Colère rémanente.

Aller en bas

Colère rémanente.

Message  Vice_K le Mar 29 Déc 2015 - 18:05

Bonjour, bonsoir,

Je m'adresse a vous afin d'avoir quelques éclaircissements (tiens des éclaircissements, c'est bon pour le moral en ces périodes ou la lumière se fait rare) sur un phénomène émotionnel qui revient sans cesse depuis quelques temps. Oui, je traverse, vous l'aurez deviné puisque j'ai titré le sujet en conséquence, des phases de colères intense, où je me sens constamment énervé, très susceptible (bon ça, je le suis déjà de base, par contre généralement j'arrive toujours à me contrôler, ce qui fait qu'en général je passe pour quelqu'un de très calme auprès de mes proches).

La dernière phase de colère avait duré pendant toute la période estivale. Et là, j'en retraverse une. Et être énervé, ben c'est très énervant :p Surtout quand on travaille sur la positivité, je travaille en plein la méthode Coué et la visualisation créatrice depuis trois mois. Et quand une phase comme ça arrive, on a l'impression que ca nous fait stagner.

Je me demande a quoi tout cela peut être bien lié, aux énergies, aux phases de la lune, au manque du luminosité (nan ça ça marche pas pour la période d'été alors ça m'étonnerait quand même :p ), a mes émotions qui remontent, a mon foie (apparemment le siège de la colère)?

Je précise que je suis retourné vivre chez mes parents depuis quelques années, ayant repris mes études, et que mon père est quelqu'un qui a une certaine tendance a déprimer dans ces périodes, peut être ressens-je cela? Si vous avez des pistes je suis preneur, merci Smile

Et ne vous inquiétez pas, je ne mettrai pas en colère, quoi que vous me disiez :p

A bientôt Smile

Vice_K

Messages : 21
Date d'inscription : 04/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Francesca le Mer 30 Déc 2015 - 7:06

Hello Vice_K  Very Happy

On dit parfois qu’il faut prendre ce qui vient et laisser aller ce qui va…
peut-être que cette colère a réellement besoin de s’évacuer afin que tu puisses retrouver un certain équilibre de tes énergies primordiales… je veux dire celles de notre vraie nature !

Même s’il est vrai que l’on est souvent influencés par les astres, puisque tu travailles sur toi, cela devrait s’apaiser …

J’ai envie de te poser la question de savoir, qu’est-ce qui peut bien te mettre en colère, à quoi penses-tu lorsque la colère vient s’installer en toi ??

Car bien souvent, c’est contre soi-même que celle-ci  vient se manifester !

merci de ta réponse  Very Happy


Dernière édition par Francesca le Jeu 31 Déc 2015 - 6:20, édité 1 fois

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 6160
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Colère rémanente

Message  mamiedada le Mer 30 Déc 2015 - 22:51

Bonjour, voici ce qui me vient comme question, étais-tu deja dans cet état avant de retourner vivre chez tes parents ? Ou aussi, enfant, traversais-tu de tels états ? Pour ce que j'en sais, adulte, on retraverse des périodes non comprises de notre enfance, et c'est peut-être ce qui se passe pour toi? Il n'y a que toi qui le saches... Faire parler sa colère c'est intéressant. Que te dit ton intuition profonde sur certains moments de ton enfance? Peux-tu en discuter avec certains membres de ta famille? Cela pourrait être une première piste, et comme les pistes se suivent..
Mamiedada

mamiedada

Messages : 11
Date d'inscription : 25/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  septimus le Jeu 31 Déc 2015 - 6:45



Salut Vice_K,
vivre de la colère est tout à fait humain; elle nous permet de réaliser que notre façon de réagir à un événement particulier est influencée par une de nos blessures non guéries. La colère finit toujours par être dirigée contre soi-même, même si, de prime abord, nous croyons être en colère contre quelqu'un d'autre.

Sachons que chaque fois que la colère monte en nous, nous ne sommes plus nous-même. Nous nous sommes laissé envahir par cette partie de nous qui "souffre" toujours et la situation actuelle vient réveiller cette vieille blessure du passé. Dans notre processus d'apprentissage, nous vivons toutes sortes de situations et certaines expériences peuvent nous amener à la colère. L'important consiste à en devenir "conscient" sans essayer de l'étouffer, ni croire que ce n'est pas correct, surtout quand il s'agit de colère en rapport avec nos parents. Être capable de nous donner le droit et de nous pardonner d'en vouloir à des gens représentent les meilleurs moyens de "transmuter" cette énergie en force et en puissance bénéfique pour tous.

Je te suggère dès que tu sens monter en toi une colère:

1) Prends quelques respirations profondes. Cela aidera à te centrer, à retrouver ton calme, sans nécessairement te contrôler.

2) Une fois le choc émotif amorti, "donne-toi le droit" de vivre cette colère en sachant qu'elle veut simplement t'aider à découvrir un aspect de toi. Sois "indulgent" envers toi-même en te disant que tous les humains vivent des colères, car nous avons tous encore des choses à régler. Ainsi, en te donnant le droit d'être humain, cela t'aidera à développer de la compassion pour toi-même et pour les autres.

3) Vérifie si c'est une sainte colère (pas d'accusation contre toi ou contre les autres). Si oui, accepte que cette  colère te sert à exprimer tes limites et à affirmer tes "Je veux".

4) Réalise aussi qu'une "blessure du passé" a refait surface et que cette partie en toi souffre encore.

5) Pour vraiment conscientiser, cherche la véritable raison de la colère, c'est-à-dire ce qui te dérange le plus et regarde toi à travers cela.

6) Accepte l'idée que tu ne peux pas tout contrôler dans la vie et "lâche-prise".

7) Pour terminer, dis "merci" à cette colère pour tout ce qu'elle t'a permis de découvrir en toi, notamment, des aspects inconscients non acceptés, ce que tu ne veux plus dans la vie et surtout ce que tu veux maintenant.

Bon réveillon à toutes et à tous http://www.icone-gif

_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Flamme Violette le Ven 1 Jan 2016 - 18:34

Bonjour Vice_K

Je partage en grande partie le point de vue de Septimus  et  souhaiterais juste ajouter deux petites choses  

Te suggérer, si cela te parle,  de te poser la question de savoir "quel est le besoin non nourri " que telle parole , tel ace, telle situation me permet de voir
il y a très souvent , pour ne pas dire toujours, un "besoin non nourri" derrière une "colère"
nos besoins sont nombreux , quelques idées ... besoin de calme,de tranquillité,de contrôle,de justice;  me sentir estimer, me sentir reconnu, me sentir respecter , me sentir compris        

La colère peut aussi "masquer" une "peur" . Il est parfois plus facile de ressentir la colère que d'avoir conscience de la peur qui se cache derrière      

Je crois aussi que la colère peut aussi naître lorsqu'une personne nous dit quelque chose que nous savons déjà  plus ou moins consciemment ou "pensons" de nous  et que nous souhaitons changer sans y arriver. Le fait qu'une autre personne nous le dise peut nous "énerver" et pour peu que nous soyons enclin à la "colère" cet énervement en devient vite une pour peu que la personne insiste , car bien sûr , souvent nous aurons tendance à nier ce que la personne nous dit , cela peut vite s’amplifier.  

Je désirerais ajouter que si tu t'en rends compte , que tu souhaites t'en libérer et que l'univers justement depuis un petit temps t'offre les "opportunités" de réveiller cette colère en toi, c'est à mon point de vue que tu es prêt à t'en libérer, après l'avoir reconnue, accueillie et expliquer à ton enfant intérieur que tu avais compris pourquoi il avait ainsi manifester son mal être et lui avoir expliquer, ainsi qu'à ton égo qu'aujourd'hui elle n'était pls "utile" à ta survie et que tu avais décidé de t'en libérer en la remerciant .  http://www.icone-gif

Je m’aperçois que j'ai écrit un peu plus que deux petites choses .....    lol!  lol!  lol!

Cordialement
Flamme Violette      

_________________

avatar
Flamme Violette

Messages : 496
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Flamme Violette le Ven 1 Jan 2016 - 20:39

En cherchant un autre sujet à mettre sur ce forum, je suis arrivée sur cette vidéo de quelqu'un avec qui je me sens particulièrement en harmonie et qui m'a beaucoup aidée .  Je te la partage en espérant qu'elle pourra t'aider ....



Cordialement
Flamme Violette

_________________

avatar
Flamme Violette

Messages : 496
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Vice_K le Sam 2 Jan 2016 - 18:30

Merci pour vous réponses, avec ça j'ai pas mal de pistes c'est génial Very Happy

Eh bien assez étrangement, il semble que la colère se soit évaporée suite à mon post, je ne sais pas si j'avais juste besoin d'en parler, aucune idée, toujours est il que les "symptômes" étaient largement moins durable que la dernière fois, et c'est déjà pas mal!

Alors oui Francesca, peut être était-ce ça le problème, que j’avais besoin d'évacuer quelque chose!

Alors quant à dire ce qui m'énerve... Je ne saurais pas réellement le dire en fait, j'ai fait des crises d'angoisse par le passé, donc je suis quelqu'un d'assez émotif, et c'est un peu la même chose pour moi les crises d'angoisses et celles colériques: j'ai du mal a me rappeler de moment où elles se sont déroulées, j'ai comme une sorte de "perte de mémoire"... Disons que quand je suis en colère je me dis "il ne faut plus que ce sujet t'nerves à l'avenir", et pendant l'angoisse c'était plus "si je me sors de cette crise, j'ai cru que c'était la fin, je vais profiter de la vie beaucoup plus intensément", et au final, je ne me souviens plus réellement de ces états, donc je n'applique pas ces conseils que je me souffle à moi même. C'est assez étrange.

Cependant oui, je pense que mes pensées m'énervent, j'ai pas mal de pensées que je n'arrive pas à contrôler (j'ai pas mal de TOCS en fait), du coup j'ai une faible capacité de concentration, et je suis constamment dans mes pensées, donc je dois ruminer pas mal, ce qui pourrait causer la colère.

Mamiedada, oui j'avais les mêmes symptômes avant de revenir, c'est juste que les phases étaient moins durables. Je me suis fait le spécialiste des frappages de murs et des "hurlements primaires" Very Happy Disons que ouais j'ai vécu pas mal de frustrations plus jeune, ceci expliquant sans doute cela.

Septimus et Flamme Violette, merci de ces conseils, faut vraiment que je les garde dans un coin de ma tête, histoire de contrôler plus facilement ces états. Je note quand même que l'angoisse semble s'être mutée en colère, c'est pas réellement mieux, mais c'est moins pire Very Happy

Et merci pour cette vidéo qui m'aidera grandement!! C'est gentil d'avoir pensé a moi alors que tu cherchais un autre sujet!


Merci a tous pour cette mobilisation massive!!

Vice_K

Messages : 21
Date d'inscription : 04/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Symptômes post traumatiques

Message  mamiedada le Lun 11 Jan 2016 - 22:51

Bonjour,
Je n'ai pas pu répondre avant, mais je voudrais te faire part de ce que m'évoque ta réponse à nos mots: j'ai travaillé, avant ma retraite, sur les symptômes post-traumatiques. Ce sont tes pertes de mémoire qui me font tilt.
Sur internet il y a un blog excellent sur ce sujet, écrit par une neuropsychiatre dont j'ai oublié le nom!
Si ce que je te dis te parle, j'essaierai de retrouver ce blog? Cela signifierait que tu as vécu quelque chose de trop difficile dans ton enfance que ton cerveau n'a pas pu gérer.
J'espère pouvoir t'aider

mamiedada

Messages : 11
Date d'inscription : 25/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Vice_K le Lun 11 Jan 2016 - 23:13

Ah oui, c'est vrai que mes pertes de mémoire me travaillent assez! Tout ça me parle pas mal, disons que effectivement, ma prime jeunesse n'a pas été de tout repos. Oui je serais heureux de voir ça, si vous retrouviez le lien Smile

Merci beaucoup en tout cas!

Vice_K

Messages : 21
Date d'inscription : 04/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mémoire traumatique

Message  mamiedada le Mer 13 Jan 2016 - 22:26

Bonjour,

J'ai retrouvé le nom du site:

memoiretraumatique.org

Il est excellent!
Si tu as besoin d'autres explications, n'hésite pas
C'est comme un voyage...
Peut-être aurais-tu besoin d'un accompagnement? Psy ou autre?
Qu'en penses-tu?

Mamiedada

mamiedada

Messages : 11
Date d'inscription : 25/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Vice_K le Mar 26 Jan 2016 - 21:06

Oups désolé de ma longue absence!

Merci pour le site, je vais aller mater ça très attentivement... Oui je pense que j'aurais besoin d'un suivi, psy je ne sais pas, j en ai écumé pas mal plus jeune pour peu de résultat à part l'incompréhension mutuelle, donc bon... J'ai fait pas mal de thérapies un peu plus "holistiques", avec des résultats, mais souvent de courte durée... Ce qui me fait penser que mes problèmes viennet de très loin et que je ne peux pas les résoudre aussi facilement. Je me suis rappelé les conseils d'un kinésiologue homéopathe que j'avais consulté, me conseillant le Staphysagria pour les colères inexprimées, la frustration rentrée, mes insomnies et le besoin de reconnaissance, donc j'ai repris un tube (le précédent m'ayant fait effet environ une semaine), même si je n'aime pas prendre ce genres de produits sans avis préalable mais bon... Je tente.

Merc de tes conseils Smile

Vice_K

Messages : 21
Date d'inscription : 04/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Colère rémanente

Message  mamiedada le Mer 27 Jan 2016 - 20:30

Bon, je vais juste me permettre d'attirer ton attention sur le mot que tu emploies:  "mater" un texte?
Il est possible qu'une partie de ta colère soit contenue dans ce mot? Shocked

mamiedada

Messages : 11
Date d'inscription : 25/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Obtearon le Jeu 8 Mar 2018 - 17:17


3) Vérifie si c'est une sainte colère (pas d'accusation contre toi ou contre les autres). Si oui, accepte que cette  colère te sert à exprimer tes limites et à affirmer tes "Je veux".
je veux que ça cesse.


4) Réalise aussi qu'une "blessure du passé" a refait surface et que cette partie en toi souffre encore.
oui, j'ai déjà exprimé cette pensée quand j'avais 2 ou 3 ans.


5) Pour vraiment conscientiser, cherche la véritable raison de la colère, c'est-à-dire ce qui te dérange le plus et regarde toi à travers cela.
qu'on arrete de me faire mal


6) Accepte l'idée que tu ne peux pas tout contrôler dans la vie et "lâche-prise".
arretez de me protéger  
arretez d'anticiper chaque acte malveillant  
arrtez de faire en sorte que les relations s'apaisent  cheers
arrtez de vouloir vivre dans un environnement qui ne produit pas de constante agression  bounce


7) Pour terminer, dis "merci" à cette colère pour tout ce qu'elle t'a permis de découvrir en toi, notamment, des aspects inconscients non acceptés, ce que tu ne veux plus dans la vie et surtout ce que tu veux maintenant.


merci pour cette méthode, par contre ça en déclenche une autre


3) Vérifie si c'est une sainte colère (pas d'accusation contre toi ou contre les autres). Si oui, accepte que cette  colère te sert à exprimer tes limites et à affirmer tes "Je veux".
je veux que ça change


4) Réalise aussi qu'une "blessure du passé" a refait surface et que cette partie en toi souffre encore.
oui, j'ai déjà eu cette pensée lorsque l'on m'a changé d'assistante maternelle


5) Pour vraiment conscientiser, cherche la véritable raison de la colère, c'est-à-dire ce qui te dérange le plus et regarde toi à travers cela.
ça ne change jamais ça se répète à l'infini depuis maintenant 40 ans


6) Accepte l'idée que tu ne peux pas tout contrôler dans la vie et "lâche-prise".
ça c'est facile, c'est comme ça, c'est ça que je mérite



7) Pour terminer, dis "merci" à cette colère pour tout ce qu'elle t'a permis de découvrir en toi, notamment, des aspects inconscients non acceptés, ce que tu ne veux plus dans la vie et surtout ce que tu veux maintenant.


merche très bien cette méthode  , ça transforme la colère en résilience.

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 213
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Obtearon le Ven 9 Mar 2018 - 12:05

Grace à ce topic, j'ai entraperçu une espèce de serpent de mer.

Ce n'est pas vraiment une colère, meme si ça reste quelque chose qui reste tapie, quelque chose qui fait ce n'est pas honnête, c'est ingrat, ce n'est pas une juste colère, je le sais meme elle reste là.

je vous propose de l'exprimer, par contre cette colère ne me voyez pas comme quelqu'un d'orgueilleux, ou de vaniteux, voyez là comme un essai pour comprendre cette chose tapie au fond de moi.

allez go :

3) Vérifie si c'est une sainte colère (pas d'accusation contre toi ou contre les autres). Si oui, accepte que cette  colère te sert à exprimer tes limites et à affirmer tes "Je veux".
je veux qu'on me laisse tranquille (celui là est facile, c'est un amalgame des 2 précédents), mais c'est une illusion.
le "je veux" est très difficile à formuler

fait craquer ces doigts.
A un baton entre les mains
observe son adversaire
go
Je frappe "je veux que t'arrete de me faire chier"
parade "menteur"
Sourit
petit éclair de compréhension - ce sera un beau combat

Fait tourner le baton
l'autre frappe avec sa souffrance
je me retrouve à terre
il me tourne autour, il me laisse me relever

Je le frappe d'estoc, il evite et prends le bout du baton dans la main
il frappe avec sa solitude
j'ai vacillé, je suis resté debout.

je l'ai frappé de taille
il laisse echapper un souffle
je le frappe d'estoc, il est à terre
il essaye de me frapper, j'écarte sa main facilement
il essaye de se relever, je le pousse, il est toujours à terre
je frappe à la jambe
je frappe le bras
je frappe le torse

je lui tourne autour, il souffre, il a mal

je le laisse se relever
il serre le poing
une colère très intense dans ces yeux
il me frappe avec sa compassion
il me blesse
j’attrape son poing
je n'ai aucune colère en moi, juste une envie de finir le combat
et m'apprete à le toucher au visage avec toute ma force

au moment ou le baton arrive sur son visage
le temps semble ralentir
il me dit qu'il abandonne
aussitot je mets toute ma force pour ne pas le frapper, pour retenir mon coups
l'effort est si terrible que j'en suis essoufflé

pour récupérer je marche autour de lui
une fois que j'ai repris mon souffle
je lui tends la main
je l'aide à se relever

je veux le pardon


4) Réalise aussi qu'une "blessure du passé" a refait surface et que cette partie en toi souffre encore.
là ça pique quand meme beaucoup


5) Pour vraiment conscientiser, cherche la véritable raison de la colère, c'est-à-dire ce qui te dérange le plus et regarde toi à travers cela.
je ne me suis jamais pardonné.


6) Accepte l'idée que tu ne peux pas tout contrôler dans la vie et "lâche-prise".
Un tirage en clef d'un jeu zen m'avait donner la solution, sur le coup je n'avais pas comprit. là aujourd'hui je comprends, mais je mettrais du temps à l'accepter.


7) Pour terminer, dis "merci" à cette colère pour tout ce qu'elle t'a permis de découvrir en toi, notamment, des aspects inconscients non acceptés, ce que tu ne veux plus dans la vie et surtout ce que tu veux maintenant.

Namasté

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 213
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  pac le Ven 9 Mar 2018 - 16:21

Merci.

Tu as raison de vouloir l'exprimer,faut que ça sorte.L’accumulation d’expériences jugées négatives,d'erreurs qu'on peut commettre que ce soit par les mots,les gestes ou les pensées peuvent devenir un poisson surtout sur du long terme.Je me demande si ce n'est pas ainsi que petit a petit une carapace se construit.Ici on devient imperméable comme un système de protection.Cette imperméabilité se renforce encore et toujours jusqu'a ne plus rien laisser passer,on s’étouffe sans s'en rendre compte.

Non,je n'ai pas de recette miracle a proposer étant moi-même sujet a des petits piques d’émotion de ce genre presque tous les jours.A coté de ça j'ai brisé cette carapace pour laisser place a quelque chose d'autre.Ce quelque chose d'autre est un peu l'inverse.De ce fait quand cette émotion se manifeste,d'une certaine manière,c'est comme si je la prenais en pleine face.Ici elle souhaite prendre possession de mes mots,gestes et pensées mais en même temps c'est comme si je m'observais.Ce qu'on peut y voir?une souffrance personnelle qui attire a elle afin de faire souffrir également.Quand c'est très fort et que le control lui ait accordé...je passe a la caisse presque dans les moments qui suivent.Ensuite cela me torture sur son impact qui ne se fait pas attendre.Puis pendant un temps je croyais que le fait de se taire éviterait la souffrance,cela s'est transformé en projection et la.......no comment.

Tout ça m'a tout de même appris énormément de chose.Par la suite pour faire face a l'impact je me suis mis a rendre ce qui avait été prit,voir voler.De cette même façon j'entame le combat avec cette partie de moi quand elle vient me titiller.Parfois je donne avant même qu'elle souhaite se manifester,ici,aujourd'hui, j'y ai trouver la meilleure parade.Bien sur pour que cela fonctionne il est nécessaire d'avoir confiance en soi,de pardonner.Il m'arrive également de demander de l'aide,ben ouais on est des humains Very Happy Se nettoyer pour enfin se charger ou recharger.

Dans cette petite vidéo il y a peut-etre 2 ou 3 trucs sympa.



_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 561
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Obtearon le Ven 9 Mar 2018 - 18:05


Puis pendant un temps je croyais que le fait de se taire éviterait la souffrance
ce partage me touche particulièrement.  Very Happy

J'ai un problème légérement différent, me taire est un soulagement, c'est l'expression qui est une souffrance.

Dès que l'expression provoque une émotion négative chez l'autre, je ferme les vannes et oriente la conversation de façon à ce que l'autre exprime son ressenti, je fais ça naturellement. Je trouve ça plus confortable.

Je fais ça pour une raison très simple, si l'autre est nettoyé, il est plus réceptif à ma propre expression, sauf que de ce que je constate les gens sont pratiquement tous en souffrance, et le nettoyage est long, très long ... genre je ne vois pas le bout (trop cool pas de colère   )


Bref ... le "je veux le pardon" a été très difficile à sortir, c'était ça le serpent de mer, par contre il n'est pas issu de cette vie, c'est un "je veux" du fond des ages.

Quand j'ai écrit les émotion du pion, il y a eu un combat contre représentation de la colère de dieu, et ma propre colère issu de mon vécu (CH7 - le dragon)
Quand j'ai écrit les émotions du roi, il y a eu un combat contre la représentation de ma propre colère et ... mon essence (pas le bon mot mais le plus approchant) (CH10 - le roi)

dans ce chapitre 10, il y a également 3 conseils :
ne t’oublie pas, vit pour toi, et uniquement pour toi
ne cherche pas à te faire aimer, aime toi, toi-même.
ne te pardonne pas quelque chose que tu n’as pas fait, pardonne toi ce que tu es, là, maintenant

La source de ma colère : c'est ma vie, depuis l'age de 2 ou 3 ans je n'ai qu'un seul souhait que ça s'arrete, que les blessures cessent, sauf que la vie continue.
alors je me suis dis que je voulais que ça change, mais là encore ce n'est pas possible, on ne peut changer le monde, il est tel qu'il est, tout comme on ne peut imposer à l'autre ce que l'on est, on ne peut imposer au monde d'etre ce qu'il n'est pas.

et donc ça se transforme en résilience.

Sauf qu'il y a ce serpent de mer, je n'ai jamais réussit (sauf aujourd'hui) à comprendre ce qu'il était, tout simplement parce que je considérais ce qui m'arrivait comme un vol, comme un truc où je n'étais pas légitime.

c'est quelque chose que j'ai évoqué sur ce forum, mais que j'ai toujours considéré comme exterieur à moi (car je trouve ça trop ... présomptueux), il s'agit des vies antérieures, c'est d'ailleurs cette carte que j'avais tiré en tant que solution (tirage en clef d'un tarot zen).

Pour la formulation du je veux, je suis passé par un combat, c'est quelque chose que j'ai l'habitude de faire.

au début du combat, mon adversaire c'est l'autre.
et puis un petit éclair de compréhension, j'ai déjà vecu ce combat, sauf que cette fois j'étais l'autre.

la finalité du combat était déjà écrite, je l'ai quand meme déroulé et tout c'est enchainé naturellement, jusqu'à la finalité qui était un geste que j'ai interprété comme un pardon, et du coup :
je veux le pardon.

Avec cette phrase, je sais maintenant ce que je veux, pour moi, pour mon ame, pour tout ce que je suis, pour tout ce que j'ai été et peut etre pour tout ce que je deviendrais.

Je sais pourquoi j'écris, c'est un nettoyage global : chacun de mes livres est un nettoyage  Smile
Les émotions du pion --> c'est mon propre nettoyage (un gros bordel)
Les émotion du roi --> c'est le nettoyage d'une vie antérieure (là ce n'était pas mal rangé, c'était juste mal étiqueté)
Les émotions de la dame --> c'est le nettoyage de plusieurs vies antérieures (un petit problème d'étiquetage, mais surtout un problème d'interaction et d'émotions)
Les émotions du fou --> ce sera un petit peu différent, il y aura du nettoyage mais surtout la mise en place de quelque chose de plus global.
Les émotions du cavalier --> un peu d'humour de façon à relativiser
Les émotions de la tour --> mise en place pour le suivant
les émotions du joueur --> il va etre difficile à écrire, j'espère juste que les précédents me permettrons d'aller au bout de celui-là.

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 213
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  pac le Sam 10 Mar 2018 - 7:05

J'ai un problème légérement différent, me taire est un soulagement, c'est l'expression qui est une souffrance.

D'un autre angle de vu,il est fort possible qu'on te dise que ce n'est pas un probleme.Une histoire avec le silence mental et la communication juste a travers l'essence et les actes etc...Mais ici je comprends bien de quoi il s'agit.

Dès que l'expression provoque une émotion négative chez l'autre, je ferme les vannes et oriente la conversation de façon à ce que l'autre exprime son ressenti, je fais ça naturellement. Je trouve ça plus confortable.

Je fais ça pour une raison très simple, si l'autre est nettoyé, il est plus réceptif à ma propre expression, sauf que de ce que je constate les gens sont pratiquement tous en souffrance, et le nettoyage est long, très long ... genre je ne vois pas le bout (trop cool pas de colère )

Very Happy Ok et toi?quant est-ce que tu trouves le temps de te nettoyer??D’après ce que tu écris,tu es dans l'attente que l'autre sorte du bain pour éventuellement pouvoir t'exprimer mais tu te rends compte que finalement tous souffrent et que c'est très long...Arrivé un moment ça va sentir mauvais bon ok c'est pas drôle...
Oui on a tous goutté la souffrance et le nettoyage est long,presque un travail quotidien mais heureusement il n'y a pas que ça.Il faut un équilibre.
En caricaturant le truc,va arriver un moment ou le besoin d'ouvrir les soupapes sera trop pesant et la,simplement en croisant quelqu'un dans la rue,va y avoir genre un coup de boule furtif avec comme petit mots doux"desolé j'avais un truc a nettoyer" puis tu continueras ton chemin.C'est une image hein?!

je veux le pardon

Si j'en avais le pouvoir c'est avec le cœur et bras tendu qu'il te serait offert mais l'accepterais-tu?En fait c'est peut-être plus simple que ça,oui,car tu l'as entre les mains.

ne t’oublie pas, vit pour toi, et uniquement pour toi
ne cherche pas à te faire aimer, aime toi, toi-même.
ne te pardonne pas quelque chose que tu n’as pas fait, pardonne toi ce que tu es, là, maintenant

Permets-moi d'ajouter un petit quelque chose:

Il ne faut pas avoir peur de se tromper.Qui ne fait jamais d'erreurs?

Le pardon s'offre en quantité illimité,il a le don de débloquer des situations non pas pour faire plaisir mais pour s'ouvrir au-dela des illusions ce qui porte au-dessus des eclairs.

je me suis dis que je voulais que ça change, mais là encore ce n'est pas possible, on ne peut changer le monde, il est tel qu'il est, tout comme on ne peut imposer à l'autre ce que l'on est, on ne peut imposer au monde d'etre ce qu'il n'est pas.

C'est en gros ce que mon père m'a dit il y a quelque temps."Malik,tu ne pourras pas changer le monde" et il a raison.Mais j'ai aussi une autre vision.Certe ni toi ni moi et pas meme le voisin pourrait faire cela par contre l’association des être vivants (et autres) le fait depuis toujours.Comme si chacun représente une note de musique qui ensemble forme la mélodie.Ouais je sais,dans l'apparence c'est pas gagné mais c'est surement dans l'ere du temps.Pourquoi ne pas y croire?c'est un peu comme choisir entre voir ce que l'on croit ou croire ce que l'on voit.

Je sais pourquoi j'écris, c'est un nettoyage global : chacun de mes livres est un nettoyage

Assurément.

Pardonne-moi si dans ces quelques lignes il y a des erreurs,en tout cas c'est avec le

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 561
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Obtearon le Sam 10 Mar 2018 - 8:24

J ai déjà pris ce genre de coup de boule, on va même dire que je l ai provoqué.

Il en avait vraiment besoin, et même si j étais en très grande souffrance lorsque l on est venu me sortir du contact, je me suis senti utile, j étais au bon endroit au bon moment, je sais que ca lui a fait du bien.

Je crois même que c un don, disons plutôt une aptitude utile.

Bon, l inconvenient c que pour moi-même, je n ai jamais trouvé un punching Ball irl adéquat pour déverser ma propre souffrance.

Par contre, Internet possède ce pouvoir, car je ne vois pas l autre, et du coup je me sens libre ... mais un jour quelqu'un m a fait prendre conscience qu' il y avait des vrais gens derrière.

Et donc, il m a fallu trouver une autre solution ... écrire et partager, et ca, ca fonctionne, car même s il n y a pas de retour, c est exprimé et chacun peut choisir de lire ou ne pas lire.

Pour ce qui est du pardon, tu as raison, j apprécie ton geste et t en remercie, par contre ce n est pas ton pardon que je cherche ... Il y a le pardon à soi, celui la j y arrive plus ou moins facilement, il y a le pardon à l autre, ca c'est facile (enfin pour moi), il y a le pardon à dieu (ou toute représentation de la globalite) celui la est simple au vu de ... l infini, l inefable, et l immensité, par contre recevoir le pardon de l autre, voilà le problème.

C un problème car l autre n existe plus, ou evolue dans d autres contexte, ou n a pas conscience d avoir cette possibilité de pardonner.

Et donc, j attends un pardon d une personne bien précise . Mais voilà, cette personne, cette projection, n existe pas forcement, J ai quelqu un en tête tout en ayant bien conscience que c un fantasme, une illusion.

Comme tu peux le voir, j ai encore un peu de travail à faire la dessus, mais j ai déjà réussi une fois à recevoir ce pardon (issu de mon vecu) donc je garde l espoir qu' un jour, j arrive à l accepter naturellement, sans le forcer, juste en l acceptant.

Il faut juste que je ne fige pas la forme du pardon, car en faisant cela je risque de ne pas le voir, aussi bien il m a déjà été présenté mais je ne le vois pas, je ne l entends pas ... scratch (viens de penser à un truc).

Je n ai pas mis ce conseil car je me considère systématiquement dans l erreur.

accepter de reussir a plus de sens pour moi, j ai travaillé la dessus, mais pour l instant ca ne marche pas des masses, quelques brides d acceptation tout au plus.


En me relisant et en repensant à tout ce que j ai déjà écrit, j ai l impression que j inverse tout ... Peut etre ca mon problème ... ou don ... ou truc que j ai jamais réussi à comprendre scratch

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 213
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  pac le Sam 10 Mar 2018 - 10:34

Mon pardon?on s’énerve pas,on n'y est pas encore...je viens de t'envoyer mes coordonnées bancaire par MP,au cas ou Oui c'est bon je connais le chemin... silent

PS:Oui au bon moment au bon endroit

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 561
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Obtearon le Sam 10 Mar 2018 - 11:24



Me suis un peu emballé ... du coup, j ai pris conscience que j avais encore quelques virements à faire avant ...


Très simple et puissant c est ' je veux', par contre sans ame, ils sont vides de sens et d énergie.

Merci Smile

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 213
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Obtearon le Mer 2 Mai 2018 - 12:33

Wink


3) Vérifie si c'est une sainte colère (pas d'accusation contre toi ou contre les autres). Si oui, accepte que cette  colère te sert à exprimer tes limites et à affirmer tes "Je veux".
je veux pouvoir croire en moi


4) Réalise aussi qu'une "blessure du passé" a refait surface et que cette partie en toi souffre encore.
On ... mon père m'a appris quelque chose "la seule personne en qui tu peux croire, c'est toi"
Ca ca me lamine, pourquoi parce que cela veut dire que peronne ne peut croire en moi, puisque mon père me dit que la seule peronne qui croit en moi c'est moi, donc pas lui.


3) Vérifie si c'est une sainte colère (pas d'accusation contre toi ou contre les autres). Si oui, accepte que cette  colère te sert à exprimer tes limites et à affirmer tes "Je veux".
je veux pouvoir croire en moi, parce que je vois que l'on crois en moi.


4) Réalise aussi qu'une "blessure du passé" a refait surface et que cette partie en toi souffre encore.
personne n'a jamais cru en moi. Les seuls vrai encouragements c'est moi qui les trouve, je ne parle pas de l'illusion d'internet.


3) Vérifie si c'est une sainte colère (pas d'accusation contre toi ou contre les autres). Si oui, accepte que cette  colère te sert à exprimer tes limites et à affirmer tes "Je veux".
je veux pouvoir croire en moi, parce que je vois que l'on crois en moi, EN VRAI.


4) Réalise aussi qu'une "blessure du passé" a refait surface et que cette partie en toi souffre encore.
quand je fais quelque chose que moi je trouve bien, j'entends toujours le "peux mieux faire", ou alors un "tu as eu de la chance"


5) Pour vraiment conscientiser, cherche la véritable raison de la colère, c'est-à-dire ce qui te dérange le plus et regarde toi à travers cela.
Ben non, je fais toujours du mieux que je peux, j'ai jamais eu de la "chance", tout ce que j'ai eu je l'ai travaillé, je me releve toujours, et je le fais tout seul, je n'ai pas d'amis, ou de famille qui vienne me soutenir.
Plusieurs fois j'étais au fond du trou, et voilà ce que j'ai entendu
"je ne t'ai jamais vu comme ça"
"si ça m'étais arrivé je ne me serais pas relevé"
Sauf que je me relève toujours ... grace à ma colère, à mes émotions, à tout ce qui me touche.


6) Accepte l'idée que tu ne peux pas tout contrôler dans la vie et "lâche-prise".
Peu importe ce qui m'arrivera je me releverai, parce que je me suis toujours relevé.
La seule chose qui m'embete, c'est la chute longue, ya rien pour se raccrocher, pour te soutenir, tout ce que tu espères c'est le fond du trou.


7) Pour terminer, dis "merci" à cette colère pour tout ce qu'elle t'a permis de découvrir en toi, notamment, des aspects inconscients non acceptés, ce que tu ne veux plus dans la vie et surtout ce que tu veux maintenant.
clairement merci. Il suffit d'imaginer qu'il n'y a pas de fond, que le puit est en fait un tube (en mobius : pas de question de début ou de fin), du coup la chute n'est pas une chute, mais une élévation sans fin ... ça dépend du regard.
namasté

PS : sans deconner ... ya encore des trucs après ... nan parce que là, plein le cul de ses conneries

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 213
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Colère rémanente.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum