La Vie Devant Soi
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% sur le purificateur d’air Dyson Pure Cool Air – Bleu / Gris
229 € 339 €
Voir le deal

Et enfin, se pardonner.

Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Et enfin, se pardonner.

Message  Grenouille le Jeu 27 Fév 2020 - 2:41

J'écris ces lignes comme pour une confession.
Je crois que j'en ai assez de garder tout ces mauvais souvenirs et je me sens fatiguée de devoir essayer de gérer ces émotions.
J'ai cette nuit un souvenir d'actes que j'ai commis étant jeune mère, et même si j'essaie de me justifier et de me pardonner   pour ce que j'ai subit dans mon enfance, ça ne suffit pas à me pardonner. Moralement ce n'est pas pardonnable. Et même si mon fils lui m'a pardonné, je n'y arrive pas moi-même.

J'ai du mal à admettre.
Je ne sais pas s'il faut que ça se réveille et que ça sorte, mais c'est franchement pas vivable.
Je me suis renseignée sur le mk ultra et je ne sais plus quoi en penser. J'aurais tellement envie de revenir comme j'étais avant les tortures, mais je crois que c'est impossible. Je ne sais pas si je dois croire à l'exorcisme, et même, j'ai perdu confiance en l'humain, tellement de faux spécialistes qui ne veulent que l'argent.

Personne n'aime lire ou entendre ça, et j'en suis désolée, mais je ne sais plus ou aller et que faire.
En vérité il ne me reste plus grand chose de ce que j'avais construit materiellement, et j'essaie de ne plus m'y attacher. Ca fait trois fois dans ma vie que j'ai un effondrement materiel. Je ne veux plus rien construire maintenant, de peur de le perdre.

Je me dis que derrière tout ça il y a le rideau qui finira par tomber, mais les années passent et les évènements se succèdent faisant disparaitre petit à petit ma lumiere, en tout cas je le vois comme ça.
J'ai gagné en amour, mais pas veritablement du mien, à cause des mauvaises choses que j'ai faites et que je n'arrive pas à pardonner.
Je ne comprend pas aussi pourquoi ces experiences paranormales m'ont été donné, et que dois-je en comprendre ? Sommes-nous tous dans le même cas ?

Et puis je suis dégoutée de certaines personnes en qui j'avais confiance, qui disaient savoir la vérité et qui m'ont emmené dans leurs croyances. Puis ça aussi ça s'est effondré, et c'est toujours l'argent qui en est la cause.
Je crois que j'ai fini par perdre confiance en l'humain, et je vais me tourner vers Dieu. C'est complètement ridicule de ma part, étant non croyante.... je ne pensais pas devenir encore plus paumée que ce que j'étais.
Mais croire en Dieu me réchauffe le coeur et c'est ce que j'ai grandement besoin.

En tout cas j'ai essayé les expériences et ce qui en ressort globalement en résumé, c'est que notre cerveau et notre imagination sont très liés aux croyances.
Je trouve qu'il est même dangereux de jouer avec, d'essayer de changer ses pensées.
Ca n'a rien résolu pour moi, je crois que je vais arrêter avant de perdre la raison. J'aurais essayé, et maintenant je sais à peu près ce qui est vrai, tangible, possible. Même si je pourrais aller plus loin pour en savoir plus, je sens qu'il faut que je m'arrête.
Je crois que ce qui se passe c'est qu'au fur et à mesure que je nettoie, ça revient de plus belle. Il y a des choses que je croyait avoir réglé, mais les sensations reviennent plus fortes. A ce rythme, je suis en train de m'épuiser à m'en rendre malade.
Je pense que c'est possible pour une personne qui a vécut correctement moralement, mais pour une personne qui a un passé horrible, c'est quasi impossible de s'en sortir seule. Je me suis cru plus forte, mais en vérité je suis faible, ou affaiblie.
A un moment j'ai voulu reprendre une vie à peu près correcte, mais tout les projets que je construisais
tombaient à l'eau au fur et à mesure en grande majorité à cause des lois restrictives et de contraintes que je ne peux pas honorer. Alors j'ai abandonné.

Il me reste peu de choses que je peux faire physiquement, ce sont principalement des actes d'autonomies qui sont encore tolérées par les lois.
J'aurais voulu être là pour le nouveau monde et participer à sa naissance, mais l'accouchement se fera sur des décénies. Et là on est plutôt dans la destructuration, le mélange des ingrédients et l'éclatement des particules. Ca secoue et c'est agréable pour personne.
C'est dans ce magma que je suis en train d'etouffer et de perdre pied.
De toutes façon, quand le nouveau monde va commencer à poindre le bout de son nez, je sais que mon energie ne sera là que pour ça. Mais serais-je encore là ?
J'aurais tellement envie de voir ça parce que j'y étais dans ce monde avant d'ouvrir les yeux, et j'y étais bien avec tout le monde. J'y avait ma place.
Quand j'y pense c'est toujours le même rêve qui me revient, celui où on attendait tous dans la nuit jusqu'à ce qu'un vaisseau arrive et que "Mère" soit là.
Alors ça aussi c'est consternant de faire des rêves forts comme ça et de ne pas y croire completement.
Comme j'aimerais être sure de moi et croire pour de bon à l'un ou à son opposé, mais croire définitivement.
Voila je vous presente ma vie en stand bye sans objectifs, à part celui de faire pousser des graines dans le jardin et de tisser des pochettes en laine.

Je sais que j'attends. Je ne sais pas exactement ce que j'attends et j'aimerais bien le savoir. Peut-être le vaisseau de mes rêves ? L'homme que j'y croise et dont je suis attachée ? Ou moi-même ?
Des fois je me dis que peut-être il n'y a pas de secrets. Que la vie elle est juste là, comme ça, belle et horrible à la fois, et qu'on ne peut pas savoir ce qui nous attends. Que c'est comme ça, c'est tout.
Puis après un rêve particulier je me dis que peut-être pas, qu'en fait il y a une force universelle qui controle tout.
Puis quand le passé me revient comme cette nuit, je me dis qu'on peut imaginer le pire, que rien ne nous protège et qu'il faut se préparer.
Et quand je me souvient de mon EMI, je me dis que le paradis existe, mais qu'il est ailleurs. Et que si j'ai pu voir et sentir tout ça, c'est qu'il est encore possible que je le revive, peut-être eternellement. Et qu'en fait, l'enfer, on le voit et on le vit à travers ce corps. Peut-être.
J'avais aussi parlé de ce truc que je ressentait ces derniers temps à l'endormissement, c'est peut-être une porte pour moi pour experimenter. Si ça fait comme la paralysie du sommeil à une époque, au départ c'était flippant, mais au fur et à mesure que je m'habituais, ça m'a permis de voir et d'entendre des trucs, puis ensuite d'aller au dessus de mon ancien village sans mon corps. Cependant je pense que si j'essaie de le faire avec l'etat d'esprit négatif que j'ai en ce moment, j'ai peur que ce soit une mauvaise experience. Au moment opportun, je verrais bien, il ne faut pas forcer les choses.

En tout cas je sais qu'il ne faut pas fuir ses sentiments. Si le passé revient je l'accueille, même si c'est dur. Surtout que j'essaie de m'aimer, et ça fait l'inverse. Mais à bien y réfléchir, ça parait logique que si je fait ce travail, les souvenirs qui me salissent surgissent pour que je les aide à s'évaporer. Mon mental me dit "comment peux-tu t'aimer avec le mal que tu as fait ?".

Rien que le fait d'avoir écrit tout ça m'a permis de passer ce cap. Je vous jure, c'est horrible ces moments. Je sais que c'est hyper dur pour un enfant battu et violé de vivre sa vie d'adulte, et encore plus quand il reproduit un peu de son mal sur son propre enfant. Moralement dur. Quand on change. Quand on prend conscience.

Je me souviens de ce que j'etais à l'époque. Ca me parraissait normal de reproduire ce qu'on m'avait fait. Pour moi il n'y avait pas de mal.
Et j'acceptait de me faire traiter pareille si je jugeais le mériter. J'ai grandit sur ces exemples.
Quand on commence à apprendre les valeurs morales, c'est une etape à passer que de tout remettre en question. J'ai commencé par la colére contre ceux qui m'ont violenté et abusé pour pardonner. Ca été dur.. Ensuite bien plus tard j'ai commencé à me juger et à essayer de me pardonner.

Peut-être que j'arriverais à trouver la paix intérieure bientot. J'espere.

Merci infiniment à ceux qui m'ont lu sans juger.

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Et enfin, se pardonner. 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 832
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Re: Et enfin, se pardonner.

Message  Plume le Ven 28 Fév 2020 - 9:33

Grenouille je t'ai lue avec beaucoup d'attention.

Je comprends toute la difficulté que l'on a à oublier ce qui a constitué notre Passé avec ses épreuves. Mais, le fait de reconnaître ses erreurs est déjà un grand pas.

J'ai mis dans : Modèles de prières - "Prière brésilienne sur le pardon" en date du 04/07/2019.

Tous tes ressentis ont un impact négatif sur ta santé mais il te faudra sans doute du temps pour y remédier.

Ce qu'il ne faut pas oublier est que tous ceux ou toutes celles qui t'ont porté des préjudices de différentes natures auront à en rendre compte un jour ou l'autre et devront se racheter d'une manière ou d'une autre que ce soit dans cette existence ou dans les futures. Rien n'est perdu. Que cela soit en bien comme en mal le CIEL enregistre tout. La Justice existe.

Cela comprend également les circonstances atténuantes dans des actes que l'on a pu faire et que l'on regrette.

Comme tu viens de si bien de le faire, je te conseille de prendre un cahier et d'écrire sans retenir les mots qui te viendront à l'esprit.  C'est une forme de psychothérapie. Tu es face à toi-même et personne pour te juger.

Tu es un être sensible et dotée de qualités.

Que tu ne crois pas en Dieu (du moins pour le moment) tu peux toujours de rapprocher de ton Ange gardien et de ton Guide qui sont toujours présents et à l'écoute. Communiques avec eux en toute simplicité. Ton Guide t'enverra des messages par rêves ou songes, par intuition. Il emploiera la méthode la mieux appropriée pour entrer en contact avec toi. Ange gardien et Guide sans jamais de jugement. Leur rôle est d'aider.  Et enfin, se pardonner. 413380552  Et enfin, se pardonner. 3621799707

Je me permets de te rappeler que "dans travail sur soi" j'avais mis un sujet le 24/07/2019 pour savoir et comment communiquer avec son Guide.

_________________
Point de limite à l'esprit.
Plume
Plume

Messages : 246
Date d'inscription : 29/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Re: Et enfin, se pardonner.

Message  Grenouille le Ven 28 Fév 2020 - 19:30

Merci du fond du coeur plume pour ta main tendue Et enfin, se pardonner. 2758329009

période de gros doutes en rapport avec les croyances. J'y verrais plus clair avec le temps.
Passe un bon week-end !


_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Et enfin, se pardonner. 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 832
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Re: Et enfin, se pardonner.

Message  Francesca le Sam 29 Fév 2020 - 8:00

Grenouille a écrit:J'écris ces lignes comme pour une confession.
Rien que le fait d'avoir écrit tout ça m'a permis de passer ce cap. Je vous jure, c'est horrible ces moments.
Je me souviens de ce que j'etais à l'époque. Ca me parraissait normal de reproduire ce qu'on m'avait fait. Pour moi il n'y avait pas de mal.
Et j'acceptait de me faire traiter pareille si je jugeais le mériter. J'ai grandit sur ces exemples. Quand on commence à apprendre les valeurs morales, c'est une etape à passer que de tout remettre en question. J'ai commencé par la colére contre ceux qui m'ont violenté et abusé pour pardonner. Ca été dur.. Ensuite bien plus tard j'ai commencé à me juger et à essayer de me pardonner.

Peut-être que j'arriverais à trouver la paix intérieure bientot. J'espere.

Merci infiniment à ceux qui m'ont lu sans juger.

Et enfin, se pardonner. 3995355489 Je te comprends si bien chère Grenouille…. nous passons actuellement par des stades si nouveaux qu’il nous en arrive à ne plus penser qu’en termes de combat… mais ….

Actuellement beaucoup d’entre-nous se sentent effectivement malmenés car nous perdons nos repères pour notre transition alors que le futur n’est pas encore construit et que nous devons tous ré-inventer !!! mais n’est-ce pas illusion pour nous faire réagir autrement ( ??)

Afin de mieux comprendre moi-même ce dont il s’agit, j’ai repris un extrait de la NEWLETTER que j'ai reçue du site de Pamela Kribbe de JANVIER 2020 qui dit ceci :

"Souvent, lorsque « vous travaillez sur vous », en thérapie ou différents modes de soins, vous êtes encore en lutte contre votre part d’ombre, car vous êtes très pressé de trouver des moyens de vous en débarrasser. Mais derrière cette hâte, il y a un irrespect pour le rôle vital que l’ombre joue dans l’univers. Au lieu de jouer et de danser avec ces énergies, vous luttez contre elles et à terme, cela peut vous épuiser car cela prend beaucoup d’énergie de lutter contre soi-même.

Pour démarrer vraiment le processus de guérison, il vous faut lâcher toute notion de lutte ou de bataille entre la lumière et l’ombre à l’intérieur de vous. Respectez réellement vos parts sombres, même celles qui sont violentes ou agressives ne sont pas fonciérement mauvaises. Si vous les approchez avec compassion et un désir sincère d’atteindre leur essence afin de comprendre pleinement de quoi il s’agit réellement, elles vous écouteront, elles viendront à vous comme le ferait un enfant. C’est l’énergie du jugement et de la résistance qui intensifie l’obscurité, tandis que celle de l’acceptation et de la joie crée toujours l’unification.

Ce processus dynamique est quelque chose qui se déploie, non seulement dans notre vie personnelle mais aussi à l’échelle mondiale.
À présent, je vous invite à être très calme à l’intérieur et à respirer tranquillement dans l’abdomen. Détendez-vous et permettez à la lumière que je vous envoie de nettoyer toutes les énergies du stress et du vacarme du monde. Voyez la lumière autour de vous comme une douche et laissez-la emporter le stress, l’anxiété et l’affairement, de façon à ce que vous vous calmiez et commenciez à percevoir à quelle place vous êtes dans ce réseau, ce champ d’énergies auquel vous êtes tous connectés.

Laissez votre conscience descendre dans l’abdomen, dans le pubis, et ressentez qu’il y a là un centre de conscience très bien enraciné et calme, qui ne pense pas beaucoup mais fait l’expérience et sait. Descendez-y et observez d’un regard neuf depuis ce centre et voyez si vous sentez une tension quelque part, peut-être en provenance de l’extérieur vers votre corps. Quand je dis « votre corps », il s’agit en fait du champ d’énergie que vous êtes, de votre aura. Ressentez dans votre être où il y a de l’inquiétude, de la discorde, mais restez dans l’abdomen. Ne réfléchissez pas à ce qui est en train de se passer dans votre être, observez juste et imaginez simplement qu’une douche de lumière coule sur vous et vous lave de la pression ou du stress qui sont là.

Puis revenez au centre de l’abdomen et imaginez que vous êtes dans un réseau d’énergies, que vous êtes un des liens de ce réseau. Regardez autour de vous pour voir les visages des gens avec qui vous avez des liens étroits. Regardez juste de façon neutre qui est là. Prenez une personne qui se distingue pour vous à cet instant et, purement depuis l’abdomen, observez l’échange énergétique entre vous. Voyez s’il y a un équilibre entre donner et recevoir, si cela a l’air correct pour tous les deux ou s’il manque quelque chose
. "

Et enfin, se pardonner. 3995355489

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

Et enfin, se pardonner. Papill10
Francesca
Francesca
Admin

Messages : 6574
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Re: Et enfin, se pardonner.

Message  Obtearon le Lun 2 Mar 2020 - 12:20

Une vidéo proposée par Pac, ce n'est que du ressenti.



Une toute petite correction : "nous créons notre réalité", ce n'est pas tout à fait une création, ce sont justes nos interprétations que nous pouvons modifier.

Par contre il vrai que nos interprétations prennent leur essence dans la réalité, dans le moment nous ne créons pas la réalité, la réalité est là pour que nous ayons cette interprétation.

Aucune inquiétude, tout est la bonne place au bon moment, personne ne peut supprimer l'univers, il est tel que nous l'avons imaginé, tel qu'il s'est lui même imaginé. Nous sommes l'univers, nous sommes une insignifiante partie de l'univers.


Exemple :
Polanski reçoit un césar.

la révolte, l'acceptation, le jugement, la colère, la tristesse, la joie, la peur, ... ?

Où est ce juste :
Spoiler:


Very Happy

_________________
Accepte  sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même. lol!
Obtearon
Obtearon

Messages : 600
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Re: Et enfin, se pardonner.

Message  Grenouille le Lun 2 Mar 2020 - 22:39

"Souvent, lorsque « vous travaillez sur vous », en thérapie ou différents modes de soins, vous êtes encore en lutte contre votre part d’ombre, car vous êtes très pressé de trouver des moyens de vous en débarrasser. Mais derrière cette hâte, il y a un irrespect pour le rôle vital que l’ombre joue dans l’univers. Au lieu de jouer et de danser avec ces énergies, vous luttez contre elles et à terme, cela peut vous épuiser car cela prend beaucoup d’énergie de lutter contre soi-même.

C'est clair ! Et enfin, se pardonner. 2120421403
Merci vous deux I love you

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Et enfin, se pardonner. 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 832
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Re: Et enfin, se pardonner.

Message  Fleur de rose le Mar 24 Mar 2020 - 15:45

bonjour Grenouille, tout d'abord, je comprends, tu as toute ma compassion ; je voulais te dire que c'est très bon signe;
c'est lié à ton désir d'évolution- lié à un choix que tu as dû faire entre le bien et le mal ;-- ca parait manichéen, mais je ne trouve pas d'autres mots....
cela relève d'une "décision"...que tu as dû prendre...
cette décision...
-cela correspond à une phase d'évolution, inscrite dans les cieux, par laquelle ceux d'en haut peuvent savoir si on a passé cette petite porte étroite (vers eux et le "Royaume des Cieux")  ; chez certaines personnes, c'est un moment de vie poignant,  accompagné d'un remords tel, qu'il semble alors qu'il ne reste rien d'autre à faire que de mourir....peu importe ce qu'on a fait (hé alors, Saul avait envoyé à la mort des tas de Chrétiens, n'est-ce pas ? un Saint célèbre avait auparavant tué ses parents, une grande sainte était une grande pornographe auparavant....etc...etc...)...
...le divin ne juge pas comme nous le bien et le mal, et pour lui, le bien, c'est la pierre 'achoppement par laquelle on pourra s'élever vers lui....
(et aussi de cette façon, avec les larmes, si ce moyen est le meilleur) cela crée une forte aspiration vers le haut, qui mobilise la kundalini...en suivant sa montée céleste elle purifie un à un les chakras ;
et le problème, c'est souvent très, très, douloureux....car au fur et à mesure de sa montée, pour se libérer (et nous libérer), elle libère aussi nos mémoires....(souvenirs enfouis, (les plus pénibles, souvent, et aussi inavoués jusque là à soi-même et brusquement révélés, et de plus, les mémoires de notre entourage, avec non seulement les choses sues, quoique oubliées depuis, mais également les choses qu'on  ne savait pas, dont, notre impact jusque là ignoré sur les autres...et pas seulement positif !) effectivement cela ressemble par ces aspects, à une nde par éclairs (brusques révélations, coups sur la tête ! )
Cela n'est pas un acte commandé de  l'extérieur, par quelqu'un qui viendrait nous  le faire, c'est notre propre désir de perfectionnement qui crée ce mouvement de montée irrésistible, en spirale, et qui purifie, puis consolide chaque chakra, autant qu'on puisse le supporter....et ne passe à l'étape suivante que lorsque la précédente est finie.....(ce qui fait comme un apparent retour en arrière (en apparence seulement, en fait, c'est bien un renforcement du caractère qui s'accomplit...on se solidifie, au sens premier, on devient plus solide....).... bon il ne faut pas se décourager...
tiens bon surtout....
Pour ton sentiment de culpabilité, tu peux travailler à en guérir (et c'est absolument  nécessaire que tu te pardonnes à toi-même) Le pardon à toi-même est un pas important, à partir du moment où en plus tu as demandé pardon, et as été pardonnée....
en fait j'ai ces formules à répéter tirée de ("un cours en miracles", visant à l'auto pardon...elle paraissent étranges, mais il ne faut pas trop analyser, il faut juste que tu  lises l'explication, et dises sincèrement les mots indiqués, et cela marche)
les voici ; (extraits de UCEM) Chaque fois que la douleur de la culpabilité semble t'attirer, souviens-toi que si tu lui cèdes, tu te décides contre ton bonheur,  et tu n'apprendras pas comment être heureux.
Dis-toi donc, doucement, mais avec la conviction née de l'Amour de Dieu et de Son Fils :
"Ce que j'éprouve, je le rendrai manifeste. Si je suis non coupable, je n'ai rien à craindre.
Je choisis de témoigner de mon acceptation de l'Expiation, et non de son rejet.
Je voudrais accepter ma non-culpabilité en la rendant manifeste et en la partageant.
Que j'apporte au Fils de Dieu la paix qui vient de Son Père."

À chaque jour, à chaque heure et à chaque minute, même à chaque seconde, tu décides entre la crucifixion et la résurrection; entre l'ego et le Saint-Esprit. L'ego est le choix pour la culpabilité; le Saint-Esprit, le choix pour la non-culpabilité.

et aussi, suivant ce que tu ressens le mieux cette autre formule, (et explication)
Le salut requiert que tu acceptes une seule pensée : tu es tel que Dieu t'a créé et non ce que tu as fait de toi-même. Quel que soit
le mal que tu penses avoir fait, tu es tel que Dieu t'a créé. Quelles que soient les erreurs que tu as faites, la vérité à ton sujet reste inchangée. La création est éternelle et inaltérable. Ton impeccabilité est garantie par Dieu. Tu es et seras à jamais exactement  tel que tu fus créé. La lumière, la joie et la paix demeurent en toi parce que Dieu les a mises là.
Pendant nos périodes d'exercice plus longues aujourd'hui, qui seraient le plus profitables si elles étaient faites durant les cinq premières minutes de chaque heure de veille, commence par énoncer la vérité sur ta création :
"La lumière, la joie et la paix demeurent en moi.
Mon impeccabilité est garantie par Dieu"
.

tu peux retourner en pensée la même formule à une personne qui t'a blessée ; ou à laquelle tu as du mal à pardonner ; "La lumière, la joie et la paix demeurent en toi.
Ton impeccabilité est garantie par Dieu"

En fait, pour plus de précision, en ce qui concerne le "cours en miracles", il n'y a pas de "mal", mais "erreur" à corriger; l'"expiation" n'est pas une punition, mais une "correction" de l'erreur faite.
je pense que cela va aussi dans le sens de ce qu'on t'a dit plus haut dans ce forum ; continuer de transformer en fait ce matériel de souffrance, de le rendre utile, d'en faire un outil pour toi
amicalement à toi

Fleur de rose

Messages : 50
Date d'inscription : 28/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Re: Et enfin, se pardonner.

Message  Grenouille le Mar 24 Mar 2020 - 20:17

Fleur de Rose merci Et enfin, se pardonner. 2758329009
Dure période que celle là qui précipite tout.
J'ai l'impression qu'on a plus le temps d'hésiter, qu'il faut prendre le chemin qu'on a choisi sans possibilité de retour en arrière. C'est assez violent.
Je m'en sors en priant mon guide à tout moment de me donner la force et j'ajoute cette prière que tu as partagé.
Merci merci merci à toi Et enfin, se pardonner. 2758329009

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Et enfin, se pardonner. 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 832
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty c'est dur de lire ça..

Message  falta56 le Sam 28 Mar 2020 - 10:19

Bonjour Grenouille,
Wouah..., mince, tu n'as pas le droit d'être si dure avec toi même....
On a tous fait des bêtises dans la vie qu'on regrette mais comme dit plus haut, on reste qui on est au fond de nous. Amour.
Courage ma grande !!
Comme me disait mon guide : la vie est facile !!!

je te sers fort dans mes bras et t'envoie tout plein de bonnes énergies.

falta56

Messages : 5
Date d'inscription : 11/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Et enfin, se pardonner. Empty Re: Et enfin, se pardonner.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum