Bidi – 17 septembre 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bidi – 17 septembre 2012

Message  Francesca le Dim 23 Sep 2012 - 13:17

J’ai effectivement j'ai déjà rencontré bibi par l’intermédiaire de mes lectures sur le cite "Nous les dieux" ! Merci coco de nous faire partager ces lectures, tu es un amour pour avoir trouvé ce blog !

Suite à une conversation téléphonique justement ce matin avec une amie, j’ai eu envie de relever une partie ce texte riche en ce qui concerne notre condition humaine…. Voici donc la réponse à une question cruciale :

Question : pourriez-vous donner des indications pratiques pour vivre l'oubli de soi ?

L'oubli de soi, c'est ne plus voir les choses de manière projective. Ne plus rien posséder permet de tout posséder et d'être Tout. Tant qu'il y a, comme je l'ai dit, une projection, une appropriation de quoi que ce soit, vous n'êtes pas Libre parce que toute appropriation, même la plus agréable, vous renvoie nécessairement à l'éphémère. Tant que vous croyez qu'il y a un chemin, tant que vous croyez qu'il y a un corps, tant que vous croyez qu'il y a des chakras, tant que vous croyez qu'il y a une Kundalini, vous n'avez pas dépassé l'éphémère.

Comme je l'ai dit, que devient votre Kundalini quand ce corps n'existe plus ? Que deviennent vos chakras quand vous mourez ? Comment pouvez-vous revendiquer une Libération quelconque, par rapport à l'ouverture de quoi que ce soit, puisque vous êtes au-delà de la fermeture et de l'ouverture.

C'est le point de vue qu'il faut changer. Sortir de vous-même n'est pas refuser la vie mais c'est comprendre et saisir le sens de l'éphémère. Quand la conscience disparaît, quand ce corps disparaît, quand ce sac mental disparaît, est-ce que vous disparaissez ? La question principale est là. Qu'est-ce qui disparaît et qu'est-ce qui reste? Posez-vous la question. Une chose est certaine, c'est que, quand vous dormez ou quand vous mourez, le monde disparaît totalement pour vous. Là se situe la véritable approche de la réfutation et de l'oubli. Tout ce à quoi vous tenez, un jour ou l'autre, vous tiendra. C'est inéluctable, du fait même de la loi d'Attention et d'Intention. Parce que ce à quoi vous tenez procède d'une empreinte. Cette empreinte de possession ou d'appropriation a été nommée ligne de prédation.

Tant que la moindre ligne de prédation existe, vous ne pouvez être Libre. C'est une illusion et une escroquerie. La seule façon d'être Libre, c'est d'être détaché. Mais détaché ne veut pas dire renier ou s'enfermer nulle part :c'est voir clairement les choses. Et ça rejoint la réfutation de tout ce qui est éphémère. Ce corps est éphémère, cette personne est éphémère.

Ce que vous Êtes, est éternel. Il vous faut donc vous distancier de ce qui est éphémère. Cela revient à se demander : qui commande en vous ? qui dirige en vous ? Quand vous achetez un véhicule, il vous appartient mais il ne vous viendrait jamais à l'esprit de vous identifier à ce véhicule. Il faut agir de même avec tout ce que vous croyez posséder et ce, à tous les niveaux.

Mais il ne vous a jamais été demandé de quitter mari et femme, ou enfant : c'est une ineptie, c'est absurde. L'attachement résulte directement de l'éphémère.

Merci beaucoup à Bibi….. et à toi ma Coco !

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5860
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum