C’est quoi les Dimensions Planétaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C’est quoi les Dimensions Planétaires

Message  Francesca le Mar 12 Juin 2012 - 6:14

Echelle de Jacob, ascension, le retour du fils prodigue... Effondrement de l'Empire...

Ecoutez cela s’il vous plaît : http://echelledejacob.blogspot.fr/2012/05/anne-givaudan.html?spref=fb


Je suis certaine que vous aussi vous allez vous reconnaître dans les propos de Anne GIVAUDAN

C’est simple, expliqué comme ça finalement, non ?

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5919
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: C’est quoi les Dimensions Planétaires

Message  Francesca le Sam 28 Juil 2012 - 7:37



Voici Une belle explication de Claude La Fleur : http://claudelafleur.qc.ca/Annee-lumiere.html

On mentionne souvent que la Terre mesure 12 750 kilomètres de diamètre, que la Lune se trouve à 385 000 kilomètres de nous, que le Soleil, qui mesure 1,4 million de kilomètres, est à 150 millions de kilomètres de nous, que Pluton, la plus lointaine planète, se trouve à 6 milliards de kilomètres d’ici, alors que la plus proche étoile est à 4,3 années-lumière et que l’Univers (tel qu’on le conçoit) s’étend sur une quinzaine de milliards d’années-lumière de part et d’autre de nous…

Bien entendu, il s’agit là de nombres qui dépassent notre entendement puisqu’on a peine à imaginer à quoi ils correspondent.

Pour se faire une idée des dimensions du Système solaire – notre petit coin d’Univers –, divisons ces grands nombres par un milliard. C'est alors que la taille du Système solaire équivaut à celle d’une ville d'une vingtaine de kilomètres.

De même, à cette échelle, la Terre correspond à un raisin et la Lune à un petit pois, les deux étant distants l’un de l’autre de 38 centimètres.

Le Système solaire à l’échelle d’une ville
Imaginons donc la taille du Système solaire comme étant celle d’une ville. On y placerait le Soleil au centre et on disposerait les planètes-fruits aux distances proportionnelles.

Ainsi donc, la taille du Soleil divisée par un milliard équivaudrait à celle d’un ballon de la taille d'un humain. Mercure, la planète la plus proche du Soleil, deviendrait un petit pois placé à 58 mètres de là. Quant à Vénus, il s’agirait d’un raisin posé à 108 mètres du Soleil, alors que la Terre (un autre raisin) serait à 150 mètres – l’équivalent d’un pâté de maisons.
Pour sa part, Mars s'assimilerait à un bleuet placé à 230 mètres du Soleil (à un pâté et demi de maisons), alors que Jupiter serait un pamplemousse installé à trois-quarts de kilomètre. Quant à Saturne, un autre pamplemousse, elle se trouverait à 1½ kilomètre du Soleil. Viennent ensuite Uranus et Neptune, qui seraient deux oranges déposées respectivement à 3 et 4½ kilomètres. Finalement, Pluton (une graine) fermerait la marche à 6 kilomètres du centre-ville.

Inimaginables espaces sidéraux
Toujours en réduisant d’un milliard de fois la taille de l’Univers, aventurons-nous hors du Système solaire. À quelle distance retrouve-t-on les étoiles, ces «hameaux cosmiques» autours desquels gravitent peut-être des systèmes planétaires semblables au nôtre ?

Nous voilà confrontés à un problème de taille, puisque l’étoile la plus proche (Proxima du Centaure) se trouve à 4,3 années-lumière, c’est-à-dire, même à notre échelle réduite, à 40 000 kilomètres. Or, une telle distance ne correspond à aucun endroit sur Terre puisque parcourir 40 000 km nous ramènerait à notre point de départ. (C'est le périmètre de notre planète.) Il nous faut par conséquent quitter notre planète pour repérer dans l’Espace des distances équivalentes. En fait, 40 000 kilomètres correspondent à l’orbite géostationnaire sur laquelle sont installés nos satellites de communication.

La plupart des étoiles que nous voyons à l’œil nu se trouvent, dans la réalité, à des dizaines d’années-lumière de nous. À l’échelle de notre «Système solaire-ville», elles se retrouveraient quelque part entre la Terre et la Lune.

Toutes les étoiles que nous voyons, ainsi que les centaines de milliards d’autres, forment notre galaxie, la Voie lactée. Celle-ci a la forme d'un disque qui s’étend sur 100 000 années-lumière. À l’échelle de notre modèle réduit, notre galaxie occuperait, en se positionnant au centre, à tout l’espace encerclé par l’orbite de Jupiter (1,5 milliard de kilomètres).

La Voie lactée n’est que l’une des milliards de galaxies qui composent l’Univers. La galaxie la plus proche de la nôtre – la majestueuse Andromède située à 2,5 millions d’années-lumière -- se trouverait à une distance équivalente à l’étendue de notre Système solaire réel (20 milliards de km)!

Quant à l‘Univers au complet réduit à notre échelle, il occuperait l’équivalent de trente années-lumière, soit sept fois la distance nous séparant de Proxima du Centaure!

Comme on le constate, même en réduisant la taille du Système solaire à celle d’une ville, nous nous retrouvons vite avec des nombres qui dépassent notre entendement.

Le Système solaire à l’échelle d’une fourmilière
Pour se faire une meilleure idée de la dimension des étendues cosmiques au-delà du Système solaire, réduisons celui-ci à la taille d’une fourmilière d’un mètre.

À cette échelle, les étoiles voisines se trouvent à des kilomètres à la ronde! Et qui y a-t-il entre chacune de ses «fourmilières»? Rien... sinon que du vide sidéral!

Si donc on assimile ces étoiles à des fourmilières semblables à notre Système solaire, c’est dire à quel point la banlieue est peu peuplée. Chaque fourmilière – chaque système planétaire – n’est qu’un minuscule îlot perdu dans l’immensité du vide sidéral.

Toujours à cette échelle, notre galaxie s’étendrait sur 50 000 kilomètres, alors que la plus proche galaxie se trouverait à un million de kilomètres d’ici.

Quant à l’Univers entier, il s’étendrait sur une quinzaine de milliards de kilomètres – soit plus que l'étendue délimitée par l’orbite de Pluton.

Nous revoilà donc à nouveau confrontés à des nombres astronomiques.

Pourquoi ne pas réduire une fois de plus la taille du Système solaire?

En l’assimilant à une tête d’épingle, les étoiles voisines se trouveraient à quelques mètres de nous, notre galaxie s’étendrait sur une cinquantaine de kilomètres, Andromède se trouverait à mille kilomètres… alors que l’Univers couvrirait une quinzaine de millions de kilomètres.

Que conclure de tout ceci?

Que nous occupons une infime place dans l’Univers!



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5919
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La 5ème Dimension

Message  Francesca le Dim 6 Jan 2013 - 7:16

La 5e Dimension n’est pas un endroit, c’est une Création

Nous créons notre propre réalité. Ceci a été enseigné depuis des milliers d’années et gardé secret dans les sociétés occidentales depuis autant d’années. Aussi, les "autorités d’hier" tentent d’empêcher cette importante information d’atteindre la masse de gens endormis.

La raison pour laquelle cette connaissance a été gardée secrète est que, lorsqu’une personne est endormie (non éveillée spirituellement je veux dire), elle peut être amenée à créer la réalité d’une autre personne par l’utilisation de la peur, de la persuasion, et par des illusions créées si fortement qu’il est difficile de croire que ce n’est pas la réalité.

Mais quand nous pensons à la 5e Dimension, ou toute autre dimension supérieure, nous oublions souvent que la même chose s’y applique.

Dans les dimensions plus subtiles, la matière existe dans une forme plus subtile de matérialité. C’est notre propre création qui détermine ce qui s’y passe, ce dont on fait l’expérience, ou le simple fait d’accéder à cette réalité moins dense. Pour accéder à une dimension plus subtile et plus souple, nous avons besoin de notre conscience et de notre capacité à nous permettre d’être et de créer une réalité moins dense. Nous y arrivons en devenant moins "dense" nous-mêmes (sans jeu de mots Laughing ).

Dû au fait que la 5e Dimension (ou la 4e, ou la 12e, et toutes celles entre les deux) est moins compacte, les gens qui y sont familiers sont plus conscient de leur propre nature et de la nature de leur réalité. Nous sommes "apte à agir" beaucoup mieux que dans la solidité 3D.

Dans les dimensions plus subtiles, pour "utiliser" le pouvoir d’une autre personne, il faut obtenir son consentement conscient. En effet, dans ces dimensions, il reste très peu d’inconscience. Et ce qui reste ne peut pas être utilisé facilement par les autres.

Nous créons la 5e Dimension.
Oui, toutes les réalités physiques sont multidimensionnelles et sont aussi des illusions, mais nous les créons pour faire l’expérience de l’individualité. Ces réalités existent à un même “endroit”, qui est infini. Pourtant, nous choisissons de n’être conscient que d’une toute petite partie du large spectre de la “réalité”. Cette toute petite partie de spectre nous dicte ce que nous expérimentons comme étant "réel".

Les différences entre la 3e, 4e et 5e dimension concernent la responsabilisation personnelle, la subtilité de la matière, et l’aptitude à agir.

Par conséquent, ce dont nous faisons l’expérience dans les dimensions plus subtiles est ce dont nous choisissons de faire l’expérience. Cela n’ "existe" que lorsque nous le créons et que nous plaçons notre attention dans cet espace.

Il n’y a pas de dimension dans l’Unité, parce qu’il n’y a pas de construction unique de l’individualité avec un “autre”, que ce soit une “autre personne” ou un “environnement”.

Du point de vue de l’Unité, les différences entre la 3e et la 5e dimension sont infiniment petites et insignifiantes. Mais de notre point de vue, à partir de ce dont nous sommes conscients, ces deux expériences de l’existence physique ne sauraient être plus différentes.

Qu’est-ce qui reste à faire après avoir élevé notre propre taux vibratoire, celui de la planète, et avoir créé la 5e dimension?

Eh bien, cela dépend de nous.

Mon rôle n’est pas de créer mais de vous inspirer à reprendre notre pouvoir, notre propre autorité sur notre vie, à être le souverain de notre réalité personnelle, de nous montrer mutuellement les outils, les capacités et les aptitudes qui sont à notre portée pour que plus jamais quelqu’un prenne contrôle sur nous sans notre consentement conscient.

C’est notre rôle à tous que de créer le Nouveau Paradigme, la 5e Dimension, peu importe le nom que vous donnez à l’expérience d’une réalité physique subtile.

Quand débuter ? Je dis commencez MAINTENANT! cheers

VOUS êtes le créateur. Commencez à créer cette nouvelle réalité maintenant. Ce n’est pas une destination, c’est quelque chose que VOUS créez aujourd’hui en élevant votre taux vibratoire et en décidant ce que vous voulez créer.

Plus important encore, il ne s’agit pas de dimensions où nous allons, mais plutôt que nous créons activement à chaque instant en élevant notre taux vibratoire, en élevant le taux vibratoire de la planète, et en devenant pleinement conscient de notre intention et de notre énergie dans toutes nos communications avec les autres et avec soi-même. C’est un processus créatif personnel.

Comment nous rendons-nous au point de création consciente?

Nous élevons tout simplement notre vibration personnelle, nous incarnons le nouveau Paradigme.

Comment faire cela?
Trouvez les outils avec lesquels vous êtes en accord. Il y en a des milliers. Wink


Exemple : Si ce que je vous dis résonne en vous, vous pouvez allez voir sur le site de Ascension101.com. Il y a des outils pour vous, pour la planète, pour le collectif humain et pour la matrice entière. Le contenu gratuit de ce site a été consulté par 1,600,000 personnes qui ont consultés les pages 3,362,410 fois. Souvent, ces personnes apprennent ces outils et les enseignent ensuite à d’autres.

Le bouche à oreilles est la façon la plus courante dont ces personnes et moi-même ont trouvé le site Ascension101. Une personne partagera ce qui fonctionne pour elle. De plus, si vous êtes intéressé par votre croissance personnelle, le cours Ascension101 a été spécifiquement conçu pour créer un échange d’énergie en ligne qui ne sera pas seulement bénéfique pour vous par l’expansion de votre attention, l’expansion de votre conscience et par votre ascension, mais aussi pour soutenir le site web de Ascension101 pour que des millions de personnes puissent avoir accès à l’information, à l’inspiration et aux connaissances qui y sont disponibles.


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5919
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: C’est quoi les Dimensions Planétaires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum