Vie(s) antérieure(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vie(s) antérieure(s)

Message  Crapette le Mer 27 Sep 2017 - 10:02

Bonjour,

Je ne sais pas si je poste au bon endroit ^^

Comme vous le savez, je suis en pleine réflexion et je me pose une question, qui me semble importante ( mais je ne sais pas pourquoi) : Est ce que dans mon passé ou vie antérieure, il y avait une sorcière, une guérisseuse ?

Comment faire pour répondre à ses questions, demander à un médium, grâce à la psychogénéalogie ?

Crapette

Messages : 16
Date d'inscription : 12/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  mollopipo le Mer 27 Sep 2017 - 11:08

Si on pense que nous avons vécu quelques incarnations , c'est normal de se poser votre question....si on pense que nous avons vécu des milliers ou plus d'incarnations , pour moi la question ne se pose plus ...D'autre part si on se pose la question c'est sans doute qu'il y a des mémoires qui réagissent ou qui réaparaissent...
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  Crapette le Jeu 28 Sep 2017 - 8:17

mollopipo a écrit:Si on pense que nous avons vécu quelques incarnations , c'est normal de se poser votre question....si on pense que nous avons vécu des milliers ou plus d'incarnations , pour moi la question ne se pose plus ...D'autre part si on se pose la question c'est sans doute qu'il y a des mémoires qui réagissent ou qui réaparaissent...
Mollopipo

En effet, je penserais à des mémoires qui réagissent ou réapparaissent, il y a des choses qui me troubles et du coup je me posais ces questions.

Crapette

Messages : 16
Date d'inscription : 12/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  Francesca le Jeu 28 Sep 2017 - 11:23

J’ai moi-même pas mal de textes sur le sujet des VIES ANTERIEURES, si tu souhaites en prendre connaissance, voici des liens :

http://channelconscience.unblog.fr/category/vies-anterieures/

http://francesca1.unblog.fr/2016/02/20/les-vies-anterieures-potentielles/

http://francesca1.unblog.fr/2014/11/22/les-vies-anterieures-dans-lakash/


Je te souhaite de belles lectures flower

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5900
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  pac le Lun 2 Oct 2017 - 11:43

Quant on croit a la réincarnation,c'est une question que beaucoup se sont posés.Et oui,la curiosité fait qu'on aimerait retrouver "la mémoire".A coté de ça,si celle-ci est dissimulée,il doit y avoir une ou des raisons.
D'une certaine manière et de mon point de vu,les incarnations ne sont pas oubliées.Cette mémoire fait partie intégrante de notre présent et donc de nous même.Elles se dissimulent dans nos expériences,notre caisse a outils,dans nos vies comme un cursus scolaire.Plusieurs incarnations voir énormément mais une seule entité en constante évolution plus ou moins rapide en fonction de ce qu'il y a a nettoyer,a expérimenter.De ce fait,le petit moi d'aujourd'hui ne peut se souvenir par contre il reste quelque chose qui en est la somme.Ici je me demande si cela ne va pas encore plus loin,avant les incarnations dans la matière.
Dans ces vies antérieurs,soyons sur que plusieurs n'ont pas été roses,possible qu'on ait fait beaucoup de mal et qu'on ait beaucoup souffert dans ce cas la joie et le bonheurs ont également été expérimentés.Encore une fois,il n'y a pas de punition ou de récompense,juste une montée en conscience vers qui nous sommes vraiment,comme un diamant qui ne demande qu'a faire briller ses facettes au contact de la lumière.
En ce sens,il est surement recommandé non pas de se plonger dans un passé mais plutôt dans son fort intérieur de cet instant.Pour que le diamant puisse briller il se doit de se laisser traverser par la lumière,le nettoyer afin de supprimer au mieux les résistances.Ainsi dans son rayonnement,en s'approchant toujours un peu plus peut-etre est-il possible de voir le reflet de la palette de couleur qu'il émet.
Les réponses souhaitées ne peuvent être trouver a l’extérieur,au mieux une orientation peut se dessiner.Pourquoi?bah qui est le capitaine de la barque?
                                                                                                                                                                                         https://www.youtube.com/watch?v=dHzN_G95Fps

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 483
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  mollopipo le Mar 3 Oct 2017 - 10:50

Cela semble ainsi dans notre monde linéaire ( passé , présent , futur ) mais rien ne prouve que notre conscience n'expérimente pas d'autres expériences , notamment avec le non-temps ?
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  Obtearon le Ven 6 Oct 2017 - 14:04


Est ce que dans mon passé ou vie antérieure, il y avait une sorcière, une guérisseuse ?
Seul toi peux y répondre.

Comment faire pour répondre à ses questions, demander à un médium, grâce à la psychogénéalogie ?
Comme toutes les disciplines qui ont attrait à la psyché, il y a toujours le danger de se faire dire ce que l'on veut entendre, à la différence de se faire accompagner pour découvrir, prendre conscience, de soi.

Ci-après ma propre expérience ... c'est quelque chose que j'ai eut beaucoup de mal à dire, du coup plus facile de l'écrire (et encore  Neutral )

Je crois en la réincarnation et l'inconscient collectif.
Lors de l'écriture de mon premier livre, j'ai découvert un mythe qui m'a beaucoup parlé, c'est celui d'Hypérion.
Ce n'est pas trop son histoire qui m'a parlé, c'est plus son symbole et la lecture du roman de Dan Simons "les cantos d'Hypérion", ce qui m'a amené sur John Keats, ma citation vient d'ailleurs de son poème Hypérion.
Dans ce texte, Hypérion ne parle pas, par contre la source lui donne une mission et cette mission je crois que je l'ai compris ...  Suspect. Du coup je me suis trouvé beaucoup d'affinité avec Hypérion, sans toutefois jamais assumer de l'etre.
Hypérion est le titan du soleil, il est déchu par Apollon, poste qu'il a cédé facilement tout comme Océanos (Titan de la mer).

Pourquoi je raconte ça, c'est juste que j'ai commencé mon prochain roman, et j'ai vu un lien entre le titan Hypérion et Issa (personnage inspiré d'Adam), celui de l'illusion d’être autre chose que ce qu'il était réellement (je sais presque exactement comment il s'y est pris, et je sais également pourquoi c'est lui et pas un autre).
Spoiler:

Tout simplement parce qu'il ne voit pas l'amour, il ne sait pas ce que c'est, il ne voit pas en quoi ça le concerne.
Et pourquoi il ne le voit pas, parce c'est ce qu'il est.
la chose la plus difficile à voir, c'est la chose que l'on fait le plus naturellement du monde, c'est quelque chose d'inné, la chose que l'on a jamais apprit par qui que ce soit.


Bon bref, je me sens lié à Hypérion et John Keats, mais ce n'est pas ça ma réelle expérience ...

car quand j'ai écrit mon premier livre, j'ai utilisé également les archétypes de la bible, Cain, Abel, Eve, Le serpent.
J'ai commencé par les deux frères, le magicien, et le guerrier, je les ai reconcilié (par un roulage de pelle ...  affraid euh en fait non   )
puis j'ai eu accès à Eve, mon anima, qui s'est nommé Anna.
Et enfin le serpent, sous forme d'un choix que je n'ai pas tranché.
Et ensuite normalement c'était Adam ... ben non je me suis vu enfant.

Ce nom d'Adam est quelque chose que j'ai nié, évité, illusionné, ... bon bref je l'ai refusé, pour la simple et bonne raison que je le trouve prétentieux. Et puis aussi que ce nom a une résonance énorme sur l'ensemble de l'humanité, donc du coup prendre le role qui a un peu foiré son entrée dans la vie, mouais bof, heureusement c'est Eve qui a croqué en premier, sinon jamais j'aurais eut le courage d'écrire ce texte  



Et puis j'ai écris une autre histoire, cette fois ci en m'inspirant de celle d'Adam, et aussi surprenant que ça le parait, j'ai imaginé des trucs qui m'ont souvent fais : "mais d'où je sors ça".

Le plus flagrant, c'était l'épisode du baptême d'Eteph (Eve), alors que j'avais déjà décidé du prénom complet  ... ... nan mais je sais pas si vous voyez, mais ça fait très bizarre, de voir qu'on a décidé quelque chose et puis pouf au moment de l'écrire une émotion très intense, comme si c'était réel.

au 30/06/2016, j'avais déjà les prénoms Eteph et Issa, la scène du baptême ne m'est venu que le 21/09/2017 ... c'est chaud quand meme, nan ? ce qui est le plus troublant, ce n'est pas trop de l'écrire c'est l'enchaienement, Issa fait ça, que fait Eteph, à Ok ça, pouf pouf Eteph Issa   Shocked


S'il n'y avait que celui-là, je crois que je m'en serais remis, mais bon ça c'est enchainé beaucoup, beaucoup de fois  pale ... en fait toute la première partie de mon roman les émotions du roi.


Et là aujourd'hui, ça coince, ça freine, ça s'enfuit ... j'utilise mes techniques habituelles, mais ça marche pas, l'envie, la peur ... un truc qui fait : "avance vers ton pénible destin" ... ce à quoi j'ai répondu "tu te fous de ma gueule" ... oui un peu  Rolling Eyes

note de compréhension a écrit:
J'ai un rapport très particulier avec mon inconscient.

C'est un peu comme deux personnes qui font le boulot ensemble, et puis à chaque after work ils boivent de l'alcool, et ils s'engueulent sur des questions existentielles :
Est ce que les pingouins ont des genoux ?
ben oui
ben non
tu me saoules
lache moi la grappe
...
pour arriver au final sur une conception de l'univers avec des licornes ...


Donc voilà, je pense etre en lien avec la famille d'ame d'Adam. Dans cette famille il y a quelques noms très connus et d'autre moins. Mais voilà j'en suis, alors attention pas en tant qu'Adam, lui est mort depuis déjà bien longtemps, mais en tant que moi, Patrice.

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 113
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  pac le Mer 11 Oct 2017 - 11:10

Merci pour ces partages.

Ce dernier m'a particulièrement touché sur plusieurs points qui,pour divers raisons,ne peuvent tous être mis a nu.Authentiquement magnifique.

J'ai commencé par les deux frères, le magicien, et le guerrier, je les ai reconcilié (par un roulage de pelle ... affraid euh en fait non ) puis j'ai eu accès à Eve, mon anima a écrit:

Permettez-moi une petite parenthèse.

Ici est souligné un point très important.C’était Ma toute première expérience dite spirituelle consciente (ouais c'est peut-etre pas très français Razz). Ces fameux sujets sur les guides,les anges gardiens etc...On peut trouver sur la toile de nombreuses propositions de méditation pour "entrer en contact avec eux". Attention je ne dis pas que tout fonctionne et qu'elles sont bonnes pour tous hein?!
Une,en particulier,a attiré mon attention.Mais pour y accéder convenablement et surtout maximiser les chances de réussite il m'a fallu pratiquer ce que tu décris.En faite,il est dit qu'il est nécessaire de se trouver dans un état d'amour de soi mais pas seulement.Tranquillement sur ma chaise,les yeux fermés,bah on y va ça doit pas être si compliqué Non,a ce moment, je n'ai pas trouvé les ressources nécessaires.Faut avouer que très souvent de telles expéditions ont une origine,une cause,on est généralement au beau milieu d'une épreuve et un ptit coup de pouce serait la bienvenu Very Happy
Toujours sur la chaise,les yeux fermés,en s’élargissant a tout ce qui nous fait du bien,une idée me percute.En partant de soi,en passant par les enfants,la famille,les amis,même les collègues,les animaux la nature,la terre etc...puis on peut commencer a ressentir un certain bien être.Et la.....comme si on me disait "non non non".Ici on peut presque visualiser un corbeau poussant quelques cris tout en volant a horizontale et laissant derrière lui une trainé de petit points Il manquait quelqu'un dans le filet de l’élargissement.Celui que je voyais comme mon pire ennemi,le soit disant responsable de mes malheurs,celui qui avait réussi a me faire ressentir un point de haine hors norme.Il m'a fallu l'aimer,trouver un amour sincère.La méditation a pu débuter et ce fut l'un des plus beau jour de ma vie,inoubliable.
Aujourd'hui,je le cris haut et fort,si nos chemins se croisent a nouveau je me précipiterai vers lui,lui serrerai la main et le remercierai de tout cœur.

Il y a d'autres détails qui mériteraient d’être d'approfondis comme

Et puis j'ai écris une autre histoire, cette fois ci en m'inspirant de celle d'Adam, et aussi surprenant que ça le parait, j'ai imaginé des trucs qui m'ont souvent fais : "mais d'où je sors ça".

Mais je deviens trop long et ça frôle le hors sujet Razz






_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 483
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  Obtearon le Jeu 12 Oct 2017 - 10:41

Que c'est dur à dire, par contre à écrire c'est plus facile, tout simplement car ça peut etre effacé ou modifié, et le fait que quelqu'un quelque part sauvegarde mes écrits, ne change rien au fait que je suis seul maitre de ce que je pense.

Donc voilà, plusieurs fois lors de l'écriture, j'ai pensé à un accès d'une mémoire, celle d'Adam. Si je ne partage pas, ça reste une illusion, et donc une illusion que je peux à loisir rationaliser en me disant "c'est n'importe quoi", "c'est juste une imagination", ... et aussi me faire plaisir en me disant "et pourquoi pas", "et si c'était réel", ...  confused

Ca oscille entre les deux par une dynamique que maintenant je connais bien :
Dès que je souffre, ou que je vois une souffrance (ma famille principalement), je me dis que prendre du plaisir du fait d'un sacrifice, il en est hors de question. Et pourtant, j'ai pas trop le choix, car quand ils souffrent ce n'est pas mon choix, c'est le leur. Mais à chaque fois, je me dis peut etre que si je prends une partie de leur souffrance, peut etre que ça les soulagera, et ça, ça marche. Par contre la mienne, personne ne la comprends, moi-meme je ne la comprends pas complétement.

Tout ce que je sais, c'est que quand j'écris ou imagine, je prends beaucoup de plaisir (meme dans la frustration), un peu à l'image d'une sculpture, au degrossisage on peut y aller franchement. Puis quand vient les finitions, il faut etre très attentionné, car le moindre coup de biseaux peut déformer l'image que l'on avait en tete, mais l'erreur peut aussi faire que la sculpture se transforme en autre chose.   Bon quand tu en arrives à sculpter un galet, alors que tu voulais faire un humain, tu peux te dire que t'as un peu foiré. Laughing

Et donc, quand je me plonge dans mes imaginations, et créations, ça vit, c'est source d'émotions, et parfois aussi de souffrance, mais celle là sont belle. Pourquoi ? parce qu'elle n'existe que le temps d'écrire la ou les lignes.

exemple le Chapitre 5, derrière il y a de réelles émotions (la découverte du corps, le suicide, ... ), à chaque fois que je relis ces passages ça revient. Mais voilà, je connais l'ensemble de l'histoire, moi l'auteur, je sais ce qu'il se passe réellement, et du coup je sais pourquoi cette souffrance est nécessaire.
Comme dans la vie, peut importe ce qui nous est arrivé, ce qui compte c'est que l'on apprécie ce que l'on est, car ainsi ce que l'on est est la résultante de tout ce que l'on a vécu (souffrance comprise).  scratch
...
ce n'est jamais pour le pire
...
chaque souffrance a une raison d'etre, sur le coup c'est désagréable au possible, et il y a le risque de se detester, car tout cela est notre choix, nous sommes donc responsable de nous memes, de ce que nous ressentons (consciement ou inconsciement).

A chaque instant, nous avons ce choix, que faire de notre souffrance ?

Et là, il suffit de ne pas choisir, il faut comprendre que la souffrance fait partie de nous, qu'il n'y a pas à la transformer pour en faire autre chose, car si on s'aime alors on sait que c'est grace, entre autre, à  cette souffrance. Tout ce que l'on a déjà vécu à fait de nous ce que nous sommes.

Tout ce que j'ai vécu à fait de moi ce que je suis.

Bon du coup Adam, en réinterprétant son histoire, ses souffrances, ses joies je crois que je l'ai inclus en moi, en fait il fait partie de moi. Pour me construire, j'ai choisi en conscience Adam, Hypérion, John Keats.

Donc, du coup les vies antérieures sont également une vue de l'esprit, c'est nous qui choisissons qui nous sommes, je suis le seul etre qui peut définir ce que je suis.

Marrant c'était ma première phrase  Rolling Eyes


   Est ce que dans mon passé ou vie antérieure, il y avait une sorcière, une guérisseuse ?
Seul toi peux y répondre.

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 113
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  mollopipo le Jeu 12 Oct 2017 - 10:57

Connaissez-vous l'Œuvre d' Anton PARKS ? Avez-vous lu " Les chroniques du Girkù " - t2 : Adam Genisis ?
Mollopipo
avatar
mollopipo

Messages : 1442
Date d'inscription : 06/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  pac le Jeu 12 Oct 2017 - 11:52

Que c'est dur à dire, par contre à écrire c'est plus facile, tout simplement car ça peut etre effacé ou modifié, et le fait que quelqu'un quelque part sauvegarde mes écrits, ne change rien au fait que je suis seul maitre de ce que je pense.

Oui et c'est quelque chose de précieux qui s’apparente a la liberté.

Donc voilà, plusieurs fois lors de l'écriture, j'ai pensé à un accès d'une mémoire, celle d'Adam. Si je ne partage pas, ça reste une illusion, et donc une illusion que je peux à loisir rationaliser en me disant "c'est n'importe quoi", "c'est juste une imagination", ... et aussi me faire plaisir en me disant "et pourquoi pas", "et si c'était réel"

C'est vrai mais le partage a ses risques également.Je crois qu'on l'appelle jugement,ici son impact va dépendre de son positionnement.Si cela doit être exprimé,quelque soit la manière,peut-etre que laisser libre court a la spontanéité peut apporter des réponses.Se casser la tête sur comment avancer telle chose ou tout simplement tien ça je vais l'exprimer...on est dans le fruit de l'illusion car les filtres ont déjà commencé leur travail de peaufinage,les données deviennent faussées.Cela est peut-etre aussi le cas lorsqu'il y a une attente derrière l'expression ou simplement une satisfaction.Le tout,de mon tout petit point de vu,est surement de se tourner vers les ressentis au moment de l'expression.Ici on est seul a pouvoir savoir si c'est réel ou pas car on peut mentir a son mental mais pas a son être,du moins pas indéfiniment tôt ou tard même si on ne l'accepte pas il est possible de discerner le vrai du faux.

Dès que je souffre, ou que je vois une souffrance (ma famille principalement), je me dis que prendre du plaisir du fait d'un sacrifice, il en est hors de question. Et pourtant, j'ai pas trop le choix, car quand ils souffrent ce n'est pas mon choix, c'est le leur. Mais à chaque fois, je me dis peut être que si je prends une partie de leur souffrance, peut etre que ça les soulagera, et ça, ça marche. Par contre la mienne, personne ne la comprends, moi-meme je ne la comprends pas complétement.

Il m'est possible de t'assurer que beaucoup fonctionne ainsi.Loin d’être un expert,pouvons-nous parler d'empathie?Maintenant il y a peut-etre quelque chose a essayer qui consiste juste a faire l'inverse.En faite,au lieu de prendre essayons de donner.Ici je suis certain que le soulagement peut-etre partagé.

chaque souffrance a une raison d'etre, sur le coup c'est désagréable au possible, et il y a le risque de se detester, car tout cela est notre choix, nous sommes donc responsable de nous memes, de ce que nous ressentons (consciement ou inconsciement).

Ouais et parfois pour aller plus loin,en levant les yeux vers le ciel je me suis déjà surpris a dire "Mais t'es serieux la!!!??a ouais je l'ai choisi??alors viens 2 min le vivre a ma place!!" oui ça n'a pas de sens hahaha Very Happy On a cette grande faculté a endosser très rapidement la cape de super victime.

A chaque instant, nous avons ce choix, que faire de notre souffrance ?

Et là, il suffit de ne pas choisir, il faut comprendre que la souffrance fait partie de nous, qu'il n'y a pas à la transformer pour en faire autre chose, car si on s'aime alors on sait que c'est grace, entre autre, à  cette souffrance. Tout ce que l'on a déjà vécu à fait de nous ce que nous sommes.

Tout ce que j'ai vécu à fait de moi ce que je suis.

Very Happy  merci

Au pire est-il possible de la rendre??

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 483
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vie(s) antérieure(s)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum