, qui est l'ennemie de l'ego, et pour expérimenter à nouveau la réalité de l'amour et de l'innocence, nous devons passer au-delà du système de croyance de l'ego selon lequel les gens commettent des choses impardonnables. Tant que nous garderons dans notre esprit des pensées qui ne pardonnent pas, nous seront incapables de faire l'expérience d'une paix intérieure totale.

Lorsqu'une tentative d'assassinat fut commise sur le pape Jean-Paul II celui-ci alla voir l'homme qui l'avait gravement blessé et lui pardonna face à face. Le monde entier en fut ému et de nombreux coeurs s'ouvrirent. En faisant cela, le pape démontra que chacun mérite notre amour et qu'il n'existe rien qui ne puisse être pardonné.

Nous avons tous fait des choses dont nous avons honte et, parfois, nous avons pu commettre des actes que nous avons crus impardonnables. Il est essentiel de voir ces actes comme des erreurs à corriger et non comme des comportements impardonnables pour lesquels nous ne devons cesser d'être punis. Comme notre ego est tenace, beaucoup d'entre nous ont l'impression que se pardonner à soi-même est l'une des choses les plus difficiles à faire. Pour créer des relations d'amour, il nous faut apprendre à pardonner aussi bien aux autres qu'à nous-mêmes.

Il est essentiel de nous rappeler que nous ne pouvons jamais pardonner aux autres ou à nous-mêmes au travers de l'ego, car celui-ci considère que le véritable pardon est insupportable. L'ego est la partie qui pense que l'existence est synonyme de séparation. Il encourage le non-pardon, sachant que cela engendre une séparation et un manque d'amour. Parfois, l'ego préconise un faux pardon, par exemple en nous poussant à dire: "je suis assez fort pour supporter son comportement impossible, mais je n'oublierai jamais la manière dont elle me fait souffrir chaque jour de ma vie!" Bien entendu, cela n'a rien à voir avec le pardon.

Lorsque nous avons mijoté dans notre coeur de la colère et de l'amertume à cause des actes d'une personne, il est souvent insuffisant d'affirmer, par exemple: "je te pardonne." L'ego ne peut en aucun cas vraiment pardonner. Mais il nous est possible de faire preuve d'une "bonne volonté" de pardonner. Nous pouvons alors reconnaître notre colère, notre amertume et nos pensées de condamnation, puis les offrir à la Puissance supérieure en notre coeur. La partie spirituelle de notre esprit divisé peut alors transformer ces sentiments en amour.

L'Amour a une manière de voir les choses qui est totalement opposée au système de pensée de l'ego. Il nous dit que rien de ce que nous faisons aux autres ou de ce que les autres nous font n'est impardonnable. Il croit que nous faisons tous des erreurs, mais qu'aucune n'est impardonnable et qu'elles peuvent toutes être corrigées.

Au lieu de choisir d'écouter l'ego, nous pouvons nous rappeler que notre but dans la vie consiste à pardonner et à aimer. L'expérience de la paix et de l'amour commence lorsque nous n'attribuons plus de valeur au blâme et à la culpabilité, sachant qu'ils sont incompatibles avec l'amour et la paix.

Aujourd'hui, je choisis d'être heureux, car je sais que je peux me rendre libre de tout jugement et de tout reproche envers les autres ou moi-même.



_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  karine09 le Lun 23 Nov 2015 - 20:04

bonsoir...

j'ai envie de pleurer... j'ai tant à apprendre, à donner, à recevoir...

_________________
« Tout ce que les nazis ont fait aux Juifs, nous le faisons aux animaux. Nos petits-enfants nous demanderont un jour : « Où étiez-vous pendant cet holocauste-là ?  Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ?» Nous ne pourrons plus alors donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas. » - Helmut F. Kaplan -
http://www.clicanimaux.com/content/11-comment-ca-marche
avatar
karine09

Messages : 16
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  cosmos le Lun 23 Nov 2015 - 21:22



Karine,

Je t'envoie tout mon cœur pour que tu puisses avancer..

Je sais, ce n'est pas facile, je comprends, Karine.

Courage.
avatar
cosmos

Messages : 234
Date d'inscription : 20/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  karine09 le Mar 24 Nov 2015 - 5:44

merci

_________________
« Tout ce que les nazis ont fait aux Juifs, nous le faisons aux animaux. Nos petits-enfants nous demanderont un jour : « Où étiez-vous pendant cet holocauste-là ?  Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ?» Nous ne pourrons plus alors donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas. » - Helmut F. Kaplan -
http://www.clicanimaux.com/content/11-comment-ca-marche
avatar
karine09

Messages : 16
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  septimus le Mar 24 Nov 2015 - 6:19



karine09 a écrit:
j'ai envie de pleurer... j'ai tant à apprendre, à donner, à recevoir...

Bonjour karine, qu'attends-tu de la vie? Veux-tu le bonheur? La paix de l'esprit? Faire l'expérience de relations aimantes, sans tension ni hostilité?

Le pardon offre à chacun de nous tout cela et plus encore. Il est la clé pour résoudre "tous" nos problèmes. Il ne nous donne pas seulement la clé du bonheur, il nous offre aussi celle du bien-être physique, en nous rendant capables de ressentir un équilibre et une harmonie entre notre corps, notre mental et notre esprit. Il est la clé de notre liberté, car il nous permet de voler aussi haut que les aigles. Il nous permet (le pardon) d'arracher les clôtures de barbelés que nous avons érigées autour de notre coeur.

Chère karine, l'espace d'un instant, reste tranquille et penses à une relation dans laquelle tu as encore des pensées de non-pardon. En pensant à cette relation, tu ressens peut-être que le fait de t'accrocher à ta rancoeur te donne ce que tu veux. Il se peut que tu es mal à cause des "mauvaises cartes que la vie t'as distribuées" ou peut-être as-tu l'impression que les actes de quelqu'un t'as fait souffrir.

A2 mesure que tes rancoeurs remontent à la surface, notes ce qu'elles te font ressentir. Ton ego ne veut pas te voir remarquer que le fait de t'accrocher à tes rancoeurs correspond à la décision de t'accrocher à la souffrance et à te priver de la paix et du bonheur.

Karine, le choix de pardonner ou de garder tes rancoeurs est vraiment un choix conscient. Lorsque tu choisiras de continuer à reprocher certaines choses aux autres, tu remplieras ton esprit de chagrin, de conflits et de souffrance. Lorsque tu choisiras de pardonner, tu te sentiras immédiatement plus légères, comme si un poids énorme t'avais été enlevé des épaules. Dès que tu pardonnes, toute la douleur et la souffrance causées par tes rancoeurs disparaît.

Lorsque nous choisissons le pardon, nous choisissons de ne plus projeter nos conflits intérieurs sur le monde extérieur et nous nous libérons de la "prison" de nos propres pensées et de nos propres sentiments.

Dis-toi: "Aujourd'hui, j'aurai la bonne volonté de pardonner entièrement à tous ceux envers lesquels je garde encore de la rancoeur.

Qu'il en soit ainsi!



_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  mollopipo le Mar 24 Nov 2015 - 10:37

Tout à fait d'accord Septimus ,le mot prison me semble important en effet on est dans l'emprisonnement dans le non-pardon....et pour les épris de LIBERTE c'est douloureux alors on en veut encore plus à celui à qui nous devrions pardonner !!!
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1377
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  cosmos le Mar 24 Nov 2015 - 15:01



Oui, mais Karine ne peut pas pardonner, je la comprends..

J'interprète peut-être à côté de la plaque, mais pour elle, pardonner reviendrait à accepter ce que sa fille a subi...

Je peux me tromper , mais je pense à ça...
avatar
cosmos

Messages : 234
Date d'inscription : 20/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  karine09 le Mar 24 Nov 2015 - 17:35

oui... ce serait donner de la légitimité à cet être abject ! j'en n'ai rien à faire qu'il soit un être humain à respecter comme n'importe quelle vie ! c'est du blabla pour moi ! il ne sert à rien ! même pas à m'aider à accéder au pardon !

_________________
« Tout ce que les nazis ont fait aux Juifs, nous le faisons aux animaux. Nos petits-enfants nous demanderont un jour : « Où étiez-vous pendant cet holocauste-là ?  Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ?» Nous ne pourrons plus alors donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas. » - Helmut F. Kaplan -
http://www.clicanimaux.com/content/11-comment-ca-marche
avatar
karine09

Messages : 16
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  karine09 le Mar 24 Nov 2015 - 17:36

à part cela, je comprends bien tout ce que vous dites, mais je ne le conçois pas... pour moi...

_________________
« Tout ce que les nazis ont fait aux Juifs, nous le faisons aux animaux. Nos petits-enfants nous demanderont un jour : « Où étiez-vous pendant cet holocauste-là ?  Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ?» Nous ne pourrons plus alors donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas. » - Helmut F. Kaplan -
http://www.clicanimaux.com/content/11-comment-ca-marche
avatar
karine09

Messages : 16
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Sérénité le Mar 24 Nov 2015 - 18:09

Karine, écoute ton cœur Wink Ne te mets pas de pression supplémentaire ... Tout vient à point qui sait attendre ... cheers


_________________
"Etre et permettre" cheers

Sérénité

Messages : 119
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Francesca le Mar 24 Nov 2015 - 18:29

Pour un petit coup de pouce, je pourrais vous suggérer de lire par exemple un livre de Olivier CLERC

Il nous dit dans son livre qu’il y a une dimension de lâcher-prise dans le pardon…..   cyclops

il explique :
..... que le pardon est avant tout l’abandon du jugement qui nous détruit et la rage qui nous consume, quand il s’accompagne d’une remise en question de la posture de supériorité du haut de laquelle on s’estimait en droit de juger l’autre sans appel et de prononcer son exécution. Au jugement succède alors l’humilité, dont la racine renvoie à humus, la terre, et à humain : je descends de la tour d’ivoire de mon juge intérieur, je pose mon fardeau d’accusations à terre, au sol, je remets jugement juste et pardon authentique à plus grand que moi, au Ciel et à la Terre. Et dans cette mise à terre, au propre et au figuré, je trouve le moyen de décharger ces millions de volts de haine qui menaçaient de me détruire, moi.

– Extrait de son livre Peut-on tout pardonner? (Editions Eyrolles)

Je vous mets la suite de l’extrait de ce livre si cela vous intéresse

Code:
LECTURE

 C’est pour favoriser ce surprenant renversement de posture, ce passage du jugement au pardon, que le rituel que j’ai reçu de Miguel RUIZ consiste prioritairement à apprendre à demander pardon, aussi paradoxal que cela puisse paraître à celui qui a souffert et qui s’estimerait plutôt en droit de recevoir une demande en pardon. La clé de ce paradoxe, c’est qu’on ne demande pas pardon pour ce que l’autre personne nous a fait, bien entendu, car elle seule en porte la responsabilité. On demande pardon pour sa propre haine, pour la façon dont on a peut-être utilisé les torts de l’autre pour alimenter trop longtemps notre ressentiment et empêcher ainsi nos plaies de cicatriser.

On demande pardon pour se libérer soi-même! Pour ne plus laisser à l’autre le pouvoir de dicter notre état intérieur. Pour reprendre notre pouvoir et notre part de responsabilité. D’où ce paradoxe que le pardon est une vertu qui semble disparaître en l’exerçant : en demandant intérieurement pardon, en abandonnant mes jugements, en arrêtant de haïr… c’est le besoin même de pardonner qui semble disparaître avec! Qui suis-je pour juger? Et par conséquent, qui suis-je pour pardonner?
Par ignorance, par manque d’éducation – et je ne juge personne en disant cela, c’est juste là que nous sommes actuellement en tant que société – nous devenons souvent nos pires bourreaux, à notre insu. À la suite du mal que nous avons réellement subi, notre coeur et notre mental inconscients et non éclairés nous enferment dans un cocon intérieur cauchemardesque, tissé de nos propres pensées et sentiments qui – partant de méfaits bien réels – ne font que les amplifier, les aggraver et les faire perdurer. Parvenir à conscientiser cet automatisme, à voir comment nous fonctionnons aux niveaux affectif et intellectuel, puis à inverser la vapeur, à cesser ce tissage infernal pour retrouver la liberté intérieure et la lumière, c’est ce que permet un travail conscient sur le non-jugement et le pardon.

Il n’y a nulle obligation à rester dans la froide obscurité de son cocon de haine, à attendre passivement qu’un miracle vienne le déchirer et nous redonne accès au grand jour et à la chaleur du soleil. Nous pouvons agir nous-mêmes de l’intérieur. »
« Dans le langage courant, les verbes pardonner et excuser sont souvent employés l’un pour l’autre, d’où cette confusion. « Excuse-toi! » dit-on à un enfant qui aussitôt murmure penaud « Pardon… ». En réalité, ce sont des choses très différentes. Quand j’excuse quelqu’un, cela veut dire que je ne retiens plus aucune charge contre lui. Quand je lui pardonne, cela veut dire que je cesse de le détester, de lui en vouloir. On est dans deux registres différents.

On notera au passage que s’excuser soi-même (« Je m’excuse ») est une pratique un peu douteuse; par analogie, imaginez quelqu’un qui vous dirait : « Je me pardonne! ». Il est plus juste de présenter ses excuses, excuses que l’autre est libre d’accepter ou non. Présenter ses excuses, c’est reconnaître ses torts. Cette reconnaissance exprimée permet à l’autre de décider comment y réagir : excuser ou non, pardonner ou pas, excuser sans pardonner, etc.

La pratique du pardon exige donc une conscience plus aiguë de ce qui se passe en nous, et en particulier une meilleure distinction entre ce qui se passe dans notre tête, dans notre coeur et aussi dans notre corps. Cette distinction se reflétera ensuite tout naturellement dans le vocabulaire auquel nous ferons appel pour nous exprimer : le coeur pardonne ou non; le mental excuse ou pas; et le corps accepte ou non. Nous avons la chance d’avoir, en français, une langue d’une grande richesse : encore faut-il développer en soi la sensibilité aux nuances intérieures que ce riche vocabulaire permet d’exprimer.
Retenez donc de ce qui précède que vous pouvez tout à fait pardonner, sans que cela vous conduise à accepter, cautionner ou excuser des actes que vous jugez inacceptables et inexcusables. »



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  mollopipo le Mar 24 Nov 2015 - 21:15

Il y a peut-être un temps pour le pardon....selon le degré de l'offense....Mais on rencontre plus souvent des gens négatifs qui proposent la haine....alors il fait bon rencontrer un lieu d'échanges ou l'amour , la paix et l'harmonie règnent...

Bon courage Karine 09

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1377
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  karine09 le Mer 25 Nov 2015 - 20:50

...

_________________
« Tout ce que les nazis ont fait aux Juifs, nous le faisons aux animaux. Nos petits-enfants nous demanderont un jour : « Où étiez-vous pendant cet holocauste-là ?  Qu’avez-vous fait contre ces horribles crimes ?» Nous ne pourrons plus alors donner la même excuse une seconde fois, que nous ne savions pas. » - Helmut F. Kaplan -
http://www.clicanimaux.com/content/11-comment-ca-marche
avatar
karine09

Messages : 16
Date d'inscription : 21/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Flo le Lun 30 Nov 2015 - 23:30

Bonsoir à vous tous, ça fait un moment que j'étais pas venu vous parler, je restais en retrais lisant beaucoup de choses, aujourd'hui j'ai appris des choses sur mon passé qui étaient restées dans l'ombre, c'est pour ça que je reviens vers vous et ce que Karine a vécu me touche beaucoup sa tristesse et sa colère également. En lisant ce qu'elle a écrit cela m'a fait mettre mes propres problèmes de côté et prendre conscience du degré de ce que je prends pour offense.

On ne s'est pas parlé sur ce forum Karine et je n'ai que 22ans conscients que je ne peux peut-être pas vous aider et sans désir de vous offenser bien sur mais je tiens à le faire car on ne sait jamais ce que j'ai vécu peut être utile.. Mon passé est sombre tout comme le vôtre, sous un sens différent, pour ma petite vingtaine d'année j'ai eu mon lots de tristesse comme on ne devrait pas en avoir à cet âge, tout comme votre fille même si j'ignore ce qu'elle a vécu. Je ne veux pas vous faire de leçon mais ça me fait de la peine que vous ne puissiez plus avancer, freiné par le passé alors j'aimerais vous partager mon expérience et mon passé..

J'ai perdu mon grand frère et mon oncle, le frère cadet de ma mère dans le même accidents de voiture, j'étais petit garçon certains diront que je le suis encore bien que je puis affirmer le contraire, pour vous dire la souffrance que j'ai ressentis je ne me rappelle même pas le jour, l'année que ce la sais produits.. 8 ou 9ans peu importe j'ai honte mais je n'ai retenu que le faits qu'ils étaient partis.. Je ne me suis pas rendu à l'enterrement mes parents voulaient surement me protéger de toute cette tristesse et je m'en suis voulu de ne jamais avoir pu leur dire au revoir, j'ai caché ma tristesse des années et encore aujourd'hui je me sens incapable de me rendre sur leurs tombes. J'avais également un autre oncle, le mari de la sœur de mon père qui lui était un gendarme haut gradé, il s'ai suicidé quelque mois après avec son arme de service, ça change une personne à vie un passé tel que celui ci tout comme ça à du vous changer vous je peux comprendre votre colère et votre tristesse. J'ai laissé ma colère mais la tristesse elle perdure. Mon père s'ai mis à changer après tous ça, il s'ai mis à boire à faire des dépressions, comment lui en vouloir étant donné ce qu'il avait perdu, l'amour entre mes parents étaient différents remplis de conflits et l'année dernière avant mon anniversaire il a tenté de se suicider, j'étais la à l'étage inconscient de ce qui pouvait se passer en bas alors qu'il se passait une corde autour du cou, quand j'ai fini par descendre et le voir dans le garage il s'est laissé tomber, j'ai eu le temps de prendre un couteau et d'empêcher ça. Et aujourd'hui ma sœur m'a appris par "mégarde" que mon frère était en réalité mon demi-frère issu d'un autre homme que mon père, ça change rien pour moi bien sur il reste mon frère même dans la mort et je peux comprendre qu'ils me l'ai caché.

C'est triste ce que je raconte c'est vrai mais je ne l'écris pas pour raconter mes souffrances ni même donner le cafard à ceux qui le liront mais pour vous dire que je veux vivre autrement que dans la tristesse et le regret. Je ne veux plus que cette tristesse me freine bien que ce soit difficile j'en ai puisé une force et une volonté illimité et bien que ce ne sont que des mots venant d'un gamin de 22ans je suis certain que vous aussi Karine, vous pouvez en tirer cette même force de volonté, de la tristesse jaillit parfois un potentiel illimité et peut être que de pardonner en premier lieu vous devriez plutôt choisir la vie que vous voulez, le bonheur n'est peut être pas si loin qu'on ne le pense et ne tient parfois qu'à un choix. C'est ce que je pense et me dis, j'espère vraiment avoir pu vous aider ne serais ce qu'un soupçon car vous le méritez.

Flo

Messages : 71
Date d'inscription : 11/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  septimus le Mer 2 Déc 2015 - 6:39



Francesca a écrit:"Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font" est une formule que Jésus a utilisée pour pouvoir vaincre et transformer la dernière goutte de rancune qui pouvait rester en lui. Car Jésus n’était pas toujours indulgent et doux. Vous avez lu comment il s’adressait aux pharisiens et aux sadducéens : il les traitait d’aveugles, d’hypocrites, d’insensés, de sépulcres blanchis, de serpents, d’engeances de vipères, de fils du Diable… "

"Il y avait donc quelque chose en lui qui pouvait ne pas pardonner. Mais il voulait pardonner. Puisqu’il avait dit : "Aimez vos ennemis", il ne voulait pas garder à leur égard un atome d’hostilité, et c’est cette prière : "Père pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font" qui lui a donné le pouvoir de s’élever au-dessus de toute rancune.


Chère Francesca, j'aimerais revenir sur ce que tu as écrit au sujet de Jésus. Sur la croix a-t-il dit: "Père, délivre moi de là?" A-t-il dit "Père, fais les tous fuir, afin que je me délivre moi-même." Non! Il a dit: "Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'il font." Jésus savait très bien que l'on ne pouvait reprocher aux hommes l'atrocité, la torture qu'il était en train d'endurer... Parce que les hommes ne savaient pas qui était Jésus. Ils ne connaissaient pas la Lumière qui était dans cet Être car leur monde était fait d'ignorance et de ténèbres.

C'est pour cela que Jésus a demandé qu'on leur pardonne... parce qu'Il savait que la seule action dont étaient capables ces humains était justement une action "d'ignorance" car telle était leur niveau. Celui qui vit dans les ténèbres ne peut qu'engendrer la mort et les ténèbres autour de lui.

Pensons à Jésus et à Son sacrifice. Il était la Vérité et on L'a tué. Alors, ne nous mettons pas en colère, ne désespérons pas si nous parlons et si on nous croit pas. Lui, il est mort et il a PARDONNE, Lui, Il est mort et a continué à aimer les hommes. Ne nous détournons pas de ceux qui ne nous croit pas en disant: "Ces gens là ne me comprendront jamais! Ils me critiquent, ils sont bêtes! Ils sont profanes!" Parlons et sourions. Et on ne nous croit pas, allons parler ailleurs...



_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Invité le Mer 2 Déc 2015 - 8:45

Vous avez lu comment il s’adressait aux pharisiens et aux sadducéens : il les traitait d’aveugles, d’hypocrites, d’insensés, de sépulcres blanchis, de serpents, d’engeances de vipères, de fils du Diable… "

"Il y avait donc quelque chose en lui qui pouvait ne pas pardonner.

sunny  

En fait Francesca.....  ce que tu soulignes .. c'est la vision Cosmique.......  que tu prends pour une part de LUi qui ne saurait pardonner....

La lumière dit les choses...... Pourquoi mentirait elle...?    Sourire...
et en général cela ne plait pas aux personnalités .. aux égos.. aux caractères... rires...

En sa Présence il peut y avoir beaucoup d'agitations .. comme beaucoup d'Amour... Sourire...

c'est pourquoi elle a prit des gants pendant des années pour ménager la susceptibilité  des personnalités... car sinon elles se ferment...
et si elles se ferment cela devient contre productif...  

mais ces temps sont finis.... puisque les personnalités ont été prévenues .. re prévenues .. re re prévenues...
et donc rien ne les affectent autant qu'une réalité pleinement  vécue ...  
et donc c'est ce qui se déploie et s'avance vers eux en ces temps......

les mots couchés dans les livres se lèvent...

le Verbe peut être puissant pour cisailler les projections... les certitudes.... les convictions....
montrer et casser des réalités ..des enfermements....créer des chocs.. etc...
ils empêchent à la personnalité de regarder de l’autre côté du miroir mais de voir celui ci bien en face, sans falsification, afin qu’elle se voit.
Sourire...



Quand l'âme a ascensionné.... tu vis en Esprit...L'Esprit vit en toi... des regards apparaissent dans l'instant et le Silence du Cœur...
tu connais la réalité de chaque conscience .. puisque tu as la capacité d'être l'autre... d'être UN...  

Tu sais qui est fermé a ta Présence.. qui est ouvert... qui se tient a distance.....qui est absent a lui même...qui est dans le Cœur.. qui est dans le mental..  etc...  
c'est comme un livre Ouvert..  tu vois en Esprit de manière instantané  et parfaite... c'est la conscience de l'Unité.. ou conscience unifiée..

L'Esprit qui rayonne sait comment agencer les mots.. la lumière.......  
car derrière les mots il y a des agencements.. des architectures vibratoires subtiles qui oeuvrent dans l'invisible.. et peuvent même activer dans l'inconscient des cellules mères prêtent a éclore  selon les degrés d'ouvertures.. selon les niveaux de rencontres .. cela peut aller jusqu'à des échanges de consciences fusionnées... des échanges d'Esprit à Esprit... de Présence à Présence...

la lumière se transmet quand l'ouverture rencontre l'ouverture....  drunken

Dans le Subtil....Dans le Silence il y a le Verbe qui se déploie , prend vie et se retrouve remplit par l’Esprit.......
Aucune confusion ne peut être faite lorsque le Verbe est imprimé dans le mot...
La portée n’est plus du tout la même, le Verbe va dans ce cas créer s’animer et prendre Vie là ou la vibration le porte...

La lumière n'est pas telle que pourrait croire ou l'imaginer la majorité des consciences.....  
beaucoup se base sur un ressentit .. voir une idée de ce que pourrait et devrait être la lumière et non sur une FUSION avec Elle...
Illusions.... et projections une fois de plus...

 ah!!!  c'est humain..... le cœur affectif n'est pas le Cœur spirituel....
Ressentir la lumière ne veut pas dire l'Intégrer.. subtilité une fois de plus.......

La lumière peut être FERME... DIRECT.....
elle peut paraître VIOLENTE en matière d'éclaircissements aux yeux des personnalités...
Elle éclaire les coulisses du Théâtre ....
Elle révèle de nouvelles visions et il faut pouvoir en supporter l'intensité....
a chaque niveau la conscience porte plus de lumière.... la conscience se modifie...se découvre.....
et découvre tout ce qui a toujours été là et qu'elle ne voyait pas...

la lumière Vibrale bouscule... dérange les personnalités .. elle électrocute.... IMPACT.... ébloui...
a chaque vague elle bouscule ce qui est en place....  la nouveauté bouscule...
et la personnalité a horreur d'être dérangée.... Sourire....
c'est en fait dans sa nature...... puisqu'elle est programmée.. engrammée pour vivre ici bas..
La lumière transforme et modifie les paramètres humains....

Ceux qui passent par...et vivent les Feux de l'Esprit savent qu'elle ne prend pas de gants ...
elle façonne...transforme.. purifie...initie....élève ...
la réalité est qu'elle crée des chocs pour casser les limitations et les enfermements... pour libérer...
d'où les chocs de l'humanité qui s'avancent en ces temps...

La Lumière n’est pas telle que vous l’imaginez, ce n’est pas une lumière qui descend du ciel et qui vous dit ‘’tu as été choisi par les dieux’’. Faut arrêter de croire tout ce que l’on vous raconte.
La Lumière se vit, elle provoque des courts circuits. Cela n’a rien d’un conte de fée. Le conte de fée c’est après, c’est une fois que avez cassé tous les murs.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  septimus le Mer 2 Déc 2015 - 9:10




Cher Philippe, tu fais partie de quel mouvement, car dans tes messages j'ai l'impression que tu écris la même chose! Peut-être suis-je dans l'erreur, à toi de m'expliquer si tu le souhaites!...


_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Invité le Mer 2 Déc 2015 - 9:18

sunny

Septimus.....


Si tu vois les mêmes choses que veux tu que je te dise... Sourire..

a part que tu dois être lassé  de lire et voir les mêmes choses.. Rires


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  mollopipo le Mer 2 Déc 2015 - 11:25

Je vous suis Philippe quand vous dîtes que  " La Lumière...n'est pas un conte de fées" étant dans la mouvance du supramental De Sri Aurobindo-Douce Mère-Satprem et Mère Meera depuis longtemps . Les précurseurs sont des sacrés chevaliers , quant à la douceur de la Mère Divine...il vaut mieux travailler correctement .
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1377
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  septimus le Mer 2 Déc 2015 - 12:26



Dernière édition par septimus le Mer 2 Déc 2015 - 13:12, édité 1 fois

_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Sérénité le Mer 2 Déc 2015 - 12:33

Philippe a écrit:La Lumière n’est pas telle que vous l’imaginez, ce n’est pas une lumière qui descend du ciel et qui vous dit ‘’tu as été choisi par les dieux’’. Faut arrêter de croire tout ce que l’on vous raconte.
La Lumière se vit, elle provoque des courts circuits. Cela n’a rien d’un conte de fée. Le conte de fée c’est après, c’est une fois que avez cassé tous les murs

Comme tu le disais c'est à chaque fois une petite mort ... Mais ensuite, quelle renaissance ! cheers

_________________
"Etre et permettre" cheers

Sérénité

Messages : 119
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SACHONS PARDONNER...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum