La solitude, un fléau moderne ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La solitude, un fléau moderne ?

Message  Melie le Jeu 24 Mai 2012 - 11:41

Comme chaque jour, je ressens beaucoup de solitude.
Comme à chaque fois, j'ai constaté, que quand on se rencontre, par exemple, ma mère , mon frère, un personne de l'association, un voisin, on se papote, je ressens qu'il y a un réel échange, partage, communication, que moi et la personne rencontré éprouve de réel plaisir de se rencontrer.
Mais un fois à la maison, plouf, tout change : ma mère, mon frère, tout devient furtif, évasif, pour ne pas dire rien du tout, même pas du "coucou, comment vas tu ?" dans une carte postale, ou un coup de fil, rien de tout cela. Même quand j'écris une lettre, on ne me réponds guère. J4ai alors l'impression que les relations sociales sont "hypocrites", pour qu'on ne se demande pas réciproquement des nouvelles. Je me renferme alors davantage pour ne "pas subir" cette absence de vie sociale.
Je me pose beaucoup la question : Est ce que c'est pareil chez beaucoup de gens, cette différence violente entre la vie sociale réel (rencontre physique) et le contact à travers internet, téléphone, lettre ? Est ce là le véritable fléau du temps moderne ? Et si c'est pour cela que les gens alors s'isolent physiquement, ne plus aller rencontrer des gens,n y compris leurs proches, prétextant du genre "on ne s'écrit guère, on ne se téléphone guère, donc je ne vois pas pourquoi j'irais chez lui / je l'inviterais chez moi, j'aurais l'impression de l'embeter ! D'ailleurs, j'avais proposé de l'inviter avant, on m'a refusé."
Est ce que vraiment internet a "tué" le véritable contact physique qu'est la rencontre réel ? Pourtant, c'est un comble, internet facilite la rencontre des gens par l'intermédiaire des forums...
Je n'y comprends plus trop bien.
Je me sens assez noyée dans ma propre solitude, plus exactement isolement social qui me fait ressentir cruellement que je n'ai quasiement plus de famille, ni amies... Pourquoi ressens je comme ça ? Et pourquoi beaucoup de gens ressentent la même chose que moi ?
Que s'est il vraiment passé au niveau humanité ?
Qui peut m'éclairer ? Est ce que ça a un rapport avec un ou des changements spirituels qui sont en train de s'opérer dans l'humanité (et aussi, c'est indissocianble chez chaque individu) ?
Ou c'est moi toute seule qui me construit des trucs dans ma tête, ce qui est alors juste un trouble psychologique, rien à voir avec la spiritualité ?
Merci de me rassurer.


_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Francesca le Jeu 24 Mai 2012 - 12:49

Bonjour mélie Very Happy

Je suis désolée, mais je ne vais pas répondre à ta question, car pour moi c'est tout le contraire ....

Pourquoi aimer la solitude ?

Je suis une grande Solitaire ! et oui j’en redemande sans cesse !

Mais, bien souvent lorsque je dis cela à quelqu’un on me prend pour une personne asociale, alors que ce n’est pas du tout le cas.

Tout simplement, je n’aime rien de mieux que ma propre compagnie. Ne voir personne et rester seule j’adore ! et bien souvent j’en réclame encore plus…

Certains la fuient cette solitude, comme toi petite mélie et d'autres comme moi, la recherchent inlassablement. La solitude est un moment important de rencontre avec soi c’est ce que vous allez me dire, mais ce n’est pas ce que j’attends de vous !

Pourquoi est-ce pour moi à ce point un idéal de vie si fort ?

J’aimerai bien comprendre également ce phénomène et vous remercie à l’avance pour les réponses que vous pourrez m’apporter !



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5917
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Hirondelle le Jeu 24 Mai 2012 - 13:32

Bonjour Mélie, Very Happy
Comme dit dans le post par lequel je m'excuse de mon silence, je répond à ton post sur la solitude.
En plus, en recherchant ton post, j'ai eu le plaisir de te connaitre physiquement ! Quel bonheur. Tu es bien courageuse. Voilà bien longtemps, je me suis désinscrite d'un court séjour sur Facebook à cause de cela, entre autre.
Alors voilà, je réponds à ton message.
Tu parles des rencontres faites sur internet. C'est le genre de rencontres dont je me méfie parce que j'ai entendu très récemment, dans ma formation, des cas de personnes qui se cachaient sous une autre identité.
Ca n'est pas plaisant du tout ! On croit s'être faite une bonne copine ou copain et un jour on se rend compte que quelqu'un d'autre se cache derrière. Et dire que mes meilleures rencontres se sont faites par internet !! N'est ce pas chère Administratrice que j'embrasse très fort ??
Que dire des rencontres sentimentales se faisant sur internet !
Autrement, j'aime bien être seule par moments, j'aime aller voir mes voisines du dessous. Ces dernières semaines sont une parenthèse de ma vie dont j'attends la fin avec impatience, maintenant.

Je t'embrasse I love you
avatar
Hirondelle

Messages : 225
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Hirondelle le Jeu 24 Mai 2012 - 13:43

Tu sais, Françoise, tu recherches la solitude, mais c'est seulement le matin et le soir que tu es seule et que tu peux pleinement l'apprécier parce qu'en journée, ben, tu n'es pas seule. Tu es avec tes collègues. Beaucoup apprécient de se retrouver chez soi, tranquille, le soir, après une journée de boulot. Tu as tes hobbis à ces moments là, comme d'autres ont les leurs. Enfin je vois ca comme ca.
Là, au moment où j'écris, je ne suis pas en formation, je suis seule depuis deux heures environ, mais pas tant que ça, je suis avec vous, quelque part. Avec internet on est pas vraiment tout seul, je trouve. SAuf physiquement, comme le dit Mélie.
Very Happy
avatar
Hirondelle

Messages : 225
Date d'inscription : 17/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Melie le Jeu 24 Mai 2012 - 13:58

Oh, ne croyez pas que je n'aime pas être seule. J'ai besoin d'avoir beaucoup d'heures où je suis seul, car pour moi, il n'y a que la solitude que je peux me ressourcer vraiment. Mais ça, pas besoin de rechercher particulièrement, car comme je ne travaille pas, j'ai pas de collègues ou clients ou patron à fréquenter, et comme je n'ai pas d'enfants ni autre membre de famille sauf mon mari à fréquenter, et encore il n'est là que le soir et le week end (il travaille toute la journée, il part le matin avant que je me sois levée du lit), et comme je n'ai pas de copines par ici, donc c'est très facile pour moi d'être seule. C'est vrai, effectivement, c'est une chance que j'ai que de pouvoir être seule, situation que tu (Francesca) dois bien avoir envie, je comprends.
Pourtant, je sens quand même qu'il arrive toujours un moment où cette situation devient extreme (si je n'avais pas mon mari, je pourrais carrément disparaitre dans la nature sans que personne ne s'inquiète pour moi). Je pense que la solitude est autant utile que la vie sociale. Le plus difficile, c'est de bien trouver le juste milieu.
Le grand couac dans la vie actuelle (ou ma vie ?), c'est que si la solitude, on peut plus ou moins trouver, elle est généralement authentique, la vie sociale, lui, par contre, qu'est ce que c'est compliqué ! Comme vous l'avez très bien dites, c'est généralement pas authentique, trop de facades, de faux semblant, et Internet, oh là, ça aggrave tout ça quoique avec Internet, il y a plus de facilité de s'exprimer et à être vrai, mais en même temps, il y a aussi des gens qui font semblant d'être une autre personne sur Internet ce que la vie social en vrai (physiquement se rencontrer, se regarder, se serrer la main) ne le permets pas même si ça conserve toujours des manières, comme les règles de politesse que la plupart de gens se réfugient derrière pour ne pas avoir à se montrer qui ils sont vraiment, ce qui rend "malaisé"...
Perso, je trouve que (dans mon cas) si la solitude, quand cela dure trop longtemps, ça devient un peu lourd à vivre avec, tandis que la vie social, quand ça dure trop longtemps, bin, c'est relativement facile à quitter cette vie sociale pour retrouver la douce solitude...
Mais comment ça se fait que tant de gens se sentent si seuls ? Même ceux qui ont des amis, et famille ? Je ne les comprends pas bien ! S'ils savaient ce que c'est de ne pas avoir d'amis ni famille (ou famille qui s'en fiche complètement des siens) ...
Les comprenez vous ? Pouvez vous m'expliquer ?

Je suis seule environ six à huit heures par jour en moyenne. et je suis avec des gens environ trois heures par semaine (oui, je dis bien semaine, c'est pas une erreur) + avec mon mari environ trois heures par jour

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  lunea le Ven 25 Mai 2012 - 8:59

Bonjour Mélie,

Je comprends ce que tu veux dire.
Même entourée, en réunion de famille, associative, je me sens seule quelque fois, en solitude, parce que toutes ces discussions ne sont que des façades superficielles et qu'effectivement rien de profond ne ressort...

Alors parfois je m'en accommode et choisis de passer un bon moment quand même, sois tout à coup je me retrouve spectatrice de l'endroit complètement déconnectée...

Maintenant, tout le monde est surbooké, suroverbooké même et c'est vrai on a tendance à moins faire attention à l'autre et pour moi internet (ni facebook que je défends également... c'est également un lien social qui me permet de donner "la main" virtuelle à une amie seule dans son coin comme msn peut le fait... facebook n'est pas dangereux... ***rires*** dédramatisons !) n'a rien à voir dans ce fait (j'ai rencontré "pour de vrai" plusieurs personnes grâce à internet, des personnes que je n'aurais jamais eu l'occasion de croiser sans internet... d'ailleurs si une rencontre des forumeurs d'ici est organisée un jour je suis partante)! c'est une évolution de la société...

On est nombreux je pense à pouvoir disparaître sans laisser de trace... tout passe, tout s'efface malheureusement... je te comprends mélie, il faut essayer de rebondir, si au fond de toi tu en as vraiment envie en acceptant qu'au moins au début les relations passent aussi par de la superficialité, de t'intégrer dans une association... de sortir (voir le site OVS proche de chez toi On Va Sortir qui organise tout type de sortie : marche, piscine, repas, marché....)

Sur ce forum (je ne sais plus où) j'ai lu, qu'on ne peut pas changer les autres, que c'est en changeant soi-même que par interférence le reste bouge...

J'ai confiance en toi Mélie !

Bisous

_________________
« La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace.
Pour traverser les murs,il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves. »

Jacques Savoie
avatar
lunea

Messages : 850
Date d'inscription : 19/03/2012

http://sol-eille.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Melie le Ven 25 Mai 2012 - 10:00

Coucou Lunea,

Je crois que tu as effectivement raison : je n'accepte pas bien les relations superficielles, alors pas étonnant que je fuis les gens, que je m'isole (ou bien pretexte des trucs pour ne pas avoir à dire oui aux invitations).
Pfiouuu, comment puis je accepter les superficialités, je vais y réfléchir... Je crois que je devrais cesser de penser que si j'accepte une relation superficielle, je porte le masque par conséquent et donc je sonne faux avec moi même...Ca me semble encore très difficile, je me sens comme quelque part asociale, effarouchée, sauvage, même si on me trouve sympa (et qu'en mon for intérieur, je n'ai qu'une obsession, fuir les gens, être chez moi, me planquer, souffler enfin dans ma douce solitude !)mais je suis contente de prendre conscience de tout cela. J'espère que je vais évoluer, je ne sais pas comment, mais je fais confiance en la Vie.



_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Francesca le Ven 25 Mai 2012 - 17:44

Je pense que tu as pris de bonnes résolutions ma petite mélie, et que cela va t’aider sur le chemin….

Peut-être bien aussi que le seul moyen de réellement rencontrer les autres afin d'échapper vraiment à la solitude consiste peut-être à reconnaître et à accepter cet isolement. Car finalement pour être deux, ne faut-il pas être UN et UN ?

il faut donc nécessairement que nous existions en tant que le "moi" séparé de l'autre, et bien sûr réciproquement, que l’autre aussi existe en tant qu'il EST lui et pas soi-même.

En bref, je pense qu’il faut être prêt à l’acceptation. Et tu me sembles bien prête dans tes propos.

Par exemple, pour moi qui vit le contraire de ta situation, j’avoue tout de même être dans l’acception de l’envahissement, certes peut-être par obligation du boulot, mais tout de même, je sais que ce qui arrive dans ma vie en tant qu’ « autre » est un miroir de ce que je peux être également et qui m’apprendra à grandir. Donc j’accepte ! c’est peut-être pour cette raison que j’apprécie d’autant mieux lorsque je suis seule…. !

je ne sais pas finalement, c’est une hypothèse !!!

mélie.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5917
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Lydie le Mer 13 Juin 2012 - 11:08

Je pense que dans la vie certaines blessures font qu'on se renferme doucement sur soi, puis au bout d'un certain temps, sans se rendre compte ça devient pour certains une prison.

Melie a écrit:je n'accepte pas bien les relations superficielles, alors pas étonnant que je fuis les gens, que je m'isole (ou bien pretexte des trucs pour ne pas avoir à dire oui aux invitations).
...
je me sens comme quelque part asociale, effarouchée, sauvage, même si on me trouve sympa (et qu'en mon for intérieur, je n'ai qu'une obsession, fuir les gens, être chez moi, me planquer, souffler enfin dans ma douce solitude !)

Les relations superficielles sont le début des relations plus profondes, ça commence par un "bonjour" pour par la suite avoir des affinités qui peuvent s'établir dans le temps.
Si en soi on veut fuir les gens, se planquer, qu'elle est la vibration qu'on donne aux autres ? je ne veux pas communiquer. Alors c'est certain on n'attire pas à nous des personnes qui ont envie de communiquer.

Puis parfois des relations superficielles peuvent aussi égayer une journée. Lorsqu'on est gaie, souriante, et que par exemple on va dans un magasin on attire à soi des personnes qui sont dans le même état et peut y avoir un bref échange sympa qui va remettre une couche à notre bonne humeur. Ce sont des petits cadeaux, ce n'est pas superficiel.

J'ai eu une période comme ça, et dans mon jardin j'avais un superbe mimosa qui me faisait de l'oeil, j'ai finalement fait un élixir floral de ses belles fleurs, je ne sais pas pourquoi. Mais j'ai compris après pourquoi Very Happy

J'ai fait des recherches sur internet :

"Pour les tempéraments timides, introvertis, indépendants qui se replient sur eux-mêmes et qui s’isolent des autres.
Facilite l’ouverture aux autres et au monde.
Élixir conseillé dans les périodes de découragement ou de dépression, dans les moments de solitude, lorsque l’on se sent abandonné."

Voir plus ici http://www.aromalves.com/article.php3?id_article=316 je viens de publier l'article juste pour toi Very Happy il trainait depuis plus de 2 ans en attente

_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Melie le Mer 13 Juin 2012 - 11:37

Very Happy C'est chouette ton article sur l'élixir de mimosa !
Ca se trouve en pharmacie ? Je dois dire au pharmacien "J'aimerais avoir de l'élixir de mimosa ?"
Ca me donne une telle envie d'en prendre ! Car dans l'article, je m'y reconnais beaucoup, et pis, mon mari aussi. Quand on est un couple à fuir les gens, c'est encore pire, comme l'un alimente l'autre la raison de fuir davantage les gens, ça en devient presque inextricable !
Merci beaucoup pour ta réponse ensoleillée !

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Lydie le Mer 13 Juin 2012 - 11:43

Dans l'article j'ai décrit mon ressenti, l'effet qu'il avait fait sur moi à cette époque.

Ravie que tu ais aimé Very Happy
Tu peux en trouver ici aussi http://www.nutrimenthe.com/boutique/elixir-floral-mimosa-p-1547.html sauf si t'as un mimosa près de chez toi, un peu à l'abri de la pollution, mais bon ce n'est pas l'époque de floraison là c'est plus tôt.


_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Lydie le Mer 13 Juin 2012 - 11:48

Oups j'ai oublié de répondre à une partie de ton message. En pharmacie je ne sais pas s'ils vont te le commander, il ne fait pas partie des élixirs Bach donc les gens sont pas trop au courant de l'existence d'autres élixirs. Il me semble que tu n'auras pas d'autres solutions que commander sur internet Crying or Very sad



_________________
 Vivre et laisser vivre  
Aromalves - Chrysalide Bien-Etre - Oracles de la Papesse
avatar
Lydie

Messages : 120
Date d'inscription : 03/06/2012

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Flamme Violette le Mer 13 Juin 2012 - 19:02

Je me sens assez noyée dans ma propre solitude, plus exactement isolement social qui me fait ressentir cruellement que je n'ai quasiement plus de famille, ni amies... Pourquoi ressens je comme ça ? Et pourquoi beaucoup de gens ressentent la même chose que moi ?
Que s'est il vraiment passé au niveau humanité ?
Qui peut m'éclairer ? Est ce que ça a un rapport avec un ou des changements spirituels qui sont en train de s'opérer dans l'humanité

Personnellement je ne pense pas que cela ait un rapport avec ce qui est en train de s'opérer dans l'humanité. Je pense au contraire que la nouvelle énergie est une énergie qui nous rapproche du ressenti "d'Unité" , que nous allons de plus en plus sentir que nous ne sommes "jamais seules" , que nous formons un tout et nous sommes tous en reliance énergétique.

Mais avec le changement de notre taux vibratoire personnel les personnes avec lesquelles nous allons nous sentir en harmonie changent , nos anciennes relations tant familiales qu'amicales vont changer et peut être y a-t-il un moment où nous pouvons nous sentir plus "seules" c'est celui lorsque nous nous n"éloignons" des anciennes relations et où nous ne nous sommes pas encore rapprochées de nouvelles.

Je crois aussi que sur le chemin il est parfois nécessaire d'avoir des passages où nous nous retrouvons "seule avec nous mêmes" , car la première "personne" avec qui nous devons nous sentie unie n'est-elle pas "nous" , ne devons nous pas recontacter notre Moi profond avant de pouvoir réellement entrer en contact avec d'autres...

Comme je l'ai dit plus haut,je crois que nous sommes dans une époque où nous allons de plus en plus vers la sensation "d'unité" et donc où nous allons nous sentir de moins en moins seules, mais je te comprends aussi très bien quand tu exprimes ce ressenti de solitude Melie .
N'ayant ni frère, ni soeur, ni enfants et étant à la fin d'une séparation qui ne s'est pas bien passée, j'ai aussi très souvent eu ce ressenti ces derniers mois, mais ce qui m'a alors aidée est de savoir que les "êtres de lumière non incarnés" eux étaient toujours près de moi.

Aujourd'hui je commence à avoir de nouvelles relations amicales , des personnes avec qui je me sens réellement en harmonie vibratoire et spirituelle , mais pour cela j'ai dû "bouger" , "changer" , participer à des activités "spirituelles" pour rencontrer de telles personnes et avoir la volonté de créer ces nouvelles amitiés.

Beaucoup de choses dépendent de nous Melie ...désirons nous vraiment nous retrouver avec des personnes avec qui nous nous sentons en harmonie ou rester "seules" ....
Flamme violette

_________________

avatar
Flamme Violette

Messages : 496
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Invité le Mer 13 Juin 2012 - 19:52

complètement en accord avec ton commentaire flamme violette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Melie le Jeu 14 Juin 2012 - 7:44

N'ayant ni frère, ni soeur, ni enfants et étant à la fin d'une séparation qui ne s'est pas bien passée, j'ai aussi très souvent eu ce ressenti ces derniers mois, mais ce qui m'a alors aidée est de savoir que les "êtres de lumière non incarnés" eux étaient toujours près de moi.

Moi aussi, il m'arrive rarement, mais alors quelle intense sensation, de sentir que j'ai plein d'ami(e)s et même une grande famille, y compris mes enfants (? allez savoir, je n'ai pas d'enfant en vrai !).
Je l'ai senti à certains moments de la vie, comme par exemple ce jour là où j'avais rendez vous avec la juge d'instruction, j'avais tellement l'impression qu'ils me regardaient, compatissant, derrière moi. J'ai même tourné la tête dans leur direction, évidément, je ne voyais rien, mais j'ai eu tellement l'impression de croiser leur regard (dans le ressenti au fond de moi).
J'ai senti qu'ils sont comme dans une sorte de joie immense mais en retrait de moi, comme si leur joie ne devait pas m'atteindre et qu'ils n'avaient pas le droit de me transmettre de la joie ou paix, tout juste l'autorisdation de me faire sentir quelques instants que je ne suis pas seule, surtout pas ce jour là.
Depuis tout cela (j'en ai eu environ trois fois comme ça dans ma vie), je suis sure d'avoir une merveilleuse famille dans l'autre côté du monde, pas seulement mes enfants, mais aussi, mes parents, mes frères et soeurs, nombreuses, qui n'ont rien à voir avec ma famille biologique sur Terre...Pfffff, mais en même temps, je me demande un peu pourquoi je suis ici sur Terre et pas avec eux....mais bon, j'avoue un peu que la vie, c'est un petit peu une corvée pour moi, je serais drolement contente de m'en débarasser de cette corvée...Mais heureusement j'ai un mari, il est ce qui me donne raison de vivre...Sans lui, il n'y a rien d'autre que lui qui me donne sens de vie,....pfiouuu.... What a Face What a Face What a Face

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  tcheriana le Dim 30 Sep 2012 - 0:21

La solitude .......! Celà va bien un moment, pour se ressourcer ,faire le point, elle est essentielle, c'est un retour sur soi- meme et c'est aussi une bénédiction pour prendre le temps de redéfinir le sens de sa vie...c'est un refuge quand on a besoin de réfléchir sur ses vraies priorités.......mais parfois ce n'est pas facile non plus.......c'est bien lorsqu'on la choisit, autrement c'est sur on peut en voir les bons cotés......là perso, je commence un peu a l'appréhender parfois......, là par exemple le soir.........pfffffff!qu'est ce que des fois je peux trouver les soirées longuuuuuuuueeeeees.....Tcheriana..

tcheriana

Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Melie le Dim 30 Sep 2012 - 10:19

Hihihi, et moi, bien souvent, je pense "Comme j'aimerais tellement me retrouver dans les bras de Dieu, ou du moins me retrouver avec plein d'amis, là bas de l'autre coté du monde ! Pffff, pourquoi c'est dur de sentir leur présence constamment alors que j'ai besoin d'eux, de leur présence ?".
Je dois être vraiment une courge pour ne pas comprendre que je dois me passer un peu d'eux, pour me concentrer sur la vie sur Terre, sur des gens sur Terre, et arrêter de vouloir fuir dans l'autre coté du monde par l’intermédiaire des rêves !

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Invité le Dim 30 Sep 2012 - 11:11

bonjour à tous et bon dimanche I love you

j'ai réalisé un truc ce matin !
avant, j''était une pro solitaire , mais j'ai réalisé ce matin ( eh oui, faut bien un jour ou l'autre prendre conscience ), que nous nous ne pouvons expérimenter totalement l’expression de l'amour inconditionnel avec notre propre personne!

ce matin , j'ai tout simplement acheté mon pain, mon journal, et bien je ne sais pas pourquoi, la transmission de la joie , de l'Amour se fait tout seul,
Un bonjour, un sourire, le souhait d'une bonne journée à tout le monde, et j'ai senti un merveilleux retour !
et ça , seule, c'est très dur de le faire , à part à nos animaux, à l'énergie ambiante, à la nature , au cosmos ..........
mais avec nos frères humains, ça a une toute autre force!
je suis rentrée chez moi , comme on dit, toute guet, renforcée de joie et d'amour pour la journée

je leur dit merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  tcheriana le Dim 30 Sep 2012 - 12:33

Bonjour Mélie, tu as de la chance d'avoir un petit mari a tes cotés.....et qui te donne "un sens a ta vie", quel bonheur tu as de pouvoir savourer cette chance indéfinissable ! ........moi pour l'instant j'ai deux "grands enfants" qui ont quitté le nid ou presque.., mon vieux toutou, et ma"ptite mère": (nom de la petite minette qu'il me reste), puisque l'autre"petite est maintenant de l'autre coté........ J' espère tellement avoir un "petit mari" qui m'aime, et partage la vie avec moi.......Tcheriana.

tcheriana

Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

solitude,amour

Message  tcheriana le Dim 30 Sep 2012 - 12:48

Qui peux m'aider a répondre a ma question ? quand l'amour(sentimental) existe entre deux personnes, pourquoi parfois le destin qui nous offre la rencontre, nous envoie une situation compliquée........trouver la force pour gérer quand on sait au fond de soi que celà en vaut la peine......... oui, des fois besoin de soutien pour tenir....Tcheriana.

tcheriana

Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Melie le Dim 30 Sep 2012 - 12:52

Tcheriana, oeut-être que tu vois le pré du voisin plus vert que le tien !
Je t'envie d'avoir des enfants. Reve qui ne sera surement jamais excausé.
Mais...J'ai une vieille chatte de 18 ans et demi, peut-être qu'elle sera morte en 2013 ou même avant, et mes bezaux parents, et ma mère, eux aussi, devenus bien âgés et que la santé décline plus ou moins vite si bien que je sens beaucoup qu'ils ont un pied dans la tombe. Mais malgré tout, j'essaie de bien profiter d'eux : beaucoup de dorlots avec ma chatte, de visite chez mes beaux parents, des courriers avec ma mère, je fais comme je peux...
Gros bisous !

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

merci Melie

Message  tcheriana le Dim 30 Sep 2012 - 13:00

Oui merci Melie, chacune et chacun fait comme il peut.........oui mes enfants je les aime inconditionnellement, meme si celà n'a pas toujours ete facile...............suis tres proche d'eux, heureusement qu'is sont là, c'est pour eux que je tiens le coup, surtout avec "mon grand", qui m'a permis de "me dépasser" et de grandir..., et oui des fois c'est le monde a l'envers........Tcheriana.

tcheriana

Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Melie le Dim 30 Sep 2012 - 13:04

Mon mari, non plus, n'est pas très facile. Il est très terre à terre, étrangement cartésien, même si au fond de lui, il est sensible à des choses invisibles, mais il ne le dit pas facilement. Des fois, je ne suis pas d'accord avec lui, mais je reconnais que c'est grâce à lui que je continue de grandir au fond de moi, de devenir plus forte, plus responsable, autonome, comme si cela ne suffit pas d'être adulte, il y a une autre croissance à accomplir en tant qu'adulte, c'est être encore plus humain, plus haut, plus fort...

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

vivre pour le meilleur

Message  tcheriana le Dim 30 Sep 2012 - 13:13

La vie met des etres sur notre chemin ,en effet, qui nous permettent de grandir, c'st vrai que l'on se sent plus forte, et que tous ces elements sont des pièces de puzzle qui nous permettent d'avancer, et d'aller toujours plus haut.....savoir apprécier ce qui nous est offert et en comprendre la subtilité... drunken

tcheriana

Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Solitude et dépendance affective

Message  Flobass le Dim 30 Sep 2012 - 13:24

Beaucoup de choses ont été dites. Des très belles choses !

Sommes nous vraiment seuls ? N'y a t'il pas une multitude de possibilités à pouvoir communiquer ?
La solitude, pour certains, va être la conséquence de choix, pour d'autres, imposée...
Encore une fois, ce qui détermine la qualité de la communication, c'est la faculté d'être dans un choix, et non de subir.
Je choisis d'être seul en ce moment dans ma relation, car j'ai des choses en moi à travailler. C'est différent que de se sentir délaissé, abandonné. Il y a un rôle actif à cette solitude et son poids, même si parfois il peut s'avérer lourd, peut être même pesant, destructeur. C'est nous seuls par nos comportements, nos désirs, nos envies, qui déterminons nos statuts.
C'est pas évident de souffrir de solitude et de se dire qu'au fond de moi, je l'ai choisi. Cela met en évidence une faiblesse, une blessure, ça fait réagir quelque chose en moi. Mais je sais que je suis sur la bonne voie en me positionnant en choix : c'est la façon de sortir de l'épreuve, de comprendre et corriger ce qu'il ne va pas en moi ! Du coup, cela ouvre à d'autres choses, d'autres formes de relations. La vie vient apporter des solutions non envisagées avant (ou alors que je n'avais pas la possibilité de voir, ou de comprendre...).
Dans ce choix, je reste ouvert. Je décide. Je suis fort.
Si je reste à subir, c'est l'autre qui décide, les autres, la vie, que sais-je encore quelle excuse je peux me donner à trouver un responsable à mon malheur !
Et là, je me retrouve vulnérable, dépendant de l'autre, des autres. A ce moment là, je quitte ma vie, et devient parasite de l'autre vie... Un très bon livre parle de ce sujet : Victime des autres, bourreau de soi-même de Guy Corneau.

Que dire d'internet ? Les gens sont de plus en plus déresponsabilisés, subissent et ont de moins en moins envie de se mettre dans cette position inconfortable du choix : la peur de rater, d'être différent, la peur de manquer, d'être déçu... la liste est longue. En face à face, montrer "bonne figure" plutôt que "figure sincère" est de mise. Alors, comme on ne sait qui est l'autre vraiment, on peut se lâcher plus facilement sur les forums, se dévoiler un peu plus. Internet est un outil qui permet de se retrouver face à soi ! Ou bien l'inverse, sortir complètement de soi... Je pense que c'est à la fois une bonne chose que ça existe, mais à la fois une erreur dans le sens où ça ne favorise pas un face à face plus humain.

C'est sans doute en ce moment l'un des sens de la crise que nous connaissons...
avatar
Flobass

Messages : 264
Date d'inscription : 14/09/2012

http://lamediation.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

c'est chouette ce que tu dis

Message  tcheriana le Dim 30 Sep 2012 - 14:58

coucou Flobass, c'est chouette ce que tu dis et comment tu l'ecris, on sent la culture...,le bouquin de guy Corneau, je l'ai lu depuis quelque temps,....quelques années après mon divorce,..en fait c'est tellement vrai ce que tudis,...Perso, depuis environ 1 mois, suis en plein dedans tout celà,j'ai positionné mon choix face a l'Autre, en le mettant face a lui-meme.....depuis pour l'instant pas de réponse..,je ne voulais plus "subir", meme si la solitude actuelle est effectivement parfois pesante, celà donne peut-etre la perspectivea l'autre, comme tu le dis si bien la possibilité d'une ouverture de réflexion différente, pour peut-etre justement permettre a renaitre une autre forme de relation....,dans le cas contraire, alors...je n'aurais rien perdu....Tu ne peux pas savoir comme ce sujet me 'titille" actuellement, c'est pour celà que j'ai envie d'en parler et de le partager......Tcheriana. scratch flower scratch

tcheriana

Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

echanges et partage the must

Message  tcheriana le Dim 30 Sep 2012 - 15:06

La culture et la reflexion, c'est super chouette de la partager...Merci! Shocked

tcheriana

Messages : 38
Date d'inscription : 08/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vivre - Vivre

Message  Joel2010 le Jeu 26 Oct 2017 - 9:36

Continuer à bien vivre malgré les mauvais moments. Joël
avatar
Joel2010

Messages : 119
Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vivre

Message  Joel2010 le Jeu 26 Oct 2017 - 17:11

Vivre le plaisir lorsqu'il vient.

Le soleil brille à qui sait l'utiliser quand il le faut.
L'homme critique le soleil quand il chauffe très fort. Mais dès qu'il disparaît l'on se plaint du frais ou du froid. L'humain bizarre soit-il ne comprends pas les bienfaits qu'il apporte. Ce soleil de la nature n'est pas le seul à porter bonheur à ceux qui savent le retenir. Un soleil peut représenter beaucoup de choses.

Il est dit de cet personne, le soleil le rends vigoureux. DE cette fille, c'est le soleil des hommes, car elle donne beaucoup d' AMOUR. Interpréter cet AMOUR dans le sens, l'Amour entre deux personnes. Mais cet Amour peut ressortir par l'Amour de la VIE. Ici VIVRE, qui sait l'Amour et profiter peut certainement VIVRE très longtemps . Certaines personnes coupent les VIVRES à d'autres, les laissent périr au lieu de VIVRE.

allez savoir ce que ces gens ont dans la tête. Si on les empêchait de Vivre eux aussi comment réagirent-ils?

Pardon si j'ai dit du mal de quelqu'un, ce n'était pas mon intention. C'est simplement un moyen d'avoir envie de VIVRE et que VIVRE avant tout semble le principal de la VIE.

Francesca nous donne la possibilité de s'exprimer. Allons-y gaiement.

Je transmets bien toute mon affection que je ressents pour cette personne que nous, nous connaissons, par l'intermédiaire de ce forum depuis plusieurs années maintenant.

Gros Bisous à toi. Ton JO
avatar
Joel2010

Messages : 119
Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Francesca le Ven 27 Oct 2017 - 9:17

Joel2010 a écrit:Vivre le plaisir lorsqu'il vient.

Le soleil brille à qui sait l'utiliser quand il le faut.
L'homme critique le soleil quand il chauffe très fort. Mais dès qu'il disparaît l'on se plaint du frais ou du froid. L'humain bizarre soit-il ne comprends pas les bienfaits qu'il apporte. Ce soleil de la nature n'est pas le seul à porter bonheur à ceux qui savent le retenir. Un soleil peut représenter beaucoup de choses.

Il est dit de cet personne, le soleil le rends vigoureux. DE cette fille, c'est le soleil des hommes, car elle donne beaucoup d' AMOUR. Interpréter cet AMOUR dans le sens, l'Amour entre deux personnes. Mais cet Amour peut ressortir par l'Amour de la VIE. Ici VIVRE, qui sait l'Amour et profiter peut certainement VIVRE très longtemps . Certaines personnes coupent les VIVRES à d'autres, les laissent périr au lieu de VIVRE.

allez savoir ce que ces gens ont dans la tête. Si on les empêchait de Vivre eux aussi comment réagirent-ils?

Pardon si j'ai dit du mal de quelqu'un, ce n'était pas mon intention. C'est simplement un moyen d'avoir envie de VIVRE et que VIVRE avant tout semble le principal de la VIE.

Francesca nous donne la possibilité de s'exprimer. Allons-y gaiement.

Je transmets bien toute mon affection que je ressents pour cette personne que nous, nous connaissons, par l'intermédiaire de ce forum depuis plusieurs années maintenant.

Gros Bisous à toi. Ton JO  

sunny Eh oui mon très cher JO, je suis très touchée par ta reconnaissance mon Ami !

Il est vrai que nous nous connaissons maintenant depuis 7 ans… ce n’est pas rien, sans compter que nous échangeons également régulièrement par email interposés ! C’est une grande aventure que nous vivons- là dans le partage et la sincérité.

Je suis fière d’être ton amie tu sais mon JO

Je te rejoins bien là - Si on sait utiliser les piqûres du soleil, il a un pouvoir guérisseur. Si l'on a une plaie, des rhumatismes, de l'hypocondrie, il faut s'exposer au soleil consciemment en lui parlant, et le soleil mettra un baume sur les plaies, puis un pansement, c'est-à-dire la croûte sous laquelle le mal guérit. Le soleil fera même une opération si nécessaire. Il est le grand médecin universel; il soigne et guérit tout.

Laissons les "mauvaises" langues croire le contraire ! Wink

Merci mon JO pour ta fidélité




_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5917
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Vivre

Message  Joel2010 le Ven 27 Oct 2017 - 11:19

Très heureux Francesca avec toi, car tu es une personne à qui l'on peut dire ce que l'on ressent sans de retour désobligeant.

Ce que je crois pouvoir dire c'est que ta popularité de consultations de tes écrits le prouvent. On se sent comme chez nous.

Chacun apporte quelque chose qui valorise et enchante ceux qui sont un besoin de confiance en eux. L'être humain se fait du mal à lui. Il ne puise pas obligatoirement dans ses ressources intérieures, ce qui lui vaut d'être mal dans sa peau. Ici on peut tout dire ou presque. DES gens à l'écoute, réconfortent et soulagent nos maux. Bien souvent nos maux sont superficiels.

Bravo à Francesca qui trouve toujours le bon mot ou la bonne phrase qui convient.

Gros Bisous à toi.
avatar
Joel2010

Messages : 119
Date d'inscription : 28/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude, un fléau moderne ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum