Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  Francesca le Lun 11 Fév 2013 - 15:41

Et si ensemble, nous tentions d'en rétablir des vérités, nos vérités (??)

je commence par vous faire partager la mienne, il faut bien se lancer n'est-ce pas ... Very Happy

Sur cette terre, de nombreux motifs poussent les gens à être "bons" ou "mauvais". Le choix de certains d’entre nous n’est dicté que par une question de goût. D’autres optent pour la « bonté » parce qu’ils ont l’impression qu’elle leur vaudra des "bons points" ; que "dieu" nous surveille et compte le score. Il y en a pour qui être "mauvais" est une manière de défier un dieu qu’ils perçoivent comme juge souverain. D’autres encore diront : "pour quelle raison serais-je "bon" pour dieu, alors que je ne crois pas en lui ? "

Mais la vie ne consiste pas à être bon ou mauvais ni à gagner des points. La vie consiste à apprendre, à découvrir l’âme et ses besoins.

"Bien" et "mal" se résument alors à prendre le bon tournant sur le chemin de cette découverte. La vie ne consiste pas à se gagner une place au paradis. L’âme se satisfait d’avoir la poursuite de son existence assurée, de se voir renforcée. Beaucoup de livres contiennent nombre d’histoires de survie après la mort. Chacun raconte un voyage, une découverte capitale au terme de laquelle nous épousons la lumière. Mais accomplissons-nous tous ce voyage vers la lumière ? dieu nous accepte-t-il tous, y compris ceux qui ont accompli de "mauvaises" actions ?

Si je m’en tiens à mes convictions et à mes expériences, la réponse est Oui. Je ne pense pas que quiconque souhaitant épouser la lumière soit jamais repoussé. Evidemment, ce choix se présente à chacun de nous, y compris à ceux que nous qualifions de "mauvais". Une personne "mauvaise" qui tente d’aller vers la lumière cherche en effet, le pardon, le chemin de la vérité ou elle apprend quelque chose elle-même ou aux autres. Dans le cas inverse, elle ne verrait pas la lumière. Lorsqu’elle opte pour la lumière, les blessures et les maux qu’elle a infligés aux autres ne sont rien comparés aux siens. Car celui qui se tient dans la lumière est obligé de voir, de reconnaître le desséchement de son âme… la mesquinerie de son esprit.

Certains croient que ceux qui se suicident vont dans "les ténèbres". Je ne suis pas d’accord. Les suicidés qui ont besoin de cette lumière s’en verront montrer la voie. Les ténèbres ne sont qu’en eux. Même ceux dont l’esprit est totalement embrouillé ici-bas, seront conduits par les anges, les messagers, vers la lumière. Pour eux, la mort signifiait avant tout l’extinction de la vie – et ils découvrent la survie après la mort.

N’importe qui peut aller dans un endroit bon, s’il choisit de le faire.

Aucune porte ne reste fermée. Il n’y a pas de barrière, sauf celles que nous choisissons d’ériger nous-mêmes. Pas de jugement céleste, uniquement les jugements que nous devons nous-mêmes effectuer, face au genre d’existence que nous avons vécue et au genre de personne que nous sommes.

Chaque âme se juge elle-même. Une âme qui le souhaite peut refuser la lumière et fermant les yeux pour ne pas voir le monde, s’enfermer dans ses propres ténèbres. Comme enveloppée d’un suaire, elle errera dans des passages obscurs et des lieux cauchemardesques, hantée par ses propres pensées, égarée et solitaire. Ma propre mère par exemple, dont ce fut le cas. Mais les ombres de l’âme n’appartiennent qu’à elle et n’existent que parce que l’âme a à faire ce choix.

Lorsque nous quittons le plan terrestre, nous emmenons avec nous le corps éthérique, de la même forme et de la même taille que le corps physique. Le corps éthérique, indestructible, devient le véhicule qui nous permet de poursuivre notre voyage.

Lors d’une communication, un être du monde des esprits touche, pose une main sur une épaule, caresse une joue ou les cheveux de quelqu’un, essuie des larmes. En ce qui concerne le dialogue d’êtres du monde des esprits appartenant à différentes "races", contrairement à ce qui se passe ici-bas, il n’existe pas entre eux de problèmes de langues, de barrières de communication. Ils nous connaissent tous – et nous voient tous – car nous sommes tous des "enfants du dieu".

C’est mon point de vue personnel d’après mon vécu, mes expériences …. mais je sais aussi qu’il en existe beaucoup d’autres…. Au nombre des âmes sur la Terre… Alors !!!

Que ceux qui affirment ou infirment ces dires proposent également leurs avis… Merci à vous de partager !

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5885
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  solasido le Lun 11 Fév 2013 - 21:04

Francesca



On s'en doute mal

Certes, au corps ce qui est bon, à l'âme ce qui est beau, à l'esprit ce qui est bien,
cependant et malgré ce que l'on croit le plus souvent le bien n'est pas le contraire du mal,
mais le juste milieu entre deux positions opposées dont chacune est le mal,
à l'image d'un sablier
le bien ressemble à ce trou (de mémoire) qui laisse passer le vent des sables jusque dans le désert du mot...

Le bien ne fait pas de bruit, le bruit ne fait pas de bien (sagesse populaire)



Quoique, onze cent doutent mal

Chaque action intègre de l'énergie dans le temps
si bien que tout acte (de la parole, du corps, ou de l’esprit),
bon ou mauvais produit un fruit positif ou négatif pour son auteur.

Voir aussi l'Art Brevis de Raymond Lulle




Créons-nous un excellent aujourd'hui
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  shamallo le Mar 12 Fév 2013 - 7:05

"Certains croient que ceux qui se suicident vont dans "les ténèbres". Je ne suis pas d’accord. Les suicidés qui ont besoin de cette lumière s’en verront montrer la voie. Les ténèbres ne sont qu’en eux. Même ceux dont l’esprit est totalement embrouillé ici-bas, seront conduits par les anges, les messagers, vers la lumière. Pour eux, la mort signifiait avant tout l’extinction de la vie – et ils découvrent la survie après la mort."

Cela me rappelle:

- la Bretagne: J'ai vécu à une époque là-bas, au centre de la Bretagne: la petite ville la plus proche, Rostrenen, est l'endroit le moins ensoleillé de France, et 2ème pour la pluie Il ne se passait pas de mois voire de semaine sans que j'apprenne le(s) suicide de quelqu(es) uns, dont j'avais eu connaissance, et il me semble qu'ils désiraient encore vivre, mais qu'ils avaient fait cela pour ne plus souffrir, dans un paroxysme, sans pouvoir penser plus loin. C'est d'ailleurs une région au podium pour les suicides, bien que le pays soit merveilleux à maints égards.

-Une femme medium, spécialisée dans les suicides justement, comme tu dis, elle était persuadée que les suicidés vont dans un enfer, et se mettait constamment en rapport avec les défunts pour en donner des nouvelles à la famille, bref: elle avait la particularité d'etre gonflée d'eau des pieds jusqu'au thorax- les épaules, les bras et le visage étant "normaux". A tel point qu'elle marchait parfois difficilement, tant ses pieds et ses chevilles gonflés d'oedème la gênaient.

La lumière, le manque de lumière, l'eau stagnante en excès.

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  shamallo le Mar 12 Fév 2013 - 8:34

Waouh le soleil se lève sur la neige!

Alors bon, pas bon, c'est l'intention qui compte dit on, dans l'enfer pavé de bonnes intentions Rolling Eyes
Des fois je fais le "mal" exprès, pour voir pourquoi on dit que c'est mal, pour savoir ce qu'il y a de vrai...
En attendant je file balayer la neige devant la porte des vieux voisins, pour qu'ils ne se cassent pas la figure tout à l'heure en sortant, pour qu'ils sachent que quelqu'un est là, et surtout fort égoistement pour jouir de cette beauté incroyable qu'est la lumière sur la neige, et pieds nus en plus, pour le plaisir, et vive la vie!

[img][/img]

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  solasido le Mar 12 Fév 2013 - 13:54

tous



    SE TORTURER L'ESPRIT




    Qui se torture l'esprit pour sublimer sa conduite, s'écarte du monde et a des habitudes excentriques, se fait une haute opinion de lui-même et dénigre les autres, celui-là n'a que de l'orgueil. Il n'est qu'ermite des monts et des vallées, homme qui condamne le monde. Tel est l'idéal de ceux qui aspirent à se dessécher par ascèse et à se jeter dans le gouffre.

    Qui discourt sur la bonté et la justice, la fidélité et la bonne foi, la politesse et la frugalité, l'effacement et le renoncement, celui-là ne recherche que la perfection morale. Tel est l'idéal de ceux qui veulent assurer la paix du monde et améliorer les hommes en leur faisant la leçon soit en voyageant, soit en lieu fixe.

    Tchang Tseu

    http://www.leconcombre.com/echo/jardin-zen/jardin/fr/esprit-du-zen02.html


Bonne suite et souriante journée à tous


avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  solasido le Mar 12 Fév 2013 - 14:54

Quand la grande Voie fut oubliée, on vit paraître l’humanité (piété vaniteuse) et la justice (bonté orgueilleuse).

Quand la prudence et la perspicacité se furent montrées, on vit naître une grande hypocrisie.

Quand les six parents eurent cessé de vivre en bonne harmonie, on vit des actes de piété filiale et d’affection paternelle.

Quand les États furent tombés dans le désordre, on vit des sujets fidèles et dévoués (patriotisme).

[Tao Te King]
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  nicodeb le Mar 12 Fév 2013 - 15:57

Voilà un sujet que je voulais aborder sur mon propre forum suite à une réflexion que je me suis faite il y a quelques jours suite à un suicide d'une personne que je connaissais

Voici ce qu'on a pris en radiesthésie : que l’âme faisait un cycle de maximum 12 vies et que ce cycle pouvait repartir à zéro si la personne n'avait pas fini son chemin sur terre et que par exemple une personne qui avait embêté une autre personne toute sa vie devrait dans l'autre l’aider à évoluer

Et que les gens qu'ils ont faits du bien toute leur vie autour d'eux auront la possibilité d'évoluer en quelque chose de supérieur

Ma question était la suivante : une personne qui se suicide où va-t-elle et a-t-elle la possibilité de continuer son chemin d'évolution ou devrait -elle revivre cette situation pour comprendre son erreur ??

Moi je pense qu'elle doit revivre son erreur pour comprendre pourquoi elle l'a faite...
avatar
nicodeb

Messages : 18
Date d'inscription : 04/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  shamallo le Mar 12 Fév 2013 - 17:31

Jésus savait très bien qu'il allait se laisser assassiner. Il aurait pu se sauver mille fois. Peut on le taxer de suicidaire? A t il fait le mal?
Un peu de pitié, pour les pauvres malheureux suicidés.
Pourquoi le thème du ciel de naissance, contient il, un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout, la possibilité d'un suicide, et pourquoi ces signes se vérifient ils dans les faits?
L'"erreur" serait elle programmée?

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  solasido le Mar 12 Fév 2013 - 18:36

tous


"Qu'est ce que craindre la mort sinon s'attribuer un savoir qu'on a point?".
(Platon)

Le cantique des Oiseaux

Les oiseaux d'Attar présentés comme les parts de nous-même qui nous empêchent de rejoindre l'Etre suprême.
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=vZOUFvwIBpM#t=2s

Qu'est-ce qui meurt chez le suicidé uniquement le corps physique ? Si oui qu'advient-il des autres corps ?
Le présence de cheveux blancs indique que si toutes les cellules ne meurent pas en même temps, alors
la question de la vitesse des divers corps entre eux est à reconsidérer ?

Comparaison n'est pas raison.
A force de comparer l'incomparable échappe.
Ne peut-on pas comparer ce qui est comparable ?
Le degré de conscience varie entre celui de Jésus et celui d'un homme ordinaire.


Le nom de la Mort tue le Sens.

Si le terme suicide désigne la mort, le meurtre du soi.
Quel terme désigne la mort du moi,
quel terme désigne la mort de la personnalité ?

La mort n'est pas une expérience dont on parle pour l'avoir faite,
si ce n'est que la résistance à la transformation provoque l'illusion de la mort dont on parle.

Elle seule du reel est en dehors de la mémoire. Ce qu'on dit d'elle, la cache.
Ça cache le trou qu'elle fait dans le 'Savoir'. On tourne autour d'un trou.
on croit qu'on dit la Mort: on n'en découvre que des indices.
On parle d'un cadavre, d'une douleur ....

Heureux qui communique (J. Salomé)

L’événement de la Mort étant hors l'atteinte des mots, dire le nom de la Mort est s'approcher d'un vide de la Pensée.


Bonne suite et belle méditation à tous


Dernière édition par solasido le Mar 12 Fév 2013 - 19:20, édité 1 fois
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  Francesca le Mar 12 Fév 2013 - 19:17

Je suis quelque peu les propos de Solasido effectivement… dans un autre langage peut-être ! Wink

En ce qui me concerne, je dirais que lorsque nous décidons de venir sur Terre, nous avons déjà fait, au niveau inconscient, un programme de ce que nous désirons apprendre.

Toutefois nos expériences peuvent être vécues comme très difficiles si nous sommes perdus, si nous nous cherchons, si nous ne reconnaissons pas cette part de divin en nous.

Comme nous avons le libre arbitre, certaines personnes décident d’arrêter, de stopper brusquement pour en finir avec la vie. Or le suicide, à mon sens, ne rentre pas dans le programme d’une personne donc, lorsqu’elle met fin à ses jours, tout ce qu’elle n’a pas fait il faudra qu’elle revienne pour arriver au bout de ce qu’elle s’était fixée, je pense. Car une fois revenue là-haut, cette personne se rendra compte que la vie sur terre n’est pas la vraie vie et que malgré les expériences si dures soient-elles, c’est seulement pour apprendre certaines choses qu’elle y va.

Mais bon, ce n’est que mon humble avis….

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5885
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  shamallo le Mar 12 Fév 2013 - 19:17

Le souvenir d'un coma prolongé, est aussi comme un trou dans la mémoire qui ne se manifeste que par ses effets, comme un vide aspirant la lumière tout au fond de la pensée coagulante, aux doux langages de péri-odes.

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  solasido le Mer 13 Fév 2013 - 4:42

tous



Quoique et Malgré tout

Qui cherche le sens aura perdu l'être...
Qui cherche l'être aura perdu le sens...
L'être de bon sens ne le cherche, ni ne le trouve,
quand il va et vient à sa rencontre

Où bien même
l'impossible s'y tue.

Où bien même
l'impossible situe.

Quand bien même

Être où ne pas naitre un pot cible confiture des uns finis ...



En nous souhaitant le nécessaire qui seul libère, de la bonté suicidaire,
des lapsus irrépressibles, des pensées avortées, ou des actes manqués,
allant et venant jusqu'au coeur de ce qu'un rien console
de la torture de l'Esprit de Paix qui en chacun poursuit sa tâche...

Créons-nous un excellent aujourd'hui
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre Bon ou non, est-ce égal ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum