Quatre rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quatre rêves

Message  Melie le Ven 23 Nov 2012 - 18:49

J'ai fait ces rêves cette nuit, que je me souviens très bien, mais je ne trouve pas très bien de points communs à ces quatre rêves. Peut-être que vous le trouverez si je vous raconte ?
Je vais vois raconter ces quatres rêves dans l'ordre chronologique.

Premier rêve :
Mon mari a perdu son travail, mais il a trouvé un autre, loin d'ici, donc on vend notre maison et on déménage.
On part habiter une ville moyenne, on achète une maison plus petite mais mieux adapté à nos besoins.
On s'installe dans cet appartement, eh oui, fini la maison, c'est appartement, beurk, mais bon, plutot que de regretter, je fais tout pour soutenir mon mari dans ce changement de vie, et donc je m'efforce de m'adpater à la nouvelle vie.
Dans l'appartement, je trouve que c'est déjà équipé de meubles. Les meubles sont modernes, en plastique blanc usé, mais ça fait assez kitsch, style luxueux ringard, et c'est fixé au mur. Dedans, je trouve des restes de produits d'hygiène : vieux savons roses et crème, bouts de flacons...Ambiance pas trop gai, mais bon....

Deuxième rêve :
Je me retrouve au milieu des jeunes, des ados jusqu'au jeunes de vingt an. $Pour faire passer ma gène d'être seule quadragenaire au milieu des jeunes qui pourraient être presque mes enfants, j'ai décidé de provoquer le dialogue avec eux.
J'ai dit "J'aime écouter de la musique de Jean Michel Jarre et de la musique de Mike Ofield. En connaissez vous vous d'autres de même style pour m'aider à choisir de la musique à acheter ?" Dans mon fond, je n'ai pas spécialement envie d'acheter ou écouter de la musique, j'ai juste envie de papoter pour que je ne sois plus une étrangère devant eux, et eux ne soient plus des étrangers pour moi. Les jeunes sont contents de me rendre service, et du coup mon sentiment de tension qui regne dans ce rêve se détend progressivement.

Troisième rêve :
Je m'exclame en mon for intérieur "Je ne veux plus d'une vie de zombie, je veux être éveillée. Cela peut aider des gens autour de moi à s'eveiller s'ils me voient vivre vrai et intensément."
Soudain, je me retrouve dans la salle d'accouchement, je suis au plafond, sans corps, comme si je suis morte, enfin sous le trait d'esprit.
Je vois une femme enceinte accoucher, elle a mal, elle crie, elle halète.
Autour d'elle, cinq (ou six, sais plus) personnes, des infirmiers ou sages femmes qui aident la femme à accoucher.
Je me dis "Il faut que j'aide cette femme à accoucher le bébé, mais il ne faut pas que ces infirmiers zombifient cette femme !" alors je scrute des faux gestes de ces infirmiers.
Soudain, l'un d'eux, une sorte d'extra lucide, m'appercoit, les autres ne me voient pas. Il me dit "Que fais tu là toi ? Ce n'est pas la peine de nous déranger, ta présence n'est pas bonne, dégages !"
Et moi, je me défends en disant "Mais...pourquoi ? si je mauvaise ?"
Il me dit assez furax "Ce n'est pas la peine de te croire meilleure que nous !"
Et je comprends qu'il n'y a pas un seul état d'être éveillé, mais qu'il y a plein de manières d'être évéillé et qu'aucun éveillé n'est meilleur que l'autre.

Quatrième rêve :
Je me retrouve à nouveau avec les jeunes.
On est dans une file d'attente.
J'ai dit aux jeunes : "Pourquoi on est dans cette file ? Qui ou quoi attend on ?"
Ils me disent qu'il y a une sorte de psy-infirmier qui nous teste l'un après l'autre pour voir quel est notre niveau d'équilibre psycho mental spirituel.
Alors j'attends.
Soudain, c'est mon tour.
L'infirmier psy est une femme, ordinaire, qui ne dégage pas de belle lumière, non, rien...quelque chose de désagréable émane d'elle sans que je sache quoi, elle a l'air même d'une jolie femme, élancée, avec sa blouse blanche et sous pull vert bleu clair.
Elle me dit "Toi, viens...Es tu capable de voir qui je suis vraiment au fond de moi ? Allez, essaie de me regarder par delà moi, au loin. J'aide des gens à mieux percevoir l'essence au fond des gens.Allez y, que vois tu ?"
Alors je la regarde, je finis par voir apparaitre ces transformations. D'abord ses pupilles sont devenus jaunes, carrément jaunes fluo, puis je vois la langue sortir, semblable à la langue du démon tibétain, et enfin, la femme est complètement transformé en démon effrayant.
J'ai dit "Tu es alors un démon déguisé en femme ? C'est bizarre parce que tu aides de gens à mieux percevoir qui sont vraiment les gens ? Es tu bon ou mauvais ?"
Elle me dit d'une voix ricanante : "Cesses de chercher qui sont bons ou mauvais, il n'y a pas de bon ou mauvais ! Je suis un véritable démon, mais mon but, c'est d'aider des gens à se reveler eux même."
Je comprends qu'il faut qu'il fasse nuit pour voir les étoiles, et que donc les démons, c'est quelque chose qui déclenchent la nuit et disent "Voilà les étoiles que vous avez en vous !"
Je lui remercie, et en même temps je suis contente de ne pas être éffrayée par les démons car sinon j'aurais loupé cette leçon !

Voilà c'est tout.
J'ai beaucoup de pressentiment qu'il y a un point commun qui relie ces quatre reves, mais quoi ?
Je dirais quelque chose du genre "Du changement est en cours, ne sois pas pas effrayée, même si en apparence, ça peut te sembler un échec ou un drame, mais en réalité, tu as tout à y gagner !"
Je ne sais pas...et vous ?

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Francesca le Sam 24 Nov 2012 - 8:42

Mélie, j'ai beaucoup apprécié de te lire... super !
j'ai tenté de tirer quelques extraits où on pourrait réfléchir...; même si tu es douée pour faire tes propres analyses et voilà ce que je pourrais en dire

Premier rêve :
Mon mari a perdu son travail, mais il a trouvé un autre, loin d'ici, donc on vend notre maison et on déménage.
On part habiter une ville moyenne, on achète une maison plus petite mais mieux adapté à nos besoins.
On s'installe dans cet appartement, eh oui, fini la maison, c'est appartement, beurk, mais bon, plutot que de regretter, je fais tout pour soutenir mon mari dans ce changement de vie, et donc je m'efforce de m'adpater à la nouvelle vie.

Dans l'appartement, je trouve que c'est déjà équipé de meubles. Les meubles sont modernes, en plastique blanc usé, mais ça fait assez kitsch, style luxueux ringard, et c'est fixé au mur. Dedans, je trouve des restes de produits d'hygiène : vieux savons roses et crème, bouts de flacons...Ambiance pas trop gai, mais bon....
Les déménagements sont toujours symbole d’une envie de changements profonds. Le poids des habitudes, du passé et des comportements qui se sont accumulés qui génèrent ce désir. Comme quitter une vieille peau, trouver une façon d’être différente.

L’appartement est la représentation de notre moi psychique, de notre dimension intérieure… mais un appartenant se situe forcément dans un immeuble qui lui symbolise un univers, une construction de type masculin. Chaque rêve qui nous fais pénétrer dans un immeuble nous fait nous déplacer dans un monde typiquement masculin. Cet univers est souvent celui du travail…..

En un mot ; désir d’élévation cheers

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Francesca le Sam 24 Nov 2012 - 8:43

Deuxième rêve :
Je me retrouve au milieu des jeunes, des ados jusqu'au jeunes de vingt an. $Pour faire passer ma gène d'être seule quadragenaire au milieu des jeunes qui pourraient être presque mes enfants, j'ai décidé de provoquer le dialogue avec eux.
J'ai dit "J'aime écouter de la musique de Jean Michel Jarre et de la musique de Mike Ofield. En connaissez vous vous d'autres de même style pour m'aider à choisir de la musique à acheter ?" Dans mon fond, je n'ai pas spécialement envie d'acheter ou écouter de la musique, j'ai juste envie de papoter pour que je ne sois plus une étrangère devant eux, et eux ne soient plus des étrangers pour moi. Les jeunes sont contents de me rendre service, et du coup mon sentiment de tension qui regne dans ce rêve se détend progressivement.
Rêver de jeunes personnes est souvent à rapporter à une notion de choix. Ce type de rêve peut symboliser un choix de vie, vivre l’aspect masculin de l’intérieur, c’es tà dire accepter de vivre seule, soit s’engager sérieusement après une période de solitude sentimentale…. Une sorte de nouvelle extraversion !

La notion d’étranger, représente ce que nous ne comprenons pas encore, ce qui est étranger à soi, inconnu. C’est souvent ce qui se cache derrière nos projections, ce que nous ne pouvons pas voir ou ne voulons pas voir chez l’autre…. Suspect

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Francesca le Sam 24 Nov 2012 - 8:44

Troisième rêve :
Je m'exclame en mon for intérieur "Je ne veux plus d'une vie de zombie, je veux être éveillée. Cela peut aider des gens autour de moi à s'eveiller s'ils me voient vivre vrai et intensément."
Soudain, je me retrouve dans la salle d'accouchement, je suis au plafond, sans corps, comme si je suis morte, enfin sous le trait d'esprit.
Je vois une femme enceinte accoucher, elle a mal, elle crie, elle halète.
Autour d'elle, cinq (ou six, sais plus) personnes, des infirmiers ou sages femmes qui aident la femme à accoucher.
Je me dis "Il faut que j'aide cette femme à accoucher le bébé, mais il ne faut pas que ces infirmiers zombifient cette femme !" alors je scrute des faux gestes de ces infirmiers.
Soudain, l'un d'eux, une sorte d'extra lucide, m'appercoit, les autres ne me voient pas. Il me dit "Que fais tu là toi ? Ce n'est pas la peine de nous déranger, ta présence n'est pas bonne, dégages !"
Et moi, je me défends en disant "Mais...pourquoi ? si je mauvaise ?"
Il me dit assez furax "Ce n'est pas la peine de te croire meilleure que nous !"
Et je comprends qu'il n'y a pas un seul état d'être éveillé, mais qu'il y a plein de manières d'être évéillé et qu'aucun éveillé n'est meilleur que l'autre.


La venue au monde d’un enfant symbolise une renaissance, une régénération interne. Nouvel aspect de la personnalité qui est en train d’apparaître. Un passage à l’état adulte…. Accoucher, c’est mettre à jour, faire sortir ou apparaître un aspect de soi, un projet. Il faut faire sortir de soi ce qui est viable, ce qui peut avoir une vie autonome et profitable pour soi et les autres… Wink

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Francesca le Sam 24 Nov 2012 - 8:48

Quatrième rêve :
Je me retrouve à nouveau avec les jeunes.
On est dans une file d'attente.
J'ai dit aux jeunes : "Pourquoi on est dans cette file ? Qui ou quoi attend on ?"
Ils me disent qu'il y a une sorte de psy-infirmier qui nous teste l'un après l'autre pour voir quel est notre niveau d'équilibre psycho mental spirituel.
Alors j'attends.
Soudain, c'est mon tour.
L'infirmier psy est une femme, ordinaire, qui ne dégage pas de belle lumière, non, rien...quelque chose de désagréable émane d'elle sans que je sache quoi, elle a l'air même d'une jolie femme, élancée, avec sa blouse blanche et sous pull vert bleu clair.
Elle me dit "Toi, viens...Es tu capable de voir qui je suis vraiment au fond de moi ? Allez, essaie de me regarder par delà moi, au loin. J'aide des gens à mieux percevoir l'essence au fond des gens.Allez y, que vois tu ?"
Alors je la regarde, je finis par voir apparaitre ces transformations. D'abord ses pupilles sont devenus jaunes, carrément jaunes fluo, puis je vois la langue sortir, semblable à la langue du démon tibétain, et enfin, la femme est complètement transformé en démon effrayant.
J'ai dit "Tu es alors un démon déguisé en femme ? C'est bizarre parce que tu aides de gens à mieux percevoir qui sont vraiment les gens ? Es tu bon ou mauvais ?"
Elle me dit d'une voix ricanante : "Cesses de chercher qui sont bons ou mauvais, il n'y a pas de bon ou mauvais ! Je suis un véritable démon, mais mon but, c'est d'aider des gens à se reveler eux même."
Je comprends qu'il faut qu'il fasse nuit pour voir les étoiles, et que donc les démons, c'est quelque chose qui déclenchent la nuit et disent "Voilà les étoiles que vous avez en vous !"
Je lui remercie, et en même temps je suis contente de ne pas être effrayée par les démons car sinon j'aurais loupé cette leçon !
Dans ce rêve, il y a cette notion d’examen, être examinée, et c’est souvent angoissant. Ils symbolisent les nécessaires étapes, les passages réussis ou échoués de l’existence. Ils peuvent survenir à chaque changement de mode de vie, qu’il s’agisse d’un changement professionnel (un nouvel emploi), familial (mariage, enfant) ou social (intégration dans une nouvelle couche sociale).

Malgré une grande appréhension et un doute, les connaissances trouvent leur application dans un domaine pratique. Capacité à faire ses preuves dans de nombreuses situations.

Ce démon qui revient ici ; ce peut être le démon de ton imagination enfantine qui revient voir là tu en es. Ce sont tout simplement des souvenirs d’enfance, très durs, mais il semblerait que tu sois prête à les affronter ces démons, de connaître leur visage pour qu’ils ne soient plus aussi effrayants.

Belle preuve de courage je trouve


Voilà c'est tout.
J'ai beaucoup de pressentiment qu'il y a un point commun qui relie ces quatre reves, mais quoi ?
Je dirais quelque chose du genre "Du changement est en cours, ne sois pas pas effrayée, même si en apparence, ça peut te sembler un échec ou un drame, mais en réalité, tu as tout à y gagner !"
Je ne sais pas...et vous ?
Eh oui tout à fait, très belle analyse de tes propres rêves ma douce !

C’est tout à fait ça aussi que je ressens en ayant tenté d’analyser un peu ces rêves. Il semblerait que tu sois entièrement prête à passer à autre chose, une autre étape de ta vie où tu auras pu exorciser tous tes démons intérieurs…

Tu Grandis petite Mélie… hum ! que c’est beau !

Je tiens à te remercie pour ce beau partage… tiens-nous au courant de la situation !
Gros bisous

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Melie le Sam 24 Nov 2012 - 11:03

Bonjour Francesca,

J'ai lu tes réponses. C'est très instructif et ça rejoint beaucoup ce que je pense. Merci tout plein !

Cette nuit, enfin, ce matin, il s'est passé de trucs curieux.

Je suis complètement réveillée, et même levée du lit. Puis je me suis allongée, j'ai fermé les yeux, je ne dors pas, c'est comme si je médite l'en dedans de moi.

Et comme je perçois une douleur au ventre, cela fait des années que j'ai mal là, alors j'ai pensé / dit télépathiquement au néant (je ne vois rien derrière mes paupières closes mais je sens une présence) "Cette douleur au ventre, qu'est ce que cela veut dire ?"

Soudain, spontanément, je vois apparaitre, façon monde onirique, alors que je ne dors pas, mais je dirais que je "somnole" tellement je suis "enfoncée" au fond de moi. Je vois une sorte de dragon de komodo sans pattes, aussi gros que le vrai dragon de komodo en réel, mais il a la peau gris très foncé presque noiratre, davantage lisse qu'écailleux, plutot humide, que ça pourrait presque etre un salamandre noir géant, sans pattes.
Il rampe vers l'avant, devant moi, droit devant moi. Je sens qu'il souffre mais il endure la souffrance. Je me penche (en fait, je ne suis pas là dans ce monde onirique, je suis comme une sorte d'esprit flottant) vers le sol qui m'intrigue car le sol me semble presque blnc, transparent, qui contraste fort avec le dragon de komodo noiratre. Et je découvre avec effroi que le sol est en fait constitué de milliers de petits morceaux de verre cassé.
Voilà pourquoi le dragon souffre.

Et indirectement, voilà pourquoi mon ventre souffre ! (???? je ne comprends pas trop, mais je ne cherche pas trops sous peine de m'ejecter de ce monde onirique)

J'ai dit/pensé : "Oh, c'es terrible ce que vit cet étrange animal ! Que puis je faire alors pour qu'il ne souffre plus ?"
Je sens/percois une pensée qui me dit : "Regardes ses pattes !"
Je vois bien qu'il n'a pas de pattes, je déduis que c'est un animal fait pour nager d'autant plus qu'il a un corps fuselé et qu'il est un amphibien.

Quand j'ai songé subitement qu'il faut alors que je retire le sol, ces morceaux de verre qui font le sol que subitement je réalise que non seulement, il ne tomberas pas vers le fond, puisque plus de sol pour le tenir, mais en plus il se mettra a nager, comme si l'air devient aquatique, ou si vous voulez, il volera / nagera dans le neant.
Subitement ce monde onirique se dissipe rapidement.

Puis, je me retrouve dans le neant, en train de méditer encore, je me sens bien dans le lit, toujours mal au ventre, mais bon...

Soudain j'entends une pensée me dire "Avez vous confiance en l'humanité ?"
Et moi, bien que je ne dise rien, c'est comme si le grand fond de moi s'exclame à ma place, mi blasée, mi en colère, mi démolie et elle dit "Non, l'humanité est fondamentalement mauvais ! Sinon, il n'y aura pas pas tant de souffrances dans ce monde !"

Soudain, je vois l'image onirique apparaitre subitement, un chien marron, visiblement gentil et fidèle à l'espèce humaine aboie fort vers moi et semble me dire "Viens là, regarde devant ce que je vois !"
Je m'accours (ou plutot plane rapidement) vers le chien et...
Là, j'ai complètement oublié ! Oup. Mais je me rappelle du chien !

Je me suis levée du lit après avoir rouvert mes paupières et j'ai pensé ceci "Fichtre, je dois avoir une confiance à ce point si bas envers l'espèce humaine ! Ouh, que c'est grave !"

Ah, tiens, en écrivant, ça me revient ! Ouf...
En fait, le chien veut me dire que j'ai tort de ne pas avoir confiance, car le monde a besoin de la confiance de chaque humain pour évoluer.

Mais je me retrouve devant un dilemme : Dois je me forcer à avoir confiance au point de me mentir envers moi quand je trouve que vraiment carrément l'humanité est minable, mauvais, au point que mes pensées détruisent ce monde ? Ou dois je me mentir et penser que l'humanité est bon, qu'elle a un bon fond, même si ce n'est pas vrai, et alors mes pensées permettent au monde de devenir meilleur ?

C'est cela le chien provoque en moi de tel réflexion... Laquel je dois choisir ! me mentir pour donner la chance à autrui ou dire la vérité au point de faire couler autrui mais me respecter ? Enfin, je ne sais plus trop...Je ne sais pas si vous comprenez ce dilemme...

Gros bisous à toi, ma chère Francesca ! Et plein de lumière de douceur pour ton petit chat !

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Stian le Sam 24 Nov 2012 - 13:22

Intéressantes, Mélie, toutes ces plongées en toi-même. Tu es parvenue à une telle sensibilité que tu purifies ton passé antérieur.
Merci de nous faire profiter de tes rêves, souvent associés à tes réminiscences.
Bonne journée
Stian

_________________
Le pouvoir n'est pas dans sa réalisation, mais dans sa retenue.
avatar
Stian

Messages : 210
Date d'inscription : 04/06/2012

http://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Francesca le Sam 24 Nov 2012 - 16:28

Mais je me retrouve devant un dilemme : Dois je me forcer à avoir confiance au point de me mentir envers moi quand je trouve que vraiment carrément l'humanité est minable, mauvais, au point que mes pensées détruisent ce monde ? Ou dois je me mentir et penser que l'humanité est bon, qu'elle a un bon fond, même si ce n'est pas vrai, et alors mes pensées permettent au monde de devenir meilleur ?

C'est cela le chien provoque en moi de tel réflexion... Laquel je dois choisir ! me mentir pour donner la chance à autrui ou dire la vérité au point de faire couler autrui mais me respecter ? Enfin, je ne sais plus trop...Je ne sais pas si vous comprenez ce dilemme...
Je pense que dans tous les cas il faut essayer de rester soi-même, respecter ses propres opinions... allez contre sa nature c'est tenter à avancer en étant quelqu’un d’autre. Seules les expériences de la vie peuvent te faire changer d’avis mais non l’avis des Autres…

Donc être ouvert, accepter de changer ce que l’on peut changer en soi, se remettre en question mais…. avec nos propres choix, entièrement réfléchis, pas simplement des choses qu'on nous a dites de changer.

À partir du moment où c'est un Choix de notre part que de changer, alors on reste soi-même, non ? enfin je le pense !


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Melie le Dim 25 Nov 2012 - 22:19

Si je comprends bien ce que tu veux dire, je dois donc rester vrai envers moi même, c'est à dire continuer à croire/penser que l'humanité est fondamentalement mauvais même si je n'aime pas me sentir devenir tellement misanthrope, et en même temps je sais que je dois continuer à évoluer car je crois que le jour où je trouverais que l'humanité est fondamentalement bon (malgré le fait qu'il y a des choses terribles commises par des humains de nos jours), c'est que j'aurais évolué / guéri de multiples choses en moi et que alors, seulement alors, après cela, le monde peut du coup s'améliorer, car l'amour envers l'humanité rendra possible l'évolution de l'humanité (je pense). Qu'en penses tu ?

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Francesca le Lun 26 Nov 2012 - 5:43

Oui tout à fait Mélie, car tu ne peux changer les choses sur un coup de baguette magique... Wink

Il n'y a que l'expérience qui peut faire changer le regard que tu portes sur elles !

L'acceptation viendra toute seule ; certes avec des hauts et des bas, mais elle viendra crois-moi

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Melie le Lun 26 Nov 2012 - 15:53

Je l'espère beaucoup. Je crois, à te lire, que finalement, mon problème, c'est que je veux déjà tout accepter, être déjà au bout du chemin, alors que mon être intérieur, lui, non, pas encore, que ça demande encore beaucoup de temps pour parvenir à l'acceptation !

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quatre rêves

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum