Le LIBRE-ARBITRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le LIBRE-ARBITRE

Message  Francesca le Jeu 1 Nov 2012 - 6:59


EST-CE QUE L’INTERVENTION DIVINE INTERFÈRE AVEC LE LIBRE-ARBITRE ?

Des être physiques d’origine humaine et non-humaine infiltrent actuellement le plan terrestre tout en demeurant invisibles, dans le but d’influencer le résultat de la matrice de la conscience collective. Cependant, aucun être n’est suffisamment puissant pour faire une chose telle qu’influencer l’esprit de quelqu’un d’autre – à moins d’y être autorisé par l’individu sous forme humaine. De plus, les êtres invisibles ayant une influence ‘négative’ ne sont pas différents de vos amis ou connaissances visibles qui exercent un pouvoir de manipulation sur vous. Lorsque vous comprenez cela, il devient important que vos pensées soient les vôtres et que vous agissiez consciemment et délibérément en accord avec votre propre libre-arbitre.

Les êtres spirituels qui sont en accord avec l’énergie de la Source Universelle, d’un autre côté, permettent aux pensées et à l’expression humaine de s’épanouir en fonction du libre-arbitre humain. En conséquence, ils guident l’humanité vers son plus grand bien. Ces êtres spirituels agissent comme des parents spirituels, pour ainsi dire, de la race humaine. C’est à ce point de ‘l’art d’être parent et d’être un guide’ que nous devons maintenant clarifier jusqu’où les êtres spirituels de la Source Universelle peuvent contribuer au développement humain et jusqu’à quel point ils peuvent paraitre interférer dans son libre-arbitre.

Alors que les êtres spirituels universels considèrent le libre-arbitre humain comme un droit de naissance inné, ils contribuent également à former une nouvelle compréhension et assistent l’humanité dans la manifestation d’une nouvelle conscience sur le plan terrestre. Dans le but d’éviter la confusion causée par la sémantique du langage humain, prenons le temps de considérer pendant un instant la différence entre ‘assister’ et ‘interférer’, tel que cela est compris à travers la perception humaine. Si des parents permettent à un enfant qui se trouve clairement dans un danger imminent d’exprimer son libre-arbitre en le laissant sauter d’une falaise, par exemple, ces parents pourraient être considérés comme irresponsables, immoraux et possiblement fous. Si toutefois, les parents interfèrent avec le libre-arbitre de l’enfant pour sauver sa vie, les parents seront alors perçus comme de nobles héros. Quelle est la perception la plus juste? Comment déterminez-vous la moralité d’un tel acte? Dans quels cas devriez-vous permettre à votre enfant d’exprimer son libre-arbitre ou non?

De la même façon, c’est une question de perception de considérer que votre parent spirituel peut, en fait, interférer avec votre libre-arbitre dans le but d’instaurer un processus de décision éclairé de votre part. A quel point est-ce que le parent spirituel est vu comme un héros? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à ce type de question puisqu’il est permis à chaque individu d’exprimer son libre-arbitre d’après sa propre perception individuelle et ses systèmes de croyances. En fait, il y a autant de perceptions et de systèmes de croyances sur cette Terre qu’il y a d’individus. Il y a cependant une limite sur laquelle toutes les perceptions et les systèmes de croyances s’entendent. Cette limite est atteinte lorsque l’intention consciente et délibérée d’un individu lui permet de blesser quelqu’un d’autre. Ce fait, dans tous les cas et vu de toutes les perspectives, demande l’interférence ou l’intervention d’un parent ou d’une figure d’autorité. Si cet enfant avait été en danger de subir du tort ou des préjudices de façon délibérée de la part de quelqu’un d’autre, alors l’interférence des parents sera approuvée sans question et universellement.

C’est à ce point de l’histoire de la Terre que nous parlons maintenant, alors qu’une portion de l’humanité a consciemment et délibérément causé du tort à plusieurs depuis des millénaires. C’est à cette jonction dans votre évolution que votre parent spirituel vous assiste, affecte ou interfère – peu importe comment vous choisissez d’appeler ou de percevoir cela - avec votre libre-arbitre dans le but de mettre fin au tort qui vous a été fait consciemment. Dans ce cas, votre parent spirituel peut uniquement être vu comme un noble héro, évidemment.

Vous devez aussi comprendre que votre parent spirituel porte l’énergie du Créateur Divin, qui est basée sur l’Amour, la Vérité, la Beauté et la Bonté. À cet égard, votre parent spirituel ne peut être qu’uniquement du plus grand bien. Ainsi en reconnaissant la nature inhérente de votre parent spirituel, votre confusion et vos dilemmes humains à propos de la pertinence de cette intervention divine se dissolvent simplement et votre questionnement sans fin devient automatiquement hors de propos.

VOTRE RÔLE DANS LE PLAN DIVIN

Il est essentiel de comprendre qu’une intervention divine implique un plan orchestré par des êtres hautement évolués de différents ordres divins qui exécutent ce plan avec une précision sans faille – peu importe les résultats physiques immédiats que vous pouvez percevoir. Il est encore plus important de comprendre que ce plan implique chacun d’entre vous. Cela signifie que vous, en tant qu’être individuel dans une forme humaine, contribuez à l’accomplissement de ce plan. Votre éveil individuel et votre expansion de conscience, peu importe votre âge, votre sexe, votre race ou votre situation géographique, permet au courant divin d’exister dans la forme humaine et de s’ancrer dans le plan terrestre. En conséquence, les explications fournies dans ce livre ne signifient pas que vous deviez vous croisez les bras et laisser les autres diriger le spectacle, pour ainsi dire, mais plutôt que vous devez vous engager entièrement – plus que jamais auparavant! – dans l’exécution de ce plan sur le plan terrestre. Rappelez-vous que votre être physique est le vaisseau permettant au courant divin de circuler. C’est tout simplement en embrassant votre propre divinité et en permettant à ce courant d’exister que vous travaillerez de façon intime avec le Père Créateur Divin et l’Ordre Divin le plus élevé de la Création et que vous contribuerez grandement à la manifestation de la Nouvelle Ère sur Terre.

Extrait traduit du livre : ‘The Divine Plan : 2012 and Beyond’

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  Capucine le Jeu 1 Nov 2012 - 16:53

Je ne crois pas au libre arbitre toatal des êtres..
Les grandes lignées sont tracées, ensuite le "libre arbitre" nous emmenera aux rendez vous de nos destinés......(c'est personnel)
Amicalement....

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  manwell le Ven 2 Nov 2012 - 11:07

et pourtant il existe ou sinon tu ne serais pas aussi libre de vivre ce que tu veux vivre,tout te serait imposé et aucun debordement accepté,tu ne viverai que ce que l on a prevu pour toi....

un exemple....une table n a pas de libre arbitre,des gant de boxe n ont pas de libre arbitre,les plantes n ont pas de libre arbitre,les pierres n ont pas de libre arbitre....nous nous avons le libre arbitre,c est aussi ce qui nous differencie du monde mineral,vegetal et materiel...

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 438
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  Capucine le Ven 2 Nov 2012 - 12:42

Dans une table ou un gant de boxe, ne coule pas la séve de la vie. La chair, le sang sont des cellules qui ont une intelligence, une empreinte personnelle. Les minéraux et les plantes ont cette empreinte. Meme un flocon de neige et un grain de sable ont leurs empreintes "génétiques et uniques"..Ce serait tres long a l'expliquer par écrit.
Non, je ne crois pas au libre arbitre comme tu l'appelles mais je respecte entierement tes idees qui ne me correspondent pas.

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  manwell le Ven 2 Nov 2012 - 20:01

Capucine a écrit:Dans une table ou un gant de boxe, ne coule pas la séve de la vie. La chair, le sang sont des cellules qui ont une intelligence, une empreinte personnelle. Les minéraux et les plantes ont cette empreinte. Meme un flocon de neige et un grain de sable ont leurs empreintes "génétiques et uniques"..Ce serait tres long a l'expliquer par écrit.
Non, je ne crois pas au libre arbitre comme tu l'appelles mais je respecte entierement tes idees qui ne me correspondent pas.

et si ,il y a la vie dans toutes objets qui existent ce qu ils n ont pas c est la conscience d eux et du reste,mais il y un flux energetique,une circulation energetique,un champs magnetique et electrique et donc une aura,c est un autre mode d existance sur un autre plan...
Mais tu es libre de ne pas croire au libre arbitre,c est un choix,donc des possibilités qui s orientent et s organisent par rapport a ce choix,et comme on ne vois et experimente que ce en quoi on crois et on veux voire....
je te rappelle que decider de ne pas croire c est ton choix,donc toi qui decide,donc une liberté de decision et tu es ton propre juge des consequences,ton propre arbitre de ce que tu veux ou ne veux pas voire,rien ne t est imposé,tu as le choix de tes croyances Wink contrairement a d autres creatures ou entités dans l univers...

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 438
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  Capucine le Sam 3 Nov 2012 - 9:32

Merci pour cette tres belle explication...

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  féeclochette le Dim 4 Nov 2012 - 20:02

pour ma part, je pense que le libre arbitre se situe uniquement dans l'instant présent.
nous avons la possibilité d'agir dans l'instanté sur nous.
par contre, nous avons une "quête" et quoi que nous fassions peut importe les chemins que nous employions, tant que nous n'y allons pas, la vie se chargera de nous remettre ce but en face.
par contre nous pouvons l'aborder de différentes façons.
nous vivons quelque chose (pas de libre arbitre) c'est notre façon d'aborder la problématique qui est notre libre arbitre.
ex : je me fais cambrioler, sois je vais porter plainte à la police, soit je ne fais rien et achète une arme pour me protéger seule, soit je deviens agressive, soit c'est les 3 à la fois...
dans ma réaction j'ai le choix, mon libre arbitre est là et c'est dans mon action que je crée mon karma.
c'est un point de vue personnel.
avatar
féeclochette

Messages : 211
Date d'inscription : 14/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  manwell le Lun 5 Nov 2012 - 5:40

Tout à fait petit fée,et très logique.
Le libre arbitre ne s exerce et n existent que dans l instant présent,tu ne peut pas décider dans le passé puisqu il est déjà fait et fini ,tu ne peut pas décider dans l avenir puisqu il n existe pas tu le crée à chaque seconde que tu vie,tu peut décider d un avenir potentiel mais qui ne se réalisera probablement jamais.
Et par définition les seuls moment qui existe vraiment sont ceux qui se déroulent au moment présent les autres soient n existent plus ou n existent pas encore donc les seuls moments à vivre sont ceux du présent et ceux que tu décide de vivre avec ton libre arbitre et qui te donneront ton avenir et tes décisions seront ton passé .

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 438
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le libre-abitre

Message  Flobass le Mar 6 Nov 2012 - 0:26

D'avoir la possibilité du libre-arbitre dans le temps présent, c'est tout simplement prendre la responsabilité de vivre sa vie, et non pas vivre à travers uniquement de sa personnalité, figé dans une image.

D'un point de vue relationnel, cela a beaucoup d'importance :
j'ai été frappé de voir dans ce texte que certains mettaient les entités comme des héros. J'ai tout de suite pensé au triangle de karpmann : victime-bourreau-sauveur !
Combien vont tomber dans ce piège !
Pour justifier de faire le bien, combien de souffrances vont être engendrées ? (Cf Alice Miller, "C'est pour ton bien")
Du coup, je me range du coté de Socrate : être agnostique permet de vivre sa vie en pleine responsabilité, et ne pas mettre la faute sur quelqu'un, une entité maléfique ou bénéfique. Oui, elles sont là. sur les 11 000 choix quotidiens, elles sont là pour nous guider. Pour celles qui sont importantes, je médite...

Bien sûr que j'ai conscience que ma propre perception est limitée à mes connaissances. Cela ne m'empêche pas d'avancer, de faire ma vie avec le plus possible d'amour, être, recevoir et transmettre...
Après, il y a les aléas, les épreuves qui nous poussent à nous corriger, évoluer, s'épanouir. Est-ce le signe des entités ? Peut-être...

Si je m'en réfère à la partie philosophique du libre arbitre, l'un des thèmes proposé par Spinoza dans l'Ethique, c'est cette capacité à l'être humain d'agir en "bien" ou en "mal". Et il reprend alors le thème abordé par Aristote dans "Ethique à Nicomaque" que la vertu ne peut s'exprimer que par l'homme libre !
Donc, cette capacité que nous avons d'agir, cette relation consciente du pouvoir, ne peut s'exercer finalement que si nous sommes devenus libres : pour Aristote, c'est une démarche humaine, pour Spinoza, c'est une relation en harmonie avec Dieu...

Dès lors, ce n'est pas la liberté qui pose problème, c'est bien le mot "arbitre"...
Pour ma part, je ne suis pas juge divin, juste un médiateur entre les humains, c'est peut être là ma seule relation au pouvoir : influencer positivement les parties afin qu'elles décident elles même de la façon dont elles vont résoudre leur conflit...
C'est peut-être ça de vivre son libre-arbitre : ne pas être juge, mais plutôt d'essayer de tendre vers une totale neutralité, en pleine altérité !


avatar
Flobass

Messages : 264
Date d'inscription : 14/09/2012

http://lamediation.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  manwell le Mar 6 Nov 2012 - 18:29

Flobass a écrit:
Si je m'en réfère à la partie philosophique du libre arbitre, l'un des thèmes proposé par Spinoza dans l'Ethique, c'est cette capacité à l'être humain d'agir en "bien" ou en "mal". Et il reprend alors le thème abordé par Aristote dans "Ethique à Nicomaque" que la vertu ne peut s'exprimer que par l'homme libre !
Donc, cette capacité que nous avons d'agir, cette relation consciente du pouvoir, ne peut s'exercer finalement que si nous sommes devenus libres : pour Aristote, c'est une démarche humaine, pour Spinoza, c'est une relation en harmonie avec Dieu...

Dès lors, ce n'est pas la liberté qui pose problème, c'est bien le mot "arbitre"...
Pour ma part, je ne suis pas juge divin, juste un médiateur entre les humains, c'est peut être là ma seule relation au pouvoir : influencer positivement les parties afin qu'elles décident elles même de la façon dont elles vont résoudre leur conflit...
C'est peut-être ça de vivre son libre-arbitre : ne pas être juge, mais plutôt d'essayer de tendre vers une totale neutralité, en pleine altérité !



c est super ce que tu ecris mais ce ne sont que des reflexions philosophiques et non pas ton vecu,tu cite tellement de references philosophique et de philosophe et apres tu parle du libre arbitre ,de liberté et de jugement....
je te pose une question,à toi et sans me citer de philosophe:
" qu est ce qu un homme libre???et liberé de quoi????parce qu on est toujours attaché a quelque chose,on se libere de quelque chose,d une idée ou d une croyance pour se rattacher a une autre en fait...on est jamais libre,puisque qu on est toujours une partie d autres chose,seul on est rien,on passe sa vie à essayer de se differencier mais toujours dans un concept donc attaché et pas libre,la liberté ,ce ne st qu une conception du mental,donc qu est ce qu un homme libre pour toi????


et si la "liberté ne te pose pas un probleme ,pourtant c est la part essentiel du libre arbitre,etre objectif et essayer d etre libre de tout prejugés,donc si la "liberté "ne te pose pas de probleme et que le seul probleme que tu vois c est etre "arbitre" mais ce ne st pas une atitude ou pensée divine...le divin ne juge jamais,c est une attitude bien humaine de separé et de conclure,l arbitre a toujours une conclusion suivant une reference de conduite,une intention moteur,l arbitrage n est pas un soucis mais les intentions ou references peut etre...non...???
Mais tu as toujours le choix de tes intentions chacun a son libre arbitre,ses propres intentions, "jugements",et raisons et aucun n est condamnable,qui pourrait le faire????surtout pas le divin et aucunes entités puisqu on nous a donner le libre arbitre c est pour ne pas nous imposer des references et intentions,ou influencer nos chemins de vies et d experiences,il est bien dit quelque part "tu ne jugeras pas"....et c est normal,chacun a des intentions differentes,donc des vsions et raisons differentes et le danger c est de faire des intentions communes,c est le sectarisme,les religions actuelles,la politique etc etc etc...nous sommes libre de nos pensées et intentions mais lié aux autres ce que nous faisons et pensons agira sur les autres,donc jamais libre totalement on dependra toujours d un autre,la liberté n est qu emotive,essayer de se liberer de ses emotions perturbantes et trop presentes,c est donc une conception du mental qui nous produit et nous attache ou nous emprisonne avec des emotions par reaction....ce qu il faut faire c est ne pas reagir pour garder son libre arbitre clair et lucide pour toutes decisions et choix...

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 438
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Complément de réflexions

Message  Flobass le Mar 6 Nov 2012 - 23:51

J'apprécie beaucoup ce débat Smile !

Cela fait 6 ans maintenant que j'ai fait le choix de rentrer dans la voie de la neutralité, et j'y ai trouvé un espace de liberté gigantesque !

C'est sans doute pour cela que la liberté ne me pose pas de problème, car je ne pense pas avoir assez de toute une vie bien remplie pour y percevoir tous les tenants et les aboutissants !

La neutralité, c'est de se détacher de tous les liens, les dogmes. Et bien sûr qu'il y a des influences !
J'ai longtemps pensé un peu comme Nietzche dans "Ainsi Parla Zarathoustra" : un Homme libre est un homme créatif, idée que l'on perçoit déjà chez Platon dans l'Apologie. J'ai créé, mis en cause certains dogmes, certaines croyances tenaces.

Ce qui aussi m'a beaucoup influencé, c'est de cultiver au quotidien l'altérité. Et avec cette notion de liberté, cela met quelque part des règles d'éthique : je peux écouter l'autre, le comprendre, échanger et partager les points de vue, comme je le fais avec toi !

Ainsi, il y a des points de sémantiques sur lesquels nous ne sommes pas forcément d'accord, et je ne cherche pas à imposer mon point de vue, juste partager l'échange, afin que chacun y trouve une richesse.
L'intention est très importante, oui, mais à mon avis, elle n'est pas toujours rattachée à des émotions, mais peut sortir de bien plus profond du soi.

Je voudrais te donner un exemple qui montre que la liberté peut aller plus loin que les émotions.
Si je choisis de dialoguer avec un religieux radical, je sais qu'il va avoir un point de vue très différent du mien. Je pourrais en avoir une peur, une crainte.

Comment faire avec mes émotions pour m'enrichir de ce contact ? D'abord, c'est d'écouter ce qu'il a à dire. Même dans des dogmes les plus archaïques, nous pouvons y trouver des enseignements d'éthique, de philosophie. (Cf Claude Lévi Strauss)

Sur certains points importants, je vais "accuser réception" de son point de vue, lui montrer que je l'ai écouté. Sur ces points, peut être aurais-je un point de vue différent, que je vais lui exposer. Donc, je sais que je vais m'exposer à son jugement. Soit il réagit positivement, et nous pouvons continuer le dialogue, soit il réagit par agressivité, manipulation ou bien par la fuite. Alors, le dialogue s'arrête.

Je fais le choix, en toute liberté, de continuer l'échange ou pas, selon s'il peut m'enrichir ou m'être désagréable. En restant sur ces faits au départ de l'échange, l'affect reste à minima.
Tu pourrais penser que je le juge en arrêtant le dialogue. Non, je ne fais que lui laisser ses intentions négatives pour lui, il s'agit de sa responsabilité, pas de la mienne. Ses émotions négatives lui appartiennent...

Il arrive parfois de me tromper sur certaines intentions, comme tout le monde ! Comme parfois, il m'est difficile d'être pur au niveau de mes intentions, car mon égo me joue des tours à moi aussi ! Bref, je suis humain ! J'essaye simplement de rester dans le respect pour étendre ma liberté. le mot respect vient du latin respectus : porter attention à, traiter avec égard, avec considération.

Tant que je suis en posture de choix, alors oui, j'exerce mon libre arbitre !
Contrairement à ce que dit Voltaire : "la liberté s'arrête là où commence celle des autres", j'aurais tendance à dire qu'il n'y a pas de limite dans la liberté tant qu'il y a du respect dans le dialogue.

Qu'en penses tu ?


avatar
Flobass

Messages : 264
Date d'inscription : 14/09/2012

http://lamediation.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  manwell le Mer 7 Nov 2012 - 22:06

j apprecie aussi non pas ce debat mais cet echange,je ne debat jamais sur des idées propres a chacun,et qui n appartiennent qu a celui qui les vie et y crois,je prefere echanger,des avis et comprendre ceux des autres...
excuse moi mais je vais echanger sur ton message en le citant et ecrivant mes reponses en bleu...
Flobass a écrit:J'apprécie beaucoup ce débat Smile !

Cela fait 6 ans maintenant que j'ai fait le choix de rentrer dans la voie de la neutralité, et j'y ai trouvé un espace de liberté gigantesque !je le fais aussi mais depuis ma naissance ,je suis comme ça,j essaye toujours de m extraire de l action sans y mettre trop d emotions,pour rester objectif et lucide

C'est sans doute pour cela que la liberté ne me pose pas de problème, car je ne pense pas avoir assez de toute une vie bien remplie pour y percevoir tous les tenants et les aboutissants !je pense comme toi,on en saura toujours bien moins que demain ,donc aujour d hui il faut rester humble avec ce que l on sait ou connait,ce qui est vrai aujour d hui peut etre faux demain,notre conscience evolue chaque jour a chaque instant,lorsqu on lui laisse la possibilité

La neutralité, c'est de se détacher de tous les liens, les dogmes. Et bien sûr qu'il y a des influences ! exactement,mais neutralité,ne veux pas dire immobilité,peurs,insensible,lacheté....etc etc c est ne pas trop s impliquer emotionnellement,et ça je le comprends bien
J'ai longtemps pensé un peu comme Nietzche dans "Ainsi Parla Zarathoustra" : un Homme libre est un homme créatif, idée que l'on perçoit déjà chez Platon dans l'Apologie. J'ai créé, mis en cause certains dogmes, certaines croyances tenaces. je t avais demandé ton avis sans citer un philosophe ,mais bon ce n est pas grave,mais je comprends bien le message de Nietzche on est libre que dans la creation,on ne s appartient plus ,on se detache de son ego donc de son mental et des emotions creé par notre mental

Ce qui aussi m'a beaucoup influencé, c'est de cultiver au quotidien l'altérité. Et avec cette notion de liberté, cela met quelque part des règles d'éthique : je peux écouter l'autre, le comprendre, échanger et partager les points de vue, comme je le fais avec toi !moi aussi ,tout ce qui m interresse se sont les intentions le fond ,les mots ne m interressent pas pour ainsi dire,on peut leur faire dire ce que l on veux et en pus se dementir,non ce qui m interresse c est la maniere de les dire,les intentions,je m interresse au fond et non pas la forme,ce qui m interresse lorsque j ecoute une personne qui ne partage pas mon point de vue c est de savoir ou et pourquoi nos avis ou intentions divergent

Ainsi, il y a des points de sémantiques sur lesquels nous ne sommes pas forcément d'accord, et je ne cherche pas à imposer mon point de vue, juste partager l'échange, afin que chacun y trouve une richesse. t inquiete pas ,ça ne reste que de la semantique et des jeux de mots,je l ai ecris plus haut c est le fond qui m interresse

L'intention est très importante, oui, mais à mon avis, elle n'est pas toujours rattachée à des émotions, mais peut sortir de bien plus profond du soi.c est bien là le soucis lorsque nos intentions sont trop rattaché aux emotions et donc s eloignent du coeur pour se rapprocher du mental,mais les intentions sont le plus important dans notre evolution,la qualité et la nature de nos intentions sont a affiner et a diriger plus vers l amour et le respect des autres

Je voudrais te donner un exemple qui montre que la liberté peut aller plus loin que les émotions.oh ne t inquiete pas ,je connais bien les emotions,je fait un travaille de recherche tres approfondis sur l ego ,les emotions et le fonctionnement du mental,et ça en lien avec les energies et soins energetiques,la liberté ne se gagne pas avec des emotions,ce sont ces dernieres qui nous emprisonnent et nous brident,plus tu es dans ton mental moins tu as de liberté ,plus tu es dans ton coeur et plus tu es "libre",libre de tes emotions perturbantes,nos maladies proviennent tres souvent de ses emotions
Si je choisis de dialoguer avec un religieux radical, je sais qu'il va avoir un point de vue très différent du mien. Je pourrais en avoir une peur, une crainte.

Comment faire avec mes émotions pour m'enrichir de ce contact ?tu ne peux pas avec tes emotions t enrichir de l echange tu ne feras que reagir,donc te defendre en produisant d autres emotions de reaction,de defences ou d attaques,il faut deja etre objectif et devenir observateur et non pas acteur donc ne pas ajouter d emotions D'abord, c'est d'écouter ce qu'il a à direquand tu ecoute tu es en observation,donc sans emotions. Même dans des dogmes les plus archaïques, nous pouvons y trouver des enseignements d'éthique, de philosophie. (Cf Claude Lévi Strauss)tout a fait exact,tu apprends grace aux autres qui te confrontent a tes propres reflexions,qui te font reagir et affiner tes propre intentions,reflexions et deviances ou perturbations,seul ,on fonctionne en vase clos donc tout est bien et on se contruit notre propre realités,mais malheureusement nous n avons pas tous la meme realité le seul moyen de le savoir c est d echanger avec les autres,ce sont les autres qui nous font vivre et exister

Sur certains points importants, je vais "accuser réception" de son point de vue, lui montrer que je l'ai écouté. Sur ces points, peut être aurais-je un point de vue différent, que je vais lui exposer. Donc, je sais que je vais m'exposer à son jugement. Soit il réagit positivement, et nous pouvons continuer le dialogue, soit il réagit par agressivité, manipulation ou bien par la fuite. Alors, le dialogue s'arrête.

Je fais le choix, en toute liberté, de continuer l'échange ou pas, selon s'il peut m'enrichir ou m'être désagréable. En restant sur ces faits au départ de l'échange, l'affect reste à minima.
Tu pourrais penser que je le juge en arrêtant le dialogue. Non, je ne fais que lui laisser ses intentions négatives pour lui, il s'agit de sa responsabilité, pas de la mienne. Ses émotions négatives lui appartiennent... c est le libre arbitre,tu decide de continuer ou d arreter suivant tes intentions,oui tu juge,tu juge ces emotions soient negatives ou positives par rapport a tes references ,a ce que tu veux vivre,à ce que tu a decider de vivre,mais ce n est pas grave c est dans la nature de l homme de juger ,de jauger,pour se cituer,mais parce que tu a defini certains intentions,et attentes,mais du moment que tes jugement ont un bon fond.Sans intentions pas d evolutions

Il arrive parfois de me tromper sur certaines intentions, comme tout le monde ! Comme parfois, il m'est difficile d'être pur au niveau de mes intentions, car mon égo me joue des tours à moi aussi ! Bref, je suis humain ! J'essaye simplement de rester dans le respect pour étendre ma liberté. le mot respect vient du latin respectus : porter attention à, traiter avec égard, avec considération.nous sommes ici dans ce plan de la matiere et des emotions pour vivre ces memes emotions et l ego,c est humain,c est donc normal de les vivre ,nous sommes là pour les travailler,ameliorer,tu serais pur dans tes intentions tu ne serais plus sur ce plan ,mais dans un autres plan plus divin ou une autre entité (anges ,guides etc etc etc ) mais deja tu es consicent que tes intentions ne sont pas toujours pur et que ton ego est la pour te faire vivre et experimenter ces emotions,j aime cette phrase" pour mon bien et le bien des autres dans le repect des lois de l univers"

Tant que je suis en posture de choix, alors oui, j'exerce mon libre arbitre !
Contrairement à ce que dit Voltaire : "la liberté s'arrête là où commence celle des autres", j'aurais tendance à dire qu'il n'y a pas de limite dans la liberté tant qu'il y a du respect dans le dialogue.j adore ta phrase et non pas celle de voltaire,j essaye de decider de ce que je veux vivre et j accepte de vivre,ma "liberté " ne s arrete pas ou commence celle des autres,ma liberté commence lorsque que j ai decider de vivre ce qui se passe,c est mon choix et avec les autres pas contre les autres,dans le respect des libertés des autres,ensemble et non pas separemment et a chacun son tour,je perfere ta formulation que celle de voltaire

Qu'en penses tu ?



j aime bien echanger avec toi,c est sur nous n avons pas vecu les memes experiences de vie et c est normal ,nous n avons pas le meme chemin de vie ,donc on formule differemment,mais je crois que nous avons des intentions essentielles de vie qui se rapprochent le respect des autres,acceptations des autres commes ils sont comme ils vivent mais dans le respect mutuel et dans l amour de l autre pour le bien de tous

Mais je crois que tu a beaucoup trop lu de philosophe Wink (c est une blague)je l ai fait aussi a une epoque,mais trop de mentalisation,j ai lacher les lectures des philosophe qui deviennent vite une recherche egotique de la spiritualité donc une fausse eveille de la conscience donc un attachement et une perte de liberté.

je vais faire à mon tour une citation:

Chogyam Trungpa Rinpoché,dit:

"Un certain nombre de voies de traverse conduisent à un version distordue, égocentrique, de la vie spirituelle. Nous pouvons nous illusionner en pensant que nous nous développons spirituellement, alors qu'en fait nous usons de techniques spirituelles pour renforcer notre ego. cette distorsion fondamentale mérite le nom de matérialisme spirituel."

au plaisir d echanger avec toi de nouveau....

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 438
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le plaisir est vraiment partagé

Message  Flobass le Jeu 8 Nov 2012 - 0:41

Je partage ce même plaisir, d'autant plus qu'à travers tes mots, sort une intention très positive !

Oui, comme toi, je pense que nous ne sommes rien si nous gardons tout pour nous, que de vivre, c'est échanger, partager.

Je comprends ton sentiment à propos de la philosophie. J'ai eu le même il y a quelques années ! Mais j'y reviens avec un état d'esprit nouveau, et pas forcément les mêmes d'ailleurs ! J'ai retrouvé des choses sublimes chez Aristote et Platon. C'est en lisant Hannah Harendt (La Crise de la Culture) que j'ai décidé de me replonger dedans. J'avais à trouver quelque chose pour mon métier, le trait de liaison entre l'argent et la sagesse. En tombant sur Ethique à Nicomaque, ça a été lumineux !

Je sais que j'ai le don de transmettre, et je le cultive graduellement. Je suis parti de la finance pour être prof, puis médiateur, puis maintenant coach. Je fais de la musique (contrebasse de jazz). J'ai fait ce parcours spirituel de façon trop "intellectuelle", j'ai enrichi mon égo, et me suis aperçu de mon erreur il y a un an de ça. J'ai donc décidé de travailler autrement, apprendre plus avec mon coeur.

Je suppose que tu as du connaitre cette expérience, et tu as l'air d'avoir beaucoup avancé. Bien sûr que ça m'enthousiasme d'échanger sur nos expériences, car je pense comme toi, j'aime cette phrase :" pour mon bien et le bien des autres dans le repect des lois de l univers".
Peut être qu'un jour, mes intentions seront plus pures. En tout cas, j'essaye de tendre à ça, et je travaille aussi sur mon égo.

J'aime beaucoup ce site, il y a beaucoup de personnes très différentes et très riches ! J'apprends, et transmet...


A très bientôt
avatar
Flobass

Messages : 264
Date d'inscription : 14/09/2012

http://lamediation.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  féeclochette le Ven 9 Nov 2012 - 20:10

" flobass" a écrit : Dès lors, ce n'est pas la liberté qui pose problème, c'est bien le mot "arbitre"...

oui, je suis d'accord, un arbitre qui peut parfois prendre des décisions arbitraires.
être dans le juste milieu, équilibrer la balance entre le positif et le négatif (ici les termes+ et - ne sont pas à prendre dans le sens du bien et du mal, mais d'énergies contraires). et rester dans la neutralité ...

flobass "D'avoir la possibilité du libre-arbitre dans le temps présent, c'est tout simplement prendre la responsabilité de vivre sa vie, et non pas vivre à travers uniquement de sa personnalité, figé dans une image."
cela veut il dire tenir compte des émotions ?
ne pas vivre sa vie que dans l'intellect mais l'expérimenter

manwell, tu as écrit : ".oh ne t inquiete pas ,je connais bien les emotions,je fait un travaille de recherche tres approfondis sur l ego ,les emotions et le fonctionnement du mental,et ça en lien avec les energies et soins energetiques,la liberté ne se gagne pas avec des emotions,ce sont ces dernieres qui nous emprisonnent et nous brident,plus tu es dans ton mental moins tu as de liberté ,plus tu es dans ton coeur et plus tu es "libre",libre de tes emotions perturbantes,nos maladies proviennent tres souvent de ses emotions"
je m'arrête depuis quelques temps sur ce fait :
les émotions
le raisonnement vient du mental et notamment du subjectif car c'est par lui que nous raisonnons, que nous interprétons.
mais les émotions, le réceptacle est il le cerveau ou plutôt les centres énergétiques, tel plexus solaire, thymus, thyroïde...
le cerveau n'est il pas là uniquement un cataliseur de ses émotions, celles ci serait ensuite déformées par notre propre vécu.
c'est au niveau du cerveau que nous mettons de la morale à une émotion (c'est bien c'est pas bien)
une émotion doit être exprimée et non expliquée. (évidemment dans le domaine du raisonnable) et là aussi mine de rien (je rationalise ah la la je suis pas rendue encore au nirvana, à la félicité à la paix profonde
j'avoue que pour l'instant je chemine sur cette réflexion et vraiment j'aimerai être capable de l'aborder sur la voie cardiaque et non rationnel et intellectuel (j'ai encore du chemin à faire)

oh oui, les maladies "le mal a dit"


avatar
féeclochette

Messages : 211
Date d'inscription : 14/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

quelques éléments neurologiques

Message  Flobass le Ven 9 Nov 2012 - 23:28

Féeclochette,

Voici quelques éléments de neurologie :

Notre système de pensée se décompose en 3 phases :
l'entrée, le traitement et la sortie du message.

Globalement, nous avons 3 hémisphères : le cerveau gauche, le droit et le nymbilo-reptilien.
Dans sa fonction entrée des infos : Le gauche : c'est la créativité, l'ouie, le droit, l'analyse, la vue et le nymbilo : les émotions, kinestésique (goût, odorat, toucher).
Dans sa fonction traitement : Le gauche : l'analogie, le droit, l'analyse, et le nymbilo les émotions.
Dans sa fonction sortie : le gauche : parler, le droit, agir, et le nymbilo, sentiments.

Voilà comment se décomposent les messages, en gros. Maintenant, ce qui met le cerveau hors d'usage, c'est la non information, le vide, le rien. C'est pour cela qu'un non dit est un vrai parasite de communication ! Et certaines maladies viennent directement de la communication : pas dire, mal à dire, maladie... En médiation, je traite ces dysfonctionnements en relation inter-personnelles, car c'est aussi l'origine des conflits...

Pour certains scientifiques, nous avons des relais de ce système dans le corps, dans le ventre, dans le coeur...
Je pense que les énergies bien connues des chinois et des indiens (chakras) sont en train d'être vérifiées par la science... Il aura fallu 3 000 ans au moins pour que la raison rejoigne un minimum le coeur...

Personnellement, j'ai un peu lâché prise avec ces aspects scientifiques, même si parfois, ça a un coté très fascinant ! Si tu veux en savoir plus, il y a un superbe livre de Daniel Tammet, mais autant te dire que ça ne va pas arranger ta rationalité : Daniel Tammet est un autiste scientifique, il est américain, et a écrit son livre en je ne sais combien de langues ! Il écrit parfaitement ! Mais bon, pas très sensitif...

Sinon, c'est vrai que je suis une personnalité complexe, ce que l'on appelle parfois un surdoué. Donc, je pense énormément, mais je réussis en ce moment à me libérer de ça. Je m'aide beaucoup de la discipline chinoise qui me convient bien, c'est ma spiritualité vivante, avec aussi une base de chrétienté, que j'ai approfondie avec un auteur que j'aime beaucoup, Jean Yves Leloup, et le bouddhisme tantrique.
Avec un peu de philosophie antique, tout ça me fait m'ouvrir chaque jour un peu plus ! Plus je médite, plus j'ai envie de méditer...





avatar
Flobass

Messages : 264
Date d'inscription : 14/09/2012

http://lamediation.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  manwell le Sam 10 Nov 2012 - 20:07

salut petit fée ,je vais te cité avec le message de flobass mais j ecris encore dans une autre couleur,je sais c est embetant ,mais il y a tellement de details que je ne veux en louper aucun.

féeclochette a écrit:" flobass" a écrit : Dès lors, ce n'est pas la liberté qui pose problème, c'est bien le mot "arbitre"...

oui, je suis d'accord, un arbitre qui peut parfois prendre des décisions arbitraires.
être dans le juste milieu, équilibrer la balance entre le positif et le négatif (ici les termes+ et - ne sont pas à prendre dans le sens du bien et du mal, mais d'énergies contraires). et rester dans la neutralité ...

c est ça justement le libre arbitre,donner un avis et faire un choix avec ce que l on est et ce que l on pense,que ça soit une decision juste ou injuste,ça on ne sait pas et ça le sera pour qui???pas pour celui qui fait le choix puisque il decide de le faire mais pour celui qui observe ce choix peut etre,c est ça le libre arbitre...

flobass "D'avoir la possibilité du libre-arbitre dans le temps présent, c'est tout simplement prendre la responsabilité de vivre sa vie, et non pas vivre à travers uniquement de sa personnalité, figé dans une image."
cela veut il dire tenir compte des émotions ?on fait toujours un choix avec ce que l on est et la conscience du moment du choix donc ça implique des emotions,pour une grande lucidité de choix ,il faut le moins possible impliquer ou decider avec ces emotions
ne pas vivre sa vie que dans l'intellect mais l'expérimenter. ne jamais vivre sa vie avec son intellect,seulement pour suivre une planification mais pas sa vie,ou on vivra a travers son mental et donc sa representation,son ego,on vivra a coté de notre coeur et de l essentiel de la vie,de la conscience du tout

manwell, tu as écrit : ".oh ne t inquiete pas ,je connais bien les emotions,je fait un travaille de recherche tres approfondis sur l ego ,les emotions et le fonctionnement du mental,et ça en lien avec les energies et soins energetiques,la liberté ne se gagne pas avec des emotions,ce sont ces dernieres qui nous emprisonnent et nous brident,plus tu es dans ton mental moins tu as de liberté ,plus tu es dans ton coeur et plus tu es "libre",libre de tes emotions perturbantes,nos maladies proviennent tres souvent de ses emotions"
je m'arrête depuis quelques temps sur ce fait :
les émotions
le raisonnement vient du mental et notamment du subjectif car c'est par lui que nous raisonnons, que nous interprétons.
mais les émotions, le réceptacle est il le cerveau ou plutôt les centres énergétiques, tel plexus solaire, thymus, thyroïde...non ,pas du tout,nos centre energetiques ne produisent pas d emotions,mais reagisent a des emotions

le cerveau n'est il pas là uniquement un cataliseur de ses émotions, celles ci serait ensuite déformées par notre propre vécu.non,pas deformés par notre propre vecu,mais produisent par notre propre vecu et le cerveau les transforme en impultions electriques et informations pour le corps physique,donc le cerveau est bien un cataliseur d emotions en impulsions electrique et comme des impulsions electriques produisent un champs magnetique nos centre energetiques reagisent et nos corps energetiques aussi,les informations s inscrivent dans nos corps et surtout ans notre mental qui reagira a une cituations de la meme maniere et tout ça pour proteger notre ego,ou image de soi

c'est au niveau du cerveau que nous mettons de la morale à une émotion (c'est bien c'est pas bien)c est normal,c est son siege,parce que nous donnons trop d importance au cerveau et mental,nous ne sommes ni notre cerveau ,ni notre mental

une émotion doit être exprimée et non expliquée. (évidemment dans le domaine du raisonnable) et là aussi mine de rien (je rationalise ah la la je suis pas rendue encore au nirvana, à la félicité à la paix profonde une emotions doit etre acceuillis et comprise,pas refoulé ou choisis,une emotions c est une reactions du mental sur le corps,il faut comprendre pourquoi le mental reagis comme ça,en creant cette emotions pour comprendre le "mal" ou les maux ou les mots qu on a du mal a dire ou qu on ne veux pas entendre

j'avoue que pour l'instant je chemine sur cette réflexion et vraiment j'aimerai être capable de l'aborder sur la voie cardiaque et non rationnel et intellectuel (j'ai encore du chemin à faire)non,c est assez simple a expliquer mais tres dur a experimenter,une emotions est une reactionsproduite par notre mental pour proteger notre ego,representation ideal de nous ou celle que l on souhaiterait etre,d ou la phrase de ma signatre...a force d essayer de devenir on oublie d etre....il faut eviter le plus possible de vivre a travers notre mental et nos emotions(mauvaises conseilleres,puisque reaction et position de defense),lorsqu on est dans notre coeur ou en accords avec nous meme on est toujours dans le" vrai" ou dans le moment present,les emotions n existent pas dans le moment present et donc notre ego non plus ,notre mental et mise en veille et l on vie sereinement,dans le respect du moment present et acteur du moment present...les emotions naissent de conclusions ou visions du passé et de l avenir,le mental s aide d experimences mal vecu dans le passé pour nous creer un avenir avec plus de protection

oh oui, les maladies "le mal a dit"



lorsqu on est dans notre mental trop dans le passé,on se creer des emotions de melancolie ,de nostalgie ,de tristesse,de regrets ,de remords.....etc etc etc et
lorsqu on est dans son mental trop dans l avenir,on se creer des emotions,de stress,d angoisse,nervosité,anxiété,crainte,peurs.....etc etc etc
lorsqu on est dans le passé ou dans l avenir ou est jamais dans le present meme si on a l impression de comprendre le present mais nous vivons soit par anticipation ou soit par attente de revoir notre passé,mais on est jamais dans le present et le but de notre vie c ets de vivre le present ,chaque instant qui passe et se creer dans le present parce que sont sont les seul instant qui existe,le passé est fini et l avenir n existe pas encore,les eul vrai moment sont ceux du present le reste n est qu illusion et tres souvent nous vivons des illusions,donc pas une realité circonstenciel,mais une realité potentiel et subjective,c est pour cela qu il n y a pas qu une realité mais plusieurs realité ,chacun SA realité.


le libre arbitre ,exercice difficile,lorsqu on le fait avec nos emotions,mais c est nous qui decidons ce que l on veux vivre et ce que l on va vivre ,c est pour cela qu il faut utiliser notre libre arbitre en se dissociant de ses emotions ou le moins possible d emotions pour un choix du moment present et un choix lucide et en pleine conscience du moment,sans influence emotive d un passé ou un potentiel avenir,ce qui serait signe que l on ne serait pas dans le present....

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 438
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  Flobass le Dim 11 Nov 2012 - 1:05

Manwell,

J'aime beaucoup ce que tu viens d'écrire à propos de l'égo : il doit servir à planifier.
Effectivement, c'est un rôle très efficace pour lui. En fait, de façon plus génrale, l'égo peut servir à analyser les faits, et si le fait déclenche une émotion, c'est de comprendre quelle opinion est en train de se forger...

C'est un peu comme ça que j'ai pu déceler certaines croyances...

A bientôt


avatar
Flobass

Messages : 264
Date d'inscription : 14/09/2012

http://lamediation.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  manwell le Dim 11 Nov 2012 - 18:17

Flobass a écrit:Manwell,

J'aime beaucoup ce que tu viens d'écrire à propos de l'égo : il doit servir à planifier.
Effectivement, c'est un rôle très efficace pour lui. En fait, de façon plus génrale, l'égo peut servir à analyser les faits, et si le fait déclenche une émotion, c'est de comprendre quelle opinion est en train de se forger...

C'est un peu comme ça que j'ai pu déceler certaines croyances...

A bientôt



merci,mais je fais juste une petite precision,ce n est pas l ego qui sert a planifier ,organiser ou a comprendre ce qui nous entoure,mais le mental...l ego lui n est que le resultat des constructions du mental,par toutes les emotions que nous produit le mental,l ego n est que la representation physique de nos emotions,il n est qu illusion puisque si tu change ton mode de fonctionnement de ton mental ,toutes les constructions emotives qui constituent ton ego n est plus valable...donc nous ne sommes pas notre ego,et par incidence,nous ne sommes pas la personnalité que nous decidons de suivre ou d etre ,elle n est qu illusion,temporaire et construction de notre mental,le pire serait de croire que l on est cette personnalité ou ce mental ou cette ego....on se perds totalement.

Nos qualités et defauts que constituent notre personnalité,donc notre ego,ne sont qu illusion et reactions emotionnels de notre mental,mais si nous changeons nos emotions ou notre mode de reaction du mental notre personnalité change,donc notre personnalité n est pas figé,fixe et n est pas une fatalité,les phrases limitantes et perturbantes commes" de toutes façon ,je suis comme ça ,c est ma personnalité et ça ne changera pas",n est pas valable,et n a jamais ete valable et est totalement fausse,et ne sera que temporaire,elle n est bonne et n existe que dans notre mode de fonctionnement psychologique et non pas de l etre ou spirituel,notre representation ou notre ego change suivant nos emotions,ce qui est permanent c est notre etre,notre moi interieur et depuis notre naissance il ne change jamais,vous etes toujours le meme depuis votre naissance,plus precisement depuis vos 3 ou 4 ans,ce qui se modifie c est l ego et la personnalité puisque dependant de nos emotions.
refechissez a votre enfance et vous verrez que vous etes le meme ,c est juste la maniere de reagire qui a changé en meme temps que votre conscience et vos desirs,d ou la phrase "a force d essayer de devenir ,on oublie d etre",lorsqu on ne sait plus qui on est ou ce que l on doit faire,on se replonge dans notre enfance pour voire plus clair,et là tout s eclaircie,on se dissocie de ses emotions du moment pour ne vivre que celui que l on est vraiment et celui qu on a toujours étè,sans penser a tout ces soucis ou emotions du moment....c est comme une meditation,un recentrage....on se reconnecte avec nous meme.

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 438
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le LIBRE-ARBITRE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum