Boule de lumière et branche fleurie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boule de lumière et branche fleurie

Message  Melie le Sam 9 Juin 2012 - 14:24

Han, je n'arrive pas à écrire...C'est trop...Alors, je vais aller chercher dans mon vieux blog (faire du copié collé) en espérant que vous arriverez à comprendre ce que j'ai à dire, même si ça fait un peu "théatralisé", car il y a des choses que je ne peux pas du tout expliquer en de simples mots, oh non, loin de là !


Le soir, dans le petit appartement. Le salon. Le jeune homme engueule la jeune fille. Ambiance dispute. Violences verbales que la jeune fille ne supporte pas.

MELIE : Marre de toi, je vais me coucher ! Ch'ui trop fatiguée de t'entendre dire tout ça !

La salle de bain. La jeune fille est visiblement très épuisée et désemparée.

MELIE : Je ne comprends pas ce qui m'arrive. Pourquoi je suis tombée sur un type con, et en plus je n'arrive pas à me séparer de lui ! A croire que j'aime souffrir ! Pourtant je ne veux que la paix...

Elle pleure en silence devant le miroir. Elle se lave les dents. Puis...

MELIE : Bon... faut pas pleurer ni me plaindre de mon funeste destin ! Tiens, je vais prendre le somnifère que je prends tous les soirs... (elle ouvre la boite de médicament) Non... je vais prendre plutôt deux ! Je double la dose ! (Elle avale les premières comprimées) Non, je vais prendre quatre ! (Elle reprend des pilules) Comme ça je m'endormirais très vite, et je devrais me réveiller demain matin !

Elle passe dans le salon. Le jeune homme regarde le film, affalé sur le canapé. Il semble captivé par le film.

MELIE : Ce connard reste scotché à la télé, il ne se soucie même pas de moi ! M'en fiche, je vais vite m'endormir grâce aux somnifères !

Plus tard. La chambre où dort la jeune fille, dans le grand lit. Le jeune homme allume la chambre sans ménagement, réveillant la jeune fille endormie.
s'endort

RIAN : Voilà, le film est fini ! Je viens dans le lit !

Pendant qu'il se déshabille. La jeune femme a alors une crise d'hallucination. Elle fixe le petit tableau de broderie représentant des pots de confitures.

MELIE, hebetée, fascinée : Oh, regarde le tableau ! Wouah, je vois plein de petits bonhommes, de petites femmes ! Merveilleux !
RIAN : Où ça ? T'es maboule ! C'est le tableau de broderie, y a rien de merveilleux dessus ! T'es zinzin !
MELIE, réconfortée, faisant le signe de bonjour au tableau : Oh, ils sont gentils ! Ils disent m'aimer ! Ouah, je ne savais pas que ça existe des lutins ou des fées ! Coucou ! Oh, je suis contente de vous voir joyeux ! Je vous aime moi aussi !
RIAN, agacé : Ragh ! Suffit, t'es mal réveillée ! Pousse-toi de là, que je me couche ! Espèce de tarée !

Elle continue de fixer le tableau. Elle est toute émerveillée. Il appuie l'interrupteur. La chambre est alors plongée dans le noir.
Plus tard, au cœur de la nuit.

MELIE : Je suis très triste, trop triste ! Je me sens dépérir ! A l'aide ! (Silence) Où suis-je ? Je suis dans la nuit noire ! Où est mon corps ? (Autre silence) Bizarre ! Je crois que je suis dans l'océan immense, toute noire, je sens que ça secoue partout... (silence) Etrange, ça ne ressemble pas à des rêves habituelles... Cela me semble très vraie... Suis je morte ?... Je me sens comme un navire, non, un radeau tout cassé, je suis secouée dans la tempête, par de grosses vagues noires, je ne coule pourtant pas encore... Suis-je morte ? Ce n'est pas possible, j'ai pas pris beaucoup de somnifères... Bizarre, y a rien ici, c'est noire ! Uh oh...je crois que je vais couler à pic, au fond de l'ocean... A l'aide ! Au secours ! Je meurs ! Je me sens partir ! Il n'y a personne dans ce monde noir ? Oh !
Je vois la lumière bleue électrique, à l'horizon ! Qu'est ce que c'est ? Oh, ça grossit ! S'approche t elle de moi ? Il me semble bien ! C'est une boule bleue, très bleue électrique ! Et je sens de l'amour !
LUMIERE : Ne te désespères pas ! Je suis là ! Je t'aime ! Ressens-moi combien je t'aime !
MELIE, émue : Oh...tu dégages tellement de douceur, d'amour, de... Pourtant tu n'es rien qu'une grosse boule bleu ! Je suis aimée ? On m'aime ?
LUMIERE : Je suis semblable au phare, je sauve tous les navires en perdition... Regardes-moi et tu ne te couleras pas dans le fond d'océan ! Ma lumière pénètre tout. Aucune ombre ne me résiste.
MELIE, hypnotisée : Oh, qu'est ce que je me sens aimée...Qui es tu ?

La boule de lumière brille, scintille et éclaire puissamment. La lumière intense et inimaginable n'aveugle pas la jeune fille.
La créature humaine la regarde fascinée. Elle se sent inondée de tendresse grandiose

LUMIERE : Demain, tu te réveilleras, tu te diras que ce n'est qu'un rêve. Mais ce n'est pas grave, tu te souviendras de moi plus tard ! (Augmente d'intensité d'éclairage) Endors-toi en paix, dans tout l'amour et tendresse !
MELIE, apaisée, réconfortée : C'est trop bon d'être avec toi...

L'aube, le jeune homme se lève et s'en va travailler. Elle ne se réveille point.
Le soir, il rentre du travail. La chambre où la jeune fille dort toujours.

RIAN, tentant de réveiller la jeune fille : Raaagh ! T'es toute bleue ! T'es toute molle, tu ne te réveilles toujours pas ! Vite, j'appelle les pompiers !

Plus tard après réanimation. Chambre d'hôpital. La jeune fille au lit, réveillée.

RIAN : J'ai du appeler les pompiers ! Tu m'as fait très peur ! Bon...heureusement que tu vas sortir de l'hôpital cet après midi...
MELIE, murmure : J'ai fait un rêve extraordinaire, qui ne ressemble pas à un rêve... Hum... bah, ça doit être juste un rêve, mais plus fort, c'est tout...

Des mois plus tard.

MELIE : J'ai compris...Ce rêve...cette boule bleue...ce n'était pas un rêve...c'était bien plus que cela...Hou là...oui, je m'en souviendrais à vie...


Et une autre très belle vision astralesque :


La rue, dans une grande ville.

MELIE : Je vais au RV d'acupuncture. C'est la première fois que j'y vais. Je ne sais pas si c'est efficace cette médecine parallèle !

Le cabinet d'acupuncteur.

MELIE : Bonjour docteur ! Je suis très épuisée. Pouvez vous faire quelque chose pour que je retrouve la forme physique et morale ?
MEDECIN : Bonjour.... Mhhh, je vois, déshabillez vous !
MELIE : Déjà ? Elle ne m'a même pas posé des questions ! Etrange ! Est ce un bon médecin ?
MEDECIN : Ne gardez que la culotte, et allongez-vous sur la table, sur le dos.
MELIE : Ca y est ! Elle va me piquer ! Pourvu que je n'ai pas mal !

La jeune femme allongée sur la table. Le docteur s'installe devant elle, avec des petites aiguilles fines. Il pique le corps étendu partout, au front, au ventre, aux épaules, aux jambes...

MELIE : Oh, je n'ai même pas mal ! Ca n'a rien à voir avec des piqûres ! Super ! Tiens, c'est rigolo, l'aiguille sur mon ventre tremblote au rythme de mon cœur !
MEDECIN : Voilà, reposez-vous ! Je reviendrais dans vingt minutes !
MELIE : C'est tout ? Bon, ben, je vais poireauter, allongée sur cette table ! (un silence) Comme je me sens bien là d'un coup...très envie de dormir... (elle s'endort) zzz ZZZZ zzzz

La pièce vide entièrement vert émeraude.

MELIE : Où suis-je ? C'est tout vert très clair très lumineux ! Suis-je au jardin ? Je ne vois rien !
PRESENCE INVISIBLE, ferme : Regarde droit devant toi !

La grosse branche nue apparaît subitement devant la jeune femme.

MELIE : Oh, je vois une branche, je le vois de façon très grossie comme si je la voyais à travers une loupe !
PRESENCE INVISIBLE : Regardes bien jusqu'au bout ! Tu seras semblable à cette branche !
MELIE : Cette branche semble morte, comme si c'était l'hiver ! Pourtant c'est tout vert autour de nous ! (Silence) Ce n'est pas marrant si je suis morte comme cette branche... Oh ! Mais ? (Un autre silence) Uh oh oh oh ! Des bourgeons qui apparaissent ! Oh oh, ça pousse, ça pousse en accéléré ! (le visage de la jeune femme est empli de joie) Oh, merveilleux, fantastique, les feuilles d'un beau vert tendre sont sorties et grandissent...Et ces fleurs s'éclosent ! Comme ces fleurs sont sublimes ! Les pétales blancs rosé, ces pistils jaunes or et ces étamines orangées ! Fabuleux !
PRESENCE INVISIBLE : Conserves en toi ce que tu as vu !
Souviens-toi que tu es semblable à cette branche !
MELIE, contemplant la branche : Comme c'est magnifique cette branche...

Le cabinet d'acupuncture.

MEDECIN : Réveillez-vous, mademoiselle !
MELIE, se réveillant : Je... je me suis endormie !
MEDECIN : Voilà, c'est tout ! Au revoir !
MELIE : Au revoir !

Dans la rue.

MELIE : C'est très étrange ! J'ai eu une très belle vision, exactement comme j'ai vu pour la boule de lumière bleu ! Pourtant je n'ai pas avalé de drogue ! Bon... j'espère bien que l'acupuncture m'a fait quelque chose pour que je retrouve la forme...

Deux mois plus tard.

MELIE : Apparemment, je suis toujours aussi épuisée qu'avant, malgré l'acupuncture ! Bah, pas grave, j'ai eu une magnifique vision que je m'en souviendrais toute ma vie, tellement c'est coloré et intense ! Ca me donne bizarrement espoir qu'il y ait de la lumière au bout du tunnel !


Même l'Amour, ce que j'ai vu, senti, c'est très loin que le simple mot Amour, même si c'est écrit avec du majuscule !
C'est de l'Amour immense qu'on ne peut que se fondre devant Lui, je m'étais senti comme un bébé qui retourne dans le ventre de la mère, qui retrourne se blottir dans les bras de Dieu, oh oui, et qu'est ce qu'Il m'aime, m'aimait, m'aimerait, mais alors à ce point là ...que même on a beau imaginer, cela va plus loin que ça...
Des fois, même encore aujourd'hui, quand je me remémore de cela, quand je "prie", il m'arrive de sentir des larmes couler un peu..Je ne peux pas expliquer plus, mais avec ce que j'ai vécu, je suis devenue définitivement "croyante" (avant, j'étais en quelque sorte athée): je sais que Dieu existe même si par moments je doute encore...

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boule de lumière et branche fleurie

Message  elhen le Dim 10 Juin 2012 - 13:13

Couou Melie,

Si tu n'arrives pas à écrire en ligne, je sais que ce n'est pas un exercice facile et je n'y arrive pas toujours non plus, alors voilà le conseil que l'on m'a donné :

1 - Tu ouvres un document word, word pad ou bloc note, sur lequel tu écris tranquillement, ensuite tu fais un copier/coller sur le forum.
2 - D'ailleurs rien ne t'empêche aussi d'y faire un copier/coller de tes notes et de les rajouter sur ce document créé, puis de mettre tout au clair et après tu post .

Tu vis des choses merveilleuses, Melie et c'est gentil à toi de les partager, mais je crois qu'il faut en faciliter la lecture à ceux qui aiment te lire, bon c'est un peu de boulot, mais moi je n'y ai trouvé que des avantages, de plus j'ai remarqué qu'en revenant sur des notes prises il y a longtemps, on voit mieux le chemin parcouru.
@+
avatar
elhen

Messages : 47
Date d'inscription : 03/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boule de lumière et branche fleurie

Message  Melie le Dim 10 Juin 2012 - 14:11

je crois qu'il faut en faciliter la lecture

Est ce qu'il y a des choses qui n'ont pas été clair ? N'hésites pas à me dire, car il se peut que je ne m'en rends pas compte...


_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boule de lumière et branche fleurie

Message  elhen le Dim 10 Juin 2012 - 14:59

T'inquiète Melie, tu pars loin dès fois , mais j'ai compris sunny sunny
@+
avatar
elhen

Messages : 47
Date d'inscription : 03/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boule de lumière et branche fleurie

Message  Melie le Dim 10 Juin 2012 - 17:00

Very Happy Tu sais, tu n'es pas obligée de me croire. C'est juste mon vécu que j'ai raconté sous la forme "théatre" pour le rendre plus facile à comprendre. Je n'ai rien ajouté de plus ce que je n'ai pas vécu, sinon, les phrases, ce n'est pas tout à fait pareil, car tout se passait comme s'il y avait une télépathie, et donc impossible d'expliquer en mots.


_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boule de lumière et branche fleurie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum