Ecriture inspirée

Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Ecriture inspirée

Message  Hirondelle le Sam 19 Oct 2019 - 22:32

Bonjour cher(es) ami(es),

Je viens vous partager ce qui m’arrive ces derniers jours.
Fut un temps (qui a commencé en 2010, il me semble), j’étais poussée à prendre une feuille et un stylo. Les 1ers jours, un vague gribouillis. Le 3ème jour, 2 pages et demies d’un gribouillis cependant très régulier qui a pris fin quand j’ai remarqué avoir écrit très nettement « maman ». Quand j’ai pris conscience de ce que je venais d’écrire, j’ai laissé tombé mon stylo et j’ai dit, étonnée, stupéfaite « c’est toi maman ? » et j’ai fondu en larmes. Quelle émotion ! Quelques épisodes d’écriture automatique se sont ainsi suivis, certains très rapprochés, d’autres, plus espacés. Au décès de mon compagnon, le jour de la crémation, il m’a inspiré des mots. Il me remerciait d’avoir exaucé ses volontés. J’avais noté les mots qui m’étaient venus en tête. Ma fille croyait que je notais les événements passés (le planning), pour ne pas oublier.
Mais, ce que je voulais vous dire ce soir, c’est le fait que là, depuis quelques jours, à 3 reprises exactement, je pratique l’écriture inspirée. Elle s’est imposée à moi tout comme l’écriture automatique il ya quelques années. Quand « on » veut me faire écrire, j’ai une sensation au poignet. Comme si on me tenait, en quelques sortes. Les derniers temps, il m’arrivait d’avoir cette sensation  Je me munissais donc de quoi recevoir un message, mais rien ne se passait. Je ne comprenais pas. Mais ce soir, justement, j’ai compris. J’étais chez ma fille quand j’ai eu la sensation. Je dis que j’ai la main qui chatouille (ma fille a compris mais j’ai parlé de chatouillement à cause de mes petits enfants). Je me suis  levée pour m’isoler et elle m’a donné de quoi écrire. Tout de suite des mots, phrases se sont imposés à moi.

Les voici :
« Ta phase de déni se termine. Tu peux à présent te laisser aller à l’intrusion de ces mots qui viennent te surprendre, te réjouir. Laisse venir à toi ce plaisir de l’écrit instantané. Ces mots qui te submergent de par leur spontanéité Un écrit bienfaisant. Un écrit salvateur. Bonne journée à toi déesse de la vie.
Qui m’écrit ?
Peu importe.


Les séances sont tout à fait différentes de l’écriture automatique.
L’autre jour, je surfais sur internet et lisais des articles intéressants. J’ai eu envie d’écrire.

Je vous recopie :
Ah, les Amis… Bonjour.
Lire toutes ces choses est tellement agréable, enrichissant. Où est ma place dans la médiumnité, spiritualité ?
Ai-je des capacités ? Je pense que oui…. Vais-je faire un travail quelconque avec l’au-delà ? Aider des personnes ? écrire un livre ? une chaîne youtube ? un blog ? ou que sais-je d’autre ?
Fut un temps, beaucoup  ou pas mal de séances d’écriture. Elles se sont espacées avec des faits troublants pour certaines d’entre elles. Serais-je prédisposée à des dessins médiumniques. Comme ce cœur de maman, un jour ? cette chrysalide une autre fois ?

(Puis les mots inspirés sont arrivés dans ma tête) :
La voix de l’intérieur. Cette voix que je guette, que j’espère, que j’attend. Cette voix qui m’apprend sur moi. Cette voix qui me guide dans les méandres de la vie. Cette voix qui est le tout. Cette voix qui me submerge, par moments. Cette voix qui sait ce tout, à d’autres moments. Une voix si difficile à cerner par moments et qui provoque des questionnements de certitude. Cette voix qui assombrit certains jours et en éclaire d’autres. Cette voix qui se veut émouvante, souvent. Une voix si prenante, si exaspérante, de par son incertitude mais si douce à la fois, de par son instinctivité, sa spontanéité. Une voix qui se veut consolante, admirante. Une voix pleine d’humour et d’amour cependant. Une voix qui cherche le contact sans que je m’y attende Une voix arborescente, amicale, une voix lassante, parfois. Cette voix qui vient à mon secours dans les moments pénibles. Cette voix rassurante se veut sournoise, parfois. Oh cette voix qui m’enchante sans pléonasme. Oh voix intransigeante, venue de nulle part. Merci à toi douce voix intime, prête à me réconforter.
Merci à toi (Ces 3 mots étaient de moi, j’ai remercié).  Et tout de suite j’ai eu : Tu vois, tu as écris des mots inspirés.


Et celui d’hier :
Quelqu’un veut-il me dire quelque chose ? Ma sensation au poignet…
Bonjour à celui ou celle qui se présente à moi pour délivrer un message.
[color=#660066]Oui je voulais te dire que tout va bien. La vie est belle. Le son de ta voix est emprunt d’amour. Que d’éloge sur un rythme effréné de persécution à la vie, à la gloire, l’amour. Un tout nous unit dans l’amour. Sois courageuse à recevoir mes mots, mes empruntes d’un grand tout. Ce tout qui unit à la vie, à l’amour. Cet amour avec un grand A. cet amour libertin mais si jovial. Sois pure et sincère ma chère. Ton (prénom de mon compagnon) qui t’aime.[/color]
[color=#000000]J’ai regardé sa photo et je l’ai remercié pour son message. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit lui.
Voilà, chers amis, j’avais envie de vous partager ces premiers textes inspirés. D’après celui d’aujourd’hui, le 1er de ce post, il y en aura d’autres… Smile
Hirondelle
Hirondelle

Messages : 239
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Re: Ecriture inspirée

Message  Plume le Dim 20 Oct 2019 - 9:40

Ce sont des expériences très enrichissantes. Tu développeras des facultés paranormales : clairvoyance, clairaudience si toutefois tu es en quête de savoir ésotérique qui englobe bien des aspects.

Je me suis mise à l'écriture vers la trentaine. C'était une volonté de ma part. Communiquer avec les Plans invisibles et ils sont très nombreux avec leurs différents niveaux : Plans astraux - Plans célestes - Plans divins..... Ecriture inspirée 413380552

Si tu avances dans ce domaine, penses à faire une prière de protection.

Au début on ne sait pas trop comment si prendre. Il m'a fallu un peu de temps pour "apprivoiser" l'écriture et comprendre que ce que j'entendais ne venait pas de moi.

Sensations dans le bras et la main et écriture différente et changeante en fonction de l'entité qui se présente et te dicte le message.

Parfois, on ressent des frissons par la présence de l'entité.

J'ai mis sur le forum des messages différents les uns des autres. C'est pour se rendre compte qu'ils viennent de diverses provenances.

Notre mental, notre esprit, notre âme en évoluant s'ouvrent vers les plans de l'invisible et pourtant si présents.

Je te souhaite faire des découvertes enrichissantes. sunny

Je reçois des messages sans poser de questions. Mais il m'arrive d'en poser sur un sujet précis. Préparation mentale, prière de protection indispensable.

Il faut rester dans le sérieux de la démarche sinon risque d'être approché par des entités peu recommandables.

Je te souhaite une bonne continuation dans ces domaines qui nous permettent une ouverture d'esprit sur tout ce qui nous entoure. Mieux comprendre notre monde et cet Ailleurs qui n'est pas inaccessible. Ecriture inspirée 3159027759


_________________
Point de limite à l'esprit.
Plume
Plume

Messages : 137
Date d'inscription : 29/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Re: Ecriture inspirée

Message  mollopipo le Dim 20 Oct 2019 - 11:03

Les livres de Allan Kardec ( 1804-1869) ,le Livre des Médiums par exemple reste toujours d'actualité ...Travailler avec les Esprits reste une sacrée Aventure ! Ecriture inspirée 1203454485 Mollopipo
mollopipo
mollopipo

Messages : 1622
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Re: Ecriture inspirée

Message  Obtearon le Dim 20 Oct 2019 - 14:28

C est un sujet qui parle beaucoup, il m arrive frequement de retranscrire mes conversations intérieures, j ai recours également à cette méthode pour mettre au clair mes pensées ... le "tu vois, ce n'était pas si difficile" me fait beaucoup rire.


Il m arrive de m embrouiller avec ma voix interieure, il m arrive aussi de rire aux éclats, en fait il m arrive quantité d émotions, avant il était difficile de ne pas maîtriser l expression, désormais j ai presque que le coup pour toutes les émotions.


Je te souhaite de continuer à rencontrer le plaisir que tu sembles retranscrire dans ton message ☺

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
Obtearon
Obtearon

Messages : 496
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Re: Ecriture inspirée

Message  Hirondelle le Dim 20 Oct 2019 - 15:51

Merci à vous, plume, Mollopipo et Obtearon pour vos réponses. Je ne pensais pas susciter autant d’intérêt avec ce témoignage.

Oui bien sûr, Plume, je fais attention. Mais, même en écriture automatique, je n’ai jamais vraiment pris de précautions. Il m’était arrivée 1 ou 2 fois d’avoir un ressenti intérieur désagréable, comme des angoisses. J’ai immédiatement arrêté la séance, j’ai dit d’aller dans la lumière et quitté la pièce sans plus y penser. Tout au début maman m’avait demandé une bougie. Quand j’ai demandé pourquoi elle m’a répondu « pour la lumière ». Ok…

Mollopipo, j’ai les 2. Le livre des esprits et celui des médiums. Mais aucun des deux n’est lu du début à la fin.

Obtearon, pourquoi la phrase « tu vois, ce n’était pas si difficile » te fait rire. On te l’avait inspiré ? et de mettre les mots inspirés sur papier te paraissait compliqué ?
Le fait qu’ils m’expliquent que ce j’ai fait était de l’écriture inspiré, j’ai compris la différence avec l’écriture automatique. Cette dernière, pour moi, n’est pas évidente. Quand l’esprit prend possession de ta main, je me rappelle qu’au tout début, ma main a tellement crispé le stylo qu’à un moment j’ai dit « eh arrêtez vous me faites mal » et la tension devenait moins forte. D’un autre coté, il s’agissait de « délier » la main, le poignet. Par contre je me rappelle que souvent un mot me venait en tête et en même temps j’étais guidée pour l’écrire (mais très déformé).
Lors des dernières séances (plusieurs mois), j’étais agréablement étonnée de remarquer une sorte de lueur, d’une aura d’un beau bleu autour de ma main. Ecriture inspirée 2758329009

Merci à vous... Ecriture inspirée 1203454485
Hirondelle
Hirondelle

Messages : 239
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Re: Ecriture inspirée

Message  Plume le Dim 20 Oct 2019 - 18:29

J'ai lu le Livre des Esprits avec beaucoup d'attention.

Peut-être que je ferai l'acquisition du Livre des Médiums.

Peut-être que je l'ai déjà dit : je suis allée sur la tombe d'Allan Kardec au Père Lachaise au moins deux fois.

Par contre, les esprits nous voient par ce que dégage notre aura. Cela les renseigne sur ce que nous sommes. Donc bougie ou pas.

Tu as eu raison d'interrompre cela m'est déjà arrivé.

Communiquer c'est l'aventure d'une vie car il n'y a pas de limite à l'esprit. Y aller pas à pas car on peut rencontrer des paliers nécessaires pour se poser et réfléchir. Méditer mais sans s'y obliger. On médite parfois sans s'en rendre vraiment compte. Cela est chose naturelle. Pas besoin d'une posture de yoga.

Je voulais aussi te dire de penser à ton Ange gardien et à ton Guide spirituel qui peut t'apporter des infos par l'intermédiaire des intuitions ou des rêves parfois révélateurs.

Toujours penser à les remercier pour leur présence auprès de nous.

_________________
Point de limite à l'esprit.
Plume
Plume

Messages : 137
Date d'inscription : 29/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Re: Ecriture inspirée

Message  Obtearon le Lun 21 Oct 2019 - 9:55


Obtearon, pourquoi la phrase « tu vois, ce n’était pas si difficile » te fait rire. On te l’avait inspiré ?
Parce qu'il y a eut une période où mentalement je ralais, en envoyant littéralement chier tout ce qui appartient à l'invisible ... pour tout dire j'ai imaginé et simulé des conversations avec pratiquement tout type de vibration (de Metatron à Satan en passant par Mickael - meme des réunions où la plupart des intervenants finissait la réunion par : on y arrivera jamais  Ecriture inspirée 2641883990 ) ... je continue à le faire, mais c'est devenu plus ma marque ... ce n'est pas très facile à expliquer :
mai-2016:

Moi : Je fais quoi là. Je continue, je fais mon travail, je suis mon planning, j'attends les retours.
??? : tu peux faire plus
Moi : pourquoi je ferais plus
??? : ce serait plus rapide
Moi : Je t'ai eu. Si c'est plus rapide, ça veut dire que ça arrivera quoiqu'il se passe.
??? : branleur


autre exemple (meme période)
??? : laisse venir, laisse infuser
Moi : merci
??? - soupçon égo  : comment on pourrait tout déchirer
??? & Moi : En douceur, on savoure, l'objectif n'est pas de tout déchirer. L'objectif est d'avoir l'intensité maximale, et surtout qu'elle perdure le plus longtemps possible
??? - soupçon égo & Moi : si on balance tout de suite, l'intensité sera maximale mais ne durerar pas aussi longtemps.
là on est en phase : Comme l'orgasme, plus le jeu est progressif, plus la satisfaction perdure.
Moi constat : Contraction très légère main droite sous l'auriculaire.
Moi : je suis capable de faire les deux, je préfère en douceur.
??? : Ok
Moi : ouais c'est bon, pardon.

Musique:





et de mettre les mots inspirés sur papier te paraissait compliqué ?
Non, ça me paraissait inutile et une perte de temps. En gros, comme ça n'avait pratiquement aucun effet sur la réalité, je ne voyais pas l'interet de faire quoique ce soit.

Le fait qu’ils m’expliquent que ce j’ai fait était de l’écriture inspiré, j’ai compris la différence avec l’écriture automatique. Cette dernière, pour moi, n’est pas évidente. Quand l’esprit prend possession de ta main, je me rappelle qu’au tout début, ma main a tellement crispé le stylo qu’à un moment j’ai dit « eh arrêtez vous me faites mal » et la tension devenait moins forte. D’un autre coté, il s’agissait de « délier » la main, le poignet. Par contre je me rappelle que souvent un mot me venait en tête et en même temps j’étais guidée pour l’écrire (mais très déformé).
Pour moi c'est un peu différent, la souffrance n'est pas un problème, c'est plus l'utilité. Très longtemps je me suis considéré en dehors du truc, lambda parmi les lambda, mais également lambda sans ... je n'ai pas le mot ... c'est un peu comme l'insignifiance (ce qui est vrai), mais aussi comme une particule neutre ... sans interet ... sans utilité à l'ensemble.

je vais essayer de reformuler :
je sais que l'invisible est une réalité, j'ai une conception du "UN" qui tiens la route, il m'arrive des trucs que je classais en "hors contexte" (jugé comme superfétatoire au contexte réel) et "contexte" (la réalité, ce que je vis). Toute chose que je jugeais non participative à ma vie je la classais "hors contexte", tout ce "hors contexte" je l'ai écris, car ainsi il participait au contexte puisqu'il devenait réel --> mes écrits.

Il y a eut un moment où la tension entre le "contexte" et le "hors contexte" est devenu une source de déception, du coup j'ai installé une routine :
du "hors contexte" j'en fais des romans, j'y ai rajouté du "contexte", ce qui fait que tout est fait pour m'inspirer, et donc j'écris, peu importe ce que ça donnera. J'ai un espace à moi, réel, où je peux faire ce que je veux, personne à part moi ne peut écrire ce que j'écris.

Le cas extrème est que quelqu'un me vole mes écrits et le fasse soi, ben je m'en fou (je serais certainement très déçu, mais ça ne m’empêchera pas d'écrire toute l'histoire).

ce que je veux dire, c'est que mon essentiel et d'écrire toute l'histoire que j'ai en tete, tout le reste ça oscille entre important, et superfétatoire.

Tout ce qui stimule mon imagination devient essentiel, et j'en ai la complète maitrise, car c'est moi qui décide, c'est moi qui choisi, ce que j'écris ou ce que je n'écris pas.


« tu vois, ce n’était pas si difficile »
ma marque:

en toute mauvaise foi  Ecriture inspirée 2641883990

Et voilà ce que l'univers me réponds

Ecriture inspirée 2120421403

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
Obtearon
Obtearon

Messages : 496
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Re: Ecriture inspirée

Message  Obtearon le Mer 23 Oct 2019 - 11:29

Une petite précision sur l'utilité de l'expérience, en fait il y a 2 visions

- la première c'est l'enseignement, si je considère que je n'ai pas besoin de la leçon, j'écoute mais je m'en fou. Ce que je veux dire c'est que je pratique l'écoute passive, l'information qui m'est communiqué est stockée, par contre consciement je fais tout autre chose.

exemple : lors de mes années d'études, quand le prof parlait, la plupart du temps je jouais (carré magique, bataille navale, billard, ... ).

Ce n'est pas que je considère l'enseignement comme inutile, c'est juste que ce n'est pas très interessant, on me communique juste une bonne façon de faire de façon à optimiser mes chances de résussites, et bien ça je m'en fou. Ma méthode est que j'optimise de mon coté entre essentiel ( écoute active), important (écoute active et passive), sans interet (écoute passive).

En fait je sais que l'on stocke tout ce que l'on vit, du coup que ce soit conscient ou pas ce n'est pas très important, puisque que de toute façon j'ai l'information, je fais confiance à mon inconscient pour me rappeler/faire le lien si il est utile que j'en prenne conscience ou pas.

Et c'est là que je rale, en fait ce que j'éprouve c'est l'utilité de la prise de conscience car je trouve que j'ai déjà assez à faire avec ce que j'ai, en gros je fais préciser l'importance quasi systématiquement.

- la deuxième c'est le ressenti, quand j'observe un affect intense sans compréhension, je garde ça comme un cadeau et j'essaye de comprendre, car ces ressentis intenses sans contexte sont, pour moi, une très belle surprise.

Pour les comprendre, je sais qu'il faut prendre conscience de ce que me ramène mon inconscient, et là c'est le jeu : essentiel/important/sans interet ---- contexte/hors contexte ---- conscient/inconscient ----  utile/pas utile.

En fait c'est comme un projet où tout est considéré comme important, sauf que le projet si on essaye de tout controler, ben c'est soit le burn out, soit la dispersion ... ce que je veux dire c'est que pour mener un projet à bien, il faut se concentrer sur le chemin critique (l'essentiel) qui mène à l'objectif.

je ne sais pas si je suis clair ?

C'est comme une correction de bug informatique, dès le début j'ai l'intuition que le problème est à un endroit précis, parfois je vois l'endroit, parfois c'est plus flou. dans ce cas j'imagine/simule mentalement d'où peut venir le problème, et je teste mes simulation. Et toujours je fini par avoir la bonne hypothèse, et je trouve le bug. Ensuite vient la correction, et la detection des éventuels effet de bord, là encore j'utilise mes simulations mentales.

Et toujours je trouve la correction la plus optimum (le risque zéro n'existant pas et je reste humain) qu'il faut apporter.

Alors il est vrai que je pourrais un peu plus lacher prise sur l'optimisation, mais voilà j'ai un réel plaisir quand la solution que j'applique fonctionne, donne le résultat qui satisfasse au maximum, que l'objectif soit atteint. Le après, je ne suis pas très friand, c'est fait, c'est fait, peu importe que j'y gagne quelquechose, je passe à autre chose.

Peut etre faudrait'il que j'en tire un peu plus de fierté, mais il y a un risque, celui de considérer qu'il n'y a plus rien à faire, de considérer que je suis au top du top, et ça je n'aime pas car le top du top c'est le UN, et on y arrive si et seulement si on fait du mieux que l'on peut. Je fais toujours du mieux que je peux, du mieux que je veux, du mieux que ... je trouve pas le mot ... que je puisse faire tout en considérant que l'on peut faire mieux sans forcément que ce soit moi qui fasse un quelconque effort.


_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
Obtearon
Obtearon

Messages : 496
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Ecriture inspirée Empty Re: Ecriture inspirée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum