Qu'est-ce que L'EGO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce que L'EGO

Message  Francesca le Mer 27 Mar 2013 - 17:36

Un ami à connaître …  

On entend souvent que lorsqu'on est en cheminement spirituel, il faut se départir de l'Ego.

Partant de cette prémisse, on part souvent en guerre contre lui. On veut l'éliminer, mais tant que nous sommes sur Terre, cela revient à se priver d'un outil essentiel au cheminement spirituel.

L'Ego nous permet, car c'est le véhicule qui nous permet d'observer nos actions, nos réactions, nos conditionnements, nos croyances. Il est à bénir pour tout ce qu'il nous apporte comme apprentissages sur nous. Le problème, c'est quand on le laisse gérer notre vie.

À partir du moment où on s'en sert avec discernement, il devient un outil fabuleux de notre ouverture de conscience.

Qu'en pensez-vous ??


Dernière édition par Francesca le Sam 25 Nov 2017 - 8:30, édité 1 fois

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

j'ai trouvé cet extrait interessant

Message  lunea le Mer 27 Mar 2013 - 18:27

j'ai trouvé cet extrait interessant à partager avec vous :

Comment fonctionne l'ego ?

par Lama Denys Teundroup


L'ego est notre fonctionnement habituel dans lequel nous construisons notre propre souffrance. Le comprendre, c'est la clé d'une approche spirituelle !

Lama Denys Teundroup est un instructeur bouddhiste français et il dirige le centre d'études bouddhiques Karma Ling ( près de Grenoble). Se fondant sur le Dharma du Bouddha il nous explique les fondements de l'ego et les méthodes qui peuvent nous en libérer sans violence.

L'ego est le " moi je ", ce sentiment d'exister comme un individu indépendant avec les relations qui dérivent de cette impression.

L'expérience d'ego est de vivre toute perception par rapport à cet objet observateur-sujet.
L'ego a une appétence fondamentale : un désir d'existence et de plaisir, qui se traduit en pulsions de possession, de rejet et d'indifférence. Ce fonctionnement se manifeste ainsi par des attitudes passionnelles d'attraction, de répulsion ou d'indifférence, développées face aux personnes, aux choses, ou aux situations auxquelles l'ego est confronté : " je " veux ce qui est bon, " je " ne veux pas ce qui est mauvais, " je " ne veut pas être exposé à ce qui m'est indifférent. Ces appétits de l'ego le font s'engager dans toutes sortes de lutte pour obtenir ce qui lui est agréable et éviter ce qui lui est désagréable.

Malheureusement et paradoxalement, au lieu d'aboutir à ses fins, sa lutte lui crée des désagréments, conditionnements et souffrances ! Ce fonctionnement de l'ego est notre conditionnement habituel dans lequel nous construisons notre propre souffrance.

Qu'est-ce que l'ego ?
Fondamentalement , l'ego n'est rien qu'une impression : ce sentiment que l'on a " d'être " et " d'avoir " un ego ne repose sur rien, c'est simplement une illusion. En effet, l'ego n'est pas " quelque chose " qui aurait une existence indépendante et autonome, c'est un processus dynamique qui, dans son fonctionnement, produit le sentiment d'individualité. C'est pourquoi l'ego est dit " vide d'existence propre " : cette impression n'existe que dans la combinaison des facteurs interdépendants qui la constituent.

La conception de l'ego
Les facteurs interdépendants qui constituent l'ego sont nombreux. Au départ, l'ego est une polarité sujet-objet dans laquelle, comme dans toute polarité, les deux pôles subsistent dans la relation qui les pose l'un par rapport à l'autre. Plus précisément, cette polarité qu'est l'ego se structure dans un processus de saisie, d'appréhension des expériences. En fait, l'esprit est fondamentalement une fonction cognitive dans laquelle vient se greffer la saisie de l'ego. Cette saisie constitutive de la polarité sujet-objet est une conception, une saisie conceptuelle. Ainsi, la conception conçoit le sujet et l'objet. Il est significatif de remarquer que " conception " exprime simultanément l'action de concevoir et celle de donner naissance. On pourrait dire : " le sujet se conçoit concevant l'objet qu'il conçoit " ! Il y a là matière à quelques paradoxes et méditations…

En tout cas, la conception est un processus qui pose le sujet et l'objet l'un par rapport à l'autre, dans la dualité sujet-objet. Cette saisie génère, au rythme de ses conceptions successives, des instants de conscience dualiste sujet-objet.

Ces instants se succèdent rapidement et font simultanément l'expérience de séries " d 'événements sujet " et " d'événements objet ". La fréquence élevée de ces événements donne l'impression d'une continuité du sujet et de continuité d'expérience, comme apparaît l'impression de mouvement continue du cinéma lorsque les images de la pellicule défilent suffisamment vite. C'est ainsi qu'apparaît l'impression de continuité du " moi-sujet " et de " ses expériences ". La " continuité-sujet ", n'ayant pas notion de la relation qui l'unit à la " continuité de ses expériences ", se vit comme indépendante.

L'impression d'ego individuel se développe, acquérant le sentiment d'être autonome et indépendant. Puis, elle s'identifie à une forme avec un nom, se dotant d'un sentiment d'identité. Le nom, ce label qui la désigne, parachève son impression d'exister et finit de réifier l'ego.
Tout ce processus constitue quelques aspects de la nature de la perception de l'ego. Décrit ainsi, cela paraît abstrait et théorique, mais c'est quelque chose qu'on découvre concrètement dans l'expérience de la méditation assise qui a ainsi un pouvoir libérateur des illusions de l'ego.

Non-violence du travail avec l'ego

Une mauvaise compréhension de la nature de l'ego peut nous faire considérer celui-ci comme un " ennemi " à détruire. Ce n'est pas la bonne attitude, d'abord parce qu'il n'y a pas à détruire quelque chose qui n'existe qu'illusoirement, mais simplement à reconnaître son illusion.

De plus, dans un tel combat, qui lutterait contre l'ego si ce n'est " moi, je " donc l'ego lui-même ? Cela reviendrait à essayer de terrasser son ombre. Plus son tente de nier l'ego ou de le combattre agressivement, plus on renforce son agitation et sa puissance. Il s'agit d'être réaliste :nier l'ego ou refuser d'avoir des passions serait illusoire.
Il ne s'agit donc pas de s'engager dans une lutte. Au lieu de résoudre les difficultés, cela les renforcerait ? mais de se réconcilier avec soi-même et d'accepter l'ego avec ses passions. Cette acceptation permet ensuite de travailler avec lui, et finalement, de le dépasser par la réalisation de sa nature.

Bien sûr, accepter l'ego et ses émotions ne signifie pas s'y complaire et abonder dans leur sens. La réconciliation avec soi-même, l'acceptation de l'ego, permet de travailler sur celui-ci. Il devient la matière première du travail non violent, non agressif, qu'est la méditation, celle-ci nous permettant de transformer nos attitudes passionnelles et finalement de les dissoudre.

Les cinq constituants de l'ego

Le Bouddha a enseigné la formation de l'ego à partir de ses cinq constituants, " skandha ", en sanscrit. On peut les expliquer comme cinq étapes. Avant la naissance de l'ego, au départ, l'esprit dans l'instant premier est le terrain fondamental de l'énergie pure non dualiste, sans connaisseur ni connu, ouvert et dégagé, sans centre, ni périphérie, comme l'espace.

La naissance de l'illusion est d'abord celle d'une différenciation : l'espace commence à être perçu, à exister comme quelque chose pour une observation qui le perçoit, une distinction naît. C'est le début de la scission sujet-objet, la naissance de la dualité. En fait, cette différenciation initiale peut se constituer par rapport à n'importe quel point de référence dans les domaines des différentes facultés sensorielles : visuelle, auditive, olfactive, gustative, tactile ou mentale. Cette référence première est appelée " forme ". C'est le premier stade de l'ego : le skandha de la forme.

Une forme visuelle est n'importe quelle représentation du domaine visuel, par exemple, l'espace indéfini mais distinct, ou un morceau d'espace délimité, un contour, une référence visible quelle qu'elle soit. Mais à ce niveau initial, c'est une expérience nue, dépouillée de concept et de tout jugement. C'est une vision toute simple et silencieuse. Une forme sonore serait une vibration avant que cette résonance ne soit reconnue, avant même que l'on ait pris par rapport à elle une position qualifiée, et avant qu'elle ait été nommée, identifiée, et qu'elle n'ait pris un sens particulier.

La seconde étape est ce qu'on appelle skandha de la sensation. Il s'agit d'une prise de position par rapport à l'expérience initiale de forme. Celle-ci est maintenant sentie comme positive, négative ou neutre. Il y a ainsi des sensations agréables, désagréables ou indifférentes. LA sensation est simplement ce positionnement, cette première impression.

La troisième étape fait intervenir l'identification. C'est-à-dire que la forme qui a été sentie est maintenant reconnue et un nom lui est donné : il y a " nomination " ou conceptualisation. La sensation prend alors un sens. C'est le skandha de la perception.

A la quatrième étape, il y a une réaction devant cet objet identifié, devenu porteur d'un sens qui est suggère une action ou une réaction. Il s'instaure une relation avec cette forme sentie et identifiée. Cette relation est conditionnée par différentes tendances ou " facteurs mentaux " latents qui sont les éléments animant volonté et impulsions. C'est le skandha des formations mentales ou de la motivation.

Il y a ainsi une situation en laquelle une forme a été sentie, nommée, a acquis un sens, par rapport auquel prend place une réaction ou une action.

L'observateur, le témoin de la situation qui s'est ainsi mise en place, s'est développé et structuré dans les quatre premiers skandhas.

Sa fixation sur cette situation comme étant " son " expérience, finit de le solidifier. Il s'approprie complètement l'expérience, il en résulte un état de conscience pleinement constitué. L'ego est, et vit, dans le monde particulier qui s'est ainsi constitué et qui est devenu un état de conscience complètement organisé. C'est la cinquième étape, le skandha de la conscience.

Cette structuration de l'ego par la formation des cinq skandhas : forme, sensation, perception, motivation, et conscience, se répètent d'instant de conscience en instant de conscience.

Chacun de ses instants subsiste très brièvement puis disparaît, suivi par l'apparition d'un autre instant de conscience. A la fin de chacun de ses instants, il y a une sorte de dissolution ou de mort de l'ego et de ses constituants, et au début de chacun d'eux il y a agrégation, naissance de ceux-ci. Il y a ainsi en permanence agrégation et désagrégation de l'ego ; structuration, déstructuration et restructuration. Le phénomène se reproduit sans cesse. C'est ainsi que fonctionne l'ego. Et c'est ce processus de naissance et de mort qui constitue chaque instant de notre vie.

Lama Denys - extrait de l'ouvrage paru chez Albin Michel "Le Dharma et la vie".

_________________
« La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace.
Pour traverser les murs,il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves. »

Jacques Savoie
avatar
lunea

Messages : 850
Date d'inscription : 19/03/2012

http://sol-eille.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  shamallo le Jeu 28 Mar 2013 - 1:03


"La mort nous visite 108 fois par respiration." Bouddha

Et pour en revenir à ce que dit Francesca plus haut, un petit tour dans un hôpital psychiatrique enseigne qu'un ego détruit ou même pas construit donne des résultats pas jolis à voir. Obtenir un ego complet, en état de marche, si plein de défauts soit il, est une bénédiction.

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  solasido le Jeu 28 Mar 2013 - 1:50

Qu'est-ce que l'EGO ?

Comme un chemin parcouru, en trop de rien que mesure rien de trop,
tout discours dont le sujet, le verbe, l'objet est moi, moi, moi, va et vient de l'Ego et y demeure.

Attention à la marche
Du point de vue de la psychologie ésotérique,
sur l'arbre de Vie, l'Ego peut être associé à une place précise, en Yesod.



Entre présence et absence à soi,
le rêve reste du domaine de l'ego, où ne se trouvent ni espace, ni temps.



c'est le domaine du sujet car l'objet, en tant que chose observée reste pourvu d'espace et de temps.



Ego est un pronom personnel
qui accompagne un verbe,
excepté dans les expressions comme il fait beau, il vente, il pleut, il neige etc...





Et si et si...


Soi : il fait beau
Moi : Il vente
Ego : Il pleut
Corps : Il neige

Il est courant d'entretenir intentionnellement ou non
une confusion des langues et des genres entre sujet et objet,
lorsque n'est pas réglée la problématique de la fin et des moyens.

Question faussement anodine :
Au nom de quoi peut-on dire que quelqu'un d'autre est égoïste ?




l'Ego ? connais pas !
Sans ego qui peut garder juste l'esprit au milieu des conditions ?

Via l'égotisme et l'égoïsme, l'égo reste ce qui en chacun ne peut rien apprendre de l'instant présent car il le fuit sans cesse.





avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  Francesca le Jeu 28 Mar 2013 - 6:14

lunea a écrit:j'ai trouvé cet extrait interessant à partager avec vous :

Comment fonctionne l'ego ?

par Lama Denys Teundroup


L'ego est notre fonctionnement habituel dans lequel nous construisons notre propre souffrance. Le comprendre, c'est la clé d'une approche spirituelle !

Lama Denys Teundroup est un instructeur bouddhiste français et il dirige le centre d'études bouddhiques Karma Ling ( près de Grenoble). Se fondant sur le Dharma du Bouddha il nous explique les fondements de l'ego et les méthodes qui peuvent nous en libérer sans violence.

L'ego est le " moi je ", ce sentiment d'exister comme un individu indépendant avec les relations qui dérivent de cette impression. etc..... etc....

J'ai adoré ce texte Lunea, que je n'ai pas repris en son entier, mais je te remercie

Finalement l’ego désire simplement garder le contrôle parce qu’il est terrifié.

Il s’identifie avec des images qui ne proviennent pas de l’âme mais nous sont fournies par le monde extérieur.
L’ego est dans une course permanente pour préserver l’image de lui-même, que ce soit celle d’un homme d’affaires prospère, d’une mère de famille dévouée ou d’un bon thérapeute.Il veut maintenir cette image pour garder le contrôle sur les pensées que les autres ont à son sujet ; tout cela me semble bien naturel.

Il ne nous reste qu'à l'apprivoiser


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Ego sum ego sum ego sum

Message  shamallo le Jeu 28 Mar 2013 - 11:04

A un moment, j'avais l'impression que le cerveau était le chef d'état de moi même. Pourquoi pas? Jusque là, rien à dire.
Oui mais voilà, c'était un tyran despotique: Il dépensait des fortunes, et, non content d'affamer le peuple, il manipulait l'aristocratie à son avantage.

Le peuple, les cellules; l'aristocratie, les organes, et le Trésor, l'énergie.

Autant dire que les guerres civiles étaient monnaie courante! Inéluctables, les révolutions! Sans parler des épidémies, et des mauvaises récoltes!
Nous avons même eu l'anarchie au pouvoir!

"Et l'angoisse, despotique, sur mon crâne incliné plante son drapeau noir." Charles Baudelaire, Les fleurs du mal.
Charles Baudelaire, pendant la révolution de 1848, passait d'une barricade à l'autre.

L'Ego: que d'histoires...Et dire que l'histoire est un éternel recommencement...

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  solasido le Jeu 28 Mar 2013 - 11:37

EGO Apprivoisement et mode d'emploi

l'Hexagramme complet représente l'hexagramme en cours
et ses deux hexagrammes nucléaires (nucléaire 1 et nucléaire 2),
symbolisant 3 * 6 = 18 états du moi pluralisé ou petits moi.



Du point de vue des trigrammes il n'existe que huit trigrammes
dont tous les traits sont fixes, ce qui représente un Noble Octuple Sentier.



Il peut être nécessaire donc souhaitable de revoir ensemble le mode de calcul des petits moi
car il existe en chaque situation, 987 triades distinctes du moi, moi, moi avec chaque hexagramme complet.



Même si plusieurs tables de correspondances demeurent nécessaires,
l'action demeure intégration d'une énergie dans le temps.

Illustration musicale de G.I Gurdjieff

jocolor


avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  solasido le Jeu 28 Mar 2013 - 23:52



shamallo a écrit: A un moment, j'avais l'impression que le cerveau était le chef d'état de moi même. Pourquoi pas? Jusque là, rien à dire.
Oui mais voilà, c'était un tyran despotique: Il dépensait des fortunes, et, non content d'affamer le peuple, il manipulait l'aristocratie à son avantage.

Le cerveau est un instrument.
Aucun instrument n'est un tyran.
Jusqu'à preuve du contraire la musique ne se trouve pas dans l'instrument.


jocolor


avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  shamallo le Ven 29 Mar 2013 - 0:02

"j'avais l'impression"= Double atténuation, = degré deuxième au carré




D'avoir le sens de l'humour? Partagé?
Ou bien cette formulation risquait elle d'induire en erreur des lecteurs particulièrement stupides?





Désolée, je ne l'ai plus trop ce soir-le sens de l'humour-, fatiguée...

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  solasido le Ven 29 Mar 2013 - 4:07



Shamallo et à tous

shamallo a écrit:"j'avais l'impression"= Double atténuation, = degré deuxième au carré

D'avoir le sens de l'humour? Partagé?
Ou bien cette formulation risquait elle d'induire en erreur des lecteurs particulièrement stupides?

Désolée, je ne l'ai plus trop ce soir-le sens de l'humour-, fatiguée...

Idem

Désolé, si je n'ai pas perçu comme plein d'humour ton message,
dont le sens par rapport au sujet initialement abordé m'échappe
comme c'est souvent le cas quand le temps du moi, moi, moi
s'organise à se faire tendre, bien entendu, bien étendu, bien détendu.

En 1001 rêve défunt, à la lumière de l'éternité de la faim, m'enfin...

Comme l’amour nous justifie d’exister, l’humour nous en console.

si l'humour reste l'art de transformer une chose négative en éclat de rire,
n'est-ce pas aussi une manière élégante, parmi mille, de ne rien changer ?

Ô Super Rieur, en chacun, où bien Super Poser, Super Viser,
ce qui se perd et se retrouve dans l'Interrogé ?

L’humour, c’est de savoir que tout, absolument tout, est drôle.
Du moment que c’est aux autres que ça arrive .

Si dès lors,
il n'est rien de plus suicidaire que de rire de l'autre, et de ses valeurs
alors, il n'est rien de plus salutaire que de rire de soi, et de ses valeurs.


Bien souvent, l’esprit sarcastique fait rire, à condition qu’il s’adresse aux autres.
Plaisanterie de la nature ou pas la vie est une farce que nous fait un dieu rieur.

Mais nous pouvons le piéger à son propre jeu et rire et sourire avec lui
en nous tenant sans cesse au centre des choses, de nos actes et de nos actions.




Entre Conciliation, Observation, Nullité, Unité, T.A.C.T et Contact
si mieux vaut donner que prêter à rire, alors l'humour, déjà, aura travaillé à ton salut
ce qui, en principe, confirme le fait qu'apprendre à rire de soi demeure un chemin joyeux vers la sérénité....


Bonne suite et souriante journée à toi et à tous

Créons-nous un bel, vierge et vivace aujourd'hui




Dernière édition par solasido le Ven 29 Mar 2013 - 5:26, édité 2 fois
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  shamallo le Ven 29 Mar 2013 - 5:02

Smile on se plaint d'humour: il se retourne contre soi, cet reître.
Etre farci d'un dieu, d'accord, cuit, n'en sera que meilleur.

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  solasido le Ven 29 Mar 2013 - 5:41

shamallo a écrit: Smile on se plaint d'humour: il se retourne contre soi, cet reître.
Etre farci d'un dieu, d'accord, cuit, n'en sera que meilleur.

Même les nuages nous parlent de liberté.

Dans ce sujet : Qu'est-ce que l'Ego ?
l'Ego semble être mémoire et mesure d'un moi de nuage
dont chaque gouttelette où se reflète tout le pays-age
est un hologramme d'une unité de conscience communiquant par sa réflexion.

En union intérieure, comme le silence y pousse, sans repousser !

Etudions ensemble les correspondances entre les 64 trigrammes
et les 12 degrés de l’échelle des hydrogènes y compris
sous l'angle des 12 heures d’Apollonius...


à comparer avec http://devantsoi.forumgratuit.org/t944-qu-est-ce-que-l-ego#7288

Parer, séparer, réparer, préparer et se préparer
aux conditions de la transition vers toute ligne de moindre résistance représente
ce que foudroie une belle énergie utilisée comme celle du Fou Droit,
en chaque Super Rieur, où la beauté, sans doute, demeure un utilitaire du coeur...

Créons-nous un bel , vierge et vivace aujourd'hui jocolor
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  solasido le Ven 29 Mar 2013 - 11:02

20 Affirmations positive d'un type Cinq
















Dernière édition par solasido le Ven 29 Mar 2013 - 11:12, édité 1 fois

_________________
Celui qui voit un problème et ne fait rien fait partie
d'une solution regardée avec les yeux du passé. Gandhi
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  Francesca le Ven 29 Mar 2013 - 11:11

extrait de conversation :

Rollin Olson. Mais pourquoi ? Pourquoi l'innocuité (qui n'est pas nuisible) ? Cela a-t-il quelque chose à voir avec la divinité intérieure dont vous avez parlé ?

Benjamin Creme. Oui, car la nature de la divinité est altruisme. C'est l'ego qui représente l'aspect malfaisant. L'ego appartient seulement à la personnalité. Celle-ci a besoin de lui, elle a besoin du principe du désir pour parvenir à un certain stade. Sans l'ego, la personnalité n'atteindrait pas ce stade, elle ne créerait pas son individualité et ne représenterait aucune utilité pour l'âme. Finalement, un point est atteint où l'âme peut réellement se "saisir" de cet être humain puissant, individualisé, et en faire un dieu - ce que l'âme elle-même est déjà. L'âme crée de nouveau cette divinité, sur le plan physique, en tant qu'individu à travers lequel elle peut se refléter. Cela n'est possible que lorsque la personnalité individuelle reflète les qualités de l'âme, qui est totalement altruiste. L'égoïsme, même s'il est nécessaire jusqu'à un certain stade, doit finalement être abandonné pour permettre à l'âme de se manifester.

RO. Lorsque nous nous incarnons ou nous réincarnons, revenons-nous dans des races différentes ?
BC. Cela peut être dans la même race pendant un grand nombre d'incarnations, ou vous pouvez, au contraire, vivre une succession d'expériences dans cinq ou six races différentes. Mais vous pouvez, tout aussi bien, être limité à une race unique. Il est possible que vous ne vous ne vous incarniez jamais en Orient si vous vivez en Occident, ou l'inverse ; ou bien vous pouvez être ballotté entre l'Orient et l'Occident pendant de nombreuses incarnations. C'est une question de destinée individuelle.

RO. En passant par des races ou des combinaisons raciales différentes, on peut donc tirer des leçons, répéter les expériences et faire les apprentissages qui nous permettront d'atteindre ce point de perfection dont vous avez parlé.

BC. Exactement. Nous sommes tous des "enfants de Dieu", et nous avons, naturellement, tous le même potentiel.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  Francesca le Ven 29 Mar 2013 - 11:16

Extrait du livre « De l’estime de soi à l’estime du Soi » par Jean Monbourquette, Éditions Novalis, 2003, p. 141

différence entre l'ego et soi :

EGO

Poursuit des buts à l’aide d’efforts volontaires Est motivée par la survie et la peur de manquer de quelque chose
Utilise son intelligence et ses habiletés d’une façon pratique
A une histoire, faite d’événements, qui se déroule dans l’espace et le temps
Vise la compétence, la maîtrise de soi et de son entourage
Compte sur les efforts de sa volonté, de son audace et de sa persévérance
Progresse grâce à des efforts personnels
Porte un masque social, une persona et se compare aux autres
Recherche la compétition
Est angoissé par la pensée de mourir


SOI

Accueille l’éveil spirituel et les expériences-sommets
S’ouvre à l’abondance de la création
Rayonne par son amour, sa sagesse, son harmonie intérieure, sa mission
S’exprime par des symboles et des mythes universels et intemporels
Recherche la paix et l’harmonie intérieure
S’abandonne à une Intelligence Supérieure
Cherche le détachement
Se confie à la Providence
S’ouvre à l’action de la grâce qu’elle découvre à chaque instant
Sait comment mourir et a la conviction de renaître


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  solasido le Ven 29 Mar 2013 - 11:24

Merci beaucoup Francesca pour ces informations,

aussi
claires, que précises et concrètes.

Question logique de l'interpelé




Notre Égo est-il une Prison ?
La liberté devient-elle prison dès qu'on y pense ?
Notre aura devient-elle une prison lorsque nous sommes enfermés dans notre égo ?




Souriante journée à toi et à tous






avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  djéhouti le Mar 25 Avr 2017 - 9:43

COMPARAISON ENTRE L'EGO ET LE SOI


EGO                                                                                                
-Poursuit des buts à l’aide d’efforts volontaires                                        
SOI
s'ouvre à l’éveil spirituel et les expériences transcendantes

EGO
-Est motivée par la survie et la peur de manquer de quelque chose              
SOI
A foi en l’abondance de la création

EGO
-Utilise son intelligence et ses habiletés d’une façon pratique
SOI
Rayonne par son amour, sa sagesse, son harmonie intérieure, sa mission

EGO
-A une histoire, faite d’événements,qui se déroulent dans l’espace et le temps
SOI
S’exprime par des symboles et des mythes universels et intemporels

EGO
Vise la compétence, la maîtrise de soi et de son entourage                        
SOI
Recherche la paix et l’harmonie intérieure

EGO
-Compte sur les efforts de sa volonté,de son audace et de sa persévérance
SOI
S’abandonne à une Intelligence Supérieure                                            

EGO
Progresse grâce à des efforts personnels
SOI
Cherche le détachement, se confie à la Providence

EGO
-Porte un masque social, joue un personnage et se compare aux autres, recherche la compétition
SOI
Révèle la nature divine de chaque être et son union avec les autres.

EGO
Est angoissé par la pensée de mourir
SOI
Sait comment mourir et renaître à chaque instant
                                             

sunny

djéhouti

Messages : 46
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  Obtearon le Mar 25 Avr 2017 - 17:14

l'égo fait parti de soi, l'égo n'est pas une surcouche, ou un individu à part entière, mon égo est moi, mon égo est inclu dans mon soi (un peu chelou la syntaxe).

Pour dire cela, je m'appuie sur 2 reves que j'ai fait l'un à la suite de l'autre.
L'un est un reve vu de mon égo, l'autre un reve vu de l'essence, et l’interprétation est la meme, parce que ce sont les memes symboles :
reve d'égo:

Nuit noire - reve en niveau de gris
   je suis sur une autoroute avec une forte montée
   devant moi je vois une voiture tout phare éteint
   je vais pour la dépasser
   je m'aperçois que mes phares sont également éteint
   je me rabat sans la dépasser
   l'autoroute se rétrecit
   la nuit devient moins noire, plus grise
   je m'arrete car je ne peux plus avancer avec la voiture, la route est trop étroite
   devant il y a un chemin rectiligne et propre.
le chemin est bordé d'arbustes
reve d'essence:

   Pyramide jaune
   ciel bleu indigo (je crois, c'est lumineux sans etre aveuglant)
   le bas du corps d'une femme nue, jambe de part et d'autre de la pyramide.
   son sexe touche le haut de la pyramide
   une lumière vive nait dès que le sexe touche le haut de la pyramide.
symbole:

pyramide = route en pente qui se rétrécit ==> le triangle, symbole phalique.
chemin bordée d'arbustes = sexe de la femme ==> le chemin pour rejoindre la matrice.

le reve d'égo est vu de la réalité = il reste du chemin à faire
le reve de l'essence est vu de l'éther = le chemin est déjà accompli, l'éther est intemporel.

ce que je veux dire, c'est que la vision de l'égo s'est juste une vision de l'essence dans la réalité. Il n'y a pas vraiment d'illusion, c'est juste le point de vue différent d'une meme chose.
voilà ce que j'en est conclu :
Le point de vue de l'essence est global.
Le point de vue de l'égo est réel.

Le role de la conscience est de concilier les deux, de faire en sorte que le chemin de l'essence soit le même que ce soit dans la réalité, ou dans l'éther.

suite à ces reves, j'ai utilisé une analogie

l'essence c'est le chef de projet, la maitrise d'ouvrage.
l'égo c'est le developpeur, celui qui debugue, la maitrise d'oeuvre.
la conscience, c'est l’exécution du code.

et quand tu débugges ou développes, il y a quatre choses qui influent sur l’exécution
- l'environnement (fait chaud, fait froid, un mec qui a tourné la clef du serveur parce qu'elle n'était pas droite, ... )
- les ressources (CPU, disque, ...)
- la qualité des données en entrée (format des données, exhaustivité, ...)
- la qualité du code préexistant (c'est commenté, c'est indenté (juste un oubli d'un point et votre code ne fait pas du tout l'attendu), ... )


_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
avatar
Obtearon

Messages : 137
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

....

Message  Graal le Mar 25 Avr 2017 - 19:56

Lorsqu'on n'a pas connu des épreuves spirituelles concernant l'Ego est compliqué d'explications voir inexplicables.

D'abord, il y existe un "Ego" Divin d'osmose, de réciprocité, de partages et d'échanges que l'on retrouve par les deux premiers mots "JE SUIS..." J'ai mis un etcetera car il n'y a pas uniquement que ces deux mots et les explications m'emmèneraient fort loin.

Puis il y existe un autre "Ego" collectif ou un Ego d'une collectivité par lequel cet égo n'est pas au singulier mais au pluriel par un "Nous". On retrouve la communication par un "Nous" en ce qui concerne le diable de Lucifer. Car ce "Nous" est une pluralité et une communauté de démons ou encore une Âme groupe. Lorsque vous avez un Être spirituel communiquant ce "Nous" dans l'intérieur de la corporéité de l'âme, c'est Lucifer qui "parle" par contre lorsque l'Ange communique dans l'intérieur de la corporéité de l'âme en tutoyant...

Il y a beaucoup d'épreuves liées à l'Ego à déjouer des diables. La plus terrible et la plus douloureuse des épreuves sur l'Ego m'a été connu et vécu en 2009 lorsque pendant une décorporation je l'avais subi parmi le plan causal des ténèbres du Néant nommé aussi La Nuit noire de l'âme. Dans cette grande expérience spirituelle après avoir avoué sincèrement en cette phrase "Je suis un égoïste", mon coeur éthérique est sorti de ma poitrine astrale pour y rentrer presque aussitôt alors ainsi j'ai pu voir ce coeur éthérique...



avatar
Graal

Messages : 36
Date d'inscription : 09/02/2016

http://leveildesoi.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  annaline06 le Mar 25 Avr 2017 - 21:51


Un peu compliqué, de mon point de vue, de comprendre tes explications Graal ; mais comme Francesca je pense qu'il est important d'avoir un EGO, même si c'est une bataille quelques fois, car il nous protège et souvent TROP, alors évitons de le laisser nous mener la vie dure

Merci pour toutes ces explications, en tout cas je préfère ta version Francesca, les autres nous laissant dans la culpabilité ; tout est là pour nous faire avancer par pour nous "tuer"

avatar
annaline06

Messages : 66
Date d'inscription : 16/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  pac le Mer 26 Avr 2017 - 16:51

Obtearon a écrit:ce que je veux dire, c'est que la vision de l'égo s'est juste une vision de l'essence dans la réalité. Il n'y a pas vraiment d'illusion, c'est juste le point de vue différent d'une meme chose.
voilà ce que j'en est conclu :
Le point de vue de l'essence est global.
Le point de vue de l'égo est réel.

Le role de la conscience est de concilier les deux, de faire en sorte que le chemin de l'essence soit le même que ce soit dans la réalité, ou dans l'éther.

Merci

Obtearon a écrit:l'essence c'est le chef de projet, la maitrise d'ouvrage.
l'égo c'est le developpeur, celui qui debugue, la maitrise d'oeuvre.
la conscience, c'est l’exécution du code.



L’exécution du code résonne dans le message Smile Entre les lignes,autour du feu, un camp s’établit cheers

Après avoir entendu "Ridsa-Avancer",comme une suite,dans le coin supérieur droit celle-ci fut proposée




Ouais ça m'a fait rire

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
avatar
pac

Messages : 496
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  annaline06 le Mer 26 Avr 2017 - 19:17


Il en va de chacun de donner son avis, chacun pensant avoir "raison"... mais chacun est libre ou non d'y croire.

Mais oui je suis assez d'accord sur le fait que l'Ego fait partie de SOI, l'un ne va pas sans l'autre

Cela me fait penser à la pensée positive, là aussi chacun y va de son avis... mais c'est un autre sujet, tout aussi intéressant et là aussi le positif ne va pas sans le négatif... flower

"La pensée positive, sans l’acceptation de la réalité et des émotions qu’elle provoque, c'est se bercer d'illusions. Penser positivement signifie faire face à la réalité, peu importe ce qu’elle nous fait ressentir, et être déterminé à composer avec elle de la manière la plus constructive. Pour être positif, nous devons accepter les "négatifs". C'est seulement ainsi que nous avons l'image complète."
- Christine Delorey

avatar
annaline06

Messages : 66
Date d'inscription : 16/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  yesha le Ven 28 Avr 2017 - 23:19

ne pas confondre l'égo et la conscience la raison .
faire simple ego égoïste quelqu'un qui pense qu'a assouvir ces désirs et ne fait preuve d'aucun altruisme . considère son prochain inférieure a lui .
avoir de la joie pour un accomplissement personnel n'es pas de l'égo , être satisfait de soi , n'es pas l'égo . beaucoup de gens se perd dans cette histoire d'égo .
dans la spiritualité il faut s’accepte comme on es dans le meilleur comme dans le pire pour progréssé. mais pas tombé dans le piège de recherché dans l'autre une perfection ou un modèle en s'oubliant soi même . il faut dompté ces partie néfaste se coté obscure en nous et y laissé place notre lumière . tout en gardant en tête que ces noirceurs sera toujours présente méme la plus petite qui soit .


yesha

Messages : 6
Date d'inscription : 28/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

METHODES POUR DECRISTALLISER L’EGO

Message  Francesca le Sam 25 Nov 2017 - 8:39

http://www.icone-gif METHODES POUR DECRISTALLISER L’EGO




Méthodes PHYSIQUES que nous pouvons utiliser pour décristalliser notre égo

1)    Faire une nouvelle activité

. Parfois, quand nous sommes sous l’emprise de notre égo, le chemin le plus facile est de l’oublier en faisant une autre activité.

Par exemple : nous sommes en colère contre une personne et la discussion s’envenime... Nous pouvons décider de cesser de parler et de penser à cette situation et d’aller faire une nouvelle activité : écouter la télé, aller travailler, aller faire du sport, écouter de la musique, livre un livre, promener le chien, aller jouer avec un enfant, aller cuisiner, aller marcher dehors, etc... Ou encore, se déplacer pour assister à une conférence, à un séminaire, un cours, ou aller à un Atelier….

À un certain niveau, cela peut être considéré comme une fuite, mais à un autre niveau, cela peut être utile pour dédramatiser notre vie, pour l'alléger, et pour éviter de grossir encore plus notre égo s’il est incontrôlable dans la situation. En certaines occasions, il vaut mieux changer rapidement d’activité, et se retrouver dans un autre contexte où notre essence peut s’exprimer, pour éviter de nourrir encore plus notre égo et nous retrouver avec davantage de problèmes. Nous pourrons choisir de revenir sur cette situation, quand nous sentirons que nous avons la force de le faire avec la richesse de notre essence.


2) S’observer à chaque instant et vivre la mort de l’égo en marche.

Pour parvenir à décristalliser notre égo, nous avons besoin de savoir le reconnaître. Ainsi, nous pouvons développer l’habitude d’être témoin de nos paroles, pensées, émotions et actions afin de remarquer quand elles sont l’expression de notre essence ou de notre égo. Lorsque nous identifions qu’une parole, pensée, émotion ou action est une manifestation de notre égo, nous pouvons invoquer la Mère divine en nous, et lui demander d’intervenir sur le champ, afin de nous aider à comprendre ce qui se passe... et à décristalliser cet égo qui nous manipule présentement.


3) Éviter de plonger dans un égo qui en dynamise un autre en nous.

Plusieurs de nos facettes d’égo sont interreliées, comme des amis qui se dynamisent parfois les uns les autres.

Par exemple : une personne peut avoir observé qu’elle a envie de fumer quand elle prend de l’alcool. Alors si elle veut arrêter de fumer, elle peut choisir de ne pas boire d’alcool ou d’en boire moins souvent.

Un autre exemple : Une personne sait que si elle reste à la maison sans rien faire tout l’après-midi, elle ouvrira le garde-manger ou le réfrigérateur pour grignoter et la gourmandise va grandir... Alors elle peut s’organiser pour faire des activités hors de chez elle en après-midi à la place pour être moins tentée de manger.

Une personne peut avoir remarqué que lorsqu’elle paresse à écouter un type de nouvelles à la télé, ensuite elle se sent davantage déprimée. Alors elle évitera d’écouter passivement ou paresseusement les nouvelles pour maintenir davantage sa joie, elle peut même choisir de ne plus regarder les nouvelles. L’idée ici est d’identifier les facettes d’égo en nous qui se combinent mutuellement et qui font que nous plongeons de plus en plus fortement dans notre égo et tous ses problèmes... Plus nous parvenons à dissocier certains de nos comportements d’égo, plus nous avons de la force pour revenir rapidement dans notre essence ou rester plus longtemps dans notre essence.


4) Savoir que chacun à ses forces et ses faiblesses, à des endroits différents des autres.

Nous sommes souvent complémentaires les uns des autres, dans notre cercle de relations, et chacun de nous à des forces (dans son essence) et des faiblesses (dans son égo), mais ces facettes ne sont pas aux mêmes endroits dans nos vies respectives. Par conséquent, nous pouvons nous entraider ! Là où je me sens fort(e), j’aide quelqu’un plus faible, plus en difficulté dans ce domaine, et là où je me sens plus faible, plus en difficulté, je vais voir quelqu’un qui est fort dans ce domaine. Par conséquent, si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes et avec les autres, nous allons remarquer que les gens que nous côtoyons sont capables de rester dans leur essence dans certaines situations où nous n’y arrivons pas, et que nous arrivons à rester dans notre essence dans certaines situations où eux ils n’y arrivent pas.

Les comparaisons sont donc inutiles en terme de je suis pire ou je suis meilleur, car nous sommes tous semblables, tous formés d’essence et d’égo, mais ces facettes en nous sont à des endroits différents. Si nous étions capables de connaître la vie secrète ou privée de bien des gens qui nous semblent presque parfaits, ou à l’inverse très égoïques, nous pourrions voir que dans bien d’autres volets de leur vie, ils sont très différents...


5) Aider et Aimer au lieu d’attendre d’être Aidé(e) et Aimé(e).

Souvent, nous nous plaignons de ne pas être suffisamment Aidé(e) ou Aimé(e) sur notre route. Et nous développons des facettes d’égo de frustration, de colère, d’envie, de jalousie, parfois de méchanceté ou de sarcasme. Pour se débarrasser de cela, il peut être utile de cesser d’attendre et de se mettre en action soi-même.

S’occuper des autres, au lieu de passer son temps à ruminer et penser à ce qui ne se passe pas comme on le souhaiterait. Et en nous occupant des autres, notre attention est mobilisée sur le fait de satisfaire un besoin de quelqu’un d’autre et par aimantation naturelle (car nous aimantons selon ce que nous sommes, selon ce que nous exprimons...), nous allons par la suite aimanter dans notre vie des gens qui  eux aussi auront envie par moments de satisfaire certains de nos besoins.

L’autre version de cette 5ème  méthode est de nous Aider nous-mêmes et nous Aimer en premier lieu. Il y a bien des façons dont nous pouvons faire des démarches et changer nos attitudes afin de nous Aider et nous Aimer au lieu d’attendre cela des autres... Cette façon de faire sera aussi très bénéfique car elle aussi, par aimantation directe, attirera davantage dans notre vie, des gens qui seront le miroir de cela : ils nous Aideront et nous Aimeront davantage, car ils agiront avec nous comme nous agissons avec nous-mêmes ou avec les autres.




LA METHODE ETHERIQUE POUR DECRISTALLISER L'EGO


            1)    Faire une place nouvelle dans notre vie à la Sexualité tantrique.

L’égo de luxure (qui est l’égo qui veut constamment des plaisirs sexuels éphémères, des orgasmes multiples en masturbation ou en relation de couple) est insatiable, il en veut toujours plus, et plus il s’exprime, plus il dévitalise notre corps, plus nous nous sentons vide énergétiquement, et plus nous avons faim à nouveau d’expériences sexuelles, qui nous videront encore davantage. C’est un cercle vicieux qui nous conduit de plus en plus bas et qui nous rend de plus en plus dévitalisés, tout en nous faisant vieillir de plus en plus vite. Cet égo est souvent comme un énorme monstre en nous. Pour le faire diminuer, pour le décristalliser peu à peu, il suffit de vivre de plus en plus notre sexualité de façon tantrique …

De cette façon, notre essence va grandir avec la nouvelle énergie que nous allons accumuler et nous aidera à ne pas nous laisser autant manipuler par l’égo de luxure en nous. De plus, dans l’acte d’Amour sexuel et spirituel (en faisant l’Amour tantriquement), l’énergie est très très forte en nous et si nous demandons ensemble, tous les deux, à la Mère divine de nous aider à comprendre ou à décristalliser une partie d’un de nos égos, elle pourra intervenir avec davantage de force à ce moment.

C’est donc une double utilisation de la Sexualité tantrique pour apprendre à décristalliser nos égos.


2 ) Éviter les personnes qui contribuent généralement à dynamiser nos égos.

Nous connaissons tous dans notre entourage des gens qui vivent davantage dans leur essence ou dans leur égo, et à leur contact, nous sentons que notre essence ou notre égo se sent dynamisé(e), renforcé(e). Il est donc intelligent de choisir qui nous voulons fréquenter et quand, afin de ne pas plonger trop fortement dans notre égo. Certaines tentations sont parfois bonnes et formatrices, mais dans certaines situations, les tentations deviennent trop fortes, trop puissantes pour nous, et nous sommes comme hypnotisés et incapables de revenir à notre essence. Alors si vous savez quelles sont les personnes dans votre entourage qui vous pousseront davantage vers la drogue, la violence, la colère, la luxure, l’orgueil, la déprime, etc... réduisez ou éliminez ces fréquentations dans votre vie et augmentez plutôt le nombre de visites en personne (ou de contacts au téléphone ou sur Internet) avec des gens qui sont plus souvent dans leur essence et qui vous aideront à rester davantage dans votre essence.


3) Arrêter les projections et les accusations

Nous perdons un temps très précieux à accuser les autres et à voir en eux nos défauts cachés que nous n’aimons pas regarder (nous projetons sur eux notre ombre, notre égo). À la place, nous pourrions nous occuper de notre vie et de nos défauts, et chercher constamment à nous améliorer. C’est une partie du sens de la phrase de Yeshua : « Cessons de regarder la paille dans l’œil de notre voisin, et retirons plutôt la poutre qui est dans notre œil. » Plus un être devient conscient, plus il prend le temps qu’il a de disponible pour s’occuper de son propre cheminement et décristalliser du mieux qu’il le peut ses égos. Plus un être est inconscient, plus il va plutôt mettre son attention sur les autres, remarquer leurs défauts, les accuser, et vouloir changer les autres. C’est une façon de fuir son monde intérieur et de se perdre dans le monde extérieur. Les accusations sont inutiles aussi, en lien avec ce qui a été expliqué dans l’introduction : chaque individu ne peut vivre que comment il sent que c’est le mieux pour lui de vivre, compte tenu de son propre bagage de connaissances et d’expériences.

Par conséquent, quand nous accusons souvent les autres, c’est comme si nous voulions qu’ils soient plus âgés cosmiquement qu’ils le sont. C’est une situation impossible qui amène une grande charge de frustration. Mieux vaut laisser les gens cheminer du mieux qu’ils le peuvent avec les compréhensions présentes qu’ils ont... et faire de notre côté tout ce que nous pouvons pour devenir plus conscient de qui nous sommes et vivre davantage dans notre essence lumineuse en faisant toutes sortes d’activités lumineuses qui finiront par aider les gens qui résonneront avec nos vibrations.


4) Voir les forces des autres pour voir aussi les forces en nous.

Une autre façon de nous connecter davantage à notre essence est de chercher à voir l’essence en l’autre, en les autres. Tel que je l’ai mentionné plus haut, chaque être humain est fait d’un mélange de forces et de faiblesses, mais il n’en tient qu’à nous de mettre notre attention sur les forces des gens au lieu de mettre notre attention sur leurs faiblesses, et d’observer leur essence et non leur égo, au besoin même, d’imaginer comment ils seront quand ils seront débarrassés de certaines facettes d’égo et seront davantage dans leur essence (nous pouvons imaginer cela aussi pour nous-mêmes).

Comme le dicton le dit : « La vie est comme un verre rempli à moitié. Certains le voient à moitié vide, d’autres, à moitié plein. » Notre bonheur dépend grandement de nos perceptions, de là où nous mettons notre attention. Si nous observons principalement les forces des gens, il y aura aussi un effet secondaire très important, nous serons de meilleure humeur avec eux, plus gentil, plus tolérant, plus aimable... et les gens nous le rendront souvent : ils seront à leur tour plus gentils, plus tolérants, plus aimables avec nous. Tout notre quotidien s’en verra transformé.

Et naturellement, plus nous serons capable d’apprécier les forces des gens, et de leur dire, plus ils auront envie de dynamiser encore plus ces forces en eux, ils s’amélioreront donc constamment, et nous, par effet miroir, nous ferons la même chose avec nous-mêmes, nous verrons davantage nos forces et nous aurons davantage envie de les faire grandir.

Il est donc très précieux d’avoir un équilibre dans notre vision de la nature de nous-mêmes et des gens : voir l’essence, et voir aussi l’égo (notre égo, idéalement), pour apprendre à le décristalliser. Mais pour maintenir un moral haut, il ne faut pas toujours regarder notre égo, il faut avoir des moments où nous contemplons et apprécions notre essence et ses forces, et d’autres où nous devenons conscients de nos facettes d’égo à transformer.


5) Être de plus en plus doux (douce) avec soi, agir avec douceur en tout et partout.

Tout ce qui n’est pas la douceur vient de notre égo. Alors quand nous sommes durs avec nous-mêmes, il est clair que nous sommes sous l’emprise d’une facette de notre égo. La douceur vient de notre essence, et nous aide à rester sensibles au lieu de nous fermer, nous replier sur nous-mêmes, nous barricader et développer encore plus de facettes d’égo !

Yeshua nous suggérait autrefois « d’être miséricordieux ». Ce que très peu de gens ont compris est que la miséricorde commence envers soi. Être miséricordieux c’est accepter nos faiblesses actuelles, nous Aimer tel que nous sommes, nous pardonner (même si nous sommes en démarche pour nous améliorer...).

Et cette miséricorde ainsi que cette douceur envers nous-mêmes se répercutera dans nos relations avec les autres. Nous serons plus doux et plus miséricordieux envers les autres, et les autres le seront aussi envers nous. Alors chaque fois que nous avons un élan d’égo pour nous punir, nous blesser, nous détruire, ou encore pour agir de même envers les autres, nous pouvons nous rappeler que si nous parvenons plutôt à être doux envers nous et les autres, à dialoguer calmement, à chercher à guérir et à construire, nous nous sentirons beaucoup mieux et les gens avec lesquels nous sommes en relation se sentiront beaucoup mieux aussi, et cela nous reviendra automatiquement !




METHODE ASTRALE POUR DECRISTALLISER L’EGO


1) Monter doucement l’échelle des émotions.

Nos différentes facettes d’égo peuvent être plus lourdes ou plus légères, plus denses ou plus subtiles. Et il y a souvent une gradation dans nos émotions, nous pouvons rarement passer d’émotions très très denses et fort dépressives, à des émotions très optimistes et positives. Alors si nous arrivons simplement à remonter de quelques marches sur l’échelle des émotions, c’est déjà une bonne amélioration qui nous rendra la prochaine marche plus aisée à atteindre.



2) Vivre une auto-hypnose consciente.

Parfois nous avons des résistances très très fortes qui nous empêchent de faire des face à face avec nos égos à comprendre, à éduquer ou à décristalliser. Il peut être utile de consulter un hypnothérapeute qui nous aidera par une séquence de suggestions conscientes à nous relaxer et à nous mettre en contact avec nos mémoires ou encore avec nos idéaux pour le futur. Il s’agit d’une forme de voyage intérieur conscient, assisté, pour débloquer plus rapidement par moments, dans certaines situations très difficiles pour nous. Tant que nous restons bien conscient de tout le processus et que notre conscience n’est pas endormie, le parcours est sécuritaire et nous pouvons toujours accepter ou refuser les propositions, la guidance de l’hypnothérapeute. Généralement aussi, il nous sera enseigné comment entrer par nous-mêmes dans le processus, avec nos propres suggestions et comment nous faire confiance pour avancer dans notre monde intérieur. Nous pourrons alors vivre et revivre le processus à la maison, à notre rythme.

3) Se pardonner et pardonner.

Au niveau ultime, le pardon n’existe pas, parce que chacun ne peut faire que ce qu’il fait, compte tenu de tout ce qu’il sait, et que par conséquent, aucune personne n’aurait pu agir autrement que comment elle a agi dans une situation donnée au moment où elle s’est déroulée. Par la suite, avec de la réflexion, de l’analyse, de nouvelles informations, davantage de calme, on peut se dire qu’on aurait aimé agir différemment... mais sur le coup, la réaction qui a eu lieu fut la seule possible.

Dans cet ordre d’idée, nous sommes toujours pardonnés de tout ce que nous faisons. Et si nous essayons d’imaginer Dieu, la Source, la Force Créatrice originelle, il est certain que cette Super Conscience comprend qu’il nous était impossible d’agir autrement de comment nous avons agi et que cette Présence nous Aime toujours et ne nous punit jamais. À la limite, elle peut nous enseigner, nous accompagner, nous assister afin que nous devenions plus conscients et plus Aimants, mais jamais elle nous jugera, nous dénigrera ou nous punira. Ne pas nous Aimer, nous punir, nous mépriser (ou agir de même avec les autres) est une autre forme d’égo en nous. Un égo qui se bat avec un autre égo !

La seule voie vraiment Amoureuse et Intelligente est celle de l’acceptation de ce qui fut et de l’apprentissage en chaque instant pour améliorer notre vie.

Notre essence est donc une force intérieure qui pardonne toujours, qui ne condamne jamais, qui n’accuse jamais, qui Aime inconditionnellement, comme un Parent conscient et vraiment Amoureux et Intelligent Aimera toujours ses enfants, peu importe ce qu’ils feront. Il apportera son aide, sa sagesse, sa compréhension au besoin... tout en respectant le rythme naturel d’apprentissage de l’enfant. Nous sommes d’éternels Enfants de l’Univers, et dans certains domaines nous sommes très matures et très expérimentés et dans d’autres nous sommes très immatures encore et très peu expérimentés, alors il est naturel que nous ayons ici et là, des paroles, des pensées, des émotions et des actions qui s’écartent de la vie joyeuse dans notre essence lumineuse. Nous avons donc des leçons à apprendre... et quand elles seront apprises, nous pourrons retrouver notre essence et notre joie dans ces situations.




METHODE MENTALE POUR DECRISTALLISER L’EGO

1) Faire une rétrospection de notre journée ou d’une scène d’égo.

Pour nous aider à découvrir nos facettes d’égo, à en être plus conscient, et à pouvoir agir de façon à les éduquer ou les décristalliser, nous pouvons faire défiler le film de notre journée au moment où nous nous mettons au lit le soir... ou quelques minutes plus tôt si nous le souhaitons. En repassant ainsi, de façon rétrospective, notre journée, nous pourrons observer plus calmement quelles ont été nos attitudes, paroles, pensées, actions, au cours de la journée, et quelles étaient celles qui exprimaient notre essence ou notre égo. Ainsi, nous devenons plus conscients de ce que nous voulons changer le lendemain ou dans les prochains jours... et si nous le voulons, nous pouvons aussi, à ce moment, ou à tout autre moment de la journée, faire une rétrospection détaillée d’une scène précise où notre égo s’est manifesté.

Nous pouvons alors nous demander : Qu’est-ce que je pensais ? Qu’est-ce que je ressentais ? Qu’est-ce que cela me rappelait ? Quand est-ce que je me suis senti comme ça dans le passé ? Quelle est la toute première fois dont je me souviens où j’ai réagi ainsi ? Qu’est-ce qui en l’autre m’a déclenché ? Pourquoi ai-je accordé tant d’importance à tel détail ? Quel autre égo en moi est venu augmenter l’intensité de ma réaction ? Comment pourrais-je agir différemment dans le futur ? Qu’est-ce que j’en comprends que je n’ai pas compris au moment où cela est arrivé ? Que pourrais-je dire à cette personne la prochaine fois ? Etc, etc...

Et idéalement, nous terminons en demandant à notre Mère divine de décristalliser la facette d’égo que nous venons de comprendre et que nous souhaitons qui ne se manifestera plus dans notre vie à l’avenir, et nous voyons une scène future semblable... mais positive, avec une réaction de notre part uniquement dans l’essence.

2) Analyser la structure et les relations de nos égos.

Lorsque nous vivons un moment de calme, nous pouvons essayer d’analyser la structure de nos facettes d’égo, leur façon de vouloir, penser, désirer, aller chercher de la vitalité et se comporter avec les autres... Leurs façons d’interpréter les gestes et attitudes des autres et d’y répondre. Cette analyse peut nous apprendre beaucoup de choses sur nous-mêmes et nous aider à sortir de l’emprise de certains de nos égos. Mais bien des fois, certains de nos égos feront tout pour que nous ne faisions pas cette analyse. Ils nous feront oublier la situation ou encore la fuir ou ils la minimiseront. Cela nous demande une essence forte pour être capable de faire face à certains de nos égos pour les comprendre, les éduquer ou les décristalliser.

Ainsi chaque bribe d’essence que nous récupérons de plus petits égos que nous avons auparavant compris, transformé ou décristallisé renforce notre essence et nous donne davantage de capacité pour analyser nos autres égos par la suite. Au départ, ce processus est très difficile et très peu fréquent, car notre capacité à le faire est minime. Au fil du temps et de l’agrandissement de notre conscience ou de notre essence, ce processus d’analyse devient plus aisé et plus fréquent, et notre essence se libère de plus en plus vite !


3) Lire des livres qui aident à mieux comprendre notre égo ou en écrire.

De nombreuses personnes ont écrit sur la nature de l’égo suite aux découvertes qu’elles ont faites pendant des semaines, des mois ou des années. Le fait de lire de tels livres (ou divers textes à ce sujet, par exemple sur Internet...) peut nous aider à comprendre plus rapidement nos égos, car bien des fois, les mécanismes de l’égo sont universels et se ressemblent grandement d’une personne à l’autre. Ainsi, en bénéficiant de l’expérience de ces auteurs, nous pouvons parfois avancer plus rapidement dans notre compréhension de nous-mêmes et dans notre cheminement d’éveil. Et si nous sentons que nous avons des compréhensions qui pourraient être utiles à d’autres, ou si écrire nous aide à mieux nous comprendre, nous pouvons écrire dans notre journal personnel, dans un journal public, sur le web ou pour publication d’un livre... afin de partagerons compréhensions avec les gens.


4) Se donner du temps pour comprendre la nature multidimensionnelle de la Vie.

Bien des facettes d’égo prennent naissance en nous à cause de zones d’ignorance, de peur, d’insécurité diverses... Par la suite, des problèmes secondaires de consommation et de dépendances surviennent. Il y a donc des égos primaires et d’autres qui sont secondaires et qui découlent des premiers. On pourrait aussi dire qu’il y en a des tertiaires ou quaternaires.

Parfois il y a comme une chaîne d’égos qui se sont formés en nous, qui découlent les uns des autres. Afin de limiter la formation de certains égos, il est sain de découvrir davantage la nature multidimensionnelle de la Vie. En comprenant mieux certains mécanismes profonds de la Vie, certaines peurs, certaines colères, certaines frustrations disparaissent naturellement, car une compréhension nouvelle vient donner un sens profond et intelligent à ce qui, avant, nous semblait, absurde, méchant, incompéhensible ou horrible.



METHODE CAUSALE POUR DECRISTALLISER L’EGO

 1)    Arrêter de penser et méditer.

Les gens qui sont très très sensibles aux inconforts créés par certaines pensées égoïques parviennent à arrêter très rapidement ces pensées. Aussitôt qu’ils ressentent la vibration de l’égo dans la pensée ou l’émotion, ils se sentent comme un oiseau à qui on vient de couper les ailes et qui descend vers le sol en vitesse accélérée ! Ils apprennent alors à cesser de nourrir ces pensées et à mettre toute leur attention dans des pensées inverses associées à leur essence, donc des pensées lumineuses, positives, constructives. Parfois, ils vont s’aider d’outils externes comme un livre, une émission de télé joyeuse, une chanson à la radio, etc... Ou encore, ils se mettent en méditation pour tranquilliser autant qu’ils le peuvent leurs pensées et aller au-delà de la pensée, dans le monde causal, psychique ou atmique

. Le plan atmique est relié à notre Atman, notre Maître interne, notre Soi, notre plus grand Thérapeute au cœur de notre Être. Dans la méditation, notre tranquillité nous aide à établir une connexion plus grande entre notre âme humaine et notre notre Esprit divin (notre Atman). L’Atman est la partie en nous qui a la mémoire détaillée de toutes nos incarnations. Le processus de fusion complet avec notre Atman est détaillé dans la section 25 de mon site sur la Sexualité tantrique : (la sous-section : Les 3 Montagnes de l’Initiation).

2) Demander de l’aide (aux Anges, à notre Atman, au Christ, à la Mère divine...)

Les Forces divines en nous et autour de nous sont très puissantes pour nous aider si nous acceptons véritablement leur aide. Ces Forces ou ces Présences respectent toujours notre libre-arbitre, notre décision de les accueillir ou non. Alors jamais Elles n’interviendront dans notre vie si nous refusons qu’Elles le fassent. Elles attendent donc que nous leur demandions sincèrement leur aide.

Lorsque cela est fait, il peut y avoir des manifestions très rapides de leur part. Bien des gens aux prises par exemple avec de puissants égos de consommation de drogue, d’alcool, de nourriture, se sont vus en l’espace de quelques minutes délivrés de leur pulsion obsessionnelle à consommer et ont remarqué que le goût de ces aliments ou breuvages qui leur semblaient autrefois bon et invitant, devenait soudainement désagréable ou peu intéressant.

Nos Guides de lumière, certains grands êtres spirituels des mondes parallèles, notre Ange gardien qui est toujours près de nous, tous les Anges, Archanges, Chérubins et Séraphins, notre Âme divine, notre Esprit divin (notre Atman), le Christ cosmique, la Mère divine, le Père divin, notre Monade originelle, la Source de toute Vie, peuvent intervenir pour nous aider à déchirer nos voiles d’inconscience, pour nous aider à comprendre différemment la vie, pour nous aider à nous Aimer et à Aimer davantage, pour nous aider à prendre des décisions qui nous rendront plus heureux. Ils sont là pour nous assister afin que nous puissions retrouver notre essence et nous libérer de l’emprise de notre égo. Parfois aussi, leur aide arrive subtilement, dans un moment où nous n’y attendions pas, X minutes, X heures ou X jours après avoir fait notre demande, dans un instant où nous sommes particulièrement relaxés, calmes et ouverts.


3) Prendre davantage de temps pour plonger dans notre essence et notre joie.

Il existe une infinité d’activités que nous pouvons faire et qui sont reliées à notre essence et à notre joie véritable. Il n’en tient qu’à nous de nous détourner des activités reliées à l’égo et de nous tourner vers les activités reliées à l’essence qui est en nous. Il est utile par moments de nous souvenir de nos jeux d’enfant, de nos rêves d’enfant, et de les retrouver... car dans notre enfance, notre égo était moins gros et nous vivions davantage dans notre essence. Nous savions donc parfois plus facilement, plus intuitivement, ce qui nous rendait joyeux et ce qu’était vivre avec notre essence.


Il est certain que notre essence s’exprime toujours dans des comportements Intelligents et Amoureux, Harmonieux et Respectueux. Si nous cherchons comment nous pouvons faire de toutes petites activités ou encore de plus grandes, en accord avec ces caractéristiques, nous allons automatiquement ressentir de la Joie, du Bien-Être, et souvent, une Guérison d’un aspect ou un autre de notre corps qui peut être mal en point.


Les activités reliées à notre essence peuvent être solitaires ou communautaires, en petit ou grand groupe, tout dépend de nos élans naturels. Chacun sent vers quoi et vers qui il (elle) se sent attiré(e) spontanément pour se sentir élevé(e). Certaines personnes vont ainsi mettre leurs talents et leurs forces au service de la construction ou de la rénovation de quelques choses, ou encore de la communication et de l’enseignement de certaines choses, ou encore de l’expression artistique (en musique, en danse, en chant, en dessin, en peinture, en écriture, en vidéo...) de certaines choses, de l’invention de choses nouvelles et utiles, ou encore de l’accompagnement d’enfants, de personnes âgées ou handicapées, de personnes malades.

Il y a autant de chemins et de possibilités que d’idées qui nous viennent par notre créativité et par notre contact avec les Forces divines qui nous inspirent. Il suffit simplement de nous ouvrir... parfois aussi de demander, de chercher et de patienter un peu, et l’inspiration surgit et nous guide dans une avenue lumineuse pour nous et pour ceux et celles qui peuvent être impliqués avec nous. De cette façon, nous nourrissons de plus en plus notre essence, nous la laissons grandir, se déployer, s’exprimer... et pendant ce temps, notre égo diminue, se transforme ou disparaît !


4) Voir l’Unité et la Source en tout et partout.

Dans nos perceptions égoïques, nous voyons tout ce qui existe comme des parties séparées les unes des autres. Et nous imaginons qu’il faut compétitionner et écraser d’autres parties, afin de pouvoir survivre et prendre notre place. En réalité, nous avons tous une place joyeuse qui nous est assignée, qui est la nôtre, un peu comme chaque organe du corps, ou chaque cellule du corps qui a une juste place dans l’ensemble du fonctionnement du corps.

Lorsque nous découvrons notre juste place, nous comprenons que nous sommes tous interdépendants, inter-reliés, et que nous avons tous besoin les uns des autres, dans un Grand Esprit de communion et de collaboration. Si nous respectons vraiment les inspirations profondes qui nous habitent et qui nous poussent à faire certaines choses dans la spontanéité, la joie, la légèreté... nous serons guidés à faire ce qui nous correspond véritablement, et nous n’empièteront pas sur le terrain d’un autre ou des autres. Il y a vraiment une place unique pour chacun, et nous pouvons la trouver en écoutant de plus en plus notre essence, notre intuition, nos élans naturels de joie.

De plus, quand nous élevons nos vibrations, nous comprenons qu’il existe en réalité un seul Mental Universel et un Seul Esprit qui réunit tous nos apparents mentals individualisés ou nos esprits individualisés. Nous semblons séparés et isolés, mais nous sommes tous reliés à une même Source qui nous guide et nous inspire. À un niveau plus haut, Elle est profondément Spirituelle, à un niveau un peu plus bas, Elle est davantage mentale, mais c’est quand même un Point d’Unité qui inspire chacun de nous qui se croit isolés, mais qui est une partie du Grand Tout.

Par conséquent, tous les mystiques qui s’élèvent en eux au-delà des formes denses, des illusions de séparation, ressentent l’Unité en tout et partout, et savent qu’ils sont aussi les autres êtres autour d’eux, tout comme aussi les animaux, les végétaux, les minéraux, le vent, la pluie, le soleil, la neige, les ouragans, le feu, le tonnerre, les tremblements de terre et les volcans... Au plus profond de nous, nous sommes la Source créatrice qui se déploie en tout et partout, mais en surface, nous ne semblons être qu’une partie de tout ce qui est visible dans la densité. Nous sommes l’Unité multiple. Si nous mettons notre attention sur les différences et les apparences, nous semblons séparés et isolés, et nous voyons des millions d’égos différents et en conflits les uns avec les autres. Si nous mettons notre attention sur l’essence, l’énergie fondamentale qui habite toute chose et tout être, nous ressentons l’Unité et nous savons que tout ce que nous voyons, ressentons, percevons est Nous et est Une, dans notre Réalité ultime. Un peu comme ceux qui voient le Blanc qui, en profondeur, contient toutes les couleurs.

5) S’impliquer dans des projets lumineux qui embellissent notre vie et la Vie.

Une autre façon de contacter notre essence et de moins nourrir notre égo, est de découvrir les projets lumineux des gens près de nous et de collaborer avec eux, ou encore, de démarrer nous-mêmes un tout nouveau projet lumineux et d’inviter les gens intéressés à se joindre à nous. Il existe actuellement sur Terre un très grand nombre de projets lumineux qui ont été inspirés par l’Esprit divin, l’âme divine des gens. Ces projets sont grandement Intelligents et Amoureux et aident x personnes à vivre plus heureuses, plus libres, plus en santé... Chaque personne qui ressent un élan pour cela peut mettre X heures par jour, par semaine ou par mois dans de tels projets, parfois bénévolement, parfois en échange de certains services, et d’autres fois en étant rémunérée petitement, moyennement ou grandement !


Arrow Ces méthodes sont un assemblage des préconisations de Byron Katie et de Julie Morin répertoriées sur le site de Francesca :  http://francescaduforum.blogspot.fr/




JE VOUS REMERCIE D’AVOIR PRIS
LE TEMPS DE LIRE CE DOCUMENT
ET D’AVOIR DÉCOUVERT COMMENT VIVRE
DE PLUS EN PLUS DANS VOTRE ESSENCE.
AINSI, C’EST TOUTE UNE PARTIE
DE VOTRE FAMILLE, DE VOS
AMIS, DE VOTRE COMMUNAUTÉ
QUI EN BÉNÉFICIERA, EN MÊME TEMPS QUE VOUS,
GRÂCE À VOTRE NOUVELLE ÉNERGIE RAYONNANTE
INSPIRANTE ET ÉLEVANTE !

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que L'EGO

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum