Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  Francesca le Ven 7 Juil 2017 - 6:41


On pense souvent qu’une personne qui nous aime ne nous fera jamais souffrir, qu’une personne qui nous fait souffrir ne nous aime pas réellement. Et si en réalité c’était parfois l’inverse ? Si la personne qui nous fait le plus souffrir était celle qui nous aime le plus ?

Bien sûr, il y a des gens qui nous font souffrir par égoïsme ou qui sont mal intentionnées. Nous en tirons heureusement des leçons, elles ne sont pas sur notre route inutilement. Mais il y a aussi des gens importants dans notre vie qui nous font pourtant souffrir. Certains nous aiment au point de tenir ce rôle ingrat. Certaines personnes nous aiment tellement qu’elles acceptent de nous faire souffrir. Ces personnes prennent le risque qu’on les déteste, qu’on ne veuille plus les voir. Elles  acceptent de jouer le mauvais rôle, de passer pour la mauvaise personne. Juste parce qu’on en a besoin dans nos vies pour apprendre. Elles nous infligent des souffrances qui les font souffrir également, par nos propres souffrances dont elles sont témoins et par le fait d’en être responsable.

Elles serrent les dents et continuent, leçon après leçon, parfois pendant des années, sans lâcher tant qu’on n’a pas compris. Ces personnes se sacrifient pour tenir un rôle que personne d’autre n’aurait accepté. Elles font ce qu’il faut pour nous faire grandir, apprendre, devenir ceux que nous sommes. Parce que ces personnes savent, au fond, que c’est la condition pour qu’on soit heureux, même si elles ne s’en rendent pas toujours compte. Ces personnes, parfois sans en avoir conscience, nous aiment plus qu’elles ne s’aiment. Et bien plus qu’on ne le croirait.

Souvent, on ne voit pas ce qu’elles font pour nous, ce qu’elles endurent au fond de leur coeur, tellement obsédés par nos souffrances. On est en colère contre elles, on leur en veut, on les juge et on leur ferme notre coeur.

Mais ces souffrances qu’elles nous infligent ne sont qu’amour. Ces personnes se sacrifient par amour.

Parce que nous n’aurions accepté des leçons de personne d’autre. Elles savent qu’elles sont les seules à pouvoir nous faire ce cadeau inestimable. Parce qu’elles sont les seules qui nous connaissent au point de savoir exactement ce dont nous avons besoin et qu’elles sont les seules à avoir le courage de nous les donner. Même quand c’est à leur détriment.

Et elles n’auraient laissé personne d’autre nous faire souffrir à leur place. Parce qu’elles n’auraient pas laissé quelqu’un d’autre en souffrir à leur place et qu’elles n’auraient eu confiance en personne d’autre pour avoir autant d’engagement à nous emmener là où nous devons être. Elles n’auraient eu confiance en personne pour avoir l’endurance et le courage de supporter de nous voir souffrir. Et surtout, elles n’auraient pas pris le risque de laisser ce rôle à quelqu’un d’autre, elles n’auraient eu confiance en personne pour savoir exactement comment le faire, avec autant d’amour, pour que nous tombions suffisamment bas pour apprendre mais pas trop et en faisant très attention à ce que nous puissions nous relever.

Pour cela, il faut être capable d’un amour sans bornes. Faire souffrir quelqu’un est une des choses les plus difficiles et les plus douloureuses. Pour accepter ce rôle, il faut être capable d’un amour inconditionnel, illimité, d’une profondeur immesurable, d’un dévouement et d’une loyauté à toute épreuve.

Ces personnes nous aiment à ce point-là. Et elles croient en nous. Elles ont confiance en notre  capacité à apprendre, à nous relever, à ouvrir les yeux.


Pensez avec un peu de recul aux personnes qui vous ont fait du mal. Demandez-vous si vous auriez pu apprendre sans ces personnes. Regardez-les avec amour, certains vous aiment bien plus que tout ce que vous pourriez imaginer. L’amour a beaucoup plus de visages que ce qu’on imagine. Et demandez-vous si vous n’avez pas été parfois cette personne également pour eux.

Voyez l’amour partout où il se cache. Laissez-le entrer et gardez votre coeur ouvert pour le distribuer à votre tour. Et remerciez et aimez ceux qui ont accepté le rôle difficile et ingrat de vous faire souffrir pour vous amener vers le bonheur.

C’est en partie grâce à eux que vous pouvez être heureux.

(ceci est un extrait issu du magazine Coatching n° 4 de mai 2017 – de Mélodie Sachs. )

Very Happy

Tout ceci est tellement vrai et d’ailleurs lorsque j’avais pris moi-même conscience de tout ce que je viens d’écrire, je dois dire que ma vie relationnelle en a été totalement simplifiée, même si parfois il m’arrive de m’égarer par moment, je reviens toujours à cette Source infaillible ….

ET VOUS ?   confused

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5919
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  mollopipo le Ven 7 Juil 2017 - 11:18

Effectivement , lorsqu'on est parents - pour ne prendre que cet exemple- on fait souffrir son ou ses enfants.....pour le bien d'une certaine éducation.....

Refuser une boum à sa petite fille (11 ans) parce qu'elle est trop jeune...que c'est trop loin que c'est dangereux.....alors que ses copines ont l'autorisation avec éventuellement des parents laxistes ou inconséquents... A vous de jouer .

Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1453
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  Francesca le Mar 25 Juil 2017 - 11:02

Chaque jour il y a des leçons de vie importantes qui se présentent devant nous mollopipo, nous devons chercher à les comprendre. Wink et je pense que tu en as déjà saisi la teneur !

Quand les humains n’aiment pas d’autres humains, ils élèvent des murs pour s’en séparer, puis d’un siècle à l’autre, ils développent une langue unique et ne s’unissent jamais aux autres. En fait, ils leur font la guerre.

Nous échangeons des énergies. Nous travaillons tous ensemble. La race humaine vit dans les énergies que nous créons et qui nous représente. Il est temps de se reconnaître, de se reconnecter, de se respecter, d’échanger de l’Amour, de la Lumière, de la Paix, de la Beauté car notre cœur vit de tout cela réuni.

que pensez-vous des leçons de la vie ???

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5919
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  Obtearon le Mer 26 Juil 2017 - 11:05


que pensez-vous des leçons de la vie ???
ça pique, c'est compliqué, c'est trop subtil ... c'est parfait, adapté, puissant

comme une randonnée, où à la moitié du chemin t'as mal au pied, t'es fatigué, tu te dis putain encore tout ça à parcourir ... et puis tu lèves les yeux et tu vois un coucher de soleil, un vol d'oiseau, ou juste une légère brise qui te caresse le visage ... et là dans un instant apaisé tu souffles "merci".

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 130
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  djéhouti le Ven 28 Juil 2017 - 12:38

En réalité, la question posée ici serait-elle pourquoi souffrons-nous du comportement et des actions de certaines personnes?

La souffrance engendrée est-elle le produit de ces actes, ou bien la résonance que ceux-ci provoque en nous?

Chacun possède son avis sur cette question, mais par expérience et ce que j'en ai retiré, c'est que toute grande souffrance que j'ai éprouvé à certains épisodes de ma vie a mis en évidence les manques, les limites, les contraintes et certaines croyances ancrées en moi, le tout prenant racine dans la nature de ma relation avec tout ce qui m'entourait, et dont j'étais finalement l'unique metteur en scène et le scénariste, et le rôle invisible de certaines lois universelles de l'esprit, lois qui transcendent le temps et l'espace et qui se superposent ainsi à nos incarnations successives.

Les personnes et les situations ayant générées ces déséquilibres émotionnels n'ont en fait été que les catalyseurs de dérèglements entre divers aspects de ma conscience alors fragmentée, qui aspirait à retrouver une cohérence avec la partie la plus élevée d'elle même.

Bien sûr, cette constatation n'a pas été une évidence, car au début je me dirigeais vers le sens opposé, celui d'incriminer les acteurs et les faits extérieurs, et de dénier carrément ma propre attitude et réaction au drame du moment.

Ce ne sont pas forcément ceux que nous aimons le plus ou ceux qui nous aiment le plus qui sont les auteurs du sujet abordés ici, je dirai plutôt que ce sont ceux qui nous sont le plus "utiles" dans l'ouverture d'opportunités de découvrir et d'accepter des perspectives radicalement différentes de celles qui font notre quotidien, et qui parfois nous amènent à changer complètement notre façon de vivre.

La souffrance nous invite à soigner et si possible guérir les fameuses 5 blessures fondamentales de l'âme auxquelles se réfère l'ouvrage de Lise Bourbeau, les sentiments de:
-trahison
- rejet
- abandon
- humiliation
- injustice.

Souvent, c'est une combinaison de ces 5 éléments que nous ressentons, auquel je rajouterai volontiers le sentiment de perte qui peut s'avérer très puissant selon de quoi il s'agit.

Le remède à tout ceci est l'amour, évoqué plus haut, mais une dimension d'amour à découvrir et intégrer, car il se situe hors du domaine de l'affectif et du sentiment.

C'est un autre vaste sujet.........



djéhouti

Messages : 46
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  Francesca le Ven 4 Aoû 2017 - 7:57


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5919
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  Obtearon le Ven 4 Aoû 2017 - 10:50

Hier j'ai vécu quelque chose qui m'a blessé, j'ai réussi à garder mon calme, et pourtant je leur aurais défoncé la gueule, si ce n'était qu'ils appartiennent à ma famille par alliance.

voilà ce que j'ai pris dans la gueule :
- Ton fils est hyperactif - il faut consulter
Moi : oui il est remuant, il peut etre irritant au possible, mais il est gentil, il est serviable, il est curieux et il se débrouille très bien à l'école. Pas envie d'aller consulter un gros con qui va nous proposer de le mettre sous médoc (je n'ai pas dis ça comme ça)
Eux : on peut refuser la médication
Moi : ... oui (abandon alors que je sais très bien que si le médecin propose une solution médicamentée, ils vont la mettre en place, parce que l'expert aura dit que ça aidera mon fils, et moi je me retrouverais seul contre tous ces gros cons, ce n'est pas une projection, c'est déjà arrivé avec mon ainé, et là j'ai laissé faire)

rien qu'à l'écrire je sens une colère. mais ce n'est pas fini

- quand mes enfants sont chez mes parents, ils font ce qu'ils veulent, ma mère ne se fache jamais
Moi : ... (mais putain qu'est qu'ils viennent faire là mes parents, peuvent pas se regarder eux plutot de voir ce qui est mal chez les autres, par contre c'est vrai que mes parents sont plus coulants, perso je trouve ça très bien, ça  fait des vacances à mes enfants)

C'en est suivi une suite de jugements, certains à vomir, d'autres gentils (notamment sur quelqu'un de ma famille que je respecte beaucoup)

je n'en peux plus, stop.

J'ai atteint ma limite, me reste encore 2 ou 3 mois, et après je m'exprime ... à ma manière : je n'insulterais pas, je ne frapperais pas, je ne parlerais pas, j'essayerais juste de produire quelque chose qui me corresponde, et qui si ça marche aura un effet miroir. Cet effet a très bien marché pour moi, j'espère juste que ça marchera pour d'autres.

J'en profite pour dire que je cherche des relecteurs, ma production est un roman de 180 pages (avant correction et ajustement).
C'est une histoire d'amour, je me suis inspiré de la genèse et de l'apocalypse, j'ai lié le tout via un personnage inspiré, lui du grand monarque.
Il y a des scènes de sexe, des combats, de la politique, de l'esotérisme.

Voilà, voilà ...  

je sais très bien que c'est public, mais j'en ai plus rien à foutre.

Pour la petite histoire:

- ils ont jugé mon père
- ils ont jugé ma mère
- ils ont jugé mon frère
- ils ont jugé ma famille
et plein, plein d'autres amalgames qui sont de mon point de vue à vomir.

j'ai toléré, j'ai permis, j'ai accepté, mais là stop.

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 130
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  Francesca le Ven 4 Aoû 2017 - 14:31

Bonjour  Very Happy

Sans utiliser de superlatifs insultants très cher Obtearon ne te laisse surtout pas faire pour aucune médication que l’on puisse te proposer. Je suis une défenseuse de l’enfance et ce avec acharnement.

Ces gens qui portent des jugements …. ils n’ont fait qu’une seule chose, ne serait-ce que d’être ignorants, car l’ignorance est le pire des malheurs. Et parmi les nombreux aspects de cette ignorance, il y a la croyance que la naissance d’un enfant est une sorte de jeu de hasard ; puisque dans une même famille on peut voir arriver un voyou, un saint, un musicien, un mathématicien génial, ou un handicapé mental sans qu’on puisse comprendre pourquoi, on voit là une sorte de loterie ; on essaie bien de trouver quelques traits communs avec les parents, les grands-parents, les arrières-grands-parents, ou avec un oncle, une tante .. Mais on est loin de tout expliquer.

Je travaille personnellement dans le milieu de l’enfance, dans un ITEP,  et j’en vois de toutes les couleurs à ce niveau-là, même les professionnels n’ont pas encore tout compris à la profondeur de l’enfance en difficulté actuelle.

Avant de déterminer quoi que soit sur le comportement des enfants, il faut déjà les comprendre…. Les enfants d’aujourd’hui sont nos modèles de spiritualité….

Voici d’ailleurs un lien vers mon site concernant l’enfance et quelques extraits de la formation que j’ai suivie moi-même : https://prendresoindenosenfantsquantiques.wordpress.com/?s=Formassad+


Et en ce qui concerne les jugements, il convient de rester soi-même, tant que l'amour ne sera pas entré dans le monde, aucune transformation ne sera possible. Il y a beaucoup d’êtres humains qui font beaucoup trop de choses par intuition et font, ainsi, beaucoup de catastrophes et se méprennent sur beaucoup de sujets.

Ainsi avec leur intuition, les gens jugent les autres avant de se juger eux-mêmes.

L’ humanité est de plus en plus confrontée à l’absurdité ambiante, mais ils ne s’ouvrent jamais à elle totalement car ils ne veulent pas être perdus. Malheureusement il y a là un danger, mais si tu es convenablement préparé, cette épreuve t’ouvrira des portes insoupçonnées de l’ordre et de l’harmonie car l’absurdité te montre clairement le chemin que tu ne dois pas suivre .

obtearon a écrit:J'en profite pour dire que je cherche des relecteurs, ma production est un roman de 180 pages (avant correction et ajustement).
C'est une histoire d'amour, je me suis inspiré de la genèse et de l'apocalypse, j'ai lié le tout via un personnage inspiré, lui du grand monarque.
Il y a des scènes de sexe, des combats, de la politique, de l'esotérisme.

sunny En ce qui concerne ton roman… pourquoi ne nous le ferais-tu pas lire directement sur le forum ??

ce serait sympa non ?

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5919
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui nous aiment ne sont pas toujours ceux que l’on croit

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum