L’AGRICULTURE - réflexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’AGRICULTURE - réflexion

Message  Francesca le Ven 9 Mai 2014 - 12:05

L’AGRICULTURE :  
 
Iris Jiang a écrit:
REFLEXIONS PERSONNELLES.
J’ai arrêté mon exploitation agricole en juin 2008 mais je n’ai jamais cessé de réfléchir aux solutions par lesquelles nous pourrions sortir de notre impasse environnementale. La pollution n’a pas été engendrée par l’agriculture mais elle y a tellement participé en se transformant en unité de travail industriel que nous pourrions solutionner une grande partie de notre déséquilibre écologique en rééquilibrant d’abord notre secteur agricole.
Ce texte expose mes premières idées concernant la nouvelle orientation de notre agriculture de demain, puis, chemin faisant, j’ai découvert qu’en nous concentrant sur l’agriculture, nous pourrions arriver au bout d’une majeure partie de notre problématique.
La part restante peut être divisée en 3 parties :
1 - La neutralisation des sites contaminés par les produits toxiques et radioactifs. 
2 - L’écoulement des produits et déchets  nuisibles déjà engendrés. 
3 - L’énergie. 
Je ne me soucie pas trop par rapport à cette 1ère partie car je sais qu’en étudiant et en recherchant sur la nature des atomes nous pourrions trouver l’antidote à toutes les pollutions. En ce qui concerne l’énergie, je pense que nous devons reprendre les travaux de Tesla. Il reste néanmoins une part, minime en apparence, mais peut-être la plus dure à entamer, car elle  touche à notre libre arbitre, à la volonté de chaque terrien dans son choix de vivre la paix, l’amour et l’harmonie ou l’égoïsme, l’avidité et la guerre.
 Je développe, dans cet article, uniquement la partie concernant l’agriculture.
La protection de l’environnement par l’agriculture
Arrêt de la production des produits chimiques toxiques, engrais ou pesticides, utilisés en agriculture.
Arrêt de l'épandage de tous les produits nuisibles.
Plantation d'arbres afin de stopper la désertification.
Promotion de la méthode douce en agriculture, diminution de l'usage des engins lourds agricoles, encouragement des travaux manuels.
Favoriser les fermes à l’échelle familiale et particulière et réduire peu à peu la grande culture industrielle.
Rechercher les méthodes améliorant naturellement la qualité du sol arable, par la permaculture à titre de simple exemple.
Promouvoir les cultures de saison, de plein champ,  sans forçage.
Eduquer les gens sur la manière de s’alimenter  selon les saisons.
La santé des êtres vivants par l’agriculture 
Sur l’homme comme sur tous les autres vivants de notre environnement l’objectif est de stimuler l’auto défense des organismes par une nourriture saine et équilibrée, base de toutes les guérisons. Un environnement préservé préserve tous les êtres vivants, les humains comme les animaux et les végétaux.
Le renforcement des liens familiaux et sociaux par l’agriculture
Lancer l’idée de consacrer la moitié de son temps à produire sa propre nourriture, offrant ainsi l'avantage de rencontres entre les membres de la famille.
Créer des structures d’échanges de productions entre différentes familles favorisant le lien social solidaire ; créer aussi des moments de  convivialité.
La recherche du nouveau combustible par l’agriculture
Beaucoup de cultures sont capables de produire des combustibles non polluants pour l’environnement – tournesol – betterave  etc.
La réduction  de l'usage des engins agricoles entraîne aussi la diminution de besoin en énergie
Le développement technologique par l’agriculture
Développer des véhicules à moteur utilisant l’énergie non polluante, avant de nous baser complètement sur l’énergie libre de Tesla.
Si les produits agricoles peuvent, dans un premier temps, remplacer une partie des produits pétrochimiques, cette nouvelle situation stimulera sans doute la recherche technologique  afin de s’adapter  à notre évolution énergétique.
La réforme économique par l’agriculture
Si nous travaillons seulement à mi-temps à l’extérieur, les postes seront libérés pour diminuer le taux de chômage.
Une réforme dans notre système économique s’impose avec les échanges des produits agricoles entre les particuliers. L’argent peut se trouver inutile dans certaines branches d’activités. Il s’ensuivra que les critères financiers dans notre système économique  pourront évoluer.
Les terres ne doivent plus jamais être l'objet de spéculation. Une réforme concernant la distribution des terres aux familles qui consentent de produire une partie de leur nourriture devra être entreprise, réforme qui devrait aussi concerner la structure des grandes entreprises de productions agricoles.
Notre crise politique est très liée à la crise économique,  pourquoi ?
La gestion de crise politique par l’agriculture
La triste réalité d’une société capitaliste axée sur l’argent est que tout se mesure en  argent : le travail, le temps, le service, l’acquisition des biens, la responsabilité,  les titres...
Un pays riche, peu peuplé, est largement ouvert à l’immigration. Puis, lorsque le denier public s’amoindrit, l’immigration devient l'une des raisons de la crise politique… Le problème n’est pas à proprement parler l’immigration mais l’argent.
D’après mon expérience  personnelle, quand notre corps est correctement nourri, on enlève 70 à 80% des sensations de manque. Les autres besoins, de ce fait, deviennent secondaires et nous devenons moins avides, donc plus généreux.
Notre envie de stocker, de faire de la réserve arrive quand la solidarité entre les peuples diminue, quand l’égoïsme commence à gagner du terrain. C’est un phénomène typique d’une société industrialisée qui a causé l’exode rural et qui a fait de la nourriture une marchandise comme une autre sujette à la spéculation.
Le fait de devoir acheter la nourriture avec de l’argent crée de l’angoisse et de la peur à ceux qui n'en disposent plus à la suite d'une perte d'emploi.
Combien le chômage est au cœur de la problématique politique !
Le bien-être apporté par l’agriculture 
Selon ce raisonnement notre crise économique peut-être maîtrisée en développant l’agriculture à  petite échelle. Par la même occasion nous solutionnons un grand souci politique interne de notre temps qui est le « chômage ».
Je ne crois pas que l’être humain ait été créé pour peiner toute sa vie à courir derrière de l’argent et du temps. Il doit se rendre utile en travaillant et non pas travailler pour sa survie. 
Je crois que chaque humain doit disposer de temps libre pour développer sa vie spirituelle, non la pratique d'une religion mais la recherche dans la profondeur de son être d'une dimension non matérielle. De quoi nous sommes-nous faits, de quoi avons-nous besoin : besoin de créer, besoin d’esthétisme, besoin d’être en contact avec les autres, besoin de confort, d’hygiène, de soin, etc. D’où sommes-nous venus et vers où nous allons-nous ? L’homme ne se nourrit pas que de nourriture.
Si désormais nous ne travaillons qu’à mi-temps, l’autre mi-temps pourra être consacré à la production de la nourriture qui peut devenir un véritable loisir, un art de vivre, sans pour autant se laisser consommé par cette activité.
 
Iris Jiang, mars 2014



---------------


Exprimez-vous, vous aussi sur le sujet... Merci   

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5917
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’AGRICULTURE - réflexion

Message  Francesca le Sam 17 Mai 2014 - 9:20

culture et agriculture ou une autre façon de voir les choses


Issu de la série des vidéos de   Ecole Buissonnière NOMADE


Ces deux là montrent comment reflètent la culture et l'agriculture dans nos attitudes de vie, éducation, habitudes !




 

si vous souhaitez visionner d’autres vidéos de la série, 
c’est ici https://www.youtube.com/user/MsCOTTEL/videos 
Y’a tout plein de choses à apprendre

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5917
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

L'Agriculture

Message  Joel2010 le Mar 2 Déc 2014 - 21:17

En rapport avec la Culture et l'Agriculture

  Le cultivateur travaille la terre, celui qui se cultive travaille sur lui-même : son corps, ses sens, ses pensées, . Il travaille sur la vue   avec la peinture, sur l’ouïe, avec la musique, sur le corps avec la danse, sur la pensée logique avec le jeu d’échec… L’agriculture libère l’homme en lui permettant de dominer la nature. De même la culture libère l’individu en lui permettant de maîtriser sa sensibilité. Elle libère également des possibilités cachées : adresse manuelle dans les arts plastiques, sensibilité dans la musique, dans la littérature etc…Elle lui permet de trouver le plaisir et l’équilibre que l’on ne trouve pas dans le labeur quotidien. Elle casse le cercle du travail, du transport, du sommeil.


Voici la suite de Culture !

Le mot  »culture » vient du latin  »colère » qui veut dire mettre en valeur
Depuis Platon et le mythe de Prométhée, on admet que l’homme est un être de culture.

Le ciel étoilé, la terre, les règnes minéraux et végétaux, appartiennent à la nature.

Tout ce qui est produit par l’homme depuis la roue jusqu’à la centrale nucléaire et aux toiles de Picasso, appartiennent à la culture ; les institutions et les lois relèvent aussi de la culture, au sens de « civilisation », c’est-à-dire de l’ensemble des coutumes, savoir-faire, traditions et croyances que les générations successives se transmettent.

En l’homme, la « nature » désigne ce qui est donné à la naissance,
tandis que la « culture » désigne ce qu’il acquiert tout au long de son éducation.

Rousseau nomme « perfectibilité » la capacité de l’homme, non pas (seulement) de progresser, mais d’évoluer sans cesse, en bien comme en mal.

La culture et les cultures
Employé au singulier, le mot « culture » est synonyme de civilisation.
Or cette idée de civilisation suggère un mouvement continu de l’humanité vers plus de connaissance et de lumières. On serait donc ainsi plus ou moins civilisé selon les continents et les époques.
Les sociétés dites « primitives » seraient moins civilisées, donc moins cultivées, que la société industrielle la plus performante. Or cette idée est largement remise en cause aujourd’hui.
Le mouvement de l’humanité n’est pas un progrès uniforme et continu.

Aucune société n’est en avance ni en retard.
Lévi-Strauss et la plupart des philosophes et ethnologues préfèrent désormais parler de « cultures » au pluriel.

Aujourd’hui ! l’essentiel passe d’abord par notre culture générale.
Qui disait? Il n’y pas d’homme cultivé ! Les hommes se cultivent!
« Culture » désigne alors l’ensemble cohérent des constructions imaginaires, structures mentales et modes de productions propres à chaque communauté.

Culture générale, culture universelle
Le mot « culture » désigne aussi le produit de l’éducation morale et intellectuelle de chaque individu.

Tout être humain reçoit une telle « culture » par définition.
Mais, en ce sens, la culture comporte également des degrés ; toutefois, l’approfondissement de la culture dite « générale » n’est pas d’ordre quantitatif :

« Mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine » (Rabelais).

Un homme « cultivé » (une tête bien faite !) est capable de juger par lui-même, par exemple de ce qui est beau.
Cela signifie que grâce à son éducation il est en mesure de dépasser les préjugés de sa « culture », c’est-à-dire d’une vision du monde close, autrement dit inaccessible à un étranger.

Plus un homme est vraiment cultivé, plus il est tolérant, c’est-à-dire ouvert à toute autre culture : « Rien de ce qui est humain ne m’est étranger » (Térence)
avatar
Joel2010

Messages : 119
Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’AGRICULTURE - réflexion

Message  mollopipo le Mer 3 Déc 2014 - 11:53

Quel plaisir de lire ces excellentes réflexions très cultivées d'Iris Jiang , Francesca et Joel 2010 , un grand .

Ne pas oublier la Permaculture  , les belles pensées de Pierre Rahbi et ses célèbres colibris .

Francesca aurait pu prendre pour slogan pour son blog :

" Rien de ce qui est humain ne vous sera étranger ."



Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1452
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

l'agriculture

Message  Joel2010 le Mer 3 Déc 2014 - 14:17

C'est un immense plaisir de partager avec vous ces moments de détente culturels.
JO
avatar
Joel2010

Messages : 119
Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’AGRICULTURE - réflexion

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum