Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Dim 24 Juin 2012 - 17:57

Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, parle du sida...

A la question d’un journaliste « si l’on possède un bon système immunitaire naturel est-il possible de guérir du sida, » Luc Montagnier répond « oui », c’est une question d’ « hygiène » et de « nutrition » affirme-t-il.




http://www.dailymotion.com/video/xbrwl7_urgent-sida-luc-montagnier-avoue-on_news


Certains scientifiques qui ont pris acte de ses propos ont expliqué qu’il faut manger essentiellement et presque uniquement des fruits pour arriver à un tel résultat, seule cette sorte d’alimentation consoliderait le plus le système immunitaire. L'information reste à confirmer car Luc Montagnier parle juste d'alimentation saine. Les instances officielles taisent cela car les lobbys pharmaceutiques s’écrouleraient, puisque si un tel mode de vie alimentaire permanent peut guérir du sida comme l’affirme Luc montagnier, alors les autres maladies en grande partie seraient résolus, et le marché des médicaments s’écrouleraient lourdement, il serait pratiquement anéanti puisque les gens ne recouraient quasiment plus aux médicaments.

Le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, « découvreur » du virus du sida n'est plus vraiment médiatisé, et pour cause, sa révélation sur le sida n'arrange pas les lobbys pharmaceutiques qui gagnent beaucoup d'argent sur cette maladie, mais j'y reviendrai plus loin. En attendant, il s'exile en Chine pour lancer un « nouveau mouvement scientifique » dans un institut éponyme.

Parmi les derniers exemples en date, le professeur Luc Montagnier, qui annonce, dans un entretien accordé en décembre 2010 à la revue scientifique américaine Science, qu'il s'exilait, à l'âge de 78 ans, en Chine pour échapper à « la terreur intellectuelle » qui pénalise la recherche en Europe.

Biologiste, virologue et co-lauréat du Prix Nobel avec Françoise Barré-Sinoussi pour avoir découvert en 1983 le VIH, le virus responsable du SIDA, Montagnier, annonce qu'il prendra la direction d'un institut portant son nom à Shanghaï, pour « travailler sur un nouveau mouvement scientifique à la croisée de la physique, de la biologie et de la médecine. L'objectif principal sera le phénomène d'ondes électromagnétiques produites par l'ADN dans l'eau. Nous étudierons aussi bien la base théorique que les applications possibles en médecine ».


Lorsque la revue Science lui demande de quelles ondes il s'agit, Montagnier répond : « Ce que nous avons trouvé c'est que l'ADN produit des changements structurels dans l'eau qui persistent lors de dilutions élevées, et qui conduisent à des signaux de résonance électromagnétique détectables. Tout ADN ne produit pas systématiquement des signaux détectables avec notre dispositif. Les signaux à haute intensité proviennent d'ADN bactérien et viral ».

Science : « Ne pouvez-vous pas poursuivre vos recherches en France ? »

Luc Montagnier : « Je ne dispose pas de beaucoup de financement ici. A cause des lois françaises sur les retraites, je ne suis plus autorisé à travailler dans une institution publique. J'ai sollicité des financements d'autres sources, mais on me les a refusés. Il existe une espèce de peur sur cette question en Europe. On a peur de les publier à cause de la terreur intellectuelle de la part de ceux qui ne les comprennent pas ».

Revenons-en à cette fameuse déclaration sur le SIDA, une interview dans laquelle il explique que cette maladie se soigne en fait très bien, Il annonce en effet la fin de la supercherie très lucrative du SIDA qui en plus d'avoir conduit à la mort médicamenteuse des millions d'êtres humains à travers le monde, rapporte encore des milliards de dollars !

Il annonce donc publiquement « que l'on peut guérir du SIDA », une vraie bombe atomique pour la recherche qui est en train de concocter un bon vieux vaccin histoire de continuer à ramasser des milliards d'euros !





Biographie de Luc Montagnier


Luc Montagnier est un biologiste virologue français, né le 18 août 1932 à Chabris, dans l'Indre. Le 6 octobre 2008, il est co-lauréat duPrix Nobel de physiologie ou médecine avecFrançoise Barré-Sinoussi, pour leur découverte en 1983 du VIH, le virus responsable du SIDA.

Il est professeur émérite à l'Institut Pasteur, où il a dirigé, de 1972 à 2000, l’Unité d’Oncologie Virale, directeur émérite de recherche auCentre national de la recherche scientifique3et ancien professeur à l'Université de New-York. Il est membre des Académies des Sciences et de Médecine.

En 2010, Luc Montagnier a annoncé qu'il prenait la direction d'un nouvel institut de recherche en Chine à l'université Jiaotong de Shangai, il poursuivra ses recherches sur l'ADN à de très hautes dilutions.



Engagements publics



Se disant agnostique, il milite pour que les religions ne refusent pas les apports des sciences. De façon plus large, il lutte contre les injustices. Il a lancé le premier Sidaction aux côtés de Line Renaud en 1994. Mais pourquoi n’avoir rien dit à cette époque ?

Luc Montagnier est lauréat de la Médaille d'argent du CNRS, il a reçu le prix Albert Lasker en 1986, les Prix Galien, Jeantet, Korber, et le Prix Prince des Asturies de science avec Robert Gallo en 2000. Le 6 octobre 2008, il est corécipiendaire du prix Nobel de médecine avec Françoise Barré-Sinoussi pour ses travaux sur le virus du sida, dont la « découverte a été essentielle à la compréhension actuelle de la biologie de cette maladie et à son traitement antirétroviral », selon le comité Nobel.

Il est Grand Officier de la Légion d'honneur depuis le 1er janvier 2009 et commandeur de l'Ordre national du Mérite, membre de l'Académie nationale de médecine et de l'Académie des sciences. Il est directeur de recherche émérite au CNRS et professeur émérite à l'Institut Pasteur.



WikiStrike demande que plus d’explications soient fournies, que les journalistes muets depuis des années regardant tranquillement des millions de morts qui pourraient apparemment être considérablement réduits fassent pour une fois leur travail. Ici Luc Montagnier parle en personne, ce n'est pas un fake, cette information est capitale, et les mots manquent pour exprimer le dégout profond que nous ressentons pour le silence coupable et génocidaire des "élites" de ce monde.

Luc Montagnier, que le médecin prix Nobel de médecine pour avoir découvert le sida fasse une telle révélation, et qu’un silence de plomb continue de régner, est absolument inacceptable.

WikiStrike demande à tous de faire partager cet article de la plus haute importance, et d’en informer surtout les malades du sida en premier lieu pour qu’ils se mobilisent et agissent en fonction de ces nouveaux éléments.

La justice existe, il suffit de se battre pour elle.

Si vous ne changez pas en vous-même, alors ne demandez pas que le monde change.


Ghisham Doyle pour Wikistrike

SOURCE http://www.wikistrike.com/article-luc-montagnier-prix-nobel-de-medecine-parle-du-sida-107331994.html


Dernière édition par Lydie le Mar 26 Juin 2012 - 8:07, édité 1 fois

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Dim 24 Juin 2012 - 21:19


http://www.dailymotion.com/video/xqpiub_sida-un-traitement-preventif-bientot-sur-le-marche_news

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Lun 25 Juin 2012 - 9:00

Plus je cherche plus ça devient écoeurant !


http://www.dailymotion.com/video/xmq1ka_sida-les-10-gros-mensonges-un-vaccin-de-rappel-contre-propagande_news


HOUSE OF NUMBERS

Sous titrage en français, pour voir la suite cliquer sur la vidéo proposée à la fin

http://www.dailymotion.com/video/xfvmjx_doc-exclusif-inedit-sida-la-choquante-verite-h-of-n-pt1_news


_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Invité le Lun 25 Juin 2012 - 9:16

Le SIDA comme le cancer sont des maladies très lucratives.
Si demain on les soignait , y aurait pleins de services qui fermeraient, pleins de gens au chômage et des laboratoire en faillite.

Il y a aussi, un bon truc pour nous immunisé , c'est de pratiquer l'urinothérapie.
Certains sidaïques ont déjà essayé cette technique millénaire, ( moi aussi, mais je n'ai pas le SIDA ), et ils ont des résultats incroyables.
Mais voilà, pour pratiquer l'urinothérapie ou Amarolie, il faut avoir une bonne hygiène de vie.

Quelques témoignages ici

http://positivement-votre.forumactif.com/t2088-amaroli-urinotherapie-la-therapie-par-lurine-temoignages-sida

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Lun 25 Juin 2012 - 9:57

Merci Coco c'est très intéressant !


_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Francesca le Lun 25 Juin 2012 - 11:27

Le Sida Virtuel
Lettre ouverte de Richard Sünder à Yves Lignon


Cher Yves Lignon,

Vous me dites que vous aimeriez en savoir plus sur le fait que Peter Duesberg, trois prix Nobel, dont Kary Mullis, de très nom-breux médecins comme David Rasnick et Michel Henrard et des sidéens, déclarés depuis seize ans mais qui ont cessé tout traitement médical et se portent comme un charme, et les membres de l'«association pour la réévaluation du HIV comme cause du sida», soutiennent que le traitement à l'A. Z. T. cons-titue un génocide thérapeutique, car les victimes sont mortes de ce poison et de l'effet nocebo.

Je ne peux pas développer cette thèse dans un bref message. Ce que je peux dire ici, c'est que le virus du sida a été fabriqué de toutes pièces, à partir d'un patchwork d'A.D.N. de prov-nances diverses (la carte du prétendu virus en une seule pièce n'existe pas), par Montagnier et par Gallo qui a trafiqué les échantillons de Montagnier. Mais personne n'a jamais découvert le prétendu virus dans le corps d'aucun "malade". On n'a jamais découvert que des anticorps aux tests, dont le principal est fabriqué par Western Blot. Or Western Blot, comme tous les fabricants de ces tests - aussi peu fiables que les tests psychologiques - indique dans la notice : "Attention, si vous êtes positif au test, cela ne veut pas dire que vous ne soyez pas né-gatif et, si vous êtes négatif, cela ne veut pas dire que vous ne soyez pas positif " ! On se demande si c'est du Jarry ou du Coluche.

Car il faut savoir qu'il existe 70 facteurs qui peuvent vous rendre positif au test, alors que vous n'êtes infecté d'aucun virus – jamais isolé – du sida. Parmi ces facteurs : la grippe ! Dans toutes les maladies virales, par exemple la grippe, l'activité duvirus, en phase finale, est intense, les virus se comptent par milliards. Dans le cas du sida, en phase finale, l'activité du virus est soit quasi-nulle, soit nulle ! Et on n'a jamais trouvé un seul virus. Ce qu'on appelle sida n'est pas une maladie spécifique. C'est un ensemble de 30 maladies bien connues, dont la diarrhée ! En d'autres termes, il n'y a pas de symptômes spécifiques du sida. Les symptômes sont ceux des 30 maladies connues. Ainsi, à l'heure actuelle, en Afrique, où l'on n'utilise pratiquement pas les pseudo tests qui coûtent trop cher pour les "sous-développés", sont déclarés sidéens des gens qui ont la diarrhée depuis une semaine et qui toussent depuis quinze jours ! En Occident, on soigne la diarrhée avec des constipants. En Afrique, on la soigne avec de l'A.Z.T., dès que le patient est également affecté d'une toux persistante parce qu'alors il est déclaré sidéen. Pourquoi ? Pour écouler les stocks d'A.Z.T. dont l'Occident ne veut plus, parce qu'on a compris, après douze ans d'emploi, que l'A.Z.T. détruisait le système immunitaire des patients.

Tout le monde croit que l'A.Z.T. a été inventé contre le sida. Pas du tout ! L'A.Z.T. est un composé chimique (azothymidine) qui a été développé comme agent chimiothérapeutique contre le cancer, il y a trente ans. La chimiothérapie consiste à tuer toutes les cellules en croissance dans le corps, y compris bien sûr les cellules cancéreuses qui sont en croissance perpétuelle. Beaucoup sinon la plupart des cancéreux ne survivent pas aux traitements qui détruisent les agents du système immunitaire. L'A.Z.T. a été abandonné dans le traitement du cancer il y a trente ans en raison de sa toxicité, euphémisme médical signifiant qu'il s'agit d'un poison mortel. Une expérience de 1964 sur des souris cancéreuses montrait la foudroyante efficacité de l'A Z.T. dans la destruction des cellules nouvelles, aussi bien saines que cancéreuses. Les souris mouraient en quelques jours. Le produit fut mis au rancart. Mais, en 1984, vingt ans plus tard, l'entreprise pharmaceutique américaine Burroughs & Wellcome (depuis devenue Glaxo-Wellcome), soucieuse de rentabiliser ses vains investissements dans l'A.Z.T. a soudain eu l'idée de ressortir la mortelle guenille. Puisque, de toute façon, les malades devaient mourir, quelle importance ! Ce pouvaitêtre l'occasion d'améliorer le produit.

Les flacons de 25 mg portent une étiquette où figure une tête de mort avec deux tibias croisés. Et on en administre de 400 à 1200 mg par jour aux malades. Alors, bien entendu, ça stimule le système immunitaire, les T4 remontent pour tenter de neutraliser le poison. Mais, au bout d'un certain temps, ça tue tous les T4 ! L'A.Z.T. conjugué à l'effet nocebo du verdict de mort ("Vous êtes séropositif, dans cinq ans vous serez mort !") est la véritable cause de la mort. C'est pourquoi Peter Duesberg et beaucoup d'autres parlent de génocide thérapeutique et c'est pourquoi l'Occident ne veut plus de l'A.Z.T. que Glaxo-Wellcome a pourtant imposé encore dans les trithérapies que, Dieu-merci, la plupart des patients ne supportent pas. Et lecommis-voyageur-visiteur-médical Clinton cherche à l'imposer au Tiers-monde.

A propos de l'effet nocebo, je rappellerais ce fait - dont je cherche la référence et qui devrait vous intéresser, Yves Lignon, à propos du pouvoir de l'autosuggestion - : un homme, qui s'était enfermé par mégarde dans un camion frigorifique est mort de froid en présentant tous les symptômes d'une personne morte de froid. Eh oui, mais la réfrigération n'était pas branchée parce que la chambre du camion était vide !

Il paraît qu'il existe plusieurs cas de ce genre. Si quelqu'un a les références, je suis preneur. Le sida est la première maladie virtuelle de l'Histoire de la médecine, le véritable et ultime triomphe de Knock. Les malades meurent d'une maladie imaginaire qui n'existe pas. En fait, le sida a été fabriqué de toutes pièces par les médecins, notamment par Robert Gallo (qui n'a pas été accusé de forfaiture et de fraude de patente que parce que le gouvernement américain a modifié la législation) et par l'industrie médico-pharmaceutique, notamment le puissant Glaxo-Wellcome, fabricant de l'A.Z.T. et par les fabricants de tests, parce que tous ont immédiatement vu l'intérêt financier d'une épidémie, dont on soutenait, au milieu des années 80 qu'elle pouvait décimer la moitié de l'humanité dans les 30 ans à venir. Vingt ans plus tard, non seulement la moitié de l'humanité n'a pas été décimée mais encore l'épidémie est en pleine et stupéfiante régression, sans qu'on puisse l'expliquer. On prétend que c'est à cause des préservatifs. Mais l'usage des préservatifs ne s'est pas accru puisque toutes les maladies vénériennes sont en pleine expansion ! Selon les statistiques 1996 du Centre de contrôle des maladies (Etats-Unis), le nombre total d'Américains séropositifs n'a pas augmenté depuis 1985, année de la mise en service du premier test, bien que le nombre des individus testés ait augmenté de plusieurs centaines de milliers chaque année (et les millions de dollars de l'industrie pharmaceutique avec). En1995, le centre a admis que le nombre des séropositifs était inférieur d'au moins 35% à ce qu'il avait prétendu jusque-là. Sous la pression de questions embarrassantes, il a été contraint d'avouer qu'il avait caché la vérité par crainte d'une réduction des budgets alloués à la recherche.

Chaque année, 550.000 Américains meurent du cancer. Ce chiffre est presque le double du total des morts du SIDA depuis 1983 ! Vous lisez bien "du total des morts du sida depuis 1983" ! Nous prendrait-on pour des c. ?

Pour prouver l'inanité de la théorie du VIH, le Dr Robert E. Willner, auteur d'un ouvrage sur le sida intitulé "L'Escroquerie du sida", n'a pas hésité, en 1999, à s'inoculer, à l'aide d'une seringue, du sang de Pedro Tocino, un hémophile séropositif, en direct à la télévision espagnole. On a répandu la rumeur que l'Afrique était ravagée par le sida. Mais, selon l'Organisation mondiale de la santé, le nombre total de sidaïques (s'il s'agit d'un génocide, c'est le terme qui convient) est inférieur en Afrique au nombre total des sidaïques des États-Unis, alors que l'Afrique compte 650 millions d'habitants, soit plus du double de la population des États-Unis. A propos de la "terrible épidémie de sida" qui a ravagé l'Afrique, le LondonTimes a publié un article intitulé : « L'épidémie qui n'a jamais existé. »Le sida est l'objet d'une vive controverse dans de nombreux pays, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne mais pas un mot à ce sujet dans le royaume de la pensée unique : la France.

La preuve que le sida n'existe pas ? On a trouvé des échantillons d'A.D.N. d'un Zaïrois, qui avaient été prélevés en 1956. Passés au test ils se sont révélés positifs. Par conséquent, le prétendu virus jamais isolé (celui qui l'aurait isolé aurait eu le prix Nobel) du sida était présent en Afrique tout près de 30 ans avant l'épidémie.

Conclusion : l'Afrique était contaminée depuis 30 ans sans que le sida y ait provoqué la moindre épidémie ni brutalement décimé les populations. Quelqu'un peut-il alors me dire pourquoi pendant 30 ans aucun Africain n'est mort du sida, qui n'était alors pas censé exister et pourquoi, soudain, 30ans plus tard, grâce à des statistiques truquées et au fait qu'on y déclare sidéen quelqu'un a qui la toux et la diarrhée, les partisans du VIH soutiennent qu'une épidémie ravage l'Afrique et que les Africains mourraient du sida alors qu'ils ne meurent que de la malnutrition et des affections spécifiques aux pays du Tiers-monde ? En particulier le stress du non-emploi, de la misère et de la quasi-famine qui provoque l'émigration. Toute maladie est toujours le produit d'un stress. Les gens non stressés ne tombent pas malades, leur système immunitaire fonctionne et leur cerveau contrôle les virus et les bactéries (c'est d'ailleurs pourquoi les épidémies de grippe ne frappent pas tout le monde, comme elles le devraient s'il était exact que le seul facteur de la grippe est le virus, ce qui est évidemment faux puisque tout le monde ne l'attrape pas).

C'est toute la médecine qui est à revoir car, aux mains des puissances financières, elle est devenue une gigantesque es-croquerie aux mains du Docteur Knock. Je m'arrêterai là mais ceux que le sujet intéresse peuvent consulter le site de Mark Griffiths, séropositif depuis seize ans qui a abandonné tout traitement médical et se porte comme un charme, le site "Re-thinking aids" et même mon propre site (qui n'est pas encore intégralement lisible sur PC, alors qu'il est lisible sur Mac, mais qui devrait l'être dans les 15 jours qui viennent). Voici l'U. R. L. de Mark Griffiths. Il y a également une pétition de soutien au président de l'Afrique du sud, M. Mbeki, qui a convoqué en mai, à Pretoria, une conférence internationale sur le sida, avec les partisans de la thèse officielle et les contestataires, notamment Peter Duesberg et même Montagnier, qui semble en train de virer sa cuti. Une nouvelle conférence se réunira à Pretoria en juillet. Mais on n'en dira rien en France. Sauf surInternet qui, Dieu merci, n'est pas français.

http://perso.wanadoo.fr/sidasante/critique/mbekiamc.htm
http://www.rethinkingaids.com
http://www.pansemiotique.com (ou net ou org)
et http://www.psychobiologie.com (ou net ou org)
Votre opinion m'intéresse, cher Yves Lignon. Ainsi que celle de ceux que le sujet intéresse.
Cordialement ,
Richard Sünder

Vos réactions sur cet article / http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?findpost=0

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5838
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La fabuleuse guérison de Louise L. Hay

Message  Francesca le Mar 26 Juin 2012 - 6:22



Louise L. Hay était une jeune femme qui venait à peine de terminer ses études, lorsqu’on lui a annoncé qu’elle souffrait d’un cancer du col utérin et que sans une intervention chirurgicale et une chimiothérapie, elle allait mourir.

Louise était réticente à passer sous le bistouri et à se faire injecter des substances chimiques dont les effets secondaires étaient potentiellement toxiques. Elle a plutôt décidé d’essayer d’autres méthodes. Après avoir fait une recherche sur l’impact des aliments sur la santé, elle a décidé de changer son alimentation. Elle s’est également intéressée aux liens qui existent entre le corps et l’esprit, ce qui lui a permis de découvrir comment ses pensées, ses émotions et ses attitudes pouvaient exercer une profonde influence sur sa santé physique.

Tout en poursuivant ses recherches, Louise a également découvert qu’elle avait été victime d’agressions sexuelles et que par conséquent, cette partie du corps lui inspirait de la honte et du ressentiment. Après avoir exploré ces vérités intérieures à propos d’elle-même, elle a compris qu’il était tout à fait logique que le cancer soit apparu à cet endroit.

Lentement, au fur et à mesure que Louise apportait des changements positifs à son alimentation, à son style de vie et à ses attitudes et qu’elle apprenait à prendre soin d’elle en pensées, en mots et en actions, son cancer a disparu et n’est jamais revenu. Elle profite depuis d’une santé resplendissante et est devenue une enseignante et une guérisseuse extraordinaire.

Dans son travail de guérisseuse, Louise a constaté que dans plusieurs cas, la façon dont une personne traite son corps est un reflet de la façon dont elle se traite elle-même. Cette interaction a une grande influence sur notre système guérisseur et notre santé. Par exemple, quand nous avons une vision positive de nous-mêmes et de notre corps, nous avons tendance à le traiter avec douceur et bienveillance. Cela nous motive à bien manger,
à faire de l’exercice, à nous reposer et à dormir suffisamment. Ces comportements aident à renforcer et à fortifier notre système guérisseur et à nous garder en santé. Quand nous sommes en colère envers la vie et que nous éprouvons du ressentiment envers nous-mêmes et envers les autres, nous avons tendance à nous tourner vers des activités autodestrutrices qui sont néfastes pour notre corps. Ces comportements imposent
une surcharge de travail à notre système guérisseur et ouvrent éventuellement la porte à la maladie.

Louise est l’auteure de plusieurs best-sellers. Son premier et son plus célèbre est
« Vous pouvez guérir votre Vie », un livre basé sur sa propre expérience de guérison.


Nos Points de Pouvoir

1. Nous sommes responsables de nos expériences.
2. Chacune de nos pensées crée notre avenir.
3. Nous sommes tous confrontés à des schémas nocifs de ressentiment,
de critique, de culpabilité et de haine de nous-mêmes.
4. Ce ne sont que des pensées et les pensées peuvent être changées.
5. Nous avons besoin d’abandonner le passé et de pardonner
à tout le monde, y compris à nous-mêmes.
6. L’approbation de soi et l’acceptation de soi dans le présent
sont les clés des changements positifs.
7. Le point de pouvoir est toujours dans le moment présent.

Lorsque nous changeons notre façon de penser, nous pouvons changer notre vie !!!

Texte extrait du livre : La Guérison Extraordinaire de Art Brownstein M.D.
http://www.amazon.fr/La-gu%C3%A9rison-extraordinaire-Lincroyable-gu%C3%A9risseur/dp/2896675000

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5838
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Mar 26 Juin 2012 - 8:06

C'est extraordinaire ce témoignage, ça confirme mon point de vue que nos pensées, nos émotions et notre mode de vie sont responsables de notre état de santé.

PS : J'ai changé le titre du post en "Guérir du Sida et du Cancer c'est possible ?", car finalement la finalité des deux maladies se ressemblent.

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Mar 26 Juin 2012 - 8:25

Témoignage de guérison d'un cancer du foie en phase terminale avec la cure breuss


http://youtu.be/g9HjB1RQ_44

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Mar 26 Juin 2012 - 8:43

Conférence David Servan-Schreiber 11/2009

Voici quelqu'un que j'aime beaucoup, hélas il est parti, mais à sa manière il a fait beaucoup pour ouvrir les esprits. La conférence est intéressante car elle parle du pourquoi le cancer a pris autant d'ampleur et met le doigt sur l'alimentation qui a changé dans sa composition depuis l’industrialisation. Son site http://www.guerir.org/ existe toujours, on y trouve des conseils, des vidéos ....


http://www.dailymotion.com/video/xcyeej_conference-david-servan-schreiber-1_news

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Mar 26 Juin 2012 - 10:43

Voici une autre conférence de David Servan-Schreiber, elle ressemble à la première mais aborde un peu mieux le stress émotionnel et parle du EMDR qui est remplacé peu à peu par l'EFT. Techniques qui permettent rapidement de se soulager de blessures qui provoquent une aggravation et même parfois sont à l'origine de pas mal de maladies.


http://www.dailymotion.com/video/x8wz85_david-servan-schreiber-conference-a_news

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Flamme Violette le Mar 26 Juin 2012 - 21:35

Je suis certaine que guérir du cancer ou de toute autre maladie est tout à fait possible et de manière presque instantanée . Je n'ai aucun doute là dessus . Quand le "malade" a pris conscience de la "cause réelle" de la maladie et qu'il "change" tout est possible.....
Flamme Violette

_________________

avatar
Flamme Violette

Messages : 496
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Invité le Mer 27 Juin 2012 - 8:21

Flamme Violette a écrit:Je suis certaine que guérir du cancer ou de toute autre maladie est tout à fait possible et de manière presque instantanée . Je n'ai aucun doute là dessus . Quand le "malade" a pris conscience de la "cause réelle" de la maladie et qu'il "change" tout est possible.....
Flamme Violette

exact, dans le futur, on en sera tous capable.
j'ai hâte , pour que cette médecine lucrative n'existe plus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Mer 27 Juin 2012 - 8:47

Pareil
Du moment qu'on fait attention au physique, qu'on prend soin de son véhicule et qu'on prend conscience que notre émotionnel et pensées nous rendent malade aussi. L'équilibre se fait

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage de guérison

Message  Francesca le Mer 4 Juil 2012 - 19:22

Je partage avec vous ce beau témoignage de guérison de mon infolettre de ce jour...
ça tombe à pic, car je viens justement de visiter ma collègue atteinte de cette maladie ; et ça fait du bien car ce sont quelques propos que j'ai tenu avec mon amie !!!

en voici le texte de ce témoignage :

Voici mon histoire qui, je l'espère, peut inspirer des gens et les aider à augmenter leur énergie et leur vitalité.

Il y a huit ans, j'ai eu un cancer du sein et un an avant mon mari apprenait qu'il avait un cancer de la prostate.
J'ai suivi quelques traitements de chimio, le protocole était de 8 traitements mais j'ai arrêté au bout de 3. J'ai continué à me soigner en prenant du Essiac à tous les jours, en suivant aussi des traitements en homéopathie et je faisais et je fais toujours beaucoup de méditation pour faire arrêter le mental qui joue plus que souvent de bien vilains tours.

Mais j'étais à plat, vidée complètement et je me demandais sérieusement si un jour j'allais m'en sortir. Je savais que j'étais guérie mais que faire pour retrouver ce goût de vivre, cette énergie et j'ai prié et j'ai demandé de l'aide et surtout je me suis abandonnée à cette énergie intelligente universelle et j'étais certaine qu'elle allait m'apporter une solution.

Et j'ai vu une émission à la télé ou l'on parlait d'alimentation vivante, alimentation crue comme on l'appelle communément. J'ai su tout de suite que c'était ma réponse. Alors je me suis achetée un Vitamix et j'ai commencé à me faire des smoothies verts et j'ai lu tous les livres de Victoria Butenko à ce sujet. Et je ne mangeais que des fruits, des légumes, des noix de toutes sortes et je faisais plein de germination. Je cultivais mes graines de tournesol, mon sarrazin, mes pois verts.... et j'ai changé tous mes produits de beauté et mes produits d'hygiène personnelle pour des produits naturels sans aucun agent chimique et la même chose pour les produits de nettoyage. Mais l'énergie ne revenait pas vite et je tirais toujours de la patte et mon mari n'en menait pas large comme on dit en bon français.

Il y a quatre ans j'ai assisté à un festival d'alimentation crue et j'ai eu l'occasion de rencontrer Brian Clément,
le directeur de l'Institut Hippocrate en Floride qui parlait de l'importance des jus verts avec un bon extracteur de jus et surtout de l'importance de cultiver et de boire du jus d'herbe de blé. Alors mon mari et moi nous nous sommes dit que nous avions fait tellement de changements dans notre vie, qu'un de plus ne nous ferait pas de tort. Alors bien équipés d'un extracteur de jus avec une vis sans fin (twin gears) qui retarde l'oxydation et surtout ne détruit pas les enzymes avec la chaleur, nous sommes partis pour une autre belle aventure. J'ai lu tous les livres du Dr Norman Walker et surtout celui sur le pouvoir des jus de fruits et de légumes. Nous avons commencé avec sa recette de base, carotte, épinard, céleri, persil et une once de jus d'herbe de blé et nous avons trouvé ce jus absolument délicieux.

Nous n'avons rien remarqué de différent le premier jour mais le deuxième jour, après avoir fini de boire mon verre, j'ai dit à mon mari WOW, je sentais l'énergie circuler en moi de la racine des cheveux jusqu'au bout des orteils, je n'étais plus la même personne. Depuis ce temps, à tous les matins nous nous faisons un cocktail de jus verts c'est devenu un cérémonial. Mon mari et moi n'avons jamais été en aussi bonne forme et nous approchons tous les deux de 70 ans et tout le monde pense que nous sommes au tout début de la cinquantaine. Bien sûr c'est un peu plus long que de faire cuire des oeufs, du bacon et des rôtis pour déjeuner mais nous préférons prendre ce temps pour nous donner de l'énergie et de la vitalité plutôt que de passer du temps dans la salle d'attente d'un oncologue.

La vie est tellement belle, pleine de défis et tous les deux nous disons que d'avoir eu chacun le cancer a été la plus belle chose qui nous soit arrivée car suite à cela nous avons découvert plein de choses et nous aidons maintenant les personnes atteintes d'un cancer à s'en sortir car nous sommes la preuve vivante que c'est possible d'y arriver.


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5838
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Mer 4 Juil 2012 - 21:30

Très beau témoignage
Ca ressemble un peu à la cure de Breuss

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Capucine le Sam 25 Aoû 2012 - 23:47

Ce post me tient a coeur, je l'ai lu avec attention. Je me permets de vous donner mon point de vue sur ce sujet douloureux. C'est un domaine que je connais bien. D'ailleurs je me permets de donner des avis que si je maitrise (avec modestie) les sujets.

Pour le SIDA, il n'existe actuellement aucun traitement permettant de guérir définitivement de l'infection par le VIH ni aucun vaccin préventif.La mise au point des traitements de plus en plus efficaces a considérablement amélioré la qualité de la vie des patients et les traitements ont permis uniquement de transformer une maladie rapidement mortelle en une maladie au long cours.

Quand au cancer, le mot "guérison" n'existe pas dans le vocabulaire du médecin ou chirurgien. On emploie plus aisément le terme de "rémission" sachant qu'une récidive même lointaine réapparaitra. J'ajouterai que les nouveaux traitements ne refletent absolument pas des réels progres.

Je ne suis pas optimiste et je réponds non au sujet ""peut on guérir du SIDA ou du CANCER"", je sais que je vais bousculer vos idées mais c'est un peu "leger" que de répondre oui.

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Invité le Dim 26 Aoû 2012 - 7:35

Capucine a écrit:Ce post me tient a coeur, je l'ai lu avec attention. Je me permets de vous donner mon point de vue sur ce sujet douloureux. C'est un domaine que je connais bien. D'ailleurs je me permets de donner des avis que si je maitrise (avec modestie) les sujets.

Pour le SIDA, il n'existe actuellement aucun traitement permettant de guérir définitivement de l'infection par le VIH ni aucun vaccin préventif.La mise au point des traitements de plus en plus efficaces a considérablement amélioré la qualité de la vie des patients et les traitements ont permis uniquement de transformer une maladie rapidement mortelle en une maladie au long cours.

Quand au cancer, le mot "guérison" n'existe pas dans le vocabulaire du médecin ou chirurgien. On emploie plus aisément le terme de "rémission" sachant qu'une récidive même lointaine réapparaitra. J'ajouterai que les nouveaux traitements ne refletent absolument pas des réels progres.

Je ne suis pas optimiste et je réponds non au sujet ""peut on guérir du SIDA ou du CANCER"", je sais que je vais bousculer vos idées mais c'est un peu "leger" que de répondre oui.

moi , je réponds oui, mais certains mèdecins ou chercheurs ont été emprisonnés ou prier d'arrêter leur soins pour laisser libre arbitre à la mèdecine de s'enrichir sur le dos des patients.

Faut que je te cherche ça , mais il existait un mèdecin , dans les années 1900 qui est arrivé à soigner des cancéreux , je crois par ultra sons ou un truc comme ça !! j'ai vu cette info, y a une 10 ène de jours, faut que je cherche où j'ai vu ça .


Et il y a plusieurs personne qui se sont soignés en changeant leur mode de vie et surtout de nourriture.
Pour l'enrichissement des labos et des services hospitaliers, on nous cache des vérités , ça c'est plus que sùr.

D'autres part, il existe en Suisse et Allemagne des remèdes pour empêcher que le cancer ne se développe ;
c'est là que Monsieur Mitterrand, cette homme pitoyable, s'est fait soigné.

bref, on se fait allègrement , prendre pour des cons .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Lydie le Dim 26 Aoû 2012 - 8:21

Je suis d'accord avec ce que tu dis Coco.
De plus il est vrai que les médecins concernant le cancer parlent de rémission, normal, si la personne ne change rien dans son mode de vie, ben ... le mal revient. On a des cellules cancéreuses tous les jours dans notre corps, ça se développe ou pas.
La Cure de Breuss a été utilisée avec succès sur de nombreux cas, suffit de voir aussi des témoignages sur le net. Mais c'est une cure où il faut que la personne se prenne en charge, elle n'est pas passive, elle est l'auteur de sa guérison.
Le problème dans notre société est qu'on a une attitude infantile et passive, l'autre va nous soigner.

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Francesca le Dim 26 Aoû 2012 - 8:33

"attitude infantile" oui tu as mis le mot dessus Lydie Very Happy

Ma volonté et ma conviction est de mettre fin à la pandémie.

Prenons conscience que nous commençons à réaliser qu'il est possible de réellement agir sur l'infection et de changer la trajectoire de toute forme de pandémie - Renverser la tendance de la pandémie pour parvenir à une génération libérée , c'est justement l'un des thèmes de nos générations présentes.

Comment rester sereins à une époque où nous sommes continuellement happés par des événements tous plus perturbants les uns que les autres ?

Et bien je pense qu’il nous faut garder une stabilité émotionnelle à toute épreuve et surtout utiliser à bon escient notre discernement. Il nous faut donc une autre vision, un autre mode de vie, une culture, un art de l’instant présent pour parvenir à vivre cette époque de bouleversements.

Nous sommes aidés en cela par ce qu’aujourd’hui on arrive à nommer les nouvelles énergies. Ces dernières mettent à jour des facultés humaines jusqu’alors inconnues et inutilisées. Elles se manifestent depuis les dernières décennies par un feu qui traverse le corps de haut en bas, et qui est suffisamment puissant pour être notable par n’importe qui. Ces nouvelles énergies que nous pouvons nommer : Dieu – âme - ancêtres ou retour du Christ, nous viennent de notre centre galactique qui corrige par des ondes informationnelles sa création. Ce feu nouveau modifie la structure énergétique humaine et le biotope.

C’est une aide et un soutien d’adaptation pour l’homme, à celui qui y croit !

A lire : http://www.onnouscachetout.com/themes/sida/sida-virtuel.php

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5838
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Francesca le Ven 10 Mai 2013 - 11:28

sunny Je viens de tomber sur cet article et je le partage avec vous….. Wink

75% des médecins refusent la chimiothérapie pour eux-mêmes

“Aucun des principaux media n’a jamais mentionné cette étude exhaustive; elle a été complètement enterrée.”

(Tim O’ Shea, “Chemotherapy – An Unproven Procedure”) “Selon les associations médicales, les effets secondaires notoires et dangereux des médicaments sont devenus la quatrième cause principale de mortalité après l’infarctus, le cancer et l’apoplexie.”

(Journal of The American Medical Association, april 15, 1998) Le Dr. Simoncini écrit :

Un grand manque de confiance est aussi évident parmi les médecins. Les enquêtes et les questionnaires montrent que trois docteurs sur quatre (75 pour cent) refusent toute chimiothérapie sur eux-mêmes en cas de cancer en raison de son inefficacité sur la maladie et de ses effets dévastateurs sur la totalité de l’organisme humain.

Voici ce que de nombreux docteurs et scientifiques ont à dire à propos de la chimiothérapie :

“La majorité des patients atteints de cancer dans ce pays meurent à cause de la chimiothérapie, qui ne soigne ni les cancers du sein, ni ceux du côlon ou des poumons. Cela été consigné depuis plus de dix ans. Néanmoins les docteurs continuent à utiliser la chimiothérapie pour combattre ces tumeurs.”
(Allen Lewin, MD, UCSF, “The Healing of Cancer”, Marcus Books, 1990)

“Si je devais contracter le cancer, je ne recourrais jamais à un certain modèle thérapeutique pour soigner cette maladie. Les patients du cancer qui se tiennent éloignés de ces centres ont une certaine chance de s’en sortir.”
(Prof. Georges Mathé “Scientific Medecine Stymied”, Médecines Nouvelles, Paris, 1989)

“Le Dr Hardin Jones, conférencier à l’université de Californie, après avoir analysé pendant de nombreuses décennies les statistiques de survie au cancer, est parvenu à cette conclusion : “ … Quand ils ne sont pas traités, les patients ne vont pas plus mal, ils vont même mieux.” Les conclusions déstabilisantes du Dr Jones n’ont jamais été réfutées”.
(Walter Last, “The Ecologist”, vol. 28, n°2, Mars-avril 1998.)

Lire la suite de cet article ici : http://lapressegalactique.net/2013/05/10/75-des-medecins-refusent-la-chimiotherapie-pour-eux-memes/

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5838
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  lunea le Ven 10 Mai 2013 - 11:52

... malgré tout c'est 7 mois de chimiothérapie, à raison d'une séance tous les 15 jours, qui a sauvé ma fille de la maladie de hodkin, un cancer de stade 4 avec les poumons, le foie, la rate... pour ne citer que ces organes là, à l'époque je ne prononçais pas le mot cancer, tabou.
Merci à l'hématologue le Dr Philippe Solal-Celigny auteur de plusieurs livres par ailleurs...

Les médecins n'ont ils pas peur plutôt à leur propre déchéance après avoir vu tant de malades, soignés tant de gens ?
Il faudrait aussi interroger tous les patients sauvés, qui ont gagné 5 ans, 10 ans, 6 mois de vie auprès de leurs enfants, mari, femme...
Est-ce que tous choisiraient la mort ?

Par ailleurs, certains dires des médecins ont plus de 20 ans ! Je pense et j'espère qu'en 20 ans la médecine a évoluée !

C'est un sujet difficile parce que tout le monde est concerné de près ou de loin, un jour ou l'autre dans sa vie... autoriser un protocole chimiothérapique sur ses enfants en particulier c'est faire un choix, avec si elle était décédée, la culpabilité en lisant un texte comme celui-ci, de se dire que j'en étais responsable !

Heureusement, je n'ai pas cette question à me poser aujourd'hui...

Je remercie aujourd'hui. Merci, merci merci merci.




_________________
« La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace.
Pour traverser les murs,il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves. »

Jacques Savoie
avatar
lunea

Messages : 850
Date d'inscription : 19/03/2012

http://sol-eille.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Francesca le Mer 18 Mar 2015 - 17:27

drunken

pour faire resurgir cet article, je me permets de vous transmettre une message qui réveille….

Il concerne la situation d’une personne en soin, il s’agit du témoignage de Madame Blanchette, mais lisez plutôt :

… La chimio pour les nuls …

La chronique percutante de Josée Blanchette qui a fait couler beaucoup d’encre…

Plusieurs médecins lui ont écrit pour la remercier. Elle a touché à un très, très gros bobo !!!

« Madame Blanchette. Salle 2. Fauteuil 16 », m’indique la voix dans le haut-parleur. Dans la salle d’attente, l’ambiance est lourde, le silence plombé. Chacun sait ce qu’on attend ici : un match en prolongation ou l’élimination. Dans chaque salle, moderne, éclatante de propreté, impersonnelle, lumineuse, des fauteuils capitonnés réglables avec écrans de télé individuels nous accueillent.

J’y serai cinq heures chaque fois à me faire infiltrer du Folfox, un mélange de plusieurs poisons extrêmement agressifs, sans compter tous les antinauséeux et antivomitifs, cortisone et autres qu’on nous administre avant.

Six mois, toutes les deux semaines, c’est le protocole prévu. Une partie à l’hôpital et une partie dans un « biberon » porté à la ceinture durant 48 heures, à la maison.

Nous sommes quatre patients par salle et nous partageons une infirmière qui a reçu un entraînement particulier, a lu tous les livres sur le bonheur et la motivation intérieure, sait que ce qui nous guérit peut nous tuer et ce qui nous tue peut nous guérir.

Je n’ai jamais éprouvé autant de compassion qu’aujourd’hui envers les souris. Combien d’entre elles ont dû lever les pattes dans d’atroces souffrances pour me permettre de percoler sous haute surveillance ici.

Ici. À la fois la (fine) pointe de l’iceberg de notre médecine de laboratoire et un no man’s land déshumanisant où les pelées et les tondus ont l’air de condamnés à vivre, pour reprendre l’expression décapante de l’écrivain Pierre Gagnon, qui a commis un très joli livre sur sa chimio il y a quelques années (5-FU).

Justement, j’en reçois du 5-FU. Et de l’oxaliplatine, du platine, comme son nom l’indique, qui se déposera sur mes cellules folles et sages. On fait dans les métaux lourds. Et je relis 5-FU pour me donner du courage.

J’en ai besoin d’une bonne dose pour oublier les paroles de la gastro-oncologue : une chance sur 50 000 d’en mourir après la première perfusion. Ce n’est rien qu’une statistique, un désagréable effet secondaire, mais mon infirmière pivot a perdu une patiente comme ça. Elle n’oubliera pas son nom de sitôt. C’est la faute d’un gène qui provoque une réaction auto-immune. Le corps se suicide.

J’y penserai chaque minute durant ces deux interminables semaines auxquelles j’ai survécu, non sans effets secondaires débilitants. « Il se pourrait que vous ne puissiez plus écrire… », m’avait aussi avertie ma docteure. Plus capable de sentir ses doigts. Tout a un prix, mais celui-là, pas du tout temporaire dans 5 % des cas, équivalait à m’amputer.


L'intégral en cliquant sur : Journal Le Devoir ici : http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/410772/les-aiguilles-et-le-folfox

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5838
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guérir du SIDA ou du CANCER c'est possible ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum