Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Lun 4 Jan 2016 - 19:01



S’il y a bien un terme mal nommé, ou plutôt mal aimé depuis fort longtemps, il s’agit sans aucun doute du mot ésotérisme. Que de termes terrifiants pour le commun des mortels, associés à ce nom : occultisme, magie noire, satanisme, sorcellerie, rituel, sociétés occultes, etc…, incluant bien évidemment des notions de mort, souffrance et autres noms barbares !

Et pourtant, si seulement nous prenions le temps de comprendre les choses dans leur profondeur, à commencer par les mots eux-mêmes.

Qui aujourd’hui peut se prévaloir de connaître le sens premier du terme ésotérisme ? (Je vois ceux qui cherchent sur Wiki, là-bas, au fond !! )

Sans faire un cours d’étymologie imbuvable, l’ésotérisme, n’est ni plus ni moins que la connaissance. Il s’oppose à l’exotérisme (Aïe, encore un !), le savoir ! Tout le monde suit ? Parfait !

Pour rendre simple un concept bien plus complexe qu’il n’y parait, le savoir, donc l’exotérisme, est contenu dans tous les livres que vous avez lu jusqu’à présent, votre parcours scolaire, vos centres d’intérêt, votre emploi, bref, tout ce qui à trait à l’acquis, et donc au temps. En d’autres termes, il s’agit de l’ensemble des informations acquises au cours de votre vie. Elles sont perçues par vos 5 sens physiques : Vue, Ouïe, Toucher, Goût et Odorat, dirigés par votre cerveau bien évidement. (Faut bien les stocker quelque part toutes ces infos…)

L’ésotérisme, la connaissance, est intimement liée à votre être profond, votre âme, vos sens psychiques. Elle est hors du temps et de l’espace. Elle est immuable et située dans le domaine de l’inné. Il s’agit cette fois-ci d’un niveau d’informations accessible à ceux qui ont le recul et la maturité spirituelle nécessaires à leur compréhension. Elle demande de croire à certains concepts déconcertants dans un premier temps, et le réveil est toujours un peu brutal. Mais soyez rassurés, se rendre compte que le concept de monde matériel que l’on nous inculque depuis notre enfance est erroné, ou plutôt incomplet, est toujours déstabilisant de prime abord.

Fi d’une élite, ou d’une quelconque initiation à une société secrète, les connaissances ésotériques sont disponibles à tous ceux qui sont prêts à les voir, les découvrir, et surtout les ressentir. Elles furent certes codées, cachées depuis des millénaires afin de les préserver d’un détournement de leur usage premier. Toutes ces connaissances furent aussi occultées afin de garantir une pérennité de transmission de ces informations. En effet, qu’auriez-vous fait si on frappait à votre porte en vous demandant d’abandonner votre adoration et votre respect envers la nature, ses entités, afin de vénérer un Dieu unique, prônant le bûcher si vous refusiez de vous soumettre ? Vous auriez probablement codé l’ensemble de vos croyances et pratiques au sein d’ouvrages, de murs de temples, de poteries, etc…, afin de réserver le décodage de ces informations à vos semblables et ainsi empêcher les non-initiés de comprendre les fondements mêmes de l’ésotérisme !

Dans ce domaine, vous êtes maître de votre destinée. Vous souhaitez un exemple ? Très bien !

Savez-vous que le simple fait de lire ces lignes n’est pas un hasard ? Certes il vous a fallu cliquer consciemment sur le lien de ce forum, puis sur ce sujet pour tomber dessus. Maintenant, posez-vous la question suivante : pourquoi l’avez-vous fait ? Allez, je vous donne un indice : vous savez au fond de vous-même que vous n’êtes pas seulement cet être de chair et d’os, et toute votre âme appelle à une révolution intérieure.

Vous êtes ici car c’est là que commence votre véritable découverte de l’existence, ésotériquement parlant, telle que vous l’avez prévu, bien avant votre naissance… Vos premiers pas vous amèneront à comprendre que dans ce monde, le hasard n’existe pas...

Source : http://www.lamagieestenvous.com/esoterisme/


_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Flamme Violette le Lun 4 Jan 2016 - 21:17

Bonjour Septimus , très heureuse de te retrouver après ma longue absence

J'ai évidemment lu ton partage avec beaucoup d'intérêt ... deux fois (comme d'habitude ) .  

Tu écris :
Fi d’une élite, ou d’une quelconque initiation à une société secrète



J'ai toujours cru et crois encore , que : "lorsque l'élève est prêt le Maître apparait" , que ce soit aujourd'hui ou de tout temps.

Mais je crois comprendre ce que tu nous a partagé.
 
Les opinions divergent (comme sur tout ) au sujet de l’importance d'avoir réellement un " maître" ,enfin disons un guide spirituel , (car j'apprécie peu le terme maître en la matière)  qui suit l'élève durant une très longue période .
Des occidentaux que je considère personnellement comme proches de l'éveil , insistent sur le fait qu'ils ont encore recours à certaines périodes de leur vie aux éclairages de celui qu'ils considèrent comme leur maître"
D'autres , pensent que , tout comme les  "guides de lumière" , nos guides humains changent au fur et à mesure de notre évolution.  L'univers met en sorte le bon guide au bon moment sur notre chemin.
Cela  n'excluant pas une certaine  sagesse qui dit que nous sommes tous des guides les uns pour les autres puisque chaque personne que nous rencontrons a une message pour nous et que nous en avons un pour elle flower

Mais , je crois m'être un peu éloignée du sujet Septimus , quoique ...

Pour revenir au fait que les connaissances ésotériques antérieurement réservée à une élites d'initiés soit aujourd'hui accessible à tous ceux qui sont "prêts" , je crois que nous pouvons même écrire à "tous " sans même y ajouter le "prêts" !!! avec les conséquences parfois tragiques que cette libéralisation peut entraîner .  

Le chemin du juste milieu ..... quelqu'un doit déjà en avoir parlé avant moi...

Merveilleuse année 2016 Septimus
Flamme Violette

_________________

avatar
Flamme Violette

Messages : 512
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  cosmos le Lun 4 Jan 2016 - 21:53



Merci septimus !

Je fais enfin la différence entre le Savoir et la Connaissance..

Au vu de mes lectures, il a été souvent question d'un élément important dans l'au-delà : La Connaissance.

La Connaissance, avec un grand C.

Celle-ci a été mentionnée maintes fois dans la quête de l'au-delà.
avatar
cosmos

Messages : 234
Date d'inscription : 20/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Lun 4 Jan 2016 - 22:06

J'ai fréquenté les sociétés ésotériques ou initiatiques il ya longtemps....il y a quarante ans , elles nous apprenaient beaucoup et progressivement et les librairies ésotériques en petite ville étaient inexistantes . Nous avons bien de la chance maintenant avec l'outil internet. Dans les années 1980 un "maître" nous avait parlé de la transparence à venir , c'est fait ou presque ....Je tenais à rendre hommage à ces sociétés "secrètes" pour les outils qu'elles fournissaient avec le guide d'utilisation et pour tout le travail de préparation à notre nouvel âge .Nous sommes tous , tour à tour ,maître et élève selon nos connaissances ou ignorances .
La première phrase que j'ai appris c'était : Celui qui sait ne dit rien , celui qui dit ne sait rien , c'était pas gagné et ensuite : " Quand l'élève est prêt ....."
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Lun 4 Jan 2016 - 23:09

Je crois, malgrè tout, que les secrets sont toujours bien gardés!!!

L'accès à la Connaissance Universelle est effectivement en chacun de nous.
Pas à l'extérieur.

1000 routes et déroutes y mènent.
La porte se trouve toujours où on l'attend le moins.
Nul ne nous y mène, si ce n'est notre gratitude et notre aptitude à nous souvenir de qui nous sommes.
Toutefois, il est bon de retrouver des amis, comme le dit flamme violette, qui nous aident à retrouver un sentier que nous avions délaissé.



avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Francesca le Mar 5 Jan 2016 - 5:06

Very Happy

A ce sujet, Omraam disait un jour une phrase que j'ai conservée dans un coin de ma mémoire :

"l’ésotérisme n’est en fait qu’un prétexte des maîtres pour avoir accès à votre conscience."



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 6194
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Mer 6 Jan 2016 - 11:20



Merci pour vos commentaires très pertinents (comme d'habitude) Le texte qui suit est assez long, mais la recherche spirituelle est quelque chose de sérieux, plus qu'il n'en paraît! A vous de vous faire une opinion et ce n'est pas facile, je le sais par expérience! Bonne lecture!


Choisir sa voie spirituelle

Comme vous le savez, de plus en plus de gens se questionnent sur les perspectives qu'offre la société et finissent tôt ou tard par se tourner, soit vers des thérapies alternatives qui, ils l'espèrent, leur permettra de sortir de leur mal-être soit, portés par une petite voix intérieure, vont chercher leur chemin dans une voie spirituelle. Or, le monde de ce début de XXIeme siècle est devenu un immense supermarché, les milieux "alternatifs" et spirituels n'échappent pas à la règle. Comme dans les autres aspects de la société, on trouve "sur le marché" toutes sortes de voies à travers lesquelles le néophyte peut avoir du mal à s'y retrouver. Non seulement ce monde est consumériste, mais en plus il y règne une énorme confusion de vrai et de faux, qui permet à un peu tout le monde de s'exprimer sur n'importe quel sujet, sans forcément que cette connaissance ou pratique soit "vérifiée, authentique, bénéfique ou évolutive". Ce que ce texte se propose de vous donner, ce sont quelques clés pour que la personne qui souhaite s'engager puisse faire son choix, avec quelques critères triés sur le volet.

Sans être exhaustifs, ces critères, qui sont le fruit de plusieurs années d'observation de différentes pratiques et enseignements, devraient permettre de se poser les questions de base pour créer une acuité nécessaire au chemin spirituel : le discernement. Evidemment, ces éléments sont soumis à votre discernement.
évolution, fuite, guérison, bien-être, souci de répandre l'amour et le bien autour de soi,... ?

La première question à se poser est de connaître un minimum la motivation, pour ne pas dire l'aspiration, qui va nous amener sur le chemin. Cette motivation peut se décliner en plusieurs thèmes qui sont non exhaustifs et non exclusifs, plusieurs d'entre eux pouvant se retrouver dans notre démarche :

trouver une voie qui permettrait de soigner nos souffrances, pour trouver le bonheur,
trouver une voie qui permettrait de fuir et d'oublier nos souffrances,
trouver une voie de quiétude et de bien-être, loin des soucis du monde et du stress,
trouver une voie d'évolution intérieure, poussé par une aspiration ardente,
trouver une voie qui permettrait l'évolution du monde,
trouver de la force intérieure pour répandre le bien autour de soi,
trouver l'Amour, la Joie, la Vérité,...
avoir la curiosité et la soif de connaître et d'expérimenter
vouloir des pouvoirs paranormaux ou supranaturels
...

Selon le cas, on ne se tournera pas vers les mêmes sources. On se tournera vers une thérapie courte, un groupe de parole, un groupe de prière, une voie de bien-être, ou de quiétude ou une voie d'évolution. Il est fréquent de voir que des personnes croient trouver dans une voie ce qu'elles attendent, sans s'apercevoir que la voie en question ne comblera jamais ces attentes. Ainsi, j'ai connu des personnes qui sont restées plusieurs années dans des groupes cherchant et oeuvrant à l'évolution de l'humain, alors qu'elles même ne cherchaient tout simplement que le bien-être. Le résultat, c'est que la personne finit par quitter le groupe, n'a plus de motivation car elle met tous les chemins dans le même panier et jette le bébé avec l'eau du bain, pour se retrouver au point mort d'une recherche qui ne l'a menée nulle part. On a beau dire que le but est le chemin, ne nous voilons pas la face : les chemins qui nous font tourner en rond et ne mènent nulle part, ça existe. Ces chemins-là ne sont pas le fait d'une voie particulière, quoi que, mais ils sont le résultat de notre manque d'ouverture, de nos croyances, de notre insensibilité, de notre obscurité, de notre facilité à fonctionner comme des moutons... Alors évidemment, on peut apprendre de toutes les expériences que l'on traverse, mais encore faut-il savoir se relever et prendre le recul nécessaire pour tirer des conclusions intelligentes et non des jugements hâtifs.

Mettre au clair sa motivation évitera de perdre du temps, et parfois de l'argent, dans des pratiques qui ne nous correspondent pas. Mais l'on peut aussi ne pas avoir de mots à mettre sur les raisons parfois profondes qui nous poussent vers telle ou telle pratique. Auquel cas, les critères ci-dessous vont compléter notre réflexion. Quel que soit le chemin que l'on veut entreprendre, il faut au préalable correctement se renseigner, aller voir comment il se pratique, qui l'enseigne, comment il se fait enseigner,...et ne pas hésiter à poser des questions : à qui l'enseigne, au groupe de personnes déjà constitué, et sur l'enseignement lui-même.

Il existe des voies de guérison alternatives à la médecine allopathique qui sont également de véritables chemins spirituels menant plus loin que la guérison de nos souffrances. Je citerais par exemple, le reiki, les groupes de prières de Bruno Gröning, le bouddhisme,...et évidemment certains thérapeutes qui proposent de multiples activités qui vont au-delà des pratiques de soins. Mais encore faut-il adhérer et se sentir en phase avec tout cela. On peut parfois s'y perdre.

Un chemin spirituel peut se définir selon trois aspects fondamentaux :

l'enseignant
l'enseignement
l'énergie, encore appelé champ de forces

​Ces éléments ne sont pas forcément en relation les uns avec les autres dans ce que l'on peut rencontrer habituellement. En effet, un enseignant peut être médiocre et porter un enseignement très pointu. Ou au contraire, un enseignement peut se révéler médiocre et pourtant être transmis par un enseignant charismatique, ou l'enseignant et l'enseignement peuvent nous porter aux nues mais sans qu'il y ait par delà une énergie qui soit elle-même intéressante à travailler... Un chemin spirituel authentique est celui qui voit l'enseignant, l'enseignement et l'énergie en unité.

L'énergie spirituelle ou champ de forces

C'est le critère le plus subtil, et certainement le plus difficile à percevoir pour la plupart des gens, mais c'est principalement l'énergie qui porte l'enseignement qui fera que l'on se trouvera dans une voie menant vers les plus hauts sommets de l'esprit ou de l'Être, ou vers une voie de bien-être, ou dans complètement autre chose.

Lorsque l'on parle d'énergie, soyons clair sur ce que l'on entend. On dit souvent qu'un groupe a une belle énergie, beaucoup de thérapeutes qui font du travail de groupe disent cela. Ce n'est pas que le groupe soit forcément porté par une énergie spirituelle. Ce que cela signifie souvent, c'est que chaque personne du groupe collabore à maintenir l'ambiance recherchée et se trouve dans l'émotionnel adéquat. Le terme énergie fera là plutôt référence au partage émotionnel, à une certaine chaleur humaine qui aura été installée et qui servira les pratiques. On peut rechercher uniquement cette chaleur humaine à travers des pratiques de groupe, ce sera souvent pour se sentir vivre, en relation avec les autres. Non pas que ce soit mal en soi, il n'y a aucun jugement dans ce propos, c'est juste qu'il faut faire la différence entre l'énergie qui est du fait du groupe, et l'énergie qui est transcendante, au-delà de l'humain ordinaire, et dont le travail est d'amener l'individu dans un "autre" état d'existence. On peut se sentir bien avec d'autres personnes et parler de spiritualité sans pour autant être dans un travail de développement intérieur. Comme autre exemple, les méditations de pleine conscience ne véhiculent aucune énergie transcendante. Elles sont une technique de mieux-être pemettant de se libérer du stress, mais comme elles sont laïques, donc extraites de tout contexte bouddhique d'où elles ont été tirées, elles ne véhiculent pas l'énergie du bouddhisme. Or, si le Bouddhisme demande de prendre refuge dans le Dharma (l(enseignement), la Sangha (la communauté des moines) et le Bouddha, c'est qu'il y a une raison que je ne développerai pas ici.

Donc lorsque l'on entre dans une voie, percevoir l'énergie (je parle ici d'une énergie transcendante, qui n'est pas du fait du groupe) qui porte cette voie est d'une extrême importance. Il faut déterminer si cette énergie nous met en phase avec l'appel intérieur, si l'on est en alignement avec elle. C'est très important car c'est elle qui va nous porter sur le chemin de notre transformation. Sans énergie, pas de transformation, ou peu. Or, pour percevoir l'énergie, il faut déjà disposer d'une certaine sensibilité, ce qui n'est pas donné à tout le monde encore. Si l'on ne dispose pas de cette possibilité, alors on pourra interroger l'enseignant, et en dernier recours, le groupe des élèves déjà constitué pourra nous donner quelques renseignements sur leur ressenti et leur parcours dans ce champ de force. Nous estimons que pour percevoir un champ de force et ses premiers effets, une période de 3 mois à 1 an sera le minimum, selon sa sensibilité.

Il faut aussi indiquer que toutes les énergies ne sont pas bonnes à prendre. Certaines peuvent nous mettre dans des états particuliers, exacerbant le chaos intérieur, elles peuvent générer des problèmes tant intérieurs qu'extérieurs ou nous faire gonfler d'orgueil. Tout ce qui brille n'est pas d'or... Un autre point à signaler, c'est si un thérapeute est le canal d'une énergie particulière ou s'il utilise son propre magnétisme. Dans ce dernier cas, il faut savoir que le transfert d'énergie d'une personne à une autre n'est pas sans risque et que des problèmes peuvent résulter de ce type de soins.

L'enseignant

D'une façon générale, ce que l'on entend ici par enseignant est la personne que l'on aura rencontrée et qui se chargera de nous accompagner sur le chemin. Cela peut être une personne physique, ce qui est mieux, une lecture ou une vidéo sur internet, ce qui est plus aléatoire car soumis à nos propres interprétations. Il ne s'agit pas forcément d'un "maître". Pour se mettre entre les mains d'un enseignant, celui-ci doit être éprouvé. Eprouvé, mais non jugé. Car quelqu'un peut porter une réalisation tout à fait authentique sans pour autant être celui qu'il nous faut. La pédagogie de son enseignement n'est pas le seul critère de choix. C'est très souvent une relation simple et directe avec lui qui nous amènera à l'écouter, mais non une relation affective. A savoir aussi qu'un enseignant peut utiliser le mental pour transmettre, et s'il est aligné avec l'énergie qu'il véhicule, ses mots porteront l'énergie.

Donc ici aussi, attention à toute la panoplie de faux gourous en tout genre, nous faisant miroiter monts et merveilles. L'enseignant sincère doit aussi être humble, et savoir ré orienter l'élève en cas de fausse route. A l'inverse, il ne faut pas non plus être toujours sur ses gardes. Autant une certaine prudence s'impose, autant trop de prudence ne nous aidera pas. L'enseignant qui pourra nous aider sait de quoi il parle, connaît ses possibilités mais aussi ses limites. Il applique l'enseignement qu'il partage. Il transmet sa force de rayonnement. Ceux qui pensent que tous les enseignants doivent être parfaits et sans reproches sont en plein fantasme du sauveur. Ca n'existe pas. L'enseignant qui est honnête a une attitude morale affirmée, une discipline de vie et renvoie également ses élèves à leur propre discernement et leur liberté. Gare à celui qui crée de l'attachement ou de la dépendance ou s'attend à de l'admiration, c'est que derrière se cache un problème qu'il n'a pas résolu et qu'il projette sur ses élèves.

On voit aussi des enseignants très charismatiques. Certain(e)s se posent comme modèle(s), entraînant avec eux de dizaines de milliers de personnes. L'enseignant qui vous dit que vous êtes une personne exceptionnelle, hors du commun, doit être regardé avec la plus grande méfiance : cela peut être une démarche de gonflement de l'ego. Beaucoup de monde a envie de changer le monde, ou de changer de monde. Il faut des personnes qui prennent conscience de multiples choses et qui osent le changement. C'est aussi un fait indéniable que chacun d'entre nous devons faire des efforts et avoir une certaine discipline de vie, une moralité à toute épreuve pour envisager ce changement. Qui n'a pas envie de sortir du lot ? ou de faire quelque chose d'exceptionnel de sa vie ? Jouer sur les désirs et les fantasmes de façon habile peut être difficile à discerner. Pourtant, il est important de regarder si nous ne sommes pas subtilement manipulés par ces personnes qui peuvent apparaître belles ou lumineuses, selon des critères de surface. Le chemin spirituel, celui qui nous emmène vers les hauteurs, n'est pas pavé de roses ni de cailloux blancs. Une transformation intérieure ne se fera pas en un claquement de doigts. Si c'est un développement de la personnalité que vous souhaitez, c'est-à-dire une mise en valeur du moi et de l'ego, alors là encore, ne vous trompez pas de chemin. Le chemin spirituel demande du lâcher prise, de l'humilité, de la sincérité vis-à-vis de nous même, un regard lucide, sans mensonge. Le développement personnel que certains dissimulent sous la dénomination plus flatteuse de chemin spirituel va exacerber certains comportements qu'un chemin authentique demandera de sacrifier. Le discours que tiendra l'enseignant devrait nous alerter ou nous rassurer en ce sens. Mais là encore, le développement personnel, celui qui nous permettra peut-être de réussir dans ce monde, n'est pas le chemin spirituel. Attention aux vessies que l'on prend pour des lanternes.

L'enseignement

Nous sommes à une époque où l'on n'a quasiment plus besoin de bouger de son fauteuil pour apprendre tout un tas de choses. Ainsi, n'importe qui d'un peu intéressé saura aller chercher de l'information en allant chercher sur internet les renseignements qui lui manquent. Mais cela ne fait pas de ces informations un enseignement pour autant. Car dans un véritable enseignement, ce n'est pas la quantité d'informations qui prime, c'est la pertinence de l'information qui vous sera transmise en fonction de la situation rencontrée.

On trouvera de nombreuses personnes certainement bien informées de tout ce qui existe, mais rares seront celles qui auront dépassé l'enseignement théorique au point d'en faire une expérience vivante. Le véritable enseignement est vivant, il émane de l'enseignant comme une sagesse de vie. En enseignant de la sorte, le "maître" transmet non seulement une information, une sagesse, mais aussi une véritable énergie spirituelle, qui agira sur nous de telle sorte qu'elle nous ouvrira des portes intérieures. Et alors la transformation pourra s'opérer. Enseigner est tout un art que peu savent manier.

D'une voie à une autre, les enseignements peuvent être très différents. Certains peuvent même s'avérer particulièrement bousculant, et nous ramener brusquement vers nous-même. Là encore, si vous cherchez une voie de bien-être, ces enseignements-là risquent de vous faire particulièrement réagir, et vous faire prendre vos jambes à votre cou. Il faut être conscient que nous ne recherchons pas tous la même chose, et que nous ne sommes pas tous prêts à donner de notre personne. On en revient à la motivation, qui peut évoluer avec le temps et les découvertes successives. On peut vouloir démarrer par une aspiration à la sagesse puis découvrir que c'est davantage une voie de transformation intérieure qui nous permettra de trouver l'accomplissement. Ou l'inverse... Un enseignement qui n'est que mental a en soi peu d'intérêt. Pourquoi vouloir connaître une information qui ne sert pas ou qui ne peut pas être utilisée parce que nous n'avons pas les moyens de la mettre en pratique ? Le chemin spirituel demande d'être très clair sur les fantasmes qui nous habitent et sur nos désirs, qui appartiennent au moi. Le désir n'est pas l'aspiration. Apprendre des choses qui resteront en périphérie de notre Être pourra faire de nous une encyclopédie, mais le monde n'a pas besoin de cela. Il faut savoir que l'être humain le plus illettré qui serait ouvert vers l'Absolu peut, sans apprentissage humain, recevoir des connaissances exceptionnelles rendant toute "encyclopédie sur pieds" inutile et obsolète. D'autre part, la sagesse n'est pas proportionnelle à la quantité d'informations que l'on recevra, elle est du fait de l'intelligence que l'on retirera de l'expérience. Enfin, le risque que l'on rencontre le plus souvent, de la part de ceux qui sont allé chercher des enseignements tirés de leur contexte, c'est de créer des syncrétismes qui ne veulent rien dire et qui amèneront davantage de confusion. L'enseignement "véritable" nous sera donc distillé avec intelligence et pédagogie. Gardons à l'esprit cet adage bien connu : "la science, c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale."

Parlons un peu de l'âme

S'il y a bien un sujet sur lequel un nombre considérable de personnes se fait des illusions, c'est bien celui de l'âme. C'est une notion tellement galvaudée et mise à toutes les sauces que l'on finit par se perdre dans la compréhension des mécanismes animiques que les uns et les autres croient avoir compris et font circuler. Cela montre à quel point on est ignorant en la matière.

D'ailleurs, n'oublions jamais que personne en ce monde n'est pure lumière. Nous avons tous toujours des choses à apprendre et multiplier les sources d'enseignements peut être une bonne chose pour ne pas s'enfermer, en faisant attention aux syncrétismes. La spiritualité est d'abord une question d'ouverture, de non jugement et d'abandon des croyances, pour entrer dans une relation directe avec la vie. Ce sont les fondamentaux de la sagesse.

Tous les enseignements et les pratiques ne travaillent pas sur l'âme. D'ailleurs, il faudrait préciser de quelle âme on parle, car certains enseignements font l'amalgame entre l'âme au sens vital du terme, et l'âme qui est structurée autour de la particule divine en l'homme. L'âme n'est pas non plus le 4eme chakra, celui du coeur, qui gère nos relations au sein de notre conscience. Ce texte n'a pas pour but d'approfondir ce sujet mais la personne intéressé pourra s'orienter vers la Révélation d'Arès qui, à mon sens, en parle le mieux. Par contre, c'est un enseignement qui remue, c'est clair. Ami(e)s en recherche unique de bien-être, mieux vaut vous abstenir de cette lecture.

Il faut seulement avoir à l'esprit que le travail sur l'âme se fait avec des énergies divines pures ou des énergies christiques. Donc un enseignant ou une pratique ne portant pas ces énergies ne travaillera pas sur l'âme. Ce travail bouscule intérieurement, c'est un travail d'évolution intérieure qui nous renvoie au plus profond de nous-même et qui demande par ailleurs un travail de connaissance de soi. On peut être également projeté dans des expériences de vie difficiles, voire même pénibles avant de trouver une quelconque lumière. Donc attention au travail annoncé sur l'âme qui paraîtrait facile. Evolution veut également dire qu'il va falloir regarder son obscurité en face, ce qui n'est pas évident du tout. Il faut juste savoir à quoi s'attendre, du moins en principe car en réalité, on ne peut jamais savoir quelles épreuves nous attendent sur cette route, ou plutôt, ce chemin rocailleux.

Les voies anciennes et les nouvelles voies

Les voies orientales ont leur charme, pour nous occidentaux en manque d'exotisme, car elles sont aussi millénaires et transmises de maître à disciple. Mais un gourou considéré par des millions d'indiens comme un dieu vivant ne sera pas forcément le guide adéquat pour nous. Encore faut-il savoir quelle est sa voie et quelle énergie il véhicule. Car l'Inde est aussi le pays du polythéisme, et un dieu du panthéon indien porté par le gourou en question n'est pas le Divin, au sens où nous, occidentaux judéo chrétiens, l'entendons. Donc une grande prudence s'impose. Car en plus, le gourou va demander une totale soumission, ce qui peut être très mal compris pour nous qui n'avons pas cette culture. D'où des dérives qui existent encore et dont on parle peu, de peur de briser un sens du sacré que l'on souhaiterait préserver, et surtout nos propres croyances.

J. Krishnamurti ou Sri Aurobindo sont des incontournables car les enseignants qu'ils étaient étaient en unité avec leurs enseignements et les énergies qu'ils véhiculaient. C'est comme cela que l'on reconnaît une voie véritable : enseignant, enseignement et énergie sont uns. Ils prônent, chacun à leur manière, une transformation intérieure. Ces deux formes de travail sont complémentaires, mais n'agissent pas de la même façon, et n'ont pas la même orientation. Krishnamurti est plutôt orienté sur un travail individuel, Sri Aurobindo sur un travail collectif de transformation de la conscience. L'attitude intérieure à adopter sera donc différente. Il serait bien de déterminer comment nous aspirons à nous situer pour éviter des allers et retours qui ne serviront ni notre travail, ni l'avancée du monde si tel est notre souhait.

Donc il nous est possible de nous tourner vers les voies millénaires, celles qui sont toujours portées par des maîtres vivants. On en trouve également derrière toutes les religions, comme le soufisme derrière l'islam, ou dans certaines communautés chrétiennes ou juives, le Zen ou autres. Idem avec le bouddhisme, ou l'advaïta vedenta, pour ne citer que celles-là. Or, d'autres possibilités émergent régulièrement, comme pour répondre à l'évolution du monde, ou réémergent suite à la redécouverte d'enseignements oubliés. Je ne parle pas de secte, même si certains groupements peuvent être considérés comme tels par les autorités bien-pensantes. Certes, il y a aussi de vraies sectes, qui tournent autour de gourous auto proclamés qui ont le culte de la personnalité mais on ne se tourne vers une secte, donc à la pensée unique, que si l'on est en manque chronique affectif. C'est toute la difficulté de trouver les voies nouvelles qui soient authentiques, car comme elles sont nouvelles, elles font généralement peur, elles bousculent le connu. Seul notre Être véritable saura reconnaître la réalité de ces enseignements et des énergies qui sont véhiculées. Les groupes New Age avec leur vocabulaire scientistes peuvent égarer le chercheur sincère et candide, qui rêve de voir sa vie changer en trouvant un nouvel Eden en s'imaginant qu'il suffit de penser à un changement vibratoire pour que notre vie se transforme. Ce n'est pas aussi simple. Il faut alors aiguiser son discernement pour déceler le vrai du faux et affiner sa motivation pour ne pas se laisser emporter dans ces courants qui n'apportent pas grand-chose, spirituellement parlant.

Nous avons évoqué les critères qui nous apparaissent comme étant les plus pertinents à déterminer, examinons maintenant ceux que l'on pourrait croire comme étant indispensables pour choisir notre voie mais qui, après examen, ne le sont pas forcément.

La dissolution de l'ego

A moins d'être dans une recherche unique de bien-être, dans une démarche de développement personnel ou dans la recherche de pouvoirs supranormaux (eh oui, il y en a qui recherchent cela...) qui sont au contraire une inflation de l'ego, toute voie normalement constituée tend à une dissolution de l'ego. Ce n'est donc pas forcément le point central sur lequel les enseignements se focaliseront, mais c'est de toutes les manières une étape, voire le but, de toutes véritables pratiques.

Pour en avoir également rencontrés, certains thérapeutes ne parlent que de ça : "ton problème, c'est ton ego !". Dire ça ou rien, c'est pareil, car c'est globalement notre problème à tous et cela n'amène aucune solution. Donc il faut plutôt se renseigner sur le comment, et revenir à la question de l'enseignement. Il y a de multiples manières de transcender l'ego, dont le plus "simple" et la plus directe à mettre en oeuvre, c'est l'humilité, l'amour du prochain, le pardon, se libérer des préjugés, oeuvrer de façon désintéressée pour une cause plus grande... Si on faisait déjà ça, le monde serait un peu plus léger, même si la dissolution de l'ego ne se fait pas en un jour.

L'argent

Pour beaucoup de gens, il faudrait que tout soit gratuit. Donc une voie qui demanderait un peu d'argent à sortir de notre poche pourrait avoir quelque chose de louche. Soyons réaliste. Si un enseignant réclame de l'argent pour sa pratique ou son enseignement, ce n'est pas forcément parce qu'il aime l'argent et qu'il veut s'acheter une voiture de luxe et un appartement de standing. Il faut louer des salles, payer des taxes, des transports, des aides éventuelles pour des manifestations. Il faut aussi s'habiller décemment, se loger et se nourrir, voire subvenir aux besoins de sa famille, de son logement. Il peut aussi vouloir investir dans des oeuvres caritatives, des hôpitaux, des écoles, des livres, des retraites pour personnes engagées... L'argent est une énergie qui devrait circuler, se convertir au bien commun et un minimum pour soi et se partager. Rien d'autre.

Lorsque l'on est prêt à payer 150€ pour un concert de 2h, ce qui enrichit des artistes qui n'apportent qu'un peu de plaisir, et encore pas à tout le monde, on devrait pouvoir donner des centaines d'€ à des personnes qui nous permettent de nous ouvrir à la transcendance, à la sagesse ou au mieux-être. On n'en est pas encore là, certes, mais trouver normal d"enrichir un artiste pour son (éventuel) talent et non un enseignant spirituel lui aussi pour son talent qu'il aura certainement chèrement acquis et qu'il aura eu du mal à partager, c'est faire deux poids deux mesures.

Evidemment, il y a cette notion de dépouillement qui traîne dans les couloirs de la spiritualité, le fantasme du moine errant vivant d'aumône, qui voudrait qu'un enseignant doit vivre de rien et se donner corps et âme à son enseignement... Or, dépouillement signifie non attachement. Un moine errant peut être attaché à son statut de moine errant. Donc même s'il n'a rien sur lui, ou pas grand-chose, son attachement ne sera pas situé à un niveau matériel, mais à un niveau plus subtil. Un enseignant peut être détaché de l'argent, même s'il en a beaucoup. Ca se verra par sa simplicité de vie, sa générosité, sa capacité à ne pas réagir aux fluctuations de son compte en banque, ses oeuvres,... Remettre les pendules à l'heure est nécessaire sur ce sujet car si l'on souhaite une société qui aille mieux, il faut un minimum remettre les choses dans l'ordre.

Les expériences spirituelles

S'il y a bien un critère sur lequel il est nécessaire d'avoir la plus grande vigilance, c'est bien celui-là. On pourrait se dire qu'un chemin qui permet d'avoir des "expériences" permettrait d'atteindre plus rapidement certains états transcendants. Encore faut-il s'entendre sur ce que l'on appelle "expériences spirituelles". Il faut bien prendre conscience que dans l'état de l'humain actuel, notre sensibilité n'est quasiment pas développée, notre conscience est plongée dans l'obscurité et peu d'énergies circulent en nous. Donc lorsque nous sommes baigné dans un champ de forces, nous pouvons ressentir de multiples phénomènes, selon la puissance de celui-ci.

Or, tous les champs de forces ne sont pas bons à prendre. Parfois, ce que l'on peut prendre pour un rêve lucide par exemple peut être généré par une énergie qui ne cherchera qu'à exacerber nos désirs, pour mieux nous emprisonner. Un courant électrique dans la colonne vertébrale n'est pas forcément le signe d'un éveil de kundalini. Un mouvement d'énergie ou une canalisation peut être une entité qui a trouvé là de quoi se satisfaire. A l'inverse, l'absence de perceptions n'est pas le signe d'une absence de champ de force. Cela pourrait être le signe que les énergies en présence sont tellement subtiles que nous ne les ressentons pas. Mais ce n'est pas pour cela qu'elles n'agissent pas.

Une énergie qui travaille sur nous de façon profonde et bienfaitrice est harmonisante, même lorsqu'elle travaille sur notre obscurité. Elle ne nous laisse pas "en vrac", ou pas longtemps, ou ne nous met pas dans des états d'incohérence sans un baume qu'elle nous apportera tôt ou tard. Là encore c'est un sujet sur lequel plane une grande ignorance et pour lequel une certaine prudence s'impose. Donc les expériences que l'on peut vivre ne sont pas forcément un critère significatif d'un travail en profondeur et de la qualité d'une pratique ou d'un enseignant.

Les jugements personnels

"Ca me plaît", ou "je n'aime pas" sont des critères subjectifs car liés à soi. Le fait d'être attiré ou non, en se basant sur ses jugements personnels ou ceux d'un autre ne devraient pas apparaître comme un critère prioritaire.

En effet, on applique généralement le fonctionnement ordinaire du moi à la recherche spirituelle. C'est somme toute relativement normal puisque c'est de là que l'on part. Le moi fonctionne sur la notion de plaisir et de désir. Or, selon nos motivations, si notre recherche est motivée par la transcendance, le moi n'est pas un bon conseiller. Car forcément, il sera mis en difficulté et nous nous retrouverons bousculé alors que nous ne cherchions que le bien-être par exemple. Donc dans ce cas-là, il suffit de ne pas se laisser guider par un plaisir, un désir ou une satisfaction immédiate. Dans une recherche de transcendance, le moteur de notre recherche dépasse ces notions humaines qui, même si elles peuvent être appréciées lorsqu'elles se présentent, ne constituent pas le coeur de notre transformation intérieure. En effet, on ne rejettera pas le plaisir lorsqu'il se présente, mais on ne s'y attachera pas. Dans le cas d'une recherche d'apaisement et de paix intérieure, c'est un peu la même chose. Il arrive que l'agitation qui se trouve en nous se "rebelle" lorsque les énergies en présence tendent à l'apaisement. Auquel cas, il faut rester ferme sur ses motivations et se donner les moyens de dépasser les obstacles que l'on rencontrera et ce, quelle que soit la voie que l'on choisit. On voit fréquemment des personnes dire : "ce n'est pas pour moi." parce qu'elles n'arrivent pas à trouver ce qu'elles cherchent, par exemple la quiétude, car trop de chaos intérieur. Persévérer dans une voie, c'est écouter la voix plus profonde en nous et lui faire confiance. Donc c'est simple, mais pas forcément facile...

La méditation

Tout le monde a entendu parler de "la méditation". Il faut savoir qu'il existe de nombreuses techniques qui ne mènent pas au même résultat. Donc chercher une méthode de méditation sans savoir ce que l'on cherche, c'est comme chercher un véhicule sans savoir ce que l'on veut transporter ni connaître les moyens dont on dispose pour ce faire. La méditation est un outil, au même titre que la relaxation, les techniques de visualisation, ou autres. Commencer par une méditation assise de 45 minutes sans s'être un minimum préparé peut être compliqué. Nous ne sommes pas tous aptes à appréhender cette technique de but en blanc. Donc ce n'est pas un critère de recherche important au premier abord. D'ailleurs, dans le bouddhisme, et contrairement à ce que l'on voit à la télé, la méditation n'est pratiquée que par les moines, pas par les personnes qui n'ont pas fait le voeu d'ascétisme.

Conclusion

Chaque voie a quelque chose à nous apprendre. Même si nous ne restons que peu de temps, il y a toujours moyen de retirer un enseignement de ce par quoi l'on sera passé. Lorsque l'aspiration est sincère et profonde, il n'y a aucun doute que nous finirons par trouver celle qui est faite pour nous. N'oublions pas qu'au final, le chemin spirituel est une succession de retours à soi, toujours plus profonds, qui nous le fait apparaître comme une spirale. Donc même si vous constatez que vous êtes revenu au point de départ, parce que vous vous seriez trompé de voie, c'est qu'un bout de chemin a tout de même déjà été fait. Vous aurez ainsi pu affiner vos critères de recherche, ce qui sera déjà un enseignement utile. Et parfois, il faut passer par bon nombre d'enseignants, d'enseignements et d'énergies pour trouver la voie qui est faite pour nous.

Bon courage, la Voie spirituelle mérite qu'on commence à l'emprunter avec beaucoup d'humilité et de sérénité!


http://www.icone-gif


_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Mer 6 Jan 2016 - 11:33

Septimus pour ce beau et long texte , s'il n' y avait qu'un seul mot à retenir , pour moi , dans cette aventure dite spirituelle et humaine , ce serait : HUMILITE .

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Mer 6 Jan 2016 - 11:56

ben pour ma part, je n'ai jamais cherché de voie spirituelle Crying or Very sad
Elle m'est tombée dessus lol!
Je me demande souvent d'ailleurs, si une ouverture de conscience est une démarche spirituelle, ou juste un accès à une facette cachée de nos possibilités. Rolling Eyes
les démarches spirituelles sont si variées selon chacun....
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Mer 6 Jan 2016 - 14:43



Milhâm a écrit:ben pour ma part, je n'ai jamais cherché de voie spirituelle Crying or Very sad
Elle m'est tombée dessus lol!

Tu es bien catégorique chère Milhâm I love you , pour moi ça m'est "tombé dessus" vers 7 ans! Ce que je "sais" aussi, c'est que cet appel et cette quête vers la spiritualité n'est pas dû au hasard, mais provient du plus profond de ton être, du plus profond de ton coeur! C'est la résurgence de ce que tu as vécu et appris depuis de nombreuses vies, en un mot tu re-découvres ce que tu sais depuis déjà bien longtemps! Relis mon message et assimile-le, il y a de grandes vérités! Tu as encore de grandes et belles choses à re-découvrir! Rien n'est simple en spiritualité et je te souhaite bonne route sur Ta Voie!


_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Mer 6 Jan 2016 - 18:51

En fait, après une éducation catholique, j'ai laissé la religion de côté vers mes 20 ans, après avoir sincèrement cru à toutes les histoires que l'on m'avait contées.
Je suis devenue athée et j'étais très cartésienne.
Puis, Ce qui m'est tombé sur la tête, à 35 ans, c'est la clairaudiance, contact avec mon premier guide. J'ai pensé être devenue schizophrène. .. Je n'avais jamais entendu parler de cela.
Et bien évidemment, cela a été un début de démarche, où j'ai été bien guidée pour aller vers l'énergétique, les notions de multi dimensions, dUnité, de réunification de conscience, etc....
Je n'aurai sans doute jamais entamé de démarche sans le déclenchement soudain et inattendu de ma médiumnité.
Je ne l'ai jamais cherché en conscience. Very Happy
Et je suis tout à fait en accord avec toi pour penser que cela vient du plus profond de mon être, et que c'était ce que j'avais choisi d'accomplir, même si ce n'était pas conscientisé.
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Jeu 7 Jan 2016 - 8:49



Milhâm a écrit:En fait, après une éducation catholique, j'ai laissé la religion de côté vers mes 20 ans, après avoir sincèrement cru à toutes les histoires que l'on m'avait contées.
Je suis devenue athée et j'étais très cartésienne.

Moi aussi chère Milhâm, j'ai baigné dans le catholicisme toute ma jeunesse et je n'ai pas "accroché" à ses thèses qui ne "collaient" pas à ce que je ressentais au plus profond de moi! Je n'avais pas oublié ce que j'avais ressenti des années plus tôt vers mes 7 ans... Il a fallu que je rencontre un être exceptionnel vers 25 ans pour que tout redémarre et aujourd'hui je ne regrette rien! Mais çà c'est une autre histoire, une histoire merveilleuse qui ne m'a jamais quitté... Et je peux t'affirmer que la Voie spirituelle n'est pas une Voie de tout repos!... Mais tellement enrichissante!

Je t'embrasse!



_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Jeu 7 Jan 2016 - 9:51

Merci
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Ven 8 Jan 2016 - 8:41







Cher(e)s ami(e)s, lorsqu’une personne effectue une virage important dans sa vie, cela suscite souvent la surprise, la confusion, l’incompréhension ou le jugement des autres. C’est particulièrement le cas lorsque ces changements sont induits par une quête personnelle ou spirituelle — car les gens nous aiment souvent tel que nous l’avons toujours été et n’aiment pas nous voir changer. Mais il arrive tout de même que parfois, ces regards hagards soient le signe que nous ayons contracté une MTS (maladie transmissible spirituellement). Notez que vous serez sûrement en mesure d’identifier des gens aucunement spirituels mais ayant ces mêmes schémas de pensées.


1. La spiritualité de type « malbouffe »

Combiner la spiritualité avec le culte de la vitesse, du multitâche et de la gratification instantanée véhiculée dans notre belle société, et vous obtenez de la spiritualité de type « fast-food ». Cette forme de spiritualité est le résultat de l’imagination collective que l’allégement de la souffrance de notre condition humaine peut être rapide et facile. Une chose est claire, cependant: la transformation spirituelle ne se fait jamais du jour au lendemain.


2. La spiritualité à deux faces

Cette forme de spiritualité provient de la tendance à parler, s’habiller et agir comme on imagine qu’une personne hautement spirituelle le ferait. Mais en fait, ce n’est qu’une façade, comme certaines personnes vont porter des vêtements griffés ou conduire des voitures de luxe pour impressionner les autres en se donnant du faux prestige. Et oui, la spiritualité n’échappe pas à ce trait de caractère humain.


3. Les motivations inconscientes

Même si le désir de cheminer peut être pur et authentique au départ, il arrive qu’il devienne teinté par des motivations inconscientes comme le besoin d’être aimé, d’être spécial, d’être reconnu ou de faire partie d’un groupe, le besoin de combler un vide intérieur, la croyance que son chemin spirituel va enlever notre souffrance, le désir d’être « meilleur que », ou encore d’être « l’élu ».


4. Prendre une identité spirituelle

Dans cette maladie, l’égo s’identifie avec les expériences spirituelles pour les faire siennes. Ainsi, la personne peut en venir à délaisser son identité « de tous les jours » pour une identité plus près des expériences spirituelles vécues, comme par exemple de se donner certaines prétentions, certains dons, ou même changer de nom. Cependant, il se peut qu’une personne possède de véritables dons, mais il s’agit ici de ce que dégage la personne… Est-elle demeurée terre-à-terre ou flotte-elle un peu trop? Dans la plupart des cas, cela ne dure pas indéfiniment, mais tend à durer plus longtemps chez ceux qui se croient très évolués.


5. L’égo spirituel

Cette maladie se produit lorsque la structure égoïque d’une personne devient profondément ancrée dans des concepts spirituels au point de se forger un dogme de pensées et de croyances rigides. La personne devient en quelque sorte imperméable à tout ce qui pourrait contredire son dogme ; aide extérieure, nouvelles idées, critiques constructives, etc. Elle devient alors « bouchée ben dure » et se saborde elle-même dans son propre cheminement.


6. Les maîtres à penser produits en série

Il y a plusieurs courants spirituels « trendy » (à la mode) qui produisent des gens pensant avoir atteint un certain niveau d’illumination ou de maîtrise spirituelle qui se situe bien au-delà de leur niveau actuel. Cette maladie génère une sorte d’effet d’entraînement : dit ceci, fait cela, reçoit cette intuition et — Bam! Te voilà illuminé et prêt à illuminer les autres. Le problème n’est pas que ces professeurs enseignent, mais qu’ils se représentent comme ayant atteint un niveau élevé de maîtrise qu’ils ne possèdent pas.


7. L’orgueil spirituel

Semblable à l’égo spirituel… Cela se produit lorsqu’une personne a acquis un certain niveau de maîtrise, de connaissances ou de sagesse suite à des nombreuses années de travail sur elle-même, et qu’elle utilise cela comme prétexte pour cesser de croître. Cela ouvre la porte à une attitude de « supériorité spirituelle » du genre : « Je suis meilleur, plus sage et au-dessus des autres grâce à ma spiritualité ».


8. La pensée de groupe

Ce virus, comme son nom l’indique, sévie surtout dans les groupes, les communes ou les sectes. Sa virulence est très variable. Cette forme de pensée contient plusieurs éléments traditionnels de co-dépendance. Ce groupe fera donc faire plusieurs accords subtiles et inconscients concernant la façon correcte de penser, de parler, de s’habiller, d’agir, etc. Or donc, les personnes infectées par le virus de la pensée de groupe tendront à rejeter les personnes, les attitudes, les croyances, ou les situations qui ne correspondent pas aux lois non-écrites du groupe.


9. Le syndrome des élus (the chosen one)

Ce syndrome induit la personne à croire que le groupe auquel elle adhère est le plus spirituellement illuminé, évolué, puissant, correct… Bref, meilleur que tous les autres! Cependant, il ne faut pas sauter aux conclusions trop vite, car il y a une distinction importante à faire entre ceux qui croient avoir trouver un chemin, un coach ou une communauté qui leur apporte ce qui leur convient le mieux, et ceux qui croient avoir trouver « le seul vrai, bon et unique » (The One).


10. Le virus mortel « J’y suis parvenu »

Cette maladie est la forme la plus virulente de l’orgueil spirituel, et a la capacité d’être mortelle à tout cheminement personnel ou spirituel. Elle tient en la croyance que la personne est enfin arrivée à destination, le but ultime de sa quête spirituelle. Du moment qu’elle croit fermement avoir atteint ce but ultime et que cela est bien cristallisé dans sa psyché, toute croissance spirituelle devient impossible. La propagation de ce virus dépend du charisme de celui qui en est porteur, mais aussi de la faiblesse du système « immunitaire » (égo) de l’autre. Combiné à la pensée de groupe, les dommages peuvent être terribles, voir irréversibles!

Le développement du discernement face à notre égo et ses tentatives de déceptions est sans aucun doute un élément important à tout cheminement spirituel. Cette partie de notre personnalité n’est pas à sous-estimer car il peut nous faire dévier de notre route, ou nous faire prendre de grands détours.

Aussi, il est important de développer une foi infaillible en notre capacité de s’aimer, de se respecter, de se relever, et d’exprimer le meilleur de nous même, afin d’éviter les pièges de la facilité, de l’abandon, de la culpabilité, et du repli sur soi, tendus par l’égo. Il faut aussi faire grandir en nous cette certitude que l’on aura jamais fini d’en apprendre sur la vie, car en bout de ligne, c’est de cela dont il s’agit… apprendre!




_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Ven 8 Jan 2016 - 11:17

Effectivement c'est un virus qui nous tombe dessus....J'ai aidé beaucoup de personnes à conserver leur métier voir leur famille....car il voulait devenir astrologue , guérisseur etc etc etc , ils n'avaient plus les pieds sur terre....un certain temps . Oui il y a beaucoup de pièges et de les connaître cela aide mais cela ne suffit pas toujours ...

Beaucoup d'amis m'ont dit si un jour tu me vois dans un piège dis-le moi je t'écouterai .....on passe l'examen tout seul et ça passe ou pas , alors on recommence .

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Ven 8 Jan 2016 - 13:48

Merci pour ces partages.
J'en reviens toujours à mon interrogation sur la spiritualité, qui n'est pas forcément, à mon sens, une quête ésotérique, à savoir:
Est ce que le fait de se savoir guidé, aimé et entouré par des êtres de lumière, habitants des étoiles, donc d'autres univers et civilisation, est un fait de spiritualité ou juste d'ouverture à un sens non utilisé, en général?
Les êtres des étoiles ne sont pas une preuve du divin.
Ils sont juste une preuve que l'au delà des mondes physiques existe, que l'Univers est unique et multiple...
Et il y a beaucoup de discours autour de tout cela.

Mais, ceci est tout à fait personnel.
Lorsque j'ai eu mes premiers contacts, mon chemin m'a mené vers des personnes en démarche spirituelle, différente que ce que je connaissais jusque là.
Je ne connaissais que les religions monothéistes, j'avais des notions sur le bouddhisme et l'indouisme, et très vaguement, de chamanisme.
Et, en tant que médium, je suis un peu rentrée dans le cercle de l'ésotérisme, agrémenté d'un peu de new Age.
Finalement, je ne sais toujours pas ce qu'est une démarche spirituelle?
Connaissances? Croyances? Comportement altruiste? Communication avec des "maîtres", des guides de l'au delà?
Mais bon, je me torture parfois l'esprit. Rolling Eyes
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Ven 8 Jan 2016 - 15:51

J'apprécie beaucoup votre vision , Milhâm et votre démarche je me demande si vous ne cherchez pas après les mots spiritualité , ésotérisme ou occultisme le mot mysticisme ... qui n'est pas toujours employé à bon escient , à mon goût .

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Ven 8 Jan 2016 - 16:13

Merci pour votre réponse, Mollopipo.
Oui, c'est peut être cette notion que je dois approfondir.
Elle me fait un peu peur, parce qu'elle est source de rejet et je vois un peu cela en négatif.
Effectivement, beaucoup de compréhensions différentes aussi pour ce mot.
Voudriez vous, si cela ne vous ennuie pas, me donner votre vision du mysticisme?
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Ven 8 Jan 2016 - 17:15

Il y a longtemps on m'a expliqué qu'un mystique était quelqu'un qui était intéressé par les mystères....qui sont nombreux
Ensuite j'ai rencontré des personnes qui ont connu des expériences religieuses ou spirituelles  style rencontre , contact , approche , fusion avec une réalité irréelle....
J'ai rencontré des mystiques qui ne se disaient absolument pas mystique   et des mystiques (peintre -chanteur -etc) qui étaient plus prés de la psychiatrie ....
Pour moi un athée peut avoir connu des expériences dites mystiques .
Certains qui prient beaucoup ou méditent beaucoup peuvent être mystiques sans le savoir car l'expérience est parfois brève .
Dans ces expériences il faudrait ouvrir un chapitre sur l'illumination , vaste sujet...
Les psys qui se méfient de l'aspect religieux ou spirituel ( ????) préfèrent parler des états modifiés de la conscience....Les N.D.E sont des expériences très fortes...
En ce qui me concerne - puisque nous ne sommes que tous les deux - je pense que moins on mêle le mental , l'intellect à ce nom mieux on se porte . On entre très vite dans le jardin secret  ....
Mais je ne me soucie pas pour vous , Milham , ce mot a beaucoup de pouvoir  et s'il souhaite s'imposer à vous , il le fera à sa façon et avec beaucoup de douceur et d'intelligence ..... Parmi nos peurs ,il ya eu des époques où il ne faisait pas bon être mystique ou " sorcière " etc , etc les moines tibétains subissent encore les foudres des chinois en ce moment . Quelle planète !
Je vous laisse à vos réflexions , et comme les mystiques le disent: " La réponse est en vous " .

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Ven 8 Jan 2016 - 17:58

1000 merci.
Que les mystères se dévoilent devant moi
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  cosmos le Ven 8 Jan 2016 - 22:27


Pour moi, une démarche spirituelle, c'est une démarche personnelle, qui permet d'évoluer en fonction des événements dans votre vie.

Avoir , déjà conscience que l'homme est en relation avec les autres, que c'est sa nature.
Penser autrement, rechercher en nous des réponses, essayer de visualiser sa vie intérieure, s'intérioriser, éviter de tomber dans la surconsommation de la vie actuelle, s'instruire, s'ouvrir à d'autres perspectives de médecine, de santé, d'autres façons de penser aussi... méditer, s'éveiller à d'autres possibilités (autres plans de conscience, autres vies ailleurs,,,)
Afin de s'améliorer, gérer ses émotions, relativiser, prendre du recul, pardonner, aider, être bon, etc...

C'est un long chemin, et une seule vie ne suffit pas.

Cela n'a rien à voir avec l'ésotérisme, le mystique, ou la religion.... (enfin à mon avis..)
avatar
cosmos

Messages : 234
Date d'inscription : 20/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Sam 9 Jan 2016 - 10:29

Je ne vous comprends pas Cosmos , je suis complétement d'accord avec ce que vous dites , et il y a plusieurs voies , on peut emprunter une voie différente et ressentir les mêmes choses , dire que votre chemin n'a rien à voir .....si on avait le temps de discuter ensemble , vous verriez qu'il n' ya pas tant de différence que cela , à mon humble avis . Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Sam 9 Jan 2016 - 11:29

Finalement, je crois que ma démarche a pour étape, de sortir de l'incarnation.
Est ce de la spiritualité?
Du mysticisme?
Transformer le plomb en or, le matériel en esprit.
Trouver ma pierre philosophale, en moi, qui aura le pouvoir de ma transformation.
Je crois que nous l'avons tous en nous.
Retrouver le corps de lumière et ne plus entrer dans le cycle des morts renaissances.
Rentrer À la maison
Est ce que certains sont en harmonie avec cette recherche?
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Sam 9 Jan 2016 - 12:00




Cher(e)s ami(e)s du forum beaucoup de gens me demandent si ils sont sur le bon chemin,

c'est une question qui revient sans cesse.

Les doutes, les peurs de se tromper de voie,

de faire des erreurs assaillent l'esprit en quête de vérité.



Mais qu'est-ce que le chemin ?



La voie ou le chemin ce n'est pas seulement adhérer à une religion,

à un mode de vie, à une technique ou de suivre des enseignements.

Cela fait partie de votre voie, mais ce n'est pas la voie.

La voie c'est votre vie dans son ensemble

et vous y êtes en plein dedans.



Observez comme toutes les voies qui sont proposées sont restrictives,

on vous demande de faire ceci et cela, de ne pas faire ceci ni cela,

de faire comme ci et comme ça,

alors on fait gentiment ce qu'on nous dit

parce qu'on "croit" qu'ils savent ce qui est bon pour nous.

Oui bien sûr, des effets se font ressentir,

on peut également développer des "pouvoirs" qui vont

satisfaire notre ego et créer une "belle" image de nous même

à montrer aux autres.



Mais l'éveil dans tout ça ? Quand est-ce qu'il survient ?

Après des années et des années de pratique ? Ou peut être jamais ?

En tout cas c'est toujours pour plus tard et on passe à coté de l'essentiel.

L'essentiel est là, dans l'instant présent.



Alors pratiquez pour le bonheur, pour la joie, mais n'attendez

rien d'autre de cette pratique que ce qu'elle vous apporte à l'instant.



Il existe autant de chemins que d'individus et personne ne peut vous dire

de suivre le même chemin que lui.



Votre vie vous met en relation avec les événements les plus propices à votre

éveil et cela avec toute la patience et l'amour de la création.

On a tout le temps qu'il faut et rien ne presse, pourquoi d'ailleurs être pressé

d'atteindre un but, pourquoi cette impatience à désirer autre chose que ce qui est là ?

L'impatience ne fait que créer de l'anxiété et on se prive de goûter la joie de l'instant.

Tout a un sens et rien n'est là par hasard, tout ce qui se présente à vous est ce qui

peut vous arriver de mieux dans le moment présent, même si parfois

c'est difficile ou douloureux.



Les expériences les plus dures à vivre sont toujours des occasions de nous

remettre en question et de regarder en nous même ce qui se passe.

Ce que l'on considère comme erreurs sont en fait des passages

de notre vie qui mettent en lumière nos fonctionnements,

nos rapports avec les autres et avec notre environnement.



Pourquoi vouloir atteindre un état particulier,

pourquoi désirer s'éveiller ?

Tant qu'on entretient de tels désirs, on est dans le devenir.

On n'a pas à devenir ou à grandir, on est déjà cela, on est

déjà l'infini silence d'amour et cela se révèle lorsque

l'on abandonne tout désir de devenir autre chose que ce qu'on est à l'instant.

Voir, observer et ressentir.



Etre totalement présent à ce qui est là en cet instant.

On aura beau travailler très dur inconsciemment à conserver

notre identité ou une image de nous même,

le dépassement de l'ego adviendra d'une manière ou d'une autre.



Pourquoi être pressé ? Croyez-vous en être à votre première vie ?

On a tout le temps qu'il faut et on a toutes les vies qu'il faut,

rien ne presse.



Cette vie n'est qu'une page dans un roman infini.

On est ici pour goûter à la vie terrestre,

pour explorer et découvrir, explorer comme un enfant

qui va à la découverte de son environnement,

ses découvertes l'émerveillent, ses yeux brillent de joie

et même si il chute, si il trébuche, il se relève

et repart le coeur heureux.



Soyez heureux et détendez-vous, tout est en ordre dans l'univers.


_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  cosmos le Sam 9 Jan 2016 - 23:06


Mollopilo,
Oui, tu as raison , on peut prendre des chemins différents, et ressentir les mêmes choses, c'est vrai, je n'avais pas vu sous cet angle...
(je vais cogiter ça.. lol)

Milhâm,
Je suis un peu comme toi, à la recherche d'un état proche de la Source..
Je peux te comprendre.
Mais pourquoi veux-tu sortir de l'incarnation.. ? alors que c'est ta condition.

Septimus,
Alors là, t'as fait fort !!!!!!
Superbe texte qui me parle vraiment...
Je suis toujours en recherche de je ne sais quoi, en fait, à me demander si je suis sur la bonne voie, etc....mais j'attends toujours que ça vienne.. mais ça ne vient pas..
Il est vrai qu'un enseignement, quel qu'il soit, restreint notre chemin sur Terre.
Je vais essayer de vivre l'instant présent..

Merci.
avatar
cosmos

Messages : 234
Date d'inscription : 20/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Dim 10 Jan 2016 - 6:43



cosmos a écrit:Je vais essayer de vivre l'instant présent..

Voilà chère cosmos une bonne initiative!
Plus que jamais, le chercheur de vérité doit apprendre à s'arrêter. Nous nous laissons emporter dans le tourbillon de la vie, des épreuves et des difficultés. Nous nous laissons emporter par les apparences, par l'illusion.

Nous cherchons tellement que nous en oublions l'essentiel: la vie! La vie profonde, la vie intérieure, riche par son passé, par toutes ces vies vécues.
Arrêtons-nous un instant! Apprenons désormais à regarder autour de nous, à prendre le temps. Ne nous laissons jamais dépasser par les événements. La plupart du temps, ils sont illusions.

Sachons reconnaître ce qui est juste. Souvent nous nous dispersons et aucune tâche n'est menée à bien jusqu'au bout. La nourriture qu'il nous faut chercher est celle qui peut aider notre Coeur, l'Âme.

Cosmos et vous ami(e)s de ce forum, l'instant présent est empli de vérité, de sagesse, de paix. N'oublions pas que ce nous vivons "maintenant", plus jamais nous ne le vivrons. Regardons les moments et découvrons cette richesse. Pour cela, il est nécessaire que nous prenions le temps de vivre, de regarder cette vie. Ne nous laissons pas emporter par le temps.

Nous disons souvent que le temps passe vite et que les journées devraient être plus longues. Le temps passe vite parce que nous le faisons passer vite. Le temps peut être interminable; alors, nous pourrions avoir le loisir de l'observer. Croyez-moi, chaque minute, chaque seconde est riche de vie intense, intérieure. Soyons conscients qu'en fait, nous ne sommes pas seuls à vivre. Notre corps physique se laisse prendre bien sûr par ce tourbillon, mais profondément, intérieurement, notre Être véritable est là. Il se défend car il veut se retrouver. Il nous le dit, mais nous n'avons pas le temps d'écouter.

Souvent, beaucoup d'entre nous prient pour demander d'avoir des contacts avec la vibration supérieure, les plans supérieurs, leur Guide. Ils sont toujours près de nous. C'est nous qui les ignorons, nous sommes trop pressés. Nous ne savons pas écouter et nous ne savons pas regarder. Tout va trop vite et nous en sommes responsables. Nous qui voulons "apprendre", nous qui désirons vivre très justement et dans l'Amour, prenons le temps de reconnaître l'Amour que l'Univers (Dieu) nous envoie à tout moment.

Nous courons après l'Amour alors que l'Amour est là, toujours, sous différents aspects, car Tout est Amour. Vous,vous qui voulez être aidés, je vous prie de faire tous les jours, le plus souvent possible cet effort: prendre le temps de vous regarder vivre dans le moment. Etudiez vos réactions dans le moment présent. Vous verrez quel enseignement et quelle joie enfin de comprendre la simplicité. Prenez le temps de faire cela; très vite ce sera comme un réflexe, très vite également votre Être intérieur s'épanouira car il se sentira heureux. Prenez le temps de vivre la vie que vous a donné l'Univers, pas la vie que vous vous êtes offerte...

Reconnaissons-le, nous avons tendance à regarder le passé, à faire des comparaisons et puis à nous projeter dans l'avenir, à faire des projets. Faire des projets est bien, mais n'oublions pas encore une fois que notre futur sera ce que nous en ferons et tout dépend du moment présent, de l'instant.


_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Dim 10 Jan 2016 - 9:29

cosmos a écrit:
Milhâm,
Je suis un peu comme toi, à la recherche d'un état proche de la Source..
Je peux te comprendre.
Mais pourquoi veux-tu sortir de l'incarnation.. ? alors que c'est ta condition.
.
Je ne comprends pas trop ce que tu entends par:" c'est ta condition".
Je ne cherche pas un état proche de la source. Je crois, que j'y suis.
Ou que je peux y aller lorsque j'ai besoin de m'y abreuver.

Ce que je cherche, c'est de sortir des plans astraux pour retourner dans les plans éthériques des êtres des étoiles.
C'est une longue histoire des âmes, l'histoire en laquelle j'ai placé ma foi.
Dans ce forum, il est beaucoup question des Pléyadiens et autres civilisations, situés hors de notre temps, de notre espace.
Ils sont, je crois, reconnus pour venir aider les systèmes en difficultés, et repartir ensuite pour retrouver leur évolution primordiale.

Pour moi, rester dans le plan d'incarnation, c'est être emprisonné dans des noeuds ênergétiques qui nous maintiennent dans une souffrance, qui nous "aimante" à ce plan, et nous font vivre et revivre, indéfiniment, le même genre de chansons.
Karma, attachement, etc....

Je crois, qu'à notre époque, on peut sortir du cycle d'incarnation pour revenir dans notre plan initial, celui dont on est venu à la création de l'humain.
Mais, ce n'est peut être qu'une histoire que l'on m'a contée.
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Dim 10 Jan 2016 - 10:41



Je vous livre ces quelques réflexions!



Que c'est beau et doux, juste là, maintenant, cet instant présent.
D'instant en instant, le présent se manifeste et je m'émerveille de ressentir cela,

de ressentir la vie qui m'anime et m'autorise à participer à la belle aventure,

faisant partie de la création tout entière, de l'univers et des étoiles.

Le passé s'efface, à chaque instant il se dissout, laissant sa marque dans nos

différents corps sous forme de souvenirs, d'émotions et d'expériences vécues.
Le futur n'existe que sous la forme d'une projection de notre pensée présente.

Tout ce que vous faites, vous le faites dans le présent.
Tout ce que vous pensez, vous le pensez dans le présent.
L'instant présent c'est comme de marcher de pierre en pierre
pour traverser le grand fleuve de la vie.

Il n'y a que la pierre où l'on a posé son pied qui est vraiment réelle et qui nous porte.
Celles qui sont derrière nous, sont déjà sous l'eau et celles qui sont devant, n'ont pas encore émergé.





La vie est magique, le merveilleux c'est de voir cela à chaque instant.

Bien souvent on se surprend à s'évader dans le monde de la pensée pour rêver à d'autres cieux,

à d'autres mondes ou à un monde meilleur, au passé ou au futur, mais le merveilleux
c'est ce qui se déroule à l'instant à l'intérieur de chacun et autour de nous,

car c'est en ce moment même que la vie se crée et se déploie en silence.

Etre un avec la vie, c'est aller avec elle, être totalement présent avec ce qu'elle nous offre à l'instant.

La vie est mouvement, rien n'est statique, tout est en constante évolution et en perpétuel changement,

c'est à nous d'aller au rythme de la vie et d'accompagner les changements, sans craintes ni impatience,

les changements se feront de toutes façons, c'est inéluctable.

Soyons confiants car c'est de cette façon que l'on attire vers soi le meilleur.
Soyons doux et bienveillants envers nous-même et envers les autres.
Soyons patients.







Parfois nous rencontrons des difficultés, la vie devient difficile et nous pouvons nous sentir

accablés par des obstacles qui se présentent devant nous.

Nous pouvons nous sentir démotivés et ressentir la tristesse faire monter les larmes

mais à l'intérieur de chacune de ces larmes réside une perle qui est comme un joyau.



Une théorie à été développée par des chercheurs ayant étudié le cerveau, il s'agit de la théorie du regard.

Cette théorie met en lumière le fonctionnement du cerveau lorsque nous conduisons une voiture.

Nous sommes sur la route et un obstacle se présente devant nous, si nous regardons uniquement l'obstacle

alors le cerveau transmet toutes les informations nécessaires à notre corps pour nous conduire tout droit

vers l'obstacle. Par contre si notre regard se porte là où nous souhaitons passer, le cerveau met tout en

œuvre afin que nos gestes soient le mieux adaptés pour nous y conduire en évitant l'obstacle.



Pouvons-nous adapter cette théorie du regard sur notre vie ?

Pouvons-nous dans ce cas imaginer que ce soit le Grand Cerveau de l'Univers qui mette tout en

œuvre afin de guider nos pas vers la vie que nous rêvons ?



Chaque être humain possède des trésors en grand nombre qui ne demandent qu'à se révéler,

il ne tient qu'à nous de poser notre regard sur ce vers quoi nous souhaitons véritablement aller.





La plupart d'entre-nous traversons la vie comme des somnambules,

certains réalisent qu'ils sont en train de rêver et d'autres reçoivent un choc et se réveillent.

Parfois nous prenons la voiture et arrivés à destination nous réalisons

que nous ne nous sommes pas rendu compte du trajet, nous n'avons

pas vu le temps passer et encore moins le paysage. Nous avons voyagé

comme des somnambules et il en est de même pour notre vie.

A chaque fois que vous remarquez cela, que vous remarquez que

vous êtes absent de "l'ici et maintenant", ramenez votre attention

sur le présent car c'est dans cet infime segment du temps que vous vivez.



_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Dim 10 Jan 2016 - 11:16


_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Dim 10 Jan 2016 - 12:01

La guerrière de la Lumière me rappelle le petit bouquin de Paulo Coehlo qui s'appelait " Le Guerrier de la Lumière " (1996?)

" Les guerriers de la lumière
se reconnaissent
au premier regard .
Ils sont au monde,
ils font partie du monde .
Souvent ils trouvent que leur vie
n'a pas de sens .
C'est pour cela qu'ils sont
des guerriers de la lumière.
Parce qu'ils s'interrogent.
Parce qu'ils continuent
de chercher un sens.
Et ils finiront par le trouver . "
Merci Septimus et Paulo .



Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Dim 10 Jan 2016 - 13:21

Le mot"guerrier" m'a toujours un peu titillé. Very Happy


avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Dim 10 Jan 2016 - 14:34

Je vous comprends ,Milham , il paraît que dans notre galaxie il y aurait une planète où il y aurait des " guerriers de la paix " comprenne qui pourra n'est-ce pas Miss Terre ?

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Dim 10 Jan 2016 - 15:48

Wink
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  cosmos le Mar 12 Jan 2016 - 22:05



Milhâm,

Lorsque je parlais de "c'est ta condition", je voulais parler de ta condition d'humain sur Terre.

Tu as choisi de venir sur Terre pour expérimenter des choses, notamment la matière, donc , c'est ta condition d'être un être humain doté de matière et en 3D.
Tu as choisi, donc c'est que tu dois être (un humain) et que tu dois vivre la vie d'un humain.

Tu comprends ce que je voulais dire ?
avatar
cosmos

Messages : 234
Date d'inscription : 20/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Mar 12 Jan 2016 - 23:17

Merci pour ton explication
Toutefois, je n'adhère pas tout à fait à la pensée que j'ai choisi d'expérimenter la matière.
Je vois les choses autrement, mais c'est tout à fait personnel. cyclops
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Mer 13 Jan 2016 - 9:20



J'aimerais vous parler maintenant de l'éveil spirituel:


Si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous les deux dans une fosse.''

Matthieu 15, 14



Qu'est-ce que l'éveil spirituel?



L'éveil spirituel n'est ni un désordre neurologique ni une maladie mentale ni une métamorphose magique.



L'éveil spirituel est une intuition très forte qui s'éveille en nous et se loge dans notre psyché à un moment crucial de notre existence, souvent quand on a l'impression que notre moi intérieur s'écroule devant le monde extérieur.



L'éveil spirituel est une métaphore de la lumière du soleil qui éclaire tout de l'intérieur, qui remplace l'obscurité aveuglante.



C'est un changement de perspective, une remise en question existentielle qui va se loger jusqu'à notre cœur, touchant nos sentiments les plus sincères.



Celui qui est touché d'illumination ne voit plus le monde d'un point de vue strictement humain, limité par les conventions sociales aliénantes.



Dans cette nouvelle disposition psychologique, tout ce qui lui paraissait absolu devient relatif et tout ce qui lui paraissait relatif devient absolu.



C'est une longue métamorphose intellectuelle dans laquelle le sentiment que toute forme de vie est sacrée joue un rôle fondamental.



L'individu qui a atteint l'illumination comprend dorénavant que l'humain n'a jamais été un être supérieur dans l'univers, que le pouvoir qu'il s'accorde n'est qu'une pure illusion.



Il sait que certaines choses auxquelles beaucoup d'humains s'attachent comme le désir de la richesse, du pouvoir et de la célébrité sont des buts futiles.



Il sait qu'une force supérieure, une suprême sagesse, veille sur lui à tout instant. Que les événements fastes ou néfastes qui se produisent dans sa vie ne sont pas des coïncidences. Que les épreuves et les souffrances qui s'abattent sur son existence servent à sa progression spirituelle, à l'élévation de son esprit dans un monde de plus en plus superficiel.



Mais le plus important, sachant qu'une portion de son être est immortelle (son esprit) et que le monde physique n'est que transitoire, la mort n'est plus objet de peur et de trouble.



Un doux sentiment de consolation s'impose en lui de manière durable, car il sait qu'il reverra, après sa mort, tous ceux et celles qu'il a aimé en ce monde au-delà de cet éphémère état charnel.



Il suffit d'une seule expérience personnelle jugée comme ''paranormale'' (forte intuition, manifestation d'esprit, hantise, transmission de pensée, rêve prémonitoire, etc.) pour qu'une simple croyance se métamorphose en certitude.



L'étape cruciale pour parvenir à l'éveil spirituel est de cesser d'avoir peur du jugement des autres. Mettez fin à cette prison intérieure qui vous relie au reste du troupeau de moutons. Suivez votre propre voie. Quoiqu'il arrive, personne ne pourra vous en empêcher.



Certains diront de vous: ''Il est fou!'' ou bien ''Il est déconnecté de la réalité!'' Ignorez-les, car ils ne feront jamais l'effort intellectuel nécessaire pour comprendre ce que vous vivez réellement.



Ces hypocrites préféreront parler entre eux que de vous affronter face à face, car ils n'ont pas le dixième de votre courage. Ils n'ont pas l'humilité d'admettre leur propre ignorance.



Ils affirmeront que vous êtes un ''illuminé!'' dans le sens péjoratif du terme. Malgré tout ce qu'ils pourraient dire ou penser de vous, afin de vous convaincre que leur vision du monde est la meilleure, vous savez que ce sont eux qui s'illusionnent.



Ils n'ont ni la volonté ni la force psychique nécessaire pour remettre en question la nature de la réalité qu'ils se sont fabriqués. Ils s'accrochent désespérément à leur orgueil et à leurs préjugés pauvrement humains. Cette attitude méprisante à votre égard est la démonstration de leur propre insécurité.



Ils ont peur d'admettre à eux-mêmes qu'ils ne maîtrisent pas tous les aspects de leur propre vie. Ils sont persuadés que leur moi intérieur ne s'écroulera jamais. Ils s'accrochent à la moindre explication ''rationnelle'' pouvant les conforter dans leur vide intérieur. Ils se complaisent derrière leurs connaissances académiques, leurs diplômes, leur rang hiérarchique et leurs titres honorifiques.



Nous vivons à une époque dans laquelle la bonté et l'humilité sont considérées comme des faiblesses de caractère alors qu'elles devraient être considérées comme des forces.



Nous vivons dans une société dans laquelle le plus fort dénigre le plus faible alors que le plus fort devrait supporter le plus faible.



Nous vivons dans une société gouvernée par les plus riches et les plus puissants, mais également les plus corrompus et incompétents.



Ils sont tellement persuadés qu'il n'y a aucune conséquence à leurs actes qu'ils feront tout ce qu'il y a en leur pouvoir pour parvenir au sommet au détriment des autres. Et lorsqu'ils parviennent au sommet, ils feront tout en leur pouvoir pour y demeurer au détriment des autres.



Mais vous, vous savez que ce monde artificiel conçu par les humains n'est pas l'ultime réalité. Vous savez que la mort est la libération de la souffrance. Vous savez qu'au-delà de ce monde existe une autre réalité: un royaume éclatant de vérité dans lequel règne à tout jamais l'amour et la justice.



C'est ce monde de lumière dont parlait le christ lors de son sermon sur la montagne:



Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !
Heureux les affligés, car ils seront consolés !
Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !
Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.
Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.
(Matthieu 5, 3-12)



Les autres ne peuvent absolument rien contre vous. Laissez-les à leurs chaînes. Cessez de les craindre et vous deviendrez intouchable. N'est-il pas écrit dans les évangiles qu'il y a beaucoup d'appelés mais peu d'élus ? Cessez de craindre l'appel de Dieu et soyez ces élus qui jouiront d'un bonheur inaltérable !



Bien évidemment, la description de l'éveil spirituel que je viens de vous décrire est une expérience personnelle. Je ne peux pas risquer de dire que cette expérience est la même pour tous.



_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Mer 13 Jan 2016 - 11:25

" Heureux les "félés" ils laissent mieux passer la Lumière ."

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  cosmos le Mer 13 Jan 2016 - 21:54

Milhâm a écrit:Toutefois, je n'adhère pas tout à fait à la pensée que j'ai choisi d'expérimenter la matière.
Je vois les choses autrement, mais c'est tout à fait personnel. cyclops

Je pense que tu as vécu une expérience particulière pour dire cela.
C'"est tout à ton honneur, car tu es bien plus expérimentée que moi qui n'ai pour tout bagage, mes lectures.
Car je n'ai jamais rien vu ni vécu quoi que ce soit.

Mais , je serais curieuse (pas bien ..!!! lol) d'apprendre la façon dont tu vois les choses autrement...
avatar
cosmos

Messages : 234
Date d'inscription : 20/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Milhâm le Mer 13 Jan 2016 - 23:16

Lorsque je suis devenue clairaudiente, je ne connaissais rien à tout ce qui concerne l'ouverture des consciences, l'énergétique, l'ésotérisme, les mondes de l'au delà, l'astral, les dédoublements, etc...
J' ai eu l'opportunité d'avoir, si je peux dire, un petit enseignement direct de mes guides, par messages ou par expansion de conscience, par mémoires retrouvées...
Dans ce qui m'a été transmis, ils m'ont expliqué que nous étions de nombreux êtres des étoiles, à avoir pris un "costume" humain", pour suivre l'humanité rayonnante, jusqu'au moment où elle serait prête à entrer dans la grande fraternité galactique.
Bien, c'est sans doute assez bizarre, résumé ainsi...
Ainsi, nous aurions accepté de nous incarner afin d'aider l'humanité à monter en énergie, jusqu'à que certaines âmes soient prêtes à accèder aux plans éthériques, et devenir guides de leurs frères et soeurs.

Ce temps étant venu, nous pouvons rentrer chez nous, car l'humanité n'a plus besoin de nous, l'équilibre étant rétabli.
Voilà, c'est pourquoi je n'adhère pas à la pensée d'expérimentation dans la matière pour je ne sais quelle raison.
Je crois que l'humanité vibrait sur une octave supérieure à la matière, qu'elle y a été précipitée afin d'y être enfermée pour servir le dessein de certains plans.
Sur les plans où elle vibrait autrefois, toutes les âmes de toutes les civilisations des étoiles pouvaient venir et repartir en se densifiant tout simplement.
Et qu'après ce saut vibratoire descendant, cela n'a plus été possible, sauf en projection, et qu'il a fallu venir par l'incarnation et les cycles de mort renaissance.
Le voile aurait été installé afin que les êtres qui ont précipité cette évolution dans la matière, ne puisse atteindre par l'astral, les mondes de lumière.
Par le biais de l'astral des plans de la Terre, un chemin était ouvert vers les mondes de lumière, chemin accessible à tous. Les êtres non amour avaient alors libre accès aux mondes de lumière. Le temps s'est couvert pour tous, et la porte a été, temporairement, close.
Il est temps de la rouvrir.

Etre incarnée ne serait donc pas ma condition primordiale.
Mais ce n'est peut être qu'une histoire que l'on m'a raconté et un jour, je me réveillerai avec une autre idée du monde...
avatar
Milhâm

Messages : 269
Date d'inscription : 26/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Jeu 14 Jan 2016 - 9:12



Il peut paraître difficile d’aborder le monde de l’invisible, lorsque toute la civilisation dont nous sommes issus est uniquement focalisée sur le visible et le matérialisme, et s’empresse d’étiqueter comme charlatans ou dérangés, ceux qui tournent leurs regards vers l’immatériel et l’invisible.

Il n’est pourtant pas nécessaire d’être métaphysicien pour constater dans notre quotidien, l’indiscutable présence de l’invisible du domaine de la science matérialiste.

L’air que nous respirons et sans lequel aucune vie sur cette planète ne serait possible, est invisible du simple point de vue de la science.

Le Temps qui s’écoule et qui mesure notre parcours dans l’espace,est immatériel et invisible, du simple point de vue de la science. L’espace sans lequel le moindre de nos mouvements ne pourrait avoir lieu, est lui aussi parfaitement immatériel et invisible. .

La chaleur, quelle que soit sa source, et qui pénètre tout, agent révélateur des états de la création, est totalement immatérielle et invisible.

Le son, si indispensable à nos communications, est immatériel et invisible.

La lumière elle-même, qui permet à nos yeux de voir, est, dans le vide absolu, totalement invisible.

L’attraction est invisible, du simple point de vue de la science, et pourtant qui en nierait l’indiscutable existence.

Le magnétisme est invisible,l’électricité, la radioactivité, l’ionisation, la polarisation sont des forces invisibles,les forces de la puissance végétative de la Nature sont invisibles.

L’Intelligence, le désir, la jalousie, la colère, l’amour, l’influence, la haine, la responsabilité, sont des puissances qui nous gouvernent ou nous dominent au quotidien, et qui sont immatérielles et invisibles.

Bien que la liste soit loin d’être close, je terminerai cette rapide énumération par l’essentiel, ce qui est le moteur, et le carburant, l’alpha et l’oméga sans laquelle aucune vie ni création ne serait, et qui pourtant est totalement immatérielle et invisible, du simple point de vue de la science, je veux parler de la Pensée !

« Sache, Ô homme que tu n’es qu’esprit et pensée. Le corps n’est rien sinon une sensation dans laquelle se dissimulent tes intentions.»

D’ores et déjà, sans avoir la moindre faculté digne d’un occultiste chevronné, ni de connaissance d’un quelconque ésotérisme, tout un chacun peut, sans violer son rationalisme ordinaire, aisément admettre que l’invisible est une composante essentielle du visible.

Accorder l’essentiel de ses facultés à ce qui est visible sans accorder, à part au moins égale, une attention permettant une certaine compréhension de cet indiscutable invisible, cela revient à n’utiliser qu’un faible potentiel de nos fameuses facultés.

Descartes, comme Einstein et tant d’autres avant eux, ont d’abord été bibliothécaires, c’est-à-dire qu’ils avaient abondamment nourri leur culture et réflexions, en ayant eu accès à des documents oubliés et méconnus du plus grand nombre leur révélant un savoir, tombé dans l’oubli de l’histoire, et qui a nourri leurs recherches.

Cette capacité, qu’a l’homme, de capter des pensées, fait nécessairement de nous tous, des médiums. Et c’est ce programme de pensées qu’il aura personnalisé, que l’homme communiquera aux autres comme étant l’expression de sa « pensée originale » : l’originalité résidant non pas dans la ou les pensées, mais dans leur réunion en une entité plus ou moins cohérente.

Les pensées préexistent de toute éternité, elles sont l’énergie à partir de laquelle tout se crée, elles sont éternelles et sont l’œuvre unique du Divin Créateur, nous ne faisons que les utiliser, les capter, les recevoir.

La pensée est la voie royale qui mène le roi vers son royaume, c’est pour cela que tout est fait pour l’égarer, : « L’homme ne devient que ce qu’il pense ».

Si l’homme devient ce qu’il pense, involontairement par la simple application des Lois qui gouvernent la Création, imagine lorsqu’il parvient à contrôler cette énergie-pensée par sa propre volonté, comme il en a la faculté… ce qu’il peut parvenir à faire ?

« Il faut que le corps devienne esprit et que l’esprit devienne corps, LA EST LA SOLUTION »



_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Jeu 14 Jan 2016 - 11:22

La   PENSEE

D'un Infini
Dont elle eut à se dissocier ,
Mais non se " déconstituer " ,
Principe de la Continuité....
Sous la praxie
De quelle forme à conférer ,
Elle se mit à " faire exister"
Tout ce qu'en rien n'apparaissait .  

A chaque état ,
Fruit d'une localisation ,
Elle inspira une fonction
Axée sur un mode d'action..
Et s'instaura
Une logique d'information ,
Une intercommunication
Qui relia tout en son nom....

Etc ...etc ...etc

Paroles d'une chanson écrite par un ami .

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Jeu 14 Jan 2016 - 11:35




_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Cyrielle le Jeu 14 Jan 2016 - 14:33

septimus a écrit:


« Sache, Ô homme que tu n’es qu’esprit et pensée. Le corps n’est rien sinon une sensation dans laquelle se dissimulent tes intentions.»

Cette capacité, qu’a l’homme, de capter des pensées, fait nécessairement de nous tous, des médiums. Et c’est ce programme de pensées qu’il aura personnalisé, que l’homme communiquera aux autres comme étant l’expression de sa « pensée originale » : l’originalité résidant non pas dans la ou les pensées, mais dans leur réunion en une entité plus ou moins cohérente.

Les pensées préexistent de toute éternité, elles sont l’énergie à partir de laquelle tout se crée, elles sont éternelles et sont l’œuvre unique du Divin Créateur, nous ne faisons que les utiliser, les capter, les recevoir.

La pensée est la voie royale qui mène le roi vers son royaume, c’est pour cela que tout est fait pour l’égarer, : « L’homme ne devient que ce qu’il pense ».

Si l’homme devient ce qu’il pense, involontairement par la simple application des Lois qui gouvernent la Création, imagine lorsqu’il parvient à contrôler cette énergie-pensée par sa propre volonté, comme il en a la faculté… ce qu’il peut parvenir à faire ?

« Il faut que le corps devienne esprit et que l’esprit devienne corps, LA EST LA SOLUTION » [/color][/b]


Pensée, mental, soi, intellect, esprit, âme, psychisme, ressenti...il y a de quoi de s'y perdre ! Qui fait quoi dans tout ça ? Comment peut-on véritablement cerner notre fonctionnement intérieur sans s'illusionner ? Idea
avatar
Cyrielle

Messages : 7
Date d'inscription : 13/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  mollopipo le Jeu 14 Jan 2016 - 15:03

Exact , Cyrielle , une vraie usine à gaz !!! C'est pour cela qu'il penser sérieusement à l'Unicité et à l'unification.....à condition que " tout le monde " soit d'accord !

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1490
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  raduriel le Jeu 14 Jan 2016 - 15:15

 Pour moi , c'est une recherche intérieure qui me permet de me libérer de mes doutes , de mes peurs afin de prendre conscience de mes potentiels, des mes qualités, et de découvrir" les trésors" qui sont en moi et que souvent j'ai cherché à l’extérieur.

M' autoriser tout simplement à " Etre" , à accueillir la Vie, l' instant présent, sans rechercher à l’extérieur les raisons du pourquoi.
avatar
raduriel

Messages : 7
Date d'inscription : 14/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

qu est ce que l ésotérisme .

Message  oursagora le Ven 18 Mar 2016 - 18:28

Bonsoir septimus .

Vos lumiéres m' éclairent intensément sur l' ésotérisme .
Je reviendrais d' ailleurs dans votre topic lire avec grande attention tous vos textes .

Excellente continuation a vous dans votre recherche spirituelle dans l' intérét de chacun de nous , vos fidéles lecteurs .

Passez une agréable soirée et a bientot .
Amitié Oursagora .
avatar
oursagora

Messages : 1438
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  manwell le Ven 18 Mar 2016 - 21:16

Milhâm a écrit:Lorsque je suis devenue clairaudiente, je ne connaissais rien à tout ce qui concerne l'ouverture des consciences, l'énergétique, l'ésotérisme, les mondes de l'au delà, l'astral, les dédoublements, etc...
J' ai eu l'opportunité d'avoir, si je peux dire, un petit enseignement direct de mes guides, par messages ou par expansion de conscience, par mémoires retrouvées...
Dans ce qui m'a été transmis, ils m'ont expliqué que nous étions de nombreux êtres des étoiles, à avoir pris un "costume" humain", pour suivre l'humanité rayonnante, jusqu'au moment où elle serait prête à entrer dans la grande fraternité galactique.
Bien, c'est sans doute assez bizarre, résumé ainsi...
Ainsi, nous aurions accepté de nous incarner afin d'aider l'humanité à monter en énergie, jusqu'à que certaines âmes soient prêtes à accèder aux plans éthériques, et devenir guides de leurs frères et soeurs.

Ce temps étant venu, nous pouvons rentrer chez nous, car l'humanité n'a plus besoin de nous, l'équilibre étant rétabli.
Voilà, c'est pourquoi je n'adhère pas à la pensée d'expérimentation dans la matière pour je ne sais quelle raison.
Je crois que l'humanité vibrait sur une octave supérieure à la matière, qu'elle y a été précipitée afin d'y être enfermée pour servir le dessein de certains plans.
Sur les plans où elle vibrait autrefois, toutes les âmes de toutes les civilisations des étoiles pouvaient venir et repartir en se densifiant tout simplement.
Et qu'après ce saut vibratoire descendant, cela n'a plus été possible, sauf en projection, et qu'il a fallu venir par l'incarnation et les cycles de mort renaissance.
Le voile aurait été installé afin que les êtres qui ont précipité cette évolution dans la matière, ne puisse atteindre par l'astral, les mondes de lumière.
Par le biais de l'astral des plans de la Terre, un chemin était ouvert vers les mondes de lumière, chemin accessible à tous. Les êtres non amour avaient alors libre accès aux mondes de lumière. Le temps s'est couvert pour tous, et la porte a été, temporairement, close.
Il est temps de la rouvrir.

Etre incarnée ne serait donc pas ma condition primordiale.
Mais ce n'est peut être qu'une histoire que l'on m'a raconté et un jour, je me réveillerai avec une autre idée du monde...

Je adore et je partage tous ce que tu as écris

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 488
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  cosmos le Ven 18 Mar 2016 - 22:31



Manwell,

Je n'ai pas tout compris.... scratch scratch le deuxième paragraphe de Milham......

avatar
cosmos

Messages : 234
Date d'inscription : 20/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  septimus le Dim 20 Mar 2016 - 6:25



Tout ce qui est ésotérique, intérieur, secret et qui appartient au futur de l'humanité est extrêmement difficile à expliquer et à comprendre. Tout ce qui est familier est facile à intégrer mais le nouveau demande toujours un "effort d'assimilation".

L'enseignement ésotérique contient plusieurs significations dans divers degrés de conscience c'est pourquoi il est destiné à être approfondi par la méditation.

Il suffit d'ouvrir la porte pour s'apercevoir que derrière les choses limitées existe un monde sans limites. Tous les jours nous faisons cette expérience en sortant de chez nous.

"Ouvre la porte qui est devant toi et qui demeure fermée depuis des millénaires; tu seras surpris de découvrir le monde lointain et infini s'étendre devant toi. Ainsi ce qui est tout proche, ce qui est à la portée de ta main permet la connaissance et la communion avec le monde étoilé, avec l'univers sans fin"

Seule l'âme éveillée peut découvrir l'âme de l'autre.
Seule l'âme éveillée peut ouvrir la porte et pénétrer dans la vie nouvelle du monde infini.

http://www.icone-gif

_________________
TOUT EST AMOUR
avatar
septimus

Messages : 241
Date d'inscription : 29/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

qu est ce que l ésotérisme ?

Message  oursagora le Dim 20 Mar 2016 - 14:15

Bonjour septimus .

J' ai de toujours partagé votre sentiment que de désirer transmettre les connaissances .
Et j' ai affaire a ce jour a un maitre dans l' art de la transmission , cher septimus !

J' ignore si vous croyez en la réincarnation , mais ,je puis vous dire que dans l' intemporel de l' éternité vous étes une vieille ame !

Et effectivement , il faut étre une ame éveillée pour " prétendre " deviner toutes les subtilités d' une autre ame . Je suis entiérement d' accord avec vous septimus .

Grand merci pour le don que vous nous promulgez .
A bientot Oursagora .
avatar
oursagora

Messages : 1438
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que l'ésotérisme?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum