Le juge intérieur

Aller en bas

Le juge intérieur

Message  Grenouille le Lun 8 Oct 2018 - 21:37

Une vidéo tres interessante qui explique qui est notre juge intérieur, comment il est "né", comment il a évolué, les barrières qu'il peut nous mettre, et comment s'en éloigner pour se faire la paix, souffler enfin.

Pour ceux qui ont eu un passé traumatique et qui se sous-estiment, qui sont sans cesse dans des "ruminances", qui manquent de confiance en eux et se rabaissent tout seuls.

Je ne sais pas encore mais je vais étudier la chose ensuite, à savoir si "la victime" qui est présente en nous (en tout cas pour moi c'est le cas et elle revient encore souvent à la charge se chamailler avec le juge = ruminances = confusion) possede quelle sorte de lien avec le juge, et les solutions qu'il existerait pour ne plus avoir affaire avec cette guerre intérieure.

Si quelqu'un a de l'expereience dans ce domaine, je suis preneuse Very Happy Pas moyens de cesser mes recherches actuellement, ma situation vient encore de changer et ça s'affolle dans le ciboulo lol!


avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Grenouille le Lun 8 Oct 2018 - 22:24

Alors à la question que je me pose, est-il trop tard pour trouver la paix ? Et bien Non car notre enfant intérieur est toujours là, derrière les barreaux du juge.
Il est alors possible de le liberer petit à petit en démontant chaque propos du juge.
A chaque fois que je l'entend prononcer ses jugements contre moi (ce qui a pour effet de me freiner dans mes actions), je me pose la question "mais qui me parle ?"
En fait, ce sont les voix de mon entourage durant mon enfance, que mon cerveau a imprimé. Celles qui ont fait mon éducation. Mes parents, mes copains, mes maitres... puis plus tard, si je n'ai pas eu l'esprit critique assez dévoloppé, mon mari, mon patron, les juges, etc...)
Quand certains faits ont dépassés les bornes de ma logique personnelles, j'ai eu ce déclic parfois, de penser "mais, ce n'est pas moi qui ai fait ou dis ça ?! je suis dingue ?" C'est là peut-être qu'est intervenu le personnage "victime". Et là ça devient plus compliqué. J'y travaillerais dessus quand ça se presentera. Toujours est-il que cette victime a eu un role aussi devastateur que celui du juge.

Alors si je recapitule ce passé, il contient pas mal de traumatismes de rabaissement. Les coups physique ont été plus faciles à encaisser que ceux de la parole humiliante.
Je regarde donc la petite fille que je suis ecouter des adultes me dire que je suis une moins que rien (avec les coups physique), la confirmation par l'abandon, puis plus tard l'ecole avec les humiliations encore, les coups, ensuite, tout n'a fait que se repeter car j'avais ce tout nouveau juge interieur qui s'est construit sur cette base.

Tout est clair pour moi, pour mon histoire personnelle.

Il y a aussi à ces voix intérieurs d'autres voix qui se melent, celles de paroles toxiques diffusées par des personnes qui à la finale se jugent elle-meme (pardonnont-leur, elles ne savent pas ce qu'elles font) qui est comme du poison. Elles sont moindre par rapport à mon juge interieur mais ça fait comme une saturation.

Maintenant que j'attenue mon personnage "victime", c'est la colere qui surgit et parfois l'envie d'user de violence pour satisfaire cette pulsion (mais on ne va pas en arriver là, hein, lol) mon juge intérieur se met à juger l'autre. Alors là doit se mettre en place la comprehension d'autre chose qui doit faire place à l'AMOUR.

Il m'arrive de + en + d'éprouver cet AMOUR, à condition de m'en laisser le temps pour que je puisse calmer ce juge et cette victime qui se chamaille. Ils sont encore tres determinés et je crois qu'ils ont peur aussi. Je m'eloigne de ma famille (la victime fait leur adieux) et je quitte mon travail (entreprise inhumaine trop portée sur le chiffre d'affaire. Et ma santé en danger) Je comprends que mes deux personnages dans tout ça soient paniqués !

Derrière tout ça, il y a ce que je suis. Et c'est ce que je voudrais retrouver.
Là je suis là, en vous ecrivant. Paisible. J'aimerais que le juge et la victime s'en aille. Ils seront là des mon reveil, apres un cauchemar. J'aurait le temps alors d'aller dehors boire mon petit café, attendre qu'ils se calme. Je méditerait, je respirerais à fond, plusieurs fois, en essayant de ne pas les écouter, en me concentrant sur les feuilles d'un arbre. J'irais à mon rythme. Maintenant je peux le faire, je m'en suis donné les moyens en quittant mon travail, parce que j'en devenais dingue de cette société qui ne m'en laissait pas le temps.

Ca fait du bien de l'ecrire et merci d'être là. Un moment je n'aurais plus besoin de soutien car assez forte et sure de moi pour aller de l'avant et prendre le chemin que j'ai choisit. Alors je serais plus pleinement disponible pour aider à mon tour mon prochain.

Encore pas mal de questions que je me pose encore. Je continue mes recherches. Bisous à vous !!!
avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Francesca le Mar 9 Oct 2018 - 7:22

Merci pour ce partage cheers

En voici un autre pour alimenter cet article Wink


Le Critique Intérieur … est cette voix intérieure qui nous critique et nous dénigre. Tout est laid à ses yeux. Nous n’avons, la plupart d’entre nous, même pas conscience qu’il s’agit d’une voix ou d’une sub-personnalité s’exprimant en nous; ses jugements constants nous accompagnent depuis la plus petite enfance et son flot de commentaires critiques semble faire partie intégrante de nous-même. Il se développe tôt, dans notre vie, absorbant les jugements des gens de notre entourage et les attentes du milieu où nous vivons. Lorsque nous parlons de cette voix critique, gardez ceci en mémoire: le Critique Intérieur vous critique vous-même tandis que le Juge est cette partie de vous qui blâme les autres…

Chez tous les Critiques Intérieurs de la planète, nous avons noté une grande analogie: leur capacité à briser les gens, à les rendre malheureux et impuissants. Il peut être intéressant d’imaginer ce que la vie serait sans cette voix critique; en réalité, on ne peut jamais s’en débarrasser et, d’ailleurs, tel n’est pas l’objectif. Comme nous le verrons dans le développement de ce livre, le Critique peut devenir votre allié si vous apprenez à le reconnaître et à le gérer. Mais, tant que vous n’avez pas conscience de sa présence, vous devez constamment l’apaiser . Vous ne pouvez pas satisfaire votre Critique Intérieur.

Peu importe tout ce que vous faites, vous ne pouvez pas satisfaire votre Critique Intérieur. Peu importent tous vos efforts pour l’écouter et pour essayer de vous transformer selon ses souhaits, il vous poursuit et se renforce. C’est exactement comme un parent qui vous critique constamment. Rien de ce que vous faites ne trouve grâce à ses yeux. C’est comme un dragon à qui il pousse des têtes et des têtes, tant que l’on ne s’occupe pas de lui. Plus vous vous efforcez de vous transformer, plus il devient fort. Essayez de lui plaire et il grandit. Il n’y a qu’une issue: apprendre à ne pas entrer dans son jeu. C’est le sujet de ce livre: comment ne pas faire le jeu du Critique.

Le Critique Intérieur vous suit depuis votre plus tendre enfance. Il est né très tôt, dans votre vie, pour vous protéger et vous sauver. Il importe de comprendre que le Critique Intérieur a diffusé ses programmes, comme une station de radio, depuis votre enfance, vous informant de tout ce qui « cloche » en vous. Nous l’appelons Radio-FOLIE. Cette radio émet depuis des décennies; en général, vous ne l’entendez même plus. C’est comme une musique de fond et vous ne la remarquez plus.

Lorsque les gens prennent conscience de leur Critique Intérieur et commencent à s’approprier Radio-FOLIE, ils disent souvent: « Vous savez, j’ai entendu cette voix toute ma vie. Je pensais simplement que c’était moi  ». Nous vous disons, sans équivoque, que le Critique Intérieur n’est pas vous. C’est une voix en vous qui s’est développée pour des raisons spécifiques. Ce n’est pas une voix qui doit diriger votre vie à jamais.

Extraits du Chapitre 1 du livre Votre Critique Intérieur: ennemi ou allié?
Editions Le Souffle d’Or, France, 1994

sur le blog de Francesca http://livreblogdujeudutao.unblog.fr/

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 6212
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Grenouille le Mar 9 Oct 2018 - 16:48

Merci pour le partage Francesca, j'ai lu quelques pages et je pense qu'il va atterrir sur ma table de nuit celui-là Razz

Le critique intérieur: Le nommer, le reconnaitre et prendre de la distance par rapport à lui. Un bon début.



avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  manwell le Mer 10 Oct 2018 - 9:51

Tu veux un clé ?
Arrête de TRAVAILLER sur la victime intérieur ou sur le juge etc etc ça ne fait que de les renforcer et les exercer a toutes les attaques possibles et te focalise sur ton ego....oui c est lui ton ego ce juge,cette victime et du coup tu n as pas de temps,de moment où d espace pour qui tu ES en même temps c'est normal tu es venu pour de la expérimenter la dualité pas pour devenir un dieu puisqu' on l est déjà tous a un "niveau" plus élevé vibratoirement ,ce qu' on est pas c est cet humain que l on vient expérimenter et ne pas l accepter créé dans ce cas là de la dissonance cognitive et c est dans cette situation que l on doit choisir ce que l on veut vivre avec plus ou moins de souffrance, choix de l âme on reste aligné, choix du mental on créé de la souffrance pour revenir dans le choix de l âme.
moins on ecoute notre ame ou notre intuition plus on cree un desequilibre potentiel en souffrance.

Donc arrête de travailler sur ce que tu ne veux pas etre tu cree de la séparation,de la division donc de la souffrance et sois ce que tu veux ETRE pour créé de l amour.
Soit dans ce que tu fais et fait comme tu es (a l intérieur de toi).

Recherche l étymologie du mot travail.....qui veut dire instrument de torture ,inventer par les romains....
Donc arrêté de travailler sur......soit dans ce que tu fait et fait comme tu es où que tu vibres

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 495
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Grenouille le Jeu 11 Oct 2018 - 1:26

Je ne pense pas Manwell, en tout cas pour mon histoire. Peut-être que l'interpretation est faussée par le fait qu'on se "voie" seulement sur le forum. Ou alors c'est le mot "travail" qu'on voit pas pareil ? J'entends bien ton message en tout cas et merci pour la clef

J'ai plein de clef actuellement, mais un certain nombre d'entre elles n'entrent pas dans mes serrures lol!

Bises

avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Grenouille le Jeu 11 Oct 2018 - 22:23

Finalement oui, c'est vrai scratch Je suis completement dans le mental en ce moment, ça fait pas un pli silent

Bisou et prenez soin de vous
avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  manwell le Ven 12 Oct 2018 - 11:47

Si tu as des clés qui ne rentrent pas dans tes serrures c est qu' elles ne sont pas pour toi.

C est difficile de choisir sur le net ou les forums ce qui va nous convenir surtout que toutes ces infos sont pervertie,transformées, incomprise distordus suivant les croyances,les programmations socio-culturelles et la consciences ou la non-consciences de celle ou celui qui diffuse l information du coup l information n a plus sa véritable essence.

Je te donne une autre clé....essaye la pour voir si elle rentre.
N oublie pas tu es la seul qui sache qui tu ES,ce qui est bon pour quelqu' un n est pas obligatoirement bon pour toi,seul tes ressentis te diront si c est bon ou pas pour toi donc voici une clé que tu peux expérimenter.
Le lourds ou léger..
Lorsque dans une situation tu la ressent lourde,contracté, dissonante dans ton corps c est qu' elle n'est pas pour toi et que c est un choix de l ego.
Lorsque dans une situation tu la ressent légère,expansive,de la joie c est que c est pour toi,que tu es en alignement avec ta signature énergétique on dit aussi que tu es sur le bon chemin et c est une inspiration de ton ame.
Evite de te faire polluer pas les autres,par leurs envies et désirs parce tous font cela pour essayer de faire exister LEUR realite.

Le juge intérieur c est l ego,jamais l âme ne juge....dès que des pensées qui jugent,critiquent,dévalorisent viennent à toi c est de la peur et c est l ego qui essaye de CONTOLER ce qu' il perçoit (percer et voir) avec les 5 sens des situations qui viennent à toi.
L âme n a pas d émotion de peur mais d amour...il n y a en réalité que 2 émotions que le corps utilise pour créér la vie la peur et l amour.
Avec ces 2 émotions (suivant si c est l âme ou l ego qui l exprime) les pensées arrivent et se mélange dans ton coeur et créé des sentiments avec comme base soit l amour ou la peur....ces sentiments vont être projeté à l extérieur de toi et vibrer et créé la perception de la vie.....et l inverse se produit aussi l extérieur arrive à toi par des sensations donc sentiments et créeront des pensées soit de peur ou d amour ce qui produira une sensation ,un ressenti de LOURDS  ou de LEGER ou contracté /expansé,joie/colère etc etc

Travailler sur son juge interieur/sur la victime/L enfant blessé ok pourquoi pas,mais aller rejoindre qui?comment est ce Qui ou plutôt notre soi et ne plus se laisser guider ou emmener pas notre MOI ou JE ou notre ego.

Encore une autre clé :
Il y a 3 question a se poser mais 2 fois ,1 fois en se concentrant sur notre individualité /personnalité puis après en se concentrant sur son "coeur" ou essence.

QUI tu es? A quoi tu ASPIRES? Et que fais tu pour l obtenir?

Une fois dans le mental et une fois dans le coeur et on voit tout de suite l incapacité du mental a créer le bonheur par contre les réponses du coeur/ame/essence apporte de la joie,de la rayonnance la dissonance du mental a créé ce que l on veut vraiment au fond de soi et ça c est le chemin le "je suis ce qui est" ayeh asher ayeh du buisson ardant à Moïse et non pas je suis ce que JE (EGO) veut devenir.

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
avatar
manwell

Messages : 495
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Grenouille le Ven 12 Oct 2018 - 17:01

Oui je vois, merci Manwell. J'observe +, ce n'est pas vraiment un travail. Le but est de m'échapper de cette prison mentale que je me suis construite, j'en avais pas vraiment conscience avant. J'avais juste comme des sortes d'appels, des signaux d'alerte. Intuition, je ne sais pas, peut-être, bref.

Cette nouvelle clef me parle c'est noté.
Je me rend compte aussi qu'apprendre, c'est bien, mais si l'idée n'a pas été validée en nous, ça ne sert pas à grand chose. Un peu comme quand on a la théorie, il me faut la pratique pour valider. Tout en ne se faisant pas berner par l'égo. C'est pas si évident tout ça.
Je me sers de mes signes de nervosité comme thermomètre comme pour me dire "attention, recentre-toi".
Je me rend compte aussi que je croyais que j'écoutais mon coeur, et c'était faux.
Peut-être que j'ai un peu saisi ce que tu essaie de me faire comprendre, et là je vais me laisser le temps, sans forcer les choses. Juste rien faire, sauf ce que j'ai envie, et pas ce que je me sens obligée de faire.

QUI tu es? A quoi tu ASPIRES? Et que fais tu pour l obtenir?
Bonnes questions drunken Ca me laisse pantoise. Je vois bien ce que mon égo aimerait devenir, richesse, confort, être aimée, apreciée, etc.. mais je ne vois encore pas ce que mon coeur aspire scratch J'ai juste une vague sensation d'etouffement, d'un truc pret à exploser, qui ne demande qu'à se liberer, mais n'est-ce pas une suggestion venant de l'égo, pour me faire croire des choses qu'il a envie, lui ? Je ne sais pas faire la distinction. Une grosse envie de me libérer. Ca s'est sur.

sunny sunny sunny sunny
avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Obtearon le Ven 12 Oct 2018 - 21:45

L ego n est pas l ennemi ... c un enfant, c votre enfant.

Éduquer le, accompagner le, parler avec lui, plus fort il peut etre tres con , très dur ... mais il est là, il peut être presque détruit, presque soumis, mais il est la, il est mortel, il a peur, il a peur de cesser d exister, sauf qu' il estcseulement un enfant qui a peur de la mort ... il n est pas extérieur au tout, il n est pas extérieur a l âme, il n est pas extérieur, il n est pas l ennemi.

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 252
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Grenouille Hier à 1:10

Merci obtearon




























avatar
Grenouille

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le juge intérieur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum