Le ciel de Francesca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Mer 24 Avr 2013 - 8:52

Aujourd’hui je suis triste, je me suis levée ainsi ce matin, et comme bien souvent dans ces cas-là, c’est en Inde où je me réfugie….

La musique hindoue est essentielle aux rites car elle attire l'attention des dieux d'une part et offre une chance de libération de la condition humaine mortelle d'autre part...

Aujourd’hui pour moi, ce sera donc les variantes de B. BROZMAN !



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  shamallo le Mer 24 Avr 2013 - 10:28

Nuages aujourd'hui, soleil demain; plus vive la tristesse, plus brillante la joie...

Le ciel de Shamallo est plié de rire: je me rends que je perfectionne mon déplorable anglais avec des Californiens qui parlent...argot, avec l'accent! Et qui m'écrivent...avé, plein de fautes d'orthographe...Cà promet!

Fous rires ce matin, pleurs désespérés cet après midi?

Tranquilles, tout le monde, ce soir, espérons le


Like a Star @ heaven

shamallo

Messages : 954
Date d'inscription : 17/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  gaia le Mer 24 Avr 2013 - 11:55

ma chére Francesca

regarde le ciel
écoute les oiseaux et le vent dans les arbres
prends une fleurs dans le jardin et respire son odeur
....c'est celle du printemps
pense au merveilleux don de la vie qui t'attends d'ici peu
le bonheur se cueille a chaque instant
.....a chaque pas
demain sera un autre jour
tu te réveilleras avec helios dans le cœur
l'inde est bien loin ...le jardin et la nature si prés flower
Nous sommes là ...prêt a t'écouter ma douce


_________________
a la recherche de moi meme
avatar
gaia

Messages : 66
Date d'inscription : 14/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Mer 24 Avr 2013 - 17:16

À peine entrés dans le printemps et nous aspirons déjà à offrir un autre tempo à nos journées…

Chacun sait que le soleil qui se fait plus présent a souvent pour bienfait de nous inviter à réduire le régime du moteur de notre vie.

Heureusement, d’ailleurs, qu’il continue à se montrer car, bon an, mal an, même si notre société nous éduque à agir et à produire sans arrêt pour avoir la sensation d’exister, il nous rappelle qu’il est bon, malgré tout, de se savoir simplement être.

Je veux dire ETRE… sans avoir à prouver quoi que ce soit, juste pour vivre et s’attarder aux beautés souvent discrètes de notre monde.

merci de votre chaleur les filles

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  solasido le Jeu 25 Avr 2013 - 9:12

    Hello Francesca et à tous


      Vibration dans l’Ether



      Dans le schéma de la sagesse Védique et des Puranas associés,
      Rudra est le Seigneur de la Volonté et du Feu,
      qui ouvre la voie pour la création à différents niveaux.

      Il est aussi le Seigneur qui purifie les obstacles à la création
      et aide les êtres sur le chemin de retour.

      Ainsi, pour entrer et sortir du monde,
      Rudra est le chef yogi pour aider, guider et enseigner.



    Sources


    Créons-nous un bel, vierge et vivace aujourd'hui
avatar
solasido

Messages : 657
Date d'inscription : 08/01/2013

http://taosophie.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Jeu 25 Avr 2013 - 9:51

Merci Solasido, ce que tu me dis là me fais me ramèner, pour rester en Inde, au Membre de la triade des grands dieux hindous : Shiva ("le bienveillant) qui représente l'union des contraires Wink

Shiva chevauche un taureau blanc nommé Nandi. Nandi incarne également sous le nom de Nandikeshvara, une divinité indépendante, décrite comme un homme à tête de taureau, maître de la musique et de la danse.

Pour finir, l'oeil gauche et l'oeil droit de Shiva représentent le soleil et la lune. Le troisième, généralement fermé, symbolise la sagesse. Ouvert, il a le pouvoir de détruire le mal.
J' adore sunny

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Ven 26 Avr 2013 - 7:49

Notre monde est un monde de dispersion où les sollicitations constantes et les faux besoins de tous ordres nous détournent de nous-mêmes. Et se détourner de soi-même constitue, lorsque cela dure, une véritable pathologie.

En revenir à soi, retrouver son centre n’a rien à voir avec une forme d’égocentrisme ou d’égoïsme. Si l’on n’est pas bien avec soi, comment l’être avec autrui et faire notre part pour l’harmonie de là où nous vivons.

Prendre la décision de ne plus gesticuler, c’est à cela que ça sert. Redonner de l’importance aux choses qui en ont, c’est assurément fabriquer de l’oxygène pour notre âme. C’est bon au sens plein du terme sans qu’il soit besoin de philosopher.

Je me suis donc posée et cela m’a revigorée… comme à chaque fois que je me mets en prise directe avec la vie ; tout simplement cela me suffit.

en Inde il n’y a que 4 lois spirituelles :



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Mer 1 Mai 2013 - 6:33

Apprendre d’un mouvement va-nu-pied




_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Ven 28 Juin 2013 - 17:17



Curieusement, pour discipliner notre mental, il faut le laisser faire… tout en l’observant. On devient ainsi non plus acteur, mais spectateur de son univers mental. Tout se joue là. Cette mise à distance nous fait lâcher nos conditionnements.

On dit que la méditation est à la fois solitaire et solidaire. On est relié à soi, mais aussi au tout. On ne médite pas pour se nombriliser, mais pour s’ouvrir au monde.

Pressés par le temps, nous avons tendance à oublier que nous avons une histoire mais si cette tendance se prolonge, alors l'histoire nous rattrape

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le ÔM ou AUM

Message  Francesca le Dim 21 Juil 2013 - 9:18

LE OM OU AUM


Lors de mon voyage en Inde, toujours, nous avons pu tout de même effleurer le sujet de près concernant la spiritualité en Inde et tout particulièrement, l'utilisation du ÔM de la méditation. 

Même si la conversation a coupé court par l'intervention d'un des membres de notre groupe, ayant fait dérivé l'explication spirituelle de Deepack notre accompagnateur, sur des éléments plus scientifiques en relation aux ondes telluriques, j'ai pu, par la suite, me renseigner, me documenter et expérimenter plus en profondeur sur le ÔM (ou AUM )….


ôm le Créateur de notre univers… celui qui doit être chanté à l’intérieur de nous-mêmes… cet humblement dialogue avec soi tous les jours, dans le concert de notre corps et de notre esprit.

Ôm est donc un langage de soi au Soi ; Ce son est utilisé en Orient depuis des siècles pour soutenir les activités de la vie et pour intégrer l’espèce humaine dans l’univers. Et Ôm (de prononciation “AUM” se décompose en trois éléments :


: correspond au monde physique 

Se prononce la bouche ouverte, représente l’univers infini, fait vibrer la région inférieure du tronc.

: correspond au monde de l’énergie

Représente l’harmonie, fait vibrer la région supérieure du tronc et le bas de la tête.

M : correspond au monde mental et spirituel.

S’émet avec la bouche fermée, représente le monde infinitésimal, fait vibrer le cerveau.


par définition, AUM, c'est :

- L'expression de l’univers entier.
- Il fait vibrer notre corps et notre canal spirituel de bas en haut.
- Il charge de vibrations et de courants électromagnétiques nos fonctions physiques, mentales et spirituelles.
- Le quatrième aspect du ÔM est son ensemble indéterminé, considéré indépendamment des trois éléments consécutifs et qui correspond à l’Unité indifférenciée, donc à la réalisation spirituelle de la plus haute importance.


Ma soif de connaissance m'a donc entraînée un peu plus loin afin d'en savoir plus !

Quelle est l’influence sur le mental de la répétition constante de ÔM ? 

- La répétition constante du OM modèle progressivement le mental et y crée la perception d’une vibration absolue, la perception du SOI.
- Améliore la visualisation grâce à un meilleur contrôle du mental.
- ÔM occupe tout le champ de la conscience, donc le processus de formation de phrases en est par le fait, intimidé et refoulé.
- ÔM ramène le calme.
- Permet de parvenir à un état de conscience qui dépasse la dualité : souffrance / plaisir.


Mais cependant, la répétition seule ne suffit pas, il faut également que le mental se concentre sur sa réelle signification.


Il faut laisser la signification se développer d’elle-même dans le mental et se concentrer dessus….


Comment exprimer AUM correctement ?

Il y a plusieurs moyens d'exprimer le ÔM (AUM)…. 
Si le ton est accentué sur le A, nous travaillons alors plus avec l'esprit ou le premier rayon. 
Si l'accentuation est portée sur le U, nous travaillons davantage avec le deuxième rayon ou L'âme qui représente l'équilibre entre l'esprit et la matière. 


L'accentuation sur le M sert à la manifestation d'un travail. 


Exemple 
Lorsque nous désirons manifester des actions de bonne volonté, nous pouvons utiliser ÔM, en accentuant le M. 
Et Si nous avons l'intention de spiritualiser quelque chose, nous pouvons accentuer le A et le U, ce qui donne ensemble O. 


ÔM peut être exprimé à tout moment. Cependant, de préférence à l'aube et au crépuscule. Nous devrions l'appeler dans le centre du coeur ou dans le centre du front, et l'exprimer lentement, doucement et régulièrement. Cela a pour effet de résonner dans le corps entier, ce que nous devrions observer. 

Lorsque les vibrations se sont calmées, nous recommençons à chanter ÔM. Ainsi nous faisons nos expériences. De cette façon, ÔM nous aide à faire bouger consciemment les énergies et à sentir ensuite un ajustement des centres inférieurs, vers les centres supérieurs. 


AUM est par conséquent, le plus fort de tous les mantras. 


J'ai eu l'occasion de consulter un article qui lui est consacré. Et ai trouvé l'exemple de quelques mantras adressés à certaines divinités : 

- Rama : Om Sri Ram, Jay Ram, Jay Jay Ram. “Jay” signifie victoire. 
- Saraswati : Om Eim Saraswatyei Swaha. 
- Durga : Om Durga Durgayei Namaha. “Namah” signifie honorer. 
- Shiva : Om Namah Shiva. 
- Ganesh : Om Sri Ganeshaya Namah. 
- Kali : Om Krim Kâliké Namah. La syllabe “Krim” symbolise, la destruction, la puissance du temps. 
- Lakshmi : Om Shrim Mahalakshmi Swahah. “Shrim” représente la déesse de la fortune. 



Pour vous entraîner vous aussi, si vous le souhaitez, alors consultez cette vidéo …..




_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Dim 15 Sep 2013 - 9:11




Un évènement est arrivé au XVème siècle lorsque le grand saint connu sous le nom de Grand Maitre de la Conscience (Mahaprabhu Caitanya, 1486-1534 AD) découvrit, dans un temple du sud de l'Inde, un ancien manuscrit datant des époques védiques et s'intitulant "Brahma Samhita" (La Prophétie de Brahma).
Selon cette prophétie, il existe dans l'univers un système référentiel central appelé Govinda (littéralement Pure Conscience d'Amour Universel). Cette vibration centrale possède une infinité de qualités, de noms et de formes. Govinda est décrit comme la Matrice Divine, Source multidimensionnelle de toute réalité. Govinda se manifeste sous différents Aspects, impersonnel et personnel, selon le niveau de conscience de chacun. Cette Substance Divine se manifeste en fait exactement de la manière dont nous La concevons.

Le manuscrit révèle qu'en tant qu'êtres vivants, nous faisons partie intégrante de Govinda, (ou Dieu, l'Être Cosmique Primordial). Par nature nous sommes des fragments actifs de la divinité, et il existe une réciprocité entre ce Tout Infini et Ses parties infinitésimales. Cette réciprocité est de l'ordre de l'amour. Mais il s'agit d'une énergie située sur un octave non-physique: cet amour n'a pas besoin d'être aimé pour aimer. Au lieu d'être bloqué à l'intérieur de l'égo humain, il se dilate et rayonne sans condition en nous et autour de nous. Selon le manuscrit védique, il s'agirait du plus grand pouvoir de guérison spirituelle de l'univers.
Notre mission de vie est donc de redécouvrir la relation d'amour qui existe de toute éternité entre la Pure Conscience et nous (l'étincelle vitale qui en faisons partie). Les multiples traditions de l'humanité nomment ce phénomène union mystique, yoga, tao, quête du Graal, samadhi, nirvana, oraison etc. Il existe divers degrés de perception de la relation qui nous unit au Divin. Tout est une question de graduation de la conscience humaine et d'ouverture du coeur psychique. Malgré ces différences, l'Aspect de Dieu que nous concevons représente l'ultime objet de l'amour. Quelle que soit nos croyances, la Prophétie de Brahma indique le moyen de faire jaillir facilement cette énergie de guérison du fond du coeur par la technique du sravanam-kirtanam, c'est à dire par l'écoute méditative des vibrations sonores inclues dans les Noms ou Énergies Sonores Transcendantes de Dieu, quel que soit Son Nom. Telle est l'intention de l'album Eternal Love.
Selon la prophétie, quand nous ressentirons cette énergie de l'ordre de l'amour, le moment viendra où nous verrons Dieu en nous et partout, de même que nous verrons en Dieu notre propre personne, l'univers entier et tous les êtres vivants. Ce n'est qu'une fois atteint cette octave de vision spirituelle que nous serons guéris de toute forme de conflits. Nous évoluerons alors au niveau de la Pure Conscience de l'amour éternel. L'album Eternal Love contient les mantras les plus importants de la Prophétie de Brahma. Les chants ont pour fonction d'élever notre taux vibratoire afin que nous puissions nous rapprocher de cette octave qui nous ouvrira à la guérison, à la paix intérieure et à l'amour inconditionnel.




Dernière édition par Francesca le Dim 24 Nov 2013 - 9:47, édité 1 fois

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Mer 6 Nov 2013 - 19:11

J'ai reçu des nouvelles de L'Inde... par mon ami Dipack  

Tous les ans je pense à eux à cette époque de l'année...

La fête des Lumières qui a eu lieu le 1er de ce mois en Inde, c'est super bien passée, je vous partage quelques photos !


Les Indiens achètent des lanternes et se préparent à fêter Diwalii, à Jammu, le 1er novembre.



A Pushkar, dans l’état du Rajasthan , les chameliers rassemblés pour la fête annuelle du bétail s'amusent avec des feux d’artifices.



dans les stands à la veille de la fête, à Bombay.


Des veuves allument des crackers en l’honneur de Diwali, la fête des lumières à Vrindavan. En Inde, malgré la modernisation relative des moeurs et l’ouverture aux cultures étrangères, le statut de veuve reste extrêmement compliqué pour les femmes. Quand leur mari meurt, la veuve devient souvent un paria, et est exclue des réunions de famille de peur d’apporter le mauvais sort.


J'espère que ce petit dépaysement vous a plu 

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Invité le Mer 6 Nov 2013 - 19:20

ah ! super, c'est quand même plus lumineux que notre fête à nous !

merci pour le partage Françoise,
belle soirée à toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  lunea le Mer 6 Nov 2013 - 21:46

Rooooooooh Génial ! 

C'est très beau !
Et t'y retournes quand ?
Et à quand remontes ton dernier voyage là-bas ???

_________________
« La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace.
Pour traverser les murs,il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves. »

Jacques Savoie
avatar
lunea

Messages : 850
Date d'inscription : 19/03/2012

http://sol-eille.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Jeu 7 Nov 2013 - 5:56

lunea a écrit:Rooooooooh Génial !  

C'est très beau !
Et t'y retournes quand ?
Et à quand remontes ton dernier voyage là-bas ???
J'y retourne dès que l'occasion se représente à moi Very Happy 
La première fois, s'était en 2010 à cette même époque de l'année... eh oui déjà 3 ans et pourtant toujours aussi présent en moi  Tous les visages que j'ai rencontrés là-bas sont gravés !

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Francesca le Dim 24 Nov 2013 - 9:46

Ma rencontre avec Abhay,
 

"un lépreux" de la communauté de Jodhpur rencontré au Rajasthan

(ce n'est pas Abhay sur la photo, par respect pour lui, mais il y ressemble beaucoup)

peut-être que je suis prête maintenant ... JE M'EN VAIS VOUS RACONTER.... Very Happy 


Cet article porte sur les bandages des lépreux en Inde, et la manière dont ils cristallisent un ensemble de relations à soi, à son corps et aux Autres.

Ce que j’ai appris et découvert c’est que la pratique des bandages des lépreux en Inde dévoile un corps qui est à la fois expression et instrument d’un mode de vie, qui est l’objet d’interventions et de manipulations au quotidien, motivés tant par la nature de la maladie qui l’affecte que par des apprentissages antérieurs devenus pour eux un savoir‑faire.

C’est sur cette pratique des bandages, comme traitement parti­culier du corps que j’aimerais que nous nous attardions en considérant la nature des rapports à soi mais aussi aux Autres qu’elle engage, chez les membres d’une communauté (ashram de lépreux) établie dans la ville de Jodhpur au Rajasthan (Nord‑Ouest de l’Inde), là où vous savez que j’ai séjourné durant une période de 2010 …

et ce matin encore m’est apparu le visage et le comportement de Abhay (qui veut dire en français : courageux – sans peur),  un "lépreux" qui n’en est pas moins homme et que j’ai rencontré là-bas et qui avait fortement touché mon cœur et mon âme !

et ce matin encore alors je parlais de l’Inde avec un ami sur Facebook, j’ai eu envie de vous raconter….
Souvent je revois cet homme marchant sur ces moignons et avec lequel j’avais engagé une belle conversation de cœur à cœur ! Il m’avait suivi, malgré son handicap, jusqu’au bus dans lequel nous nous sommes séparés l’un de l’autre avec une boule au ventre car je n’avais plus envie le quitter. Mais son visage s’est gravé en moi à tout jamais je crois bien !
 
M…’enfin, tout cela pour dire que les bandages des lépreux se caractérisent d’abord par sa texture : une bande de tissu (kapra) à base de coton, qui le différencie des autres bandes ; il se distingue également par sa localisation sur le corps : aux extrémités des membres – mains et pieds , et par sa façon d’être appliqué : un enroulement de couches successives qui enveloppent les membres, donnant ainsi une certaine épaisseur.
Abhay s’était allé à me confier :

On ne sent rien, on marche sans savoir sur quoi on pose le pied, on se blesse mais on ne s’en rend pas compte, et parfois ça s’infecte. On pourrait me couper le pied que je ne sentirais rien. Elle est comme ça cette maladie‑là.
Comme Abhay, les autres lépreux de la communauté doivent vivre au quotidien avec cette déficience qui se traduit par une extrême vulnérabilité du corps à l’environnement physique et maté­riel. Lorsqu’ils se déplacent, qu’ils vaquent à leurs occupations et même se reposent, ils se trouvent constamment exposés aux risques de blessures supplémentaires et d’infection. Dans la rue, dans un bus, dans le train, celui dont le corps présente cet emballage spécifique de bandelettes enroulées, dissimulant ses extrémités : mains ou/et pieds, est d’emblée identifié comme "le lépreux". De toutes les marques corporelles associées à la lèpre, c’est assurément la plus évidente à identifier, la plus expressive. Avec toutes les réactions que cela peut entraîner à l’égard de la personne, de ce mouvement de recul de certains, jusqu’à l’éloignement manifeste, voire au rejet radical que suscitent la crainte et la répulsion.


lors de mon séjour, à moi-même le groupe de séjournants en Inde m’avaient fait une réflexion du style :
fais gaffe de ne pas nous ramener cette saloperie avec toi !!! reste pas là !
pale limite si après ma conversation avec cet Homme lépreux, les autres ne me regardaient pas de travers, n’osant plus m’approcher… Oh mon Dieu ! quels abrutis !  Crying or Very sad 


Bref oublions cela…  En Inde, si chaque jour, les lépreux s’appliquent à envelopper les par­ties meurtries de leur corps, c’est notamment dans l’idée de les protéger des agents infectieux, de permettre une meilleure cicatri­sation, d’éviter une détérioration plus grande et des complica­tions qui pourraient à terme, s’avérer extrêmement dommageables. 


Si les lépreux procèdent eux‑mêmes aux soins spécifiques que requiert leur corps, il arrive aussi que cette tâche incombe à un membre de leur foyer : une épouse, une fille ou peut‑être plus fréquemment une belle-fille. Les soins ordinaires du corps lépreux entrent ainsi dans le domaine des activités domestiques, particulèrement féminines. Ces gestes s’inscrivent dans une relation de seva, cette notion hindoue du service que l’on se doit d’accomplir à l’égard notamment de ses proches (une épouse envers son mari, des enfants envers leurs parents, une belle‑fille envers ses beaux‑parents) … L’exercice des bandages ne constitue donc pas seulement une pratique solitaire mais bien collective, qui prend forme dans l’espace communautaire et s’y institutionnalise. Une pratique qui organise la vie quotidienne, au travers d’espaces‑temps ; les séances de soins chez soi ou au dispensaire pour ceux qui le souhaitent !


A Jodhpur, j’ai rencontré également une petite fille dont je ne me souviens plus son prénom, elle avait environ 3 ou 4 ans et c’est sa maman qui est venue vers moi pour me quémander quelques euros. J’ai engagé une approche avec la petite fille et j’ai posé mes mains sur son genou qui commençait à être attaqué par la lèpre, la mère ne voulait pas... J’ai insisté ; et j’ai prié très fort pour que cet enfant soit guérie…. J’espère qu’elle l’est aujourd’hui !

Vous savez les Amis, nombre de lépreux, en Inde comme dans d’autres régions du monde d’ailleurs, ont recours à la mendicité comme mode de subsistance. Les lépreux de la communauté de Jodhpur en l’occurrence pratiquent tous, plus ou moins régulièrement cette activité. Chacun à sa manière. Tandis que certains quittent la communauté tôt le matin et ne reviennent que tard le soir après avoir marché des heures durant dans la ville, d’autres ne mendient qu’occasionnellement, quelques heures par semaine ou par mois. Ils se déplacent seuls ou en couple, simplement munis d’une boîte métallique pour leur récolte et parfois même équipés d’une petite poussette (gari) constituée d’une caisse en bois montée sur des roues ; Abhay en avait une à côté de lui,  dans laquelle l’un prend place tandis que son partenaire le pousse. Ils ont chacun leur parcours de prédilection et évitent généralement de se croiser.

Certains se rendent dans la vieille ville où se concentrent les marchés et les touristes, tandis que d’autres préfèrent rester dans les quartiers avoisinant la communauté et s’adresser aux commerçants qu’ils connaissent bien. Ils peuvent mendier tout le long de sites en sites, voire ne cibler qu’un seul lieu en particulier, généralement un hôpital, à l’entrée duquel ils restent une partie de la journée ou même un site touristique. Mais également être dans l’attente au pied d’un bus d’étrangers.

Dans cette relation à l’autre, et de l’autre à soi, dans ce jeu du montré et du caché, mais aussi dans les attentions qu’ils révèlent, les bandages jouent un rôle de frontière comme vous l’aurez compris. Personnellement, jamais je n’ai eu peur. J’avais confiance et seule l’idée d’Humanité habitait mon esprit !!sunny 


voilà une tranche de ma vie les amis. Et quand je vous dis que jamais je n’oublierai mon expédition en Inde, cela vous permettra de comprendre pourquoi une fois de plus.... Wink 


Même si c’est la première fois que je vous raconte une de mes aventures, j’en ai encore tout plein d’autres qui ont marqué mon séjour !!!! vous les raconterai-je peut-être, si vous le souhaitez !

aujourd’hui, une fois de plus, mes pensées vont à Abhay !!   




_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Invité le Dim 24 Nov 2013 - 13:29

Je veux bien croire qu ils doivent donner une  bonne leçon de vie à nous Européens qui se plaignons pour des futilités !
merci Françoise pour ce récit instructifs 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

NOEL EN INDE

Message  Francesca le Mar 24 Déc 2013 - 10:38

La fête de Noël en Inde


Le 25 Décembre est un jour férié dans toute l'Inde, car depuis toujours, Jésus fait bonne figure au milieu du panthéon des dieux hindous.




Si vous voyagez en Inde en décembre, vous aurez certainement la chance de célébrer Noël comme il se doit, et serez étonnés de constater que même les hindous célèbrent ce jour avec ferveur. « Bara Din », le Grand Jour indien, est une manifestation interreligieuse exemplaire dans le monde contemporain.

Le christianisme en Inde


Saint Thomas, selon la tradition, aurait été le premier évangélisateur de l'Inde, bien qu'aucune source historique fiable ne confirme la légende. Quoiqu'il en soit, la présence des premières paroisses est attestée dès le IVe siècle après J.-C. L'Église du Malabar, comme elle se nomme, dépendait non de Rome, mais des Églises d'Orient, jusqu'au XVIe siècle. À partir de l'arrivée des Portugais en Inde, avec Vasco de Gama, l'Église de Malabar fut assimilée à l'Église de Rome, mais de nombreuses révoltes de ces chrétiens d'Orient, qui refusèrent entre autres la latinisation des rituels, créèrent un schisme, d'où la multiplication des « Églises » chrétiennes en Inde aujourd'hui : Anglicans, Église Malabar indépendante, Église malankare orthodoxe, Église syro-malankare orthodoxe, etc. La majeure partie des chrétiens indiens se situe en Inde du Sud (Kerala, Tamil Nadu, Goa), mais on trouve aussi des communautés chrétiennes en Orissa, en Inde du Nord.

Comment les Indiens considèrent Jésus


Lorsque vous entrez dans une famille indienne, ou dans n'importe quel restaurant indien en France, vous ne pouvez passer sans le voir devant l'autel traditionnel consacré aux prières quotidiennes. Sur cet autel, vous trouverez le ou les dieux principaux auxquels cette maison est attachée, comme Ganesh, Lakshmi, Krishna et Radha, mais également des divinités empruntées à d'autres religions : Bouddha et Jésus faisant généralement partie de la bande ! Un Indien ne saurait trop faire appel à tout ce qui touche au sacré pour assurer son bonheur et sa longue vie, et mieux vaut pour lui ne négliger personne, on ne sait jamais...


Les plus grands mystiques de l'Inde ont célébré les paroles du Christ :


« Jésus était de même nature que la nôtre ; il est devenu Christ ; c’est ce que nous pouvons et devons vivre. Christ et Bouddha désignent un état à atteindre, état qui fut manifesté dans les personnes de Jésus et de Gautama. » (Vivekananda, disciple de Ramakrishna)



  

« Je refuse de croire qu’il existe une personne aujourd’hui qui n’ait utilisé son exemple pour diminuer ses péchés… Les vies de chacun d’entre nous tous ont toutes été, à des degrés divers, modifiées par sa présence, ses actions et les paroles prononcées par sa voix divine. » (Gandhi, in The Modern Revue 1941)




Noël, ou la naissance d'un avatar


Avatâr en sanskrit, signifie « descente », c'est-à-dire la transformation qui s'opère pour qu'un dieu s'incarne sur terre, le plus souvent de manière ponctuelle pour servir une cause importante. Ainsi, Krishna est un avatâr de Vishnou, tout comme Bouddha. Jésus est considéré comme une incarnation du divin à ce même titre, parfois (ré)incarnation de Zoroastre ou de Vishnou. La naissance miraculeuse et le thème de l'Immaculée Conception ne posent aucun problème aux Indiens qui y voient la preuve de l'arrivée d'un avatâr sur terre.


Si donc les chrétiens célèbrent le 25 Décembre comme partout ailleurs dans le monde chrétien, les hindous célèbrent ce jour-là la « descente » du divin à un moment de l'histoire de l'humanité. Précisons que Mahomet a droit, lui aussi, au même régime de faveur.


La fête de Noël en Inde


Aussi invraisemblable que cela paraisse, le Père Noël s'aventure jusqu'au Kerala ! S'il ne trouve pas de cheminée, ni ne porte beaucoup de cadeaux dans sa hotte, il aime en revanche « s'incarner » dans d'immenses sculptures de sable sur les belles plages du sud de l'Inde, ou décorer l'entrée des maisons chrétiennes. Les chrétiens indiens sont des fidèles de la messe de minuit, mais toutes les autres religions célèbrent ce jour avec échanges de petits cadeaux et des repas de fête. Les arbres exotiques sont décorés, et des bougies sont allumées partout, comme pour la fête de Diwali, quelques semaines plus tôt. Les modes occidentales commencent à faire leur apparition et certains Indiens fortunés n'hésitent pas à faire venir un sapin de l'Himalaya pour épater la galerie à la mode « Bollywood ».


Assombries depuis quelques années par des manifestations violentes et meurtrières de la part des hindous fondamentalistes, les fêtes de Noël sont malgré tout un grand moment de rassemblement de toutes les confessions, et méritent vraiment le nom de « Bara Din ».



Et à ce propos, voici la formule hindi à utiliser pour souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année :

Bara din mubarak ho (Joyeux Noël ! )

Naya saal mubarak ho (Bonne année !)


    

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ciel de Francesca

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum