un bout de vérité pour moi

Aller en bas

un bout de vérité pour moi

Message  Grenouille le Mar 25 Sep 2018 - 14:40

Bon voila, pour ceux qui sont au courant, je suis allée chercher la vérité, pas facile, dans la famille.
Je n'ai pas eu vraiment ce que je voulais, mais le peu suffit.
Enfin, le peu de ce que je visais. J'en ai eu d'autres auxquelles je ne m'attendais pas.
C'était un jeu dangereux pour mon psychisme.
Maintenant il faut que je me bouge pour pas sombrer dans la "folie"(?).

Ce truc que je traine depuis toute petite, mon fils l'a aussi. Sauf que lui a su s'en servir très tot, Dieu merci.
Une autre personne aurait été comme ça, c'est mon grand-père paternel, qui est decedé tres tot et que je n'ai pas connu.

Ce jour j'ai parlé plus profond avec mon fils. On s'est compris tout de suite. Il m'a dit qu'il savait depuis longtemps ce que j'étais et qu'il tient de moi. Qu'il voulait me le dire parfois quand il était petit, quand ça clashait dans notre petite famille (je ne suis plus avec son pere depuis 2008 et le divorce a été très difficile pour nous trois). Mais je ne voulais pas le voir. Ce truc qui me rendais folle, dont je prenais des medocs pour calmer mon esprit (diagnostique bi-polaire. Ce n'était pas ça).
Dans la soirée il m'a montré un peu ce qu'il faisait. C'est un génie. Du coup il m'a montré aussi comment le monde fonctionnait (ce que je savait déjà, mais que personne ne veux voir (sauf vous)) a travers l'informatique. Ok. J'ai vu. Ho seulement quelques exemples, mais ça suffit.

Je n'ai pas eu les mots de la part des personnes à qui j'ai demandé pour expliquer qui je suis et que je ne voulais pas voir, mais que j'accepte petit à petit et qui parfois me rend dingue parce que je ne veux pas me sentir prete (peur donc pas de lacher prise) La personne m'a dit "on ne touche pas à la mémoire de G.) et il y a eu un froid. At-telle eu peur où n'étais-ce pas à elle de le dire ?

Je ne sais pas si je fais bien d'ecrire ça, mais j'en ai besoin. Je me sens toujours tellement seule avec ces ressentis, cette sensibilité, ces rêves forts (qui finalement n'ont peut être rien à voir avec la maladie de Basedow-hashimoto). J'ai essayé de retourner dans le monde matériel sans me soucier du côté spirituel, mais je ne peux pas ignorer les signes, les ressentis. J'en reviens toujours ici donc, comme si quelque chose me poussait à aller plus loin (et au fond de moi je me ferme, je ne devrais pas (?))

Alors c'est quoi donc cette hypersensibilité, cette capacité à ressentir les choses, les gens, ca serait ce don ? Je ne le canalyse pas beaucoup, je le subit + qu'autre chose, moins maintenant mais encore, car depuis quelques temps ça s'accentue.
Il m'est presque arrivé de croire que finalement j'avait bien cette maladie bi polaire et que je rentrais dans une crise, qui dure depuis un an environ. J'ai completement arreté les medicaments qui me calme l'esprit, qui attenue ma sensibilité.

Je vous avoue que je suis dans une periode où je n'arrive pas a calmer une peur qui grandit en moi. Je vais me consacrer à la méditation plus régulierement, si ça peut calmer ce que j'ai en moi. Si vous avez quelques paroles sinceres pour m'aider, je suis preneuse.

Gros bisou à vous et portez vous bien I love you I love you I love you I love you I love you
avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Flamme Violette le Mar 25 Sep 2018 - 16:13

Bonjour Grenouille,    

Ce que je ressens l’envie de partager avec toi et avec toute personne qui traverse des émotions et ressentis perturbants et déstabilisants est de renforcer ton ancrage.  Que les troubles et perturbations soient d’origine psychologique, émotionnelle, psychique ou autres ils nous affectent vibratoirement dans tous nos corps (physique et « subtils »).

Un bon ancrage nous permet de « décharger » nos corps  de ces vibrations/ondes dans notre terre mère qui les transmutera.  Sans ancrage nous sommes comme une feuille balayée par le vent , avec un bon ancrage nos racines sont profondes et elles nous permettent de rendre à la terre tout ce qui nous perturbe et aussi d’absorber en retour sa force et son énergie ressourçante .  

Les techniques d’ancrages sont multiples et si cela te parle, tu en trouveras certainement asse facilement sur internet et peut être déjà sur ce précieux forum.

Namasté Grenouille
Flamme Violette
   

_________________

avatar
Flamme Violette

Messages : 534
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  pac le Mar 25 Sep 2018 - 17:06

Ce matin une vidéo proposée m'a beaucoup interpellé.Très certainement en lien direct avec les evenements personnels du moment.Je ne savais pas trop dans quel sujet la partager,qui sait ça peut peut-etre intéresser.

http://encyclopedieuniverselle.e-monsite.com/

Il y a pas mal de petites vidéos,je n'ai pas encore tout vu.Pas mal d'information dont je ne suis pas en mesure de vous donner l'origine et encore moins d'en certifier la véracité.Chacun prendra ce qui lui parle mais de par chez moi le titre de ce poste colle bien avec Smile

Depuis maintenant 1 an,autant il est possible de sentir une fluidité a certains niveaux autant il y a de grosses lourdeurs.Ça va très vite,il y a comme une compression qui empêche la tête de tourner a gauche ou a droite,un refus de laisser la liberté s'exprimer.Il y a confrontation avec nos peurs,une emprise dont l'arme est psychologique.Ainsi une force s'exerce pour maintenir les vibrations basses dans les hauteurs.Nos sens,nos émotions sont mis a l’épreuve.C'est pas facile ça vient de partout,il est temps de se débarrasser de ces lourdeurs.Comment?en arrêtant de les alimenter.Si ça s'agite ainsi c'est justement parce qu'on a les moyens pour faire face.Plus que jamais on se doit de reprendre le control de nos pensées,de nos émotions,de nous-même.Au plus profond de nos êtres réside la solution qui demande qu'a s'exprimer.Ouvrir la porte a cette solution déploie les ailes du cœur qui montent également dans les hauteurs bouclier et épée en main pour défier toutes ces lourdeurs qui n'ont que trop durée.



De mon point de vu j'affirme qu'on est pas seul.Il suffit d'accepter d’être aider,de s'aimer et d'aimer.Gardons confiance en soi et en ce qui nous entoure.

Bon ok,c’était ma petite minute fantastique  lol!


Dernière édition par pac le Mar 25 Sep 2018 - 19:15, édité 1 fois

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 592
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Grenouille le Mar 25 Sep 2018 - 18:30

Bonsoir Flamme Violette, Namasté. Merci d'être venue me répondre.
Une technique d'ancrage qui marche bien pour moi, je vais la reproduire. Des ce soir, au taff. Cette nuit Demain et les autres jours En esperant y voir du mieux psychologiquement J'ai une tristesse sans nom en ce moment. J'ai appris à vivre avec depuis quelques mois.
Je suis restée deux jours sans voir personne depuis cette sortie dans la famille. Ca n'a pas suffit à me revitaliser. en même temps je n'ai fait que dormir, j'ai fuit. J'en avait besoin, je croyais devenir folle avec ce cerveau qui fulmine dans tous les sens.
Merci, je t'embrasse très fort. Je reviendrais quand je serais assez ressourcée, bisou
avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Grenouille le Mar 25 Sep 2018 - 19:15

Bonsoir Pac et merci pour ta réponse.
Je prendrais le temps de regarder ces vidéos, me méfierais si tu la pas la véracité des faits. Mais on a assez d'esprit critique je pense pour ne pas tout gober. J'ai déjà mis un titre de côté "la tête et l'esprit" si je me gourre pas. Ca me parle. Pas maintenant, il faut que j'aille affronter les energies agressives et illogiques où je travaille (et même si je les aime quand même bien les collègues, c'est quand ils ils sont persuadés de m'apprendre la vie avec des phrases préconçues qu'ils ont entendus à droite ou à gauche, bin ça m'ennerve qu'ils ouvrent pas les yeux.
Là où réside mon problème, c'est d'aller affronter tout ça dans l'état où je me trouve. En ce moment je largue des responsabilités, ne pouvant pas aller dans leur sens. Je le fais sans colère, juste parce que je ne suis plus dans la même logique, ce qui attire les foudres de chefs. Ce qui est paradoxal, c'est qu'ils sont d'accord sur l'illogisme des choses, mais leur réponses est "c'est comme ça, c'est la procédure".

pac a écrit:Depuis maintenant 1 an,autant il est possible de sentir une fluidité a certains niveaux autant il y a de grosses lourdeurs.Ça va très vite,il y a comme une compression qui empêche la tête de tourner a gauche ou a droite,un refus de laisser la liberté s'exprimer.Il y a confrontation avec nos peurs,une emprise dont l'arme est psychologique.Ainsi une force s'exerce pour maintenir les vibrations basses dans les hauteurs.Nos sens,nos émotions sont mis a l’épreuve.C'est pas facile ça vient de partout,il est temps de se débarrasser de ces lourdeurs.Comment?en arrêtant de les alimenter.Si ça s'agite ainsi c'est justement parce qu'on a les moyens pour faire face.Plus que jamais on se doit de reprendre le control de nos pensées,de nos émotions,de nous-même.Au plus profond de nos êtres réside la solution qui demande qu'a s'exprimer.Ouvrir la porte a cette solution déploie les ailes du cœur qui montent également dans les hauteurs bouclier et épée en main pour défier toutes ces lourdeurs qui n'ont que trop durée.

C'est ce que je ressent très bien. J'avais écris dans un autre post que j'avais trouvé deux solutions pour m'en sortir (personnelles) et j'attendais cette date de revoir ma famille pour y chercher la vérité sur ce qui me parait faire les lourdeurs dans l'esprit. C'est fait, seulement j'ai appris d'autres choses qui explique d'autres faits. J'aurais pu être anéantie mais peut-être que le travail que j'avais fait avant m' a permis de prendre assez de recul pour ne pas "tomber". A la finale, j'ai encore confirmation que c'est le système (la justice pour ce cas là) qui a aggravé les situations.
Pour cela, je ne dirais qu'une chose: il est VRAi d'aimer ses proches, quoiqu'il soit arrivé, car personne n'est responsable (sauf la justice, l'argent, le système corrompu). La où ça gène beaoucoup, c'est les circonstances: La haine que ça engendre entre les parties, les on-dits, et la génération future qui va croire ce que ses parents lui racontent.
Ce que j'ai gagné dans l'histoire, à vouloir comprendre, à vouloir savoir la vérité, c'est de ne pas en vouloir à ces gens qui m'ont fait du mal. C'est libérateur, pour moi. Mais par pitié, qu'ils ne viennent plus étaler leur haine dans la famille. Mais ça je ne peux rien y faire (?)

Cette distorsion, ou illogisme (je ne sais pas comment appeler ça) je la ressens de plus en plus, surtout avant les lunes.

Arreter d'alimenter ces lourdeurs. S'ancrer. Je vais y re-travailler, c'est clair.
J'ai appris à me débrouiller toute seule, à être autonome. En tout cas dans cette société, pour me protéger. Ce n'est pas en son sein que j'ai les quelques expériences qui me prouvent qu'on est pas seuls. Au contraire, c'est des pieges, beaucoup de pieges qui me perdent.
Au cours d'un de mes rares rêves éveillés, j'ai eu la chance d'être en présence avec des personnes qui me connaissent + que je me connais et qui sont prêts à m'aider (si j'y met du mien - encore beaucoup à déconditionner en moi) j'ai senti ces (ou cette) presence il n'y a pas longtemps. Le ressentis que j'ai eu était bizarre, je dirais comme si ces presences étaient moi-même. Un truc pas facile à expliquer, trop furtif. Je ne me crois pas assez forte pour m'ouvrir encore, de peur de devenir folle.

Je vais faire des exercices d'ancrage, tous le jours, et respirer.
Merci Pac, je me sens tellement vulnérable là, mais tu me donne des forces, par pour continuer dans les mêmes erreurs que je fait depuis longtemps, mais pour faire confiance à ce qui viendra.
Gros bisou à toi
avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  pac le Mar 25 Sep 2018 - 22:37

il faut que j'aille affronter les energies agressives et illogiques où je travaille (et même si je les aime quand même bien les collègues, c'est quand ils ils sont persuadés de m'apprendre la vie avec des phrases préconçues qu'ils ont entendus à droite ou à gauche, bin ça m'ennerve qu'ils ouvrent pas les yeux.
Ouais j'ai connu ça il y a pas très longtemps.Ça a ptetre même failli me couter ma place. Aller voir le responsable de service pour lui dire qu'ils sont des terroristes qui contrôlent la foule par la peur.Ayant quelques antécédents de ce style de discourt...bah comment dire?


Là où réside mon problème, c'est d'aller affronter tout ça dans l'état où je me trouve.

Je vais essayé de te parler d'un truc que je fais régulièrement.Je dis essayé car j'en avais encore jamais parlé,d'ailleurs c'est une invention Very Happy ça risque de piquer les yeux Smile

Prenant le bus pour aller bosser j'ai environ 25min de trajet.Les ptits écouteurs qui vont bien,je m'installe confortablement.Ici je me détends total,relâchement de tous les muscles même les joues,la mâchoire,tout.Ensuite je fais un peu le ménage dans la tête ou du moins je la vide.Bizarre c'est plutôt rapide A ce moment c'est comme si je me transforme en aimant,je sens l'air sur ma peau a chaque inspiration.A l'expiration c'est comme si je gardais près de moi cet air et je l’intègre.De la j'imagine plein de petites particules lumineuses qui viennent a moi a chaque inspiration.J’étends le tout aux arbres,plantes,animaux,minéraux...tout sauf l'humain Very Happy Voila que je commence a visualiser la scène et je leur demande de me prêter un peu de leur énergie,j'enchaine avec la terre et l'espace,les étoiles.Pour ces derniers le mouvement va du haut vers le sommet de mon crane et pour la terre de bas en haut vers le 1er chakra.De très belles sensations en découlent,un profond bien être s'installe durant le reste du trajet.A la fin je remercie tout le monde en passant par mes guides,l'univers etc...Parfois je le fais en voiture(les yeux ouverts hein) quand je passe dans une foret mais c'est plus difficile.Ça me booste et sur plusieurs plans.Par la suite je me suis exercé faire un peu l'inverse.Restituer ce qui m'est offert.
Bon c'est pas ce qu'il faut faire,juste un petit retour d’expérience.

seulement j'ai appris d'autres choses qui explique d'autres faits. J'aurais pu être anéantie mais peut-être que le travail que j'avais fait avant m' a permis de prendre assez de recul pour ne pas "tomber"

Oui c'est ça,Il y a quelques temps j'y ai gouté.Il y eu comme une explosion,un très court laps de temps j'ai perdu conscience de qui je suis,ou je suis.Ouais un sacré uppercut   C’était très très fort mais nécessaire.Puis ça s'est rapidement calmé et les minutes qui ont succédé je me suis rendu compte que ça avait fait beaucoup de bien sauf a la personne qui était dans la pièce.La ou je veux en venir,c'est qu'a un moment ou un autre il faut trouver le moyen de faire sortir tout ça,le plus vite est certainement le mieux.Pas toujours facile mais jamais impossible.

Ce que j'ai gagné dans l'histoire, à vouloir comprendre, à vouloir savoir la vérité, c'est de ne pas en vouloir à ces gens qui m'ont fait du mal. C'est libérateur, pour moi.

C'est un peu ce que j'appelle percer la beauté de l'ombre.Il y a une origine et presque toujours c'est l'amour sous ses différentes facettes.Bien sur on est pas obligé de tout accepter mais des lors ou l'on aperçoit cette lueur il devient possible de changer les choses,enfin c'est un choix et "le changement" se fait d'abord chez celui qui voit.(hum je m'emballe peut-etre un peu,juste des retours d’expériences hein)

Ce n'est pas en son sein que j'ai les quelques expériences qui me prouvent qu'on est pas seuls. Au contraire, c'est des pieges, beaucoup de pieges qui me perdent.

Effectivement ce n'est pas en son sein,peut-etre plus de par chez toi.

Je ne me crois pas assez forte pour m'ouvrir encore, de peur de devenir folle.
Bienvenu au club mais c'est en train de passer.Et puis même si on se trompe,on se relève,c'est compris puis on avance pour de nouvelles aventures  Wink Bon je te cache pas que parfois faut tomber plusieurs fois  cheers généralement quand on a pas envie de voir.

Prend soin de toi Grenouille,a bientôt.

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 592
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Obtearon le Mar 25 Sep 2018 - 23:14

Il y a beaucoup de choses qui me parlent, en un sens ce que tu dis me touches, dans un autre j'alimente juste des projections sur ma propre vie, il faut donc que j'en fasse abstraction.

c'est là que c'est difficile, car y faisant abstraction, je m'empêche la libération de ma parole, et du coup je répond en enlevant tout ce qui fait partie de moi alors qu'il y a plusieurs écho dans ce que tu écris.


J'ai assisté ce Week-end a un STOP, ça suffit. C'était très fort, très intense, il s'en ai suivi des paroles qui moi m'ont blessé (la personne qui a dis "STOP, ça suffit" n'étais pas là) : ils ont dit que de toute façon elle rechuterais, j'ai eut beau dire que non, qu'il fallait croire en elle, ils ont continué toute la journée, ils ont vomi, et revomi leur diatribe habituelle. Toutefois, j'ai croisé le regard d'une enfant, dans ces yeux j'y ai lu la confirmation que oui c'était terminé. Et je prie de tout mon cœur que le "STOP, ça suffit" soit enfin entendu.


La lecture de ton message me rappelle ce "STOP, ça suffit".


Mais par pitié, qu'ils ne viennent plus étaler leur haine dans la famille. Mais ça je ne peux rien y faire

si tu peux y faire quelquechose, transforme la en quelque chose qui vient de toi, sous la forme d'un art quelconque, sous la forme de sport, sous n'importe quelle forme qui te fasse dire ça c'est moi, c'est ma victoire, c'est mon oeuvre … réponds à la haine par le don de soi, réponds à la haine par l'amour de toi et de personne d'autre.

partie comme ça vient:

voici mon bushido élaboré à partir d'un reve
1 - savoir rendre les armes
2 - savoir se protéger
3 - savoir tenir sa position
4 - savoir quand le combat est terminé

si ça peut t'inspirer quelque chose j'en serais très heureux.


Namasté.




_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 252
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Grenouille le Mer 26 Sep 2018 - 17:51

C'est tout a fait ça Pac, ils utilisent la peur pour nous emprisonner. Les méthodes de management sont pas mal basées la dessus. J'avais étudié ça un peu, et sur youtube, on retrouve un peu les même choses similaires sur les méthodes de vente qui sont carrément de la manipulation. Par la peur. Ca marche bien.

Merci pour ton astuce de ressourcement partagée Pac, j'ai pris note, ça ressemble à ma méthode, c'est tout en visualisation aussi. Pour moi c'est les pieds au sol en imaginant les racine de la terre me les envelopper, et d'en haut je demande à l'univers sa lumière, que je visualise aller sur moi. Et je pris, que tout ce qui obstrue mes pensée, partent au sol, et je prie que cette lumière me nettoie et m'envoie de l'energie. Je l'ai fait cette nuit et cet apres-midi. Je suis toujours aussi HS, vide, triste, mais il me semble moins polluée mentalement.

A ce propos hier j'ai regardé deux vidéos sur le lien que tu m'a donné "la tête et le mental" et "ascension 2018" (il me semble). Ca ne pouvais pas tomber mieux sur ce que je savais deja mais une piqure de rappel ne fait pas mal. En fait, j'ai voulu tout apprendre en l'espace de un ou deux ans, mais aller trop vite n'est pas la meileure solution. Donc aujourd'hui y revenir etait essentiel pour moi. Surtout sur ces sujets. Merci pac.

Et bien noté aussi, même si on se trompe, on se relève , on comprend et on continue. Merci et toi aussi prend soin de toi, bisou !


avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Grenouille le Mer 26 Sep 2018 - 18:19

Ce que tu écrit Obtéaron me touche beaucoup, c'est comme si tu aurait dit tout ce que j'ai vécu ce week-end là. Le "STOP ça suffit" c'est plutot apres avoir bien remué tout ça dans ce mental en panique.
Etre condamné par sa famille et ressentir leur mauvaises intentions, c'est pas bon. C'est pour ça que j'avais envie de couper les liens. Mais avant, de savoir, pour ne pas me tromper. Je sais pas exactement ce qui se dit. J'en ai su de bonnes qui me donnent encore envie de vomir. C'est GALA dans la vie des people, et je suis la "star" déchue par des faits qui n'ont jamais existés. En gros. Laughing

J'ai lu ton message hier et du coup j'ai réfléchi à ce que je pourrais faire de ma vie maintenant.
Quelques pistes, à tester.
Reveuse que je suis et m'en fiche, communication avec les animaux, comportementaliste. Faire le bien, ça oui, t'inquiete pas Wink

Je te remercie beaucoup pour ton message, porte toi bien, Namasté

avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Flamme Violette le Mer 26 Sep 2018 - 19:25

Je me rends compte en vous lisant que nous sommes encore nombreux à être fortement impactés par les énergies «  négatives »  dégagées par les personnes qui nous entourent. Par leurs actes , mais aussi leurs paroles , leurs visions des choses qui n’est pas  la nôtre.
Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil

J’ai vécu très intensément cette « souffrance » pendant des années  avec un ex-compagnon.  Aujourd’hui je me rends compte que c’était moi qui lui donnais le pouvoir de « me faire du mal « en me laissant toucher par ses paroles de haine , de menace, de méchanceté . Par ses mensonges etc…

j’intégrais en moi une énergie « négative » qui n’était pas la mienne et je m’auto-détruisais, car cette énergie remplissait  toutes mes cellules , je « restais » dans cette énergie par mes ruminations mentales . Je réagissais en  « victime »       , dégageais cette énergie de victime et donc attirais de nouvelles expériences similaires.  

Arrêtons de nourrir « le loup noir » de l’histoire, nourrissons le « blanc » en nous remlissant d’énergie « positive » , « lumineuse » « d’amour » de « confiance » etc….   . Concrètement comme Pac dans son bus, ou en lisant des livres ressourçants, écoutant des channelings remplis d’énergie d’amour . En accueillant en conscience les rayons du soleil, la tendresse d’un animal , la beauté d’une fleur ….  

Co-créons nous une sphère qui transmute ces énergies, une aura  protectrice  et régénérante  de lumière et d’amour .    

Entourons-nous de belles personnes qui nous ressourcent et éloignons nous de celles qui ne sont pas en harmonie avec nous.  

Au plaisir de vous lire et partager avec vous…  

Namasté
Flamme Violette
   

_________________

avatar
Flamme Violette

Messages : 534
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Grenouille le Jeu 27 Sep 2018 - 5:47

Je vois flamme violette, 'j'essais de casser ça. Il me restait cetta chose à faire. J'avais mon ex aussi pendant 18 ans qui l'a fait. Et aussi mon père. Et là il me restait juste ça, et c'était le plus dur.

Cette nuit j'ai rigolé du fait que mon ame ai demandé toutes ces choses pour en faire l'experience (il m'en reste pas mal sur mon cv). La bonne blagounette.

Ca fera ce que je suis aujourd'hui, puis voilà.
Si tout est juste, si tout est parfait, je n'ai pas à m'en faire.

J'ai envie de faire pleins de choses malgré tout, liberée, même si j'ai l'impression que ça m'a tué, ce n'est qu'une impression car je vois différemment les choses, une partie de moi est peut-être morte là encore. Mais je suis là et autour de moi il y a le monde que j'ai recrée, et je le trouve assez agreable pour que je puisse tenir le coup et rebondir.

Cette energie nouvelle gagnée, si je peux en transmettre à d'autres qui en ont besoin, c'est avec amour.

Namasté Flamme violette


avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Obtearon le Jeu 27 Sep 2018 - 10:48

j'aime beaucoup ce topic, j'aime le titre.


Entourons-nous de belles personnes qui nous ressourcent et éloignons nous de celles qui ne sont pas en harmonie avec nous.
Nous pouvons en effet choisir de nous éloigner.
Nous ne pouvons choisir de nous entourer.
Nous pouvons choisir de nous rapprocher.

C'est quelque chose de central, ce n'est pas périphérique.

ce que je veux dire c'est que nous n'avons aucun controle sur ce qui se passe en dehors du point central (c'est à dire nous meme).

Boudha pronait le detachement total, sa femme, son fils, son père, sa mère, son peuple ... Jésus a proné l'amour de l'autre. Il a rajouté un commandement : aimez vous les uns les autre comme moi je vous ai aimé, et il  a modifié le deuxième commandement : tu aimeras ton prochain comme toi-meme.

Ensuite, il y a ce que l'on perçoit comme négatif, à savoir que cette perception n'est relative qu'à soi, etque le geste et l'intention de l'autre est un choix de vie, c'est cela que l'autre veut vivre, c'est cela qu'il veut expérimenter.

Du point de vue de l'autre, ce que nous voulons vivre, ce que nous voulons expérimenter peut etre perçu comme négatif.
En fait cette perception, c'est juste l'energie que nous acceptons de donner (positif), ou l'energie que nous acceptons de recevoir, à l'opposé de l'energie que nous refusons de donner, ou celle que nous refusons de recevoir.

Et là on arrive sur le libre arbitre, c'est notre droit :
- nous sommes libre d'accepter ... ou pas, de choisir ... ou pas, de se soumettre ... ou pas.

Et pour moi nous avons également des devoirs (sortez vos cahiers Smile )
- Nous avons le devoir de rester en vie, de respecter la vie, d'etre nous meme

Finalement, ce n'est pas si difficile :
- tant que nous nous disons : je dois rester en vie --> je suis vivant. Si je ne peux plus le penser en conscience, c'est que je suis mort (dans cette dimension, hein ! dans ma bulle de réalité)
- Tant que je suis vivant, je respecte la vie, puisque je suis vivant, si je ne peux me dire je dois respecter la vie, c'est que je suis mort.
- Et tant que je ne suis pas mort, je n'ai d'autre choix que d'etre moi-meme, sinon je suis l'autre.

Je suis donc le point central, tu es le point central ...
Chanson:



En fait le plus difficile, c'est quand on t'offre un cadeau, mais que tu ne vois pas en quoi ça te concerne(le fameux "ou pas"), ou pire tu te dis "c'est quoi ce truc merdique". Le mieux à faire dans ce cas, c'est de dire merci et de penser "c'est l'intention qui compte, en m'offrant ce cadeau l'autre à une pensée pour moi ... tout en pensant :  j'attends un an et je le vends sur le bon coin, au pire si ça vends pas, je le donne à Emmaüs  

finalement on s'aperçoit que le cadeau a une utilité, pas forcément pour soi, mais pour l'autre c'est une certitude (me vient un fait de vie anodin)
anodin:

Un matelas crevé, fais chier.
Je jette le matelas à la décheterie, et puis au moment de le jeter je récupère le bouchon, et je le mets dans ma voiture.

plusieurs années après (oui, c'est un peu le bordel dans ma voiture  Very Happy ) :
Accoudé au comptoir avec ma cousine et une copine de ma cousine.
ma cousine à sa copine : t'es bien installé dans le camping
la copine : oui, mais je ne peux pas gonfler mon matelas, le bouchon a disparu
Moi : j'en ai un dans ma voiture, ce serait quand même étonnant que ça aille.

Essai concluant, matelas gonflé.

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 252
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Grenouille le Jeu 27 Sep 2018 - 18:24

Tout prend son sens (pour moi), si Boudha a modifié le "aimez-vous les uns les autres comme moi je vous ai aimé" en "tu aimeras ton prochain comme toi-même"...
Si on ne s'aime pas, on "aime" les autres à sa manière qui sera perçu différement selon sa façon de voir les choses (négatif, aime pas. positif, aime).
Mais aussi ne pas s'aimer peut entrainer des pulsion de haine envers les autres.
Ne pas s'aimer peut aussi nous avoir un comportement qui fait qu'on se sert des autres pour qu'ils nous maltraitent.

Finalement j'aime mieux la premiere version "aimez-vous les autres comme moi je vous ai aimé".

Mon mental a bien paniqué cette nuit encore. Il a peur de perdre son petit confort. Son statut de "victime" lui plaisait bien, ça arrangeait pas mal de choses.

En direct de la terre d'un être parmi tant d'autre qui essaie de sortir de sa purée de couche de bétises engendrées par le temps de son conditionnement.



avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Grenouille le Ven 28 Sep 2018 - 15:50

J'ai eu une plus grande compréhension du schmilbilick hier en lisant la page 34 des 4 accords toltèques.
En fait c'est un tout. Avoir écrit en mot l'evenement, ce que j'ai ressenti, un appel à l'aide aussi suite à la peur engendrée et vos réponses qui m'ont aidé à ne pas retomber.
J'ai eu peur à quelques moments d'avoir accepté cette invitation famiiale par lacheté et/ou par masochisme. Oui j'ai encore douté de moi. Je me suis jugée et rabaissé.
Ca fait partie du tout de l'evenement que je vis ça aussi. J'ai pu m'observer, sans me juger.
Pendant ces quelques jours il y a eu ce combat intérieur (qui continue encore mais qui s'attenuera maintenant)
Je me trompe peut-être mais il me semble qu'on peut appeler ça Dualité.
J'ai eu peur de ne pas être assez forte et de choisir la facilité tellement ça été la confusion en moi.
J'aurais fait comme dans le passé, ne pas croire en moi et ceder aux energies negatives. et retomber dans le piege de la victimite.

Je comprend aussi pourquoi j'ai beaucoup de mal à comprendre ce truc et pourquoi j'y tombais aussi facilement (je ne dis pas que j'en ai rechappé pour de bon, j'ai encore cette faiblesse d'esprit).
D'avoir un peu étudié le fonctionnement du cerveau a fait partie de ce tout aussi pour comprendre.
Et même si on me dit que je n'ai pas besoin de comprendre, qu'il faut que je fasse confiance à la vie tout simplement, ce n'est pas si simple.
Dans mon histoire personnelle mon cerveau à été conditionné un peu n'importe comment à la base.
Vulgairement, si on programme un ordi vierge avec des codes pas adapté, il finira par bugger.
Vulgairement encore, j'ai été conditionnée sur la base de la victimite et mon caractère initial a permis de bien integrer cette croyance.

C'est pas si simple quand on est dans une croyance bien ancrée. Et là encore c'est ce ressenti profond qui était là et qui me poussait à aller au delà qui m'a quidé., malgré les peurs de mon mental.

Alors oui, nous ne sommes pas seuls.

Merci d'avoir été là dans ce moment, je vous adore. Plein de gros bisou à vous et prenez soin de vous
avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: un bout de vérité pour moi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum