Mathémèse et ?

Aller en bas

Mathémèse et ?

Message  shamallo le Mar 29 Jan 2013 - 19:13

Francesca, je poste ici: Tu verras bien toi même où mettre ce sujet.

Il s'agit d'éclaircir ce que peut bien signifier ce mot: Mathémèse, déjà, et pourquoi cette émergence est interessante à observer.

Tout d'abord, il n'existe pas pour l'Académie française, ni pour les dictionnaires, et n'est pratiquement pas employé: mais sur le Web on trouve des

textes et documents
http://eysonofcornelius.blogspot.fr/2007/08/wesley-is-bilingual.html en d'autres langues, qui utilisent bien son sens étymologique:

Vomissement de Science.

Cette mathémèse survient lorsque le_scientifique, en l'occurence, peut être mathématicien, philosophe ou artiste_ commence à se rendre malade à force de concentration et de désir de trouver... le fil conducteur? dans toutes les réalités que son cerveau brasse,
Faits, chiffres, images, souvenirs, perceptions, mesures, théorèmes, axiomes: tout celà cuit et bouillonne en lui, et il en laisse sortir, vomir, des ébauches, des tentatives, des balbutiements chaotiques de nouveauté dans le domaine qu'il explore.

Ce vomissement est semblable à celui de la Pythie grecque: La Pythie exhalant la flamme de ses naseaux durcis par l'encens, haletante, ivre, hurle, l'âme affreuse et le flanc mugissant - Honneur des Hommes, Saint Langage, discours prophétique et paré, belles chaînes en qui s'engage le Dieu dans la chair égarée; -La Pythie, de Paul Valéry, de mémoire mais il est sur le Net;

En d'autres termes, une forme de transe méditative se trouve liée à l'approche d'une connaissance.

A suivre, j'espère avoir été compréhensible et à bientôt


Dernière édition par shamallo le Mar 29 Jan 2013 - 19:38, édité 2 fois

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  shamallo le Mar 29 Jan 2013 - 19:21

Honneur des Hommes, Saint LANGAGE,
Discours prophétique et paré,
Belles chaînes en qui s’engage
Le dieu dans la chair égaré,
Illumination, largesse!
Voici parler une Sagesse
Et sonner cette auguste Voix
Qui se connaît quand elle sonne
N’être plus la voix de personne
Tant que des ondes et des bois! Paul Valéry



shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  Francesca le Mar 29 Jan 2013 - 19:29

ok, laissons le sujet ici pour l'instant ma belle, nous verrons ensuite où cela nous mènera et j'interviendrai alors pour le placer correctement s'il se doit !!!! ok !

-------------------------------

AH oui, intéressant ce mot... tiens donc, je ne connaissais absolument pas du tout ce mot... pourtant de travaille dans le monde médical et jamais croisé ce qualificatif ... !!

j'espère en apprendre plus avec toi Shamallo Idea

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 6192
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  solasido le Mar 29 Jan 2013 - 22:19

tous

Merci shamallo, d'en dire plus sur ce sujet qui captive l'attention.

Le terme Mathémèse semble proche du terme Hématémèse (Terme de médecine. Vomissement de sang exhalé à la surface de la membrane muqueuse de l'estomac) et proche du terme mathèse, pendant métaphysique des mathématiques.

Saint Langage et Confusion des langues et des genres obligent, je me demande si ce mot n'est pas un simple néologisme.

Une analyse taosophique de ce mot donne l'hexagramme 55 Fong : la richesse, le summum, la sublimité.
associée au commentaire suivant : la période est à la plénitude, avec l'image énergétique de la joie comme plénitude du réel.


A suivre...


avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  shamallo le Ven 1 Fév 2013 - 21:37

Avant de continuer, je propose cette vidéo à regarder:

http://vimeo.com/57757618#

Elle a été tournée par deux photographes dans la Vallée de la Mort et on y voit bien le cercle des étoiles, vers la fin.
On appelle timelapse le procédé qui consiste à allonger le temps d'exposition des prises de vue; heu...je reconnais que le rapport avec la mathèse n'est pas évident, mais ça viendra peut être Smile

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  shamallo le Ven 8 Fév 2013 - 10:30

Je vois que Stian a travaillé clairement sur les nombres, et vais donc prendre le temps de lire tranquillement ses travaux avant d'en revenir à la mathèse ...et ses néologismes.
A + tard flower

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  solasido le Sam 9 Fév 2013 - 20:50

Shamallo



Avec sa thématique, ta thématique, ma thématique...

Si Mathémèse est une théorie nouvelle, un néologisme, une solution imaginaire (pataphysique),
alors il n'y a pas de mot déjà existant pour décrire quelque chose de nouveau.

Plus simplement, si le présent n'est que la somme du passé, alors il n'a aucun avenir.

Aussi, par analogie, il n'y a aucun mot pour décrire le contenu de chaque instant présent,
car appelé à ne plus se reproduire, il n'en a pas besoin.

Mathèse provient du latin tardif et dérivé du grec mathesis (μαθησις) qui signifie « apprendre ».
S’emploie parfois pour le calcul mental.

La mathèse est aux mathématiques ce que la métaphysique est à la philosophie.

http://www.kaosphorus.net/1098/pythagore-et-la-mathese-du-chaos/

La mathèse apparait comme une métaphysique du nombre.


A suivre...

Bonne journée à toi et à tous
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  shamallo le Sam 9 Fév 2013 - 21:22

Merci beaucoup, tu as tout dit, je peux aller faire autre chose Smile

Cher irrité typhon tatoue l'âge sur tendre faon larmes blanches à lumière fendre des gentils faons tatouages.

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  shamallo le Mar 19 Fév 2013 - 19:37

Afin que le geai mage naisse et serre les branches de ses cris bleus et rouges.

L'unité se polarise en yin et yang.(Comme un produit deux, qui produisent trois)
Yang attire yin, yin attire yang.
Les activités yin et yang forment des agrégats, les êtres qui s'attirent les uns les autres.
La polarisation yin et yang est nécessairement la cause de la gravitation.
Yang étant la force centripète, et yin la force centrifuge, le centre des agrégats représente nécessairement le centre d'attraction.
C'est un tourbillon perpétuel, non pas plan mais sphérique.

La force agit suivant des cercles concentriques de surface Pi(2R) carré.
Si les rayons des deux sphères sont entre eux comme 1 et 2,
alors les forces sont comme 1/4n+1 carré, et 1/4n+2 carré, c'est à dire comme 1 et 4.
La force d'attraction est donc inversement proportionnelle au carré de la distance.


Bonne soirée tout le monde

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  solasido le Mer 20 Fév 2013 - 5:49

    tous


      La valeur d'un nombre peut-être numérale, ordinale, cardinale et peut traiter de quantité ou de qualité.




      Avec la proposition suivante :

      Le tao engendre le Un
      Le Un engendre le Deux
      Le Deux engendre le Trois
      Le Trois produit toute Chose

      Le nombre est perçu à la fois comme principe, loi et fait, associables, logiquement à la proposition suivante

      La nullité engendre l'unité
      L'unité engendre la diversité
      la diversité engendre l'infinité
      L'infinité engendre toute chose.

      Dans ce dernier cas le verbe engendrer peut avantageusement être remplacé par un verbe choisi par le lecteur de ces lignes.

      Reste que si, ensemble, nous avons besoin d'un langage exact pour une communication exacte, relative,
      aux lois de l'unité, de la triade ou de l'octave, notons, aussi, que les anciens utilisent des représentations géométriques
      pour des opérations arithmétiques, et inversement, ce qui, objectivement, peut logiquement rendre compte du dedans et du dehors du tout, de tout, de tous, de chaque chose et de chaque ensemble vivant.

      En ce qui concerne les quadrants, celui des conversations potentielles indique
      trois états gagnant/perdant (fuite, agression, manipulation) C'est le lieu
      de la confusion des langues et des genres symbolisé par le Jeu des Echecs,
      parmi d'autres exemples de confusion des langues et des genres...

      Un quatrième état possible durant les conversations potentielles permet l'expérience
      des relations gagnant/gagnant:Il s'agit de l'assertivité ouvrant le creux
      le relief et la surface des choses par l'affirmation de soi dans le respect de l'autre.

      Si tout revient au même, pour toute unité de conscience communiquant par sa réflexion,
      alors, il semble bien que l'ouverture se perd et se retrouve dans l'asservité,
      tant qu'il nous faut vivre, vivre, rien que vivre et que vivre devance soi,
      comme une occupation à plein temps, n'en laissant guère pour seulement, juste survivre.



      A suivre...


    Créons-nous, un bel, vierge et vivace aujourd'hui






avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathémèse et ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum