Les personnages qu'on joue

Aller en bas

Les personnages qu'on joue Empty Les personnages qu'on joue

Message  Grenouille le Ven 14 Fév 2020 - 5:19

Après un long moment d'observation (de l'autre et de moi-même, comparaison, compréhension, analyse ou déduction), sur des faits passés et ensuite sur le présent quand j'ai pu garder contrôle sur les émotions.
Les personnalités multiples qui arrivent suivant le contexte, le lieu ou l'entourage. Et la capacité ou l'impuissance à s'en échapper (conditionnement, peur, ou contrôlé par interêt).
Et aux questions qui se présentent à ce moment: quelle est la meilleure attitude à prendre.
Si on enlève la peur et le conditionnement, la meilleure attitude est d'être soi.
La meilleure attitude est de ne rien jouer, ne rien simuler.

Dans certains cas il est très difficile d'être soi (risque de mise en danger, psychologique et physique), on peut choisir de jouer un rôle pour se protéger. Mais c'est retourner dans le piège.
La matrice est très forte pour ça.
Ces derniers temps elle est devenue plus sévère. Peut-être autrefois pouvions-nous avoir le choix entre plusieurs personnages, mais aujourd'hui il est difficile d'y échapper. Le personnage qu'elle nous force à jouer est celui de ce citoyen:
J'ai confiance en mon gouvernement et ses structures. Cet ensemble me protège. En échange j'ai le devoir de travailler et de consommer sans me poser de questions.

Alors beaucoup qui savent jouent le rôle de ceux qui ne voient rien. Et tout en connaissant la mécanique, se servent de ces connaissances pour y arriver.

Il y a aussi autre chose que j'ai remarqué. Quand on n'est plus les personnages et qu'on s'expose à la matrice, ainsi qu'à tous les personnages qui jouent le rôle qu'on leur a appris, on se sent véritablement en danger.
De là à faire tomber tous les conditionnements, entretemps il y a un temps d'affolement intérieur parce qu'on se sent à nu, en danger, sans défense.
Alors quand on doit aller dans une structure qui nous demande des comptes sur des actions qui ne les concernent pas, parce qu'elle s'est accaparé une partie de nous... il est très difficile de contrôler ses émotions.

Parfois je me met dans des personnages sans m'en apercevoir sur le coup.

J'ai tellement envie de retirer toutes ces couches d'un coup. Et je suis tellement heureuse de rencontrer des gens vrais, même s'ils sont rares, en tout cas dans mon secteur. C'est ça qui me manque. Parfois je ne peux plus supporter les fausses paroles, les paroles legeres, les paroles egotiques, quand je vois ce qu'il y a derrière sans pouvoir entrer en contact. Je ne m'enerve pas, je me ferme et m'éloigne. Sauf devant le conseiller de pole emploi ! La je joue un personnage, pour garder mes droits Laughing

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Les personnages qu'on joue 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 784
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les personnages qu'on joue Empty Re: Les personnages qu'on joue

Message  Plume le Ven 14 Fév 2020 - 9:12

Chère Grenouille

Comme tout cela est bien dit.

Nous possédons mille facettes afin de pouvoir nous adapter aux situations les plus diverses que nous rencontrons.

Il n'en demeure pas moins que notre âme, notre coeur et notre esprit peuvent rester intacts malgré tout.

Cela me fait souvent penser au caméléon. Il est toujours le même dans le milieu où il vit et se conforme sans y penser à son environnement.

Accomplir des tâches quotidiennes, travailler, cela fait partie de la vie dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui avec plus ou moins d'acceptation. Le principal est de rester lucide afin de maintenir pour soi une ligne de conduite.

Il est évident que devant une situation non encore vécue mais qui se présente, il faut faire entrer de nouveaux paramètres pour correspondre à cette situation et de la régler sans entrer dans le processus que cette situation risque de demander.

Garder un retrait.Comme tu le dis il est utile et nécessaire de s'éloigner. Avoir le moins d'impact possible sur notre vie surtout quand cela n'entre pas dans nos convictions, nos attentes.

Toujours et souvent juger du bien-fondé d'une requête par exemple.

Notre monde actuel nous demande de faire face à une multiplicité de possibilités de toute nature, sollicitations, etc ....

Comme je le dis : rester lucide, pour ne pas tomber dans les pièges.

Il y a tant d'inutilités.

_________________
Point de limite à l'esprit.
Plume
Plume

Messages : 173
Date d'inscription : 29/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Les personnages qu'on joue Empty Re: Les personnages qu'on joue

Message  Francesca le Ven 14 Fév 2020 - 13:19

Il faut bien le reconnaître ; c’est un point sensible que tu soulèves ici Grenouille…. nous avons énormément de tendances et de capacités à la transformation, mais qu’est-ce qui est le plus simple dans la société : jouer les caméléons ou rester soi-même (comme le dit également Plume) Very Happy

Finalement, nous changeons nos couleurs afin de se faire "aimer", mais le sommes-nous plus ou moins réellement ?? Je ne le crois pas ; ce n'est qu’éphémère silent

Mais il faut bien l’avouer, il est plus facile de se noyer dans la masse en milieu professionnel et à mes dépends, perso, je me suis rendue compte que c’est en vieillissant simplement que l’on sort de ce cercle vicieux et qu’on n’a plus envie de se cacher….

Le plus important finalement c'est d’en prendre conscience et de faire de son mieux afin toutefois de ne pas se perdre soi-même de vue…

bisous à tous…

Les personnages qu'on joue 3621799707

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

Les personnages qu'on joue Papill10
Francesca
Francesca
Admin

Messages : 6511
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les personnages qu'on joue Empty Re: Les personnages qu'on joue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum