LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE

Aller en bas

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Empty LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE

Message  Francesca le Sam 5 Jan 2019 - 6:10

Bonjour à tous et toutes   sunny  sunny


Ce que je vais vous présenter ci-dessous, dans les articles qui vont suivres, sont tirés du livre de JAMIE SAMS  intitulé : LES 13 MERES ORIGINELLES (La Voie Initiatique des Femmes Amérindiennes) aux Editions Vega.


Tout simplement parce que je crois sincèrement qu’il est important de faire connaître au monde ce qui a été légué à la Femme.

Nous prendrons note ici que dans l’humanité, le Masculin comme le Féminin proviennent des Treize Mères de Clan Originelles qui se sont manifestés en tant qu’aspects de la Terre-Mère et de la Grand-Mère Lune, car toutes choses sont nées du Féminin.

Ne croyez surtout pas que ceci est essentiellement réservé aux femmes, bien au contraire, ces textes profiteront également aux Hommes puisque nous sommes tous issus d’une Femme (n’est-ce pas)  !

C’est en atteignant le côté Féminin de sa nature que l’Homme se rendra prêt à recevoir sa vision.

Les DOUZE CYCLES de Vérité de l’enseignement ont été attribués aux douze mois de l’année comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessus.

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE 13_mer10


Comme vous le constaterez par la suite, l’ensemble de ce processus, qui consiste à prendre tous les mois un temps silencieux de Lunaison pendant une Année et à l’achever par une Quête de Guérison, constitue un engagement majeur envers SOI qui rend toute femme capable de recevoir de la Terre-Mère la même qualité de soins et d’élévation que ceux qu’elle donne aux Autres…..

cheers Lorsque nous saurons voir la beauté à l’intérieur de nous et aurons intégré les leçons de la féminité, nous serons personnellement investies de la protection et de la force de ces Treize Figures qui protègent notre Solidarité Féminine (ou Sororité) ! Quand le combat des humains, leurs souffrances et leurs pleines auront été transmutés en soin pour la totalité de la vie sur notre planète, les vœux collectifs et la mission deviendront réalité.

D’où l’importance de ce message !  Very Happy


Avant d’entamer le récit des contes mensuels…. je voudrais préciser que :

L'histoire de l’oracle Amérindien nous raconte que chaque Mère de Clan a fabriqué une Effigie de sa Médecine, qui représente ses talents, forces et pouvoirs. Ses caractéristiques peuvent être invoquées par quiconque a choisi de développer les mêmes dons dans l'intériorité de l'Orenda du Soi. Orenda, je le rappelle, est en langue Seneca, L'Essence Spirituelle qui contient la Flamme Eternelle d'Amour où vit le Grand Mystère qui est en toute chose. C'est là que se trouvent la lumière qui nous guide et la petite voix qui nous montre notre potentiel et notre capacité la plus haute à aimer et à être aimée.

Ces contes sont racontés selon les 13 signes astrologiques basés sur les 13 phases lunaires annuelles. Un livre d'apprentissage, une plongée dans la culture indienne, une invitation à prendre conscience de tout ce qui nous entoure et qu'on ne voit pas en tant que tel...


Nous allons donc suivre ensemble le cheminement de Chaque Mère Originelle qui reflète un enseignement particulier ; elle est liée à un cycle de la lune, et possède ses propres totems, talents et dons qui peuvent aider chaque femme à s'accomplir dans ses propres dons et talents personnels.


Voici ci-dessous le Chemin Sacré des 13 Mères. Enseignement du Clan du Loup, qui va nous permettre d’honorer et intégrer la sagesse des Femmes Indiennes dans notre vie quotidienne.


LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Fleche10
N’HESITEZ PAS à y apporter vos connaissances, vos expériences ou bien même vos questionnements.
Merci à vous de participer afin d'agrandir nos connaissances mutuelles

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Papill10
Francesca
Francesca
Admin

Messages : 6450
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Empty Re: LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE

Message  Francesca le Sam 5 Jan 2019 - 6:18

Comme promis.... voici donc la suite de cet article cheers



LA MERE de la PREMIERE LUNE

CELLE QUI PARLE A SES PROCHES : La Mère de la Nature

Gardienne des Rythmes, du Temps qu’il fait et des Saisons / Protectrice du Langage des Arbres, des Pierres et des Animaux

Celles qui fait les liens de Parenté / Gardienne des besoins de la Terre / Mère de la Famille planétaire

ELLE NOUS ENSEIGNE…..

A comprendre les langages silencieux de la Nature
A nous sentir proches de toutes les formes de vie et à entrer dans l’Espace Sacré des autres avec respect.
A honorer les cycles, les rythmes et les changements du temps et des saisons.
A nous unir à la force de vie et à ses rythmes dans toutes les dimensions, en apprenant les vérités propres à chacun

A APPRENDRE LA VERITE.

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Janvie10



LA MERE DE CLAN DE LA PREMIERE LUNE

Celle qui parle à ses proches est la mère de clan du premier cycle lunaire. Elle protège l’apprentissage de la vérité. Ce cycle tombe en janvier. Il correspond à la découverte de notre parenté avec chaque forme de vie, avec la présence de tout ce qui existe. Ses enseignants sont les Allés de la Nature : les quatre Vents du changement, le Peuple des Nuages, les êtres du Tonnerre, les animaux de la Création, le peuple des Arbres, celui des Plantes, le petit peuple (elfes et devas), le peuple des Pierres, des chefs de clan de l’Air, de la Terre, de l’Eau et du Feu, et toutes les autres formes de vie. Tous ces êtres à qui nous sommes apparentés dans notre Famille Planétaire sont également nos enseignants.

C’est grâce à elle que nous apprenons que nous sommes parents les uns des autres.

Pour étudier la vérité, nous devons nous ouvrir nous-mêmes aux vastes mondes à l’intérieur des mondes créés par le Grand Mystère.


Celle qui parle à ses Proches est un aspect de la Terre-Mère qui possède un esprit de recherche, la volonté d’apprendre et la compréhension de chaque forme de vie rencontrée ou de chaque lieu. Le cycle de la première Mère est protégé par la couleur ORANGE. Cette couleur est porteuse de la Médecine de parenté avec tous les êtres parce que c’est la couleur de l’Eternelle Flamme d’Amour que le Grand Mystère a placée dans le cœur de chaque être de la création.

Chaque fois que nous voyons une plume, une pierre, une fleur ou un coquillage avec de l’orange, les leçons de cette Sœur ou de ce Frère peuvent nous enseigner su les liens de parenté, la qualité de relations véritables, le respect et/ou la communauté avec tous les êtres.


Au cours de l’apprentissage des Vérités qu’offre chaque forme de vie dans la Famille Planétaire, l’occasion nous est donnée de voir quelles sont les similitudes entre nous. Nous pouvons découvrir qu’une fleur ou un ruisseau vont se révéler comme nos plus grands enseignants. Quand nous acceptons de voir que toute chose dans notre monde est vivante, nous avons alors accès aux parties de nous-mêmes qui étaient devenues inertes ou mortifiées, et nos pouvons soigner ou re-vivifier notre propre vitalité.


Etre en parenté signifie avoir de bonnes relations avec les forces créatrice, avec le SOI, avec notre Essence Spirituelle, avec notre CORPS, notre FAMILLE, nos AMIS, nos valeureux ADVERSAIRES et avec tous ceux à qui nous sommes reliés, en tout endroit du monde. Ces relations peuvent devenir aimantes et bénéfiques, en nous offrant des occasions d’échanger des idées et d’apprendre à partager, dans l’unité, pour grandir dans la Vérité.


Voici un résumé que j'ai fait du Conte pour TISSER DES LIENS DE PARENTE :

Un beau matin, Celle qui parle à ses Proches s’éveilla en s’étirant et levant ses bras vers la lumière du Grand-Père Soleil, heureuse de sa savoir vivante, fut surprise par le bruissement des herbes…


UN RENARD était en train de s’ébrouer près du ruisseau. Celle qui parle à ses Proches entra en contact avec lui et finit par lui raconter son histoire et lui expliquer qu’il n’avait rien à craindre d’elle car elle avait déjà appris les vérités enfouies dans le cœur et les esprits de chaque être vivant, tout en lui faisant remarquer qu’il était maître dans l’art de se rendre invisible mais qu’il avait oublié de cacher ses pensées.


Celle qui parle à ses Proches qui fit savoir qu’en tout premier, l’OIE lui avait appris à entrer dans la spirale sacrée du rythme pour être en harmonie avec tous ses enfants. Le MILLE-PATTES lui avait appris à coordonner ses mouvements bras et jambes. Elle avait  pu ressentir la Médecine de la paix intérieure lorsqu’elle s’était assise au pied du PIN et avait posé son dos sur son tronc robuste. Elle avait appris la Frustration humaine grâce à la Médecine de l’observation, car elle avait vu sur le tronc d’un TREMBLE les formes semblables à des yeux à chacun des endroits où une branche s’était séparée et était tombée. Elle avait éprouvé la Médecin d’Equilibre donnée par un CORNOUILLER lorsqu’elle avait vu ses fleurs s’ouvrir, les pétales indiquant les 4 directions du Cercle Sacré.


Vint ensuite le GEAI BLEU qui emmena Celle qui parle à ses Proches car elle voulait apprendre le langage du Peuple de Ceux qui se tiennent Dressés. Et c’est à l’aide du CYGNE et de L’AUTRUCHE que Geai Bleu lui apprirent qu’elle pouvait faire davantage que d’apprendre de son propre point de vue et elle avait appris à s’en remettre à l’Espace Sacré tout autour d’elle et à s’abandonner à son Point de Vue Sacré : elle avait appris à demander l’autorisation et lorsque c’était d’accord, à pénétrer dans l’Espace Sacré d’un Autre, et à apprendre son langage….

La FAUCON l’avait emmenée dans les profondeurs de la jungle et lui avait montré une solution à son problème sur l’île de la Tortue …. où elle avait rencontré le GORILLE !


Tandis qu’elle fermait les yeux et devenait un Arbre Humain, c’est alors qu’elle entendit les voix du Peuple de Ceux qui se tiennent Dressés qui lui dirent :

"Notre langage est d’entendre par le cœur, pas avec les oreilles. Nous parlons de tout ce que nous voyons dans un lieu ca nous sommes les observateurs silencieux de la Terre. Nos racines plongent profondément dans le puits d’amour du sol de la Terre Mère et nos branches s’élèvent plus haut chaque jour pour chercher la lumière du Grand-Père Soleil. Nous sommes le vivant équilibre entre la Terre-Mère et le Ciel-Père, entre féminin et masculin, recevoir et donner. De toutes les formes de vie, nous sommes les plus proches de la constitution des êtres humains parce que nous leur montrons comment honorer l’équilibre entre le ciel et la terre à l’intérieur d’eux-mêmes. Nous leur montrons, à travers l’exemple, comment être des observateurs silencieux de la vie, comment se tenir grand, et comment donner et recevoir".


"Il y a 2 roues de Médecine de la vie dit le Séquoia. Les êtres humains, tout comme le Peuple des Arbres, ont la possibilité de réaliser l’équilibre entre le ciel et la terre. Quand les Etres à Deux-Jambes arrivent au milieu de leur potentiel, la roue du Ciel leur apporte les messages du Monde de l’Esprit à travers leurs cœurs humains. La Roue de la Terre permet aux plantes, aux pierres, aux animaux et aux éléments de la Nature d’être les enseignants de la Terre-Mère et les interprètes de ces messages spirituels. Les êtres humains sentent et comprennent les messages que le Grand Mystère leur envoie en observant les actions de ces enseignants qui en sont la contrepartie planétaire. En se rencontrant dans le cœur, les deux Roues de Médecine montrent que le ciel et la terre, le spirituel et le matériel sont égaux et sont UN. Vois-tu, la seule véritable limitation de l’être humain vient lorsque son cœur est fermé. Lorsque le coeur est ouvert, toute la création devient accessible et compréhensible. Tu es devenue cet équilibre-là et il va se mettre à ton service".


Tous ces enseignements que Celle qui parle à ses Proches avait acquis, remplit le corps de la Mère de la Nature d’un sentiment de chaleur et la lueur ORANGEE que Grand-Père Soleil avait projeté sur ses paupières s’était transformée en un ORANGE PLUS INTENSE.  Elle pouvait entendre la TRUITE sauter pour gober des MOUCHES ; humer les premières effluves du JASMIN qui ouvrait ses fleurs la nuit et humer la fraîcheur humide des PIERRES au bord du ruisseau.

Le Peuple des Pierres qui porte la mémoire de l’histoire de la Terre lui fut d’un grand secours lorsqu’elle apprit leur langage. Dans ses explorations, elle en était arrivée à comprendre les aspects des pierres de la même façon que le langage des arbres. Elle avait acquis la faculté de revoir l’histoire de tout ce qui s’était passé sur Terre et l’évolution naturelle de chaque chose lui était montrée telle que les pierres en avaient gardé la mémoire. Leurs cousins de la mer, les COQUILLAGES lui avaient enseigné à écouter le rythme des marées et des cycles de son propre corps. Le Peuple des NUAGES lui avait montré les visages et les formes de toutes les choses dans la nature.

etc… etc….


cheers Apprendre la Vérité est une aventure sans fin ainsi qu’une source constante de satisfaction. C’est une satisfaction d’avoir la soif d’apprendre, la joie de découvrir, et le désir de servir sa parenté ! Nous avons tous notre façon unique d’acquérir de la sagesse, mas notre façon de partager notre langage et notre compréhension des choses est la clé de notre croissance commune en une Famille Planétaire.

Etre la Mère de la Nature signifiait donc qu’elle pourrait suivre tout ce qui lui viendrait naturellement.

Celle qui Parle à ses Proches avait appris la vérité concernant le fait d’être dans un corps humain.

C’était au tour de ses enfants humains de le découvrir pour eux-mêmes. Chaque fois qu’un individu à 2 jambes ouvrirait son cœur ou apprendrait ce qui est vrai au sein de la Famille Planétaire, elle serait là pour l’enseigner. Quand ceux de la Tribu Humaine ouvriraient leur cœur avec respect à toutes choses vivantes, elle serait là pour veiller à ce qu’ils prennent soin d’eux-mêmes en se respectant, et qu’ils se considèrent les uns les autres avec bienveillance. Et lorsque les cycles des saisons apporteraient des souffrances à la race humaine, elle serait l’onguent guérisseur présent dans le monde de la Nature autour d’eux.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Papill10
Francesca
Francesca
Admin

Messages : 6450
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Empty Re: LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE

Message  Francesca le Mer 16 Jan 2019 - 8:50

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE 2758329009
voici la suite... pour Février

LA MERE de la SECONDE LUNE

LA GARDIENNE DE LA SAGESSE / La protectrice des traditions Sacrées


Gardienne du "Souvenir" et de l’art de la mémoire.
La Mère de l’Amitié, de l’Unité Planétaire et de la compréhension mutuelle.

ELLE NOUS ENSEIGNE…..

L’art du développement de Soi et de l’expansion
A avoir accès à la Mémoire Planétaire, au souvenir personnel, à l’ancienne sagesse et connaissance
A comprendre la sagesse que détient chaque forme de vie et quelle est sa mission.
A être un ami et à restaurer l’amitié en faisant honneur au point de vue de chaque forme de vie.

A HONORER LA VERITE !


LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Fevrie10



LA MERE DE CLAN DE LA SECONDE LUNE

La Gardienne de la Sagesse est l’archiviste de tous les souvenirs : Gardienne de la Mémoire des Pierres et Protectrice des Traditions sacrées, elle veille sur les réminiscences et sur la mémoire planétaire. Elle nous enseigne à développer le Soi en honorant la Vérité qui réside en toute chose.

FEVRIER est son mois, et le GRIS la couleur qui nous met en contact avec son cycle lunaire et sa Médecine.

La Gardienne de la Sagesse fait aussi honneur à la Vérité telle que chacun la perçoit, selon son point de vue Sacré, parce que chaque individu fait de façon différente l’expérience des événements de la vie. Dans sa sagesse, cette Mère de Clan comprend que la vérité est le cœur du voyage de chaque forme de vie.  Dans notre arrogance d’êtres humains, nous sommes les seuls dans la Tribu Terrestre à soutenir qu’une religion, une philosophie ou une tradition en particulier soit seule détentrice de la vérité, ou l’unique chemin vers la sagesse t la compréhension. Pour cette raison, elle est aussi la Mère de l’Amitié et nous montre comment être amical et se faire des amis !

… Chaque nouvelle compréhension des vérités que les autres portent en eux augmente notre sagesse personnelle, ainsi que notre connaissance par le développement de relations justes avec Tous nos proches… justes parce qu’issues de l’expérience intérieur du SOI.

En nous aidant à restaurer le don de notre mémoire personnelle, la Gardienne de la Sagesse nous montre comment retourner dans nos souvenirs et utiliser pour grandir n’importe lequel des sentiments, sagesses, sensations tactile s, paroles ou idées qui y sont enfouis. Elle nous montre que les détails dont on se souvient peuvent servir de guide pour affirmer nos qualités de conscience dans la Médecine qui consiste à être entièrement présent à chaque instant.  A partir de cette aptitude à être pleinement présent, nous devenons capables d’apprendre l’Art de l’Expansion, à travers le développement de SOI.



Voici un résumé que j'ai fait pour vous du Conte : SUR LA PISTE DE LA SAGESSE


…. Quand La Gardienne de la Sagesse arriva à l’embranchement d’où partait le chemin conduisant aux grottes, elle observa la présence d’une PIERRE plate dans l’ombre pourpre et glacée d’un arbre gant, un PIN. Elle s’approcha pour examiner la pierre et y découvrit un FLOCON DE NEIGE glacée. Quelle ne fut pas sa surprise d’entendre le Flocon de Neige répondre à ses pensées…..

Il lui dit : "Tu peux m’appeler texture de Givre, Mère. Lorsque Grand-Mère ARAIGNEE tissa la toile de la création, elle créa les flocons de neige pour représenter la texture des rêves qui allaient voyager depuis le temps du rêve jusqu’à la Terre, pour devenir des expériences vivantes et concrètes"


La Gardienne de la Sagesse fut ébahie, mais le Flocon de Neige continua à lui parler…


"J’ai été préservé par le froid pour que mon passage dans ta vie ne passe pas inaperçu. Tu dois te souvenir du but qui m’a été donné dans la nature, afin que chacun des Enfants de la Terre sache de quelle manière ses rêves et ses visions aident l’ensemble de la Famille Planétaire dans sa croissance spirituelle. Mère, chacun des Enfants de la Terre éprouve des sentiments et fait des rêves en fonction de s place dans la structure et l’équilibre de la nature. C’est l’association de tous ces sentiments et rêves qui constitue les besoins des Enfants de la Terre. Les flocons de neige sont les messagers de ces besoins parce que leur corps présente la configuration des rêves de chacun. Quand la chaleur de Grand-Père Soleil nous fait fondre pour devenir de l’eau, les impressions du rêve connectif pénètrent dans le sol de la Terre-Mère, lui apportant la compréhension des désirs les plus profonds de ses enfants".


"Chaque Flocon de Neige contient la structure d’apprentissage de la vie telle que l’a tissée un Enfant de la Terre (Araignée). Chaque membre de notre Clan porte le reflet d’un point de vue individuel existant sur l Trame de la Vie, tel qu’il est rêvé par quelqu’un vivant sur notre planète. Chaque forme de vie dans la création e st une partie du TOUT, mais au niveau individuel chacun voit la vie à partir de son point de vue sacré. Les rêves qui mènent chaque individu à vivre sa vie, à travers les choix qu’il fait, proviennent de l’espace Sacré et du point de vue qui lui est personnel".



Une fois arrivée à la GROTTE, La Gardienne de la Sagesse était prête pour mettre à l’épreuve les talents qu’elle avait acquis…… Pendant son périple elle revoyait en pensées les apprentissages qu’elle avait déjà reçus et elle alla au bout de chaque souvenir.

LE COCHON lui avait enseigné la Médecine d’utiliser l’intellect et les facultés de raisonnement.

LA SOURIS lui avait enseigné à faire attention aux détails par l’observation fine, et à se préserver de l’accablement en accomplissant une seule tâche à la fois.

LE TAMIA lui avait donné sa compréhension de respecter les plus petits êtres et éléments de la Nature dans des relations d’interdépendance et d’égalité. Il lui avait enseigné à voir des correspondances entre le monde naturel et les idées des personnes, lui montrant le bien-fondé de chaque point de vue.

LA TOURTERELLE lui avait enseigné à nourrir les rêves de paix et à trouver la paix à l’intérieur d’elle-même.

Chacun de ces Totems lui avait offert la sagesse dont il était détenteur pour lui enseigner à tirer le meilleur de s on potentiel. Elle remercia silencieusement chacun et continua à faire le bilan des leçons qui lui avaient été données.

[…]


Lorsqu’elle en eut terminé, La Gardienne de la Sagesse pris une poignée de Terre qu’elle porta à son cœur, puis lança la terre par-dessus son épaule pour signaler qu’elle quittait le monde extérieur et laissait derrière elle ses expériences terrestres d’auparavant. Puis elle se glissa dans la GROTTE.

Aussitôt, la voix de la Terre-Mère résonna à ses oreilles : "Gardienne de la Sagesse, tu te trouves à présent dans la grotte de l’Est. Le côté masculin et chercheur d e ta nature, en quête d’illumination et de clarté, demeure ici ainsi que dans ton corps. Grâce aux leçons de l’Est, tu as acquis la faculté de devenir la Protectrice des Traditions Sacrées. Qu’as-tu donc appris ? "

La Gardienne de la Sagesse en fit longuement la liste….. [..]

cheers


Puis elle conclut : "J’ai appris à croire la vérité qui est au fond de moi. Mère j’ai appris à avoir confiance dans l’innocence de la jeunesse et dans la jeunesse du cœur. J’ai appris que toute sagesse, tout enseignement ou toute histoire proviennent de la vérité des points d vue sacrés qui résident en chacune des vies du monde de la nature. J’ai découvert qu’il y a un grand pouvoir dans l’innocence et l’humilité et que ce pouvoir transcende l’autosuffisance, qui est le masque que les êtres humains utilisent pour cacher leur sentiment d’insécurité et leur douleur. J’ai découvert que la foi et la confiance sont les dons du pardon ; a travers le pardon, la tribu humaine peut accéder à la sagesse de l’émerveillent enfantin".

"J’ai réalisé que le futur dépend du principe féminin en toutes choses, parce que toutes choses naissent de la Femme. J’ai appris à connaître la beauté de nourrir et de prendre soin ainsi que celle de la compassion, en donnant naissance à ces qualités à l’intérieur de moi-même. J’ai appris à garder les graines de la connaissance dans mon bas-ventre, jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à être partagées avec les autres. J’ai honoré mon corps de femme en ne partageant le plaisir sexuel qu’avec ceux qui considéraient mon être tout entier avec le plus grand respect. J’ai appris que le lieu de tous les lendemains, l’Ouest, est un endroit d’obscurité où il n’y a aucune peur de l’inconnu parce que c’est comme retourner dans le Bol de Médecine (le ventre) de la Mère de toutes choses. J’ai découvert la force de la retraite et du silence, qui activent le pouvoir féminin d’introspection ainsi que celui de recevoir des réponses. Ce fut bon de comprendre l’art de la connaissance de SOI, parce qu’à travers le principe FEMININ, j’ai appris la Sagesse de m’aimer moi-même".

etc… etc….



Quand la Gardienne de la Sagesse marcha hors de la grotte, elle réalisé qu’une Nuit était passée, à laquelle l’aube venait de mettre fin. Grand-Père Soleil était en train de remplir le monde avec les couleurs d’un tout nouveau matin. Elle leva les bras vers les rayons de la glorieuse Lumière du Grand-Mère et chanta son chant de salutation et de remerciements. Puis elle s’agenouilla et embrassa le sol, le corps de la Terre-Mère. La route avait été longue, les épreuves nombreuses, mais à présent elle comprenait pourquoi le grand Mystère ne soumettait jamais les êtres humains à l’examen de leurs forces, mais seulement à celui de leurs faiblesse.

La Route de la Sagesse pouvait être parcourue seulement par l’EXPERIENCE - les épreuves et les erreurs. Elle avait gagné le droit d’être la Protectrice de la Route de la Sagesse parce qu’elle l’avait parcourue en honorant la vérité à l’intérieur d’elle-même !


LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE 3471923430



Est-ce que cela vous plairait que je poursuive ?? ou non ?? les Amis ??
Merci !  sunny

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Papill10
Francesca
Francesca
Admin

Messages : 6450
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Empty Re: LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE

Message  Grenouille le Mer 16 Jan 2019 - 21:02

Coucou Francesca,

Pour répondre à ta question, personnellement je n'ai pas pu tout lire car pas assez captivée et trop fatiguée pour rester attentionnée sur des longs écrits. Je suis juste passée chercher des indices sur le lien qu'il y a entre la lune et la féminité. Et autres recherches, et j'y vais de ce pas.

Merci pour ta grande générosité LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE 3621799707

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 695
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE Empty Re: LES GRANDES LEÇONS DE LA FEMINITE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum