L’effet blouse blanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’effet blouse blanche

Message  Francesca le Dim 14 Jan 2018 - 10:44

Bonjour à tous  Very Happy

Il paraît que tous les médicaments sont testés "versus placebo" pour démontrer que leur effet est supérieur, ce qui ne s’observe souvent qu’à la marge, comme avec les antidépresseurs.

On dit que le simple fait de voir un médecin en blouse blanche produit un effet placebo, qui peut être aussi négatif (on parle alors d’effet nocebo - contraire de placebo).

Le Dr Bernard Thouvenin explique dans son livre : "Les Voies de la Guérison" que :
pratiquement tous les symptômes de toutes les maladies peuvent réagir au placebo étudié , même le diabète, l’angine de poitrine et le cancer. La douleur est particulièrement “placebo sensible”, même les douleurs cancéreuses, peut- être en raison de la libération d’origine psychique des endomorphines.

Qu'en pensez-vous ????

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5942
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’effet blouse blanche

Message  Obtearon le Lun 15 Jan 2018 - 16:24

ma femme a le psoriasis (couverture du corps jusqu'à 99 % ), pour se soigner elle a fait beaucoup de cure, de pommade, d'UV.

Dernièrement, elle a essayé des injections d'immuno supresseur, et ma fois ça marche bien.

Elle a pris ce traitement à la suite de notre dernier enfant (ce médicament possède un effet secondaire lié à la fertilité et la santé du foetus, avant qu'elle le prenne nous avons décider d'avoir un troisième enfant), lors de la grossesse ses plaques ont diminué.

Bon très bien, sauf que le fait de prendre un traitement immuno supresseur rends ton corps plus faible face aux maladies, c'était effectivement le cas au début. Puis voyant que sa peau ne comportait plus de plaque (plus du tout ou très peu visible), elle s'est mis à aller à la piscine, puis à porter des robes --> plus de regard blessant. Peu à peu elle s'est habitué à son corps, je sais qu'elle ne l'aime pas forcément tous les jours, mais elle l'aime de plus en plus. Ce que je veux dire c'est qu'elle a appris à accepter son corps, et du coup elle n'est plus malade. Et meme nos enfants vont mieux, plus de maladie à répétition.

Progressivement, les passages chez le médecin s'amoindrissent (bon il y a encore mon grand qui fait de l'asthme, mais ça ne m'inquiète pas plus que ça, il finira par comprendre le lien avec sa respiration), alors que ma femme est ... sous immuno supresseur. ce discours IRL n'est pas accepté, par contre c'est quelque chose que je constate et qui marche, mentalement nous pouvons nous guerir, non pas en se disant je ne suis pas malade (ce qui est du déni), mais en acceptant les signes de notre corps. Car en fait c'est un langage, entre nous je le trouve plutot compliqué et imbitable, mais bon une fois qu'on a pris conscience du truc, ça se fait presque tout seul (c'est ça que je trouve imbitable et compliqué Razz ).

Pour le cancer, je vous conseil la lecture de "mars" de Fritz Horn, je pense que s'il avait été au fond de son inconscient il aurait pu guerir. Sauf qu'il ne l'a pas accepté, il l'a nié.

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 149
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum