SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devons-nous revenir à l’Ethique ?

50% 50% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
25% 25% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 8

SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Francesca le Mar 23 Avr 2013 - 12:11

Il semble que nous soyons en pleine mutation de l’espèce humaine, et qui dit mutation, dit souffrance…

Que devons-nous faire alors ? Peut-être revenir à l’éthique ?

S’ accrocher à l’éthique comme à un radeau dans la tempête. Une nouvelle arche de Noé en quelque sorte !

L’éthique, la morale, la science des vertus, tout un monde oublié, comme on oublie les fondations d’une maison ; on ne les voit pas, mais elles demeurent fondement incontournable, un peu comme dieu…

Ne devrions-nous pas acquérir une certaine sagesse maintenant ?

Donnez-nous vos avis les amis, cela peut nous aider à avancer sur le chemin? sans moindre mal !

Merci à vous de voter et d’argumenter !  


Dernière édition par Francesca le Ven 9 Mai 2014 - 11:49, édité 1 fois

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5860
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Francesca le Mar 23 Avr 2013 - 12:15

Comme vous l’aurez compris par cette question, ma réponse est OUI !

Je pense qu’il nous faut retrouver les sources essentielles, les faire jaillir. Aujourd’hui, on ne peut plus imposer, il faut intéresser et faire naître une espérance. La beauté au fond et la bonté, c’est la même chose. Je vis pour cela !

Ce qui est le plus en péril à notre époque, ce sont les attaches qui jadis relaient l’esprit à la chose, l’homme à la nature, le fils à la mère, le citoyen à la patrie, les exercices de l’esprit à l’existence ordonnée, gris et splendide ; le pays, la terre, la religion vécue dans le temps, l’incarnation, en somme, sous toutes ses espèces et ses formes.

ET LES VERTUS. Non pas la vertu, terme vague, souvent hypocrite, mais tous ces efforts où le beau, le bien, le vrai s’incarnent dans une vie humaine, en créant de l’harmonie entre les êtres et les choses. Ce qui est refuge, sein, secours, asile, forêt, vois, terre, tout cela tend à disparaître. Nous n’avons plus de paix, mais des excès qui se succèdent et se compensent. Le respect, la pudeur, la mesure, la simplicité ont disparu.

Voici le fond de ma pensée ! à tous !

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5860
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  shamallo le Mar 23 Avr 2013 - 12:40

Francesca, si tu le permets, je propose d'entendre la vidéo qui suit, de la minute 24 à 30.
C'est un Juif qui s'adresse à des Juifs, mais nul n'est obligé de se convertir, et rien n'empêche d'en prendre de la graine...Il cherche les origines de la "crise sociétale".
Ce petit discours a l'avantage d'être en Français, facile à comprendre.


shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Francesca le Mar 23 Avr 2013 - 16:50

Je te remercie shamallo pour ce cours, consciente des apprentissages qui jalonnent notre existence …. J’accepte cette remise à niveau. Très belle vidéo

Cependant j’ai malgré tout tendance à vouloir passer à la vitesse supérieure car cela fait maintenant plus de 2000 ans que nous sommes dans l’apprentissage et je trouve qu’il serait temps de mettre tout cela à exécution.


Par confort, j’énumère tout de même ici les vertus oubliées depuis 2000 ans :

LE COURAGE : une lutte perpétuelle, non seulement dans son travail, dans sa vie familiale et sociale, mais aussi dans sa vie intérieure : lutter contre ses passions ou contre sa paresse.

LE DETACHEMENT : abandon volontaire de tout ce qui lie sans nécessité, en vue d’un bien moral et ou spirituel.

LA VACUITE : mettre son esprit en disponibilité pour permettre à la conscience de saisir l’essence de ce qui est en réalité.

L’AMOUR : élan physique, sentimental ou spirituel qui porte un être vers un autre, en vue d’une jouissance ou d’un don. C’est le moteur de la vie ; il la crée et il donne le plaisir. L’attraction sexuelle est commune à l’animal et à l’homme. Elle porte à la reproduction des espèces. Mais elle peut aussi être transcendée. C’est donc le commencement de tout !

L’AMITIE : pour l’être humain social, l’amitié est une des conditions du bonheur. Elle donne les avantages de l’amour sans les inconvénients de la passion – en amitié on se choisit. Montaigne disait : ‘Il faut se prêter à autrui et ne se donner qu’à soi-même’

LA DOUCEUR : elle porte à l’indulgence et attire l’affection. Un courage sans violence, une force sans dureté, un amour sans colère, une paix intérieure, la seule qui soit une vertu. La douceur est la vertu complémentaire et inséparable de l’amour civilisé. Elle rend l’humanité plus humaine.

LE RESPECT : attitude qui consiste à ne pas porter atteinte à un cause, à quelqu’un ou à quelque chose : le respect du bien d’autrui, de la liberté, de la vérité, de la morale, de la mémoire, des traditions, des convenances, du silence, de la vie, de la nature.

L’ESPERANCE : il est nécessaire d’espérer pour entreprendre…. C’est un des moteurs positifs qui porte l’humanité en avant ; non seulement l’espérance se rie des échecs, mais la vie seulement prend appui sur eux pour les surmonter.

L’EXACTITUDE : liée à la perception que nous avons du temps. Savoir apprécier la quantité de temps et surtout la somme d’efforts que l’on peut loger dans un temps donné. L’Homme exact connait la durée écoulée par une sorte de sens intime.

LA SAGESSE : connaissance des choses, naturelle ou acquise. Ce qui est conforme aux règles de la raison et de la morale. La sagesse implique de prendre les choses comme elles sont et de les employer comme les circonstances le permettent.

LA TEMPERANCE : intervient pour modérer les excès en tous genres. Et elle permet le partage.

LA TOLERANCE : accepter que l’autre ne pense pas comme soi. Sans leur tourner le dos pour cela.

LA FIDELITE : elle a le mérite de s’attacher aux causes perdues, à l’ami malheureux, aux absents, vivants ou morts. Cette vertu est la fidélité à la loi du bien.

LA FOI : l’adhésion confiante et la connaissance relative par l’expérience personnelle ; sentiment indescriptible qui s’empare de la totalité de l’être comme : fermes les yeux et tu verras…

LE SILENCE : le silence des passions, celui qui évoque la paix intérieure. Acceptation.

LA SIMPLICITE : dépouillé, facile, naturel, dépourvu de complication, de recherche, de déguisement, de malice ou d’intentions secrètes.

L’HARMONIE : accord parfait entre les parties d’un tout. De cet accord en résulte la joie !

L’HUMILITE : être humble, c’est se reconnaître tel que l’on est c'est-à-dire peu de chose. Nous sommes tous égaux devant la mort.

LA JUSTICE : le respect du droit des autres. Elle lutte non pour doubler la force, mais pour compenser la faiblesse.

LA MISERICORDE : pardonner ce qu’on aurait le droit de punir. Ce n’est pas l’oubli de l’offense ou de la faute, mais la cessation de la colère et de la haine.

L’OBEISSANCE : elle s’impose à tous, sinon aucune vie sociale ne serait possible. Si nous sommes persuadés en conscience qu’il est moralement impossible d’obéir à tel ordre, alors ne pas le suivre !

L’OPTIMISME : voir les choses du bon côté, ce qui engendre la bonne humeur. En toute chose, malheur est bon !

LA CONCENTRATION : c’est fixer avec attention et réfléchir en profondeur, de manière à ce que la conscience soit focalisée sur un point unique, comme un laser. Attention intérieure dans laquelle l’esprit prend ses idées pour objet d’une manière soutenue, appliquée, persévérante.

LA PRUDENCE : qualité qui permet de détecter les dangers ou les fautes, qui fait connaître et pratiquer ce qui est convenable dans la conduite de la vie.

LA PUDEUR : qui empêche de dire ou de faire ce qui peut blesser la décence. Par extension, réserve pour éviter de choquer le goût des autres ou de les gêner moralement.

LA CHASTETE : l’abstention des plaisirs charnels jugés illicites, par exemple hors mariage ou adultérins, ou lorsque la chasteté résulte d’un vœu.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5860
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Etienne89 le Lun 6 Mai 2013 - 15:44

Bonjour a tous! Smile

Je ne sais pas si cela est une bonne ou une mauvaise idée.Nous sommes en ce bas monde pour apprendre, évoluer et l’éthique est quelque part un ensemble de règles interprété défini par l'humain.N'oublions pas que les "écrits" même les plus anciens on fondé les bases de la civilisation humaine, certes mais même si ces règles d'éthique tendent vers ce que l'on appel le bien, elles n'en restent pas moins interprété par l'homme et sa compréhension en tant que tel.
Pour moi l’humain n'a jamais autant évoluer,au niveau spirituel, qu'a notre "époque", "ère". Pourquoi? Car a mon sens il a vécu sous bien des forme de règles d’éthique, en a tirer beaucoup de bien mais a aussi réaliser que ce sont des étreintes pour certain (ce qui a rendu fou plusieurs d'entre nous) poussant parfois même au crime pour faire respecter celles-ci et donc s'en ai plus ou moins affranchi.
L’éthique est pour moi à double tranchant car elle nous guide vers le "bien" humain mais nous y restreint à la fois.
Je pense que pour une personne n'ayant aucune éthique ou croyance il existe chez celle-ci une lumière, quelque chose qui, même si elle ne veut pas se l'avoué, la guide, sauf que son chemin de vie(spirituel) ne lui impose pas ce "code éthique". Maintenant "réinstauré" l’éthique pour cette même personne et imaginez le choque que cela pourrait entrainer sur son mental, ça conscience?
L'effet peut être multiple, il peut l'assimilé totalement est être en accord avec (ce qui serait bénéfique pour lui et les gens plus éclairé) mais il peut aussi considérer comme une sorte de cage de laquelle il aurait l'impression qu'il lui est interdit d'en sortir(ce qui pourrait avoir l'effet inverse) et l'on sais ce qu'il en coûte d'enfermer la liberté, cela mène souvent à la révolte.

En essayant de rester objectif je dirais que je suis neutre car à la fois je suis enthousiasmé par cette idée, autant elle me fait peur.
Je pense que si le spirituel nous laisse le libre arbitre, c'est qu'il nous a insuffler à chacun son "code éthique" que l'on garde en notre nous intérieur.
Peut être auront nous besoins d'y revenir ou peut cela ce fera naturellement. Razz

Mais encore une fois tout ceci n'est qu'une interprétation de ce que je vois, comprend et peut être que dans quelque année je répondrai a cette question par un oui ou un non.

Un bisous à tout les membres et que vous puissiez vivre en paix avec vous même.
avatar
Etienne89

Messages : 10
Date d'inscription : 05/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  June63 le Mar 7 Mai 2013 - 21:15

Bonsoir,

Pour moi l'éthique se résume à cette phrase essentielle de Gandhi

Soyez le changement que vous attendez dans le monde

Depuis que j'ai fait descendre cette idée dans mon cœur, je suis beaucoup moins en attente vis-à-vis des autres.
Ça me facilite la vie car j'économise mon énergie pour des choses positives et ça me replace au centre de ma vie.

Je comprends ce qu'Etienne veut dire.

_________________
June63
avatar
June63

Messages : 150
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  astro le Mar 7 Mai 2013 - 22:08

Bonsoir,


Je ne suis pour une ethique telle que l' on peux l' entendre dans la bouche humaine. Pourquoi ??? Car tout simplement car c' est quelque chose crée par l' humain je vais prendre un exemple bien concret........

On a l' ethique professionnelle mais qui crée cette ethique des livres ecrit par des "personnnes haut placés dans la hierarchie de la profession" as t' il tort ou raison et sur quoi se base t' il ??

Une chose est bonne car il y a une chose mauvaise de l' autre coté.............Pour certains la chose bonne devient mauvaise et vice versa........Nous sommes en pleine mutation et revenir a une ethique humaine servirait a nous rabaisser..........La seule ethique est le respect de l' autre et de soi nous devons envisager que tous les livres (histoire de france par exemple) a été ecrit par quelques historiens qui ont vecu la situation du moment comme EUX l' ont vecu pas forcement comme la majorité des gens l' ont vecu............Alors qui a raison l' historien qui à la base se centre sur son ressenti pour raconter ou le simple mortel qui l' a vecu reelement ???

L ethique n' est qu' un mot pour moi............
avatar
astro

Messages : 254
Date d'inscription : 03/06/2012

http://chemin-vers-leveil.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Flobass le Sam 1 Juin 2013 - 17:19

Je suis d'accord avec Francesca,

nous sommes rentrés dans un cycle où les tensions vont être de plus en plus vives, et c'est tout normal, nous avons perdu tant de valeurs qu'il faut nous les réapproprier !!!

Nous avons, ici, je pense, un certain nombre d'années d'avance ! A nous de faire de telle sorte que de plus en plus de monde revienne à ces valeurs...

C'est le sens que je prends actuellement en batissant mon site sur les relations à l'argent...

A très bientao !!!
avatar
Flobass

Messages : 264
Date d'inscription : 14/09/2012

http://lamediation.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Sonjaline le Mar 11 Juin 2013 - 11:41



J'ai hésité entre :

"J’ai une AUTRE SOLUTION et je l’exprime - Ne se prononce pas"

car oui je suis pour ce qu'on appelle "éthique" mais en même temps, le monde se "dégrade" depuis Sumer ... donc ce n'est pas récent What a Face et cela, malgré Jésus-Christ I love you

comme les vibrations de la Terre sont en train de s'élever, et celles des terriens(es) volontaires , prêts à ce changement de passer à la dimension supérieure, donc de quitter la dimenson 3D , ce qu'on appelle "éthique" change en même temps ... Shocked alien cheers

à nous , humains(es) de la Terre, de montrer à nos frères et soeurs des Etoiles qui nous voulons ce changement I love you
car ils/elles sont prêts(es) à nous aider ! cheers

et donc, cela implique que cette "éthique" change aussi car , depuis le départ de la Terre des "extra terrestres" , dont les Pléiadiens , il y a environ 6000 ans, c'est la 1ere fois depuis qu'ils sont prêts(es) à aider (et aussi intervenir alien )
I love you

conclusion : tout change
lol!


_________________
« On n'a pas deux cœurs, l'un pour l'homme, l'autre pour l'animal… On a du cœur ou on n'en a pas ».
Lamartine

« La corrida, ni un art, ni une culture ; mais la torture d'une victime désignée ».
Émile Zola, écrivain

« La chasse est le moyen le plus sûr pour supprimer les sentiments des hommes envers les créatures qui les entourent ».
Voltaire
avatar
Sonjaline

Messages : 364
Date d'inscription : 26/05/2012

http://amisdeclopotel.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  ludo le Ven 6 Déc 2013 - 23:49

Coucou,

Au début je me suis demandé, mais c'est quoi l’éthique en fait.
Du coup j'ai fait une petite recherche sur internet :

L’éthique (du grec ηθική [επιστήμη], « la science morale », de ήθος ("ethos"), « lieu de vie ; habitude, mœurs ; caractère, état de l'âme, disposition psychique » et du latin ethicus, la morale1) est une discipline philosophique pratique (action) et normative (règles) dans un milieu naturel et humain. Elle se donne pour but d'indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ce qui les entoure.

A ce moment là, le mot règle m'a fait dire non.
Après si on réfléchit bien c'est vrai que l'être humain a besoin de règle.
On en est pas forcément conscience mais les règles de bases ont été apprises à l'école, et lors de nos recherches d'emplois.

Donc les règles de comportements.

Mais je coince tout de même la dessus.
Pourquoi ?

Tout simplement par ce que je suis Verseau et que mon prénom Ludovic met le mot liberté en prédominance.

La liberté d'expression, d'être ce que l'on veut.
Et donc en complémentarité la liberté de s'exprimer et de ne pas avoir peur dans certaines situations.

Exemple :

Vous vous trouvez dans la rue ou dans un magasin et vous souhaitez aborder quelqu’un. C'est de ce cas la dont je veux parler car c' est le cas le plus typique et dont j'ai parfois un peu de mal. Et c'est par ce que j'ai du mal avec que je joue avec.

- Oser aborder une personne pour lui demander quelque chose ou lui faire un commentaire ( comme on fait un commentaire sur internet ( facebook , etc )


La manière d'agir : avec le sourire, toujours de manière non agressive et trouver des mots positifs.


J'étais il y a deux jours dans un bar musical. Nous étions là depuis 5 minutes lorsque je remarque une demoiselle. Celle-ci dégageait la timidité et le manque de confiance en elle à plein nez.
Je me suis dit à ce moment là " ça serait vraiment dommage de ne pas lui faire remarquer de manière à ce qu'elle en prenne conscience et qu'elle se détende un peu" . Ben oui, dans un bar musical on est là pour s'amuser et non pour faire son timide. Enfin bon, c'est comme ça je vois la chose.

J'ai hésité pendant une minute : Je le fais ... je le fais pas ...
Mais c'était tellement insupportable de sentir à quel point elle manquait de confiance en elle que je n'ai pas résisté.
- Excuse moi !
La fille se retourne
" Il faudrait que tu es plus confiance en toi " dis avec un sourire.
La réponse : Muette avec un léger sourire et les yeux qui roulent vers le haut dans le genre " mais qu'est-ce qu'il me dit celui-là".
Et c'est tout.

Je ne vous dit pas à quel point je me suis senti gêné moi-même de faire ça . Mais j'ai un principe... la timidité même si elle est présente ne me sert à rien .... alors je la dépense pour faire ou dire des choses que je n'oserais pas dire.

Et ça marche ! Smile

Sur le coup, ça fait bizarre mais vous n'imaginez pas à quelle point cela développe la confiance en soi.
Et si je peux apporter un peu de confiance en elle a une personne qui en manque même si je ne la reverrai jamais , je le fais.

Pourquoi ?

Par ce que d'une certaine façon je suis elle et elle est moi.
C'est comme vous parler à vous-même.


Je ne sais pas si vous avez remarqué mais lorsque vous donnez un bon conseil à quelqu'un sur la manière de se comporter ( je parle bien pour ceux qui savent se remettre en question ), la vibration que vous avez envoyé vous revient... et s'en vous en rendre compte vous vous êtes apporté quelque chose à vous-même.


Lorsque l'on est en présence d'une personne il faut toujours se dire que cette personne ressentira votre état d'être, même inconsciemment. Cela influencera la conversation.

Tout cela pour dire que l'éthique .... en fait... je ne sais toujours pas bien ce que c'est Smile ( le temps que ça monte au cerveau ^^ ) D'un certaine façon je sais ce que c'est vu qu'il s'agit d'appliquer une conviction propre à soit-même. Suis-je dans le juste ?

Je voudrais encore écrire et écrire mais je m'arrête là.. car je suis trop bavard.



avatar
ludo

Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Francesca le Sam 7 Déc 2013 - 6:31

Ah ! j’aime bien quand tu es bavard Laughing Wink 

oui, c’est tout à fait juste ce que tu dis Ludo, cet effet boumerang est effectivement prouvé…

 j’aurais certainement eu la même réaction que cette jeune fille, car j’ai toujours trouvé que le " TU " était accusateur…. s’adresser à une personne sur ce ton, ça fait toujours cette réaction !

Je pense qu'apprendre à dire “Je”  en début de conversation facilite énormément  la communication ; en disant à cette jeune fille simplement : "je te sens quelque peu mal à l’aise", peut-être qu’une communication aurait pu s’engager ( ?)

d'ailleurs, je pense tout pareil avec les "il faut que..." il y a tellement plus de "il faut" et de "on doit" que de personnes pour les interpréter tous ... Wink 

les rapports humains sont toujours si compliqués ! car lorsque l’on met le doigt sur un état d’être de quelqu’un tout de suite il se sent mis à nu ; je conçois qu'il ne soit pas toujours facile de parler de soi de prime abord, et pourtant bien souvent, cela engage un peu plus nos interlocuteurs à se dévoiler…

qu’en penses-tu Ludo ?


 

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5860
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Invité le Sam 7 Déc 2013 - 8:42

coucou, 


je n'avais pas encore vu ce sondage qui ressort des oubliettes ! 


j'ai mis " j'ai une autre solution et je l'exprime " !
ben je pense que vous l'avez exprimé pour moi !
on ne pourra jamais revenir en arrière et tant mieux car revenir à l'ethique dirigée par la religion, non merci ! mais une ethique au sens universel, j'achète tout de suite et d'ailleurs, elle re viendra en temps voulu ! elle est déjà là d'ailleurs pour beaucoup
puisque les gens demande tout bonnement , un peu plus d'humanité qu'il y en a de nos jours !


voilà, l'ethique , pour moi, ce que ça doit être et qui comprend tout le reste !Avoir le sens de l'inconditionnel et le sens de l'humanité ! 


Et je vois que nous sommes déjà 3 verseaux ici ! bienvenue au club 
et bon week-end 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les tics indispensables

Message  heberto50 le Sam 14 Déc 2013 - 15:41

Lait tik c'est vachement nez sait sert.
Je dis pas au pif c'est même frappé au coin du bon sens... par définition ... par essence devrais-je dire.

L'éthique, est une espèce de code moral c'est d'ailleurs un de ses synonymes aussi.

Ne parlons pas de la morale religieuse qui n'est qu'un moyen de plus utilisé pour asservir.

Non, ne parlons que de morale universelle. Celle qui est en toutes choses celle qui est porteuse de vie, celle qui répare, apaise, protège et re-cadre nos actions.

Oui il faut y revenir. En fait, il n'aurait jamais fallu s'en écarter. L'éthique est notre étoile polaire, celle qui nous dirige vers les savoirs de l'univers celle qui fait ressurgir notre solarité, notre polarité et nous ramène vers les objectifs primordiaux .
avatar
heberto50

Messages : 12
Date d'inscription : 14/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Flamme Violette le Ven 24 Jan 2014 - 20:10

Personnellement je crois que l'éthique, la morale, etc... tout cela est relié à "l'ancien monde" et à la "dualité" "bien" .. "mal"

¨Pour moi le "nouveau monde" n'est plus dans la dualité et ce code n'est donc absolument plus d'application.
Appliquer  les lois universelles, telles que la  "loi de l'attraction", "de l'intention" etc...et en se relier à la source et à l'énergie d'Amour , est à mon point de vue préférable à respecter un code créé de toutes pièces par des humains  "conditionnés" par l'ancien monde .

Plutôt que de donner aux humains d'aujourd'hui un "code" extérieur à lui;  il serait , je crois, nettement préférable de lui apprendre comment se connecter à la source divine en lui , à trouver en lui la manière dont son âme souhaite qu'il agisse

Ne plus aller chercher comment penser, parler et agir à l'extérieur de soi , mais "en soi" ...

Flamme Violette

_________________

avatar
Flamme Violette

Messages : 496
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

DEVONS NOUS REVENIR A L'ETHIQUE

Message  odile88 le Mar 4 Mar 2014 - 11:19

 Bon Jour à Tous qui y êtes allé de vos exposés,

L'ETHIQUE c'est le COEUR, le CENTRE, donc, selon l'Enseignement des Maîtres...

(cf LES SPLENDEURS de TIPHERET" - Conférences du Maître pour l'Age du Verseau -)

L'ETHIQUE est LIéE, RE-LIéE au COEUR, COEUR SACRé, SOI DIVIN;

on peut philosopher tant qu'on veut sur le "sujet", si on ne vise pas à se rapprocher
du Centre, on n'a encore PAS COMPRIS;
avatar
odile88

Messages : 372
Date d'inscription : 31/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

DEVONS-NOUR REVENIR A L'ETHIQUE

Message  odile88 le Mar 4 Mar 2014 - 11:23

 Vous aurez bien compris que j'ai cité

les Enseignements du Maître pour Nous Tous :

OMRAAM MIKHAËL AIVANHOV,

Gloire lui soit rendue ! Il a tant fait pour nous faciliter le PASSAGE-TRANSITION

qui nous trans-forme.

Odile88
avatar
odile88

Messages : 372
Date d'inscription : 31/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Francesca le Jeu 5 Nov 2015 - 6:34

Conférence de Sylvie Bergeron

" L’intégrité de notre identité dépend de notre capacité à se voir sur différents niveaux de conscience."

"Tout est politique" alerte de la menace de l'intégrité de l'être sur le plan philosophique du droit. S.Bergeron expose les divers degrés de la conscience humaine (voir www.laguaya.com/formation) en relation avec les religions et exprime que l'universalité de l'être se perd dans le droit coutumier anglosaxon. Le droit anglais cadenasse subrepticement la liberté de l'être dans le sentiment d'appartenance. La revendication de coutumes retarde l'humanité dans un processus d'évolution vers l'universalité de l'Homme. L'intégrité doit devenir le seul étalon de mesure de l'être humain dans nos systèmes, plutôt que son expression : lorsqu'on ne sait pas qui on est, on ne peut exprimer que du vide. Cette conférence est dans la ligne directe du mémoire que S.Bergeron a présenté à l'Assemblée nationale du Québec (http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-pa… ) dénonçant le droit coutumier anglais comme détournant le sens de l'être.


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5860
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: SONDAGE : Devons-nous revenir à l’Ethique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum