Le mur, on le monte ou pas ?

Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Grenouille le Lun 25 Mar 2019 - 17:00

J'ai pas trouvé mieux que cet endroit pour poster ça, le titre "qu'est ce qui nous façonne, qui nous pousse à être ce que nous sommes" m'étant souvent posé la question en différentes périodes de ma vie, et toujours dans ce soucis de vouloir être "comme tout le monde et y arriver sans trop se poser de question" comme on me l'a souvent conseillé pour m'aider. Et toujours de se retrouver devant le même mur insurmontable car à l'opposé de ce que je ressent.

Mais bon ce mur je l'ai escaladé quand même. Qui n'essaie pas ne saura pas ce qu'il y a derrière. Plusieurs fois. Il s'est passé globalement les mêmes choses à chaque escalade, c'est de me retrouver devant des situations où je devais "écraser l'autre" pour prendre une prise plus haut. Voyez-vous le shéma ?

Allez, j'avoue, je n'irais jamais derrière ce mur. J'ai arrêté d'escalader ces derniers temps, parce que je sais ce qu'il y a derrière. Je ne vais pas y aller par quatre chemins. C'est juste l'enfer. Non pas vraiment l'enfer, mais la préparation d'entrée en enfer.

Des personnes avec qui j'ai pu en parler ouvertement et qui étaient de l'autre côté de ce mur m'ont dit "c'est pas difficile, tu fais juste semblant et tu mens".
Je l'ai fait, et j'ai grimpé une bonne distance sur ce mur.
En contrepartie, je me suis detestée d'être comme ça.
Mais je l'ai fait. Parce que je croyais en ce monde. Bien que jamais je n'ai accepté qu'il soit comme ça.
J'ai fait les expériences de cette manière et chose absurde, j'ai finit par croire ces mensonges. Pas tous. certains. Assez pour me sentir plus à l'aise et progresser, rassurée de n'avoir rien à me reprocher. Et donc de m'aimer un peu.

Ca a duré assez de temps pour oublier qui j'étais.

Vient ensuite le temps de tomber les masques, parce que c'est ce que j'ai choisi.

Et là, ho la la, bin oui, c'est très compliqué et pas simple du tout.
Sur le plan matériel, je me suis piégée. Autant sur le plan mental.
Ce à quoi je m'étais accrochée (possession) se fait la malle.
Les lois du système sont faite pour ne rien avoir si on ne lui rapporte pas à lui.
La loi du Divin n'est pas compatible avec les lois du système.
J'aurais bien voulu lire des témoignages de personnes qui ont vécu ce passage, ça me donnerait un coup de pouce pour lâcher prise.

Alors on en arrive à: si je n'ai plus rien à perdre materiellement, je n'ai plus peur de perdre. Puisque je n'ai plus rien. J'ai pas de soucis avec ça. Mais la peur de perdre ceux qu'on aime, j'y arrive pas. Je ne sais pas si on peut comparer ça à un enfant qui a un doudou pour se consoler quand sa maman n'est pas là. Bah je perds mes doudous, j'essaie instinctivement de me raccrocher à autre chose. Affectivement je m'accroche à mes chats, mon conjoint, ceux que j'aime, j'imagine que c'est un passage normal.

Le truc c'est que quand on passe de la théorie à la pratique, purée, ça décoiffe  Laughing

Ca va mieux en l'écrivant, je vous remercie de m'avoir lu. Je laisse ça en témoignage. Sans doute la peur qui fait agir de cette manière. Ha non en fait au départ j'ai écrit sans peur, et au fur et à mesure de l'écriture l'émotion est montée. De temps en temps je fait des pauses pour prendre du recul et laisser passer l'émotion. La en fait mon conjoint est revenu et je me suis dépéchée d'écrire pour liberer la place. On ne vit que dans une seule pièce. On avait en projet de faire une chambre, mais tout tombe à l'eau. On s'est dit qu'il ne fallait pas se soucier de l'avenir, si ça se trouve on la fera cette pièce. Ou pas. Et qu'il faudra se contenter de ce qu'on a.
Je vois bien le petit jeu de mon mental/égo qui a peur et qui décide de venir ici écrire ce qui l'inquiete. Je le vois comme ça: il manipule  Le mur, on le monte ou pas ? 2641883990 On dirait un enfant.

Bon bah s'est fait, il est rassuré. Moi je vous embrasse très fort et vous souhaite une bonne semaine et prenez soin de vous  I love you

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  manwell le Lun 25 Mar 2019 - 19:49

Je ne pense pas que cela soit l enfant en toi qui manipule.... Wink mais plutôt l adulte Le mur, on le monte ou pas ? 2641883990
Tout ce que j ai lu c est l enfant qui a parlé...j ai beaucoup apprécié ta sincérité, ta vision....
Soit on essaye de grimper ce mur en essayant de faire tomber les autres ou en s accrochant à ceux qui sont plus haut ou si on aime pas grimper ,on construit un mur tout autour de son "etre-enfant" ou enfant intérieur en mettant à l extérieur de ce mur (en tant que gardien) l adulte que l on est.
Au fur et à mesure du temps l adulte renforce de plus en plus ce mur ,il devient tellement épais que même l adulte n arrive plus a communiquer avec l enfant intérieur et fini par l oublier et penser qu' il est seul et maintenant reconstruit un autre mur autour de lui même pour ne pas être blessé en tant qu' adulte......

Revenir à soi (enfant intérieur ) le plus souvent possible par des activités de centrage,méditation, les arts,le sport ou activités physiques dans lesquelles on y met tout ce que l on aime....

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Grenouille le Lun 25 Mar 2019 - 21:49

Merci pour ce coup de pouce Manwell Very Happy

Soit on essaye de grimper ce mur en essayant de faire tomber les autres ou en s accrochant à ceux qui sont plus haut
C'est ça, mais au détriment des plus faibles qui n'oseront pas. Je ne veux pas parler pour tout le monde sur ce coup car chaque personnes à ses propres expériences et peut les voir différemment.
Quand j'ai été au plus haut, j'ai mis mon attention sur ceux que j'ai "écrasé", et pas sur les objectifs à atteindre, parce qu'ils ne m'interessaient pas et le mal que j'ai fait était pour moi plus grave que celui de ne pas atteindre mon objectif.
On peut aussi dire que j'ai préféré être à la place de ceux qui se font écraser.
ou si on aime pas grimper ,on construit un mur tout autour de son "etre-enfant" ou enfant intérieur en mettant à l extérieur de ce mur (en tant que gardien) l adulte que l on est.
C'est justement ça que je n'arrive pas à construire. Ou alors je suis toujours restée l'enfant sans pouvoir être adulte, ce qui expliquerait pas mal de choses dans mon vécu. Une question qui me revient souvent "suis-je autiste ?", et pourquoi je n'arrive pas à tenir un rôle pour rester assez longtemps de l'autre côté du mur - cette impression d'être entre deux mondes vient de là, du fait que je me fond dans le 2 dans un faux-rôle que je me donne pour "passer inaperçue", genre camouflage de guerre, et de retourner dans le 1, épuisée et démoralisée de ce que je vois. Inhumanité.

La seule façon que j'ai trouvé pour me protéger, c'est de fuir le système. Et pas moyen de construire ces murs de protection pour mon enfant intérieur. Sauf...
Revenir à soi (enfant intérieur ) le plus souvent possible par des activités de centrage,méditation, les arts,le sport ou activités physiques dans lesquelles on y met tout ce que l on aime....
voilà, ce que je fais depuis que j'ai arrêté de travailler pour le système, et voilà aussi pourquoi j'avais essayé un projet d'atelier et solidarité - travailler ce qu'on aime pour subvenir à des besoins existentiels pour nous et les autres - et là j'ai été confrontée à des "suceurs d'energie" (profiteurs) avec qui je n'arrive pas à mettre des protections là non plus pour me protéger. Là je me suis dit "qu'est ce que la vie m'envoie comme message ?" Ca vient de moi, ok. Là où je m'y retrouve toujours, c'est de "faire et dire" sans réfléchir dans les bonnes vibrations. Et là, ça roule plutôt pas mal même. Tant que je n'ai pas affaire au monde 2. Mais dès que j'y ai affaire, paf, l'escalade du mur s'arrête. Ca vibre très bas. Je bloque.






_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Grenouille le Lun 25 Mar 2019 - 22:03

Quelque part je sens que je me mens dans ce que je viens d'écrire, mais quoi scratch

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Grenouille le Lun 25 Mar 2019 - 23:09

J'ai quelques réponses à mes questions à propos de ce mur à escalader ou pas, c'est marrant ça fait comme ça en ce moment, toujours les réponses aux questions que je me pose, mais jamais là où je m'y attends et pas quand je l'attends
C'est ici à partir de 46:00.

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Grenouille le Mar 26 Mar 2019 - 0:08

Et jusqu'à 56:00, c'est exactement ce qui se passe. On peut pas voir quand on est dans ce cas à se chercher que des portes peuvent s'ouvrir. C'est ce nouveau cercle vicieux et toujours avec les anciens shéma de la peur de manquer d'argent principalement, et l'escalade qu'on peut imaginer. Comment peut-on voir les choses arriver en restant serein ?
Comment se fait-il qu'il y en ai peu qui en parlent ?
J'ai encore constaté une preuve de manipulation des médias par YT en allant dans les "tendances". Les tendances sont les vidéos les plus vues sur Youtube. J'était en train de chercher des vidéos de média indépendant pour savoir comment ça s'est passé avec les gilets jaunes ce week-end et... rien. Seulement des médias validés par le gouvernement. Même avec l'outil filtre, j'ai rien obtenu. Donc pas moyen d'avoir la vérité sur ce qui se passe. C'est par hasard que je suis allée dans les tendances, et là pareil mais avec la surprise de voir le nombre de vue qui ne justifiait pas la présence de ces médias dans les tendances. Moins de 1000 vues pour beaucoup, alors que la moyenne des vues dans les tendances sont de 50 000 à 100 000.
Du coup j'y ai vu pas mal de titres à force et dans l'ensemble j'ai retenu que ça s'était relativement bien passé, tant mieux.
puis les jours suivant y a eu les vidéos des médias indépendant dont je suis abonné, bin ça pas été la même histoire. En même temps il y a des gens du côté des gilets jaunes qui en rajoutent et qui déforment les faits, donc du coup y a pas vraiment la vérité. Et puis ceux qui se prennent la tête entre eux.
Ca m'est arrivé de mettre un commentaire pour essayer d'intervenir et calmer le jeu, mais après m'être fait traiter de tous les noms plusieurs fois, j'ai arrêté. On sent bien la haine chez certain.
En fait ça reflète la société telle que je la vois, mais en plus agressif depuis quelques années. Et là, ça s'empire, y a un pic.
Pour les personnes sensibles et émotives, c'était déjà compliqué avant. Mais là c'est carrément impossible.
Au niveau de l'argent et de la cupidité, c'est assez agressif aussi. Ca l'était avant déjà mais là il n'y a plus de formule de politesse, plus de perte de temps sur le côté humain. Comme ça c'est clair. Nous sommes des produits. Points barre.
Je vous embete peut-être, faut pas hésiter à le dire, en fait depuis que j'ai moins de vie sociale, j'ai plus grand monde à en parler, et là j'ai vachement besoin de parler ou dire les choses pour évacuer.

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Obtearon le Mar 26 Mar 2019 - 9:21


_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
Obtearon
Obtearon

Messages : 396
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  pac le Mar 26 Mar 2019 - 10:32

Merci Le mur, on le monte ou pas ? 2120421403

Super intéressant je l'ai regardé entier.Pas mal de sujets abordés,j'ai passé un bon moment.

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
pac
pac

Messages : 690
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Grenouille le Mar 26 Mar 2019 - 16:51

"Reste les murs porteurs
pour tenir sa maison,
pour surmonter ses peurs,
pour vaincre ses démons..."
F. Pagny - Les murs porteurs
Very Happy Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009

Super, Pac Smile j'ai trouvé celui là particulièrement intéressant aussi.



_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  manwell le Mar 26 Mar 2019 - 17:50

Michel ribes a raison....c est très dur en ce moment de se positionner,parce qu' on est beaucoup bousculé dans nos certitudes et convictions et c est normal,c est le travail qui doit être fait en ce moment et qui a débuté fin d année 2018,s est amplifié début 2019 et ce n est rien encore comparé à 2020 ou 2021 et ça jusqu en 2024...la terre va entrer dans le "jeu".
Des systèmes vont tomber et cela ne va pas se faire sans victime ni sans désordre ou un certain chaos mais cela ne sera qu' apparent parce que derrière il y a un ordre,une intention qui s exprime,il n y a pas de renouveau sans changement donc il faut détruire pour rebâtir,si on utilise les mêmes fondations on reconstruira les mêmes structures...
D où l importance de revenir à soi et d être souverain dans son corps,dans ses émotions et ses décisions et savoir ce que l on veut vraiment au fond de soi même si on "sait pas qui on est" ce qui est une pensée fausse ,une fausse vérité du mental qui lui s inscrit et veut s inscrire dans des systèmes qui sont amenés à changer c est la où je voulais en venir.





ou si on aime pas grimper ,on construit un mur tout autour de son "etre-enfant" ou enfant intérieur en mettant à l extérieur de ce mur (en tant que gardien) l adulte que l on est.
C'est justement ça que je n'arrive pas à construire. Ou alors je suis toujours restée l'enfant sans pouvoir être adulte, ce qui expliquerait pas mal de choses dans mon vécu. Une question qui me revient souvent "suis-je autiste ?", et pourquoi je n'arrive pas à tenir un rôle pour rester assez longtemps de l'autre côté du mur - cette impression d'être entre deux mondes vient de là, du fait que je me fond dans le 2 dans un faux-rôle que je me donne pour "passer inaperçue", genre camouflage de guerre, et de retourner dans le 1, épuisée et démoralisée de ce que je vois. Inhumanité.

La seule façon que j'ai trouvé pour me protéger, c'est de fuir le système. Et pas moyen de construire ces murs de protection pour mon enfant intérieur. Sauf...

La tu n as pas compris mon message....on ne DOIT pas construire un mur entre nous et les autres pour se protéger au contraire on doit déconstruire le mur que dresse le mental entre nous et les autres.
On t a obligé à devenir un adulte bien adapté à la société alors que l enfant ne voulait que profiter,jouir de la vie.
Le ou les systèmes ne sont pas non plus à fuir ou sinon comment fait on pour les changer si on s est exclu ou mis à l écart ce n est pas possible,on fait un combat système contre système???il est où  le mieux,le vrai,le juste,le globale?

On entre dans la société et on participe tel que l on EST lorsqu' on a pris conscience des différences ,des déviances ou des perturbations,on propose des possibilités et apres c est a chacun de prendre ou de laisser suivant sa conscience....tu penses reellement que nous sommes lâché comme ça dans un apparent chaos sans être monitoré ou "guidé " en ayant sur nos épaules de pauvres humains la responsabilité de la survie du vivant sur terre?????
T inquiète pas tout est en ordre et bien a sa place au bon moment, il n y a pas de hasard tout est bien planifié, nous le seul impact que l on peut avoir sur "plan" c est l intention dans laquelle on va être et donc projeter à l extérieur lorsque le "plan" ou la vie se déroule, on accepte ou on résiste,on est dans l accompagnement ,l harmonie,la fluidité ou dans la souffrance,la victimisation,l illusion...

On sait très souvent qui on est mais on ne sait pas comment apporter dans la société qui l on est et d ailleurs cette société ne veut pas de qui tu ES ,elle veut de toi que tu prennes un rôle pour continuer à faire vivre ces systèmes alienant,quantifiants qui met en compétition des éléments non compétitifs par nature parce qu' ils sont qualitatif et non pas quantitatife (référence au notions ETRE et AVOIR).

Revenir à soi (enfant intérieur ) le plus souvent possible par des activités de centrage,méditation, les arts,le sport ou activités physiques dans lesquelles on y met tout ce que l on aime....
voilà, ce que je fais depuis que j'ai arrêté de travailler pour le système, et voilà aussi pourquoi j'avais essayé un projet d'atelier et solidarité - travailler ce qu'on aime pour subvenir à des besoins existentiels pour nous et les autres - et là j'ai été confrontée à des "suceurs d'energie" (profiteurs) avec qui je n'arrive pas à mettre des protections là non plus pour me protéger. Là je me suis dit "qu'est ce que la vie m'envoie comme message ?" Ca vient de moi, ok. Là où je m'y retrouve toujours, c'est de "faire et dire" sans réfléchir dans les bonnes vibrations. Et là, ça roule plutôt pas mal même. Tant que je n'ai pas affaire au monde 2. Mais dès que j'y ai affaire, paf, l'escalade du mur s'arrête. Ca vibre très bas. Je bloque.

Tu vois c est toi qui le dit,c est ca participer au mouvement,malheureusement pour la société c est qualitatif et la qualité ça ne se monnaye pas ça n'a pas vraiment de valeur financière donc quantitatif et c est la que se font et s amplifie les fractures en ce moment partout dans le monde entre le quantitatif et le qualitatif....on va vers la fin du quantitatif ou si ce n est pas la fin le mettre au service du qualitatif dans un premier temps .....nous sommes ici pour exprimer du qualitatif (voir symbolisme au début du sujet) en passant et en vivant au travers des émotions que nous créons par le quantitatif....et il ne peut exister l un sans l autre .

Tu bloques des que tu es confronté au monde 2 parce que tu ne transformes pas tes pensées quantitatives en qualitatives ou tu n apportes pas tes qualités dans tes relations, dans tes pensées et tes actes,tu rentres dans le monde 2,tu prends un rôle et tu te laisses prendre dans ton rôle voilà ce qu' il se passe ....le systèmes t utilise en tant qu individue,individualité, caractérisé dans une fonction et un rôle....
Apporte ce que tu ES....
C est la souveraineté, soit souveraine dans ta vie au maximum même si c est très difficile essaye au moins.




Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Grenouille le Mar 26 Mar 2019 - 23:31

C'est clair, merci Manwell d'avoir prit le temps pour me répondre, je t'avoue que j'ai du relire plusieurs fois, j'ai bloqué ayant perçu de l'agression - mais t'inquiete, c'est moi qui l'a perçut comme ça - comme ça c'est très bien j'ai pu situer d'où vient le blocage, en confirmation avec ta conclusion
Tu bloques des que tu es confronté au monde 2 parce que tu ne transformes pas tes pensées quantitatives en qualitatives ou tu n apportes pas tes qualités dans tes relations, dans tes pensées et tes actes,tu rentres dans le monde 2,tu prends un rôle et tu te laisses prendre dans ton rôle voilà ce qu' il se passe ....le systèmes t utilise en tant qu individue,individualité, caractérisé dans une fonction et un rôle....
Apporte ce que tu ES....
C est la souveraineté, soit souveraine dans ta vie au maximum même si c est très difficile essaye au moins.
ce blocage m'apporte du négatif perçu venant de l'extérieur (alors que là j'ai la preuve que ça vient de l'interieur.) Un peu plus dans le fond du blocage il y a la peur d'être MOI, avec ce souvenir terrifiant de l'avoir été proche et la manière forte qui a été employée pour m'obliger à tenir un rôle voulu... bref, oui j'essaie d'être souveraine. Ne pas laisser le choix au juge ou à la victime. Ni au bourreau. Juste laisser couler. Tranquille.



_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Le mur, on le monte ou pas ? 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le mur, on le monte ou pas ? Empty Re: Le mur, on le monte ou pas ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum