Le retour du Christ

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le retour du Christ

Message  Francesca le Mer 20 Avr 2016 - 5:56

Rappel du premier message :

Le retour du Christ et la libération des âmes

par Jean-Luc Matthieu





Il y a quelques temps, une chaîne de télévision proposait une émission, sous forme de reportage, sur le thème de la peur. On pouvait voir défiler sur l’écran des visages de différentes races, de différentes langues, et chacun répondait à la même question posée : « Quelle est votre plus grande peur ? »

Il était très intéressant de voir le nombre impressionnant de réponses, toutes très différentes selon la race, le pays et la culture de chacun.

Parmi ces réponses, deux d’entre elles m’avaient interpellé car le réalisateur avait eu la bonne idée de les présenter l’une après l’autre.


La première était : « Ma plus grande peur serait d’apprendre que Dieu n’existe pas ». Et la seconde : « Ma plus grande peur serait d’apprendre que Dieu existe vraiment ».

Ces deux réponses, apparemment contradictoires, correspondent bien à l’état d’esprit actuel de la plupart des êtres humains. La première traduit tout à fait l’angoisse de l’homme devant la mort :


si Dieu n’existe pas, que vais-je devenir à la fin de ma vie ?
Si l’on me prouve qu’il n’y a rien en dehors de ce monde, quel est le sens de ma vie ?
Quel est le but de la vie sur Terre ?



C’est une peur profonde qui habite certainement l’esprit d’un bon nombre d’êtres humains et elle est compréhensible.


La seconde réponse est plus subtile mais elle traduit bien la peur de la majorité de ceux qui pratiquent une religion, et plus particulièrement les religions qui mettent en exergue la toute-puissance de Dieu :


si Dieu existe vraiment, que peut-il penser de moi, comment me juge-t-il ?
Si Dieu existe vraiment, me pardonnera-t-il mes péchés, me pardonnera-t-il d’avoir douté de lui, de ne pas avoir obéi à ses commandements ?



Bien entendu, derrière ces questionnements bien légitimes se cache un même sentiment : celui de la peur. Mais comme ce sentiment est opposé à celui de l’Amour, ces questionnements ne peuvent obtenir de réponse valable...

La plupart des religions et des pratiques spirituelles se rejoignent sur le même point, la même certitude : l’importance de l’Amour. Au-delà de leurs différences et de leurs divergences, toutes mettent en exergue la valeur essentielle de l’Amour, du sens de l’amitié, de la fraternité et du don de soi, véritables antidotes à la peur et à tout ce qu’elle engendre : le doute, le désespoir, le ressentiment, la division, la colère, la haine, la guerre et la destruction.

De toute évidence, la peur ne permet pas de répondre à nos interrogations sur la nature de Dieu. Seul l’Amour peut nous permettre de l’approcher, de le comprendre, de le connaître enfin, comme nous l’a montré en son temps Jésus-Christ.


L’héritage que nous a légué Jésus, et qui perdure plus de deux mille ans après sa mort physique, est celui de l’Amour. Avant sa venue, les êtres humains croyaient en un Dieu Tout Puissant qu’ils vénéraient mais qu’ils craignaient plus que tout. Le Dieu vengeur et parfois même jaloux de Moïse était craint par tous ceux qui adhéraient à la Thora, livre sacré qui prescrivait 613 commandements, dont 365 négatifs et 248 positifs.


On apaisait les colères de Dieu en lui offrant en sacrifices des animaux, en le suppliant de nous épargner les souffrances, les maladies, les mauvaises récoltes et les mauvais sorts.

Avec Jésus-Christ, Dieu est apparu comme une divinité pleine de bonté et de miséricorde, un Dieu qui pardonne, qui apaise les cœurs et guérit tous les maux de la Terre. Un Dieu d’Amour.


Grâce à l’Amour de Dieu et à l’enseignement de son Fils incarné parmi les hommes, il devenait enfin possible d’échapper à la prison psychique de la peur, à toutes les limitations du corps physique. Les êtres humains pouvaient guérir de leurs maladies, se guérir les uns les autres, faire des miracles et même ressusciter les morts. Hélas, à cette époque lointaine, les hommes n’étaient pas prêts pour une évolution si rapide de leur psyché et, malgré les nombreuses preuves que Jésus leur apportait, la sagesse de ses paraboles et tout l’Amour qu’il avait en lui, il n’a pu leur donner que ce qu’il avait de plus précieux : sa vie, son sang versé pour l’humanité.


à suivre….

------------------
VEUILLEZ CONSIDERER CE LIVRE COMME UN GRAND DEBAT SUR NOTRE FORUM

ALORS REAGISSEZ !

MERCI !


Dernière édition par Francesca le Ven 10 Juin 2016 - 4:57, édité 1 fois

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Mer 18 Mai 2016 - 5:41

Je te rejoins bien là très cher davidpierre

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

merci pour ton travail précieux de lumière Franscesca

Message  davidpierre86 le Jeu 19 Mai 2016 - 10:55

Merci très chère sœur de lumière. Avec toute mon affection et mon amour.
avatar
davidpierre86

Messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Dim 22 Mai 2016 - 6:32

http://www.icone-gif



Poursuivons donc ensemble notre lecture : Le retour du Christ et la libération des âmes
par Jean-Luc Matthieu
si vous le voulez bien  Very Happy



La « création » de Lucifer

« En se soustrayant à l’Autorité de la Source-Père, Lucifer s’est éloigné de Son Amour et de Son aide précieuse. Ainsi, il a diminué sa capacité créatrice et son pouvoir compassionnel. Le temps passant et son orgueil grandissant, Lucifer n’a pu réunir en lui la force nécessaire pour créer un monde à un niveau élevé de conscience. C’est pourquoi il a utilisé son pouvoir créatif au niveau limité qui était le sien : le plan de l’astral, le monde de l’imaginaire.


Les bouddhistes disent de ce monde – à juste titre – qu’il est celui de l’illusion, le Samsara. C’est à ce niveau de conscience et à partir de ce plan que Lucifer a imaginé son monde. Un monde où la liberté règne en maître, où chacun peut s’adonner à ses désirs personnels et connaître tous les plaisirs qui n’existaient pas dans l’Univers central. Mais avant tout, un univers qu’il pouvait contrôler, surveiller et soumettre à son bon vouloir. N’oubliez pas que Lucifer s’est séparé du Père et de la Source. De l’unité il est passé à la division. C’est la raison pour laquelle vous vivez dans un monde où la dualité règne : jour et nuit, homme et femme, joie et peine, bien et mal, vie et mort, l’un ne pouvant exister sans l’autre. Dans ce monde de la dualité, une loi a donc pris progressivement forme : celle du karma et de la réincarnation.


Il est fort probable que Lucifer n’ait pas du tout prévu qu’il s’enchaînerait lui-même à ce monde de la dualité en le créant. Mais il faut croire qu’il y trouve son compte puisque son monde existe depuis des lustres et que, pour le moment, nul ne sait quand et comment y mettre fin. A ce sujet, vous pouvez trouver dans les Evangiles deux passages qui y font référence : Matthieu 24 et le livre de l’Apocalypse.


Ceci dit, la Bible dit aussi « Tu ne connaîtras ni le jour ni l’heure ». Dès lors l’important est, semble-t-il, de vous efforcer à persévérer dans la voie spirituelle afin « d’amasser des trésors dans le Ciel » comme l’a conseillé Jésus-Christ.

Car ces trésors-là, même si votre mémoire ne s’en souvient pas entre deux incarnations, la Source elle, s’en souvient et les garde précieusement en cas de besoin. Ce sont des « rétributions karmiques » qui permettent de contrebalancer les « dettes karmiques » qui vous enchaînent à la Roue des réincarnations. »


A Suivre……..

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Milhâm le Dim 22 Mai 2016 - 10:01

Merci Francesca de nous faire connaître cet ouvrage et les pensées et recherches de cet auteur.
Voici mon questionnement en rapport avec ses écrits.
Faut il alors considérer Lucifer comme un être unique et solitaire, ou un être unique, composé d'une multitude d'êtres non amour, où se retrouvent maîtres ênergéticiens très avancés en connaissance et êtres en évolution?
Ils utiliseraient le plan physique comme un vivier d'énergies à leur service, afin de se renforcer dans un pouvoir, non imaginaire pour eux, et bien fortifiant.
L'illusion pourrait elle être considérée comme une vision étriquée d'une réalité, dont l'étendue incommensurable nous serait cachée?
Et ce, en prévision d'une retour à notre belle maison bien lumineuse, en tout cas de la lumière qui nous convient, et qui s'effectuerait sans risque d'y trimballer des énergies susceptibles de les noircir... Pour parler gentiment Laughing

Peut on imaginer qu'en chacun de nous, réside une petite cellule qui nous permet d'accéder à cette libération, une infime partie de notre lumière-connaissance s'étant rallumée en nous; lorsque nous sommes à nouveau en capacité de le décider; lorsque nous sommes arrivés à retrouver notre pouvoir, masqué par cette création astrale et le pseudo libre arbitre qui nous donne l'illusion que notre pouvoir de régénérescence est intact,
L'emprisonnement dans cette réalité limitée se faisant, non par un enchaînement de ce Lucifer et les lois de ce karma générateur de noeuds énergétiques, mais par le manque de clarté où nous avons été plongés, entraînant des souffrances qui nous attachent à ce plan et nous font nous y embourber, alors qu'il était prévu pour y séjourner en toute légèreté.
Notre vision étant faussée par les influences de ces êtres inversés.

Dans le livre de Jean- Luc Matthieu, j'ai trouvé, au hasard de mes recherches sur le net. Cet extrait qui me parle bien.


"Cette théorie est assez proche, en fait, de celles des gnostiques, pour lesquels les hommes sont des âmes divines emprisonnées dans un monde matériel créé par un dieu mauvais ou imparfait appelé le démiurge. Ce démiurge peut être considéré comme une incarnation du mal, ou comme un dieu bon mais imparfait. Il existe aux côtés d'un autre être suprême plus éloigné et dont la connaissance est difficile, qui incarne le bien. Pour eux, la Lumière d’en haut préexiste seule à toute création. Un accident survenu dans le monde supérieur engendre une puissance difforme et ignorante, Ialdabaôth, autour de qui se forme un éon ténébreux, notre bas monde.
Selon les gnostiques, pour se libérer du monde matériel inférieur l'homme a besoin de la connaissance spirituelle ésotérique disponible à travers l'expérience directe ou la connaissance (sens de gnose) de l'être suprême. Jésus de Nazareth est identifié par certains cultes gnostiques comme une incarnation de l'être suprême qui s'incarne pour apporter la gnose aux hommes. On retrouve ainsi ce thème :
« Le Sauveur descend sur terre pour le salut des hommes et à son tour, il assume, pour un temps leur destinée. Non dans le but de donner un sens au monde à la souffrance ici-bas, mais pour délivrer les parcelles lumineuses qui s'y sont dévoyées 3. »,

avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Dim 22 Mai 2016 - 11:41

Milhâm a écrit:Peut on imaginer qu'en chacun de nous, réside une petite cellule qui nous permet d'accéder à cette libération, une infime partie de notre lumière-connaissance s'étant rallumée en nous; lorsque nous sommes à nouveau en capacité de le décider; lorsque nous sommes arrivés à retrouver notre pouvoir, masqué par cette création astrale et le pseudo libre arbitre qui nous donne l'illusion que notre pouvoir de régénérescence est intact,
L'emprisonnement dans cette réalité limitée se faisant, non par un enchaînement de ce Lucifer et les lois de ce karma générateur de noeuds énergétiques, mais par le manque de clarté où nous avons été plongés, entraînant des souffrances qui nous attachent à ce plan et nous font nous y embourber, alors qu'il était prévu pour y séjourner en toute légèreté.
Notre vision étant faussée par les influences de ces êtres inversés.


Oui, effectivement Milhâm je pensais bien que ces textes contenaient matière à réflexion et à débat, cela à son importance à l’heure actuelle, pour une bonne mise à jour. Merci à toi d’intervenir en ces mûres réflexions  Wink

maintenant, pour en revenir à Lucifer, le diable, l’obscurité  ou tout autre nom que l’on puisse lui donner je les considère comme un sens de la conscience non réalisée. Elle n’est pas le mal : elle n’est pas mauvaise. Elle n’a pas été exploitée tout simplement je pense. Elle n’a pas été explorée non plus, elle est l’Inconnu. Appliquez-lui la lumière et elle devient alors connue.

Nous sommes actuellement dans cette ère de conscience….

Lucifer n’existe pas.  Mad  Quand de bonnes choses nous arrivent, beaucoup disent : "Dieu est bon. Dieu a été bon pour moi. Je suis si content d’être près de Dieu, parce que c’est lui qui l’a fait." Par contre, lors d’un incident ou de ce qu’on appelle vulgairement un "malheur", les gens disent souvent, "C’est terrible, c’est l’ oeuvre du diable. Le diable m’a possédé. Je ne sais pas ce qui est arrivé."

Évidemment, cette attitude signifie que les Humains ne sont pas responsables de certaines de leurs actions !
Et là est la différence je pense !

Merci Milhâm pour ce petit passage supplémentaire !  

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  manwell le Dim 22 Mai 2016 - 12:21

Et on en revient à. .....

Il ne faut pas se fier aux apparences...
L habit ne fait pas le moine.....
Et dans un monde d aveugle le moine s habille comme il veut.....

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 446
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Milhâm le Dim 22 Mai 2016 - 13:05

Quand on est amené à délivrer des personnes ou des désincarnés prisonniers de certains êtres, on a du mal à penser que ces êtres n'existent pas.
Peut être qu'à mon stade de compréhension, je les invente.
Toutefois, pour moi, ils sont, actuellement, bien réels.
Je ne les confonds pas avec mes propres démons que j'apprends à accepter et à apprivoiser pour me transcender.
L'illusion serait ainsi de croire que nous avons notre pouvoir en main.
En retrouvant notre lumière, en haussant notre fréquence, nous le reprenons.
On peut toutefois considérer que, comme nous sommes les multiples qui formons l'Unique, eux sont nous, et ainsi, c'est une part de nous même qui nous emprisonne.
Mais, c'est peut être un autre sujet.
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  davidpierre86 le Dim 22 Mai 2016 - 14:46

Très beau débat autour de Lucifer ( le porteur de lumière).

Lucifer archange de Dieu dit le porteur de lumière. Effectivement, Lucifer a décidé de se détaché de la source car il est tomber en amour de sa création. La terre crée par l'univers, la source a été tout simplement animé par le porteur de lumière ( Lucifer) qui a travailler à spiritualiser la matière. Lucifer avait pour objectif de créer des êtres de toutes formes de toutes énergies ( physique, auriques...) selon les lois universelles précises celles de la lumière de la source. Lucifer devait rendre ensuite des comptes à son créateur car n'oublions pas que seul la source qui s'incarne en chacun de nous s'expérimente.

Lucifer est tomber amoureux de sa création et à décider de ne pas redonner les fruits de son travail à la source. De plus, il a crée des créatures non conformes aux lois universelles de la source d'où l'arrivée de l'archange Mickael ( celui qui est comme Dieu) pour venir récolter les énergies créatives de Lucifer pour la source. En effet, lorsque Mickael arrive sur Terre et voit la nature des créations lucifériennes, il est outré de ce qu'il voit. Il voit des créations complètement folles comme des créatures mi homme-mi animaux, des créatures mi-humanoïde mi- végétal... Parmi ses création beaucoup de déités de l'époque ont quand à elle crées des créatures selon les lois universelles de la source. Elles ont  réussi à transmettre leur création à Mickael dans de bonnes conditions. Je pense notamment au Séraphins  qui ont joué le jeu et qui occupent aujourd'hui une place importante dans l'arbre séfirotique de la Kabbale ( chœur des Séraphins). L'archange Mickael décide de combattre Lucifer afin d'en terminer avec ses créations folles, perverses et malsaines. A cet instant, la terre mise a été en quarantaine afin de pouvoir purifier ses énergies de dualité au fil du temps par la lumière de la source. Aujourd'hui, cette quarantaine se termine pour laisser place à une nouvelle ère, l'ère du verseau.


Notre travail a été à travers la lumière de la source de purifier le karma de cette planète en purifiant nos propres karma. Nous sommes tous des travailleurs de lumière. Nous avons à notre niveau pris un peu du karma de la terre afin de le dissoudre et de le purifier au fil de nos vies.

Nos incarnations successives dans ce bas monde ont permis d'augmenter la fréquence de la terre afin de sortir de la dualité, des basses énergies...et de la guérir progressivement de Lucifer. Bien évidement, le travail est loin d'être terminé car notre objectif est de mettre en place dans la 3D, dans la matière le royaume de dieu, le paradis peu importe sa dénomination.

Imaginez le travail colossale que nous sommes en train de faire pour pouvoir mettre en place ce nouveau paradigme.

Félicitons nous d'avoir travailler et de continuer à le faire  pour le bien de cette planète qui est un terrain de jeu fantastique pour apprendre et vivre l'amour.

Félicitons nous de pouvoir nous éveiller à notre lumière intérieur. Avant de s'incarner, nous connaissons à l'avance les règles du jeu sur terre et nous créons nous même notre vie avec des notes précises qui caractériseront nos moments clefs dans notre vie. Entre 2 moments clefs, nous avons le choix de vivre les choses selon un  libre arbitre qui n'en ai pas un réellement et qui de toute façon n'aura pas le choix de passer par ses moments clefs car ils sont prévus à l'avance.


Pour faire simple, imaginez que nous avons réalisé un film avant notre incarnation, avec pour décor la planète terre et pour scénario notre vie en ce bas monde, avec des moments clefs qui marquerons notre vie. Ce que nous vivons une fois incarné, n'est que la lecture du DVD du film que nous avons créer avant notre venu sur terre. La seule chose que nous pouvons modifier , entre chaque moments clefs important de notre vie, chaque acte important du film, est de vivre les évènements dans l'amour ou dans la peur. Ce n'est qu'à travers cela que l'on pourra déterminer le film comme un film d'action, un film d'horreur, un film d'amour, un film fantastique...

Nous profitons donc de la création luciférienne sur terre pour permettre à la source qui est en chacun de nous de s'expérimenter alors que Lucifer a toujours travailler contre cela. Quoiqu'il arrive ce sera toujours la lumière qui gagne afin de rééquilibrer les énergies de la planète.

Autre exemple à travers cette question: Qui de la lumière ou du vide, des ténèbres est crée en premier dans un univers?
Les ténèbres. Pourquoi? car la lumière ne brille que si elle est entourée de noir, de vide... Le bigbang est un exemple concret de la manifestation de la lumière dans le vide, le noir, le néant. La lumière et les ténèbres sont un équilibre parfait de l'univers. c'est le ying et le yang, le masculin-féminin, le haut et le bas, le + et le -.....


Notre combat n'est pas de combattre les ténèbres, le noir peu importe le nom mais ce qui se cache dans le noir, dans les ténèbres afin de les mettre en lumière.

Dieu est cette neutralité. Il est neutre. Il n'est ni bon ni mauvais mais neutre, parfaitement équilibré... D'où notre venue sur terre pour rééquilibrer ses énergies basses par nos énergies hautes de lumière.

Merci à tous. Je nous aime.
avatar
davidpierre86

Messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  manwell le Dim 22 Mai 2016 - 18:08

Voilà David pierre. ...tu as tout bien résumé  dans les grandes lignes avec quelques petites imprécisions mais c est mon ego qui juge.....mais le fond y est. ....et je pense meme savoir d où tu tiens  autant de clarete dans ton résumé ,parce que pour avoir cette vision la  que tu décris il n y a qu une personne qui en parle ou la décrit ou la voit comme cela. ....
Donc si tu as validé tout ce discours ta vie ou ta réalité  n en sera qu allégé. ....n oublie pas il faut s aligné  sur ce qu on est et pas sur ce que les autres veulent de nous ou ce dur quoi on se connecte consciemment ou inconsciemment....
Être ce que l on est et faire ce que l on est. .....

Ps:lucifer n est pas un personnage ou une entité, egregore comme peut l etre le diable ou Satan, lucifer c est l énergie adverse qui sert la création de Mickael, il n y a pas de combat entre lucifer ou Mickael .
Lucifer est d origine latine donc de culture romaine si tu as bien suivis le discours les romains  vénèraient saturne et venus.....
Lucifer c est la lumiere (lucia),l énergie adverse qui permet à la création de Mickael de s exprimer et d évoluer dans la matière donc lucifer est "bon" mais vient "agrémenté notre chemin d âme en expériences. .....avec le libre arbitre et l énergie densifié que notre ego....
C est nous qui sommes là pour spritualiser la matière et nettoyer l énergie des transgressions de cette énergie adverse.....ce n est pas lucifer qui est venu spritualiser non au contraire "lucifer" est la pour densifier l énergie pour que l on "utilise" le libre arbitre qui est le choix de la difficulté  en fait de comment va se dérouler le "plan".

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 446
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  davidpierre86 le Dim 22 Mai 2016 - 20:48

Merci Manwell pour ton intervention.
Effectivement, j'ai validé cela pour avoir expérimenté pas mal de chose depuis quelques temps. Mon cœur te remercie pour les précisions que tu as apporté sur le fait que Lucifer n'est pas une entité à part entière. En effet, j'ai essayé d'aborder le sujet sur un angle de vue un peu restrictif en fonction de mon expérience mais aussi des personnes qui liront mon message. Merci de venir y ajouter ta vision, ta vérité afin d'enrichir le débat. Je savais pertinemment que des personnes viendraient semer leurs vérités comme toi. Merci de le faire car il ne faut jamais oublier que nos vérités, nos expériences vécues et validées ne le sont qu'en fonction de notre niveau vibratoire dans lequel nous sommes à ce moment là. j'ai la chance comme nous tous d'évoluer chaque jours et de vibrer un peu plus chaque jours en intégrant toujours plus de lumière afin d'épurer et d'éclaircir l'information du moment. Merci de venir appuyer mon message par une expérience qui nous rassemble et non par une expérience qui nous divise.
Ton ego manwell m'importe peu car ce n'est pas à lui que je parle. Ce qui est intéressant est ta capacité à jauger les choses plutôt que de les juger car il n'y a que l'égo qui juge...Merci d'avoir jauger la situation et d'y avoir apporter ta vérité pour enrichir cela de ta lumière.

avatar
davidpierre86

Messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  manwell le Dim 22 Mai 2016 - 21:50

Heureux d avoir pu partage un moment de ta réalité dans des énergie qui en effet nous rassemblent et non qui nous divisent,tout comme toi je laisse se manifester l ego des autres dans les échanges mais je m adresse à l ame et non pas aux egos, une fois que l ego se sent en sécurité on peut parler "d âme à ame" même si l ego ne comprend pas tout ce qui passe par les mots et les symboles.
Comprendre son origine,connaître sa signature et s aligner sur qui on est ne laisse plus beaucoup de place a la "dictature de notre ego" tout comme notre âme il fait partis du chemin,et sans lui aucun "développement spirituel" ne peut se faire,il faut juste apprendre à se situer et savoir sur quelle fréquence on vibre et éclaircir cette connexion 'cette vibration ,cette signature.
Le verbe n est que la densificateur de l énergie originel autant faire qu'il soit aussi pur que celui qu on est.

content d avoir pu échanger avec toi.....fais tu parti d une s team?

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 446
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Remerciement

Message  davidpierre86 le Dim 22 Mai 2016 - 22:47

merci à toi Manwell.
Non pas encore pour la S team, c'est trop tôt et je préfère agir incognito et humilité. Il me faut encore cheminer afin d'intégrer pleinement mon moi supérieur. C'est ma priorité car l'ascension est en faite une descente: celle de notre moi supérieur en nous mais je ne t'apprend rien.
Je suis un des premiers Walkin que le coach "S" il y a presque un an.. Si tu as l'occasion de communiquer avec lui, passe lui le bonjour. Je continu mon cheminement en expérimentant dans la vie de tous les jours dans des actions quotidiennes à mon petit niveau mais je garde un œil sur l'évolution et l'éveil de chacun. Je remercie toutes celles et ceux qui me permettent de reconnecter avec "ce qui est" et Franscesca créatrice de ce magnifique forum qui est très active en fait partie. Merci à elle. Bien à toi. Davidpierre :-)
avatar
davidpierre86

Messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Mer 25 Mai 2016 - 5:17

Donc, poursuivons dans notre lecture Very Happy


Le karma

Il est nécessaire, pour comprendre ce qui va suivre, d’adhérer au concept du karma et de la réincarnation.

Karma est un terme sanskrit utilisé dans plusieurs religions orientales. Il désigne le cycle des causes et des conséquences lié à l'existence des êtres sensibles. Le karma est le reflet de nos actions antérieures qui se manifeste dans notre vie actuelle. Il est donc conseillé de chercher à s’améliorer, par de bonnes actions (dharma). Pour les bouddhistes, le karma que l'on crée en agissant, que ce soit avec le corps, la parole ou l'esprit, est soit favorable soit défavorable, positif ou négatif, en fonction de l'état d'esprit qui sous-tend nos actes. Ainsi, si l'on donne quelque chose à quelqu'un de manière désintéressée, on crée du karma positif. Ce n'est pas le cas, en revanche, si on le fait par intérêt ou que l'on attend quelque chose en retour.


Une grande majorité de chrétiens, surtout les catholiques, rejette le concept de karma et de réincarnation car il ne figure pas dans la Bible. Pourtant, les premiers chrétiens (tout au moins une partie d'entre eux) croyaient en la réincarnation, mais cette croyance aurait été censurée et déclarée hérétique au deuxième concile de Constantinople, pour des raisons politiques.
Ces raisons politiques étaient d'intenses conflits de pouvoirs entre l'Empire romain d'Orient et l'Empire d'Occident (Rome et Byzance), entre les différentes églises et patriarcats de la chrétienté des premiers siècles, et surtout des conflits théologiques importants entre les différentes obédiences des premiers chrétiens, à une époque où la doctrine chrétienne faisait encore l'objet de vifs débats : origénisme, monophysisme, nestorianisme, orthodoxes, etc.


Certains auteurs attribuent à l’impératrice Théodora d’avoir réuni un synode pour condamner les enseignements d'Origène, un théologien de la période patristique (185-253 après J.C.), qui avait soutenu la croyance en la réincarnation et la préexistence de l'âme avant la naissance. Pour quelles raisons ? Théodora ne pouvait supporter l'idée de la réincarnation par crainte de la loi du Karma qui oblige chacun à subir les conséquences de ses actes. En effet, avant de devenir la maîtresse du futur empereur Justinien elle était, selon Procope de Césarée, danseuse et courtisane.


Voilà pourquoi certains passages de la Bible auraient été purement et simplement supprimés...


Pourtant, ce concept de vies successives répond à beaucoup de questions que peuvent se poser les chrétiens par rapport à leur foi en Dieu. Car il est vrai que celle-ci peut être mise à l’épreuve du doute tant on trouve quelquefois la vie injuste, favorisant les personnes malhonnêtes ou cruelles et laissant les personnes sincères et honnêtes dans la pauvreté ou la souffrance. Tout comme Job, on peut se demander parfois si Dieu ne nous a pas abandonné. C’est plus tard, le plus souvent, que l’on comprend pourquoi le Très Haut avait « laissé faire ».


A suivre…..

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Milhâm le Mer 25 Mai 2016 - 7:33

Et ainsi, le péché originel, qui accable les pauvres bébés qui viennent d'arriver, de la faute la plus mortelle qui soit, si bien qu'ils n'ont pas le droit au paradis s'ils meurent sans baptème et donc pardon, peut être vu comme le livre du lourd parcours de l'âme qui se réincarne dans ce petit bébé. Non pas une grosse faute, mais des noeuds énergétiques à défaire.

Maligne Théodora qui a essayé de faire disparaître des lois universelles, juste en interdisant leur existence Laughing
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  hel-Paladin le Mer 25 Mai 2016 - 10:42

baptisée dans un baptistère. on te plonge entièrement dans un espèce de bain et ça symbolise ta mort avec Christ et ta résurrection Razz
avatar
hel-Paladin

Messages : 368
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Ven 27 Mai 2016 - 5:37

Suite de la lecture de : Le retour du Christ
et la libération des âmes
par Jean-Luc Matthieu
------------------------



Pour illustrer le dernier propos, prenons pour exemple le cas de Jean Baptiste. Very Happy


Jean Baptiste et Elie

Comme l’a raconté avec justesse Michaël Aïvanhov dans l’une de ses conférences, si le baptiseur du Jourdain a eu la tête tranchée et offerte sur un plateau par Salomé à sa mère Hérodiade, ce n’est certes pas dû au hasard.


On sait que Jean, dont le caractère emporté et colérique était connu, reprochait à Hérode Antipas son mariage avec la femme de son demi-frère, Hérodiade. A force de provoquer ainsi le monarque, Jean se retrouva en prison. Ayant entendu parler de sa prison des œuvres du Christ, bien après le baptême de Jésus et le début de son ministère, Jean fit dire par ses disciples:

« Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre?


Jésus leur répondit: Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute ! »


Comme ils s'en allaient, Jésus se mit à dire à la foule, au sujet de Jean: « Qu'êtes-vous allés voir au désert? un roseau agité par le vent? Mais, qu'êtes-vous allés voir? Un homme vêtu d'habits précieux? Voici, ceux qui portent des habits précieux sont dans les maisons des rois. Qu'êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu'un prophète.


Car c'est celui dont il est écrit: Voici, j'envoie mon messager devant ta face, pour préparer ton chemin devant toi. (.../...) et, si vous voulez le comprendre, c'est lui qui est l'Élie qui devait venir. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » (Mathieu 17 :11-13)


Et le texte ajoute: "Les disciples comprirent qu'il parlait de Jean-Baptiste". Il est clair que Jean-Baptiste était donc la réincarnation d'Elie.


D’ailleurs, on peut lire dans le Livre d’Urantia « À seize ans, à la suite de lectures au sujet d’Élie, Jean fut très impressionné par le prophète du Mont Carmel et décida d’adopter sa façon de s’habiller. À partir de ce jour-là, Jean porta toujours un vêtement de poil et une ceinture de cuir. (135:1.4)


Jetons maintenant un coup d’œil sur la vie d’Elie :

Prophète d'Israël du IXe siècle av. J.-C., après la mort de Salomon, Elie fait figure de porte-parole inspiré de la volonté de YHWH, dieu d'Israël, en face du dieu des Cananéens, Baal (Livre des Rois).

Dans I Roi 16:29-33, on apprend que Élie réprimande le roi pour avoir sacrifié au dieu Baal et laissé son épouse Jézabel dîner avec quatre cents prophètes d'Astarté. Le roi convoque le peuple et tous les prophètes sur le mont Carmel. Élie est seul face à quatre cent prophètes de Baal. Chaque camp choisit des taureaux pour en faire offrande à son dieu, mais sans y mettre le feu. Les prêtres de Baal s'agitent mais en vain, le feu ne vient pas consumer leurs offrandes. Élie fait un autel et place les offrandes qu'il fait arroser d'eau par trois fois. Il fait alors une prière et le feu s'abat sur l'autel. Alors Élie donne l'ordre de se saisir des prêtres de Baal et il les égorge...


On comprend alors pourquoi Jean Baptiste a reçu en retour cette « dette karmique » du temps de son ministère à l’époque de Jésus. Cela s’appelle la loi du karma et elle paraît, semble-t-il, juste. D’autant que le nombre de têtes décapitées (si le récit est véridique) est réduit à une seule...

Toutefois, même si l’on adhère à cette notion de réincarnations successives, on ne peut s’empêcher de la trouver injuste. Ainsi, on peut avoir vécu une existence exemplaire, créé du karma positif en étant généreux, juste et aimant, puis revenir dans un autre corps et céder aux diverses tentations, devenir violent, voire commettre un crime (par passion, par exemple) et tout le bénéfice des actions passées est réduit à néant.


On peut également se poser la question : pourquoi Jésus ne fait-il rien pour le faire sortir de prison, lui qui faisait tant de miracles ? Nous le comprenons en relisant la réponse du Christ faite à la question de Jean « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ?

- Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez... »

Il ne répond pas directement à sa question parce qu’il a compris que Jean doutait. Or, le Salut de Jésus-Christ, nous l’avons vu, dépend de la foi de chacun, de l’authenticité de son engagement spirituel. Si Jésus avait fait sortir Jean de prison dans l’état d’esprit où il se trouvait, il allait à l’encontre de la loi du karma mise en place par Lucifer. Et comme il venait de passer quarante jours dans le désert et rencontré à plusieurs reprises le Prince des Ténèbres, il savait que ce serait « une occasion de chute ».


Ce qui est, semble-t-il, la préoccupation principale de Lucifer et de ses sbires : chercher la moindre occasion de chute, le « talon d’Achille » le point faible, le défaut dans la cuirasse, et il faut vraiment être vil, mesquin et méchant pour passer son temps à cela, vous en conviendrez. Tout cela pour avoir du pouvoir sur les âmes, pour les maintenir sous sa coupe, en disposer quand bon lui semble et même les persuader de choisir son camp. Diabolique...


Comme nous venons de le voir, même si les lois du karma semblent logiques (ce n’est pas Descartes avec sa « loi de cause à effet » qui le contredirait) elles ne sont pas toujours justes. Et pour cause, puisque la justice de Lucifer n’a rien à voir avec la Justice de Dieu.

A suivre……..

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Lun 30 Mai 2016 - 18:26

La suite........ Wink


Lucifer et Yama


En fait, Lucifer savait très bien ce qu’il faisait en entraînant des milliers d’âmes dans le monde qu’il avait « imaginé ». S’il avait eu un peu plus d’amour en lui, il aurait permis aux âmes de progresser de vies en vies, quelles que soient leurs erreurs de parcours, ou leur rythme personnel d’avancement spirituel.

Mais il a délibérément enchaîné les âmes au cycle des réincarnations, ayant certainement pensé à l’éventualité d’un retour rapide des âmes vers la Source-Père, grâce aux vertus et aux efforts accumulés de vies en vies. C’est pourquoi il a mis en place cette « amnésie » de l’entre deux vies, l’effacement de la mémoire des progrès spirituels accomplis, le « retour à la case départ » afin de miner l’espoir de sortir un jour de la roue du Samsara.

On peut faire un rapprochement certain entre celui que la tradition judéo-chrétienne appelle Lucifer, et Yama le gardien de la Roue des réincarnations des Hindous. Yama est pour eux le Seigneur de la Mort.

Il est décrit comme « le juge des morts qui se tient à la porte de l'enfer, qui pèse leurs bonnes et leurs mauvaises actions, et qui décide de leur destin ».



Un autre rapprochement est possible entre la stratégie de séduction employée par Lucifer pour attirer les âmes évoluées vers les humanoïdes (voir chapitre précédent) et les attributs de Yama.

En effet, dans son iconographie, il est généralement représenté avec un phallus en érection, chevauchant nu un buffle crachant du feu. Ce feu de la passion (du latin patio : souffrance) qui a tellement séduit les âmes évoluées et qui les a entraînées dans le Samsara.

Pour les bouddhistes, la seule façon d’en sortir est d’atteindre l’Eveil ou le nirvana, état considéré « comme la fin de l'ignorance et du vouloir vivre, la fin de la croyance en un ego autonome et permanent » (et non comme un état paradisiaque, tel que l’imaginent la plupart des occidentaux). Le but ultime est de s'élever au-dessus des cycles des morts et des renaissances et d'atteindre l'état de béatitude éternelle (moksha).


Dans la Bible des Hindous, la Bhagavad-Gîtâ, on peut lire :

« Absorbé dans le service de dévotion, le sage prend refuge en le Seigneur et, renonçant en ce monde aux fruits de ses actes, s’affranchit du cycle des morts et des renaissances. Il parvient ainsi à l’état qui est par-delà la souffrance. » (verset : 2.51)

« Celui que les plaisirs matériels n’attirent plus, qui n’est plus esclave de ses désirs, qui a rejeté tout esprit de possession et qui s’est libéré du faux ego, peut seul connaître la sérénité parfaite. (verset : 2.71) Ainsi, l’enseignement de Bouddha rejoint celui du Christ : se libérer du karma négatif permet d’accéder à l’Eveil, se libérer de ses péchés permet d’accéder au Salut. Toutefois, on peut de demander si les religions n’ont pas contribué à culpabiliser les hommes dès qu’ils faiblissaient devant l’obstacle ou répétaient les mêmes erreurs.


De toute évidence, le Salut ou l’Eveil ne s’acquièrent pas du jour au lendemain, comme le précise le Livre d’Urantia :

(1536.9) 137:8.12 “Ce nouveau royaume ressemble à une graine qui pousse dans la bonne terre d’un champ. Il n’atteint pas rapidement sa pleine maturité. Il y a un intervalle de temps entre l’établissement du royaume dans l’âme d’un homme et l’heure où le royaume mûrit dans sa plénitude pour devenir le fruit épanoui de droiture perpétuelle et de salut éternel."


A Suivre…..  

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Jeu 2 Juin 2016 - 5:01

La chute des âmes

« Comme tout dans cet univers est lié, voyez dans votre monde, sur cette Terre, la façon dont se passent les choses : un homme (ou une femme) devient célèbre et aussitôt une foule d’admirateurs se presse autour de ce « nouveau dieu », l’adule, l’envie, le jalouse ou le porte aux nues. C’est ainsi que le risque de devenir vaniteux a toute les chances de survenir dans la vie de cet être humain, alors qu’auparavant il avait fait preuve de courage, de vertu, de patience et de talent.


Les bouddhistes vous ont appris que, au sein des hiérarchies divines, il existe des « dieux jaloux ». Il en est ainsi car, avant d’arriver à un certain niveau compassionnel libéré de tout orgueil, on passe obligatoirement par cet état d’âme. Mais cela ne dure guère, l’obéissance à la Source-Père étant dominante, et personne ne songe à se révolter envers cette Sagesse et cet Amour divin tant ils sont lumineux et vivifiants. Cependant, parmi ces « dieux jaloux », il arrive que l’un d’eux offre plus de résistance qu’un autre. C’est ce qui s’est passé avec Lucifer.


Il était si brillant que ses prouesses étaient connues de tout l’Univers central. D’aucun le considéraient même comme digne d’être un « Fils de Dieu ». Mais la Source-Père voyait le piège de l’orgueil se resserrer autour de Lucifer...


Pendant ce temps, parmi les âmes évoluées de votre univers local, certaines avaient projeté d’expérimenter la matière dense afin d’augmenter leurs connaissances. Mais elles n’avaient, jusque-là, pas encore pris de décision. Lucifer, qui préparait sa rébellion et commençait à « imaginer » son monde, avait repéré cette région de l’univers local où une race d’humanoïdes prenaient peu à peu conscience de leur individualité.


Lucifer les mit en relation avec les âmes évoluées des plans supérieurs. Celles-ci furent subjuguées par la beauté et la sensualité de certaines femelles de ce groupe d’humanoïdes et elles furent tentées de s’en approcher. Cela créa une division au sein du groupe d’âmes évoluées. Une majeure partie était contre, leur intuition les mettant en garde envers la tentation de la chair. Mais l’autre partie, fortement influencée par l’esprit de Lucifer, créa une telle zizanie au sein du groupe que la plupart rejoignit promptement celles qui souhaitaient mettre le projet à exécution.


Lucifer œuvrait dans l’ombre dans cette partie de l’univers local en faisant des émules, tant chez les humanoïdes que dans le groupe d’âmes évoluées.

Et c’est ainsi que la première rencontre eut lieu.

Une partie du groupe d’âmes évoluées réussit à se densifier, au point où les humanoïdes commençaient à percevoir leurs formes éthérées. Au début, ils furent effrayés mais, le temps passant, ils les accueillirent au milieu d’eux, partageant leur quotidien, leurs fêtes et leurs rires. La beauté de certaines femelles attira une dizaine d’âmes évoluées avec une telle force qu’ils succombèrent à leurs charmes...


Mais, en s’accouplant ainsi, leur densité augmenta et leur niveau vibratoire chuta. Si bien qu’elles se retrouvèrent prisonnières de la matière. Elles s’en rendirent compte, mais elles avaient connu l’étreinte, le plaisir, la sensualité. Aussi, elles décidèrent de remettre à plus tard leur remontée vers les plans supérieurs.


Cet événement parvint rapidement aux hiérarchies divines, qui prirent des initiatives pour arrêter le processus car le projet de Lucifer commençait à être connu dans l’Univers central. La décision de la Source-Père fut d’observer la loi du libre arbitre. Toutefois, parmi les âmes évoluées de votre univers local, certaines furent priées de mettre en garde celles qui étaient tentées de rejoindre les âmes qui avaient chuté dans la matière.


Lucifer usa alors de toute sa ruse et de tout son charme pour attirer et tenter toutes celles qui s’approchaient de son « nouveau monde ». Beaucoup d’entre elles se rallièrent à lui, appâtées par les promesses de liberté, de plaisirs infinis et de satisfactions individuelles.

Elles ne se doutaient pas du piège qui se refermait ainsi sur elles, de la nature des mensonges de Lucifer et de sa trahison envers la Source-Père.


Cette effusion d’âmes évoluées au sein de la communauté d’humanoïdes forma rapidement la première humanité ayant fait allégeance à Lucifer. Dès les premières naissances, elles se rendirent compte que leur vie terrestre était comptée, que cette existence de plaisirs et de « liberté » était transitoire, éphémère. Le processus incarnation, réincarnation et karma commença alors à se mettre en marche...


C’est ainsi que tout a commencé pour votre humanité, tout au moins pour le groupe d’âmes qui avaient choisi d’expérimenter la matière. Parmi la minorité qui avaient échappé à la « chute », il y avait quelques âmes plus évoluées que d’autres et ce sont elles qui ont fait le vœu de venir en aide à leurs consœurs en un minimum d’incarnations terrestres afin de perpétuer la mémoire de leur état originel.


C’est grâce à elles que, de siècles en siècles, vous avez la chance de voir s’incarner un être de Lumière parmi vous. Ce fut le cas pour Bouddha, Zoroastre, Confucius et bien d’autres, que les bouddhistes nomment « bodhisattvas ». Grâce à eux et à leur sagesse éternelle, vous avez pu retrouver le chemin de votre âme et garder en vous la mémoire de votre appartenance à la Divinité.


Cependant, au cours de l’histoire, l’allégeance à Lucifer fut si forte que la Terre sombra peu à peu dans la négativité. Toutes sortes de démons et d’esprits malfaisants commencèrent à envahir le plan astral de votre Terre. Les déçus par la vie, à l’instar de Lucifer, usaient et abusaient de leur « liberté » après leur mort physique, tourmentant le sommeil des humains, influençant les esprits les plus forts et les plus lumineux. Même au sein des confréries religieuses, ils semèrent la zizanie, dressant les uns contre les autres, amenant calomnies, duperies et tentations de toutes sortes.


C’est pourquoi il fut décidé en Haut Lieu de déléguer sur Terre une âme très évoluée avec la lourde tâche de ramener les âmes en perdition vers la Lumière et la Source-Père. C’est le Fils de Dieu Lui-même qui en fut chargé car la mission était trop importante pour être laissée à un archange. Michaël fut aussi pressenti mais il préféra se ranger du côté des aides au Fils durant son effusion terrestre.


En s’incarnant dans la matière, comme l’avait fait le groupe d’âmes évoluées de votre univers local, le Christ savait très bien ce qui l’attendait. Mais Il l’a fait pour connaître – co-naître – les lois de la chair et les conditions dans lesquelles une âme comme la vôtre évolue, avec ses souffrances, ses tentations, ses états d’âme et les tourments des esprits de l’astral. Il est venu dans ce contexte de l’époque, où le Mal régnait en maître, pour défaire les liens qui unissaient les âmes évoluées à Lucifer, pour déjouer tous ses projets, débarrasser la Terre des esprits malsains qui l’avilissaient et vaincre définitivement la mort par le sacrifice sur la Croix.


Louez le Seigneur pour cette noble tâche, la plus noble qui soit : le sacrifice de sa vie par l’Amour rédempteur. »

A Suivre…………  

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  mollopipo le Jeu 2 Juin 2016 - 11:22

DEO GRATIAS !
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1397
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Mar 7 Juin 2016 - 5:36

La suite des Ecrits de Jean-Luc Matthieu

sunny

Du temps de Jésus, les esprits malins et les démons étaient “légions”, comme le soulignent de nombreux passages des Evangiles.


S’il est fait souvent mention de ces démons, c’est certainement parce que les cas de possessions et de magie noire étaient nombreux. La mission de Jésus était de montrer à se disciples comment, grâce à l’Amour rédempteur et à la force de l’esprit, on pouvait en venir à bout. Ce qu’il savait du monde invisible de façon innée fut certainement complété par les études et les expériences qu’il mena entre l’âge de douze ans et celui de trente ans, période que les Evangiles n’évoquent pas, mais dont nous pouvons nous faire une idée en lisant le Livre d’Urantia (IV- 128-134).


La période que traverse actuellement l’humanité est comparable en de nombreux points avec la période où Jésus enseigna. En effet, les cas de possession et de magie noire sont de plus en plus fréquents. Ne serait-ce qu’en Afrique, où les pratiques de sorcellerie sont monnaie courante et où les massacres se multplient, accompagnés des déplacements de populations dus aux guerres tribales et aux conflits armés entre factions rebelles.


Il est aisé, dans certains pays d’Afrique, de recourir à des sorciers ou à des marabouts dans le but de se venger, de nuire à quelqu’un ou de s’attirer les faveurs d’une personne. Bien entendu, la plupart de ces sorciers ne se doutent pas des conséquences de leurs actes sur le plan karmique. Ils ne savent pas que leur âme risque d’être entraînée dans le bas astral 4 et aura par la suite beaucoup de mal à “remonter” vers les hautes sphères de l’Esprit après leur mort physique.


D’ailleurs, la plupart n’ont pas conscience d’avoir une âme. Seules leurs motivations personnelles et leurs buts égoïstes comptent : l’argent, le pouvoir, le sexe. S’ils savaient qu’ils sont manipulés par d’autres esprits encore plus malins et encore plus sombres d’eux, qui eux-mêmes sont sous la domination de “maîtres noirs”, eux-mêmes sous la coupe de Lucifer ou de Satan, ils réfléchiraient à deux fois avant de se lancer dans de telles pratiques.


Mais l’Afrique, si elle demeure la plus concernée par la magie noire, n’est pas la seule à abriter des démons et des esprits malfaisants. L’Asie en regorge, sous de multiples formes: esclavage, prostitution enfantine, femmes défigurées au vitriol, abus de pouvoirs des castes et corruptions en tous genres favorisent l’intrusion d’entités dans le plan astral de ces populations. En outre, les asiatiques ont une coutume étrange qui consiste à faire des offrandes de nourriture aux esprits des défunts afin qu’ils leur portent chance.


Mais cette pratique, que l’on constate fréquemment dans les restaurants asiatiques en occident, crée une dépendance avec le monde des esprits et attire toutes sortes d’entités.


Quant à l’Occident, les formes les plus connues d’allégeance aux forces de l’ombre sont les réseaux de la drogue, la mafia du crime et de la prostitution, les réseaux de la pornographie, sans compter les blanchiments d’argent, les spéculations et placements illégaux, qu’ils soient permis ou “tolérés” par la plupart de ces pays. Toutes ces pratiques favorisent et entretiennent les pollutions psychiques que représentent les entités du bas astral. Bien peu de gens sont au courant de ce qui se passe à ce niveau-là et pourtant...


Combien de meurtres insensés parviennent à nos oreilles ou à nos yeux par les médias : untel surgit dans une école avec une mitraillette, tue une dizaine d’enfants avant de retourner son arme contre lui ; un autre met le feu à sa maison après avoir tué tous les membres de sa famille ; un adolescent poignarde son professeur sans aucun état d’âme ; un homme pousse une personne sous une rame de métro ; un violeur récidiviste s’en prend à un enfant de six ans, un voleur à une sexagénaire, etc.


Tous les jours ou presque, nous prenons connaissance de tels drames et nous n’y prêtons presque plus attention...


De toute évidence, ces personnes ont été poussées à commettre de tels actes barbares. D’ailleurs, quand elles sont interrogées, la plupart disent qu’elles ne “savaient plus” ce qu’elles faisaient, qu’elles se sentaient comme “poussées”, voire “possédées” au moment du drame.


Comme du temps de Jésus, les démons et les esprits malfaisants sont donc légions et influencent énormément les êtres humains. L’homme moderne a été tellement conditionné par les récits d’expériences paranormales, les enquêtes spectaculaires sur les phénomènes étranges, les fantômes et autres, qu’il s’est soit rangé du côté des scientifiques et des sceptiques qui nient tout en bloc, soit du côté du grand public qui en a peur.


Or, nous l’avons vu, la peur est l’arme favorite des forces de l’ombre.


Pourtant, quand on veut bien s’y intéresser, on peut lire de nombreux témoignages sur les manifestations de ces entités et autres démons, surtout chez les chrétiens. L’un d’eux a été particulièrement attaqué par les forces de l’ombre : Padre Pio, qui fut le premier prêtre et l'un des rares hommes à qui l'on a attribué des stigmates (répliques des plaies infligées à Jésus-Christ lors de sa crucifixion).


L’abbé Augustin a affirmé que Satan apparaissait à Padre Pio sous les formes les plus diverses:

“Sous l’aspect de jeunes filles nues qui dansaient; sous forme de crucifix; sous l’apparence d’un jeune ami des moines ; on l’a même vu prendre l’aspect du père spirituel ou du père provincial; ou celui du pape Pie X ou d’un ange gardien; il est allé jusqu’à se faire passer pour saint François ou pour la Vierge Marie ; il est apparu sous une diversité de formes sinistres, accompagné d’une légion d’esprits infernaux.

Parfois, sans qu’il n’y eût aucune apparition, Padre Pio subissait des assauts sanglants; ou encore, il entendait des bruits assourdissants ou se retrouvait couvert de crachats; il parvenait à échapper à ces agressions en invoquant le nom de Jésus.”

A suivre……..

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

L’éveil des consciences

Message  Francesca le Jeu 9 Juin 2016 - 5:34

cheers L’éveil des consciences

A l’heure où la pornographie envahit les médias, où les jeux d’argent redeviennent à la mode et où la spiritualité semble quasiment absente, voire reléguée au rang de la superstition, l’être humain commence lentement à se réveiller et certaines âmes se souviennent de l’époque où Jésus-Christ est venu pour annoncer la Bonne Nouvelle, celle de la Rédemption. Et elles se posent la question cruciale : quand et comment la Rédemption (ou le Jugement dernier) pourra s’effectuer? De quelle manière les forces de la Lumière ont-elles prévu que cela se passe? Réfléchissons un peu devant la courbe démographique représentée ci-après. Le nombre d’êtres humains incarnés à l’époque de Jésus-Christ est estimé à plus ou moins deux cent millions.


Or, nous avons déjà atteint les sept milliards en 2011, c’est à dire trente-cinq fois plus !



Sur de nombreux point, notre époque ressemble à celle de Jésus-Christ. Mais avec une énorme différence : nous sommes trente-cinq fois plus nombreux sur Terre, ce qui signifie que nous sommes beaucoup plus « pollués » que lors de sa première venue !


Ce qui suit vient renforcer cette prise de conscience :

Nous avons vu, dans les pages précédentes, que la crucifixion de Jésus-Christ avait permis un grand nettoyage des plans de l’astral. Le sang du Christ répandu sur Terre et dans l’éthérique 5 de la planète avait « lavé » toutes ces couches astrales et permis un renouveau spirituel. Or, depuis sa crucifixion jusqu’à nos jours, il s’est écoulé plus de deux mille ans. Durant tout ce temps, des centaines de millions d’âmes sont décédées et parmi elles, des centaines de milliers sont restées, comme à l’époque de Jésus-Christ, dans le bas astral à cause de leurs crimes, de leur absence de foi ou de leurs funestes desseins. De toute évidence, ces milliers d’âmes errantes, ou plutôt d’entités noires, sont cent fois, voire mille fois plus nombreuses qu’au temps de Jésus-Christ !

C’est pour cela qu’il est si difficile pour les êtres humains de rester « en conscience » de nos jours, de lutter contre les diverses tentations de ce monde et de garder une ligne de conduite équilibrée, intègre et honnête. Certes, nous avons notre part de responsabilités dans ce qui se passe sur la Terre, nous polluons comme tout un chacun avec nos voitures à essence, nous cédons parfois à la colère, à l’impatience et au découragement, mais nous y sommes aussi poussés par les entités du monde invisible qui nous entourent et par les esprits malsains qui y rôdent.


Pour avoir expérimenté avec plusieurs psycho énergéticiens les diverses techniques permettant de « nettoyer » les corps subtils 6 ou les lieux de vie, je peux affirmer que, non seulement nous sommes entourés en permanence par ces entités, mais que leur nombre a considérablement augmenté depuis l’an 2000. La bonne nouvelle, c’est que nous sommes également capables de nettoyer, grâce à ces différentes techniques, nos corps subtils et les lieux de vie où nous évoluons. Non seulement les techniques de nettoyage ont évolué – et continuent d’évoluer – mais nous avons la chance d’être aidés dans cette lourde tâche par les Etres de Lumière.


Bien entendu, il est nécessaire de savoir distinguer les forces de la Lumière de celles des ténèbres (le Malin est très malin !) et apprendre à contacter les aides invisibles sur chaque plan de conscience. Savoir également distinguer les âmes qui sont déjà « montées vers la Lumière » des « pollutions de famille », autrement dit les âmes des défunts qui s’accrochent à l’un des leurs. Savoir aussi faire, pour ceux qui ont une vaste audience ou qui transmettent des « messages célestes », la distinction entre un message de Michaël ou de Gabriel et celui d’un maître noir qui se fait passer pour tel dans le but de semer le trouble, le doute ou la zizanie afin que perdure la mainmise de son maître Lucifer sur les âmes humaines.


Pour cela, il est nécessaire de travailler sur Soi en permanence, de rester vigilant et d’éviter autant que possible les lieux où nos corps subtils sont susceptibles d’être pollués. Il faut apprendre à se « dégager » énergétiquement dans chacun des corps subtils et se relier le plus souvent possible aux Etres de Lumière, à Christ et... à Dieu.

Quelquefois, ce travail est fastidieux mais il est tellement gratifiant que l’on fait tout de suite la différence entre « avant » et « après » le nettoyage. Notre état naturel, exempt de toute pollution énergétique, est libre, joyeux, clair et lucide. Lorsque nous avons des pensées négatives, que nous nous décourageons ou que nous nous mettons en colère, c’est généralement parce que nous sommes pollués.


Comme le disent les bouddhistes, la pure nature de l’esprit est l’état d’éveil, la conscience fondamentale, la vacuité. Mais dès que nous laissons l’un des trois poisons - l’avidité, la colère et l’orgueil – nous polluer l’esprit, nous ne sommes plus libres, nous ne sommes plus « en conscience ». Aussi devons-nous être vigilants, travailler sur Soi et éviter de nous attacher à ce monde de l’illusion dirigé par Lucifer et ses sbires.


Bouddha a fait passer, dans sa prière du refuge, les bénéfices de l’Eveil et de la libération de l’esprit :

« Puissent tous les êtres jouir du bonheur et des causes du bonheur,
puissent-ils être libres de la souffrance et des causes de la souffrance,
puissent-ils ne jamais être séparés du grand bonheur dénué de souffrance,
puissent-ils demeurer dans la grande équanimité qui
est libre de toute passion, de toute agressivité et de tout préjugé. »


Les derniers mots du Bouddha ont été: "L'impermanence est la loi universelle. Travaillez à votre propre salut". Grâce à Jésus Christ, Dieu accorde le Salut à quiconque se repent de ses péchés, demande pardon et accepte de vivre en marchant sur les pas de son Sauveur. Ceux qui n'acceptent pas ce "sublime cadeau" resteront à jamais loin de celui qui voulait leur bonheur.


Bien entendu, une fois le Salut accordé, l’être est moins vulnérable qu’avant mais il n’est pas à l’abri des tentations, des illusions et des attaques des forces de l’ombre. Il faut parfois se battre pour rester en conscience et ne pas se laisser de nouveau polluer. Toutefois, plus le temps passera et plus les êtres humains développeront de nouvelles capacités pour s’élever au-dessus des pollutions énergétiques, ce qui les mettra progressivement hors d’atteinte des forces de l’ombre.
L’invocation de la Lumière et la capacité à se relier, à rester « en Présence » leur permettront de passer à une autre dimension, plus calme, plus lumineuse et surtout plus joyeuse !


En fait, la vigilance ressemble souvent à un combat, comme le soulignaient déjà les disciples de Jésus :

"Revêtez-vous l’armure de Dieu pour être en état de tenir face aux manœuvres du diable. Ce n’est pas à l’homme que nous sommes affrontés mais aux autorités, aux pouvoirs, aux dominateurs de ce monde de ténèbres, aux esprits du mal qui sont dans les cieux. Saisissez donc l’armure de Dieu, afin qu’au jour mauvais, vous puissiez résister et demeurer debout ayant tout mis en œuvre." Ephésiens 6 : 11-13

Toutefois, même s’il s’agit d’un combat, il doit se faire sans haine ni esprit de vengeance.


Autrement, le « soldat de Dieu » tomberait dans le piège des forces de l’ombre qui n’attendent que ça pour enfoncer le couteau dans la plaie. N’oublions pas les paroles d’Amour de Jésus (Mathieu 5:40-48) :

« Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Et moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et les injustes. Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense allez-vous en avoir ?

Les collecteurs d’impôt eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens n’en font-ils pas autant?

Vous donc, vous serez parfaits, comme votre Père céleste est parfait. »

A Suivre…..

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  mollopipo le Jeu 9 Juin 2016 - 11:03

La perfection est-elle possible dans notre bas monde ? Un jour peut-être ?
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1397
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Milhâm le Jeu 9 Juin 2016 - 13:39

J'ai un peu du mal à te suivre, Francesca, lorsque tu cites le maître Lucifer.
Dans d'autres messages, tu expliques qu'il n'existe pas.
Parle tu ici d'un être ou d'une énergie, ou d'une image pour décrire quelque chose?
Tu expliques aussi, ailleurs, que nous sommes responsables de nos maux, et qu'aucun être ne nous fait du mal, ou ne peux nous influencer, etc.
Quel est donc le malin dont une parle? Une image? Un être? Quelque chose en nous. Une de nos facettes? Notre ego?
De même, selon ta compréhension et ta connaissance, Michaël est il un être ou Une manière de nommer la Lumière?
Merci de bien vouloir me préciser ta pensée, car je me perds un peu parfois. flower
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Jeu 9 Juin 2016 - 17:07

Very Happy Ah très chère Milhâm, ce post m’apparaissait pourtant être bien claire et limpide en raison de son titre.

Je vais donc par sûreté te remettre le lien (pour rappel) de ce réel article et de la teneur de ses propos, car ils ne sont absolument pas de moi… mais de J.L Matthieu   Rolling Eyes

Francesca a écrit:  le Mer 20 Avr 2016 - 5:56
Rappel du premier message :
Le retour du Christ
 
par Jean-Luc Matthieu


Mais ce n'est pas grave cyclops

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Jeu 9 Juin 2016 - 17:10

Milhâm a écrit:
J'ai un peu du mal à te suivre, Francesca, lorsque tu cites le maître Lucifer.
Dans d'autres messages, tu expliques qu'il n'existe pas.
Parles tu ici d'un être ou d'une énergie, ou d'une image pour décrire quelque chose?
Tu expliques aussi, ailleurs, que nous sommes responsables de nos maux, et qu'aucun être ne nous fait du mal, ou ne peux nous influencer, etc.

Certes, il ne faut pas tout mélanger !

Je comprends que tu aies du mal à me suivre si tu considères que je sois l’auteure de ce livre, ce qui n’en est rien ; car ce qui est dit dans cet article  ne font pas partie de mes propos personnels, mais bien de ceux de J.Luc Matthieu …. et pour ma part je conserve totalement mes dires comme MA VERITE (décrits sur d’autres posts) en ce qui concerne Lucifer qui n’existe par exemple, je le confirme.

J’ajouterai ici, que Je pense m’êtes entièrement exprimée sur tous les sujets abordés dans ce livre: « Le retour du Christ » tout au long de ce forum et depuis toutes ces années…. ce pourquoi je vous ai cédé à tous ici, en partage, ces chapitres afin que vous aussi vous en fassiez débat vous-mêmes ….


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Jeu 9 Juin 2016 - 17:12

Milhâm a écrit:
Francesca, selon ta compréhension et ta connaissance, Michaël est-il un être ou Une manière de nommer la Lumière?
Merci de bien vouloir me préciser ta pensée, car je me perds un peu parfois

Là encore Milhâm, je peux te répondre en toute honnêteté sur ce sujet et ce sont bien mes propos personnels que je partage avec toi ici …. Very Happy

Pour parler de Mickaël, il faudrait déjà parler des anges, ou archanges etc… ; mais peu d’entre-nous ici sont encore prêts à comprendre que même un ange cela n’existe pas tel qu’ils se le représentent… Neutral car l’humain souhaite à tout prix humaniser les anges et pouvoir s’approprier les bénédictions de ceux-ci… ; mais ça ne fonctionne pas comme ça… enfin, pour moi en tout cas ! Wink

J’exprime-là le fond de ma pensée Milhâm, et comprendra qui en fera l’effort, mais que ce soit Mickaël ou un autre, je ne les considère absolument pas comme entité à part entière, mais pour moi, c’est un collectif ! et d’ailleurs, normalement ils ne parlent pas aux foules. Ils parlent individuellement à un humain ou à un autre, mais ils sont la voix collective de beaucoup, perçue et «entendue» comme l’UN.

J’en conviens, l’ange le plus cité sera souvent l’Archange Mickael, beaucoup le perçoivent comme le plus élevé d’une haute hiérarchie. Cependant, techniquement Mickaël est un GROUPE et ne possède pas de position hiérarchique !

Je briserai peut-être ici encore quelques croyances, mais je pense sincèrement que c’est un mal pour un bien. Il est temps de penser par soi-même !

J’espère avoir répondu au mieux à tes attentes très chère Milhâm !




_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  mollopipo le Jeu 9 Juin 2016 - 17:59

Le collectif Michel , tout à fait d'accord ....moi itou .

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1397
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Milhâm le Jeu 9 Juin 2016 - 18:07

Oui, merci beaucoup.
J'avais bien vu le livre, mais, au fil des mots, je pensais que tu résumais sa pensée, et que tu approuvais ses mots.
Aussi je ne comprenais plus rien....
C'est plus clair maintenant, merci...
Finalement, tu nous présentes la pensée d'un auteur, sans être forcément en accord avec.
Et, si je peux me permettre une autre question.
Si tu penses que Mickaël est un collectif, pensée à laquelle j'adhère totalement, et si, Lucifer est opposé à Mickaël, penses tu que Lucifer est aussi un collectif, ou tout à fait autre chose?
Merci flower
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Jeu 9 Juin 2016 - 18:44

Milhâm a écrit: si je peux me permettre une autre question.
Si tu penses que Mickaël est un collectif, pensée à laquelle j'adhère totalement, et si, Lucifer est opposé à Mickaël, penses tu que Lucifer est aussi un collectif, ou tout à fait autre chose ?
 

Je ne les considère pas du tout en opposition pour ma part... je crois plutôt qu'ils sont complémentaires...

Et Oui tout à fait Milhâm c’est exactement ce que je pense, Lucifer est également un collectif…. on peut, lui aussi, le considèrer comme l’un de ceux que certains nomment Archanges….  oui tout à fait !  Very Happy

Finalement ceci n’est qu’une simple histoire entre l’Ombre et la Lumière ou même encore le Bien et le Mal. Ces deux points que certains mettent en contradiction sont tout simplement pour moi deux pôles Vibratoires, liés à nos propres choix de polarités qu'il nous faut réunifier pour pouvoir accéder à notre totalité.

Nous avons le choix… mais personnellement, je préfère allumer la lumière lorsque je me sens dans l’ombre  

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Milhâm le Jeu 9 Juin 2016 - 18:53

Un collectif, si je comprends correctement, qui serait un Unique, composé de Multiples.
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  manwell le Jeu 9 Juin 2016 - 20:25

Milhâm a écrit:J'ai un peu du mal à te suivre, Francesca, lorsque tu cites le maître Lucifer.
Dans d'autres messages, tu expliques qu'il n'existe pas.
Parle tu ici d'un être ou d'une énergie, ou d'une image pour décrire quelque chose?
Tu expliques aussi, ailleurs, que nous sommes responsables de nos maux, et qu'aucun être ne nous fait du mal, ou ne peux nous influencer, etc.
Quel est donc le malin dont une parle? Une image? Un être? Quelque chose en nous. Une de nos facettes? Notre ego?
De même, selon ta compréhension et ta connaissance, Michaël est il un être ou Une manière de nommer la Lumière?
Merci de bien vouloir me préciser ta pensée, car je me perds un peu parfois. flower

je suis en accords avec le texte de françoise.

donc pour alimenter le sujet ,je me lance milham,mais je pense que tu sais deja de quoi on va parler et que tu joues un peu sur les mots ou avec les mots...

mickael,lucifer,ne sont pas des entités manifesté ou des personnages ,ce sont les hommes qui leur ont donné une forme et bien sur a leur image pour les humaniser parce qu a l epoque l existence se limtait a la terre et a la forme,mais mickael ,lucifer,gabriel et les 12 archanges sont en fait une vibration,des archetypes de vibration donc de lumiere.

et l energie ,que certains ont nommé comme lucifer ou lucia ferre en latin donc porteur de lumiere ,et charger d amener l energie adverse pour aider l humain a elever sa vibration,il est l energie de la terre,c est deja de par ces chiffres 666 le prince planetaire de la terre,ici c est son royaume et non pas de celui de mickael,gabriel ou un autre.il est devenu,ou plutôt l énergie de cet archetype (archange ) et devenu celle qui régis la vie sur terre ,c est l esprit déchu divin qui s est densifié et ne pourra redevenir divin que lorsque que toutes distortions créé par l humain seront redevenu divines,lucifer ,l archetype ascensionner le dernier.
pour reussir le plan de mickael il lui a ete demander d apporter l energie adverse ,comme tout creature n evolue qu en s adaptant au changement et donc a la souffrance,il n y a donc pas de bien ou de mal,ce sont des concepts mis en place par les religions parce que les initiateurs n ont pas compris le but de mickeal ou il a ete caché et gardé dans le secret par les religions,d ou l esoterisme.
dans tout ce qui existe,se fait ,se pense etc etc etc il y a les deux concepts,les deux polarités et c est là qu intervient le livre arbitre.
il faut chercher dans toutes choses l harmonie et l equilibre des polarités,l exces de l une induiera l exces de l autre mais dans la polarité adverse.
mais certains petits malins ont compris ce systemes et l ont detourné a leur avantage,donc a leur service(service de soi donc de l ego et de lucifer) mais d une maniere ou d une autre tout beneficiera a l energie de mickael puisque plus l energie dite de l ombre sera forte plus cela fera travailler l energie de ceux qui alimentent la lumiere et si par exemple il y a trop de triche de la part de l energie adverse mickael envoie plus de vibration de lumiere(nouveaux enfants,walk in,ou vagues d energie puissante) donc le mal n existe que lorsque le mental percoit les chose et donc alimente l ego et va renforcer l energie adverse ,mais c es egos surpuissant permettent aux autres qui alimentent la lumiere d aller encore plus vite dans leur evolution et prise de conscience.

donc mickael n est qu une energie qui a du se fragmenter pour cree notre galaxie avec l aide d autre energie issus de sa fragmentation et d autres fragmentation d energie,il a cree le laboratoire qu est notre galaxie et notre terre avec les autres planete pour lui meme recolter de l energie pour grandir encore plus pour avoir en final la certitude de qui la source est et de quoi elle est faite....
et comme ce qu il se passe en haut se passe en bas c est exactement ce que l on fait ici bah,on cherche qui l on est dans toutes nos dimensions en commençant par le bah avec l ignorance qu il nous faut pour ne pas pervertir les experiences et on evolue,on prends conscience...

donc la creation ne st qu une histoire de recolte d energie ou vu de l autre coté(sombre) de vole d energie.
tout les systeme ne font que de l elevage de creature pour apres recolter l energie,et le system est devenus encore plus pervert parce qu on a caché ce processus en le mettant derriere une forme l argent.....
tout le monde veut devenir riche ,c est un symbole d elevation,de possession,de controle et donc de superiorité il faut donc pour cela cree des pauvres pour leur prendre leur argent et donc cahcé derriere le symbole de l argent de l energie puisqu il faut de l energie pour gagner de l argent.
le systeme actuel n est basé que sur l argent,sur les liquidités...donc les banques(bancs comme dans les rivieres) controles les liquides(eau,sang,fluides corporels) mais plus les gens veulent s en detacher plus "les riches" creent de la souffrances pour asservir encore plus a leurs systemes les pauvres.
c est un systemes pervert et donc de lucifer,tout comme les religions qui n ont de but que d attirer l attention et la foi donc l energie des personnes...

toute l histoire et la raison d etre des humains c ets une histoire de culture de developpement de l energie et de recolte d energie soit par mickael soit par le coté adverse donc lucifer pour sa propre utilisation et but personnel sauf que la source a cree la fragmentation pour savoir ce qu elle est et comment se voit si on ne cree pas la polarité inverse qui nous montre ce que l on est....

comment savoir ce qui est de couleur blanche si le noir n existe pas,il faut donc creer la coulour noire pour voir le blanc

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 446
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  mollopipo le Ven 10 Juin 2016 - 11:15

Notre égo est soit bien présent et visible ou alors planqué et invisible , mais de toutes façons il existe ce qui nous permet de vivre ou d'expérimenter la séparativité , en attendant le grand retour dans l'Unité que nous n'avons jamais quitté . Mon égo et moi-même vous disons

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1397
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  hel-Paladin le Sam 11 Juin 2016 - 23:22

sans vraimment tout lire je dis vite fait les 12 archange = 12 crane de crystale ??? !!!! what
12 12 12 chakra 12 dimention adn 12 spiral affraid

avatar
hel-Paladin

Messages : 368
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  hel-Paladin le Sam 11 Juin 2016 - 23:38

antoinnisme dit aussi aime ton enmy et ps moi j'ai lu quelque part que plus monte en dimenssion plus on peut rencontrer des démon puissant et que dans la dimention final ya  dieu et démon donc quelque part rien leurs échappes tu est amis tout le monde alors pourqui pas aimer le demon puisque en theorie ces enmy

Suspect Rolling Eyes Embarassed
avatar
hel-Paladin

Messages : 368
Date d'inscription : 11/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  mollopipo le Dim 12 Juin 2016 - 11:42

Hello hel-Paladin , avec le chiffre vous avez oublié les 12 apôtres et bien sur les 12 doigts de la main .Nous somme le 12 juin ....

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1397
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  manwell le Dim 12 Juin 2016 - 14:54

scratch Rolling Eyes J ai beau compter et recompter...hein.... Crying or Very sad je crois qu il me manque un doigt à chaque main Crying or Very sad je n ai que 10 doigts avec mes deux mains et non 12 à chaque main ....
Je crois que J ai un problème.

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 446
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Mar 14 Juin 2016 - 6:34

Et si nous poursuivions notre lecture du livre Very Happy

Voici la suite avec les propos de Jean-Luc Matthieu.....


Le Salut de Jésus-Christ


Par le Salut, Jésus-Christ nous donne la possibilité de nous libérer de nous-même, c’est à dire de notre ego. Cette libération, toutefois, ne se fait pas en un jour, ni même en un mois. Tout comme l’Eveil des bouddhistes, elle se fait progressivement, au fur et à mesure que nous prenons conscience de nos limitations, de nos faiblesses, de nos contradictions profondes, de nos échecs à vouloir diriger notre vie par notre seule volonté. Cette libération se produit parallèlement à l’abandon des schémas de pensées devenus obsolètes, au détachement des émotions négatives et des désirs de plus en plus insatisfaisants. Elle ressemble, sur de nombreux points, à une seconde naissance.


Jésus n’a-t-il pas dit : “A moins de naître de nouveau, nul ne peut voir le Royaume de Dieu”? Il faut donc tout d’abord une prise de conscience assez forte pour que l’on puisse planter cette nouvelle graine dans le terreau de notre esprit. Cette graine qui va ensuite germer, de jour en jour, de semaines en semaines, de mois en mois, jusqu’à ce qu’elle soit suffisamment mature afin d’émerger au grand jour. Comme dans la plupart des processus de la Création, dans tous les cycles de la Nature, la gestation de la graine du Salut passe par différents états d’âme.


Ainsi, la première prise de conscience est généralement assez puissante pour s’ancrer fortement dans la psyché, comme la graine dans la terre. Il s’ensuit souvent une phase de ralentissement dans la poussée initiale, comme un découragement, due à la résistance de l’ego face au changement nécessaire. On réalise que les efforts pour s’arracher aux habitudes et au conditionnement du passé sont pénibles, que rien ne se fera sans un travail sur nous-même, sur nos résistances et nos limitations. Alors, on passe parfois par une phase d’intellectualisation, nourrie de lectures et de discussions sur la question religieuse, sur la différence entre les croyances et la foi, sur les différentes cultures spirituelles. Mais l’ego est toujours là, tapi derrière la raison raisonnante et la justification de nos faiblesses...


Par quel heureux concours de circonstances arrive-t-on à la phase suivante, celle de l’épreuve émotionnelle ? C’est à dessein que j’emploie l’adjectif “heureux”. En effet, il semblerait que les prises de conscience effectuées lors d’une épreuve marquante donnent l’élan nécessaire pour passer à la phase suivante : la volonté de changer vraiment.


L’être humain fonctionne comme cela, il a toujours besoin d’un choc, d’une claque ou d’une douleur pour évoluer. C’est ainsi. On a vu beaucoup de conversions, de renaissances et de changements radicaux d’existence à la suite d’un deuil, d’un divorce, d’une rupture ou d’un licenciement. Parfois, la rédemption s’effectue par la maladie, une hospitalisation ou un accident. C’est souvent le cas lorsque la résistance de l’ego est trop forte. Mais chaque être humain, qu’il soit athée ou religieux, passe par l’une de ces phases d’éveil, et le plus souvent cette phase d’éveil par l’épreuve permet d’ancrer plus solidement la foi. Cependant, chez certaines personnes se produit l’effet inverse : elles se mettent à douter de tout, y compris de Dieu. Comment un Dieu d’Amour et de miséricorde peut-il permettre cette épreuve difficile? Comment peut-il tolérer l’injustice du décès d’un enfant, d’un grave accident de la route, d’un cancer foudroyant? La douleur ressentie est alors telle que la psyché ne parvient pas à comprendre pourquoi cet événement dramatique est arrivé...


Alors, l’ego reprend le dessus et justifie sa plainte par la raison: “Si Dieu existait vraiment, il n’aurait pas permis cela !” Mais ces personnes n’ont pas conscience, dans la douleur de l’épreuve subie, qu’elles ont justement la possibilité de lâcher prise et de s’en remettre à la Justice de Dieu. Jésus n’a-t-il pas dit “Laisse les morts enterrer les morts” ?


Quoi qu’il arrive, la vie continue, l’Univers ne cesse de se déployer et le présent se renouvelle à chaque instant. A chaque épreuve se présente à nous l’occasion de changer, d’évoluer, de nous remettre en question. Et ce n’est pas l’ego qui permet de le faire. Ce qui permet cette conversion c’est notre âme, qui nous fait prendre conscience de cette vertu qu’est l’humilité, c’est reconnaître notre incapacité à diriger efficacement notre existence par notre seule volonté. Lorsque nous prenons conscience de nos limitations intellectuelles, quand nous cessons de vouloir tout contrôler en permanence, alors la vie devient plus simple, plus fluide, plus aisée et plus lumineuse.


“Seigneur, fais de moi celui que tu veux que je sois”.

En prononçant cette phrase de façon sincère, nous nous abandonnons à son Amour et notre vie commence vraiment. En s’en remettant humblement à Jésus-Christ, en lui permettant de guider nos pas, nos choix et notre chemin de vie, une existence nouvelle commence, un être nouveau naît - ou renaît de ses cendres - par la Grâce de son Salut.


A suivre….

N'hésitez pas à commenter  

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  mollopipo le Mar 14 Juin 2016 - 11:10

MON PERE

Je m'abandonne à Toi .
Fais de moi ce qu'il te plaira .
Quoique Tu fasses de moi , je te remercie .
Je suis prêt à tout , j'accepte tout .
Pourvu que Ta volonté se fasse en moi ,
et en toutes tes créatures,
Je ne désire rien d'autre , mon Dieu ......

Prière attribuée au Père Charles de Foucauld



Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1397
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Jeu 16 Juin 2016 - 5:22

Merci Mollopipo


Voici la suite.....



La croix est le symbole de l’incarnation et, en même temps, celui de la résurrection. La croix enchaîne à la matière mais il est possible de la transcender, comme l’a montré Jésus par son sacrifice (qui signifie dans son essence « rendre sacré »).

Jésus a rendu sacrée la croix de l’incarnation en dépassant toutes les limitations imposées à l’être humain, y compris – et in fine – celle de la mort. En affrontant la mort et en sortant vainqueur de cette épreuve, il a montré à l’homme le chemin de la rédemption et du Salut éternel.

Contrairement à ce que croient la plupart des catholiques, Jésus-Christ n’a pas voulu montrer l’exemple de la souffrance, de l’humiliation et de la soumission à Dieu. Il a simplement montré le Chemin de la libération : vaincre toutes les peurs, et en particulier la peur de la mort, la fatalité du cycle naissance-mort-renaissance, par la puissance de l’Amour et de la Foi.

Il l’avait déjà démontré en ressuscitant la fille de Jaïros 2 que tout le monde croyait morte puis, un peu plus tard Lazare, décédé depuis plusieurs jours. C’est dans l’évangile de Jean que l’on trouve cette phrase pleine de sens à la sœur de Lazare : « Je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra. » (Jean 11-25).

Dans son ultime combat contre les Forces des Ténèbres, Jésus-Christ a montré aux hommes que le retour à la vie éternelle de l’âme était possible.

Ainsi, on peut affirmer que seul Jésus-Christ a le pouvoir de Rédemption et de Salut total. Bouddha, grâce à son Eveil 3 et à sa victoire sur la mort, l’a réalisé aussi, mais il n’est pas revenu dans un corps de chair comme le Christ l’a fait après sa mort physique. Jésus, lui, est revenu parler à ses disciples dans un autre corps, un corps de Lumière divinisé, prouvant ainsi que l’on pouvait sortir définitivement de la roue des réincarnations et du piège luciférien.


Seul le Christ l’a fait, c’est pourquoi sa vie et les Evangiles qui en témoignent sont une preuve vivante de cette victoire sur la mort, sur cette fatalité du cercle infernal des réincarnations. Voilà pourquoi chaque être humain peut compter sur Lui pour parvenir à cette libération : il est le guide, le maître, la Voie. Comme il l’a déclaré lui-même :

« Je suis le chemin et la vérité et la vie. Personne ne va au Père si ce n’est par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » » (Jean 14, 6-8)



La Croix


« Louons le Seigneur d’avoir trouvé pour nous la porte de sortie, louons Jésus-Christ de nous avoir montré la Voie, le Chemin de la libération de la matière par le dépassement de la Croix.

Le bras horizontal de la Croix représente la chute dans la matière et son asservissement. Pour vivre, l’homme a besoin de se nourrir de matière et il doit nécessairement travailler pour en trouver. Pour satisfaire ses nombreux désirs aussi, mais cela le tire vers le bas.

Le bras vertical de la Croix montre le chemin à parcourir pour se libérer de l’ego, cette graine d’orgueil que Lucifer a plantée en chaque âme afin de mieux l’asservir, et de l’amener à lui ressembler.

Le bras vertical, et plus particulièrement le sommet, représente le chemin de la libération, la voie du véritable Salut : l’humilité.

En (re)devenant humble, l’âme libérée de l’ego peut alors rejoindre son Créateur, la Source-Père dans l’Univers central et jouir de la félicité éternelle. Mais avant cela, il est nécessaire d’avoir dépassé les tentations et les pièges du bras horizontal de la Croix : l’attachement aux plaisirs des sens et des possessions terrestres.

Jésus, bien avant d’avoir débuté son ministère, l’avait compris et dépassé grâce à son séjour de quarante jours4 dans le désert, où il avait subi les attaques sournoises de Lucifer.

Laisser le monde derrière soi, c’est abandonner les plaisirs faciles et les mondanités du monde luciférien, c’est se rapprocher un peu plus chaque jour du sommet de la Croix... où Il nous attend. »



A Suivre ….

N'hésitez pas à apporter vos commentaires. Merci !

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Sam 18 Juin 2016 - 5:12

Voici la suite par Jean-Luc Matthieu.....


La double rédemption de Jésus-Christ


« En purifiant le plan astral de la Terre par sa crucifixion, Jésus-Christ n’a pas seulement libéré les êtres humains, il a également libéré les âmes qui étaient emprisonnées sur ce plan. Et tout spécialement celles du bas astral, puisque ce sont elles qui subissaient directement le joug de Lucifer.


Grâce à son Amour rédempteur et sa grande Compassion, le Christ a permis aux âmes enchaînées une nouvelle renaissance, mais pas sur la Terre que vous connaissez. Il les a dirigées vers une autre planète moins avancée dans l’évolution.


Comme vous le savez sans doute, le Grand Univers abrite des univers locaux. Et dans ces univers locaux, des milliards de galaxies comme la vôtre évoluent. Chacun de ces univers locaux évolue lui aussi à son propre rythme et suivant des cycles qui lui sont propres. Ainsi, tels les raisins d’une même grappe, chaque grain mûrit différemment selon qu’il se trouve près du cep ou tout en bas de la grappe.


Il en est de même pour les galaxies : lorsqu’une galaxie arrive à maturité, elle évolue sur un autre plan, un taux vibratoire et un plan plus élevés. Quand, sur une même planète comme la vôtre, un groupe d’âmes est prêt à passer à une « vitesse supérieure », il est préparé durant quelques décennies à cette nouvelle dimension. Puis vient un moment où le temps s’accélère pour ce groupe d’âmes et la transition se fait de façon plus rapide, accélérée, comme dans le col d’un sablier où les derniers grains subissent une forte accélération avant de tomber.


C’est ce qui s’est passé du temps de Jésus.

Lors de la crucifixion, le temps s’est brusquement accéléré, tant pour les âmes évoluées (ses disciples, notamment) que pour les moins évoluées (celles du bas-astral). Mais chaque groupe d’âmes a été propulsé sur le plan vibratoire qui lui correspondait. Un plan supérieur de conscience pour les disciples de Jésus et un plan inférieur pour les âmes du bas astral. Ces dernières n’eurent pas à s’en plaindre car, par la Grâce de l’Amour rédempteur du Christ, elles furent libérées du joug de Lucifer. Toutefois, elles n’échappèrent pas aux nouvelles lois du plan inférieur sur lequel elles eurent à se réincarner...


Vous penserez peut-être : puisque l’Amour rédempteur du Christ est si puissant, pourquoi n’a-t-il pas libéré l’Univers local dans son ensemble de Lucifer, et pourquoi pas Lucifer lui-même ?


Par respect pour la Loi du libre arbitre prônée par la Source-Père.


On ne libère pas quelqu’un qui a construit sa propre prison. Il faut qu’il la détruise de lui-même, sinon il la reconstruirait aussitôt.


C’est pourquoi Jésus-Christ s’est arrêté à un certain niveau du Scheol5, ne voulant pas transgresser la Loi du Père, cette Loi qu’il connaissait fort bien puisqu’il avait eu à la vivre durant les dernières heures de son effusion terrestre, lorsqu’il a dit :

« Mon Père, si c’est possible, que cette coupe passe loin de moi. Pourtant, non comme je veux mais comme tu veux! » Puis une seconde fois : « Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté se réalise. »


Réfléchissez maintenant à la suite de la crucifixion. Jésus l’avait précisé lui-même quelques temps auparavant : « Le Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes ; ils le tueront, et lorsqu’il aura été tué, trois jours après il ressuscitera. » Trois jours, c’est le temps qu’il fallait pour que les âmes des différents plans astraux puissent transmigrer vers l’astral de la nouvelle planète en évolution. Un exode, en quelque sorte, mais un exode libérateur, salvateur, grâce à l’Amour du Christ et à la puissance de son Salut.


L’aura de la Terre ainsi libérée, purifiée, l’Esprit du Seigneur a pu prendre de nouveau un corps de chair par la résurrection. Bien entendu, ce corps n’était pas celui qui avait péri sur la croix, ce corps flagellé, mutilé, transpercé et exsangue, mais celui d’un corps de Lumière, le « corps de Gloire », matérialisé par la puissance de l’Esprit du Christ et par la volonté du Père.

A quoi les disciples de Jésus-Christ le reconnurent ? A ses yeux, à son regard qui n’avait pas changé. Ces « fenêtres de l’âme » laissaient de nouveau transparaître tout l’Amour et toute la Gloire de Dieu...


Il se passa quelques dizaines de jours entre sa résurrection et sa remontée définitive vers les Cieux 8. Cette période était nécessaire pour que les âmes libérées du joug de Lucifer sur la Terre puissent retrouver leur liberté de pensée. Car si la libération des âmes de l’astral fut très rapide (trois jours), celles des êtres humains restées sur Terre fut un peu plus longue.


Voici une partie de l’explication :

Un être incarné a ceci de différent avec un être désincarné : il possède plusieurs corps subtils, dont un a une grande importance, son corps mental. Et comme ce corps mental est celui qui avait le plus subi le joug luciférien, il lui a fallu un certain temps avant de s’en libérer.


Là aussi, le libre arbitre a joué car chaque âme, au moment crucial de la crucifixion, a eu le choix : abandonner l’ego et ses désirs personnels ou suivre la voie de l’Amour rédempteur. Cette période de choix correspond dans les Evangiles à la période comprise entre Pâques et l’Ascension. Entre le moment où Jésus est réapparu parmi ses apôtres et celui où Il est monté aux Cieux, l’humanité dans son ensemble a eu un choix essentiel à effectuer. L’ego ou le Salut, la peur ou l’Amour, la fatalité du Samsara ou le retour vers la Source.


Un choix qui a déterminé le chemin des milliers d’âmes qui ont suivi celui de la vie éternelle au lieu de la sempiternelle roue des réincarnations, ce monde de l’illusion et de la souffrance.


L’héritage de la Croix

Dès la fin du ministère de Jésus et sa remontée définitive dans la Lumière divine, les apôtres et les disciples débutèrent le leur. On peut, en lisant les Actes des apôtres, en saisir toute la force et la puissance de la Foi. Eux qui doutaient souvent de ce que leur enseignait le Christ de son vivant, les voilà emplis d’une Foi immense, d’un courage à toute épreuve, se laissant même emprisonner 9, humilier, jeter en pâture aux lions. En mourant sur la croix, Jésus-Christ les avaient libérés du joug de Lucifer, de son emprise sur leur ego. Ils n’avaient plus peur de rien, pas même de la mort.

Voilà toute la portée de cet épisode de la vie de Jésus-Christ, cette mort sur la croix qui a été considérée par beaucoup d’êtres humains comme un échec, alors qu’elle fut une victoire et qu’elle continue de l’être pour tous ceux qui ont gardé la Foi.

A Suivre………

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Dim 19 Juin 2016 - 7:17

Voici la suite  Very Happy


Pourquoi peut-on faire confiance en Jésus-Christ pour notre Salut ?

Pourquoi peut-on l’appeler à notre secours quand tout va mal ou lorsque nous sommes confrontés aux forces de l’ombre ?


Parce que sa puissance d’action est immense, à tous les niveaux. N’a-t-il pas déclaré, après avoir ressuscité le troisième jour : « Tout pouvoir m’a été donné, au ciel et sur la terre » ? (Matthieu 28-18)


Dans ces mots « « Tout pouvoir » sont contenus toute la force d’action, toutes les capacités, tant dans le monde visible que dans l’invisible, tant sur la matière que sur l’esprit, « sur la terre comme au ciel ».


C’est pour cela que la plupart des chrétiens assimilent Jésus-Christ à Dieu.


Dans le mystère de la Trinité dévoilé, on comprend qu’il a vaincu la mort, il est sorti de la roue des réincarnations et il est revenu dans un corps physique de matière divinisée : le Christ est devenu Dieu et Saint Esprit en même temps.


Ce faisant, il a montré le Chemin à l’homme : pour sortir du Monde, le Samsara des bouddhistes, et revenir auprès de Dieu, le UN indivisible, il lui faut vaincre la peur de mourir, ouvrir son cœur à l’Amour divin et ne s’en remettre qu’à Dieu, jusqu’à devenir Dieu lui-même.


En sortant de la roue des réincarnations, la puissance de l’Esprit est immense. Seuls quelques initiés l’ont vécu, comme en témoignent les textes tibétains sur les bodhisattvas 1. Mais la différence entre un bodhisattva et le Christ, c’est qu’il était avant sa naissance le Fils de Dieu et qu’à sa mort il obtenu « tout pouvoir, au ciel et sur la terre ».


Voilà pourquoi nous pouvons compter sur lui en toute circonstance, voilà pourquoi son aide est si précieuse, voilà pourquoi il est le seul à pouvoir libérer l’humanité du piège ou Lucifer l’a entraînée et enchaînée depuis des millénaires.


La réaction la plus fréquente à cet appel de Dieu et de Son Fils pour être libéré est la peur : suis-je digne d’être secouru, d’être sauvé ? Est-ce que je mérite d’être pardonné ? Là-dessus, il n’y a pas de doute le Seigneur l’a dit et répété : tous les hommes sont dignes d’entrer (ou plutôt de revenir) dans le Royaume des Cieux car c’est la volonté de Dieu (Matthieu 18-14).


Mais il est nécessaire d’en faire la demande, une demande sincère et sans détour : « Demandez, et vous recevrez; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. » Cependant, pour être aidé il est indispensable de tendre les deux mains.


L’expression populaire « On ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre » résume bien l’état d’esprit dans lequel il faut être pour obtenir de l’aide. Jésus précise d’ailleurs cette pensée en ajoutant : « pour entrer dans le Royaume des Cieux, il faut faire la volonté de mon Père qui est aux Cieux.» (Matthieu 18-21).


Certaines âmes mettent des années à le comprendre, mais le Seigneur n’est pas pressé. Il attend le retour de l’enfant prodigue patiemment…


Et tout comme le père accueille son fils après ses années d’errance, il ne le réprimande pas, il ne le juge pas, il ne le condamne pas. Il lui ouvre ses bras et il demande qu’on lui prépare une fête en son honneur. On trouve un même sens à cette parabole dans celle de la « brebis égarée » (Mt 18-12).


C’est pour cela qu’il ne faut pas craindre Dieu.

N’est-il pas préférable de le respecter, l’honorer, le louer, l’adorer au lieu de le craindre ? Comme si Dieu voulait nous faire peur… alors que son vœu le plus cher est que toutes les âmes reviennent à Lui. De toute évidence, celui qui veut se faire craindre est bel et bien Lucifer, c’est lui qui utilise toute sa ruse et tous ses pouvoirs pour semer la peur, le doute et la culpabilité 3 dans l’esprit des êtres humains.


Tout l’Ancien Testament est parsemé de mises en garde contre toute révolte ou désobéissance à Dieu, de se méfier de son courroux, de ses colères et de ses punitions. Les raisons en sont que, à l’époque de Moïse, les hommes avaient besoin d’avoir peur de Dieu pour s’en tenir à des règles aussi simples que d’éviter de voler, de commettre l’adultère, de tuer, etc. En inculquant la crainte de Dieu à son peuple, Moïse a mis dans l’esprit de l’homme une nouvelle conscience, un germe de raison et d’humilité. Ses Tables de la Loi 4 ont ainsi pénétré les esprits et, de générations en générations, ils ont appris à respecter leur prochain, à agir selon leur conscience.


Toutefois, Moïse est allé un peu trop loin dans ses directives, comme nous pouvons le constater dans cet extrait du Deutéronome 13:6 :

« Si ton frère, fils de ta mère, ou ton fils, ou ta fille, ou la femme qui repose sur ton sein, ou ton ami que tu aimes comme toi-même, t'incite secrètement en disant: Allons, et servons d'autres dieux! - des dieux que ni toi ni tes pères n'avez connus d'entre les dieux des peuples qui vous entourent, près de toi ou loin de toi, d'une extrémité de la terre à l'autre - tu n'y consentiras pas, et tu ne l'écouteras pas; tu ne jetteras pas sur lui un regard de pitié, tu ne l'épargneras pas, et tu ne le couvriras pas. Mais tu le feras mourir; ta main se lèvera la première sur lui pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple ensuite; tu le lapideras, et il mourra, parce qu'il a cherché à te détourner de l'Éternel, ton Dieu »


Cette incitation à la mise à mort d’un homme est en complète contradiction avec le « Tu ne commettras pas de meurtre » (Tu ne tueras point) du Décalogue (Exode 20-13).

En outre, Moïse n’avait pas prévu qu’en les éduquant dans la crainte de Dieu, les hommes allaient développer toutes sortes de peurs. Et comme la peur est la vibration opposée à celle de l’Amour, elle a fini pas prendre beaucoup de place dans la psyché humaine.

La Peur est l'instrument de Lucifer pour maintenir les âmes en esclavage. L' Amour est l'essence de Dieu, car Il n'est que Pardon, Compassion et Miséricorde.


A Suivre………

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  nicolaba le Dim 19 Juin 2016 - 20:48

Bonjour Francesca !

Je suis avide de la suite ! merci Shocked

nicolaba

Messages : 15
Date d'inscription : 16/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Lun 20 Juin 2016 - 5:44

Merci nicolaba Very Happy

La voici la suite .....

De l’Ancien au Nouveau Testament


C’est dans ce contexte que Jésus est arrivé sur Terre. La peur avait envahi le cœur des hommes et, jusque dans les temples, elle dictait ses lois et limitait la juste compréhension du monde divin.

Dès son plus jeune âge, Jésus comprit cette méprise. Quand il débattait avec les docteurs de la Loi, il mettait en évidence les incohérences qu’il observait, il les obligeait à ouvrir les yeux sur les ambiguïtés des lois de Moïse. Toutefois, il se protégeait en précisant : « N'allez pas croire que je sois venu abroger la Loi ou les Prophètes: je ne suis pas venu abroger, mais accomplir. » (Mt 5, 17-19).

Tout en montrant son respect pour la Loi mosaïque, il a pu ouvrir le yeux des croyants sur certains paradoxes. Ainsi, concernant l’adultère, il déclare aux hommes qui s’apprêtaient à lapider une femme : « Que celui d’entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre. » (Jean 8-7) .

En remettant en question certaines lois de Moïse, Jésus mit en relief l’essentiel de la Loi : l’Amour de Dieu pour ses créatures.

A la question « Quel est le grand commandement dans la Loi ? » Jésus répond : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement.

Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Mt 24-34).

Ainsi, Jésus ne cite aucun des « interdits » des tables de la Loi, il cite les seuls commandements qui n’en sont pas !

Plus tard, il ajoutera un nouveau commandement :

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous aime ».
De la peur de Dieu, le Christ a réhabilité l’Amour du Père.

A Suivre…….


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  mollopipo le Lun 20 Juin 2016 - 19:05

Partir effacer sur le Gange
La douleur
Pouvoir parler à un ange
En douceur
Lui montrer la blessure étrange
La douleur
D'un homme qui voudrait trouver
En douceur
Au fond de lui un reste de lueur
L'espoir de voir un jour
Un monde meilleur
QU'EST-CE QUI POURRAIT SAUVER L'AMOUR ?

Monsieur Daniel Balavoine
avatar
mollopipo

Messages : 1397
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Jeu 23 Juin 2016 - 5:43

Mollopipo


Voici la suite avec :

L’abandon de l’ego


« L’abandon de l’ego doit être vu et compris comme une libération.

Ce n’est pas la mort de l’ego mais sa transmutation à un niveau plus élevé : le Soi.


A l’inverse de l’ego, le Soi n’est pas séparé de la Divinité. Il en fait partie intégrante, il participe aux desseins de la Source-Père à son modeste, à son humble niveau. L’abandon de l’ego doit être vu comme un sevrage, une période de transition entre un état de dépendance et un état d’autonomie


La vie de l’ego est soumise à Lucifer et à ses lois. Ce n’est pas lui qui a créé les egos mais c’est lui qui les a soumis à son joug. Cette allégeance à Lucifer est comme un pacte (et pour certaines âmes ce le fut) qui lie l’ego à sa volonté, à son influence et à sa domination. L’ego croit qu’il est libre alors qu’il est enchaîné. Enchaîné à ses désirs personnels qui ne le satisfont jamais complètement. Enchaîné à ses projets égoïstes qui sont comme un mirage reculant sans cesse à l’horizon. Enchaîné à ses peurs qui le limitent et l’empêchent de se relier à la Source, à l’Unité.


Pour cela, Lucifer utilise toutes les ruses, tous les stratagèmes, et tout particulièrement le sentiment de culpabilité. La culpabilisation est l’arme favorite de Lucifer pour contrer ceux qui tentent d’échapper à son emprise. Pour cela, il est même capable de se faire passer pour un messager de Dieu, voire pour Dieu Lui-même comme il l’a fait avec Jésus dans le désert.
A votre niveau, Lucifer délègue l’un de ceux qui travaillent à son service, selon votre degré d’évolution et selon vos croyances. Ainsi, de la crainte des « foudres de Jupiter » des Grecs jusqu’aux « blâmes de Vishnou » des hindous, en passant par les « châtiments de Dieu » de Moïse et les « colères d’Allah » des musulmans, Lucifer a tenu en laisse des millions et des millions d’âmes sous sa coupe.


En abandonnant de bonne grâce l’ego, ses désirs et ses exigences, on laisse derrière soi le sentiment de culpabilité longtemps éprouvé, les « C’est ma faute, ma très grande faute... » les « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir » et tous ces mea culpa.


En mettant l’ego de côté dans le moindre de vos actes, de vos paroles, vous vous rapprochez graduellement de Dieu, vous ouvrez votre cœur à l’Amour divin, vous suivez le Chemin, la Voie que Jésus a tracée pour vous, cette Voie de Grâce par laquelle vous retournez à la Source, à la félicité de la Vie éternelle.


Gloire au trois fois saint, notre Seigneur au plus haut des Cieux ! »
.
"Je suis absolument persuadée que l'Enfer c'est soi,
l'enfermement en soi, et que le Paradis commence
le jour où l'on regarde l'autre, où on l'écoute."

Sœur Emmanuelle


A Suivre….

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  mollopipo le Jeu 23 Juin 2016 - 11:22

Le karma négatif est souvent attribué à Dieu....alors que c'est nous qui choisissons - avant d'atterrir - l'expérience douloureuse qui nous fera comprendre la ou les leçons pour s'améliorer ou ne plus recommencer nos erreurs . Comment comprendre un Dieu AMOUR qui distribuerait des baffes à tous et toutes ...J'ai connu , dans ma jeunesse des punitions dites d'amour ...." si tu crois que ça m'amuse de te frapper .." . C'était le bon temps !

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1397
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Se libérer de la matière

Message  Francesca le Sam 25 Juin 2016 - 5:46

Se libérer de la matière

« Pour que les âmes jadis prises au piège de Lucifer puissent regagner la Source de façon définitive, il est nécessaire qu’elles fassent le chemin inverse, c’est à dire émettre le vœu de revenir à l’état d’âme désincarnée. Un vœu sincère et désintéressé. Puis faire en sorte de redevenir aussi légère que possible. L’image d’Anubis pesant les âmes des défunts dans l’iconographie égyptienne décrit assez bien dans quel « état d’âme » elles doivent se présenter devant la Divinité.




Leur cœur doit être aussi léger qu’une plume. Cela signifie qu’elles doivent être dans l’Amour, sans regrets, sans désirs personnels, sans bataille duelle intérieure et sans aucun ressentiment.

Si leur cœur doit être aussi léger qu’une plume, leur âme, leur conscience, doit être aussi légère que l’air : sans jugement aucun, sans prétention particulière, sans orgueil surtout.


On trouve des représentations similaires dans l’iconographie chrétienne : le Tympan de la Porte du Sauveur de la cathédrale d’Amiens, par exemple, qui nous montre la psychostasie à l’heure du Jugement dernier.



Revenir au Père demande une humilité sincère, un amour inconditionnel pour la Source et une obéissance sans faille aux Lois du Grand Univers.

Mais avant de parvenir à cet état de Grâce, les âmes doivent se débarrasser de leur dépendance à la matière. Les êtres humains ont tellement chuté depuis des milliers d’années qu’ils se sont créé des besoins bien plus nombreux que les hommes vivant à l’époque de Jésus-Christ. De nos jours, il n’est pas rare de trouver des multi-dépendants : au tabac, à l’alcool, aux drogues, aux jeux, à l’ordinateur ou au sexe virtuel. Ce qui ajoute à leurs dépendances initiales et pèse « lourd » du point de vue énergétique.

Les âmes qui réussissent le mieux à s’élever et à s’alléger sont celles qui se sont débarrassé progressivement de ces dépendances supplémentaires. En allégeant leurs corps subtils, elles éclaircissent leur aura et récupèrent progressivement leurs capacités spirituelles.


Ainsi affranchies de toutes ces dépendances inutiles, elles peuvent travailler sur leurs véritables besoins et les moyens de les réduire, eux aussi. En son temps, Jésus-Christ a montré aux êtres humains qu’il était possible de se passer de manger. Ses quarante jours de jeûne dans le désert auraient pu se prolonger – il en avait la capacité – mais il devait poursuivre sa mission et revenir parmi les hommes pour leur en parler.


Le Christ savait très bien que la chute dans la matière concernait en premier lieu les plaisirs du corps. Lucifer lui-même le tenta par trois fois et ce fut la première des tentations 9 : résister à la tentation de transformer les pierres en pain. En ne cédant pas, Jésus-Christ a montré la voie de l’ascèse, qui permet de s’alléger afin de rejoindre l’Esprit et la Source-Père.


Restait à vaincre la mort, la fatalité du cycle vie-mort-renaissance, ultime dépendance à la matière mise en place par Lucifer. Ce que Jésus l’homme – rendons tout d’abord hommage à l’homme – parvint à endurer dans les terribles jours qui précédèrent sa mort physique, c’est grâce au Christ vivant et à l’Esprit saint en lui qu’il a pu le faire.


C’est pourquoi nous devons nous en remettre à Christ et à l’Esprit saint à l’heure de chacune de nos morts afin de nous rapprocher le plus possible de l’état de pureté spirituelle dans lequel Il se trouvait.


Certes le chemin est long, difficile et ardu, mais il deviendra de plus en plus aisé pour les âmes qui souhaitent rejoindre la Source-Père. C’est la volonté du Père-Fils-Esprit Saint en ces temps de délivrance.


C’est pourquoi elles seront puissamment aidées, accompagnées et protégées durant leur ascension. »


A Suivre……….

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Francesca le Mer 29 Juin 2016 - 5:37

« Le Salut et l’Eveil ne sont pas des états permanents, tout au moins dans les premiers temps.
Ils s’acquièrent grâce à la patience, la persévérance et une foi tenace.


Avant qu’elle puisse devenir inébranlable, la foi doit être tenace. Et pour l’être, elle doit résister au manque de courage, à la tentation d’abandonner et aux multiples épreuves.


Le Salut et l’Eveil peuvent débuter par une prise de conscience très forte ou par une sorte d’illumination qui permettent d’amener la conviction profonde d’être sur la bonne voie. Mais elles sont fréquemment suivies par une série d’épreuves, plus ou moins fortes et plus ou moins rapprochées.


Ces épreuves sont destinées à faire mûrir cette conviction profonde, à dompter l’ego et à faire grandir la foi.


Tant que l’être ainsi éveillé poursuit son initiation de façon solitaire, il n’est pas vraiment inquiété par les forces de Ténèbres. Mais dès qu’il décide de partager ses convictions, sa foi et sa compassion – et cela arrive plus rapidement qu’il le pense – il devient la cible des ennemis de la Lumière.


Vous comprenez aisément pourquoi : son influence auprès d’un groupe, d’une communauté ou d’une confrérie peut devenir importante et cela ne plaît pas du tout aux forces de Ténèbres. Vous vous posez sans doute la question : puisqu’il est éveillé, pourquoi ne peut-il pas se protéger, et s’il ne le peut pourquoi les forces de Lumière ne le font-elles pas ?


Il faut savoir que les protections, au niveau de la matière et de l’astral, sont éphémères et le plus souvent inefficaces. C’est un peu comme si vous tentiez de rester au sec sous un parapluie par une pluie battante.


Les manifestations des forces de Ténèbres sont quasi permanentes sur cette Terre. La plupart des êtres humains ne les sentent pas car ils sont comme anesthésiés, et pollués. Du noir au gris foncé, il n’y pas beaucoup de différence. En revanche, le gris clair et le blanc se remarquent plus facilement. C’est pourquoi ils sont attaqués.


Les forces de Lumière offrent leurs protections à des niveaux plus élevés que ceux de la matière et de l’astral. Toutefois, en cas d’urgence, elles peuvent déléguer un guide ou un maître pour intervenir mais ils prennent des risques. En outre, dans certains cas, ils n’ont pas la permission d’intervenir. Soit parce que l’être en chemin a besoin d’être testé par rapport à sa foi, ses convictions ou son engagement, soit parce qu’il a du karma négatif à régler ou à nettoyer.


Mais en aucun cas, il n’est abandonné. Il peut toujours demander de l’aide. Simplement, cette aide lui est accordée à des niveaux supérieurs à ceux de la matière et de l’astral.


C’est ici que la méditation, la prière, le recueillement ou les mantras peuvent être d’une grande utilité. Ainsi relié au divin, l’être en chemin bénéficie d’une aide précieuse, même si elle est éphémère. D’épreuve en épreuve, de test en test, jour après jour se forge en lui une conscience de plus en plus claire et une foi tenace.


Jusqu’à ce que la conscience devienne supra conscience et la foi inébranlable. A ce stade, on incarne le Divin sur Terre et l’on ne craint plus les attaques des forces de Ténèbres.

Tout au moins au niveau terrestre… »

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les temps à venir

Message  Francesca le Mer 29 Juin 2016 - 5:39

Les temps à venir

« Oui, frère de Lumière, les temps sont durs mais ce n’est qu’une apparence. Sous-jacente à cette terrible réalité d’un monde qui s’enferme chaque jour davantage dans la crise et la destruction, une recombinaison des forces de la Nature est à l’œuvre, une reconstruction au niveau atomique et cellulaire est en marche. Vous n’en saisissez sans doute pas les mécanismes et les conséquences, mais sachez que de réelles mutations ont lieu actuellement.


Depuis les années 90, tout s’accélère et vous le sentez dans votre vie quotidienne. Cette brusque accélération des dix dernières années est en passe de se terminer.


Ainsi, voilà les êtres humains à la croisée des chemins. Quelle direction vont-ils prendre ? Celle de la destruction, de la guerre et du fatalisme ? Ou bien celle de la Paix, de l’harmonie et de la Providence ? Plus que jamais, l’homme a son libre arbitre ; à lui de savoir comment l’utiliser, à lui de mettre tout en œuvre pour réaliser cette transformation, cette mutation nécessaire. Plus le temps passera, plus il lui sera difficile de résister à l’évolution.


C’est son corps qui ne suivra plus car le corps physique, comme celui de la Terre, ne pourra plus supporter tant de contraintes, d’agressions et de stress. Il se révoltera, occasionnant des maladies et menant rapidement à la mort. L’être évolué comprendra qu’il est plus sage, plus avisé et plus intelligent d’épouser le changement de paradigme, de suivre la voie d’évolution proposée par le Divin.


En la suivant, tout devient plus facile, plus clair et plus joyeux. Avec elle, la Providence accompagne le moindre de vos actes, la plupart de vos idées, et illumine vos paroles. Vous n’êtes plus seul, vous êtes constamment guidé, aidé et épaulé.


En suivant Lucifer, les âmes se sont tellement individualisées qu’elles sont devenues entièrement dépendantes de son pouvoir et de sa gouvernance. Ainsi robotisées, en quelque sorte, elles n’ont pas pu utiliser leur libre arbitre, le vrai, concédé par le Très-Haut. Comme en ces temps reculés, certaines âmes se sont révoltées – regrettant de s’être laissées entraîner – car Lucifer leur a donné un simulacre de libre arbitre. Il leur a fait croire qu’elles pourraient faire ce qu’elles voulaient en ce bas monde, réaliser leurs désirs et combler tous leurs manques. C’est ce qu’elles firent et elles prirent goût à ces nouveaux jeux, à ces nouvelles formes de plaisir, ne se doutant pas que les ficelles étaient tenues par... Lucifer et ses sbires.


A cette croisée des chemins, les êtres humains ont maintenant la possibilité de refuser de suivre la voie proposée depuis des lustres et de prendre enfin leur envol, de recouvrer leur véritable liberté, celle octroyée par Dieu depuis le commencement. Mais, comme toute libération nécessite de briser tout d’abord ses chaînes, la plupart des humains prennent depuis peu conscience de celles-ci. Tous ceux qui ont commencé, depuis les années 90, à se libérer de leurs conditionnements, de leurs habitudes néfastes, de leurs dépendances et de leurs croyances aveugles, sont les premiers à faire l’expérience de cette libération. Ce sont eux les pionniers, ceux qui montrent la voie, ceux qui osent en parler à leurs semblables et à leur proposer leur aide pour se libérer.

Mais les premiers libérés ont aussi un désavantage : en tendant la main à ceux qui sont encore prisonniers, ils risquent de se laisser entraîner par le reflux. De plus, Lucifer et ses sbires, qui ont compris que tout leur échappait, font tout ce qu’ils peuvent pour les décourager. Mais cela ne dure qu’un temps très court dans le plan d’évolution majeur car plus le temps passe, plus le nombre d’âmes libérées augmente et plus ils perdent le contrôle. Bientôt le nombre de libérés, d’affranchis, deviendra supérieur au nombre de captifs. Ceux qui avaient fait serment d’allégeance à Lucifer parviendront enfin à se libérer de son joug et rejoindront le nombre grossissant des libérés.


Vous êtes parmi les pionniers, frères et sœurs de Lumière, et vous n’avez pas la tâche la plus aisée, nous en convenons. Mais ne vous découragez pas, cette phase de l’évolution est la plus difficile pour vous car la pression est forte, les contraintes lourdes et la foi vacillante. Mais sachez que nous sommes là, en retrait, attendant que la polarité commence à s’inverser pour intervenir puissamment.

Priez, méditez, chantez, souriez en vous reliant chaque jour, plusieurs fois par jour, au Créateur et à la Lumière divine. Demandez de l’aide : à Marie, à Jésus et à l’Esprit Saint de vous éclairer, de vous précéder sur le Chemin de la Libération.
Vous êtes déjà sur le Chemin, vous êtes ce Chemin.
Bénis soyez-vous !

Alléluia. »


---------------

Merci d'apporter vos commentaires et réflexions à ces textes, avant de passer au chapitre suivant
Il y a beaucoup de sujets dans ces écrits qui sont à débattre n'est-ce pas ???
 

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5840
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  davidpierre86 le Mer 29 Juin 2016 - 20:54

Très beau message...
Je suis assez d'accord avec ce qui est dis. Nous sommes bien dans une phase difficile d'éveil, je dirais même de réveil. Rien n'est simple car nous sommes encore peu à être sur ce chemin même si au fil des mois de plus en plus de personnes changent leur perception de leur monde intérieur et de leur monde extérieur. Sans pour autant avoir un chemin engagé dans la spiritualité, de nombreux habitants de ce monde se rejoignent pour dire que les choses ne vont pas bon train et ils se regroupent afin de créer une nouvelle forme de vie à travers l'entraide, la création d'associations, la mise en place de pots communs, de jardins en commun, de coopération dans le travail...
Bien à vous.
Je nous aime.
avatar
davidpierre86

Messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Christ

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum