Humanité : les deux races

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Humanité : les deux races

Message  manwell le Sam 11 Nov 2017 - 21:28

Rappel du premier message :

Sujet de plus en plus abordé donc du coup observé et étudié par des personnes qui auparavant soit n en avaient pas conscience ou soit ne pouvaient pas en parler ou le dévoiler parce qu' il était encore trop tôt.

Il y a beaucoup de textes,de livres ou de vidéos sur ce sujet des deux races d humain mais qu' est ce qui fait la différence entre ces deux races? C est quoi un vrai humain issus de la lignée adamique (adam) parce que le "faux" humain ne descend pas d Adam,il était là avant et a survécu au grand nettoyage,le grand deluge(il y en a eu plusieurs des deluges),j ai lu un texte qui l explique pas trop mal et a la fin j ai mis une video d une explication tres complete.c est très long mais très interressant

Voici le texte:

Serait-il possible que la race humaine soit, en réalité, fondamentalement scindée en deux? Serait-il concevable qu’au-delà des apparences physionomiques l’humanité abrite, en vérité, deux races humanoïdes bien distinctes?

L’idée qu’il y ait effectivement deux races différentes d’êtres humains peut surprendre car, bien entendu, ceci ne fait habituellement pas les manchettes. De plus, cette notion, à première vue, ne semble pas concorder directement avec nos expériences quotidiennes. Nous sommes accoutumés à penser en termes de physionomie : il y a des Asiatiques, des Blancs (caucasiens), des Noirs (négroïdes)… Nous y voyons donc, depuis toujours, plusieurs « races » fragmentant l’humanité en groupes identifiables. Les récentes poussées technologiques entourant le génome ont d’ailleurs tôt fait de catégoriser, dresser l’historique, ainsi qu’établir des tableaux de caractéristiques pour chacune de celles-ci.


Mais il existe une connaissance, parfois dissimulée dans certains enseignements dits « ésotériques » ou « occultes », selon laquelle l’être humain est, à la base, issu de deux races bien distinctes. Cette réalité, bien que peu connue, est étudiée et analysée par certains, et ce, dans différents domaines tels que la politique, la sociologie et la psychologie, et ils en sont tous venus plus ou moins à la même réalisation : il y a certains humains qui ne sont pas vraiment… « humains »!

Mais alors, qu’est-ce qu’un humain ? Qu’est-ce qui définit l’humanité d’un être ?

Voici ce que l’on peut trouver dans le dictionnaire :

Humain, adj. Qui est sensible à ce que peut ressentir son prochain.
Synonymes d’humain : Charitable – altruiste, bon, charitable, compatissant, fraternel, généreux, humanitaire, qui a bon cœur.
Humanité, n.f.

1) Bienveillance ou compassion pour les malheurs d’autrui. (Traiter quelqu’un avec humanité).
2) Caractère d’une personne dont la nature humaine est très manifeste.

Synonymes d’humanité : Altruisme – aide, allocentrisme, altruisme, amour (d’autrui), assistance, bénévolat, bienveillance, bonté, charité, compassion, dévouement, don de soi, empathie, entraide, extraversion, fraternité, générosité, gentillesse, pitié, sensibilité, serviabilité, solidarité, sollicitude. Sensibilité – affectivité, âme, attendrissement, coeur, compassion, émotivité, empathie, pitié, romantisme, sensibilité, sentiment, sentimentalité, sympathie, tendresse, vulnérabilité.

En bref, ce sont les émotions qui caractérisent notre race : la faculté de ressentir de l’empathie, de l’amour pour son voisin, son prochain, l’aptitude à la bonté, à la sensibilité, aux sentiments d’entraide, de fraternité, de solidarité, etc., la capacité de la considération externe, de se « mettre à la place » d’un autre (qu’il soit humanoïde ou non) et de guider ainsi nos actions (qui ont immanquablement des répercussions) qui nous distinguent.

Naturellement, nous avons tous la sincère conviction que tous les êtres humains ont cette prédisposition particulière. Nous croyons tous, à quelque niveau que ce soit, que tous les hommes et toutes les femmes sur cette planète possèdent cette tendance à la bonté, que tous ressentent les émotions caractéristiques de notre quotidien : amour, peine, joie, honte, regret, amitié, etc. La plupart d’entre nous sont même convaincus que peu importe les actions commises et les paroles dites par certains individus, qu’ils « ne sont qu’humains, après tout ». Que ce soit G.W. Bush, Hitler ou Jack l’Éventreur, nous sommes persuadés qu’il y a en eux un « enfant blessé » ou simplement qu’ils ont une carence affective quelconque ou qu’ils ont besoin d’une aide phychologique.


Nous le croyons, car nous faisons de la projection.

Pourtant, certains « criminels » nous paraissent tellement « inhumains » que nous avons de la difficulté à concevoir le comment et le pourquoi de leurs actions. Et si, après tout, ils étaient réellement « inhumains »? S’il existait un type d’humanoïde qui ne soit pas doté d’émotions?

Boris Mouravieff, auteur de Gnosis, traite ainsi de cette réalité, dans la terminologie particulière des Enseignements de la Tradition :

Dans le premier tome de Gnosis, nous avons déjà fait référence  plusieurs fois à la coexistence de deux races essentiellement différentes : l’une constituée d’Hommes, et l’autre d’Anthropoïdes.

[…] Les Écritures Saintes contiennent plus d’une référence au sujet de la coexistence sur notre planète de ces deux humanités, qui sont maintenant de forme similaire mais d’essence différente.

[…] L’ivraie humaine, les êtres de la race anthropoïde, sont les descendants de l’humanité pré-adamique. La principale différence entre l’homme pré-adamique contemporain et l’homme adamique – une différence qui n’est pas perçue par les sens – est que le premier ne possède pas les centres supérieurs développés [la conscience émotionnelle] qui existent chez le second et qui, bien que déconnectés de sa conscience ordinaire depuis la Chute [l’Événement marquant l’arrivée de la race d’hommes], lui offrent cependant une possibilité réelle d’évolution ésotérique [d’éveil]. Mis à part cela, les deux races sont similaires : elles possèdent les mêmes centres inférieurs [la conscience matérielle/matérialiste], la même structure de la Personnalité et le même corps physique, bien que la plupart du temps cela soit plus prononcé chez l’homme pré-adamique que chez l’homme adamique… (p. 108-109).

Une race, littéralement, dont la physionomie est la même, mais à laquelle il manquerait totalement la faculté émotionnelle?
La majorité d’entre nous argumenterait qu’il est impossible qu’il en soit ainsi sans que nous nous en apercevions. En effet, un être humain n’ayant aucune émotion ne ressemblerait-il pas à un robot : sans intonation dans la voix, sans expression faciale et sans langage corporel?

Cette conclusion hâtive tend à oublier un fait pourtant bien connu : l’énorme faculté mimétique des êtres humains. En effet, nos connaissances à ce sujet nous démontrent que, bien au contraire, ces personnes sont des plus « normales » et qu’il nous est pratiquement impossible de les reconnaître.

Ce savoir ancien refait surface – de plus en plus – dans divers domaines et sous diverses appellations telles que : psychopathie, sociopathie, pathocratie, etc. Évidemment, la première image que nous avons du psychopathe est celle qui se limite au tueur en série, au détraqué dément assoiffé de sang, mais cette notion est très pernicieuse car elle est, dans la majorité des cas, totalement fausse, puisque seul un faible pourcentage des psychopathes deviennent manifestement ces grands criminels. En effet, le psychopathe standard a tout de l’humain ordinaire : il rit, il pleure, il a un(e) conjoint(e), des enfants, un emploi et paie habituellement ses taxes ! Comme le dit Mouravieff , il y a une « différence qui n’est pas perçue par les sens« .


H. Cleckley, dans son ouvrage Le masque de santé mentale, en dit ceci :

L’observateur est confronté à un masque convaincant de bonne santé mentale. Toutes les caractéristiques extérieures de ce masque sont parfaites. Il ne peut être enlevé ou pénétré par l’effet de questions dirigées vers des niveaux de personnalité plus profonds.

[…] Les processus mentaux conservent leur normalité lors des enquêtes psychiatriques et des tests techniques conçus pour mettre en évidence la preuve pas toujours claire d’un dérangement.

L’examen ne révèle pas seulement un masque ordinaire à deux dimensions mais aussi ce qui semble être l’image structurelle solide et substantielle d’une personnalité saine et rationnelle.

[…] De plus, cette structure de la personnalité fonctionne dans toutes les situations théoriques d’une manière apparemment identique à celle d’une personnalité dotée d’un fonctionnement normal et sain.

[…] En outre, l’observateur reconnaît les expressions verbales et faciales, les tons de la voix, et tous les autres signes que nous avons coutume de considérer comme manifestant la conviction, l’émotion et la conduite d’une vie normale telle que nous la connaissons nous-mêmes et la supposons chez les autres.

Toutes les évaluations émotionnelles et les jugements de valeur sont sains et appropriés quand le psychopathe est testé lors d’examens oraux.

C’est seulement très lentement et à la suite d’un processus complexe d’estimation ou de jugement basé sur une multitude de petites impressions que nous finissons par être convaincus qu’en dépit de ces processus rationnels inaltérés, de ces manifestations émotionnelles normales et de leur déroulement cohérent dans toutes les situations, nous avons affaire ici, non pas à un homme complet, mais à ce qui pourrait être un automate subtilement agencé pouvant imiter à la perfection la personnalité humaine.

Cette appareillage psychique à la mécanique bien huilée reproduit de façon cohérente, non seulement des  raisonnements humain convaincants, mais simule également de manière appropriée les émotions humaines classiques en réponse à la presque totalité des divers stimuli de la vie.

Cette réplique d’un homme complet et normal est tellement parfaite qu’aucune personne l’examinant en milieu clinique ne peut indiquer en termes scientifiques ou objectifs pourquoi ou en quoi cet homme n’est pas réel.

Et pourtant nous finissons par savoir ou par avoir la sensation de savoir que la notion de réalité, en tant qu’expérience pleine et saine de la vie, est ici absente.

En effet, par expérience, les psychopathes sont des êtres, à première vue, attachants, sympathiques et souvent très humoristiques. Ce sont aussi régulièrement des gens qui nous semblent en pleine possession de leurs moyens, confiants et « en contrôle de la situation ». D’ailleurs, il n’est pas rare de les envier pour ces dernières caractéristiques. Nous verrons plus tard pourquoi, en réalité, ils sont si sûrs d’eux.

Mais comment expliquer alors qu’un être sans conscience émotionnelle puisse être attachant, aimable et agréable? Regardons à nouveau ce que H. Cleckley en dit :

…nous avons affaire ici, non pas à un homme complet, mais à ce qui pourrait être un automate subtilement agencé pouvant imiter à la perfection la personnalité humaine.

Afin de tenter de comprendre les raisons sous-jacentes d’un tel mimétisme (expressions de regret, d’amour, de tristesse, etc.) alors qu’il n’y a aucun réel sentiment derrière les agissements des psychopathes, il faut considérer un aspect important de cette « race » : leur nombre. Selon Andrew M. Lobaczewski (auteur de Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques), seulement 6% de la population est de nature psychopathique, c’est-à-dire sans « humanité ».

Ce chiffre – variant d’une étude et d’un auteur à l’autre – représente une réalité clé qui régit le fonctionnement des psychopathes : ils sont minoritaires, très minoritaires. Pourquoi alors réellement s’en soucier puisqu’ils sont en si petit nombre ? Parce que les implications sous-jacentes d’un tel type d’humain dans nos sociétés sont hautement importantes et ceci nous concerne tous. Comme le dit Mouravieff :


À partir de là, la coexistence de ces deux types d’humains et la compétition qui en fut le résultat, devinrent la norme. […] Nous pouvons constater qu’au cours des siècles, et même encore à notre époque, les hommes adamiques, dans leur condition postérieure à la chute, ont été et sont encore généralement dans une position inférieure à celle des hommes pré-adamiques [les psychopathes].

Pourquoi en serait-il ainsi, alors que l’humain, qui possède une conscience morale, une conscience émotionnelle, est largement majoritaire? Voici comment Martha Stout, auteure de The sociopath next door, nous amène à y réfléchir :

Imaginez – si vous pouvez – ne pas avoir de conscience, pas du tout, aucun sentiment de culpabilité ou de remords peu importe ce que vous faites, aucun sens de limitation, d’attention pour le bien-être des étrangers, des amis, ou même des membres de la famille. Imaginez aucune lutte avec la honte, pas une seule dans toute votre vie, peu importe quel genre d’action égoïste, paresseuse, nuisible, ou immorale vous aviez fait.

Et feignez que le concept de responsabilité vous soit inconnu, sauf comme un fardeau que les autres semblent accepter sans se poser de questions, comme des imbéciles crédules.

Ajoutez maintenant à cette fantaisie étrange la capacité de cacher aux autres que votre conformation psychologique diffère radicalement de la leur. Puisque chacun suppose simplement que la conscience est universelle parmi les gens, cacher le fait d’être sans conscience vous est presque facile.

Vous ne vous retenez pas de vos désirs par la culpabilité ou la honte et vous n’êtes jamais confronté par d’autres pour votre sang-froid. L’eau glacée dans vos veines est si bizarre, si complètement en dehors de leur expérience personnelle, qu’ils devinent même rarement votre condition.

Autrement dit, vous êtes complètement sans contraintes internes et votre souveraine liberté  de faire comme il vous plaît, sans tourments de conscience, est fort à propos invisible au monde.

Vous pouvez faire tout, et même votre avantage étrange sur la majorité des gens, qui sont tenus en ligne par leurs consciences, restera très probablement non découvert.

Comment vivrez-vous votre vie?
Que ferez-vous avec votre avantage énorme et secret et avec le handicap correspondant des autres gens (la conscience)?
En effet, que ferions-nous? Pour répondre à cette question et comprendre un peu plus en profondeur le monde des psychopathes, il faut remonter à leur naissance. Imaginons que 6 enfants sur 100 viennent au monde ainsi : sans conscience émotionnelle, sans capacité de remord, de compassion et de regret.

Peu de temps leur sera nécessaire avant de se rendre compte qu’ils sont différents. Ils ne comprendront pas – car ils n’en ont pas la possibilité, les mécanismes internes – les raisons qui poussent les gens à des comportements « étranges » tels que la honte et la culpabilité, mais ils comprendront rapidement que s’ils veulent « survivre » dans cet environnement incompréhensible (où ils sont minoritaires), ils se doivent de cacher leur différence, ils se doivent de « jouer le jeu » par imitation afin de ne pas être identifiés comme « différents ». Ainsi, en très peu de temps ils sauront

1) se reconnaître entre eux et se regrouper et

2) duper habilement (avec de fausses réactions émotionnelles) leur entourage. Qui plus est, les « fardeaux inutiles » de la majorité (honte, regret, compassion, etc.) deviendront rapidement pour eux un terrain de jeu, une caractéristique « amusante » avec laquelle ils peuvent se jouer astucieusement de nous. Avec le temps, ce qui n’était qu’un simple jeu afin d’obtenir certains avantages deviendra un art, littéralement une façon de vivre. Ces êtres deviendront des manipulateurs hors pair, des menteurs chevronnés pour qui les arnaques les plus subtiles n’auront aucun secret. Abus de confiance, duperies, chantage émotionnel, impostures et escroqueries seront pour eux, littéralement, un art de vivre.


Cette façon d’être ne fera que croître et se raffiner avec les années, au fur et à mesure que leur maturité intellectuelle grandira. Ainsi, il en résultera des êtres dont la position, à l’intérieur de leur classe sociale, sera issue de cette mécanique d’imposture et de chantage subtil. Ils n’auront pas gravi les échelons par dévouement honnête, mais bien par tricherie et manipulation.
N’ayant aucune conscience émotionnelle, la vie spirituelle n’a pour eux aucune signification. Bien que certains utiliseront pleinement la naïveté des autres pour devenir des gourous et autres types de charlatans, ce n’est que l’aspect matériel qu’ils percevront en toutes choses. L’incompréhensible compassion des gens se transformera pour eux, s’ils savent bien l’utiliser (et ils le savent!), en un avantage matériel, qu’il soit sous forme de sommes d’argent, de position de pouvoir, de célébrité ou tout simplement d’une voiture de luxe.

À petite échelle, que ce soit dans la cellule familiale ou dans le voisinage, il ne pourrait s’agir que d’être vigilant face à ce type d’individu, sans plus, mais cette réalité est tout simplement inconnue de la majorité d’entre nous et de ce fait nous avons, envers tous les gens que nous connaissons, l’intime conviction qu’ils sont « humains ». Cette situation prend une inquiétante dimension lorsque nous devons admettre qu’il y aura donc plus ou moins 6% de psychopathes dans toutes les classes de la société et, étant donné leur nature, en pourcentage probablement plus élevé dans des milieux d’influence et de pouvoir tels que : la médecine conventionnelle (par opposition à la médecine holistique), les établissements d’enseignements, la haute direction des institutions financières et des multinationales (qui ne pensent qu’en termes de rentabilité), ainsi que – à notre grand malheur – les systèmes juridiques, les forces de l’ordre et les gouvernements. Ne perdons pas de vue que cette situation existe depuis des temps immémoriaux et pourrait bien être à la source de tout le concept de la lutte entre le « bien et le mal ».


Des manipulateurs de premier ordre, connaissant toutes nos faiblesses et les utilisant de façon quotidienne pour atteindre leurs buts matérialistes et se reconnaissant entre eux dès l’enfance : n’y aurait-il pas lieu de parler d' »élite »? Non pas de race supérieure, mais bien de race dominante et contrôlante ?

La haute incidence de la sociopathie dans la société humaine a un effet profond sur le reste d’entre nous qui devons, aussi, vivre sur cette planète, même ceux de nous qui n’avons pas été cliniquement traumatisés. Les individus qui constituent ces 4 pour cent drainent nos relations, nos comptes bancaires, nos accomplissements, notre respect de soi, notre paix même sur Terre. [Martha Stout, The sociopath next door]

Nous n’avons qu’à réfléchir à l’état actuel de la société nord-américaine, dont l’influence envahissante a tendance à infecter tout le reste de la planète : une société basée sur le plaisir que procurent les biens matériels, sur une consommation à outrance, sur la performance et l’accomplissement matériel, dont la valeur de chaque individu est estimable en $ et pour qui les coutumes étrangères doivent être remodelées et façonnées à leur image. Nous n’avons qu’à observer les grands courants de ce monde pour nous rendre compte qu’il y a quelque chose qui cloche : la mondialisation écrasante, le commerce sauvage et la pauvreté qui s’ensuit, l’importance démesurée de l’apparence du corps au détriment d’une beauté et d’une profondeur intérieures, la dépendance aux biens matériels et aux services de l’État, les sommes phénoménales mises dans des recherches telles que les méthodes de contrôle des masses, l’industrie des armes, l’industrie pharmaceutique issue d’une médecine devenue uniquement mécanique, etc. Tout cela nous fait comprendre que quelque chose ne tourne pas rond avec ladite race « humaine ». Lorsque nous voyons un reportage couvrant une catastrophe naturelle et qu’on nous annonce que « les dégâts matériels s’élèvent à plusieurs millions ou milliards de $ », il y a de quoi se demander où est l’humain là-dedans. D’ailleurs, où est-il?

Selon Lobaczewski, cette affection de l’âme – si nous pouvons le dire ainsi – qu’est la psychopathie est contagieuse. Le manque total de conscience émotionnelle chez certains se propage, tels une maladie ou un virus, aux personnes qui sont directement en contact avec ce type d’individu. C’est par un processus de déshumanisation graduelle que les personnes qui côtoient des psychopathes sont lentement « assimilées » à leur mode de pensée matérialiste et sans égard pour autrui. Toujours selon Lobaczewski, environ 12% de la population devient ainsi des « psychopathes par contagion ». Lorsque trop longtemps soumis à des influences déshumanisantes, surtout dès le jeune âge, c’est plus d’un dixième de la population qui perd ainsi son « humanité ». Ce sont des psychopathes sociaux par opposition aux psychopathes authentiques. Dans la plupart des cas, cette régression est irréversible. (Nous retrouvons d’ailleurs plusieurs mentions à ce sujet – la croissance de l’âme – dans les enseignements traditionnels).

Il en résulte donc, socialement, une « élite » matérialiste, sans âme et sans conscience émotionnelle dont une partie significative se retrouve dans des positions de pouvoir. Il va sans dire que, peu à peu, la société se moulera à leur vision des choses, car par tromperies, duperies et tricheries ils parviendront à nous convaincre du bien-fondé de leur perception du monde. Puisque l’immatériel, la sentimentalité et l’aptitude pour l’intangible ne font pas partie de leurs facultés cognitives, ils ont une propension marquée pour l’ordre et le contrôle concret, palpable et matériel. Ainsi naissent des concepts tels que le besoin d’imposer l’ordre, d’implanter une forme de légalité, etc., puisque leurs actions ne sont nullement basées sur une compréhension émotionnelle des relations interpersonnelles, mais bien uniquement sur des avantages d’ordre matériel. Pour ne parler que d’un exemple, pensons à tout l’aspect juridique, avec ses lois, ses interdictions et ses sanctions, qui prend indéniablement racine dans une mentalité qui, à la base, n’est pas « humaniste ». Les accusés seront sentenciés selon des règles préétablies, des normes légales et des codes de conduites bien déterminés et non selon un réel jugement d’ « humain à humain ».


En conclusion, lorsque nous prenons un peu de recul, avec ces nouvelles données en main, il devient évident que le processus de déshumanisation sociale de la race « humaine » va bon train et que ceci remonte très loin dans notre Histoire. Mais sans saisir cette notion essentielle qu’est la division des humains en deux races bien distinctes, il est impossible d’avoir un regard juste sur les raisons sous-jacentes à tous les problèmes sociaux croissants que nos sociétés connaissent présentement. Cette réalité met en lumière un aspect fondamental de la dynamique en place sur notre planète et nous permet d’y jeter un regard nouveau et plus éclairé.

Les incidences de la psychopathie – de l' »autre race » – sont énormes et extrêmement complexes, et elles dépassent largement la portée de cet article qui ne se veut que le point de départ d’une réflexion et d’une recherche beaucoup plus approfondies. Nombreux ouvrages sont disponibles sur le sujet et il est d’une importance capitale de prendre davantage conscience des implications de cette réalité qui nous affecte tous.

La présence ou l’absence de conscience est une division humaine profonde, probablement plus significative que l’intelligence, la race, ou même le sexe.

Ce qui distingue tous ces gens du reste d’entre nous est un trou tout à fait vide dans le psychisme, où il devrait y avoir la plus développée de toutes les fonctions d’humanisation. [Martha Stout, The sociopath next door]


Source:http://zone-7.net/psychopathie/humanite-les-deux-races

Et encore plus intéressant et plus de détails la vidéo


_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas


Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Mar 19 Mar 2019 - 20:01

L humain au grand complet est déjà là depuis longtemps ,depuis sa création .
on va plutôt vers l humain spiritualisé, c est ça qui gêne les pré adamique et actuellement nous sommes à une extrême (dominance pré adamique) et une occasion s offre à nous pour destabiliser les systèmes mis en place qui sont aux bouts sans créer le chaos mais une mise en évidence de certaines valeurs.....humaine.


Dernière édition par manwell le Mar 19 Mar 2019 - 21:58, édité 1 fois

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Mar 19 Mar 2019 - 21:40

Nous venons de passer une période d a peu prêt 6000 ans a expérimenter et éveiller nos trois premiers chakras d humain ,la survie ,la joie et la jouissance et la satisfaction.
Beaucoup actuellement sont sur le 4 eme chakras et d autres passent au 5 eme ,la création et la communication.
Beaucoup sont encore dans la survie et la jouissance physique et matériel et ne sont pas encore satisfait,ils vont avoir beaucoup de mal avec ce qui a débuté au début de l année.

Pour les 2 races on peut les deviner dans les conflits sociaux dans beaucoup de pays actuellement,et cela ne fait que commencer et peut durer sur 2 ou 3 ans .....ceux qui veulent quantifier,avoir,posséder, accumuler,"creer "du progres et de la technologie pour deshumaniser l homme et ceux qui veulent de la qualité, amour,partage,compassion etc etc voire au début du sujet ce que l on qualifie d humain ou d humanité selon les dictionnaires .

Une petit vidéo pour illustrer.

La prophétie de Thot écrite il y a bien bien longtemps



Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Grenouille le Mar 19 Mar 2019 - 23:14



Comment savoir sur quel chakra on se trouve ?
Est ce qu'on peut dire que les pré Adamique cherchent à faire des Adamique des esclaves pour les servir ?
Tout ce que je lis et vois me ramène à cette conclusion.
Il y a toutefois un truc qui ne me fait pas fermer la parenthèse: Que penser des êtres humains qui étaient totalement dans le désir de pouvoir, argent, confort, consommation, paraître, compétition, etc... et qui ont changé du tout au tout un jour pour vivre dans la simplicité ? Quelque chose s'est déclenché en eux après un événement de forte émotion. Ont-il joué un rôle (que l'éducation nous apprend pour être "fort", "réussir" dans la vie) et ils y ont cru, ou étaient-ils conscients de faire "mal" dans ce rôle ?

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Obtearon le Mer 20 Mar 2019 - 10:52


Est ce qu'on peut dire que les pré Adamique cherchent à faire des Adamique des esclaves pour les servir ?
Oui et non.

Oui : car c'est leur volonté, leur intention, ce que leur dicte leur coeur, si ce n'était pas le cas il n'existerait tout simplement pas, ils ne seraient pas aussi puissant
Non : car c'est leur role, guider les adamiques sur la voie de la réalisation de soi, en suivant son coeur.

Car finalement beaucoup des adamiques dès qu'ils atteignent la réalisation du soi, sombre dans le toujours plus, sombre dans le etre en haut, dans l’orgueil et la condescendance, c'est très très rare de voir un adamique  ne pas sombrer dans l'habitude de l'abondance.

C'est comme toute révolution, quand l'esclave devient maitre, il réitère le meme schéma dans lequel il a grandi, il devient le maitre.

Le maitre n'existe que s'il y a esclave.
l'esclave n'existe que s'il y a maitre.

Ce sont 2 mots qui sont utilisés tous les jours, qui a défini ces 2 notions ?
qui reconnait le maitre ?
qui reconnait l'esclave ?
qui reconnait la victime ?
qui reconnait le bureau ?
qui reconnait le sauveur ?

le but d'Adam n'était pas de soumettre, il était d'offrir à l'humanité ce que lui avait appris. Ce fut Abel qui le premier réussi, ce fut Cain qui le premier trouva comment le diffuser, ce fut Seth qui le premier trouva comment réparer.

Adam, Eve, Cain, Abel, Seth et tous leurs enfants n'ont fait que ça, guider l'humanité vers l'éveil, ce ne fut pas facile, ce ne fut pas sans souffrance, ce ne fut pas sans sacrifice, mais aujourd'hui on peut dire que l'humanité est consciente d'elle meme.

La famille d'Adam et Eve ont réussi, toutes les familles d'ames ont réussi ceci.

chanson:



_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
Obtearon
Obtearon

Messages : 396
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Mer 20 Mar 2019 - 11:30

Grenouille a écrit:

Comment savoir sur quel chakra on se trouve ?
C est un peu compliqué ça, mais tu peux déjà avoir un ressenti personnel.
Le premier ,la survie
Le second,la joie et la jouissance
Le troisième, la satisfaction
Le quatrième, le don,le partage,l amour

On se balade souvent de l un a l autre,et les uns interagissent avec les autres mais dans lequel sommes nous le plus souvent?

Est ce qu'on peut dire que les pré Adamique cherchent à faire des Adamique des esclaves pour les servir ?
Pas tous,ce serait généraliser que de dire cela ,il y a des pre-adamiques qui nous veulent du bien,qui nous accompagnent ,qui nous aident,par exemple les elementaux,les êtres de la nature(cher à Yann lipnick).
Il y en a qui apprennent à nos côtés, ils nous copient pour apprendre,l humanité ,il y en a qui viennent s incarner que pour venir expérimenter la terre etc etc.
Il y en a par contre qui ne veulent que le pouvoir en mettant l'argent comme dieu unique et les competences individualistes du mentale facilement programmable,ils se nourrissent de notre energie au travail et à l adhésion à différents systèmes qui contrôlent nos mentales puisque notre energie est projeté à l extérieur de nous par notre mental et les pensées qui vont avec.
C est impossible d être en haut d un système en ayant de la compassion ou de l amour c est contradictoire puisqu on vit grâce et sur le dos de ceux qui sont en dessous(systèmes pyramidales) c est le quantitatif cher aux systèmes financiers et aux entreprises au détriment du qualitatif qui n a par définition pas de valeur quantifiable et donc marchande,l amour n a pas de prix autant que la compassion,la tolérance,le vrai ,le juste etc etc
Ils sont né puissant,une grande capacité à diriger,à asservir ce sont de grands leader ou de grands combattants parce qu' ils n ont pas d ETAT D ÂME dans tout les sens du terme, froid,impassible,ils ne peuvent pas faire preuve d imagination ou de creation artistique,ils ne s'inscrivent que dans des systèmes où l ordre et les règles règnent, colériques,agressifs etc etc ceux là veulent profiter du monde et asservir a leurs causes l humanité qu' ils voient faible pour s en nourrir énergétiquement,c est leur OR,l humanité créer une énergie si subtils.

Tout ce que je lis et vois me ramène à cette conclusion.
Il y a toutefois un truc qui ne me fait pas fermer la parenthèse: Que penser des êtres humains qui étaient totalement dans le désir de pouvoir, argent, confort, consommation, paraître, compétition, etc... et qui ont changé du tout au tout un jour pour vivre dans la simplicité ? Quelque chose s'est déclenché en eux après un événement de forte émotion. Ont-il joué un rôle (que l'éducation nous apprend pour être "fort", "réussir" dans la vie) et ils y ont cru, ou étaient-ils conscients de faire "mal" dans ce rôle ?
Ces gens là se sortent des griffes de l emprise des pre-adamiques mais ça ne veut pas dire qu' ils n y retombent pas par un autre biais.
Oui souvent ,c est par un choc qu' on retourne sur son chemin parce qu' on est tellement englué, embrumé qu' on ne sait plus comment en sortir parce qu' on doit sortir et faire ce que l on est,mais ce n est pas obligé qu' il y ait choc,et on ne doit pas s isoler du monde non plus,devenir un ermite n est pas la solution ,par contre prendre du recul sur les situations pour avoir un autre point de vue ou d observation c est essentiel pour voir et comprendre pour mieux y retourner et incarner pleinement cet être humain que l on a décidé de venir faire vivre avec bien sûr le moins de peurs possibles d où la nécessité de se centrer,de s ancrer pour pleinement exister dans ses émotions que l on va projeter à l extérieur, c est le but de la vie,vivre des émotions mais finement distillé d où les histoires 1er,2nd,3 ème,4eme chakras,la survie,la joie,la satisfaction,le partage etc etc


Dernière édition par manwell le Mer 20 Mar 2019 - 11:39, édité 1 fois

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  pac le Mer 20 Mar 2019 - 11:36

Est ce qu'on peut dire que les pré Adamique cherchent à faire des Adamique des esclaves pour les servir ?

A mon sens oui.Non seulement il y a une intention purement égotique(si ça se dit ainsi) qui consiste a enrichir une poignée d'individu au détriment de la souffrance de tout.Ensuite,car cela ne s’arrête pas a l'argent ou au matériel,il y a un lien si ce n'est le premier avec l’énergie.Créer le chaos les nourri,ils ont besoin de ça pour perdurer.Cela les rend plus fort et encore plus affamé.Plus il y a de colère,de haine,de tristesse,plus ils grandissent et plus on s'enfonce.Pour faire comme tout le monde,ce qui est souvent devenu un reflex,il y a refuge dans le matériel,le travail,l'illusion qu'avec l'argent on est plus heureux et en sécurité.Né la compétition entre les hommes issue d'une peur inconsciente.

Que penser des êtres humains qui étaient totalement dans le désir de pouvoir, argent, confort, consommation, paraître, compétition, etc... et qui ont changé du tout au tout un jour pour vivre dans la simplicité ? Quelque chose s'est déclenché en eux après un événement de forte émotion. Ont-il joué un rôle (que l'éducation nous apprend pour être "fort", "réussir" dans la vie) et ils y ont cru, ou étaient-ils conscients de faire "mal" dans ce rôle ?

Nous avons pas toujours été ainsi.Il y a une histoire Atlante qui raconte a peu de chose près:

Il y a plus de plusieurs milliers d'années voir centaines de millier...Un peu partout sur la terre de cette époque,une civilisation qui ne faisait qu'un.Leurs chakras supérieurs étaient très développés.Ils vivaient parmi de grands sages qui enseignaient la vérité et les vrai valeurs.Ils étaient dotés de "pouvoirs psychique" qui aujourd'hui nous dépassent totalement.Tout était fait et organisé pour le bien de tous et de tout.Un profond respect pour la planète et tout être vivant.Ils incarnaient la lumière.
Puis l'heure fut venue d'un tout autre apprentissage.D'autres expériences étaient nécessaires afin que l’évolution puissent suivre son cours.Pour cela,maintenant qu'ils avaient profondément développer les chakras supérieurs ben de gouter aux autres.Les grands sages étaient confiant.Ils se sont donc peu a peu rapprochés de la matière,des émotions,des sensations,du plaisir,de la sexualité etc...
Pour des raisons qui me sont flous dans cette histoire il y eu une faille qui permit a une énergie bien différente de s’infiltrer progressivement.On parle d'une énergie provenant de mars.(c'est de l'histoire,chacun le voit comme il l’entend Very Happy )Cette énergie dépourvue d'humanité poussa une bonne partie de ce peuple a l’excès en tout genre,a bafouer les loi universelles.Des créations en tout genre allant a l'encontre du respect de la nature,une soif démesurée et intolérable pour la sexualité en tout genre.
Une partie du peuple résista a ce mouvement et n'oubliait pas les enseignements des grands sages.Ceux-la continuèrent leur progression mais toujours aux cotés des sages qui transmettaient encore leur enseignement.
Une fissure se créa dans le peuple.Il y eu comme 2 groupes qui se donnèrent la guerre.Une guerre non pas comme on l'a connais mais principalement "magique par des forces psychiques"".Ici on entend parler des fils de l'un et les fils de belial.Une bataille entre mage et sorcier.
Malheureusement les fils de l'un,de moins en moins nombreux,ne sortirent pas victorieux de la bataille et les grands sages,par mesure de sécurité durent quitter cette terre.
Laissant libre cours au libre arbitre de l'humanité.
Des cataclysmes finirent par tout ravager,tout engloutir mais ces forces obscures étaient toujours présentes et continuèrent de s'alimenter de la lumière qu'ils n'arrivaient pas eux même a générer.
Par la suite,disons qu'il y eut comme des intrus issus directement de ces forces obscures dans le but de maintenir l'humanité dans l'ignorance,la faiblesse,la peur et l'illusion et donc coupé de leur essence divine.
Un immense karma vient s'ajouter a tout ça dont le nettoyage n'est pas une option.
De ce fait,et de mon point de vu,notre première mission est de sortir la tête de l'eau.D'assimiler toutes les expériences et de les fusionner avec la lumière comme en était très certainement l'idée originale.Seulement,oui,il y eu un imprévu qui rend la tache bien compliqué.Ce qui explique surement l'aide qu'on reçoit surtout lorsqu'on en fait le choix et la demande.

Ouais,j'aime ce coté fantastique.Bien que...est-ce vraiment du fantastique ou de la fantasy?

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
pac
pac

Messages : 690
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Mer 20 Mar 2019 - 11:54

Je pense que tu n as pas pu lire mon message puisqu' on l a posté en même temps...
Mais j approuve ce que tu as écris.
Nous sommes venu revivre et expérimenter un monde mental après celui de la spiritualité a l extreme puisque certains en ont profité pour faire dévier l énergie pour leurs propres intérêts ce qui a produit la déchéance et la destruction du monde atlantes.
Dans un monde mental ,il y a bien sur le sexe,la drogue,perversion,la peur de mourir,la peur de l autre,le manque,la convoitise ou la jalousie etc etc des trucs bien lourd en vibration.
Ces atlantes (et autres civilisations) ont essayé de nous montrer LE chemin avec la civilisation égyptienne et ce qui en a suivis ,meme a travers des soins disant 3 livres sacrés qui ont certains messages ou informations codés, en s adressant a la grande majorité et non pas a une elite,du coup certains en ont fait un courant de penser et d agir en créant les religions pour mieux détourner les regards de ce qui est caché derrière les récits ou les messages laissés par les anciennes civilisations et tous cela pour essayé de continuer à servir ces anciens restes d énergies distordus.

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Obtearon le Mer 20 Mar 2019 - 16:16


c'est de l'histoire,chacun le voit comme il l’entend
J'adore

suite au meutre d'Abel par  Cain, Adam s'est suicidé, et Eve s'est laissé mourrir jusqu'à enfanter Seth, puis elle a abandonné toute envie de vivre.

Cain a porté ce fardeau. Il a fait beaucoup de chose :
-  la première s'est d'élever son jeune frère. Il s'en est suivi une seconde sicion chez les veilleurs. 43 l'ont accompagné dans son exil, 40 sont restés.
- La seconde fut de porter la mémoire de son frère, de sa mère, et de son père, de la garder précieusement pour qu'un jour ils puissent se rappeler qui il était.
Le groupe de Cain a trouvé sa destination, celle de la cinquantaine d'humains qui ont été soumis par Abel, parmis cette cinquantaine, il y avait l'amour de Cain.
Cain avec l'aide des 43 veilleurs a soumis l'ensemble, il en est devenu le roi, et sa compagne la reine.

Il s'en est suivi une évolution du royaume, peu à peu chaque humain a été sacré conscient. Au cours du temps, le village est devenu une magnifique cité.
Un ascenseur spatial fut construit, un vaisseau fut construit, ils partirent de Mars et découvrirent une planète acceuillante, la terre. Celle-ci n'était pas vierge d'humains, Cain soumi cette terre hospitalière, il fit l'erreur de les considérer comme inférieur, ils étaient semblables dans leur humanité, mais différent de part les conditions d'exposition au soleil, et aux vents.
Mars fut peu à peu délaissé, elle resta la planète mère, le trone de Cain. Cain refusa de quitter Mars, il envoya ces administrés les plus contrariant (j'ai les noms Laughing) sur la nouvelle terre, Cain voyait ça comme un exil, eux voyait ça comme la promesse d'un pouvoir que Cain leur avait volé.

Ils devinrent peu à peu les dieux de cette nouvelle terre, mais toujours Cain veillait, le père des dieux. Puis Eve et Adam revinrent s'incarner. Cain trouva Eve et lui confia les 3 mémoires. Adam ne fut pas découvert, car un autre homme correspondait. Finalement Adam se joignit à Eve. Elle portait le doute, celui de voir en cet homme son premier amour.
A nouveau l'histoire bascula, Adam tua Eve pour son infidélité avec l'autre homme similaire à lui. Ce meutre fut caché à Cain, par chantage ou par lacheté, Adam fut contraint d'executer plusieurs taches par ceux qui cachèrent son forfait. Il terraforma Vénus, et il lui donna le nom de sa femme. Dans sa quete, il recupéra les 3 mémoires et les cacha.
Puis vint la chute de Cain, Adam nouvellement incarné en fut une des pierres du complot ourdi  par les autres dieux. Fut utilisée la mémoire d'Abel. Dans sa chute Cain entraina bon nombres de veilleurs des 43 d'origine, il n'en restait que très peu.

Mais les nouveaux dieux n'en avait pas fini, il avait fait chuté Cain, ils maitrisaient Abel, Seth et Eve étaient de leur bord.  Tout simplement car Eve avait récupéré sa mémoire, elle savait qui elle était, et  était presque certaine d'avoir trouver le véritable Adam. Les dieux décidèrent de faire de cet homme, Adam, et pour cela il leur fallait la dernière mémoire.
Elle vint à eux assez simplement (la pomme de discorde) . Le véritable Adam évinca le faux, meurtri Eve dans sa chaire la plus pure. Il s'en suivit des souffrance et des sacrifices qui firent des mythes et des plus belle épopée.

Adam fut tué par une parties des nouveaux dieux (dont Eve) , il s'en suivi une guerre effroyable sur la planète Vénus, opposant les dieux à eux meme, elle devint à jamais inhabitable. Peu de temps après, Adam se réincarna en enfant et tua Le nouvel Adam sous les yeux d'Eve. Elle le maudit, voulu sa mort, à lui et toute son humanité. Adam la maudit également, il voulait qu'elle avoue sa faute, elle et son fils chéri Cain. La lutte fut telle que la planète mars en fut dévasté. L'une par sa volonté de faire périr chaque parcelle des humains qui l'avait fait souffrir, lui par sa volonté de faire souffrir chaque parcelle des humains qui lui avait enlevé sa joie. Quand il fut question de Seth et Abel, Eve et Adam cessèrent leur lutte et moururent d'épuisement ainsi que presque toute l'humanité (bon je sais que j'abuse un peu sur les pouvoirs, mais si ce que j'ai vu est vrai, les pouvoir d'Eve et d'Adam sont tout bonnement complétement cheaté)
Seth fut contraint de prendre pied sur Terre, il fut accompagner par Abel. ils se donnerent comme mission de supprimer toute trace de ce cataclysme, à commencer par la technologie. Les anciens dieux ainsi qu'Adam, Eve, Cain, essayerent de sauvegarder ce qu'ils pouvait, mais Seth et Abel étaient devenu implacable. Il y eut une guerre qui dura longtemps, finalement Seth mourru de la main de son fils.

La suite fut une succession de guerre et de ravage qui firent qu'ils n'existaient presque plus rien des anciens temps. Il ne restait que la croyance en l'ombre et la lumière.
et l'espoir renaquit, il est question d'Abraham, d'Isis, d'Osiris, de Thot et D'Hermès, mais ce n'est pas encore clair. Tout ce que je sais, c'est que la période de Moise est charnière, dans le sens quà cette époque il va etre écrit l'histoire qui nous fait encore tant défaut, car l'histoire qui fut écrite est partiellement fausse, elle s'appuie sur des vérité fondamentale, mais les mots qui ont été choisi la transforme en quelque chose de différent suivant qui et comment elle est lu.

Et si l'on s'écarte de la vérité que l'on vit dans le mensonge, un jour ou l'autre on y est confronté, c'est inélucatable. Certes on peut le nier, dire que l'on se pardonne, mais si le pardon n'est pas sincère, alors la vérité revient avec plus de force encore. Et si l'on transforme cette vérité pour en faire quelque chose de plus conforme à la vision d'un groupe de personne, elle revient avec encore plus de force au point que la vérité devienne une souffrance telle que tout humain que nous sommes, nous ne pouvons avoir la force de nier/transformer. C'est inéluctable.

Finalement, c'était pas si compliqué de l'écrire ... il y a quelques passages encore nébuleux(nan mais c ma faute, fallait que je fasse l'inversion entre monde 1 et monde 2, donc du coup ça navigue un peu entre les deux ... désolé) , mais dans l'ensemble c'est à peu près ça l'histoire que j'entends.  Very Happy

_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
Obtearon
Obtearon

Messages : 396
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Mer 20 Mar 2019 - 18:34

C est l histoire que tu entends......tu peux préciser?

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Grenouille le Mer 20 Mar 2019 - 21:34

Purée j'adore te lire Obtéaron Very Happy Ca le fait toujours, en plus de cet espèce de "vécu" en rêve avec Caïn, ça réveille en moi des tas de choses. La magie a disparu sur la fin, mais ça vient de moi: "marre de ces histoire de guerre sur fond égotique". Ce que je retiens, c'est le bien, le don de soi, les vraies valeurs humaines, l'amour. A quel moment ça a dégénéré pour que ça parte en coucougnette et que l'égo prime sur tout ?

Pour les chakras, merci, c'est pas évident d'y voir clair. En fait je crois devoir travailler celui du coeur pour un peu mieux équilibrer les premiers (ceux plus en bas).

Pour Atlantis, je suis tombée par hasard sur le film "Aquaman" la semaine dernière. Comme je découvre l'histoire d'Atlantis, ça été une bonne entrée dans la matière. J'ai adoré ! Quelqu'un l'a vu ?

En fait pour les deux races, pré Adamique et Adamique, il n'y a pas de dominance, on a les deux races en nous (mélange) si j'ai bien compris. Peut-être pour certain le pré-Adamique domine, pour d'autre c'est le Adamique. Mais quand même, l'éducation fait tout pour que ce soit le pré-Adamique qui domine dans le sens où on pousse les enfants à "se battre" pour ne pas se faire "bouffer" par les autres.
La tendance s'inverse en cette période on dirait, j'y crois dur comme fer et espère de toute mes forces Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Jeu 21 Mar 2019 - 1:03

Grenouille a écrit:

En fait pour les deux races, pré Adamique et Adamique, il n'y a pas de dominance, on a les deux races en nous (mélange) si j'ai bien compris. Peut-être pour certain le pré-Adamique domine, pour d'autre c'est le Adamique. Mais quand même, l'éducation fait tout pour que ce soit le pré-Adamique qui domine dans le sens où on pousse les enfants à "se battre" pour ne pas se faire "bouffer" par les autres.
La tendance s'inverse en cette période on dirait, j'y crois dur comme fer et espère de toute mes forces Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009
Oui il y a de ça, nous sommes adamique mais hybride pre adamique mais il y en a qui ne sont que PRÉ adamique et  nous ,nous serions encore une hybridation ,certains nomment aussi les PRÉ adamiques (non adamique)qui sont sous forme humaine,les portails organiques ,c est un portails d incarnation vivant et organique.

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Grenouille le Jeu 21 Mar 2019 - 2:49

Merci Manwell, j'y vois plus clair, ça rejoint ce que j'entends à droite et à gauche dans mes recherches. Le portail organique, j'ai cru entendre que ce serait des êtres qui se nourrissent de la peur qu'ils provoquent chez leur victime. Je ne sais plus qui disait, en parlant d'eux qu'on les appelle les pervers narcissique manipulateurs. J'ai entendu aussi, que ces portails organiques seraient une espèce qu'on appellerait reptiliens. Je n'y arrive pas trop avec ça mais ça se rapproche quand on étudie le fonctionnement du cerveau humain, ils utiliseraient naturellement la fonction du cerveau reptilien qui est plus axé sur la survie, ce qui expliquerait leur besoin de dominer et d'accumuler matériellement. A l'inverse de la personne à dominance Adamique qui utiliserait naturellement le cortex. Vulgairement, parce qu'on se sert aussi du limbique, la combinaison des trois. Du coup je me demandait si ça aurait un lien avec L'adn cette façon d'utiliser le cerveau. Cerveau qui serait proportionné differement suivant l'adn.
Ca expliquerait pourquoi des personnes auraient + de sensibilités, d'empathie(cerveau droit) adn Adamique dominant, et d'autres, moins empathes et plus calculateurs (cerveau gauche) adn Pré-Adamique dominant.

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  pac le Jeu 21 Mar 2019 - 6:22

Il y a quelque chose que j'ai compris il y peu concernant le serpent grandement représenté aux cotés de certaines figures emblématiques.Avant qui parlait de serpent était pour moi directement associé a reptilien,a du negatif.En fait,peut-etre que je me trompe,mais le serpent représente surtout la connaissance,le savoir,la spiritualité.J'ai pas dit la race reptilienne mais le serpent...Ouais c'est pas évident scratch En un mot kundalani.

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
pac
pac

Messages : 690
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Jeu 21 Mar 2019 - 11:33

Grenouille,tout à à voir avec l ADN,toute l histoire de la vie sur terre est basé sur l expression de son code génétique et par la procréation on fait perdurer des lignées d ADN ,c est pour cela que dans les civilisations patriarcale on voulait un mâle c est le premier enfant né mâle qui était l héritier de la lignée.

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Obtearon le Jeu 21 Mar 2019 - 11:56


C est l histoire que tu entends......tu peux préciser?
L'histoire a commencé avec la lecture de la gènèse, dans cette histoire de la bible il y a 2 ou 3 trucs qui m'interpellent :
La plus importante c'est l'arbre et le fruit, et ce passage  :
   L'Éternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder.
    L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardi
mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

A chaque fois je me dis, sans déconner pourquoi tu le mets devant mes yeux, et quand je vais plus loin, qu'est que ça veut dire mourrir ? qu'elle est ce sentiment de la frustration ? bref plein, plein de questions qu'un enfant se pose lorsqu'on lui interdit quelque-chose dont il a accès librement.

Ensuite l'histoire d' Eve qui se laisse tenté par le fruit, et Adam qui mange aussi, franchement c'est juste le symbole le plus niais de la génèse (sans parler de la cote), d'où le serpent il parle, d'où le dieu omnipotent et omniscient il le laisse faire, non lui il était à se ballader, là tranquille, et après il arrive furax pour dire "QU'EST QUE C QUE CE BORDEL ? ...  et toi Adam pourquoi tu te couvres les parties ?" bon bref, la réaction complétement décorolé de la réalité du parent qui pete un cable.

Ce passage me mets en colère:

d'ailleurs à ce propos, le mec il mange un fruit, il connait le bien et le mal, et la première chose qu'il fait : il se couvre les parties ...  Humanité : les deux races  - Page 2 2641883990, j'ai cherché pourquoi : la première image qui m'est venu c'est un coup de pied dans les couilles par Eve, et après je me suis demandé pourquoi ... parce qu'il l'avait frappé (un coup de poing à l'épaule ou au ventre, ou une gifle, finalement j'ai gardé le coup de point à l'épaule droite, les deux étaient respectivement non cohérent, soit avec la situation, soit avec le personnage ... pourquoi l'avait il frappé par qu'elle lui avait dit qu'il ne servait à rien.

Et ça c'est juste quelques lignes de mon roman, mais la totalité de la première partie s'est déroulé comme ça, je veux bien croire que j'ai beaucoup d'imagination, mais franchement ça me vient d'où toutes ces émotions, cette colère, ces images, ces situations ... dites moi que je suis sur une fausse route, que je suis dans l'illusion, c'est ce que je me dis tous les jours car ça m'envahi, ça me porte, c'est parfois un fardeau, c'est parfois une cours de récréation ... mais dans la réalité c'est juste un truc qui sert à rien, qui me demande un effort, qui me demande du temps et là souvent je me dis "ben supprime tout, et on en parle plus", sauf que si je fais ça alors je dois aller au bout et perdre 7 ans de travail caché, 7 ans d'événement qui n'existe maintenant plus (allez au bout) 7 ans d'illusion qui se cumule à 35 : la balle finale   tout ça pour rien, juste voir que l'humain est majoritairement porté par la haine, la haine de lui, de la nature, de tout, et pourtant j'y crois, j'ai envie d'y croire à ce bout de chemin qui parait si lumineux, mais non meme ceux qui nous sont censés nous porter, nous encourager nous dise "allez venez, recentrer vous sur vous, venez jusqu'à nous , encore un pas, et encore un pas, MAIS VOUS QUAND EST CE QUE VOUS FAITES UN PAS vers le bas.



Bon j'avoue, j'ai pas vu venir celle là au début c'était juste pour posté ça


Plus loin Cain et Abel trouvent des femmes (WTF) alors soit c Eve (Un bel Oedipe induit par l'écriture de 3 lignes, et ça pour l'ensemble de l'humanité), soit dieu a créé leur femme de leur cote (tiens d'ailleurs pourquoi la cote ?  arche ?  alliance ? , non les traducteurs ont choisis l'os, la femme est créé à partir de l'homme --> vous imaginez meme pas à quel point ces petites traductions font naitre en moi un sentiment d'agacement, de trahison, de "je vais vous faire bouffer vos plumes"), soit les humains étaient déjà là, c'est juste que la grande majorité n'était pas conscient d'etre (c ce scénario que j'ai choisi, parce qu'il plus réaliste, plus logique, bref il fait bien plus vrai que toutes les cosmologies qui existe)
Je me suis toujours demandé d'où venait cette colère, cet agacement envers les textes religieux ... je m'identifie beaucoup à Adam, j'ai l'impression de le comprendre, de savoir pourquoi il agit ... mais cette idée, je l'ai nié, je l'ai enfermé en moi, tout simplement parce qu'elle est en dehors des réalités, et surtout se targuer de comprendre l'animus originel, je trouvais ça vaniteux, orgueilleux, bon bref, pas moi.

Mais ça revenait, de plus en plus fort, alors j'ai écrit l'histoire que je voyais, que j'entendais, j'ai essayé d'abreger, j'ai essayé des raccourcis, mais à chaque fois ça bloquait, quelque chose en moi me forçait à aller dans une direction qui n'était pas moi.

Et puis j'ai trouvé ce site, j'ai résolu mon conflit par l'accès à une mémoire akashique, et j'ai laissé dérouler ... j'ai trouvé cette histoire, j'ai trouvé plein d'emotions, et aussi du desespoir, mais l'histoire était surprenante, presque réelle. Et également un tirage en clé d'un tarot zen, la solution qui m'a été donné était l'arcane 18 "les vies antérieures", sur le coup j'ai pas trop compris en quoi ca solutionnait quoique ce soit.

Pour tout dire, de la gènèse j'ai accès à deux points de vues, j'ai écrit le premier, et je m'apprete à écrire le deuxième.

Je connais le lien entre les deux, il est parfois difficile à manipuler, mais j'y arrive de mieux en mieux, il suffit de se souvenir de qui exprime le point de vue.
Ma conclusion est que cette histoire c'est du passé, elle peut etre racontées de plusieurs centaines de point de vue, j'ai la possibilité de la voir pour l'instant de 2 points de vues, mais je suis certain d'etre capable de la voir de tous les points de vues avec un peu (énorme euphémisme )de travail, sauf que plutot que de raconter la génèse de ces centaines de point de vues, j'ai choisi (bon ok j'ai été guidé) d'écrire toute l'histoire que j'entends, que je vois, que j'imagine.

C'est plus précis ?


A quel moment ça a dégénéré pour que ça parte en coucougnette et que l'égo prime sur tout ?
pour moi, le moment où ça a commencé à dégénérer : c'est quand la tradition orale a été écrite. Quand on a gravé les mythes sous forme de loi, et surtout en enseignant  uniquement quelques  points de vue, alors que chacun a sa façon de vivre la tradition, il n'y  pas une seule et unique vérité, il y en a autant que de conscience d'etre.

S'il existe UNE vérité, elle n'est que dans le UN, et pour le coup l'univers visible, invisible, et multiple, pour un humain je pense que c'est juste pas possible d'en etre  l'incarnation dans sa totalité, à la limite une infime parcelle, un tout petit point de vue, celui d'un électron dans un corps humain, ou mieux d'un électron d'hydrogène dans l'océan, et encore je suis sur que je suis loin d'avoir une image correcte de notre petitesse par rapport au UN.


Le serpent
Ce symbole est un animal récurrent de mes imaginations, parfois il se fait guide, parfois menaçant, parfois rassurant, toujours avec un message essentiel lorsqu'il apparait.

je crois que je n'en peux plus de cette colère sans raison réelle, elle survient d'un coup, et à chaque fois j'essaye d'aller au bout en me disant qu'elle disparaitra,  elle finit par revenir, au détour d'une phrase, d'une chanson


_________________
Accepte sans crainte, sans colère, sans espoir, que le seul rêve que tu peux réaliser, c’est d’être toi-même.
Obtearon
Obtearon

Messages : 396
Date d'inscription : 12/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Grenouille le Ven 22 Mar 2019 - 4:00

Oui c'est ça, on a des mélanges d'Adn depuis des milliers de génération. J'ai entendu ce soir dans des vidéos qu'il y aurait 8 à 12 races mélangées.
Ces deux races seraient les deux premières principales ?

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  djéhouti le Ven 22 Mar 2019 - 8:23

.
Les ouvrages d'Anton Parks apportent un éclairage et des informations qui pour moi, sont de premier ordre, et corroborent en partie ceux de Zacharia Sitchin.

Pour ce fil de discussion, je recommanderai particulièrement " ADAM GENESIS" d'Anton Parks, dans lequel sont relatés les sources de "La Genèse"  du jardin d'Eden, le mythe du serpent et tant d'autres éléments.

.

djéhouti

Messages : 76
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  pac le Ven 22 Mar 2019 - 11:47

J’espère avoir froissé personne avec l’hypothèse sur le serpent.En ce moment sur le net,et pas que,il y a une pression,une lourdeur déconcertante.Il y a une tentative d'inversion des symboles sous des propagandes luciférienne menées avec intelligence.Véhiculées avec de la jolie musique,de belles paroles,de belles images comme un brillant commercial qui soumets le plus beau produit du monde ou l'on peut y voir des milliers d'abonnées et de vus.
Cette histoire de serpent m'a un peu marqué dans la façon d’opérer mais ne tient pas la route.Beaucoup d'informations sont mélangées afin de créer la confusion en ces temps de prise de conscience.

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
pac
pac

Messages : 690
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  djéhouti le Ven 22 Mar 2019 - 12:58

.
La symbolique du serpent à été inversée par la religion catholique, qui a tenté d'en faire un archétype négatif dans l'inconscient collectif humain.

Dans les traditions anciennes, il symbolisait la sagesse et la connaissance, et dans de nombreuses civilisations il constituait une déité vénérée par les peuples.

Nous en avons des exemples à travers le dieu amérindien Quetzalcoatl, le serpent à plume, dieu des Aztèques,  d'Orejona, déesse humanoïde dont la légende fut découverte lors de la conquête de l'empire inca par les espagnols, déesse qui serait arrivée en provenance de Vénus il y a environ 5 millions d'années, et dont les pieds étaient palmés et le corps couvert d'écailles.

Les dragons en Chine sont des divinités reptiliennes honorées par le peuple et souvent considérés comme symbole de puissance et de prospérité.

L'Ourobouros, le serpent qui se mord la queue,  est un symbole très ancien du cycle de la vie, et est parfois associé à l'alchimie et à l'hermétisme.

La tradition bouddhiste raconte qu'un énorme cobra royal s'est déployé derrière et au-dessus de Bouddha lors d'une de ses méditation, en signe de protection.

Le serpent de la religion catholique baptisé Satan fait référence au suméro-akkadien Saïtam ou administrateur, terme attribué au dieu Enki, protecteur de l'humanité contre son frère Enlil qui souhaitait la détruire.

Nous retrouvons cette opposition dans le panthéon des dieux égyptiens à travers le conflit existant entre Osiris et Seth, qui n'est que la transposition de l'histoire sumérienne, reprise plus tard, dans les textes babyloniens.

Lors du seul voyage chamanique que j'ai effectué durant une cérémonie il y a déjà un certain temps, la créature qui s'est présentée à mon esprit fût un énorme serpent, soit un anaconda, ou bien un python géant, ce qui fut interprété comme un bon présage ou un signe positif.

.

djéhouti

Messages : 76
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Grenouille le Ven 22 Mar 2019 - 19:17

Moi pas froissée Pac, ce sont tes ressentis. D'ailleurs j'ai aussi cette sensation pour le serpent mais bon, avec ce qu'on nous calque dans le cerveau depuis notre plus tendre enfance, c'est pas évident de faire la part des choses. J'essaie de le voir en symbole et non représentatif du serpent en lui-même.
J'ai un peu potassé sans trop forcer, Djéhouti tu as résumé en gros ce que j'y ai retenu, Ouroboros qui m'est le plus resté car en essayant de comprendre la symbolique du serpent qui se mord la queue, ça peut amener à tilter en parallèle avec la compréhension du Ying et Yang. Après j'ai perdu le fil, ayant regardé des trucs la nuit dernière en rapport avec les reptiliens, la Nasa, l'allemagne pendant la deuxième guerre mondiale et des secrets "révélés" qui m'ont mis la tête un peu de travers Laughing J'ai entendu plusieurs fois aussi qu'il y aurait une fausse lumière pour tromper... On se rejoint dans cette confusion d'informations où on ne sait plus donner la tête.


En ce moment sur le net,et pas que,il y a une pression,une lourdeur déconcertante.Il y a une tentative d'inversion des symboles sous des propagandes luciférienne menées avec intelligence
Je suis contente que tu soulève le truc, je me sens moins seule, je trouve que c'est bien d'en parler plutôt que de rester chacun avec cette impression, et de se poser des questions, à savoir si ça vient de nous ou c'est vraiment une tendance qui se propage subrepticement.

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  pac le Ven 22 Mar 2019 - 20:12

Merci djéhouti Humanité : les deux races  - Page 2 2120421403

Lors du seul voyage chamanique que j'ai effectué durant une cérémonie il y a déjà un certain temps, la créature qui s'est présentée à mon esprit fût un énorme serpent, soit un anaconda, ou bien un python géant, ce qui fut interprété comme un bon présage ou un signe positif.

Il y a plusieurs semaines j'ai eu ce genre d’expérience,encore une fois dans un rêve difficile a oublier.Il y avait comme une plaque  rougeâtre d’exéma non loin d'un de mes genoux.Elle s'est mise a s'agrandir au point ou finalement il n'y avait plus que ça.A l’intérieur quelque chose grouillait et soudain ça s'est mis en mouvement.Un cris grave s'en échappe,ça m'effraie mais je fais face.Un immense serpent blanc sortit sa tête et fonça sur moi.Rien que sa tête représentait plus de la moitié de mon corps.J'ai légèrement reculé puis nous somme resté face a face,les yeux dans les yeux.Seul sa langue restait en mouvement...
J'ai essayé de trouver une signification mais rien.Je vais donc rester sur "bon présage et signe positif" Humanité : les deux races  - Page 2 3641590030

oui grenouille,c'est pas évident et tout comme toi,je vais faire une tite pause.J'ai un peu de temps en ce moment du coup je cours beaucoup Humanité : les deux races  - Page 2 2641883990 Pas plus tard que cette après midi je me suis noyé dans la mythologie grec... Humanité : les deux races  - Page 2 2641883990 j'ai été me coucher.

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
pac
pac

Messages : 690
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Ven 22 Mar 2019 - 22:40

Djheouti,il faut bien regarder,remarquer,croiser la symbolique du serpent.
Quand apparaît il?pourquoi le retrouve t on dans toutes les anciennes civilisations?dans quelles situations ou evenements?quand en disent les textes anciens?
La symbolique propose l adversité, le côté sinueux des conséquences de nos "choix",un reptilien .un pouvoir et une certaine crainte de ce serpent.....

N y aurait il pas une similitude ou une représentation symbolique semi divinisé d un de ceux que l on nommait les elohim,nephilim et rephaim(encore des symboles Humanité : les deux races  - Page 2 2641883990 ) derriere ce serpent?

personnellement je ne pense pas qu' il ait que du "bon" derrière cette symbolique......
Il peut s être fait passer pour un bon symbole par des "adorateurs" ou fervents qui prenaient une certaine civilisation PRÉ adamique pour des dieux par crainte de mourir en  sacrifice et aussi parce ces PRÉ adamique ont ete LE POUVOIR a un moment de l histoire de l humanité et les "lulu" n'étaient que des esclaves ou des sujets de demi-dieux ou faux dieux.

N y aurait il pas aussi une symbolique de l esprit de cette densité, le mental et l'ego que le côté adverse aurait voulu diviniser? Et que le côté "evolutif" aurait laissé faire pour montrer et enseigner la sinuosite  d un chemin d incarnation pour l humain?

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  pac le Sam 23 Mar 2019 - 5:01

Je suis tout a fait d'accord avec toi manwell.A coté de ça le serpent a bien des symboles qui effectivement varient en fonction des cultures et donc d'une histoire,voir une origine.
On peut parler de l'animal totem ou ici les descriptions seront différentes ou encore comme sur ce site

http://www.aguasunidas.com/la-medecine-du-serpent.html ou il est question de médecine,de guérison.

Il y a aussi des références liées a l’énergie.

https://blog-laurence-heritier.com/2013/06/09/reflexions-sur-hermes-la-kundalini-et-la-structure-de-la-d-n/


Bien sur dans ces liens il n'y a rien a prendre pour vérité.Comment réussir a valider toutes ces choses sans finalement faire confiance a ses ressentis en partant du principes qu'eux même ne soient pas influencés par des croyances?
Et aussi comment réaliser des liens entre symboles opposés d'une même chose?

Ou peut-etre https://sites.google.com/site/grandoeuvre/Table-Emeraude/analogie-1/t-e-ex-1/t-e-ex-2/t-e-ex-3/t-e-ex-4/t-e-ex-5-/t-e-ex--6-/

Dans ce dernier lien il y a une sacrée étude et je suis même pas sur que ça entre en lien direct avec ce sujet.

Faut vraiment que j'aille me coucher Humanité : les deux races  - Page 2 2641883990

_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
pac
pac

Messages : 690
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  manwell le Sam 23 Mar 2019 - 11:54

Ok avec toi PAC, mais on n est plus dans la même symbolique.
Tout est symbole,les mots que l on prononcent sont symboles mais chacun y met derrière ces mots ses symboles suivant sa culture,son éducation,sa societe,sa religion etc etc et suivant sa conscience.
Le caducee, par exemple,avec ces deux serpents symbolisant l union de l esprit du ciel et de l esprit de la terre n est pas sans rappeler la kundalini ou l ADN,la dualité en nous et dans toutes choses.
Ces symboles ont été instrumentalisé des deux côtés possibles d interprétation .

Dans l histoire de l animal totem,c est encore une autre symbolique là en tant qu' animal ,pas en tant qu' énergie fragmenté issus des êtres qui seraient intervenus pour créer un modèle de vivant sur terre....

Les romains ont aussi apporté leurs versions de la symbolique du serpent pendant leur empire.
Il est très facile de trouver les deux côtés d un symbole après ce n'est juste qu' un point d observation,de quel côté on se place pour observer et interpréter un symbole???? Et donc ,par déduction,dans quel énergie on est au moment de l observation?
Tantôt "bon" tantôt "mauvais".......

Après peu importe la symbolique ,l important c est comment cela résonne en soi et si on est en accords avec cette résonance.

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 563
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  djéhouti le Dim 24 Mar 2019 - 12:11

.
" Les reptiles descendent assurément. La Terre est resplendissante comme un beau jardin. ( Eden? ).
En ces temps, Enki et Eridu n'étaient pas encore apparus. La lumière du jour ne brillait pas. Le clair de lune n'avait pas émergé."


Ce texte provient de la plus ancienne tablette sumérienne retrouvée officiellement à ce jour et malheureusement ébréchée. Elle confirme qu'une race reptilienne est bien descendue du ciel il y a très longtemps, à une époque où une épaisse couche atmosphérique constituée de vapeur d'eau entourait la Terre, créant un effet de serre.


"[i] Par cette session sacrificielle les serpents conquirent la mort; conquiert la Mort celui qui suit la même voie.
De cette façon, ils se défirent de leur ancienne peau et s'avanncèrent en rampant ; ils écartèrent la mort et la conquirent.
Les Serpents sont les Adityas ( les principes souverains qui règlent l'univers et l'humanité).
Celui qui suit la même voie brillera de la gloire des Adityas."[/i]


Textes sacrés des Pancavimsha Brâmana 25, 15-4,  issus des Védas, les textes sacrés les plus anciens connus à ce jors, datant de milliers d'années avant notre ère.


" Le Dragon, tout en étant sacré et digne d'être adoré, possède en lui quelque chose qui tient plus de la nature divine et qu'il est préférable pour les autres, de continuer à ignorer".

Claudius Aelianus, historien romain du 2è-3è siècle après J-C.


Nous retrouvons ici certains des écrits remontant à des dizaines, voire des centaines de millénaires, démontrant que la symbolique du Serpent, liée à des textes et  mythes ancestraux, se rapporte à une profonde connaissance transmises par des créatures venues des étoiles et qui les propagèrent sur Terre.

D'un point de vue historique, la grande catastrophe qui éradiqua brutalement le règne des dinosaures sur Terre et provoqua un nuage d'humidité entourant le globe terrestre, est estimée selon les paléontologues et géologues à environ 65 millions d'années en arrière.

Cela ne signifie pas que les textes cités plus haut se rapportent à cette période, mais à une époque où les effets étaient encore présents, ce qui nous ramène à un passé extrêmement lointaine, où l'on peut penser que l'humanité prend une partie ses origines dans les étoiles.

Bien sûr, le dogme officiel ne peut consentir  à cette idée et la rejettera violemment, mais entre le darwinisme et le créationnisme, une autre voie est sans doute à explorer, et qui offre une perspective plus complexe que nos modestes connaissances en la matière ne peuvent résumer.



Humanité : les deux races  - Page 2 1366974701

djéhouti

Messages : 76
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  pac le Dim 24 Mar 2019 - 15:00

Bonjour,

Cette dernière dizaine de jours est complétement extraordinaire.Il y a tout juste une semaine je rends visite a mon père qui me parle de mes origines et donc du cheminement de mon grand-père.Dans ses récits il insiste pour qu'on trouve via le net une vieille chanson orientale,qui lui tient particulièrement a cœur,du tout début des années 80.Le titre:"zina la belle."
Ce matin je recherche ce titre et arrive sur version autre et moderne.

Comme le titre le mentionne,juste magnifique!

zina:

En regardant le clip les suggestions premières sur la droite sont "traduction des tablettes sumérienne.La curiosité m'embarque ici:



Je suis totalement scotché,c'est passionnant.De plus il y a un passage consacré a la rencontre de 2 planètes dont les détails coincident énormément avec le rêvé dont je vous ai parlé...truc de dingue! Humanité : les deux races  - Page 2 2641883990


_________________
Que règne la liberté.Car jamais le soleil ne s'est couché sur réalisation humaine plus glorieuse.Nelson Mandela.
pac
pac

Messages : 690
Date d'inscription : 30/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Grenouille le Dim 24 Mar 2019 - 20:15

J'ai pensé à toi hier en regardant une vidéo qui parlait de lune scindée en deux, aussi, j'ai pris ça en compte. Pas tout capté car vidéo assez riches en enseignements et ça fait beaucoup pour un cerveau. J'y reviendrais sans doute, mais je constate qu'il y a pas mal de bombardements d'infos avec beaucoup de synchronicités. Je vais prendre le temps de re-regarder ça.

_________________
Petites poussières d'étoile, je nous aime Humanité : les deux races  - Page 2 2758329009
Grenouille
Grenouille

Messages : 557
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Nibiru ou la planète X

Message  djéhouti le Mar 26 Mar 2019 - 9:06

.
Je préfère ouvrir un nouveau fil de discussion sur Nibiru cette fameuse planète qui va pénétrer dans notre système solaire après un parcours elliptique d'environ 3600 ans, et qui rejoins le sujet des deux races, ou même de l'Atlantide, civilisation contemporaine de la présence des Annunakis sur Terre.

Pourquoi parler de cette planète? parce que c'est celle dont sont issus les fameux Annunakis, cette race reptilienne qui s'est  installée sur Terre il y a des centaines de milliers  d'années, et auxquels presque tous les mythes anciens font référence.

C'est de ce matériau que naîtront les textes de l'Ancien Testament par exemple, la saga d'Osiris et Seth, ou la vénération du dieu serpent amérindien Quetzalcoalt.

Zacharia Sitchin a écrit de nombreux ouvrages sur les traductions des tablettes sumériennes, qui relatent la présence de ces dieux et de leur activité sur Terre.

Anton Parks, apporte également un éclairage très important sur ce sujet.

Quelques infos sur Nibiru:

https://www.youtube.com/watch?v=LgKA8TKfpG0&t=1s


sunny


Dernière édition par djéhouti le Mar 26 Mar 2019 - 9:09, édité 1 fois (Raison : supprimer)

djéhouti

Messages : 76
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  djéhouti le Mar 26 Mar 2019 - 9:13

.
Oups!!!

Je me suis planté, je voulais ouvrir un nouveau sujet de discussion...

Francesca, peux-tu m'aider à rectifier, je n'y arrive pas.
Merci.

djéhouti

Messages : 76
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Humanité : les deux races  - Page 2 Empty Re: Humanité : les deux races

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum