Le sens sacré de NOS DENTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Lun 24 Déc 2012 - 7:00

Carrefour entre différents mondes, point de rencontre entre haut et bas, intérieur et extérieur, visible et invisible, la bouche et les dents sont le support de multiples fonctions....Rencontre entre spirituel et émotionnel !!!

Si la mastication est la plus évidente, c'est loin d'être la seule. Nos dents servent également à parler, fonction spécifiquement humaine. Elles participent à la séduction, à l'esthétique du visage, et sont le support de l'image sociale.

Autre fonction, malheureusement ignorée, les dents sont un système de perception ultra sophistiqué, un référentiel spatial qui participe à la verticalité de la posture. Richement innervées, connectées directement au cerveau par un nerf crânien (trijumeau), les dents sont des sources d'informations (température, pression), aussi essentielles que les yeux, dans un autre registre de sensations. Même si c'est la plus mal connue, ce n'est pas la moindre de leur fonction car elle concourt à la station debout qui signe notre humanité. Là où l'animal s'empare de son environnement d'une manière concrète, en l'incorporant au sens littéral par la prise de nourriture, l'homme l'appréhende de manière plus subtile en prenant des informations grâce aux capteurs ultrasensibles que sont les dents. Ainsi on constate que les personnes édentées vieillissent moins bien que les autres. La perte des dents affecte leurs repères spatiaux. Leur mémoire et leur capacité de s'orienter dans l'espace s'en trouvent altérées.

Voir dans la dent un simple outil de mastication est très réducteur. Pourtant c'est cette fonction animale qui a conditionné de manière profonde notre perception de la dent. En effet, le mot dent vient de la racine ed qui signifie mâcher. La dent est d'abord vue comme une meule broyeuse, un instrument qui malaxe. Du moins est-ce la fonction que nous avons choisi de privilégier dans une vision matérialiste, extérieure ou animale.

Les Hébreux voient bien autre chose dans ces fragments minéraux qui garnissent nos mâchoires. La lettre Shin a pour hiéroglyphe d'origine une dent, plus exactement une molaire dont elle reproduit les trois racines dirigées vers le haut, symbolisant ainsi la racine dans la tête, c'est à dire l'esprit. Shin, qui a donné shen la dent, représente l'esprit, le feu divin qui pénètre toute la création. Comme les hébreux, les peuples anciens ont su percevoir la nature hautement spirituelle de nos dents.

Dans l'Amérique précolombienne, les Mayas les limaient pour leur donner une forme particulière et y incrustaient des pierres (jade, pyrite, obsidienne). Ces ornements constituaient un code en rapport avec le rôle social ou spirituel dont le personnage qui les portait était investi. On peut voir, aujourd'hui encore, au musée de Mexico les dents incrustées de disques de jade de l'empereur Maya. Les dents sont associées au pouvoir, à la force intérieure ou spirituelle. C'est ainsi qu'on a retrouvé des bracelets faits de défense de sanglier dans des tombes préhistoriques. En Orient, on pensait que les sages ou les personnes supérieurement évoluées avaient plus de dents que le commun des mortels.

Le Bouddha est traditionnellement représenté avec quarante dents. Au début de notre ère, une confrérie de philosophes avait pour coutume d'examiner la bouche de tout candidat potentiel à leur cercle avant de l'admettre. Ils affirmaient en effet pouvoir lire dans la conformation de la bouche et des dents le reflet de l'âme plus sûrement que dans n'importe quelle autre partie du corps. Les romains considéraient la bouche comme le vestibule de l'âme. Le rituel de la pièce d'or ou d'argent glissée dans la bouche du défunt sitôt après sa mort afin qu'il puisse s'acquitter de son obole auprès de Charon, le passeur des enfers, et ainsi gagner le séjour des âmes, atteste de la haute valeur symbolique qu'ils attribuaient à cette zone. A travers le mythe de Charon, on devine que la bouche est un lieu de passage: entre jour et nuit, mort et vie, soi et Soi. C'est une porte ouverte sur les profondeurs de l'inconscient ou de l'âme. C'est un lieu d'initiation.

A mi-chemin entre extérieur et intérieur, la bouche est un sas interposé entre deux mondes. Les mots en sortent et la conscience s'y intériorise comme dans un temple. La bouche est un lieu de transition, de transformation: de la nourriture à un premier niveau, de soi à un niveau plus subtil. Transposé à l'âme, le processus de digestion qui commence dans la bouche s'apparente à une décantation, à la purification et au raffinement des éléments qui composent la personnalité, à la transformation de la matière vile en matière noble, telle que la rêvaient les anciens alchimistes. Une dent qui s'abîme est le signe qu'on est resté bloqué dans le passage, faute de pouvoir mener à son terme le processus de transmutation.

Le langage des dents est celui de l'âme, de l'inconscient. Chaque problème dentaire est porteur de sens ou peut le devenir pour peu qu'on accepte l'initiation proposée. La bouche est un temple, une cathédrale dont chaque dent est un pilier qui possède une fonction et un sens bien précis. Aucune dent, fut-elle de sagesse, n'est superflue, chacune de nos trente-deux sculptures vivantes a sa place dans notre bouche. Si les anciens l'avaient compris, nous, les modernes, avons malheureusement oublié cette vérité. Tandis que la science progressait, le sens sacré de nos dents s'est perdu.

Pour beaucoup, la dent n'est plus que ce corps inerte, sorte de cailloux planté dans nos mâchoires, dont la fonction se limite à mâcher et qu'on livre par nécessité aux soins du dentiste. La perte du sens nous a conduit à maltraiter nos dents. On n'hésite pas, par exemple, au nom de la "prévention" à extraire systématiquement les dents de sagesse au prétexte qu'elles seraient vouées à disparaître (ce qui est faux). Ces extractions mutilantes infligent souvent des dégâts irréparables à la cathédrale dentaire et à l'être. En effet, c'est par ces dents qu'on entre en contact avec le divin. Au dix-septième siècle on les surnommait les "dents du sens".

La dent de sagesse représente notre noyau d'énergie le plus profond, notre potentiel créateur, notre germe d'immortalité. L'arracher de manière prématurée (comme cela se pratique actuellement dès l'âge de douze ans), c'est tronquer le potentiel de l'individu, le couper de la part la plus sacrée de lui-même, lui fermer la porte de l'âme en quelque sorte.

Abordé sous l'angle symbolique, la question des "plombages", tant controversés, trouve une réponse évidente.

Songeriez-vous à restaurer une cathédrale avec de la tôle ondulée ou un temple égyptien avec du béton armé ?

De nombreuses personnes les font aujourd'hui retirer. Cependant, remplacer un matériau toxique par un autre biocompatible n'est pas suffisant si on reste dans la logique mécanique du trou qu'il faut boucher. Il est impératif de comprendre le sens de la dent plombée et pourquoi la carie l'a détruite. Cette prise de conscience est de la responsabilité du patient qui doit se préparer à la dépose et s'y investir activement et non attendre du dentiste "holistique" qu'il prenne en charge l'intégralité du problème.

Mené dans cet esprit, la dépose des "plombages" s'apparente à un véritable travail spirituel de transmutation du plomb en or. Quelque soit le problème, la participation du patient, sa manière de vivre l'acte s'avèrent déterminantes dans le processus de guérison. L'état d'esprit avec lequel est abordé le soin compte au moins autant que le soin dentaire lui-même. Il est vain, voire dangereux, d'attendre du dentiste, même "holistique", qu'il prenne en charge l'intégralité du problème.

Restaurer sa cathédrale dentaire, c'est se restaurer soi-même. Fait avec la conscience, le soin et l'amour qu'il mérite, ce travail donne l'opportunité d'être un peu plus enraciné et présent à soi-même. Un peu plus vivant en somme. La cathédrale dentaire redevient alors ce qu'elle n'a jamais cessé d'être: le temple de l'âme.

[right]Article très parlant de Estelle Vereeck sur
ht[tp://www.holodent.com//right]

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

dents vivantes

Message  mowglia le Lun 24 Déc 2012 - 14:55

Bonjour les quenottes !

Une pointure dans le monde du décodage dentaire SUPPRIME, dont je vous lie le forum "SUPPRIME" il a exercé de nombreuses années en tant que chirurgien dentiste et s'est lancé de tout son être dans la pedagogie du décodage de quenottes.

Très accessible il pourra vous éclairer ainsi que des membres actifs et professionnels également si vous vous intéressez à vos mémoires dentaires.

SUPPRIME l'assiste pour ce forum et pratique une autre forme de décodage que je vous laisserai le soin de découvrir avec de petits clics.

BonneS rechercheS,

Prenez soin de Vous. I love you



Dernière édition par Francesca le Lun 24 Déc 2012 - 15:15, édité 3 fois (Raison : LE LIEN EST SUPPRIME - Pour raison de publicité alors qu'il n'y a pas eu de présentation de ce membre !!)

mowglia

Messages : 17
Date d'inscription : 17/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Mar 25 Déc 2012 - 9:25

Le décodage dentaire, outil de transformation personnelle

Selon Deepak Chopra, nous changeons constamment de corps. C'est ainsi que 98 % des atomes du corps sont remplacés une fois par an. L'eau de notre corps, soit environ les deux tiers du poids, est renouvelée en 20 jours.

L'épiderme se renouvelle une fois par mois, la muqueuse gastrique tous les cinq jours. Un nouveau foie est fabriqué toutes les six semaines. Et nos dents?

La dent, point de cristallisation

Dans ce vaste turn-over cellulaire, nos dents font partie des 2 % qui ne se renouvellent pas, un point de fixation. Structure formée par un empilement de cristaux de forme hexagonale, le minéral dentaire engramme notre vécu et ce dès le début de la formation de la dent. Dès la naissance et même dès la vie utérine, nos dents enregistrent et fixent les émotions et stress que nous subissons. Réceptacle de notre mémoire, ce n'est pas un hasard si la dent est un organe doté de racines. Elle porte en effet les racines de notre passé: personnel, familial et même ancestral.

L'intégralité de notre histoire est gravée dans notre bouche, semblable au temple intérieur dont les dents sont en quelque sorte les colonnes porteuses.

Caries et mémoire dentaire

Pour évoluer et parvenir à changer vraiment nos concepts, idées, croyances et habitudes, il nous faut prendre compte la mémoire dentaire. Contrairement aux autres cellules de notre corps, la dent, organe cristallisé ou fossile, ne peut se renouveler mais procède par empilement. Couche après couche, la dentine, tissu situé sous l'émail, est constamment déposée de l'extérieur vers l'intérieur de la dent, au sein de la cavité centrale qui abrite le nerf ou pulpe. De même, constamment, nos émotions et nos stress cristallisent également, en couches déposées successivement, à l'intérieur de la dent.

Comme il n'a pas les moyens d'évacuer cette mémoire, notre corps utilise la pathologie (carie, déchaussement, etc.) pour détruire les cristaux et ainsi effacer la mémoire qu'ils portent. Sans prise de conscience, les soins et travaux dentaires (pose de plombage, couronne, orthodontie...) enfouissent un peu plus les blocages qui cristallisent de plus en plus profondément dans la structure dentaire. C'est particulièrement le cas quand du métal est utilisé (plombage ou amalgame au mercure, couronne en métal) car le métal est une chape étenche sous laquelle les émotions sont enfouies.

Lever les blocages par le décodage de la mémoire dentaire

Tout problème dentaire est le signal d'une transformation intérieure à opérer, un appel à actualiser notre mémoire dentaire. Il appartient à chacun, par la prise de conscience, d'effectuer le nettoyage ou digestion des émotions engrammées, évitant ainsi au corps d'avoir à le faire à notre place.

Sur le plan intérieur, il arrive un point dans l'évolution personnelle où la mémoire dentaire doit être prise en compte. Faute de quoi, on se heurte à un blocage : la mémoire dentaire cristallisée fixe les problématiques passées et nous ramène sans cesse en arrière.

La première étape consiste à décoder les problématiques émotionnelles inscrites dans les dents grâce à l'analyse d'une radio panoramique. La seconde étape est de faire procéder à la dépose des éléments métalliques, cette dépose devant se faire en conscience sur la base des informations données par l'analyse psychodentaire. Ainsi des blocages anciens peuvent être levés et des transformations s'opérer.


Estelle Vereeck
à suivre... !

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Implant dentaire... décodage

Message  Francesca le Jeu 3 Jan 2013 - 8:29

Décodage dentaire : l'implant, solution miracle ou échec thérapeutique ?

L'implant est une révolution technologique sans précédent en art dentaire. Parvenir à ancrer une dent artificielle dans l'os de la mâchoire pour remplacer l'organe dentaire détruit est un vieux rêve de l'humanité, rêve devenu réalité.

L'implant séduit parce qu'il donne l'illusion d'avoir à nouveau sa dent (ou ses dents). Si l'opération réussit et que l'implant s'ancre solidement dans l'os maxillaire, le problème paraît résolu. Mais l'est-il vraiment ?
Si le problème paraît réglé du point de vue mécanique, qu'en est-il du point de vue du décodage dentaire ? L'implant est-il une solution miracle ou un échec thérapeutique ?
Autrement dit, si l'implant tient, la problématique psychologique associée, cause de la perte de la dent, l'est-elle nécessairement?

Le ligament qui fait la différence

Contrairement aux idées reçues, l'implant n'est en aucun cas l'équivalent d'une dent naturelle. En effet, il lui manque pour cela un élément essentiel : le ligament. Présent uniquement sur une dent naturelle, qu'elle soit vivante ou dévitalisée, le ligament est une structure fibro-élastique qui relie la racine à l'os. Le ligament permet d'amortir les chocs et contraintes liées à la mastication. Intermédiaire entre la dent et l'os, le ligament permet à la dent naturelle de dialoguer avec le reste du corps qui est ainsi informé de sa présence.
Implant dentaire en ankylose

Au contraire d'une dent naturelle, l'implant est dépourvu de ligament. La surface de l'implant est directement au contact de l'os auquel il adhère par un phénomène connu sous le terme d'ostéo-intégration. L'ostéo-intégration est en réalité une ankylose. L'implant adhère à l'os de manière rigide (rigidité qui n'est pas sans poser d'autres problèmes d'ordre mécanique, lire à ce sujet Le pratikadent, rubrique Ligament). L'implant est donc posé ou plutôt imposé au corps sans que celui-ci ait la possibilité de le reconnaître comme une structure lui appartenant.
Sans prise de conscience ni travail de préparation spécifique, l'implant reste donc un corps étranger, plus ou moins toléré mais non intégré au corps. Le fait que l'implant tienne ne signifie donc pas que la problématique psychologique associée à la dent perdue, a été résolue.

Rejet de l'implant

Un implant qui est rejeté, doit donc être pris au sérieux. Les échecs implantaires s'expliquent par le fait que le terrain osseux où on implante n'est pas neutre mais chargé de toutes les émotions négatives et du vécu lié à la dent que l'implant est censé remplacer. Au-delà de la mémoire dentaire, perdure donc une mémoire osseuse qui, si elle reste silencieuse dans de nombreux cas (ce qui explique l'intégration apparente de l'implant), peut parfois se manifester avec violence. Ainsi s'expliquent certains problèmes implantaires : douleurs post-opératoires anormales, cicatrisation difficile avec évolution vers la fibrose, inflammation et infection ou péri-implantite, mobilité et perte de l'implant...

Avant la pose d'un implant dentaire

Pour anticiper ou résoudre les somatisations survenant lors de la pose d'un implant, il est utile de se préparer pour aborder l'intervention en conscience des enjeux émotionnels associés à la dent. Dans ce but, il est nécessaire de comprendre le sens de la dent à remplacer et également de s'intéresser aux causes profondes qui ont motivé sa perte (abcès, déchaussement, carie...). Par exemple, si l'implant fait suite à une dent extraite pour cause d'abcès, il est nécessaire de prendre conscience qu'on a refoulé une violente colère qui s'est traduite par un abcès et que cette charge émotionnelle perdure au sein de la structure osseuse. Un travail libératoire par prise de conscience est donc nécessaire avant d'aborder la pose de l'implant. À cette condition, l'implant peut représenter une réhabilitation de l'organe dentaire détruit dans ses dimensions physique et psychologique.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La dentisterie Holistique

Message  Francesca le Jeu 3 Jan 2013 - 8:31


Petite définition de la dentisterie holistique : soins naturels, matériaux biocompatibles et décodage psychosomatique dentaire pour une dentisterie d’avenir ici. La dentisterie holistique, parfois appelée dentisterie énergétique, soigne la dent, non comme un organe isolé du corps, mais dans une perspective globale.

Pendant longtemps, la tolérance biologique des matériaux ne fut pas une préoccupation parce que les dentistes n’en n’avaient pas les moyens. Métaux allergisants, plombages au mercure (et même par le passé plomb véritable !) furent employés à des époques où la technologie n’avait rien de mieux à proposer. Aujourd’hui, grâce à la mise au point de nouveaux matériaux, une dentisterie véritablement holistique émerge. Aperçu en trois points de cette “nouvelle dentisterie”.

Traiter les dents pour améliorer la santé

Soigner le corps à travers la dent, tel est le principe fondamental de la dentisterie holistique. L’étendue des problèmes induits ou aggravés par les dents est largement sous-estimée. De nombreux organes (cœur, poumons, yeux, peau, reins) peuvent être atteints par des bactéries d’origine dentaire. Les toxines générées par l’inflammation chronique liée au déchaussement peuvent causer cancer du pancréas et maladies cadiovasculaires. Bien d’autres troubles tels qu’otites à répétition, strabisme, fibromyalgie, insuffisance respiratoire, apnée du sommeil, scoliose, arthrite, atteintes musculo-tendineuses, entorses ou foulures à répétition, accidents ou baisse des performances sportives sont imputables aux dents. Prendre soin du carrefour essentiel qu’est la bouche est vital. Santé et bien-être dépendent de la manière dont on traite ses dents.

Privilégier les matériaux les plus biocompatibles

Nombre de matériaux insérés en bouche génèrent une insidieuse pollution. Les controverses sur l’amalgame ou plombage n’ont mis en lumière qu’une partie du problème. L’intoxication chronique par les matériaux dentaires est largement sous-estimée, ainsi que ses conséquences (cancer, maladie d’Alzheimer, sclérose en plaque). Trop de métaux allergisants (nickel, chrome, cobalt, béryllium) entrent aujourd’hui encore dans la composition d’alliages dentaires dont la multiplication génère un plurimétallisme aux conséquences redoutables. Même des matériaux dits biocompatibles comme le titane peuvent déclencher des allergies chez les personnes sensibles. Il faut en outre éviter absolument certaines spécialités contenant des substances toxiques ou irritantes comme celles qui entrent (à l’insu du patient) dans la composition d’un grand nombre de pâtes d’obturation canalaire. Introduites dans le canal après dévitalisation, ces pâtes sont de véritables implants médicamenteux qui relarguent des années durant (et parfois à vie) des composés irritants, allergisants ou franchement toxiques qui minent la santé au moins autant que le mercure des plombages. Au fil des ans, cette pollution invisible altère la santé. Les processus vitaux s’épuisent à lutter contre une pollution interne active 24 heures sur 24. La fatigue s’installe. Les forces mobilisées pour tenter de juguler l’intoxication permanente font défaut sur d’autres fronts. Empoisonné par l’intérieur, le corps se défend moins bien contre les infections, devient plus vulnérable au stress. Le terrain s’affaiblit, faisant le lit des maladies dégénératives.

Inclure décodage et psychosomatique dentaire

Enfin, pour être véritablement holistique, la dentisterie moderne ne doit pas oublier la dimension psychosomatique. Chez l’être humain, doué de conscience, le psychisme est au cœur de la pathologie aussi bien que de la guérison. Une dentisterie holistique digne de ce nom doit inclure la dimension psychosomatique. Comprendre le sens du problème dentaire évite sa récidive (voir à ce sujet les autres articles de l’auteur sur le langage des dents et le décodage symbolique dentaire).

Une dentisterie nouvelle pour un patient responsable

L’approche holistique ou globale va bien au-delà du remplacement des plombages au mercure mais surtout, elle sonne le glas de la passivité du patient. Elle s’adresse à un patient responsable, conscient des enjeux de santé associés aux problèmes et soins dentaires, un patient impliqué dans sa propre guérison et qui fait ses choix en conséquence. La multiplication des techniques et des matériaux employés en dentisterie oblige aujourd’hui chacun à s’informer. Ouvrir la bouche en attendant que le dentiste y insère matériaux ou produits de nature inconnue est une attitude révolue. Trop d’enjeux de santé sont liés à des techniques, dont certaines séduisantes ou spectaculaires, pour qu’on se permette de rester dans l’ignorance. Il est essentiel de savoir ce qu’implique en terme de santé globale la pose d’un implant, d’un bridge, d’une couronne ou de toute autre prothèse, de même que la réalisation d’un soin, quelle que soit sa nature. Dans l’environnement de plus en plus pollué où nous sommes contraints de vivre, il est vital d’éviter toute pollution supplémentaire d’origine dentaire, de loin la plus redoutable car présente et active à demeure dans le corps. Grâce aux progrès technologiques, la dentisterie moderne peut nous réserver le meilleur ou le pire. À chacun de savoir choisir le meilleur.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  solasido le Sam 12 Jan 2013 - 8:36

tous


    Symbolique des dents


      En écho avec ce qui précède, voici une table de correspondances pour une symbolique restituée des dents






    Selon la Roue des Arcanes de Toni Ceron



Bonne suite et souriante journée à tous
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Racines dentaires, racines de vie

Message  Francesca le Dim 13 Jan 2013 - 7:54

Merci pour ces infos.. complémentaires Solasido

-------------
Racines dentaires, racines de vie
Oui, vous êtes en lien avec vos racines familiales jusque dans vos racines dentaires.

Avec qui ? Vos parents, votre famille, vos ascendants. Chacun de nous est en lien avec les siens proches ou lointains. Des liens qui interagissent dans le quotidien de notre vie.

Comment le savoir, le reconnaître ?
C'est ce qu'offre la méthode des constellations familiales. D'observer, de mettre à jour les liens qui nous relient à notre système familial.

Certains de ces liens nous attachent, freinent, ou contraignent jusque dans nos mouvements ou nos choix de vie. Alors..., que faire ? Apprendre à se réorienter pour reprendre sa véritable place au sein de son système familial, retrouver sa force en rétablissant en conscience l'harmonie manquante. Une réparation qui se savoure, car elle porte ses fruits rapidement pour soi, et son entourage sans que celui-ci ait à intervenir, un bénéfice très précieux pour nos enfants.

Les constellations familiales, appelées systémiques, sont aujourd'hui largement utilisées comme outil de développement personnel, en groupe ou en individuel, et aussi dans les entreprises lorsqu'une volonté d'acquérir des relations saines et efficaces est choisie. Leur originalité est de réparer les troubles relationnels autant que physiques à partir de leur origine.

Issue de cette méthode, la constellation dentaire, vous informe sur l'origine des symptômes liés aux dents, leurs facteurs déclenchant ou aggravant. Chaque dent peut être vue, appréhendée comme le site ou le relais privilégié d'une ligne de force ou de vie. Le processus de la constellation dentaire permet d'entrer en résonance avec le champ d'informations ou de mémoires perceptibles depuis les canaux dentaires.

La constellation familiale rend visibles, lisibles et perceptibles, les liens externes, de soi, vers les autres. La constellation dentaire rend visible, les liens internes, de soi à soi, de soi à sa dent, de soi à ses dents, de soi à son articulation, de soi à son maxillaire.

A partir des dents, le praticien peut se placer dans l'état d'écoute intérieure pour exprimer le contenu emprisonné et empoisonnant qui obstrue le passage de l'énergie et de la vitalité dans les racines dentaires, qui sont nos racines de vie ! Les émotions, les conflits latents présents ont un effet potentiel destructeur sur soi, à effet immédiat ou retard.

Ecouter ce qui se joue au plus profond de l'être, puis l'exprimer a un effet libératoire, semblable au dégagement d'un canal de fermentation. Ainsi, l'énergie peut à nouveau circuler dans le réseau dentaire, et l'irriguer librement. Le réseau dentaire est un véritable poste de pilotage ou guidage pour la personne.

La pratique des constellations dentaires est un mode d'observation et de réparation innovant qui nécessite de la part du thérapeute une écoute intérieure fine. L'outil est puissant, et agit sur les mémoires, de façon rapide et profonde, tel un faisceau laser.

Deux actions clés pour un changement d'attitude salutaire entrent en jeu : le nettoyage des mémoires résiduelles engrammées et la reconnaissance des mécanismes acquis, générés par l'héritage passé.

Que me disent mes dents..., que je n'écoute pas ?

Question fondamentale et personnelle, elle est une invitation à l'ouverture de son attention, de sa présence à soi, en toute circonstance et en toute bienveillance. Prendre soin de soi, commence par se donner une attention bonne pour soi, se reconnaître et s'aimer tel que l'on est, clé de base de sa propre voûte..., et joie de vivre !

Nos racines familiales nous alimentent, elles nous nourrissent, elles vivent en nous, œuvrent en nous, nous investissent. L'énergie de notre généalogie ou de certains de nos ascendants en particulier, s'écoule en nous..., et parfois nous écroule ! Qu'en faire ? Ne pas s'y opposer, on ne s'oppose pas au flux de la vie, on est pris par elle ! Juste le reconnaître, le rencontrer, pour se rencontrer. Tout est en soi, le problème, le conflit, sa source et sa résolution, comme si côte à côte, en soi la solution attendait notre regard, de l'égard enfin.

De nos racines familiales à nos racines dentaires coule la vie, les dents sont les témoins lumineux de nos zones d'ombre, non vues, non reconnues. Notre passé, notre héritage, notre réseau familial et ses quatre premières branches révélées par nos dents de sagesse, celles de nos grands-parents. Ils et, elles sont nos ressources et nos richesses, à la fois. A nous de nous organiser, éclairer, de mettre en ordre et en action en soi nos propres liens. Un travail de jardinier et d'artiste créatif.

Quel sens donner à mes dents ?
Les dents révèlent notre monde intérieur. Nos quatre premières molaires sont nos fondements, telles les quatre premières pierres de notre propre maison. Le quatre pattes, avant les premiers pas sur ses deux jambes, l'entrée debout. Pour être bien installé en soi, en possession de ses capacités et potentialités, il importe que nos quatre dents fondamentales soient bien arrimées, non encombrées comme un grenier irrespirable, envahi. Apporter de l'air et de la clarté, dans sa maison comme en-soi. D'où l'importance de nettoyer extérieurement et préliminairement intérieurement l'histoire enclavée, pour véritablement rénover, rétablir la pleine fonction : pour que l'énergie passe, ce qui signifie que l'impulsion électrique puisse être perçue et reçue, que le muscle et l'articulation agissent et que la parole devienne libre et véritablement expressive. Un nettoyage des conduits intérieurs bienfaisant et éclairant.

---> Lorsqu'une dent est extraite ou absente, sa voisine va assumer sa fonction, son rôle, à ses risques et périls. Ne prenons pas de risques aveugles, apprenons à éclairer notre intérieur.

Observer, aller à la rencontre de soi pour une réparation réelle et s'ouvrir à sa vie, la voie des dents est une voie à emprunter pour le rayonnement de soi.


par Isabelle Desclèves - Docteur en chirurgie dentaire : www.energiedentaire.fr

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre le sens de nos problèmes dentaires

Message  Francesca le Dim 3 Fév 2013 - 12:04


Nous avons tendance à voir nos dents comme des corps inertes plantés dans nos mâchoires. Le nerf qui les habite et leur donne leur sensibilité se manifeste parfois à travers douleurs et rage de dent.

On se souvient alors qu'elles sont vivantes pour l'oublier aussitôt. En dépit de son apparente dureté, la dent est tout sauf inerte. Sous la fine couche d'émail qui la recouvre, la couche plus profonde, appelée dentine ou ivoire, regorge de fibres nerveuses qui émanent de la partie centrale (nerf ou pulpe). Une dent, c'est avant tout un nerf (et pas n'importe lequel puisqu'il émane directement du cerveau!). Ce que nous désignons sous le terme de dent est donc une extrémité nerveuse hautement différenciée, un nerf gainé d'ivoire et d'émail en quelque sorte.

Capteur ultrasensible, la dent est un organe sensoriel à part entière, au même titre que l'oil ou la peau. La nature des informations captées par la dent est physique (chaud, froid, variations de pression) mais aussi psychique. Plus encore, la dent engramme dans sa structure le vécu de l'individu. Ce processus d'enregistrement commence dès le moment où le germe de la future dent ébauche sa formation à l'intérieur des mâchoires du fotus, du nouveau-né puis de l'enfant. La dent porte donc des informations très anciennes. Ensuite, tout au long de la vie, elle continue d'absorber et de stocker les stress, émotions et autres perturbations psychiques. C'est une antenne. Si le cerveau est l'ordinateur central du système, alors les dents sont le clavier à trente-deux touches qui permet de communiquer avec l'unité centrale. Chaque touche ou dent nous connecte en direct avec une période bien précise de l'enfance et un domaine ou facette spécifique de la personnalité.

Il est difficile dans ces conditions de nier le lien étroit qui unit la dent au psychisme. Même si nous avons tendance à la réduire à une meule broyeuse d'aliments, la dent est avant tout un capteur d'informations. Dès lors, si je ne veux plus percevoir mon environnement proche parce qu'il est trop dur, que les conditions deviennent trop difficiles ou qu'il ne me convient tout simplement pas, je vais m'arranger pour détruire le récepteur qui le capte: la dent. Le processus s'apparente à une sorte d'auto-anesthésie inconsciente dont nos dents font malheureusement les frais. Par exemple, perdre ses dents par un déchaussement généralisé est une manière de ne plus ressentir le clivage entre qui je suis et ce que je vis. Robert est doté d'un tempérament fantasque. Artiste dans l'âme, il ne rêve depuis tout jeune que de poésie, de musique et de dessin. Il voudrait voyager, découvrir le monde en troubadour nomade. Hélas, son père ne veut pas d'un fils artiste. Robert sera militaire. A vingt ans, embrigadé malgré lui, il réprime ses rêves pour entrer dans l'armée. Puis à trente, il se range, se marie et devient prof de maths. Vingt ans plus tard, le déchaussement de ses dents témoigne des terribles contraintes que Robert s'est imposé durant de longues années. On ne réprime pas impunément sa nature profonde. Perdre ses dents est parfois la rude sanction d'une vie passée à côté de soi-même. La carie qui ronge nos dents représente elle aussi une forme d'auto-destruction inconsciente. Elle traduit le besoin d'effacer une souffrance passée inscrite dans la dent et réactualisée par un événement récent. La carie qui détruit nos dents a pour finalité d'évacuer l'information nocive liée au vécu douloureux (stress, traumatismes, deuils, chocs émotionnels, etc.), inscrit parfois précocement dans la structure dentaire. C'est la solution parfaite trouvée par l'inconscient lorsque la personne ne peut prendre en charge cette élimination par un travail conscient de libération émotionnelle (psychothérapie ou autre). A travers la carie, processus de dissolution, le corps digère une information négative source de perturbation. Les caries traduisent les stress dont paradoxalement elles essaient de nous soulager. Durant ses années d'enfance, Quentin subit l'autorité pour le moins chaotique d'un père alcoolique dont l'attitude oscille entre des crises de violence et le laxisme le plus total. Toute sa vie, Quentin n'aura de cesse de tenter d'éliminer à son insu l'empreinte laissée par ce père traumatique. Sans qu'il sache pourquoi, sa première molaire supérieure gauche, qui représente l'autorité du père, se délabre malgré les soins. Dans le même temps, les dents voisines demeurent saines.

Carie, déchaussement, usure, fracture, etc.: les moyens d'éliminer ses dents ne manquent pas. Le type de problème qu'une personne développe de manière préférentielle dépend de son tempérament et de ses croyances les plus inconscientes. Les caries touchent plus particulièrement les personnes qui se nient, qui croient qu'elles n'ont pas droit à la parole et ravalent leurs besoins et leurs émotions pour ne pas gêner leur entourage. Le déchaussement se développe sur un terrain psychologique où domine le sentiment d'être impuissant, trop faible pour faire face aux épreuves et aux stress de la vie. Le déchaussement touche les personnes qui au plus profond d'elles-même, et souvent à leur insu, se sentent dépendantes des autres, incapables de subvenir seules à leurs besoins.

Aussi paradoxal que cela paraisse, éliminer ses dents par le déchaussement, par la carie ou un autre moyen, représente une tentative inconsciente de se soulager en s'empêchant de ressentir l'insupportable. Chaque problème qui touche nos dents est donc porteur d'une intention positive. C'est cette finalité inconsciente qu'il faut absolument comprendre et identifier, sous peine d'engager un combat perdu d'avance contre soi-même. D'un côté je m'acharne à vouloir remettre une dent alors que de l'autre j'ai, comme Quentin, le besoin inconscient mais viscéral de l'éliminer pour ne plus ressentir l'information ou le contenu souffrant qu'elle véhicule. L'apparition d'un problème signe l'impérieux besoin de libérer une souffrance en rapport avec la dent. Le faire par la prise de conscience, tout en faisant soigner la dent par le dentiste, évite que le processus de destruction ne se poursuive inexorablement. Dans le cas contraire, le corps poursuit à sa manière le travail d'élimination et le délabrement se poursuit malgré les soins engagés.

C'est tout l'objet du décodage du langage des dents que d'amener la personne à identifier le besoin de mieux-être qui se cache derrière son problème dentaire. Dès lors qu'elle le comprend, elle peut y répondre autrement qu'en détruisant ses dents. Le véritable travail de reconstruction de soi peut commencer en collaboration avec le dentiste.

Estelle Vereeck

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Decoder le langage des dents

Message  Francesca le Dim 3 Fév 2013 - 12:09


S'il est une partie du corps que nous répugnons à faire soigner, ce sont nos dents. Prompts à les accuser de nous pourrir la vie, nous les livrons par nécessité au dentiste, après avoir tenté de reculer l'échéance fatale par force calmants et antibiotiques.

Hasard, fatalité, hérédité ou simplement malchance: de nombreuses personnes expliquent ainsi leurs maux de dents. Et si nos problèmes dentaires avaient un sens? Et si, à travers les nombreux problèmes qui les affectent (carie, déchaussement, etc.), nos dents lançaient une sorte d'appel au secours, tentaient de traduire à leur manière le mal-être intérieur que nous ne voulons pas voir, l'émotion bloquée que nous n'osons pas exprimer? Cette vision nous ouvre de nouveaux horizons. Quelle que soit sa nature (carie, déchaussement, malposition, etc.) l'atteinte est une information que le corps envoie, un message à décoder pour mieux se comprendre et se soigner. Ainsi, comprendre le langage de ses dents devient le premier acte de guérison que le patient peut poser, en parallèle avec le soin réalisé par le dentiste.

developpement personnel
En matière de problèmes dentaires, s'il est évident que le sucre joue un rôle, il n'explique pas tout. Premier facteur nécessaire à la genèse d'une carie, il n'est pourtant pas le seul. Il n'y a pas de lien mathématique entre la quantité de sucre qu'une personne ingère, son hygiène et la quantité de caries qu'elle développe. Certains gardent une denture indemne en dépit d'une hygiène médiocre ou inexistante et des quantités de sucreries consommées. D'autres à l'inverse, pourtant attentifs à leur hygiène dentaire et alimentaire, voient leurs dents s'abîmer inexorablement au fil du temps. De nombreuses études, chez l'animal comme chez l'homme, ont démontré qu'un lien existe entre stress et caries. Par exemple, une surpopulation induite artificiellement chez le rat augmente de 14% le taux de ses caries. Toute forme de stress (confinement, contrainte, bruit strident) augmente le taux de caries. Une recherche portant sur 311 recrues de la marine a montré que plus une personne est anxieuse et introvertie, plus son taux de caries est élevé. L'observation clinique montre que les caries surviennent à des périodes clés de la vie, en écho à des stress professionnels ou personnels (perte d'emploi, deuil, divorce, etc.).

Si la dent est un résonateur puissant de notre vie psychique, c'est qu'elle entretient un lien très étroit avec le cerveau. Le lien est embryologique: un tissu commun (le cerveau primitif) est à l'origine de l'encéphale et des dents qui se développent à partir de cellules ayant migré depuis l'ébauche cérébrale. Il existe aussi un lien anatomique: un tronc nerveux d'importance majeure, le nerf trijumeau (cinquième paire de nerfs crâniens) relie directement dents et cerveau. La dent est une extension du cerveau, vis à vis duquel elle joue le rôle de capteur. Ce capteur un peu particulier, capable de percevoir des différences de pression de l'ordre du dixième de millimètre, informe le cerveau sur la position de la mandibule par rapport à la pesanteur. Il en découle pour un individu la capacité de se situer dans l'espace. Des études ont montré que des personnes édentées perdent prématurément leur mémoire spatiale et sont davantage exposées à la démence sénile. Véritable antenne sensible, la dent est un capteur qui fonctionne dans les deux sens: en réception (de la périphérie vers le cerveau) et en émission (du cerveau vers l'extérieur). Ainsi la dent est le baromètre de notre vie psychique. Ses atteintes résonnent avec nos stress, traduisent nos non-dits, nos émotions non exprimées.

La dent atteinte nous interpelle: "qu'est-ce que je n'exprime pas, qu'est-ce qui coince en ce moment dans ma vie, quelle émotion suis-je en train de ravaler?". La dent qui s'abîme désigne la facette de la personnalité qui est la cible du stress. Chaque dent porte un sens particulier. Chaque dent est une partie de soi, représente un domaine de la vie personnelle, professionnelle, relationnelle, etc. Par exemple, les incisives du haut représentent la vie relationnelle sur le plan social. Les incisives centrales portent l'identité, l'image: "qui suis-je et qu'est-ce que je montre de moi?". Leur atteinte évoque un problème de dévalorisation. La canine évoque le pouvoir et la puissance personnelle. Les avoir longues et fortes est signe d'ambition (ce n'est pas un hasard si certaines personnalités médiatiques se les font limer). Leur atteinte témoigne du sentiment d'avoir perdu le contrôle et la maîtrise de sa vie. Chaque dent matérialise une qualité: en haut, les incisives centrales du haut représentent le rayonnement, la canine la volonté, etc.

Se poser la question de la dent qui s'abîme (pourquoi cette dent s'abîme-t-elle à ce moment de ma vie?) peut éviter bien des déboires. Tout message non compris tend à se répéter. De plombage en dévitalisation et de soin en couronne, la dent s'abîme de plus en plus, parfois jusqu'à devoir être extraite. Ainsi Valérie retourne consulte régulièrement son dentiste, toujours pour la même dent. La première molaire, en bas à gauche, se détériore inexorablement, malgré les soins prodigués. Fatalité, malchance? En faisant le lien entre les épisodes de sa vie et les périodes où la dent s'abîme, Valérie finit par comprendre le sens du message que pendant des années elle n'a pas vu. La première molaire en bas à gauche représente la sécurité matérielle et affective donnée par la mère nourricière ou maman. Or Valérie a perdu sa maman à l'âge de six ans, moment où la dent justement fait son éruption. La dent, qui traduit la fragilité et le manque inscrits par le décès, s'abîme à chaque fois que Valérie est confrontée à un changement qui la place dans une situation d'insécurité: changement d'école, de travail, déménagement, séparation, etc. Certes, comprendre ne fait pas repousser la dent mais permet d'enrayer l'inexorable engrenage. Une dent véritablement soignée (c'est à dire sur tous les plans) le reste.

Décoder le langage des dents permet de comprendre qu'il n'y a pas de fatalité, juste des messages non compris. Perdre ses dents n'est pas inéluctable. Il ne tient qu'à nous de les garder. Il suffit pour cela de leur prêter un peu d'attention en écoutant leur message.

Estelle Vereeck

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Makeda le Dim 1 Déc 2013 - 0:20

Alors franchement c'est plein de ressources ce forum, j'ai un problème dentaire en ce moment, et je rencontre des personnes qui ont aussi un problème, douleurs généralisées, sans que cela soit spécialement une carie... je me doutais qu'il y avait un rapport avec les émotions et notre évolution et bien là je viens de trouver les réponses, je n'ai pas le temps de tout lire mais je vais me pencher sérieusement sur le sujet...

Un gros bisou ma Francesca ...

Makeda

Messages : 18
Date d'inscription : 26/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Ven 7 Aoû 2015 - 17:39

Je poursuis donc ce post que j'avais un peu abandonné Very Happy


ROLE FONCTIONNEL ET SYMBOLIQUE DE LA DENT

Les incisives supérieures correspondent au père et à la mère. Elles apparaissent en bouche en même temps que les premières molaires, au moment où l’enfant quitte l’école maternelle pour entrer au cours préparatoire. Il suffit d’observer le déchirement ressenti par l’enfant et sa mère, pour comprendre que cette étape est particulièrement importante en ce qui concerne son évolution. "Il entre dans l’école des grands". Simultanément, apparaissent les premières dents correspondant aux premiers signes de la transformation de son corps vers celui d’un adulte. L’enfant amorce une croissance de la mandibule dans un sens horizontal et vertical, ce qui permet aux molaires de trouver leur place, en même temps qu’il prend sa propre place en ouvrant le cercle familial sur le monde environnant, jusqu’à trouver de nouvelles limites qu’il transgressera plus tard.

Tout comme le fœtus donne l’enfant, l’enfant lui, dans un deuxième stade, va évoluer pour donner l’adulte.

Sur chaque arcade, les dents vont par double paire : quatre incisives, quatre prémolaires, quatre molaires. Par contre il y a une paire de canines, une paire de dents de sagesse. Le fait d’avoir les dents en double traduit le mode duel dans lequel nous vivons. La denture est constituée telle une voûte, où les canines sont les clefs et les dents de sagesse la base des piliers.

Les canines apparaissent lorsque l’individu devient capable de donner la vie, et les dents de sagesse une fois qu’il a intégré tous les plans de transformation le concernant.

De même qu’à travers le regard des autres nous apprenons à nous connaître, à réagir, les dents servent également de miroir.





LES INCISIVES CENTRALES (N° 11, 21, 31, 41)


Ces incisives présentent parfois un espace entre elles ou diastème, on les appelle communément "les dents de la chance". En général qui a de telles dents vit une dissociation entre ses polarités féminines et masculine. Pour un homme c’est un sentiment d’attraction et de répulsion simultané vis-à-vis de la femme, pour une femme c’est la remise en question permanente de l’homme avec qui elle vit. Ces dents de la chance sont "pas de chance" pour qui se trouve en face. Celui qui présente un diastème aura plus de difficulté à réaliser le couple idéal intérieur.

L’incisive centrale supérieure droite (n°11) correspond à l’archétype masculin. C’est la notion du père, de l’homme, de l’autorité, de Dieu, l’animus (partie masculine intérieure de la femme et de l’homme).

L’incisive centrale supérieure gauche (n°21) correspond à l’archétype féminin. C’est la mère, la femme, l’anima (partie féminine intérieure de l’homme et de la femme).

Ces incisives traduisent les réactions de l’individu par rapport à son père, à sa mère, aux archétypes. Quand ces deux valeurs sont intégrées, il réalise ce que l’on appelle le couple intérieur en soi : c'est-à-dire l’union des polarités féminines et masculines qu’il porte en lui.

Une jeune femme avait les deux incisives centras supérieures mobiles. Elle désirait avoir un enfant, sans succès. Il a fallu comprendre ce qui s’était passé. Remonter au niveau événementiel, voir si le fait était en rapport avec la vessie, les reins (c’est aussi l’énergie ancestrale) ou encore au niveau gynécologique fonctionnel. Il s’avère qu’à l’âge de 18 ans elle a subi une IVG et depuis, elle ne s’en était pas remise. Le dire n’était pas suffisant. Souvent les incisives centrales sont liées à la nidation de l’œuf. Dans le cas présent la nidation avait été interrompue volontairement et acceptée par l’inconscient.

Fréquemment, des enfants, cassent leurs premières dents définitives, c’est à dire les incisives centrales. C’est un fait impressionnant de par la position de la dent, sa taille par rapport aux autres et que ce soit justement elle, la première grosse dent, qui se casse. Il est évident que ces individus, ont du mal à gérer leur place par rapport au sexe opposé….

Lorsqu’un incisive chevauche l’autre, il y a domination d’un parent sur l’autre, si c’est celle de droit c’est le père, si c’est celle de gauche, c’est la mère. Quand une des incisives est orientée vers l’intérieur, on peut dire que le père ou la mère a une position effacée.

**Il y a un lien entre les incisives centrales supérieures et les molaires n°16 et n°26, particulièrement dans les cas d’énurésie. La molaire correspond à "la place que l’on veut prendre" et cette place, l’enfant ne peut la prendre quand il est en conflit intérieur avec un père ou une mère. En acupuncture, les incisives correspondent aux riens, à la vessie, à l’appareil urinaire. Au niveau des sentiments, c’est la volonté, cette force enroulée au creux des reins qui donne l’enracinement, la stabilité de l’individu.

Les incisives centrales inférieures (n°31 et n°41) représentent la place qu’occupent les parents et qu’ils manifestent dans la vie de tous les jours.

Un jeune homme avait les incisives du haut correctement alignées, c’est à dire un bon rapport affectif avec ses parents. Par contre entre celles du bas il y avait un espace. Quelque chose ne collait pas. En réalité il avait suivi une ascension sociale, pour changer de classe par rapport à celle de ses parents qu’il appréciait mais avec qui il n’avait plus de dialogue. Le diastème qui existait entre ces deux dents, traduisait l’écart qui s’était creusé entre lui et sa famille.

L’incisive centrale inférieure droite (n°41) est la façon dont l’archétype féminin c'est-à-dire la mère, l’anima, est perçu et vécu concrètement dans le quotidien.


A l’inverse de la n°41, l’incisive centrale inférieure gauche (n°31) correspond à la façon dont l’archétype masculin se manifeste dans le quotidien.

Les incisives centrales ont pour chiffre le 1. Principe de l’énergie non différenciée, qui contient tout le potentiel de l’individu. En astrologie on peut associer ces dents à la planète Uranus. C’est l’énergie qui parvient du cosmos qui provoque les changements et ouvre l’intuition. L’enfant indifférencié sur tous les plans fait 1 avec son père et sa mère, puis les voiles de la connaissance vont s’écarter, pour lui permettre de distinguer les énergies masculine et féminine et de se situer entre les deux parents. Il portera en lui et exprimera ce potentiel de vie reçu à la naissance.

Un parallèle peut se faire entre l’incisive supérieure droite et le père, le soleil, le feu, ainsi qu’une parallèle entre l’incisive supérieure gauche et la mère, la lune, l’eau.


LES INCISIVES LATERALES (N° 12, 22, 32, 42)


Elles reçoivent et mettent en forme l’énergie des incisives centrales. La position qu’elles adoptent en bouche traduit la dynamique de l’individu et sa réaction par rapport aux archétypes.

Une incisive latérale supérieur droite (n° 12) qui ressort vers l’avant, signifie que l’individu part lui-même en avant, prend sa liberté, s’échappe par rapport au père. La même configuration à gauche concerne la mère. Si on l’interroge sur son histoire, on remarquera bien souvent qu’il a pris très tôt son indépendance intérieure, sans pour autant avoir quitté le foyer familial.

Lorsque les incisives latérales supérieures (n°12 et n°22) recouvrent les incisives centrales, il y a domination de l’enfant sur les parents, ou des parents effacés.

Les incisives latérales peuvent être aussi un peu en arrière. Ce qui traduit une soumission à l’autorité du père ou de la mère suivant le chevauchement à droit ou à gauche.

Une carie sur l’incisive latérale gauche peut faire supposer, si c’est un homme, un problème affectif, une déception sentimentale par rapport à la femme.

Lorsqu’il y a une bonne hygiène dentaire, un brossage correct aussi bien à droit qu’à gauche, et qu’une carie se développe sur une dent, cela révèle un secteur émotionnel touché. La carie est ne altération du corps physique due à une tension émotionnelle qui trouve son exutoire à travers ce processus.

Certaines personnes ont des incisives latérale toutes petites, en forme de grains de riz. Elles présentent un caractère doux, gentil, pas contrariant, dépourvu d’agressivité t de réactivité. Elles sont soumises, si c’est à droite, à l’homme, au père, au frère, si c’est à gauche, à la femme, à la mère ou à la sœur.

Les incisives latérales correspondent au chiffre 2, l’énergie dualisée. On sait que l’incisive latérale est la façon dont on se place par rapport à la première dent. C’est l’énergie du 1 qui trouve une matrice pour se manifester. Elles correspondent en astrologie à Saturne, la planète de la limitation, de la condensation, de la minéralisation et de la matérialisation. Saturne est la partie gauche, féminine d’Uranus qui s’incarne par la croix des quatre éléments.


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Ven 7 Aoû 2015 - 17:41




LES CANINES (n° 13, 23, 33, 43)


Elles apparaissent vers l’âge de 13-14 ans ou à la fin du deuxième des trois cycles de transformation de l’individu : Le premier cycle de 0 à 7 ans qui se termine par l’apparition simultanée des incisives centrales et des premières molaires, parachève l’être sur le plan physique.

Le second cycle de 7 à 14 ans qui se termine par l’apparition des canines et de la puberté, signe l’achèvement de l’individu sur le plan émotionnel.

Le troisième cycle qui se termine à 21 ans avec l’apparition des dents de sagesse, signe l’intégration du plan spirituel.
La canine apparaît en même temps que l’énergie sexuelle se développe intérieurement et extérieurement, elle a d’ailleurs une forme phallique. Si un homme est castré sur le plan psychologique, il peut présenter une inversion de l’articulé (la canine du haut passe derrière celle du bas). Dans ce cas il aura des difficultés pour prendre sa place d’homme et pour exprimer ses désirs. Faire faire un saut d’articulé à la dent (la mettre par-dessus celle du bas) poussera l’individu à affirmer sa personnalité. La canine correspond aux grandes transformations intérieures, à toutes les mutations, par exemple la croissance physique, la puberté et la ménopause.

La canine supérieure droite (n°13) est la façon dont "je veux me manifester à l’extérieur".

La canine supérieure gauche (n°23) est la façon dont on vit les mutations intérieurement.

La canine inférieure droite (n°43) est l’expression de ce que l’on veut faire extérieurement. Elle est spécifiquement rattachée à la croissance physique. Au moment où la dent va apparaître, toute l’énergie significative de celle-ci est présente et non exprimée et si on la dirige on peut orienter ce potentiel dans un but bien particulier. L’énergie continue dans cette dent et aussi forte que l‘explosion du bouchon d’une bouteille de  champagne après l’avoir bien secouée. En tonifiant au cours d’une séance d’acupuncture les points correspondant à cette canine, un patient s’est vu prendre 5 cm en taille au cours des six semaines suivantes. Le résultat obtenu était dû au fait qu’il avait refusé ses mutations, donc conservé les énergies de sa transformation physique.

La canine en bas à gauche (n°33) est la façon dont les mutations intérieures s’inscrivent sur le plan extérieur. Parfois une rotation interne sur elle-même correspond à des personnes qui vivent leur mutation intérieure en silence. Tout comme la dent, elles biaisent pour ne pas entrer en conflit direct avec le milieu familial.

Les canines sont des dents très importantes. Dès qu’on les extrait, particulièrement celles du bas, on constate une baisse importante de vitalité. Ce sont des dents qu’il vaut mieux sauvegarder.

La canine supérieure "de l’éléphant" la défense tournée vers le haut symbolise la force liée à la sagesse. Celle des "vampires", tournée vers le bas, symbolise une force dévastatrice qui aspire la force vitale et entraîne la mort.
La canine supérieure est appelée la dent de l’œil "l’œil symbolise la conscience et la force male. L’œil frontal des cyclopes voit, comme en Inde celui de Shiva, tout ce qui doit être détruit pour faire faillir de cette mort, la vie, de cette décomposition, la beauté, de ces ténèbres, la lumière", dit Annick de Souzenelle dans on livre "Le Symbolisme du corps humain".

Elle écrira aussi : "Les canines ont par rapport aux incisives médianes, dans la couronne dentaire, la même place que la constellation du Chien par rapport au Soleil dans le ciel du solstice d’été. La constellation du Chien est régie par l’étoile Sirius (étoile très importante, planète de feu, grande transformatrice – on dit qu’elle a guidé les Atlantes vers la terre d’Egypte - elle est rattachée au feu du coeur, au feu de l’été. On dit "une chaleur caniculaire" pour le plein cœur de l’été, moment de l’année qui correspond au mis d’août, en astrologie au Lion dont le point d’attache physique est le cœur.

Le chien est l’ami de l’homme, c’est la fidélité du cœur qui perdure à travers toutes les tribulations. L’homme a son destin et au travers de tout ce qu’il vit ou fait, le chien le reconnaît. Dans la mythologie seul le chien d’Ulysse le reconnaît lorsqu’il entre chez lu car le feu qui a transformé l’homme en héros ne lui a pas caché l’identité de son maître.

La canine correspond au chiffre 3, vecteur de vie, chiffre formé par deux cercles ouverts posés l’un sur l’autre, soit la vie dans le plan spirituel le plus élevé qui s’exprime et se diffuse horizontalement dans le monde duel où nous vivons.

En astrologie, on peut rattacher la canine à la planète Pluton. Pluton dont le graphisme est le V de la vie qui descend, posé sur une barre horizontale V semblable à un verrou qui maintient sous elle une forme contenue symbolisée par le cercle. C’est la rencontre des forces du haut qui descendent et des forces que l’on maintient en nous. Pluton c’est aussi le don, l’art de modeler toutes nos forces brutales et de créer en nous une fontaine de vie capable de rejaillir vers le monde extérieur.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Ven 7 Aoû 2015 - 17:44

flower

LES PREMIERES PREMOLAIRES (N° 14, 24, 34, 44)


Elles correspondent au moi, au lieu où on trouve inscrit le désir de l’individu. On peut traduire la signification de cette dent par « moi je veux ».

Quand on enlève systématiquement les prémolaires aux enfants pour faire de la place dans les traitements d’orthodontie, leur force égotique est diminuée. Ils rentrent dans un système plus collectif qu’individuel où ils disent facilement amen. Moi peut s’écrire MUA dont l’anagramme est AUM, c'est-à-dire amen. Dans ce processus, les enfants sont soumis à une autorité qu’ils n’ont pas acceptée.

Le genou est un des points d’attache physique de la première prémolaire. Mettre un genou à terre est signe d’obéissance. C’est se mettre volontairement au service de quelqu’un ou d’une cause supérieure à soi.

Dans la tradition de la chevalerie, l’épée était mise au service d’un idéal plus grand ou plus haut que soi, le seigneur ou Dieu. Elle ne servait jamais à tuer pour son propre copte ; Lors de la cérémonie d’adoubement, on accolait sur l’épaule du chevalier un coup d’épée à droite, un coup d’épée à gauche : "Je mets ma volonté au service de l’épée qui me touche" ; à cet instant, on lui changeait symboliquement la tête pour mettre celle du nouvel homme. Les initiés pouvaient voir à ce moment-là une boule lumineuse au niveau de la nuque, correspondant au centre laryngé.

Elle avait une autre signification très importante, celle de défendre le nom, son propre nom divin inscrit à la base de la langue, à la naissance de la gorge. Annick de Souzenelle  rapporte qu’on a un prénom avant notre nom et un nom divin avant notre prénom. Les dents sont les créneaux de la forteresse qui protège le nom divin, la langue est l’épée qui le défend. Le nom divin de chacun est rarement connu, car s’il était prononcé, on entrerait automatiquement en résonance, il y aurait une attraction irrésistible vers cette vibration. C’est ainsi que le vrai nom de Dieu n’était connu que de certains prêtres, mais jamais prononcé. Il y a dix mille noms de Dieu qui nous permettent de l’approcher, le vrai n’est pas révélé.

Personne ne pourrait le prononcer car il faudrait être à égalité avec Dieu pour entrer en résonance avec lui.

La première prémolaire supérieure droite (n°14) dénote la manière dont on veut se manifester à l’extérieur.

La première prémolaire supérieure gauche (n°24) c’est le désir lié à toute notre partie sensible, affective intérieure.
La première prémolaire inférieure gauche (n°34) c’est la façon dont la personne exprime sa volonté dans son environnement immédiat. C’est l’expression de sa volonté dans l’affectif.

La première prémolaire inférieure droite (n°44) c’est la réalisation des projets. La patiente qui a vu ses études contrariés par le voyage en Afrique avait une couronne en or jaune sur cette prémolaire, ainsi qu’un amalgame sur sa prémolaire n°45. La suppression de ce bimétallisme a contribué à diminuer son allergie.

Le chiffre de la première prémolaire est le 4. C’est la mise en forme de l’énergie du 1 qui s’implante dans la terre, c’est l’énergie solidifiée dans l’espace et le temps. Ce sont les quatre éléments qui constituent la terre : l’air, l’eau, le feu, la terre, symbolisés par le carré. C’est la matérialisation de l’idée.

Le signe astrologique correspondant est Mars, le feu du désir et la vie qui se meut.



 



LES DEUXIEMES PREMOLAIRES (N° 15, 25, 35, 45)


Le mot clef de la deuxième prémolaire est "je veux créer". C’est l’expression et la réalisation de nos créations : les enfants, les amours, les créations artistiques… C’est prendre nos désirs pour les réaliser.

La deuxième prémolaire supérieure droite (n° 15) c’est ce que l’on veut développer extérieurement. Principalement l’enfant que l’on veut avoir ou le projet que l’on veut réaliser. Les femmes qui ont subi une interruption volontaire de grossesse ou une fausse couche, qui ont perdu un enfant après la naissance ou qui ont des problèmes de stérilité, ont une fort probabilité de se retrouver avec cette dent dévitalisée et couronnée. Dans un couple harmonieux, l’homme sensibilisé aux problèmes de sa femme peut l’extérioriser sur cette dent.

La deuxième prémolaire supérieure gauche (n°25) est très particulière, elle est rattachée au karma, elle garde les prédispositions naturelles de chacun considérées comme un don inné éveillé ou encore endormi. Elle est la signature de l’être, ce pourquoi il est fait. Plus on vit en accord avec son être profond, plus le talent se développe avec facilité et plus on découvre ce pourquoi on est fait.

La deuxième prémolaire inférieure gauche (n°35) représente la mise en forme concrète des énergies de la mère par rapport à soi. Quand cette dent penche du côté de la langue, neuf fois sur dix on retrouve une mère étouffante.
(exemple ) Lorsque les dents de lait restent sur l’arcade, cela signifie très souvent que l’enfant ne peut ou ne veut accéder à la dentition d ‘adulte. Dans ce cas précis l’enfant ne pouvait grandir, il restait sous la coupe de sa mère. En enlevant la dent de lait on s’est aperçu que la prémolaire était déjà couchée en dessous. Un mois plus tard, la dent s’est redressée et l’attitude de l’enfant vis-à-vis de la mère est devenue belliqueuse, il avait commencé à prendre son indépendance.
La deuxième prémolaire inférieure droite (n°45) est l’organisation sur le plan matériel des projets, particulièrement dans le domaine du travail. Changer d’orientation ou développer une nouvelle activité professionnelle peut avoir une répercussion sur cette dent.

Le chiffre de la deuxième prémolaire est le 5, c’est l’énergie solidifiée à travers le quatre qui va se réanimer au sien de la matière ; c’est cette même énergie qui descend d e la point de la pyramide vers sa base. Les initiés nomment le 5 le nombre du Christ, le nombre du Verbe, le nombre divin de l’accomplissement, le nombre de la création.

Le chiffre 5 est également l’homme divinisé semblable à Dieu, symbolisé par l’étoile à cinq branches. L’homme de Vitruve de Léonard de Vinci. Nous avons cinq sens, cinq doigts à chaque main, cinq orteils à chaque pied, trente-deux dents, soit la somme de 32 = 5 (3 + 2)

Dans la Kabbale l’interprétation hiéroglyphique de la lettre he, la cinquième séphirah, est le souffle et le souffle sort bien par la bouche. On peut associer la deuxième prémolaire à la planète Vénus, ou l’amour créatif. Représentée par un cercle symbole de vie O, c’est la vie qui s’incarne dans le monde physique ♀

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Ven 7 Aoû 2015 - 17:45

LES PREMIERES MOLAIRES (N° 16, 26, 36, 46)

Elles apparaissent à l’âge de 6-7 ans, au moment où l’enfant commence à prendre sa place : "Je veux ci, je veux ça". L’enfant s’impose et on le trouve pertinent : à 14 ans, autre période charnière, on le trouvera impertinent. On peut dire que cette dent correspond au désir d’être reconnu dans la place que l’on veut occuper.

La première molaire supérieure droite (n°16) est la place que l’on veut prendre et que l’on désire manifester extérieurement.

La première molaire supérieure gauche (n°26) est la place qu’on aimerait prendre afin d’exprimer sa sensibilité.

La première molaire inférieure gauche (n°36) est la façon dont on veut être reconnu affectivement. Très souvent les enfants se disent : "Je me demande si mes parents ne m’ont pas trouvé dans une poubelle – Est-ce qu’ils sont vraiment mes parents, parce qu’ils ne m’aiment pas comme je voudrais qu’ils m’aiment, je me reconnais pas à travers le regard qu’ils me portent".

Les premières caries apparaissent fréquemment sur cette molaire car c’est l’époque des premiers drames affectifs que l’enfant connaît, puisqu’il entame son cycle d’intégration du plan émotionnel.

La première molaire inférieure droite (n°46) est le concret du concret : le travail. Lorsqu’il y a difficulté à gérer la création d‘une entreprise ou à concrétiser un projet important, ce n’est pas par hasard si cette dent présente des symptômes divers car c’est une forme de naissance.

On dit "accoucher d’un projet", "gagner son pain à la sueur de son front". Dans ces deux expressions on retrouve le schéma de la naissance, c’est à dire la présence de l’eau qui accompagne la naissance de l’enfant à travers le travail de l’accouchement ; Chaque molaire est liée à la mort et à la renaissance. Chaque restructuration est à la fois une mort pour l’ancienne structure et une naissance pour la nouvelle.

En acupuncture, l’oreille est l’organe sensorial rattaché aux reins, les reins ont pour élément l’eau, et pour facteur psychique négatif la peur….

Le chiffre correspondant à la première molaire est le 6. C’est l’étoile de David formée par la réunion de deux triangles : l’eau (la pointe vers le bas) et le feu (la pointe vers le haut). C’est la réunion des deux polarités masculine et féminine que l’on porte en soi. L’individu ne prend totalement sa place qu’une fois la personnalité complètement intégrée. La planète de cette dent est Jupiter, autorité juste et équitable reconnue et acceptée, qui prend sa source dans la sagesse. Le symbolisme de Jupiter peut se traduire par le voile de gauche d’Uranus qui s’écarte pour se développer sur le plan humain et spirituel.

Le 6 est l’énergie retrouvée au sein de la matière 5 qui remonte vers sa source 6.





LES DEUXIEMES MOLAIRES (n° 17 27 37 47)

Elles apparaissent vers l’âge de 12 ans. Elles reflètent la relation de l’individu avec autrui, c'est-à-dire la façon dont on se projette sur l’autre et le reflet que cet autre renvoie "C’est la réaction de l’autre par rapport à moi".

La deuxième molaire supérieure droite (n°17) exprime les événements rattachés aux rapports extérieurs de l’individu dans le travail et dans la vie quotidienne.

Quand on a un tempérament de battant dans le travail, très souvent on souhaite que l’autre le soit autant. Si on se retrouve en face d’un individu lymphatique, des tensions se créent ; Cela a pour conséquence la fuite de l’un ou la colère de l’autre. Cette colère peut se traduire par une lésion de la molaire.

La deuxième molaire supérieure gauche (n°27) est le rapport à l’autre sur le plan affectif ; C’est l’harmonie des relations intérieures avec l’autre. Quand, dans une relation amicale affective, il ya une déception en ce qui concerne l’attitude de l’autre par rapport à ce que l’on en attendait, le conflit peut se traduire par une perturbation de la molaire.

Si par exemple un mari décide d’acheter un studio à son nom sans tenir compte de l’avis de son épouse elle peut être affectée par l’attitude de son mari à son égard. Si dans un deuxième temps le mari concrétise un achat, la dent qui peut refléter le conflit est la n° 37.

Cette deuxième molaire inférieure gauche matérialise l’échange tel qu’il a été conçu dans la n°27.

La deuxième molaire inférieure droite (n°47) traduit les rapports en eux-mêmes, dans les faits et gestes. Les rapports sont ici basés sous leur aspect matériel, litigieux.

La deuxième molaire correspond au chiffre 7. En remontant vers la source 6 l’homme dans son incarnation terrestre devient une expression parfait sur les trois plans : physique, affectif et spirituel. Il devient un pont entre le Ciel et la Terre.

En astrologie c’est Mercure, le messager de Dieu chargé de rapporter, de communiquer, d’échanger. On retrouve le symbole de Vénus qui capte les énergies cosmiques par la coupe de Neptune.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Ven 7 Aoû 2015 - 17:47

cheers Et je terminerai donc ce post comme il se doit par ....

LES DENTS DE SAGESSE (N° 18, 28, 38, 48)

La dent de sagesse apparaît vers 21 ans, à la fin du dernier cycle de sept ans qui correspond à l’intégration du plan spirituel. Elle cristallise l’énergie de l’individu rattachée à la conscience collective, à la conscience universelle. Cette dent est liée à l’aptitude qu’a l’individu de fusionner avec sa partie mystique.

Comparativement aux autres dents, la dent de sagesse a deux significations : c’est l’homme dans le monde spirituel et l’homme dans le monde dans lequel il évolue. Le monde spirituel peut être abordé par la voie mystique ou par la connaissance ésotérique.

Le fait d’avoir ces dents absentes dénote une démarche plus orientée vers la voie de la connaissance que vers la voie mystique. Cette dernière est en général laborieuse et souvent dirigée vers des disciplines telles que le yoga, le taï, le taï chi, le reiki…

Il arrive parfois que certaines personnes n’aient de dents de sagesse que sur un maxillaire ; Quand elles ne sont par exemple, que sur le maxillaire supérieur on peut dire que l’individu porte en lui la connaissance des plans invisibles mais rechigne à les mettre en pratique dans le quotidien. Quand elles ne sont que sur le maxillaire inférieur, cela signifie que l’individu fait concrètement un très gros travail pour se réintégrer dans le monde.

Les dents de sagesse sont situées dans l’angle de la mandibule, à l’intersection de la branche montante et horizontale. Elles contiennent les énergies du plan spirituel et du plan terrestre, qu’elles redistribuent dans l’hémi-arcade où elles sont placées. Quand l’homme développe et mobilise son potentiel pour accéder à une dimension spirituelle ou matérielle, la dent de sagesse est alors concernée. Quand il y a difficulté d’intégration dans le monde où il vit l’homme peut développer une perturbation au niveau de cette dent.

La dent de sagesse supérieure droite (n°18) correspond à la force développée pour s’intégrer dans le monde physique et spirituel.

La dent de sagesse supérieure gauche (n°28) peut signifier le sentiment de peur, intérieur et profond, d’être rejeté du monde physique et spirituel dans lesquels l‘individu concerné évolue.

La dent de sagesse inférieure droite (n°48) reflète la force que l’on développe pour exprimer ses sentiments dans son environnement.

La dent de sagesse inférieure gauche (n° 38) correspond à l’énergie physique développée pour s’insérer dans le monde.
La dent de sagesse est associée au chiffre 8. L’homme a réalisé le principe de la vie dans le monde duel, c'est-à-dire le monde terrestre où il vit. Il a réalisé l’Infini a travers sa structure humaine, il a pris conscience de son immortalité. Le huit horizontal signifie l’infini dans le temps et dans l’espace.

C’est la planète Saturne. Elle met en forme l’énergie cosmique.

La dent de sagesse est rattachée à la planète Saturne, au mythe de Gaia.

Gaia est d’après la mythologie, la matrice universelle, la femme féconde qui engendra les étoiles et l’univers. Elle créa Ouranos avec qui elle eut des enfants. Ce dernier se débarrassait de ses enfants en les jetant dans un lieu secret au centre de la Terre. En se révoltant, ces enfants dilapidaient toue leur énergie ; seul Saturne sut se maîtriser et garder ses forces pour agir. Il émascula Ouranos en jetant ses bourses à la mer. De l’union des bourses et de la mer naquirent de l’écume les filles de Vénus, par qui la création continua sur un plan inférieur. Saturne ayant vécu dans le ventre de Gaia, garda la connaissance directe du cosmos.

Actuellement on a tendance à enlever systématiquement les dents de sagesse, donc on mutile l’individu au niveau de son approche de l’univers, on lui enlève cette polarité qui lui permet d’être en fusion avec sa conscience universelle.


Bonne lecture à tous les Amis


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Pinson le Sam 8 Aoû 2015 - 15:51

Merci c'est rès intéressant ,j'ai appris beaucoup (comme par ex sur l'absence des dents de sagesse ) mais il faudra que je vienne relire !! Wink

une vidéo que j'avais mise dans mes favoris : ce que racontent nos dents .


avatar
Pinson

Messages : 96
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  aurelie le Jeu 12 Nov 2015 - 14:05

c'est trés intéressant.

qui peut me dire pourquoi je n'ai que des caries sur les molaires et la dents de sagesse ( machoire du haut) a gauche.
C’est survenu durant ma première grossesse et le problème ne fait s'amplifier avec le temps malgres les soins.

si vous pouvez m'aider à comprendre.
aurelie



aurelie

Messages : 32
Date d'inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Jeu 12 Nov 2015 - 14:37

Hello aurélie  Very Happy

La carie dentaire est la manifestation d’une douleur intérieure extrême.

Elle manifeste à l’extérieur ce qui se passe dans les profondeurs de ta personne. Quelque chose te ronge jusqu’au plus profond de ton être. Tu n’arrives pas à exprimer ce mal qui te ronge et l’inflammation fait son apparition. Lorsque la tension émotionnelle est devenue trop intense, elle se transforme au niveau physique par une carie qui correspond exactement à ce que tu vis. C’est une forme d’auto-destruction…

Par contre si tu plombes cette dent afin d’y remédier, il faut savoir qu’alors tu enfermeras pour toujours ce mal qui te ronge jusqu’à temps que tu deviennes pleinement consciente de ce qui te ronge !

Laisse plutôt évoluer tes pensées et tente de changer ta façon de voir certaines situations de ta vie car les molaires, qui principalement nous nourrissent, matériellement bien sûr mais aussi sur d'autres plans : affectif, moral, professionnel, spirituel. En l’occurrence la dent de sagesse supérieur gauche (n° 28) peut signifier le sentiment de peur, intérieure et profond, d’être rejetée du monde physique et spirituel dans lequel un individu évolue.

Quand on a un tempérament de battante dans le travail, très souvent on souhaite que l’autre le soit autant. Si on se retrouve en face d’un individu lymphatique, des tensions se créent. Cela pour conséquence la fuite de l’un ou la colère de l’autre. Cette colère peut se traduire par une lésion de la molaire. Je dirais donc que la deuxième molaire supérieure gauche (n°27) est le rapport à l’autre sur le plan affectif. C’est l’harmonie des relations intérieures avec l’autre.

Ce ne sont que quelques pistes de réflexions et je souhaite que tu trouves par toi-même la difficulté que tu rencontres.

Bonne chance !  

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  aurelie le Ven 13 Nov 2015 - 7:41

toutes vos explications me parlent énormément.

Deja y a plusieurs gros problèmes dans le domaine professionnel qui ne sont pas prés de se régler, la seule solution ça serait de démissionner , mais pour faire quoi?
depuis plusieurs mois je rencontre des difficultés à entretenir ma maison, malgrés mes demandes d'aide à mon mari rien ne se passe( j'en vois pas le bout)
de plus celui ci est tres actif dans son travail , quand il rentre à la maison il est epuisé,c'est difficile pour moi de supporter ça, malgres le fait qu'il se repose tout le week end , il n'arrive pas a recuperer et reste sur le canapé.
Pour le coté spirituelle il n'y a que quelques mois que je m'y suis intéressée.
J'ai toujours eu un petit truc de différent par rapport aux autres , donc a 34 ans je n'ai plus vraiment peur de ne pas etre accepté , je vis avec mes idées.

par contre j'ai rien trouvé sur le fait d'avoir les incisives supérieures écartées( chez moi c'est héréditaire) ou j'ai raté un article (les dents dites du bonheur)

merci en tout cas

aurelie

Messages : 32
Date d'inscription : 29/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Ven 13 Nov 2015 - 10:02

Very Happy Oui aurélie,

je peux également te parler des dents dites "du bonheur" qui se caractérisent par un espace entre les 2 incisives du haut et que l’on appelle aussi diastème.

En général, ceux ont de telles dents, et j'en fais partie, vivent une dissociation entre ses polarités féminine et masculine. Et j’en parle en connaissance de cause, car je les ai également, voici la photos de mes dents :


pour une femme comme nous, c’est une remise en question perpétuelle de l’homme avec qui elle vit. Ces dents de la chance seraient plutôt "pas de chance" pour qui se trouve en face. Car en vérité, celui ou celle qui présente un diastème aura plus de difficulté à réaliser le couple idéal intérieur. Il lui faudra un très long et dure travail sur soi pour intégrer ce fait et en comprendre les rouages Wink

L’incisive centrale supérieure N°11, si tu te reportes au schéma aurélie, correspond à l’archétype masculin. C’est la notion du père, de l’homme, de l’autorité, de Dieu, l’animus (partie masculine intérieure de la femme et de l’homme).

L’incisive centrale supérieure gauche N°21 correspond elle, à l’archétype féminin. C’est la mère, la femme, l’anima (partie féminine intérieure de l’homme et de la femme).

Ces incisives traduisent les réactions de l’individu par rapport à son père, à sa mère, aux archétypes. Quand ces deux valeurs sont intégrées, il réalise ce que l’on appelle le couple intérieur en soi : c'est-à-dire l’union des polarités féminine et masculine qu’il porte en lui.

Un sérieux travail de fond doit être réalisé tu peux me croire….

J'espère avoir répondu au mieux à tes attentes aurélie

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Dents de sagesse extraites

Message  Lilou7777777 le Lun 16 Mai 2016 - 17:05

Bonjour,

si les dents de sagesse ont été extraites, cela diminue la relation au spirituel?
Quelles émotions perturbées en découlent?

Manque d'envie de vivre? Tristesse? Vide? Manque de repères? Manque de connexion?

Avec du travail, cela peut il se "réparer" spirituellement parlant?

(simple curiosité)

Merci

Lilou7777777

Messages : 1
Date d'inscription : 03/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Lun 16 Mai 2016 - 19:02

Avec l'acception et le travail sur soi, tout s'arrange toujours LIlou


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Merci pour cet article très intéressant.

Message  leiasolo le Mar 17 Mai 2016 - 10:37

Merci pour cet article très intéressant.


Dernière édition par leiasolo le Lun 23 Mai 2016 - 9:48, édité 1 fois
avatar
leiasolo

Messages : 13
Date d'inscription : 17/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  daath118 le Mer 18 Mai 2016 - 16:50

ces fameuses dents : souffrir pour les avoir et aussi pour les faire enlever

mais, si tu n'as plus aucune dent ... que se passe-t-il ???
qui peut me répondre - merci
(cette question est sans doute, un rien, idiote ....)
avatar
daath118

Messages : 106
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Mer 18 Mai 2016 - 17:17

daath118 a écrit:ces fameuses dents : souffrir pour les avoir et aussi pour les faire enlever

mais, si tu n'as plus aucune dent ... que se passe-t-il ???
qui peut me répondre - merci
(cette question est sans doute, un rien, idiote ....)

Non pas du tout, ce n'est pas idiot, bien au contraire, cela a son importance Daath Very Happy

je pense que dans ce cas-là alors Daath il faudra redoubler de travail sur les chakras. Car toutes les correspondances, entre les dents et les méridiens d’acupuncture peuvent expliquer certaines manifestations pathologiques…..

Actuellement, il est vrai qu’on a tendance à enlever systématiquement les dents, donc on mutile l’individu au niveau de son approche de l’Univers, on lui enlève cette polarité qui lui permet d’être en fusion avec sa conscience universelle.

Donc on devra travailler beaucoup plus sur soi afin de trouver un équilibre !

Very Happy

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  daath118 le Jeu 19 Mai 2016 - 10:40

merci francesca, je remets ici une partie de votre réponse :

francesca a écrit:..."je pense que dans ce cas-là alors Daath il faudra redoubler de travail sur les chakras.

pourquoi sur eux ???

francesca a écrit:Car toutes les correspondances, entre les dents et les méridiens d’acupuncture peuvent expliquer certaines manifestations pathologiques…..

les chakras et méridiens ne me semblent pas être la même chose même si l'un et l'autre peuvent provoquer des pathologies

francesca a écrit:Actuellement, il est vrai qu’on a tendance à enlever systématiquement les dents, donc  on mutile l’individu au niveau de son approche de l’Univers, on lui enlève cette polarité qui lui permet d’être en fusion avec sa conscience universelle.

là, je suis perplexe et je m'interroge ?!?!

francesca a écrit:Donc  on devra travailler beaucoup plus sur soi afin de trouver un équilibre !

 alors, un sacré "boulot" m'attend et c'est pas peu dire !!!!
avatar
daath118

Messages : 106
Date d'inscription : 18/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Jeu 19 Mai 2016 - 17:37

L’énergie qui passe dans les chakras n’est pas générée par l’homme, elle provient du centre de la terre et du ciel. L’homme les filtre, les transforme, les utilise selon son niveau de conscience.

L’énergie qui circule dans les méridiens d’acupuncture est de même origine que celle des chakras, mais elle est ici modulée par la façon dont l’homme s’aliment et par ce qui constitue son hygiène de vie. Toutes les correspondances, entre les dents et les méridiens d’acupuncture peuvent expliquer certaines manifestations pathologiques.

Je peux te conseiller de bien vouloir te reporter au post qui parle parfaitement de ceci, je te mets le lien :


Après, comme de bien entendu, tu peux en penser ce que tu voudras et faire selon ton ressenti personnel. Je ne suis pas un pro  en la matière, seulement une expérimentatrice comme nous tous ici.

Merci Daath   http://www.icone-gif

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

PROJECTION DES ARCADES DENTAIRES SUR LES CHAKRAS

Message  Francesca le Ven 15 Juil 2016 - 7:29

PROJECTION DES ARCADES DENTAIRES SUR LES CHAKRAS


Les chakras sont des centres énergétiques situés à l’intérieur du corps. Il y a les chakras majeurs, placés tout le long de la colonne vertébrale, s’ouvrant tel un cornet sur la partie ventrale du corps et les chakras mineurs répartis un peu partout sur le reste du corps. C’est par leur intermédiaire que se font les échanges énergétiques entre l’homme et l’extérieur. Chacun de ces centres a des spécificités qui peuvent être mises en relation avec elles des dents.

Quand une dent nécessite un soin, pour connaître la qualité de l’énergie qui la traverse, on recherche le chakra avec lequel elle est en relation pathologique.

Pour ce faire, on prend une partie ou la totalité de l’arcade dentaire, tel un arc de cercle, et n la projette sur les différents centres énergétiques. Les incisives placées sur chaque centre énergétique permettent de  positionner les autres dents selon un trajet bien déterminé ; les arcades dentaires dessinées sont considérés comme les zones réflexogènes situées sur les oreilles, le visage, les pieds. Le corps est un hologramme, ce qui est vu à un endroit existe en projection dans les différentes parties du corps, et y résonne : une perturbation peut se manifester dans le sens ascendant et descendant.




PROJECTION DES ARCADES DENTAIRES


EX : Une molaire inférieure abîmée peut déclencher une sciatique, et une sciatique peut lancer une douleur au niveau de cette dent.

- Première projection : On place les incisives centrales inférieures ou supérieures au niveau laryngé, les canines au niveau des épaules.

Les personnes qui ont des nodules au niveau de la thyroïde, des difficultés d’intégration, peuvent avoir des problèmes avec les incisives inférieures. C’est par l’intermédiaire de la gorge, centre de l’expression du moi, que la personnalité s’exprime. Si elle a intégré la conscience, le cœur est branché sur l’intuition, l’intelligence supérieure, le Verbe, la parole salvatrice. Si la personnalité est dominée par les émotions, l’individu s’exprime avec son corps physique, ses tripes, ses mains s’agitent, il tape, il crie, il pleure.

- Deuxième projection : On place les incisives centrales inférieures ou supérieures au niveau de l’estomac, les canines au niveau des épaules.

Un homme avec l’une de ses incisives latérales supérieures cariée sautait de douleur à peine la dent touchée, lui d’habitude si calme. On lui demande s’il a un problème à l’estomac, il répond : Non tout va bien, juste un examen médical à faire … le lendemain il apprit qu’il avait une tumeur maligne.

L’estomac est associé à l’affectif et on constate ici une correspondance entre les émotions qui sont mal digérées et la dent.

- Troisième projection : On place les incisives centrales inférieures ou supérieures au niveau de la vessie, les canines au niveau des ovaires, les dents de sagesse au niveau des hanches. le chakra situé au niveau de la vessie concentre les énergies du plan physique dans le corps. C’est la reconnaissance de l’existence. Une projection à ce niveau permet de détecter les cas d’énurésie chez les enfants qui sont confrontés à un problème d’identité.

- Quatrième projection : On place les incisives centrales inférieures ou supérieures au niveau des pieds, prémolaires au niveau des genoux, les dents de sagesse au niveau des hanches.


Un monsieur à qui on avait fait un soin ostéopathiques car il avait du mal à poser les pieds parterre…. après cela, il ne pouvait plus marcher du tout. Grâce à une osculation dentaire on se rendit compte que ce monsieur avait les incisives centrales inférieures qui ressortaient de l’arcade pour lesquelles il reçu un autre soin. Le lendemain toute douleur avait disparue.

Les canines sont projetées au niveau des épaules. Celles-ci signent la volonté : les épaulettes des vêtements renforcent la carrure. De molaire à molaire la projection des dents se fait au niveau des membres inférieurs, les molaires sont projetées au niveau des hanches, les prémolaires au niveau des genoux, les  incisives au niveau des chevilles.

Se tordre les chevilles, le patient a du mal à enraciner une information. Les extractions des quatre dents de sagesse en une fois ont souvent une répercussion sur les menstruations. Elles sont plus douloureuses avec des saignements augmentés. Attention. Ceci n’est pas systématique, ces pathologies ne sont pas à 100 % liées aux dents non plus.

Le pied permet la prise de contact avec les énergies matérielles, c’est la prise de terre. Dans le cas ci-dessus, cet homme était confronté à des difficultés de gestion concernant l’entreprise qu’il venait de créer.

Les projections sur les chakras majeurs ou mineurs permettent de détecter des pathologies entre certaines dents de l’arcade et les parties du corps physique situées à l’intersection du trajet des projections. Les chakras sont reliés au corps subtil, celui-ci étant la source du corps énergétique. Ceci peut s’expliquer si l’on considère le corps physique, le corps énergétique, ou corps subtil. Il comprend le corps éthérique manifestation du corps physique. La matière est chimique, physique, organisée elle devient organique avec manifestation du corps éthérique, sans corps éthérique les forces de décomposition entrent en jeu et la matière dite vivante meurt.

Ensuite les échanges entre le corps organique et l’extérieur ainsi qu’à l’intérieur de lui-même se font et le corps dit astral apparaît. Corps ethérique et corps astral font partie des végétaux et minéraux.

L’homme a une activité mentale donc un corps mental ; des émotions, un corps émotionnel, une spiritualité, un corps spirituel. Les corps ne sont pas séparés, mais interactif, la conscience en se développant fait la part des choses pour établir une harmonie, un équilibre de la personne.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Que faire si toutes nos dents ont des caries et qu'elles sont à "changer"?

Message  LtotheD le Ven 26 Aoû 2016 - 19:38

Bonjour,
Merci pour ce superbe sujet très bien expliqué.
Mais bref maintenant, je suis désespéré :(
Toutes mes dents ont des caries... et je ne veux surtout pas perdre ma "connexion divine".
Que faire pour avoir de superbe dent sans perdre ce lien??!
(l'argent n'est pas un problème.)

Je ne crois pas qu'il soit possible de réparer chacune des dents, quelques-unes mais pas toute.
Il y aurait t-il d'autres alternative que de se sentir émotionnellement bien avant de les... arracher? :(

LtotheD

Messages : 17
Date d'inscription : 26/08/2016

http://justicepourtous.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Sam 27 Aoû 2016 - 7:00

Bonjour LtotheD Very Happy

Avant d'entamer toute conversation, pourrais-tu nous faire une petite présentation à l'endroit indiqué s'il te plaît.

http://devantsoi.forumgratuit.org/f10-presentation-des-membres-obligatoire

Merci, à bientôt sunny

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mission accompli

Message  LtotheD le Ven 2 Sep 2016 - 0:25

Ahh d'ac!
Voilàa c'est fait Smile
Présentation LtotheD

LtotheD

Messages : 17
Date d'inscription : 26/08/2016

http://justicepourtous.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Donc....

Message  LtotheD le Ven 2 Sep 2016 - 23:47

Titane dans les gencives c'est bon?

LtotheD

Messages : 17
Date d'inscription : 26/08/2016

http://justicepourtous.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Puis-je me sentir soulagé?

Message  LtotheD le Sam 3 Sep 2016 - 0:30

Je suis en train de lire ceci:
Les implants dentaires sont la meilleure option pour la dentisterie moderne pour remplacer les dents manquantes. Ils offrent un grand succès, de longue durée, et tout à fait l'aspect naturel de remplacement qui devient en fait une partie de la mâchoire et aide à maintenir sa santé. La raison en est que le titane dont les implants dentaires sont faits a la capacité unique de fusionner ou «ostéo-inegrate" avec os vivant. Cette ostéophile ( «ostéo» - os, "phile" - aimant) propriété a été découvert accidentellement par un chirurgien orthopédiste suédois en 1952. Beaucoup de recherches et les essais des utilisations médicales potentielles suivi, jusqu'à ce que les premiers implants dentaires sont devenus disponibles pour une utilisation clinique dans les années 1970 . De nombreuses améliorations ont été apportées depuis. Il y a maintenant plus de 40 types d'implants dentaires différents, et des millions de personnes à travers le monde ont une meilleure qualité de vie à cause d'eux.

LtotheD

Messages : 17
Date d'inscription : 26/08/2016

http://justicepourtous.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Graal le Mar 20 Sep 2016 - 8:33

Pour ce sujet, je perds mes dents même des saines.
Il ne me reste plus que deux dents sur ma maxillaire supérieure et bientôt je vais encore en perdre une.
A cette maxillaire inférieure, il me reste 13 dents.

Le dentiste voudrait que j'aille à l'hospital pour tous me les retirer. Mais je continue depuis quelques années à les laisser se déchausser d'eux-mêmes malgré les douleurs que cela provoque...D'autres désagréments surviennent comme des aphtes, des sinusites et des maux de tête.
Je plaisante mais il me serait possible d'en faire un collier ou alors de ruiner la petite souris

Je pense que les carences y font quelques choses car depuis quelques années mon alimentation a chuter dû aussi à un manque de subsistance.Oui, ce n'est pas parce qu'on vit dans un pays comme la France qu'on n'est pas rationné et qu'on ne mange pas toujours à sa faim.
Dans mon existence, j'en connais qui me disent qu'ils volent pour pouvoir s'en sortir mais mon éthique se refuse à de tels méfaits.


avatar
Graal

Messages : 36
Date d'inscription : 09/02/2016

http://leveildesoi.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Mar 20 Sep 2016 - 17:24

Vous avez certainement entendu parler des chewing-gums au Xylitol  Very Happy


  • anti-carie
    reminéralisation de la dent
    tueur de bactéries


Pour ses dents, il est préférable de manger  du chocolat ou du fromage et non des frites.  

Les aliments à privilégier. Pour notre santé et celle de nos dents, il est essentiel de manger équilibré et varié. Les produits laitiers par exemple, grâce à leur apport en calcium, jouent un rôle privilégié dans la prévention de la déminéralisation des dents. Il est essentiel de consommer des lipides, des glucides, des sels minéraux et des vitamines, que l’on trouve dans chaque groupe d’aliments : fruits et légumes, viandes, poissons ou œufs, pains et céréales, laitages.


Very Happy

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  LtotheD le Mar 20 Sep 2016 - 20:52

Produits laitier???? lol...
Désolé de vous l'apprendre mais aucun animal sur terre ne prend de produits laitiers après avoir passer son enfance, sauf l'humain? Oups!
le calcium est déjà présent certains alimentation, pas besoin de se surdoser au calcium, il y a un juste milieu à tout.

Trop de calcium ne renforci par les os, au contraire, il les affaiblit.

LtotheD

Messages : 17
Date d'inscription : 26/08/2016

http://justicepourtous.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  mollopipo le Mer 21 Sep 2016 - 11:25

En lisant votre intervention , LtotheD ,je bois du petit lait ...

Vous n'étiez pas née que les laitiers et antilaitiers s'opposaient , farouchement . J'ai connu des couples qui n'ont pas survécu à cet affrontement , leur enfant passait du lait de soja au lait industriel , après le divorce selon qu'il allait chez papa ou maman ...

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1377
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  LtotheD le Mer 21 Sep 2016 - 20:14

ok?... moi je n'aime pas le lait de soja non plus... (surtout industriel!...)
j'aime beaucoup mieux faire mon lait d'amande à la maison au lieu d'acheter du lait enrichie de vitamines synthétique et de gomme de xanthane...

Munissez vous d'un bon extracteur qui vaux la peine...
http://superangeljuicers.com/online-order-juicers-parts (US)

LtotheD

Messages : 17
Date d'inscription : 26/08/2016

http://justicepourtous.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  LtotheD le Mer 21 Sep 2016 - 20:28

Plus JAMAIS je n'achèterai ou contribuerai pour des produits/compagnie dont la liste d'ingrédients fait deux pages...
Colorant caramel, gomme.., huile de palme, truc modifié, sucre rafiné, additif... ogm... beurkk.
Je vais donc être franc avec vous, on ne veux (ils ne veulent...) que vous voir restez en basse fréquence... les travailleurs, sont bénéfiques pour les riches.
Si je vous dit cela c'est parce que je vous aimes bien. Contrairement à beaucoup, je ne suis pas pour le fait que la population agissent comme des moutons pour profiter de cette occasion...
On dirait que les gens aiment cette merde maintenant, ils en sont devenu accro.
C'est à eux d'en sortir. En aucun cas les humains ont été fait pour manger des produits transformés...
Ne voyez pas les produits biologiques local comme une dépense... Mais plutôt comme un investissement dans votre santé.
À moins que vous aimiez l'aluminium dans vos céréales et vos farines (C'est légal, il n'y a pas de normes à ce sujet...) Continuez sur cette voie.

Namasté.

LtotheD

Messages : 17
Date d'inscription : 26/08/2016

http://justicepourtous.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Albatros06 le Mar 7 Fév 2017 - 10:37

En ce qui concerne les animaux passés leurs enfance ne buvant plus de lait, vous seriez surpris de voir mon chat et mon chien quand je sors la brick de lait du frigo ! C' est simple, ils abandonnent toutes leurs activités, notamment celle de leur petite pâté du matin montrant une préférence sans bornes aux produits laitiers ...
Ensuite selon les religions et les traditions, j' ai pu constater la différence concernant les produits laitiers : adulés par certains et rejetés par les autres ... Ce qui est très troublant.

Albatros06

Messages : 2
Date d'inscription : 01/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Obtearon le Mer 8 Fév 2017 - 10:47

merci Francesca,

j'avoue avoir lu en diagonale.  Embarassed
J'ai toujours été très à l'écoute de mes dents (ça fait tellement mal)

J'ai quelques particularités qui me mettent un certain trouble lorsque j'ai lu les posts.

première particularité : il me manque 2 dents, les 2 incisives latérales supérieures(12,22). De ce que j'ai lu c'est le controle, saturne, la limitation.


deuxième particularité : j'ai eu un éclat de dent, au point que le nerf était à l'air libre. (45). Changer d’orientation ou développer une nouvelle activité professionnelle peut avoir une répercussion sur cette dent ... marrant comment ça colle parfaitement avec le contexte.
Troisième particularité : du fait de l'absence de mes deux incisives, à l'aide d'un appareil dentaire on m'a rapproché toutes les dents (putain, ça fait mal, surtout quand l'orthodentiste te régle le truc la première fois), et ensuite on m'a limé les deux canines (23,13),
13 - je veux me manifester à l’extérieur - ça colle, dans le sens lenteur
23 - dont on vit les mutations intérieurement - ça colle, dans le sens lenteur

alors autant l'éclat de dent et les canines, c'est facile à comprendre, autant les 2 incisives manquantes, je sais pas. J'arrive pas à arbitrer entre l'absence de controle, ou au contraire un controle permanent ...
Je controle tout ce que je fais, je me limite moi-meme, mais bon pour vivre avec autrui, j'y suis obligé, parce qu'il faut constamment que je me mette au diapason avec le contexte. Et sinon, ya la pause apéro (avec modération ... ), ça c'est cool, c'est relache une fois tous les rituels socials passés.

pouvez m'aider à comprendre ?
avatar
Obtearon

Messages : 71
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Francesca le Mer 8 Fév 2017 - 16:28

Obtearon a écrit:merci Francesca,

J'ai quelques particularités qui me mettent un certain trouble lorsque j'ai lu les posts.

première particularité : il me manque 2 dents, les 2 incisives latérales supérieures(12,22). De ce que j'ai lu c'est le controle, saturne, la limitation.

alors autant l'éclat de dent et les canines, c'est facile à comprendre, autant les 2 incisives manquantes, je sais pas. J'arrive pas à arbitrer entre l'absence de controle, ou au contraire un controle permanent ...

pouvez m'aider à comprendre ?

Bonjour Obtearon Very Happy

Les incisives latérales correspondent au chiffre 2, l’énergie dualisée.

Vue qu’elles sont manquantes, on pourrait alors tout aussi penser que dorénavant tu aurais du mal à te situer. ( ?) balançant ainsi entre un choix ou un autre avec difficultés

Pour RAPPEL : ce que nous dit le chiffre 2
Le Deux nous invite à choisir.  Le sens spirituel du nombre Deux traite également des échanges effectués avec d’autres, des partenariats (tant dans l’harmonie et la rivalité), et la communication. Le numéro Deux nous pousse hors de notre indécision, nous appelle à nous unir avec l’esprit, et aimer les idéaux.

Arrow Retrouver le langage des chiffres ICI / http://devantsoi.forumgratuit.org/t1502-les-chiffres-spirituels?

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Obtearon le Jeu 9 Fév 2017 - 12:29

Merci pour ta réponse Francesca,

Elles sont manquantes, car mes incisives latérales définitives n'ont jamais poussé.

C'est vrai que pendant longtemps, je ne savais pas trop comment etre (effectivement, sensation de ne pas etre à ma place).

Au jour, d'aujourd'hui, je sais qui je suis. Je n'ai aucun mal à me tenir à un choix.

Ce qui est drole avec les choix, c'est que d'instinct je sais ce qu'il faut faire, ou dire.

Depuis quelques temps, j'essaye de comprendre mes choix avant de les faire, ou de les exprimer ('fin plus ou moins, j'avoue que ça m'arrive encore de faire de la compréhension à postériori).

C'est drole, parce qu'en fait tous mes choix sont bon (j'ai pas dit agréable), dans le sens que chaque choix que je fais m'apprends sur moi-même, et du coup la sensation de ne pas etre à sa place s’atténue, puisque je comprends le pourquoi.
avatar
Obtearon

Messages : 71
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  pac le Jeu 9 Fév 2017 - 20:40

Hello!!

Obtearon a écrit:C'est vrai que pendant longtemps, je ne savais pas trop comment etre (effectivement, sensation de ne pas etre à ma place).

Ce doit être quelque chose de commun a chacun.Avec les expériences,on peut peut-être se rendre compte que toute chose est a sa place.Certainement une validation commune a faire a travers le voile de l'ego et ainsi comme un aveugle pouvant se déplacer ou bon lui semble.

Obtearon a écrit:Au jour, d'aujourd'hui, je sais qui je suis.

Serait-il possible de développer? Smile Bien qu'ici
Ce qui est drole avec les choix, c'est que d'instinct je sais ce qu'il faut faire, ou dire
il se pourrait qu'un début de réponse se présente mais la
Depuis quelques temps, j'essaye de comprendre mes choix avant de les faire, ou de les exprimer ('fin plus ou moins, j'avoue que ça m'arrive encore de faire de la compréhension à postériori).
comme un contre sens.Je connais trop bien ce sentiment car avec toi je le vis.Peut-être que je me trompe mais le risque est éventuellement de tomber dans le jugement de soi.Un peu comme le fait d’être persuadé que les idées et actions viennent de notre petit "moi" et encore ici,en relisant,c'est mal exprimé.Depuis peu,le travail sur le détachement porte quelques fruits

Obtearon a écrit:C'est drole, parce qu'en fait tous mes choix sont bon (j'ai pas dit agréable), dans le sens que chaque choix que je fais m'apprends sur moi-même, et du coup la sensation de ne pas etre à sa place s’atténue, puisque je comprends le pourquoi.

sunny

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
https://www.youtube.com/watch?v=NqWwuw4VhXg
https://www.youtube.com/playlist?list=PLGhfRbx8nbecbG0ik7i59msmTt0wJSwno
avatar
pac

Messages : 443
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Obtearon le Sam 25 Fév 2017 - 14:49

je sais qui je suis, dans le sens, j'ai fini par comprendre comment je fonctionne, pourquoi, et comment, je fais tel ou tel chose.

J'ai bien conscience qu'il y a une part de moi qui m'est encore inconnue, je dirais meme plus qu'il y a une part de moi que je ne peux connaitre,car inateignable en l'état (état d'humain).

Oui, effectivement je suis souvent dans le jugement de moi-meme, et vraiment je ne vois pas comment je peux faire autrement, car tout ce que je sens, ressens, pense, n'a qu'une seule source, moi-meme.

J'ai bien conscience que tout ce que je dis, ou fais, n'a qu'un seul but me comprendre, ... et là je me dis comprendre les autres, franchement je n'en suis pas capable, personne n'en est capable, ... tout simplement parce que personne ne vit la meme chose, sur une vie entière il ya des similarités, mais personne n'a vécu la meme vie que l'autre.


Un peu comme le fait d’être persuadé que les idées et actions viennent de notre petit "moi"
Pour moi, c'est pas ça. C'est plus le fait qu'il y a des éléments de ma vie qui n'ont aucune utilité (pour l'instant), c'est ce que j'appelle le hors contexte. Je ne l'élude pas, je l'utilise également, mais je cache, car ... ben ... c'est hors contexte.


Ma conclusion : l'absence des incisives  latérales supérieures : c'est effectivement un choix : celui d'arbitrer constament entre le contexte, et le hors contexte, et je travaille pour fondre les deux.

J'espère juste que je vais pas me rendre compte, que j'ai perdu 5 ans de ma vie, à travailler sur quelque chose qui fera souffrir tous mes proches. C'est ma plus grande crainte.

EDIT : pourquoi faire alors ? parce que je me dis que c'est de la bienveillance, que peut etre ça ne se passera pas si mal que je l'imagine, peut etre que se sera magique. Donc à ma plus grande crainte j'oppose qu'il n'y a que de la bienveillance. (là j'ai une boucle qui oppose crainte/bienveillance, je mets cette parenthèse sinon ma phrase fera plus de 2000 mots Smile)

Merci,

EDIT :
Je vais perdre ma deuxième prémolaire (45), celle dont le nerf c'était retrouvé exposé à l'air libre.
lié au chiffre 5, la matérialité de l'esprit (de ce que j'ai compris Neutral )

bizrrement ça m'embete pas plus que ça, ça me parait meme logique (sans comprendre la logique Embarassed )
avatar
Obtearon

Messages : 71
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sens sacré de NOS DENTS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum