Très longs temps, vastes espaces, et nous en sommes juste là!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Très longs temps, vastes espaces, et nous en sommes juste là!

Message  shamallo le Mar 2 Avr 2013 - 14:28

Notre cher Soleil adoré sunny est fort probablement né au sein d’une troisième génération d’étoiles formées en moins de 20 millions d’années dans un nuage moléculaire géant voici environ 4,5 milliards d’années. La supernova ayant provoqué sa naissance résulterait de l’explosion d’une étoile massive d’au moins 30 fois la masse du Soleil, baptisée Coatlicue, la mère du Soleil dans la cosmogonie aztèque.

Des chercheurs ont analysé des inclusions de fragments de matière cosmique riches en aluminium et en calcium, découvertes dans la météorite tombée près du village d’Allende au Mexique, le 8 février 1969. Avec stupéfaction, ils ont mesuré dans ces inclusions blanchâtres des anomalies isotopiques concernant certains éléments comme l’oxygène mais surtout avec le magnésium, précisément pour les isotopes 26Mg et 24Mg. Ces anomalies ne s’expliquaient que si un Little Bang (une supernova) avait d'abord injecté dans la nébuleuse protosolaire (où s’est formée cette météorite) ces éléments radioactifs à courte durée de vie, puis provoqué l’effondrement de la nébuleuse.

Trois générations d'étoiles dans un nuage moléculaire:

Tout aurait commencé dans un nuage moléculaire géant contenant des dizaines de milliers d’étoiles. En quelques millions d’années, des étoiles massives seraient nées puis mortes dans ce nuage en explosant en supernovae.
Le taux de noyaux de fer 60 radioactifs _ Le noyau de la Terre est constitué de fer en feu! _ aurait augmenté jusqu’à atteindre une valeur stationnaire du fait de l’équilibre entre production et désintégration.

Coatlicue, la mère du Soleil aux centaines de filles:

Dans une région de ce nuage, une deuxième génération de quelques milliers d’étoiles aurait pris naissance, dont la formation aurait été provoquée par la compression du gaz, à la suite d’ondes de choc produites par les supernovae.
L’une d’entre elles, baptisée Coatlicue – la mère du Soleil dans la cosmogonie aztèque – par les chercheurs, étant la plus massive avec environ 30 fois la masse du Soleil. Autour d’elle se serait formée une coquille de matière et d’étoiles similaire à celle que l’on observe aujourd’hui et qui porte le nom de « bulle carrée » G15.68-0.28.

La coquille entourant Coatilicue, qui contient du fer 60, aurait été enrichie en aluminium 26 pendant des millions d’années par les vents stellaires provenant de l’étoile, qui aurait fini par exploser elle-même en donnant une supernova suivant le scénario habituel du Little Bang. Quelques centaines d’étoiles à la composition chimique voisine se seraient alors formées en réponse à la propagation de l’onde de choc de l’explosion, dont notre propre Soleil.

En moins de 20 millions d’années, trois générations d’étoiles se sont donc succédé dans un nuage moléculaire géant, quelque part dans la Voie lactée, avant que n’y naisse notre Soleil et ses jumelles.
Peut-on retrouver ses sœurs dans l’environnement proche de notre étoile aujourd’hui ?

Certainement pas. Car un amas ouvert de jeunes étoiles de ce genre se dissipe en 100 millions d’années environ. Cet amas s’étant formé il y a environ 4,5 milliards d’années et notre Soleil bouclant une orbite autour du centre de la Voie lactée en quelque 200 millions d’années seulement, les sœurs du Soleil sont désormais complètement dispersées à des dizaines de milliers d’années-lumière les unes des autres.


Hum. Cà en fait, de la place, pour des contemporains extra-terrestres! Et pourquoi: "bulle carrée"?

et comme on dit:

Brahma rêve le monde, Shiva le détruit, et Vishnu le conserve.
A la prochaine fête des grand-mères, n'oublions pas une petite pensée pour G15.68-0.28 - Coatlicue!

Smile Des détails:

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/le-visage-de-coatlicue-letoile-mere-du-soleil-se-precise_40912/

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très longs temps, vastes espaces, et nous en sommes juste là!

Message  Francesca le Mar 2 Avr 2013 - 15:14

bien vu shamallo

La conscience humaine est de nature séparatrice....

A l’instar des nuages qui passent, elle paraît assombri et déformer la conscience de l’âme. Quand un être humain s‘éveille à la conscience innée de l’âme, un processus de transmutation s’amorce naturellement et exige un grand amour de soi, du courage et un engagement afin d'admettre que tout est changement..... Par sa nature même, la conscience de l’âme, comme le soleil, est un rayon de lumière infinie focalisé sur un point unique, jamais éclipsé, illuminant tout ce qui semble l’obscurcir.....

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5927
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum