hommage a ces auteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Sam 25 Fév 2017 - 0:02

bonsoir


a ces auteurs qui nous mettent en garde et nous dévoilent la vérité !
je reviendrais de temps en tenps sur ce nouveau topic .
car il y a beaucoup a dire de ces auteurs courageux et en quéte constante de vérité !

a plus tard donc .
bon weed end a vous !
amitié  oursagora  
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Sam 25 Fév 2017 - 23:40

définition de la mére abusive .



L'amour maternel abusif est essentiellement captatif. La mère se sert de l'enfant en dépit d'une façade en apparence désintéressée.

- Elle veut que le comportement et les sentiments de l'enfant soient conformes à ce qu'elle attend de lui, c'est-à-dire qu'il vienne :
▪ compenser ses insatisfactions affectives profondes (recours à l'enfant),
▪ réaliser un idéal manqué car le plus souvent irréalisable,
▪ ou simplement épouser ses idées toutes faites et ses préjugés sociaux.

- Elle veut la perfection en tout et des succès qui lui fassent honneur.

- Elle veut, en outre, des preuves de soumission pour être sûre de ne pas laisser échapper cet enfant qui sert ses propres desseins. Tout témoignage de personnalité, toute manifestation timide d'autonomie est une atteinte portée à son amour maternel.

- La mère abusive veut enfin des preuves d'amour pour compenser ses insatisfactions affectives.

La mère abusive est exigeante, mais elle est aussi inconsciente du caractère anormal de son amour. C'est presque toujours en toute bonne foi que la tyrannie affective maternelle entre en jeu. La mère de l'anorexique mentale, par exemple, tyrannise sa fille sous des manifestations extérieures d'affection, se déclarant prête à tous les sacrifices pour la guérir, mais refusant énergiquement une séparation pourtant indispensable, prétendant que ce serait une erreur et que les médecins qui la préconisent se trompent. Et tout aussi inconsciemment, le fille continue de refuser les aliments qui symbolisent pour elle cet apport affectif de mauvais aloi.

- C'est parmi les femmes qui n'ont pas accepté leur féminité qu'on trouve le plus grand nombre de mères tyranniques. Pour des raisons personnelles, elles n'ont pu devenir pleinement des femmes. N'ayant pu assumer leur féminité, elles ont tendance à condamner ce qu'elles ne peuvent avoir, tout en essayant de compenser cette soi-disant infériorité par des manifestations de puissance et d'autorité, si faciles à exercer auprès de leurs propres enfants.

- Un autre type assez fréquent de mère abusive est celui de la mère scrupuleuse à l'excès. Il s'agit de femmes névrosées, remplies d'anxiété, de culpabilité inconsciente, qui ne savent que faire pour bien faire, écrasées par les obligations qu'elles se créent elles-mêmes, qui s'épuisent et épuisent leur entourage à la recherche d'une perfection jamais atteinte. Ce sont les mères surprotectrices et perfectionnistes qui exigent de l'enfant ordre rigoureux, exactitude, propreté absolue, etc.

La mère possessive aime trop exclusivement son enfant et le surcharge d'une affection débordante et trop exigeante, si bien que celui-ci sera fragile et sans défense face à la vie.

- L'excès de sollicitude et de marques extérieures d'amour maternel peut aussi masquer l'indifférence ou l'agressivité, ce dont l'enfant n'est pas dupe.


Les conséquence de l'amour maternel abusif

L'amour maternel abusif est captatif. Ne pouvant se mettre à la place de son enfant, la mère ne peut pas comprendre ni satisfaire correctement ses besoins, l'aider et l'éclairer. Elle en parviendra pas à saisir les motifs de ses réactions affectives, de son comportement et agira souvent à contretemps sur le plan éducatif. La mère qui prétend bien connaître son enfant et savoir ce qu'il lui faut sait en réalité ce qui convient à elle-même. En revanche, elle ne comprend pas grand-chose à son enfant. Elle a tendance à interpréter comme des offenses dirigées contre elle les erreurs que l'enfant fait sans malice.

Une mère normale sait qu'élever son enfant, c'est lui apprendre à se passer d'elle. C'est précisément ce que redoute et refuse la mère abusive, qui s'efforce de pérenniser chez lui le bébé qui était entièrement sous son pouvoir.

L'enfant n'est pas indifférent aux sentiments affectifs réels de ses parents et y réagit de différentes façons.

- C'est tout d'abord son sentiment de culpabilité qui entre en jeu : si quelque chose ne va pas entre sa mère et lui, celle-ci ne peut en être responsable puisque, en tant que parent, elle est douée de perfection ; le coupable ne peut donc être que lui-même.

L'immaturité affective, avec ses multiples manifestations infantiles (énurésie, encoprésie, parler bébé, suçage prolongé du pouce, caprices alimentaires, turbulences en présence de la mère) a souvent pour cause principale un amour maternel abusif.

L'avenir de ces enfants victimes d'une mère abusive dépend de leur personnalité propre. 
Beaucoup garderont toute leur vie, sous forme d'un infantilisme affectif, la marque de cette arriération affective, pour avoir été trop longtemps freinés dans leur développement par l'amour abusif de leur mère. Ils seront incapables de couper le cordon ombilical psychologique.

Référence

Marie-Noël Tardy-Ganry et Thérèse Durandeau, Les troubles de la personnalité chez l'adolescent. Comment réagir en tant que parent ?, coll. Éclairages, Studyparents, 2006, p. [url=http://books.google.fr/books?id=Zdy72y3MLM8C&lpg=PA80&ots=tYHPXEjARp&dq="protection excessive" m%C3%A8re enfant&hl=fr&pg=PA88#v=onepage&q&f=true]88[/url]-90. 
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Jeu 2 Mar 2017 - 19:35

mére castratrice .



Voici quelques comportements typiques d’une mère castratrice :

  • La mère castratrice mène ses enfants à la baguette: elle va constamment leur rappeler que c’est elle qui dirige « ici c’est moi qui commande »C’est elle qui décide tout; elle exige de donner son accord pour toutes les décisions à prendre…

  • elle va être très sévère et se comporter de façon tyrannique: elle ne donne pas le droit à la parole et reste complètement fermée au dialogue ou à la discussion.

  • Elle est réfractaire aux changements et aux idées nouvelles.

  • Si l’enfant n’obéit pas, elle va le menacer (verbalement ou physiquement) et faire du chantage affectif par exemple pour que l’enfant vienne la voir régulièrement.

  • La mère castratrice va vouloir contrôler la vie d’adulte de son enfant (qu’il vienne habiter près de chez elle, qu’il lui donne le double des clés de son appartement, elle donne son avis défavorable sur ses choix d’adulte : les femmes qu’il fréquente, etc.).

  • De façon générale, la mère castratrice est très critique vis-à-vis de ses enfants (dénigrements)

  • Elle ridiculise et culpabilise ses enfants.

  • Une mère castratrice est possessive et intrusive c’est à dire qu’elle n’a pas de limites et envahi la vie privée de ses enfants.

  • Pour mieux « castrer » ses enfants, la mère castratrice se mettra en colère(en particulier lorsque quelque chose lui échappe).

  • Elle ne prend habituellement pas en compte les désirs des uns et des autres (égocentrique et narcissique).

  • Elle ne laisse pas d’initiative à ses enfants jusque dans le choix de leurs vêtements. De toute façon, il n’y a qu’elle qui a bon goût !

  • Une mère castratrice est toxique, menteuse et manipulatrice quand il s’agit de dominer l’autre personne.

  • Cette mère va être « surprotectrice » avec ses enfants (maman poule) se sentant obligée de les protéger en permanence, jusqu’à tout faire à leur place, « pour leur bien », car « ce sont des incapables ».


Voici une phrase qui résume la domination et la castration morale:
[size=16]« Tais-toi et fais ce que je te dis de faire ! »[/size]

jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Jeu 2 Mar 2017 - 19:55

l' homme qui tombe a pic !



D’emblé on le trouve attirant, charismatique ; Il fascine par son côté ténébreux .les débuts de la relation avec un pervers narcissique ont toujours un côté magique, et donne à la victime l’impression de vivre un rêve éveillé. Sa force de conviction est incommensurable. Il se présente toujours comme l’homme idéale, celui qui correspond à vos attentes, votre âme sœur. Mystérieux, un brin enfantin, souvent protecteur. Trop attentionné pour être sincère, trop poli pour être honnête. Apparence si lisse qu’elle en est suspecte. Il est si charmant et tellement convaincant que l’on demande qu’à le croire et à lui faire confiance. ‘ Il répond de façon quasi obsessionnelle à ce que vous attendez d’un partenaire.’ C’est qu’il est très attentif dans un premier temps à repérer les désirs et attentes inconscientes de sa proie. L’expression un regard pénétrant prend toute sa réalité chez lui. C’est une façon de mettre l’autre sous emprise, de le vampiriser, l’impressionner et l’emprisonner. Il veut subjuguer sa proie, lui faire peur pour la soumettre. Il ne cesse de brouiller les cartes pour éviter d’être percé à jour. Rien de plus difficile que de coincer un pervers narcissique. Il n’est jamais là ou on l’attend. Instable, il a la bougeotte. Ce que ‘les spectateurs’ prennent souvent pour une force intérieure inébranlable n’est en fait que l’expression de son vide intérieur et affectif




jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Ven 3 Mar 2017 - 2:16

définition de la mére castratrice .


Qu’est-ce qui ne va pas chez une mère castratrice ?



Le problème des mères castratrices est très simple à comprendre :
Elles veulent dominer les hommes. Les faire « marcher à la baguette » et de ce fait, elles leur imposent leurs propres limites.
Ainsi, pour asseoir son pouvoir et son autorité sur son fils (ou sa fille), la mère castratrice va entrer régulièrement en conflit avec lui (ou elle).
.

Voici quelques comportements typiques d’une mère castratrice :


  • La mère castratrice mène ses enfants à la baguette: elle va constamment leur rappeler que c’est elle qui dirige « ici c’est moi qui commande »C’est elle qui décide tout; elle exige de donner son accord pour toutes les décisions à prendre…
  • elle va être très sévère et se comporter de façon tyrannique: elle ne donne pas le droit à la parole et reste complètement fermée au dialogue ou à la discussion.
  • Elle est réfractaire aux changements et aux idées nouvelles.
  • Si l’enfant n’obéit pas, elle va le menacer (verbalement ou physiquement) et faire du chantage affectif par exemple pour que l’enfant vienne la voir régulièrement.
  • La mère castratrice va vouloir contrôler la vie d’adulte de son enfant (qu’il vienne habiter près de chez elle, qu’il lui donne le double des clés de son appartement, elle donne son avis défavorable sur ses choix d’adulte : les femmes qu’il fréquente, etc.).
  • De façon générale, la mère castratrice est très critique vis-à-vis de ses enfants (dénigrements)
  • Elle ridiculise et culpabilise ses enfants.
  • Une mère castratrice est possessive et intrusive c’est à dire qu’elle n’a pas de limites et envahi la vie privée de ses enfants.
  • Pour mieux « castrer » ses enfants, la mère castratrice se mettra en colère(en particulier lorsque quelque chose lui échappe).
  • Elle ne prend habituellement pas en compte les désirs des uns et des autres (égocentrique et narcissique).
  • Elle ne laisse pas d’initiative à ses enfants jusque dans le choix de leurs vêtements. De toute façon, il n’y a qu’elle qui a bon goût !
  • Une mère castratrice est toxique, menteuse et manipulatrice quand il s’agit de dominer l’autre personne.
  • Cette mère va être « surprotectrice » avec ses enfants (maman poule) se sentant obligée de les protéger en permanence, jusqu’à tout faire à leur place, « pour leur bien », car « ce sont des incapables ».

Voici une phrase qui résume la domination et la castration morale:
« Tais-toi et fais ce que je te dis de faire ! »
.

Quel sont les conséquences avec une mère castratrice ?



L’enfant castré va naturellement rentrer dans un rôle « dominé » et se soumettre à sa mère toxique. Il n’osera pas exprimer de sentiments d’hostilité ou d’agressivité vis à vis de sa mère car il se sent en permanence menacé.
Mais ce n’est pas tout…
.

Les conséquences pour l’enfant – surtout le fils – qui a une mère castratrice seront multiples:

Premièrement, l’enfant qui ne peut pas se confronter à sa mère toxique va développer un complexe de culpabilité et avoir un manque d’estime de soi (sentiment d’être un moins que rien) et plus tard il va perdre confiance en lui et en son propre jugement.

Deuxièmement, le fils sera un homme qui a peur des femmes. Il ne sera jamais confiant, bien dans sa masculinité et à l’aise avec les femmes. La peur d’être désapprouvé et le sentiment d’infériorité vont perturber sa vie sexuelle.
Troisièmement, le fils va (inconsciemment) rechercher une compagne qui sera la copie conforme de sa mère. Il entrera alors dans une relation amoureuse toxique avec des rapports de force où l’épouse sera « la dominante » et lui « le dominé ». Petit à petit, l’homme va perdre de son autonomie au profit de son épouse pour se positionner comme inférieur et redevenir le petit enfant dépendant et dominé exactement comme il était dans la relation avec sa mère toxique.
Quatrièmement, étant asphyxié dans sa relation de couple, l’homme aura tendance (pour s’échapper) à devenir soit un mari infidèle soit un mari violent. S’il a subit trop d’humiliations, certains hommes finiront par vouloir se venger vis-à-vis des femmes castratrices.
Cinquièmement, l’enfant victime risque d’être affecté par divers troubles d’ordre psychologique.
Vous l’avez compris, la mère castratrice est une personne très toxique qui peut véritablement pourrir toute la vie de ses enfants en les empêchant de s’épanouir et être heureux (en couple notamment).
.

Comment échapper à l’emprise d’une mère castratrice ?



De son côté, la mère castratrice qui voit ses enfants lui échapper va se sentir très démunie et peut devenir dépressive.
Mais de leur côté, les enfants victimes vont avoir de grosses difficultés à sortir de cette emprise maternelle.
Car l’emprise est forte et ils sont très dépendants de leur mère !
L’omniprésence de cette mère dans la vie de ses enfants fait qu’ils souffriront de peurs, d’angoisses ou d’anxiété dès lors qu’ils n’auront plus la « surprotection » de leur mère qui n’a eu de cesse de les mettre en garde lorsqu’ils étaient plus jeunes.
Si vous souffrez d’angoisses ou d’anxiété après avoir eu une mère castratrice, lisez ceci.
Pour le fils, l’erreur à éviter serait d’épouser une femme castratrice, ce qui serait la source d’un nouvel étouffement castrateur.
Au début de la relation, tout est ok mais le problème apparaîtra lorsque le mari adoptera (toujours inconsciemment) une position « inférieure » vis-à-vis de cette épouse et qu’il deviendra de plus en plus sensible à ses critiques, ses réprimandes ou ses reproches.
☞ Ne tombez pas dans le piège de donner toujours raison à une épouse castratrice ! Pour éviter cela, il « suffit » de rester un homme !
Pour la fille, l’erreur à ne pas commettre serait de reproduire avec son mari et ses enfants (ou ses collègues !) le schéma qu’elle a reçu de la mère castratrice avec sa fille.
 Ne devenez pas à votre tour une femme castratrice pour les personnes de votre entourage !
Qu’il s’agisse d’une mère castratrice avec son fils ou d’une femme castratrice avec son mari, dans les deux cas, il faut s’affirmer, fixer clairement ses limites et être capable de s’opposer fermement et dire « NON ».
Dans tous les cas, il faut éviter de se réfugier dans les addictions !
Enfin, vous pouvez vous libérer de l’emprise inconsciente du parent castrateur – et devenir « adulte » – en demandant l’aide d’un psychologue ou thérapeute expérimenté (psychiatre).
 

Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Ven 3 Mar 2017 - 21:31

qui l attire , qui le fait fuir ?



Interessons nous d'abord aux gens que le pervers narcissique évite:

-les personnes qui ont une estime d'elles-mêmes assez bonne et surtout stable

-Les personnes qui sont très centrées sur elles-mêmes, s'occupent d'abord d'elles

-Les gens qui se sentent bien dans leur peau, et s'acceptent tels qu'ils sont

-Les personnes qui sont sereines et font preuve de beaucoup de sang froid.

-Les personnes très clairvoyantes et lucides

En effet, ces personnes non seulement ne peuvent fournir cette nourriture narcissique tant recherchée par notre pervers narcissique mais en plus ne jouent pas son jeu. Il lira dans leurs yeux qu'ils ne sont pas dupes et qu'il a été démasqué. Pire encore, il verra dans leur regard un certain mépris voir de l'indifférence. Blessure dès plus profonde ! il ne se sentira pas reconnu mais au contraire ignoré voir moqué. il fera donc tout son possible pour les éviter. Il ne peut entrer en compétition avec eux et la comparaison avec ces êtres simplement épanouis lui est insupportable.

Le pervers narcissique recherche la compagnie de gens qu'il peut instrumentaliser:

-les personnes qui ont une faille, blessure,un traumatisme

-les personnes chaleureuses, spontannées et aimantes, qui ont besoin de donner

-Les personnes qui ont des valeurs humaines, morales ou sprituelles qui puissent lui influer la vie

-Des personnes ( parfois d'autres pervers) qu'il envie, jalouse ou admire, par convoitise

-Les personnes qui doutent de leur valeur, sont dans la comparaison et admirent facilement les autres

Il repère tout de suite la capacité à donner, à céder et à se laisser dominer chez sa victime. Naiveté et besoin de trop donner pour pouvoir exister conduisent la proie à idéaliser cette personne et à l'admirer à tord.

Comme lui, la victime s'est construite sur un manque mais au lieu d'en souffrir, le pervers à choisi de bloquer toute émotion et de charger sa victime de lui fournir tout ce dont il manque ( générosité, joie de vivre, amour/admiration, reconnaissance etc...)

Un être qui s'est construit favorablement ne cède pas facilement aux autres, il s'aime avant tout et donc les remarques négatives ont peu de prises sur lui. Le mode de fonctionnement d'une victime potentielle ( individu qui n'a pas pu se construire ) est de donner mal et trop pour se faire aimer, accepter ou pardonner de ne pas être parfait.




Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Dim 5 Mar 2017 - 0:12

enfin démasqué !



Cela prend un certain temps pour accepter et concevoir que tout ce que fait un pervers narcissique fait partie d’un rôle, d’une de leurs innombrables scénettes qui composent leur simulacre d’existence et lui procurent la seule jouissance qu'il connait ( sadique of course !) . Tout ce que fait un pervers narcissique entre dans un scénario pervers et a pour but de produire un effet, une réaction. Cependant, une fois que l’on a compris cela, on peut enfin remettre toutes ces choses vécues ou entendues, qui nous semblaient si étranges, en perspective. On marche enfin sur le chemin de la guérison. Une foi qu'on lui ôte le masque, la situation apparait tellement ridicule !

Ses transformations soudaines , les facettes multiples de sa ‘personnalité’ ( toutes factices), ses contradictions, toute cette énergie qu’il mettait à nous convaincre ( se convaincre) qu’il est la personne faite pour nous, puis la métamorphose subtile en Mr Hyde,cette recherche acharnée de nourriture narcissique, cette perversité à nous blesser et à nous duper tout en effaçant toutes preuves derrières lui : Tout fait sens, enfin! Tout cela fait partie d’un jeu auquel on ne nous demande pas si on a envie de jouer. Seul le maître du jeu décide. La plupart des autres joueurs y entrent sans le savoir. Quant au pervers narcissique, ce jeu de dupe est vital à sa survie. Si Il ne peut pas entrer en relation avec l’autre, il n’existe pas non plus sans lui.

Le jeu du pervers narcissique se résume à tirer le maximum de profits des autres (en les dépossédant de leur substance tel un parasite) jusqu’à les annihiler. Le pervers narcissique est condamné à traquer sans fin de nouvelles victimes qui lui procurent l’espace d’un moment l’illusion d’un sentiment de complétude.

Oui, le pervers narcissique se sort de toutes les situations, et ses agissements les plus répugnants ne lui provoquent aucun remord ou sentiment de culpabilité. Prêt à recommencer son cinéma dans un nouvel environnement dans lequel personne ne soupçonnera son côté maléfique et où immédiatement il saura s’intégrer, se faire remarquer et apprécier. Faisant table rase du passé, frais et dispo, le prédateur se remet en chasse.

En somme, le pervers narcissique se nourrit de deux choses : de la souffrance humaine qu’il crée et de l’attention qu’il suscite.

La pire chose qu’il vous dérobe, c’est votre foi en tout ce en quoi vous croyez, votre capacité à faire confiance et à vous faire confiance puisque vous vous êtes fait avoir et en beauté ! Vous ne pouvez jamais être totalement comme avant, une foi qu’il en a fini avec vous, même si vous avez eu l’instinct de partir. Le connaître et c’est déjà trop tard. Vous découvrez des choses que vous auriez préféré ignorer. Vous êtes changé à tout jamais. Vous ne pourrez plus revenir en arrière et vous sentir comme avant cette rencontre FATALE ou providentielle ? Un mal pour un bien ? Un traumatisme pour une leçon de vie dès plus cruelle ? Vive la pensée positive ! Que faire ? Ramasser les morceaux et commencer un grand nettoyage salutaire ! Se faire aider, accompagner et puis se reconstruire plus fort en osant être soi.

Seuls les gens vrais, pleinement réalisés et authentiques peuvent se permettre de dévoiler au grand jour leurs émotions et sentiments.

Les imposteurs (pervers narcissiques et autres psychopathes) doivent sans cesse simuler et ne sont pas du tout épanouis.




Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Dim 5 Mar 2017 - 23:15

mais comment cela fait il ?






Certaines personnes semblent collectionner ou avoir collectionné un certain nombre de pervers narcissiques dans leur vie. Il ya une explication à tout, n'est ce pas ? et à cela aussi! Mauvaise nouvelle cependant, on est attiré par les pervers narcissiques par ce que leur schéma de fonctionnement ne nous est pas étranger et donc dans un premier temps nous rassure. De plus à travers eux, et ces expériences successives avec ces pervers narcissiques, nous essayons de rejouer certaines situations de notre enfance dans le but illusoire de leur donner du sens, de les réparer ou de les règler. Généralement c'est qu'un de nos parents ou de nos proches avait une conduite narcissique.

Grandir dans ce contexte donne l'habitude d'organiser sa vie, ses priorités autour des désirs et besoins de l'autre. Nos propres besoins, désirs ou envies sont enfouis en nous, notre personnalité est avortée. Notre environnement nous prépare , voir nous conditionne à tomber amoureux de pervers narcissiques. Présents depuis toujours, les comportements narcissiques ne paraissent pas aberrants comme à d'autres mais au contraire familiers et rassurants.





Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Lun 6 Mar 2017 - 23:35

renaitre a soi .








Les relations avec tout pervers narcissique nous enferment, nous asservissent et nous oppressent. Au contact de pervers narcissiques nous ressentons notre liberté d'être, de penser et d'agir subrepticement nous échapper. Ceci est rendu possible par tout l'artillerie lourde déployée par celle ou celui qui essaye de nous vampiriser que l'on nomme séduction perverse. La future victime est sous influence, comme ligotée et peu à peu se laisse déposséder.

Les survivants des pervers narcissiques ( comme on les nomme aux Etats Unis ) doivent accéder à une réappropriation de soi, ce que j'appelle renaissance : vivre, penser, agir en excerçant notre libre arbitre sans se laisser entraver par les injonctions abusives des autres.

Mieux se connaitre, pour avoir une vision plus juste , sincère et authentique de soi. Se connaitre, s'accepter avec ses qualités et ses défauts pour s'affirmer et donc ne pas avoir à se laisser définir par les autres. Se connaitre pour relativiser le regard des autres, leurs compliments comme leurs avis négatifs qu'ils nous renvoient jusqu'à ne plus rechercher l'approbation, l'acceptation à tout prix. Du coup on est tout simplement vrai, quand le regard de l'autre cesse d'être une obsession.

Incarner totalement notre JE, c'est surtout exister en présence comme en l'abscence de l'autre.

Être entièrement ce Je, c'est être toujours dans la différenciation entre soi et les autres: Ni se laisser happer par l'autre, ni le vampiriser, garder notre singularité en puisant dans nos resssources propres.





Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Mar 14 Mar 2017 - 23:06

bloquer toute tentative de réelle communication .








Les pervers narcissiques se protègent. Ils ont en eux un secret qui ne doit surtout pas être percé à jour et encore moins divulgué. ils se nourissent de faux semblants que vous ne devez sous aucun prétexte remettre en question.
C'est pouquoi, même lorsque c'est vous qui leur parlez, c'est en fait eux qui parlent à travers vous et d'ailleurs les pervers narcissiques mettrons toute leur énergie et leur pouvoir de suggestion pour que vous suiviez leur script. De toute façon, si vous veniez à vous en écarter, ils ne vous laisserez pas poursuivre. En d'autre termes, vous êtes un peu leur mégaphone.
Ils peuvent aussi parler pour vous un peu à la manière d'un ventriloque. N'oubliez pas que le pervers narcissique vous chosifie.
Votre pésence se justifie uniquement dans la mesure où vous lui prêtez toute votre attention et lui de son côté fera tout ce qu'il faut pour que cela rêste à sens unique. Que demandez de plus à une relation !!!

Leurs techniques pour obtenir 100% d'attention et vous 0%: Bloquer la communication

- Ils parlent par dessus vos paroles.

- Ils dévient du sujet que vous aviez initié.

- Ils se lancent dans des méandres pour ne pas répondre jusqu'à ce que vous perdiez le fils.

-Ils vous coupent, s'immiscent dans vos conversations avec les autres pour mettre leur grain de sel et affirment des choses à votre propos avec éclat et conviction.

-Ils quittent la pièce en plein milieu de votre explication.

-Ils disparaissent derrière leur journal, augmentent le volume de la radio, sont tout à coup hypnotisés devant la télé ou consultent leurs messages sur leur portable ce qui les rend évidemment sourd et muet et TOTALEMENT indisponible ( pour vous uniquement !)

-Ils mettent en avant des objections puériles et hors sujet et hors de proportion avant même que vous ayez terminé d'exprimer votre propos de sorte que dans la confusion vous abandonniez l'idée de faire passer votre message et que vous en sortiez frustré. le but est que vous en tiriez une leçon ( renforcement négatif )

-Ils explosent et leur furie vous fait taire. Vous essayez de les calmer et eux vous reprochent de vouloir éteindre le feu àprès l'avoir allumé.

- Si besoin, ils répètent des centaines de fois les mêmes histoires pour que leur mensonge à la longue s'impose comme la vérité et afin d'avoir le dernier mot.

Toute relation = compétition pour un pervers narcissique qu'il doit gagner par tous les moyens. Pour le pervers narcissique, c'est vous le méchant de lui rappeller le mal qu'il vous a fait. Il s'arrange toujours pour que vous vous taisiez et que rien ne sorte. Personne ne doit savoir. Il sélectionne ses futures victimes et les 'ligotent' pour qu'elles gardent ce secret. Car son image, c'est sa survie et vous n'êtes qu'un de ses mirroirs interchageables dans lesquels il ne peut concevoir que de se voir exceptionnel et magnifique!


Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Mar 14 Mar 2017 - 23:09

ce que cache l' euphorie .






Les pervers narcissiques ont une longue expérience du camouflage. Ils vous testent, essayent une tactique puis selon votre réaction, adapte leur stratégie. Rien de très élaborée. Beaucoup de bluff, un côté caméléon et une bonne dose d'improvisation.Cerner ce dont l'autre à le plus besoin et le conduire à penser qu'il se trouve devant lui et le tour est jouer. En général, il vous met d'entrée de jeu sur un piedestal- par ce que c'est ce dont vous avez le plus besoin et que c'est ce qui rendra la suite plus jouissive- ( oui, le pervers narcissique est un sadique) puis une fois votre estime regonflée, c'est un tout autre air qu'il vous fera entendre et c'est là que vous réalisez à quel point un piedestal peut être haut, avec sa colonne, le socle et tout ça et la chute est vertigineuse...

Certaines personnes ont beaucoup d’intuition à l’égard des sentiments et besoin des autres, mais ne sont pas toujours conscients de leurs propres sensations et sont parfois incapables de prendre des décisions efficaces pour résoudre certains problèmes cruciaux de leur existence .Il leur arrive de douter d'eux même et ne savent pas qui ils sont réellement et le fait qu'ils soient souvent empêtrés dans toutes sortes de situations malsaines, chaotiques ou perverses, les empêche un peu plus de réfléchir posément et de voir clair. ils ne sont pas non plus capables d’utiliser leurs émotions de façon constructive pour faire des choix nécessaires et essentiels. En vous laissant attirer par des gens instables, à problèmes, pervers, non disponibles, incapables d’affection réelle ou en étant aux prises avec des situations chaotiques,incertaines et affectueusement douloureuses, vous évitez de prendre vos responsabilité vis-à-vis de vous-même. Leurs problèmes prennent le devant de la scène ( pour le plus grand plaisir des pervers narcissiques ) et vous permettent ainsi de ne pas avoir à vous pencher sur les votres et donc de rêster en position passive, celle du spectateur.
L’euphorie de relations instables peut masquer un certain mal être, un état dépressif latent. C’est l’adrénaline qui est la cause de cette sensation agréable. Une relation avec un pervers narcissique peut produire sur nous les même effets que l’absorption d’une drogue puissante et une dépendance similaire. Il n’y a rien de mieux qu’une relation exaltante ou chaotique avec un pervers narcissique pour étourdir notre conscience. Les pervers narcissiques d'ailleurs sont ,lorsque l'on soulève le masque ou si on a la malchance de les fréquenter sur la durée, des êtres exhaltés,instables, surexcités voir hystériques. Les personnes ayant des relations avec des pervers narcissiques ne sont pas toutes dépressives, dépendantes, évitantes ou passives-agressives loin de là, même si ces caractéristiques peuvent attirer les manipulateurs pervers et faciliter l'emprise que ces derniers cherchent à avoir. Ils sauront utiliser ces vulnérabilités ou manques pour créer une dépendance chez leur proie.





Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Jeu 23 Mar 2017 - 0:53

perversion .

fonctionnement du pervers narcissique .

l' origine du mal .

comment quelqu' un qui n' a pas de véritable relation avec lui meme ( son moi profond ) pourrait avoir une réelle relation avec une autre personne ?

le narcissique au sens psychiatrique du terme s' est construit un moi imaginaire , idéal et factice , un réel personnage de fiction auquel il continue a s' identifier une fois adulte . son existence dépend donc de l' attention que l' on va accorder a son image . c' est pour cela qu' il est si avare d' attention et qu' il ne supporte pas de devoir la partager avec quiconque . il n' a donc d' yeux que pour sa propre image qu' il projette et que vous lui renvoyez par l' intermédiaire de l' attention que vous lui accordez .

quand vous croyez qu' il s intéresse a vous , en fait il ne préte attention qu' au reflet de sa propre image , qu' il vérifie et paufine en scrutant votre regard et vos expressions/mimiques du visage , s' intéressant qu' a l' effet produit sur vous ( feedback ) et non a l' objet miroir ( vous ) . ainsi , on comprend mieux pourquoi ils ont si peu de considération et d' empathie pour les autres . un miroir est un objet , utile mais interchageable . on n' échange pas , ne communique pas avec un miroir .

Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Jeu 23 Mar 2017 - 0:55

égocentrisme impérieux d' un enfant de quatre ans .


comme les gens ne représentent que des miroirs a ses yeux , il n' a pas plus d' intérét pour eux que vous en avez pour le miroir dans lequel vous vous regardez le matin . de ce fait , le pervers narcissique a le réflexe de filtrer toutes les paroles que vous prononcez et qui ne le concernent pas et de les considérer comme un simple fond sonore . il est de toute facon tellement absorbé par ses propres paroles et pensées . un pervers narcissique reste bloqué au stade de l' enfant de quatre ans qui n' a pas encore développé une véritable relation avec lui meme et ne percoit pas encore les autres comme des individus a part entiére , qui eux aussi ont des droits , des sentiments et des besoins et croit étre le centre de l' univers . il joue des coudes pour obtenir toute l' attention et toute la considération possible niant aux autres le droit d' étre traités comme des étres humains . c' est qu' a ses yeux , toute forme d' attention qui vous est donnée , est percu comme une brimade , une privation , vous lui voler ce qui lui revient .

Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora le Jeu 23 Mar 2017 - 0:58

l' emprise .

les différentes phases dans une relation intime avec un pervers narcissique .

l' emploi du pronom masculin n' est que commodité , les manipulatrices perverses existent aussi .

la phase d' accroche :
c' est lui qui en général démarre les hostilités , trés motivé lors des premiers échanges , essaye de vous impressionner en faisant état de ses soit - disant qualités reconnues de tous ( que curieusement vous ne verrez jamais se matérialiser ) , cherche a vous faire plaisir , se lance dans une opération séduction trés au point , montre une certaine intensité , donne l' impression de créer un lien privilégié avec vous , vous livre des détails ( moments choisis racontés des centaines de fois ) sur sa vie passée et vous implique dans sa vie actuelle , adore vous parler de ce que vous ferez ensemble , s' assure que vous passez d' agréables moments en sa compagnie . il ne tarie pas d' éloges sur vous et utilise chaque moment partagé pour vous rappeler ( lavage de cerveau ) a quel point ceci est précieux , vous rapproche , va souder votre relation et restera gravé dans vos mémoires respectives ( il mime assez grossiérement l' intimité dont il connait la valeur qu' elle prend chez les autres mais qu' il ne peut connaitre et identifie assez mal ) .

par une séduction désaffectée et a sens unique , le pervers narcissique cherche a vous captiver sans jamais se laisser prendre au jeu . cette séduction dont l' usage est maléfique , masque la réalité de la mise en place de l' emprise et manipule les apparences . il faut seulement appater le poisson avant de le ferrer . la phase d' accroche peut durer une semaine ou un an , sa longueur dépend du temps qu' il vous faudra pour céder et lui ouvrir votre coeur .

Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora Hier à 3:10

2) la phase tout m' est du :

meme si vous hésitez a faire entrer cette personne dans votre vie ( l' instinct ! ) , vous finissez par succomber a son opération séduction . le pervers narcissique s' impose a vous . il y a une volonté d' intrusion de sa part . il prend conscience que vos réticences ont disparu et presque immédiatement les rapports commencent a changer . fini la lune de miel ! l' ensemble de ses actes transmet des signaux contradictoires et confus . vous avez clairement cessé d' occuper la position privilégiée fictive du début . il multiplie les manquements au respect et les petites méchancetés . vous vous sentez rejeté . son mépris existait déja lors de la phase d' emprise , mais cette haine était contenue , masquée par le narcissique de facon a maintenir cette relation idéalisée . dés que vous avez validé vos sentiments envers lui , rassuré il va jouer avec vous au chat et a la souris .

Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora Hier à 3:13

3) la phase sauve - qui - peut :

par son indifférence , sa condescendence , son manque d' égard , sa cruauté envers vous . il vous teste et vous pousse inconsciemment a la rupture . la question qu' il se pose alors est de savoir si vous étes suffisamment ligoté . il cherche a savoir jusqu' ou vous étes prét d' aller pour lui . soit vous vous soumettez , et suivez son scénario a la lettre , soit il vous effacera de sa mémoire aussi vite que votre numéro dans son répertoire . vous vous sentez trahi et prenez conscience du coté factice de cette relation ou l' échange était le grand absent de son coté unilatéral et malsain .

Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora Aujourd'hui à 1:27

mieux vaut prévenir que guérir ou comment repérer les signaux d' alarme narcissiques dés les premiers contacts :

tous les gens avec qui je me suis entretenu au sujet de leurs relations toxiques m' ont confié avoir dés le départ remarqué des agissements narcissiques qu' ils avaient pour certains choisis d' ignorer . pour quelle raison fermons nous les yeux ? parce qu' ils nous ont étudié , analysé et ont utilisé nos réves , nos valeurs , nos vulnérabilités pour mieux nous assujettir . parce qu' ils débarquent dans nos vies sous les traits de la personne qu' on attendait et meme si cela semble trop beau pour étre vrai , on pense que l' on a rien a perdre , grossiére erreur ! est ce que le diable aurait autant d' emprise sur le monde si il n' avait pas certains attraits ? ils savent en effet se montrer charmant et convaincants avec de parfaits inconnus : cela fait partie de leurs techniques pour recruter leurs futures victimes .

Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

hommage a ces auteurs

Message  oursagora Aujourd'hui à 1:29

signe 1)

il se montre au tout début trés attentionné . ses efforts pour vous plaire sont démesurés limite risibles et mis en scéne délibérement , langage corporel compris . cette technique vise a vous faire croire que vous étes l' objet de toute son attention ( vous mettre en condition ) mais bien sur tout cela n' est que pure manipulation . meme si les ficelles sont énormes il est parfois difficile de résister a cette opération séduction . il semble s' acharner a créer trés vite une complicité factice , un attachement de maniére trés superficielle et parfois grotesque . il fait croire généralement a un futur commun en évoquant des choses que vous pourriez faire ensemble .

Jef .
avatar
oursagora

Messages : 1459
Date d'inscription : 06/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: hommage a ces auteurs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum