Expérience auto-guérison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expérience auto-guérison

Message  Francesca le Dim 1 Avr 2012 - 9:04

Bonjour à tous Very Happy

Nous ne sommes pas sur terre pour souffrir. C’est en cela que je crois fermement !

Tout mal-être, toute maladie est avant tout un conflit, oui un conflit entre soi et Soi, entre la programmation naturelle du courant de Vie dans notre corps et les pensées nous environnant !

NOTRE ÉTAT NATUREL EST LE BIEN-ÊTRE…….

Je crois et d’ailleurs j’ai expérimenté moi-même le fait que lorsqu’une partie de notre être se réveille à une douleur quelconque, il est important d’en tenir compte, de l’écouter et de reconnaître ce que celle-ci veut bien nous dire.

Beaucoup d’écrits nous expliquent cela avec panache…. J’ai en tête d’ailleurs, le livre de Lise Bourbeau dont parle souvent Calixte et dont on fait référence très fréquemment sur les forums, mais également en ce qui me concerne, le grand dictionnaire des malaises et des maladies de Jacques Martel et duquel je me suis longuement inspirée pour me guérir moi-même au début de ma quête de compréhension des malaises du corps.

La souffrance physique possède son propre langage pour la simple raison de nous permettre de nous arrêter sur nous-mêmes et d’en reconnaître les manifestations intérieures qui s’expriment à l’extérieur …. Toutes les maladies nous parlent….

Prenons un exemple, un truc tout bénin, comme le fait de se faire une ampoule au pied… dès son apparition, celle-ci saura mettre en évidence un certain manque de protection (au physique comme au "figuré"), très certainement d’ailleurs au niveau émotionnel puisque je n’ai pas su résister à ce mal qui se réveille à cet endroit bien précis…

Il me faut alors me mettre en chemin pour décortiquer intérieurement le pourquoi de l’apparition de cette fameuse ampoule… et pour cela j’utiliserai : l’introspection.

Par exemple, l’ampoule se situe au pied. Je prends conscience que le pied en général représente la direction, celle que prends mon existence ; si l’ampoule se trouve à l’arrière de mon pied, je considère alors de surveiller mes arrières ou bien encore mes ancêtres ou mes antécédents… De là tout un panel de questionnement viennent à mon esprit : A quelles obligations ai-je manqué ? Qu’ai-je réalisé à contrecœur ? Me suis-je égarée du chemin dans une certaine situation de mon vécu ? Aurais-je pu faire différemment ?…. etc

Et voilà comment tout émerge ensuite à notre conscience, et c’est ce qui nous permet de guérir .. armée de cela, ensuite j'ai fait beaucoup plus attention à moi, à ma façon de penser surtout, à ce que je faisais, comment j'ai réagi à certaines situations etc… afin de ne pas reproduire les mêmes schémas d’inconvenance dans mon propre corps…

Savoir rester en totale harmonie avec mes pensées, mes souhaits, mes désirs, ma VIE telle que je souhaitais ; dans le respect de ceux qui m'entourent bien évidemment…

Bref, tout ceci pour vous dire que tous les maux méritent que l’on s’y attarde afin de faire le point sur sa propre vie… du pourquoi nous en sommes arrivé à la douleur physique pour qu’elle prenne existence à notre conscience… alors que jusqu’à maintenant elle n’était encore que tapie au très fond de soi ? Pourquoi la maladie n’a pas émergé à un autre moment que celui-ci ? etc….
Je répondrai aujourd'hui : Pour comprendre tout simplement, que nous ne sommes pas en adéquation totale avec ce grand fleuve que représente La Vie que nous nous sommes choisie.

Le plus long travail que j'ai pu effectuer sur moi-même en autoguérison fut un problème sérieux de tyroïde. Les toubibs étant dans l'hypothèse d'une opération ; mais en attendant ils me prescrivaient des médicaments qui, pour eux seraient à prendre à vie après cette dérégulation.

Respectant ma façon de penser, bien évidemment, je n'ai pas voulu prendre ces médicaments, surtout lorsque j'ai lu leur contenu. Ce travail sur moi a mis je crois, si mes souvenirs sont bons, à peu près 1 à 2 ans. Je suis venue à bout de ce problème de tyroïde grâce à l’introspection qui m’a fait revivre des blessures de ma plus tendre enfance jusqu’à ce présent d’il y a maintenant presque 20 ans….

Il faut bien reconnaître aujourd'hui, qu'il y avait des choses à nettoyer intérieurement : des émotions, des bobos non guéris, des cabosses, des choses profondément enfouies… Mais, mon plus beau sourire est franchement réapparu lorsqu'à l'annonce des résultats du toubib, toute dérégulation avait disparue.

Merci la Vie !

Je sais aujourd'hui qu'il existe plusieurs autres façons de pratiquer son autoguérison ; il serait bon de pouvoir bénéficier de vos expériences à vous également.

Merci à tous de votre participation à l'étayage de ce forum !
avatar
Francesca
Admin

Messages : 5860
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience auto-guérison

Message  demmaxxx le Mar 12 Fév 2013 - 19:20

Merci pour le partage de ton expérience. Cela permet de mieux comprendre le fonctionnement de l'auto-guérison pour chaque individu. Je tiens aussi à préciser que pour habituer notre corps et esprit à l'auto-guérison il faut se fier à la médecine naturelle. La naturopathie propose plusieurs disciplines pour nous aider à mieux comprendre le concept d'auto-guérison

demmaxxx

Messages : 8
Date d'inscription : 12/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum