La peur de soi-même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La peur de soi-même

Message  Francesca le Mar 13 Nov 2012 - 11:24



En ce qui concerne la peur de soi-même, il ne s’agit pas d’une peur-semence pour tout le monde, mais d’une peur tout à fait quadridimensionnelle. Une partie de vous-mêmes sait fort bien que vous êtes aptes à créer l’ombre si vous le désirez, mais vous craignez, si vous vous y aventurez, de vraiment passer aux actes !

Certains d’entre vous ont dû faire face à une situation qui les a amenés à la dépression. Ils l’ont regardée de près et en connaissent les multiples visages, les effets sur le reste du cerveau, les modes de pensée, les pensées qui s’y rattachent et l’impression qu’elle produit. Etant passés par là, ils redoutent de s’y retrouver, ce qui constitue la peur de soi-même. Ceci ne concerne pas tout le monde, mais un nombre suffisant parmi nos auditeurs et nos lecteurs. La prise de conscience du fait que l’être humain est puissant dans tous les registres de la lumière et de l’ombre laisse souvent place à la peur de s’aventurer dans l’ombre et d’y rester, la peur de soi-même.

Quelques-uns diront : « Cela ne s’applique pas à moi ». Peut-être bien, mais dans votre ADN déferle l’option d’explorer n’importe quel scénario de lumière, du plus sombre au plus lumineux. Ceux qui reviennent des royaumes de l’ombre savent de quoi elle est faite et ne veulent plus jamais y retourner. C’est de cela que nous discutons.

Il existe un espoir ; l’esprit humain ne demeurera jamais prisonnier d’aucune situation dans un lieu où se fait jour une intention de changement. Aucune force ne lui fait opposition, si ce n’est vous-mêmes. Vous pouvez être malades ou déprimés pendant un moment, mais votre conscience ne vous maintiendra jamais dans un état que vous n’avez pas choisi. Même a creux de la plus noire dépression, une partie de vous-même hurle ; « Ce n’est pas moi ! » Cette seule pensée suffira pour vous ramener doucement à votre état normal. Il arrive que des phares doivent cesser leurs activités pour procéder à des réparations ; parfois, ils ont besoin d ‘une pause. Mais il y a toujours des phares dans certaines régions pour aider les autres à trouver leur chemin. Même lorsqu’un phare est dans l’obscurité, il n’oublie pas son but.


Extrait de : Un nouveau départ, de Lee Carroll aux éditions ARIANE – page 231. Décembre 2001.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5729
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La peur de soi-même

Message  Joel2010 le Mar 13 Nov 2012 - 21:20

Ce que tu veux dire : Que tous dans notre vie, nous passons par des moments de déprime, voir de dépression. Ces dépressions où l'on voit tout noir. Suite à des évènements très douloureux. Le décès d'un être cher. La compagne de cet être se sent forte pour lui dire au revoir. Et puis quelque temps après se renferme sur elle-même. Jusqu'à ne plus se lever le matin pour déjeuner. Rester dans le noir. Ayant quelques difficultés à marcher.

Lorsqu'on lui parle : réponds par signes, ou sort des bouts de mots à peine compréhensible.

Ce que l'on ne sais pas. Combien ce temps de pause sombre peu durer.

En ce moment nous vivons cette peine pour notre fille qui vient de perdre son compagnon voici plus d'un mois maintenant

En tant que parents, nous réagissons comme nous le pouvons.

Arriver à un moment de notre vie, il est très difficile de faire face

Donc ! nous faiblissons face à la douleur. Plus trop le goût de faire quelque chose.
Même à ne plus avoir la force de manger ! de s'occuper des activités passionnantes !

Lorsque nous disons : ''LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE''

Qu'en pensez-vous?
avatar
Joel2010

Messages : 115
Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur de soi-même

Message  Francesca le Mer 14 Nov 2012 - 9:48

Tout à fait juste mon très cher JO

La dépression, comme nous avons pu échanger en privé... je connais bien, je sais de quoi je parle. J'ai moi même fait un dépression après le décès de mon frère Denis... Mais il est vrai qu'il ne faut pas s'attendre à voire ta fille sortir de sa torpeur en un mois... Pour ma part, cela a mis plus de 6 mois.

Cependant, ce n'est pas qu'il ne se passe rien dans la conscience de ta fille tu sais mon JO, bien au contraire, il nous faut parfois passer par des périodes sombre afin de pouvoir retrouver soi-même la lumière. Je peux en parler maintenant avec tout le recul nécessaire !!!

l’esprit humain ne demeurera jamais prisonnier d’aucune situation dans un lieu où se fait jour une intention de changement. Aucune force ne lui fait opposition, si ce n’est lui oui elle-même.

Il faut beaucoup de patience mon Jo, c'est ta fille qui décidera d'elle-même de retrouver l'intention juste

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5729
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La peur de soi-meme

Message  Myriam le Mer 14 Nov 2012 - 14:28

Ma soeur ne s`en ai jamais remise de la mort de son compagnon.
Ses amis lui disait de faire ceci ou cela; de voyager et d`essayer d`oublier.
Certainement par peur de la tristesse et de la mort.
Elle me disait : Tu penses que l`on peut oublier ainsi son compagnon.
Nous l`avons vue pleurer, se renfermer et reprendre tout doucement sa vie en main.
Elle me disait quand je lui demandais comment elle allait ``cela fait mal, personne ne peut imaginer comment cela fait mal. Elle me disait aussi :Aimer votre compagnon car seule la vie decide.
Aujourd`hui apres 2 ans elle sourit de nouveau....
Chere Joel, ta fille aussi va re- sourire un jour mais laisses lui le temps.
Je t`envoie du ciel bleu et ce bout de poeme que j`avais envoyee a ma soeur..

Et qu’en est-il du Mariage, maître ?
Et il répondit en disant :
Vous êtes nés ensemble, et ensemble vous serez pour toujours.
Vous serez ensemble quand les blanches ailes de la mort disperseront vos jours.
Oui, vous serez ensemble même dans la silencieuse mémoire de Dieu.
extrait du prophete /Le mariage : Khalil Gibran

Joel2010 a écrit:Ce que tu veux dire : Que tous dans notre vie, nous passons par des moments de déprime, voir de dépression. Ces dépressions où l'on voit tout noir. Suite à des évènements très douloureux. Le décès d'un être cher. La compagne de cet être se sent forte pour lui dire au revoir. Et puis quelque temps après se renferme sur elle-même. Jusqu'à ne plus se lever le matin pour déjeuner. Rester dans le noir. Ayant quelques difficultés à marcher.

Lorsqu'on lui parle : réponds par signes, ou sort des bouts de mots à peine compréhensible.

Ce que l'on ne sais pas. Combien ce temps de pause sombre peu durer.

En ce moment nous vivons cette peine pour notre fille qui vient de perdre son compagnon voici plus d'un mois maintenant

En tant que parents, nous réagissons comme nous le pouvons.

Arriver à un moment de notre vie, il est très difficile de faire face

Donc ! nous faiblissons face à la douleur. Plus trop le goût de faire quelque chose.
Même à ne plus avoir la force de manger ! de s'occuper des activités passionnantes !

Lorsque nous disons : ''LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE''

Qu'en pensez-vous?
avatar
Myriam

Messages : 13
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur de soi-même

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum