Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Jeu 5 Juil 2012 - 14:51

Alors, comme me l'a proposé Francesca, je publie le lien 31 de l'association sur ce forum.
Par contre, je ne sais pas si c'est au bon endroit.

Francesca, a toi de faire le nécessaire si tu penses qu'il faut le mettre ailleurs.
Je t'en remercie vivement.

Ce lien est distribué à tous les adhérents de l'association.
Que la chaîne continue dans la partage et l'amitié.

[table]


_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Francesca le Sam 7 Juil 2012 - 8:35

BULLETIN N°31
Bulletin réservé
à tous les adhérents de l'association
éric « la voie intérieure »
(loi 1901)
Adhésion annuelle : 18 euros

Vous voulez le faire connaître autour de vous,
incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.
Juillet 2012

Eric « la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine
128 Traverse des Figuiers
83260 LA CRAU
04 94 22 44 86 – 06 21 56 46 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

LE LIEN
sunny

Tendez l'oreille et écoutez votre vie. Songez au mystère insondable qu'elle représente. Au milieu de l'ennui et de la douleur, pas moins que dans l'excitation et la joie : touchez, goûtez, humez jusqu'à son coeur sacré et secret, car, en analyse finale, chaque instant est un instant clef et la vie elle-même est un état de grâce. (FRÉDÉRICK BUECHNER).

La plus grande beauté de ce monde est invisible à nos yeux, parce que, nous sommes encore de pauvres enfants apeurés par les choses que nous ne comprenons pas. A cause de cette peur nous avons même du mal à nous comprendre nous même. Alors retournons à la nature et sauvons la, pour nous sauver nous !!

sunny

Animer : En effet, anima en latin signifie l’âme, le souffle vital, le principe de vie. C’est de là que vient le verbe « animer », qui a des sens très nombreux et très affaiblis d’ailleurs : on parle d’une ville ou d’une rue animée, quand elles sont bruyantes et pleines de monde, pleine d’activités et de vie ; on anime un débat quand on donne la parole à l’un ou à l’autre, quand on essaie de rendre les questions « vivantes », c’est-à-dire intéressantes.

Ranimer : Mais le verbe « ranimer » a vraiment un sens particulier : concret quand on remet un aliment dans le feu, et il ne s’agit pas alors forcément d’une flamme symbolique… on peut remettre une bûche dans la cheminée, ça ranime le feu qui menace de s’éteindre. Mais aussi, de façon plus abstraite, il s’agit de redonner de la vie à quelque chose qui en a peut-être perdu, qui risquerait de mourir, ou tout au moins de s’atténuer grandement si on ne le redynamisait pas. On ranime un courage défaillant, un intérêt qui faiblit, une relation amoureuse un peu trop routinière : on donne à tout cela une nouvelle jeunesse, un second souffle, un plus bel élan… Donc, on exalte, on ravive, on vivifie : les synonymes ne manquent pas.

D’ailleurs, le verbe avait à l’origine un sens encore plus précis : il signifiait ressusciter, rendre la vie à un mort, ou plus simplement, faire revenir à la vie quelqu’un qu’on pensait déjà presque mort. Mais alors, ce sens a-t-il disparu ? Pratiquement oui ! Ou plutôt, un autre verbe très proche en a hérité : non pas « ranimer », mais « réanimer ».

sunny

Le sens des valeurs :

Quand tu sens au fond de toi un désir intense
Comme un élan de vie, quelque chose de dense
Que tu oses aller au-delà de ce que tu penses
Alors cette force intérieure qui te pousse et qui te lance
S’appelle COURAGE

Quand tu peux te regarder avec joie dans une glace
Plonger dans les yeux de celui qui est en face
Entendre ton cœur battre et suivre sa trace
C’est que tu acceptes d’être toi-même à ta place
Tu connais l’HONNÊTETÉ

Quand tu as bien travaillé, compris tes forces, tes faiblesses
Ouvert les portes de la connaissance, fait fuir la paresse
Compris que l’autre est comme toi sur le chemin dans l’allégresse
Alors tu peux te réjouir de la différence, c’est une maîtresse
Cela s’appelle la TOLÉRANCE.

Quand tu fais ce que tu as à faire au plus près de ta conscience
Tu es attentif, appliqué, plein de vigilance
Tu écoutes et suis ta petite voix, tu clarifies tes croyances
Tu te sens porté et guidé, alors vient la récompense
Celle de la JUSTICE.

Quand dans tes excès tu amènes sagesse et compréhension
Que tu laisses colère, vengeance, violence en réflexion
Que tu te donnes le temps au temps, tu te distances de l’émotion
Alors tu offres à l’autre comme à toi-même un espace, une option
Cela s’appelle la TEMPÉRANCE.

Quand tu es dans le doute, que tu ne sais plus comment faire
Malgré toute ta bonne volonté, tes belles idées, tout est par terre
Observe alors qui tu suis et si ton ego est prioritaire
Lâche-le, grandis, mets-toi au service du Père
C’est l’OBÉISSANCE.

Apprends à aller au-delà de ce que tu crois, plus loin
Tu es sur le chemin, en mouvement, sors de ton coin
Tu vas encore et encore avec le plus grand soin
Accomplir ton dessein quel qu’il soit, ni plus ni moins
Tu as compris la PERSÉVÉRANCE

Tu peux te sentir le plus grand, le meilleur, l’unique
Tu ne l’es en vérité que si tu peux enlever cette tunique
Te sentir le plus petit, le plus discret, authentique
Et t’incliner avec respect devant la Vie qui t’explique
L’HUMILITÉ

Observe la feuille d’automne virevolter dans le vent
Elle t’offre un ballet gracieux, un enchantement
Que ne peux-tu bouger, en faire autant ?
Lâche tes résistances, laisse tes attachements
C’est SIMPLICITÉ

Quand tu reconnais les rythmes de Dame Nature
Que tu passes enfance, adolescence, deviens mature
Et que de tous ces enseignements, de toutes ces blessures
Tu comprends que tout est réglé, dans l’ordre des choses, c’est sûr
Tu vis dans la PATIENCE

Nous sommes des êtres de communication, crois-moi
Tout est relié, tout a un sens toujours, crois-moi
Rien ne se perd, tout se transforme, crois-moi
Si tu es avec moi, si tu restes avec moi, crois-moi
Tu vis dans la CONFIANCE

Quand ton épaule est disponible et accueille la douleur
Quand tu t’oublies et sèches les larmes de celui qui pleure
Quand tu restes à ses côtés et l’accompagnes quelle que soit l’heure
Alors brille la noblesse de ton âme et rayonne l’amour de ton cœur
Tu vis la COMPASSION.

Ne cherche pas le chemin de la liberté, la liberté est le chemin.

Texte publié dans l'ouvrage « Le Sens sacré des Valeurs » de J.C Genel.


Si nous sommes réunis aujourd’hui, parents, frères, sœurs, amis, c’est que nous sommes très heureux.

Heureux, d’assister ensemble, à l’amour et à l’union de deux enfants Eldar.
Heureux, car nous croyons que cet amour qui nous vient de Varda, nous accompagne dans nos choix et dans nos actes, dans nos peines et dans nos joies, dans nos réussites et dans nos échecs.

L’immortalité, symbole de notre grandeur, symbole de notre sagesse resplendit aujourd’hui dans vos yeux, et dans cet amour qui bravera les plus hauts sommets d’Arda.
Il s’y installera pour bruler et guider les peuples libres pour l’éternité.

Chacun de nous doit choisir son chemin, chacun de nous doit embraser son destin afin qu’au-delà de la grande mer, nos semblables restés en terres éternelles, puissent nous voir et nous aider à faire d’Aman, une terre de paix, une terre illuminée.
C’est ensemble que vous avez décidé de marcher, c’est ensemble que vous avancerez vers la lumière.

Les Valar, nous ont accordés la chance de vous connaître, alors que vous veniez à peine de vous rencontrer.
Nous avons pu être les témoins de vos peines, de vos échecs et de vos douleurs.
Mais surtout nous avons été les témoins de la plus belle de vos réussites… votre amour

Un amour, fier, fort, qui a surmonté moult difficultés, rejets et dénigrements.
Et pourtant, c’est ce qui a fait votre force, car ensemble, vous avez déplacé des montagnes, vous vous êtes battus pour qu’aujourd’hui votre amour illumine cette journée, et l’éternité.

sunny


Prends sa main, et ne la lâche pas.
Ecoutes ce qu’elle veut te dire.
Si elle préfère se taire, écoutes son silence.
Si elle rie, ries avec elle, mais jamais d’elle.
Si elle est triste, essaies de la consoler, fais pour elle des bouquets de soleil.


Prêtes lui un peu de ta folie, elle t’enseignera un peu de sa sagesse… mais pas trop.
Quand tu le verras raisonnable, s’il ne le devient jamais, rend lui un peu de sa folie.
Empêches la de s’éteindre, empêche le de bruler.
Efface de sa vie les gestes inutiles, les gestes sans amour.
Donnes lui la main, si tu veux aller plus loin.

sunny

Moi Estelpantiel et moi Aradan, enfant d’Illiuvatar

Je promets de t’aimer et de te protéger,

De me battre à chaque instant, pour que l’espoir ne s’essouffle jamais de ton âme.

sunny

De superbes retrouvailles et de nouvelles rencontres grâce à l’association, les 26 et 27 mai dernier.

Je vous remercie vivement de votre participation dans un lieu magique où nous sommes très bien accueillis. Avec beaucoup de confiance et de souplesse.
Votre participation à tous a été très agréable, échange et partage comme toujours.
En Reiki, mais aussi d’autres sujets nous ont interpellés.
A très bientôt, je l’espère.


Voici le forum de mon amie Francesca :
http://devantsoi.forumgratuit.org/

Beaucoup de sujets intéressants et un réel partage.
En exemple :

NOS RELATIONS EMOTIONNELLES
• SPIRITUALITE ET ESOTERISME
• ENSEIGNEMENTS DES MAITRES
• SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
• LA VIE DEVANT SOI


Soyez curieux et allez vous y inscrire. Vous ne le regretterez pas.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Francesca le Mar 10 Juil 2012 - 18:35

Je tenais à te remercier Ghislaine d'avoir eu l'aimable intention de nous faire partager ce n° du Journal de ton association...

Certes, je connais le pourquoi et le comment de la raison d'être de cette Association, mais je me dis qu'il serait peut-être intéressant pour nos amis, que tu puisses nous en faire un petit résumé, outre le lien qui figure dans ce n° 31 !

Qu'en penses-tu ?

A toi de jouer ma belle, je te fais confiance

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Mer 11 Juil 2012 - 20:59



ok Laughing


Alors, voilà :

Deuil d'un enfant : chagrin... Au début et pendant longtemps il n'y a que l'horreur, la déchirure, l'absence insupportable. CE FROID EN NOUS ET EN TOUT.

Mais il faut réagir, continuer à les aimer (nos enfants disparus, nos amours) pour qu'ils continuent de nous éclairer, de nous accompagner, de nous donner la force de vivre, même sans eux.
Sûrement pas plus heureux, mais sûrement plus forts, ceux qui ont retrouvé en eux, intacte ou augmentée cette puissance de vivre et d'aimer sans laquelle rien n'a d'importance, ni de goût, ni d'intérêt . .

N' ayons pas peur de nous faire aider afin de rebondir après une épreuve douloureuse et nous serons reconnectés à une nouvelle énergie de vivre.


L'association Eric « la voie intérieure » est née dans l'initiative d'apporter aide morale et financière autant qu'il est possible, aux parents ayant perdu un enfant.

Elle veut apporter aide et espoir à ces parents, et même lorsque certains laissent couler quelques larmes, qu'ils ne s'en trouvent pas gênés et qu'ils ne cherchent pas à les dissimuler.

Car il faut sans crainte et sans pressentiment traverser ses souffrances et cela avec force et grandeur !

Afin de se reconstruire, accepter de vivre autrement avec cette volonté intangible et immuable.

ERIC : Enseignement, Réalisation, Initiation, Compréhension

Mais c'est surtout le prénom de mon fils ! Laughing


Comment ?

- en étant entourée de thérapeutes qui oeuvrent dans le même sens
et dans la même mouvance
que l'association, et qui proposent leurs compétences.

- en informant les parents sur des revues, des sites, pouvant
les aider, les réconforter,

- en leur faisant connaître d'autres associations ou organismes
plus adaptés à leur situation,

- en les orientant dans leur cheminement personnel à
travers des discussions, des conférences, ou des livres.

- en favorisant l'enseignement de certaines thérapies
alternatives dispensées par des formateurs spécialisés
ou des thérapeutes.




L'association est indépendante de toute obédience économique, politique ou religieuse, elle est ouverte à tout le monde, aux praticiens et à toute personne désirant partager ses idées.





Merci I love you



_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Invité le Mer 11 Juil 2012 - 22:06

Merci Ghislaine pour tout ce que tu fais, pour cette merveilleuse association, pour ta grande force intérieure et la belle résilience dont tu fais preuve, j'imagine tout le chemin parcouru et l'énorme travail sur toi!

Je connais deux personnes, deux parents qui me sont chers à qui ton association serait bien utile. Je ne les vois pas souvent mais je ne manquerais pas de leur donner le lien de ton association si je les rencontre.

Paix sur toi Ghislaine


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Jeu 12 Juil 2012 - 9:30


Merci


Et puis, j'ai fait un lien sur le facebook de l'association,

Laughing




_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Jeu 12 Juil 2012 - 9:32



http://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1665493046125&id=1501256201#!/


ou dans google :

facebook ghislainecorraze association eric la voie intérieure

pour le lien de ce forum


_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Harmony07 le Jeu 12 Juil 2012 - 10:44

Merci Ghislaine pour cette association qui j’en suis sure fait du bien à beaucoup de gens.

J’ai perdu ma fille il y a bien longtemps et je n’ai même pas pu voir le corps … seul celui qui a vécu une pareille expérience peut avoir une idée de la douleur, de la solitude, du désespoir, du NON !!!
Il m’a fallu 10 ans pour seulement accepter de penser à elle sans pleurer. Et je n’ai eu personne pour m’aider, non pas à comprendre mais à accepter, à culpabiliser un peu moins. Une association comme ERIC m,eu été d’un grand secours.

Cette grande douleur et bien d’autres ont mûri mon âme et conduit au travail intérieur, au mysticisme : donc, « à quelque chose malheur est bon » et aujourd'hui ça va Very Happy
Bisous

_________________
Aimer c'est voir la divinité dans cet autre que tu aimes, ...car la divinité est amour. (Message des Maîtres)
avatar
Harmony07

Messages : 13
Date d'inscription : 03/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Jeu 12 Juil 2012 - 21:59

I love you

Calixte : tu emploies le mot "résilience"

Tiens, tiens,

Voici ce que j'avais écrit à ce propos :
(qui n'est pas de moi)
dans le lien n° 24 de l'association :


En psychologie, le mot RESILIENCE désigne la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave.

C'est le fait de rebondir, de surmonter les épreuves, et d’en sortir grandi malgré l’importante destruction intérieure, en partie irréversible, subie lors de l'événement traumatique.
La résilience est la force inconsciente qui pousse l'être vivant à mettre ses ressources au service de sa survie lorsque celle-ci est menacée, et à mobiliser ses ressources dans la recherche du plus grand épanouissement possible, quand les conditions sont favorables.
Je pense que la résilience s’exprime au moment d’une situation tragique ou inadaptée… in extremis de la vie.
J’ai déjà eu l’occasion d’observer des gens qui n’ont pas en eux la force de résilience. Ils mettent en œuvre des stratégies qui vont de la négation des événements (le déni), à l’humour qui permet la mise à distance, ou à la haine, à la fuite, etc …
Chacun s’en sort comme il peut.
Le plus important pour survivre, c’est la reconstruction.

I love you

_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Invité le Ven 13 Juil 2012 - 8:04

Oui Ghislaine, je pense que tu as eu cette difficile épreuve à vivre car tu devais trouver la résilience en toi, ce que tu as admirablement fais! J'aime voir ce genre de chose se produire, car c'est un exemple pour nous tous. Cette force de vie est là en nous prête à toujours nous aider dans les pires situations qui soient ( je pense que la tienne est la pire) et lorsque l'on arrive là ou tu en es aujourd'hui le divin doit être si proche de nous!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Mer 18 Juil 2012 - 21:38



C'est très gentil ce que tu écris.

Et très beau aussi.

Merci.

I love you


_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Francesca le Sam 3 Nov 2012 - 7:48

BULLETIN N°32


Bulletin réservé
à tous les adhérents de l'association
éric « la voie intérieure »
(loi 1901)

Adhésion annuelle : 18 euros

Vous voulez le faire connaître autour de vous,
incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.



Octobre 2012


Eric « la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine
128 Traverse des Figuiers
83260 LA CRAU
04 94 22 44 86 – 06 21 56 46 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/







VOTRE LIEN N° 32







Croire en soi,

En ses propres valeurs


Croire en soi c'est arriver à se faire confiance. C'est arriver aussi à écouter ce que dit notre cœur. Notre cœur a énormément de choses à nous dire, de multiples messages à faire passer mais nous ne prenons pas souvent suffisamment de temps pour l'écouter ou alors nous ne croyons pas tout simplement en ce qu'il nous dit. C'est tellement plus facile d'écouter notre raison. C'est plus rassurant aussi, nous savons où nous mettons les pieds mais notre tête : sait-elle vraiment toujours où les énergies d'Amour veulent nous guider ? J'en doute.

Croire en son potentiel, croire en ses rêves, même les plus fous, croire au bonheur… croire en la réalisation de son être. Nous ne sommes pas dépourvus d'envies, de besoin de croire en quelque chose. Mais croire en soi-même est la base, me semble-t-il, pour réaliser toute chose. Croire que " nous sommes capables de" est la porte ouverte aux réussites. Croire en soi et avoir confiance sont intimement liés. Et tout ce qui forge ce lien reste toujours l'Amour, cette énergie omniprésente dans notre monde et ailleurs.

Vouloir aller plus loin, se dépasser ou tout simplement vouloir être, c'est croire aussi en notre condition d'esprit toujours prêt à apprendre et à découvrir des facettes qu'il n'a pas encore expérimentées. Croire en l'au-delà c'est laisser notre être devant une réalité qui nous sera familière un moment ou un autre. L'essentiel n'est-il pas d'avoir une vision large de notre monde et de notre condition ? Croire oui mais vivre devient indispensable pour la suite. Vivre ce en quoi nous croyons c'est vivre en harmonie avec ce que nous sommes. Ne pas avoir peur d'être, tout simplement, d'être présent parmi les autres car chacun a sa place à lui/elle sur cette Terre. Chaque âme est la bienvenue ici-bas.

Croire en soi c'est aussi croire en notre évolution. C'est un moteur, une énergie qui ne demande qu'à être alimentée par l'Amour. Notre vie ne vaut la peine d'être vécue que si elle est alimentée d'un feu sacré : l'Amour. Cette base est une base inconditionnelle de tout être, de toute raison d'être. Expérimenter l'Amour c'est expérimenter une partie de notre être profond qui est en total osmose avec Dieu. Alors croyons en nous et nous verrons apparaître le divin dans notre vie. Croire en soi apporte la liberté, c'est la liberté d'être, tout simplement, c'est la liberté d'exister avec nos qualités et nos défauts, c'est vivre, tout simplement.


Article 78 © GDL - source-lumiere.net - 2002-2008


sunny


Il était une fois …une course de grenouilles.
L'objectif était d'arriver en haut d'une grande tour, beaucoup de gens
Se rassemblèrent pour les voir et les soutenir.
La course commença.
En fait, les gens ne croyaient pas possible que les grenouilles atteignent la cime.
Et toutes les phrases que l'on entendit furent de ce genre : quelle peine ! Elles n'y arriveront jamais!)
Les grenouilles commencèrent à se résigner, sauf une qui continua de grimper.
Et les gens continuaient:(inutile ! Elles n'y arriveront jamais!)
Et les grenouilles s'avouèrent vaincus sauf toujours la même grenouille qui continuait à résister.
A la fin toutes se désistèrent. Sauf cette grenouille qui, seule et avec et avec un énorme effort rejoignit le haut de la cime.

Les autres voulurent savoir comment elle avait fait.
L'une d'entre elles s'approcha pour lui demander comment elle avait fait pour terminer l’épreuve …. Et découvrit qu'elle était…. Sourde.


Moralité:
N'écoute pas les gens qui ont la mauvaise habitude d'être négatifs
Car ils volent les meilleurs espoirs de ton cœur et reste toujours positif.


Auteur inconnu



Il existe différentes façons de se sentir bien avec le soi et celles-ci varient d’une personne à l’autre. Ce qui est utile pour votre estime personnelle ne l’est pas nécessairement pour celle d’une autre personne. Il est indispensable de trouver ce qui vous convient et vous aide à être conscient de votre propre valeur, pour que vous soyez confiant et heureux de ce que vous êtes. Au niveau le plus élevé, le respect de soi implique d’honorer son âme. Cela signifie que vous devez parler et agir avec un niveau d’honnêteté et d’intégrité qui soit le reflet de votre être supérieur. Cela signifie que vous devez affirmer vos croyances – vous n’avez pas à convaincre les autres de partager celles-ci – et agir d’une manière qui reflète vos valeurs. Pour la plupart d’entre vous, vous critiquez les autres parce qu’ils ne vivent pas avec un système de valeur que vous considérez comme juste ; mais, en y regardant de plus près, vous ne vivez peut-être même pas ainsi vous-même.

Vous connaissez certainement des personnes qui donnent toujours aux autres les meilleurs conseils, mais qui ne les suivent point. Le respect de soi demande d’agir suivant ses propres valeurs et de croire en ce que l’on dit.
Vous prétendez croire en certaines valeurs, mais vous agissez avec d’autres valeurs. Cela conduit à mille conflits intérieurs. Par exemple, vous croyez profondément en la monogamie, mais votre partenaire vous demande de vivre l’amour libre. Vous acceptez ce point de vue parce que vous désirez garder votre partenaire. Vous croyez en certaines valeurs, mais en acceptant de vivre avec d’autres, vous générez maints conflits et beaucoup de douleur.
Comment pouvez-vous savoir si ces valeurs, avec lesquelles vous " pensez " vouloir vivre, sont réellement les vôtres? La plupart du temps, vous ne pouvez le savoir avant de l’avoir vécu. Vous pouvez penser que toute personne vraiment bien se lève tôt le matin, alors que vous persistez à faire la grâce matinée. Nombre d’entre vous ont certaines valeurs en tête et n’arrivent pas à les vivre. La meilleure solution est de tester ces valeurs en faisant, par exemple, l’expérience de vous lever de bonne heure plusieurs jours de suite. Dans la majorité des cas, vous observerez que ce que vous pensiez être des valeurs personnelles ne sont que des " tu devrais " imposés de l’extérieur par d’autres personnes, et lorsque vous les mettez en application, vous vous apercevez qu’elles ne vous correspondent pas. Cherchez à connaître vous valeurs. Comment, selon vous, les gens " biens " agissent-ils? Suivez-vous ces valeurs? Il est difficile de vous sentir bien si vous vivez à l’encontre des valeurs qui existent au fond de vous. Il est important d’examiner vos valeurs puis, soit de les vivre, soit de les changer.

Le respect de vous-même doit naître
de votre pouvoir et non de votre faiblesse

Lorsque vous vous plaignez que quelqu’un ou quelque chose vous rend triste ou vous met en colère, posez-vous la question : " Pourquoi est-ce que je choisis ce sentiment ou cette réaction?" Blâmer les autres amenuise toujours votre pouvoir. Si vous pouvez découvrir les raisons pour lesquelles vous avez choisi de vous sentir blessé, vous apprendrez beaucoup sur vous-même. Certains d’entre vous ont peur de perdre l’amour des autres, s’ils prennent fait et cause pour eux-mêmes.

Certaines personnes sont très habiles lorsqu’il s’agit de vous convaincre que vous êtes dans votre tort alors que vous défendez vos croyances. Remerciez-les silencieusement de vous donner cette opportunité de devenir plus fort, parce que, souvent, la force se développe au contact de l’adversité. Avoir le respect de soi signifie rester auprès de vos vérités les plus profondes et connaître vos sentiments les plus intimes. Cela signifie que vous reconnaissez que la décision de vos sentiments vient de vous et non des autres.

Certains d’entre vous s’associent, ou vivent avec des personnes qui les déprécient et les culpabilisent. Vous pouvez cesser de focaliser sur les sentiments des autres au point d’en oublier les vôtres. Une femme était mariée à un homme qui la culpabilisait constamment et critiquait tout ce qu’elle faisait. Elle était tellement centrée sur les sentiments de son mari qu’elle ne s’était jamais intéressée à savoir, en tant d’années partagées ensemble, ce qu’elle ressentait de la façon dont il la traitait. Elle faisait tout son possible pour lui faire plaisir, essayant d’anticiper ses états d’âme et ses fantaisies, afin de n’être jamais prise en défaut. Pourtant, cela se terminait toujours par les colères de son mari à son égard. Elle finit par penser qu’elle ratait tout et qu’elle n’avait aucune valeur. Elle passait tant de temps à analyser les sentiments de son mari qu’elle n’était plus consciente des siens.
Beaucoup d’entre vous essaient de faire plaisir aux autres, se concentrant ainsi sur les sentiments des autres et non sur les vôtres.

Être conscient de sa valeur personnelle implique de faire attention à ses propres sentiments. Vous n’avez aucune raison à donner pour expliquer vos choix. Vous n’avez pas à prouver aux autres votre valeur. Acceptez vos sentiments ; ne les analysez pas et même, n’en doutez pas. Ne vous questionnez pas sans cesse : " Ai-je raison de me sentir blessé? " Considérez vos sentiments comme réels et honorez-les de la sorte. De nombreuses personnes acceptent les autorités extérieures. Lorsqu’elles vous disent que vous n’êtes pas bien, vous acceptez. Lorsqu’elles vous disent que tout est de votre faute, vous acceptez. Je ne veux pas dire par là que vous devez ignorer complètement ce que les autres disent, mais vous devez avant tout honorer ce que vous ressentez. Il faut bien faire la distinction entre rester ouvert aux critiques constructives et essayer de faire ce que les autres vous disent de faire alors que vous ne le voulez pas. Créer l’estime de soi et de sa valeur implique le respect de ses sentiments, de son chemin et de sa direction. Cela signifie le respect de soi en parole, en action et en comportement.

L’estime de soi signifie que vous croyez en vous, sachant que vous agissez au meilleur de vous, même si, dans les jours qui suivent, vous connaissez de meilleures façons d’agir. Cela implique que vous sentiez que vous avez raison et que vous vous sentiez bien envers vous-même. Certains d’entre vous sont toujours au maximum d’eux-mêmes, se poussant, se défonçant pour y arriver, tout en sachant que, quoiqu’ils fassent, ce ne sera jamais assez. L’acharnement excessif vers un but n’est absolument pas nécessaire sur le chemin de la joie. Respectez-vous en suivant bien votre rythme intérieur. Reposez-vous, jouez, pensez et prenez le temps de rester en silence. Accomplir ces différentes activités qui vous nourrissent, sont les moyens d’augmenter votre estime personnelle.



Chaque situation de votre vie est créée par votre âme
dans le but de vous enseigner à développer
plus d’amour et de puissance


N’oubliez pas que vous comptez, que vous êtes important, et que vous avez une contribution unique et spécifique à apporter au monde. Sachez que votre être est spécial. Vos rêves et vos buts sont aussi importants que ceux de toute autre personne.

Tiré du livre : Choisir la joie de Sayana Roman

Je remercie ma fille aînée, Jessica, pour avoir fait ce lien.




"Angélique, la fille de Thierry, adhérent à l'association, rencontre des problèmes
sérieux de santé. Elle doit subir des traitements lourds !

Pour l'aider dans cette démarche, Elle souhaiterait avoir recours à des médecines douces, non prises en charge par l'assurance maladie.

Pour l'aider dans sa démarche, l'association Eric "la voie intérieure", voudrait participer à son action.

Elle récolte des dons afin de les retransmettre à Angélique.

Nous allons aussi faire des soins en Reiki au nom de l'association Eric.

Si chacun d'entre vous pouvait aussi participer à hauteur de 5 euros ce serait déjà bien car vous êtes nombreux à nous entourer spirituellement et les petits cours d'eau font de grands fleuves.

Un merci à Danièle de HYERES et Michel de LA LONDE, à Dominique et Daniel de VARAGES,
A l’association Florent, lumière de l’autre rive.
UN GRAND MERCI pour cette chaîne ..... d'amour et de soutien."



de la part de Ghislaine

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Capucine le Sam 3 Nov 2012 - 22:57

J'ai pris connaissance récemment de ce blog débordant d'amour mais aussi de tristesse(c'est un ressenti)
Me permettez vous de le placer sur mon forum? j'attends votre autorisation....

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Dim 4 Nov 2012 - 17:42



Bien volontier Capucine !

Merci d'avance.

I love you

_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Capucine le Lun 5 Nov 2012 - 13:09

Je te remercie Gyslaine, si ca peut aider ton association pourquoi pas??? par contre, je mets ton lien???qu'il y a sous ta signature....

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Lun 5 Nov 2012 - 16:51



Ce qu'il y a sous ma signature, c'est l'adresse de mon petit site de l'association.

Le revoilà d'abord :

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Ensuite au sein de l'association, je fais un lien par trimestre qui est la liaison entre
les adhérents et l'association.
J'y mets le programme, c'est un bulletin trimestriel ! et puis bien des choses aussi !

Oui, l'adresse du site que tu peux mettre.

Au sujet du bulletin, Francesca m'a fait une très belle décoration et je l'en remercie.
Et puis, comme je n'arrive pas à le "glisser" sur son forum, c'est elle qui s'en charge.
I love you

Et tu as un très bon ressenti Smile

I love you

_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Capucine le Lun 12 Nov 2012 - 12:55

Sur mon site, l'adresse ne passe pas, ca me met impossible car le lien est désactivé

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Capucine le Lun 12 Nov 2012 - 13:04

Puis je t'avoir en privé sur mon forum, sur le tchat aussi pour une bonne compréhension pour mettre ton lien, je ne veux pas faire d'impair et que ce soit mal interprété. Merci .

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Francesca le Sam 26 Jan 2013 - 6:38

BULLETIN N°33
Bulletin réservé
à tous les adhérents de l'association
éric « la voie intérieure »
(loi 1901)
Adhésion annuelle : 18 euros

Vous voulez le faire connaître autour de vous,
incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.


Janvier 2013

Eric « la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine
128 Traverse des Figuiers
83260 LA CRAU
04 94 22 44 86 – 06 21 56 46 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/


votre lien

"Pour chaque vie, il y a un univers, son propre univers. Nous générons des sphères de réalité, des bulles individuelles d'existence. Notre planète est composée de milliards de sphères de réalité, généré par chaque être humain individuel et peut-être même par chaque animal".

♦ Robert Lanza

Une très bonne année 2013

ETRE PRET A LA VIE ... SANS LIMITES

« D’un jour à l’autre, combien de choses peuvent changer ! Dans le travail, dans la famille, dans la société, il faut toujours s’adapter. ... L’existence est un perpétuel mouvement. Si on n’est pas prêt, voilà les surprises ! Et on sait les effets produits par les situations auxquelles on ne s’attendait pas : l’incertitude, l’agitation, le trouble. »

L’existence est Une, mais nous nous sommes habitués à la découper en permanence : matériel et spirituel, veille et sommeil, vie et mort ... Or, la vie est un océan sans limite, elle est inépuisable et dans tous ses aspects, elle permet à l’homme de travailler en plénitude à son programme.

« Nous sommes descendus sur la terre pour y faire un travail comparable à celui des alchimistes. Une matière nous est donnée dont nous devons extraire la quintessence ; cette quintessence est la seule richesse que nous emporterons avec nous quand nous mourrons, et nous continuerons à travailler avec elle dans les autres mondes. Votre vie ne se limite pas seulement à ce laps de temps que vous venez passer sur la terre ... Votre vie est très longue, infinie, c’est une succession d’allers et de retours entre la terre et le monde de l’au-delà ... et celui qui comprend la signification de son existence terrestre quitte la vie avec la sensation qu’il a accompli la tâche pour laquelle il était venu, et il sait qu’il poursuivra ce travail dans l’autre monde. C’est pourquoi la mort ne l’effraie pas, il sait, il sent qu’il va continuer à vivre et à travailler ailleurs. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov




Le temps est un éternel passé, présent et avenir coexistant ! C’est la conscience seule qui se déplace.
Seule une partie infime de la conscience se déplace et donne l’illusion du temps qui passe.

De nombreuses âmes, sur ce plan terrestre, ont ouvert leur conscience à d'autres plans d'existence. Je souhaite leur présenter ma perspective et leur offrir quelques conseils sur les expériences inter dimensionnelles, des conseils, en cette période transitoire, qui pourraient leur être utiles dans l'exploration de ce mystérieux terrain.

Premièrement, il n'est pas exceptionnel d'accéder à une matière inter dimensionnelle.

Presque tous les gens reçoivent de telles communications par le truchement des rêves, de l'intuition ou des états altérés.

Ces portails de conscience en expansion sont souvent induits par des pratiques de méditation qui permettent à la conscience de s'épanouir, par des drogues psychédéliques ou par une situation catalytique survenue spontanément. Une expérience commune à bien des gens, par exemple, est le haut degré d'unité et de béatitude ressenti pendant et après l'orgasme sexuel.

Les portails de conscience cosmique peuvent être atteints lors d'un pareil moment d'expansion et d'ouverture quand une intention consciente et la compétence sont au rendez-vous.

Se basant sur cette perspective générale, chaque personne est un "canal inter dimensionnel" puisque chaque âme est un être inter dimensionnel qui a la capacité d'avoir des expériences directes de sa conscience au-delà des cinq sens physiques et du mental conditionné. Cette connaissance directe des royaumes subtils de la conscience est connue sous plusieurs noms, dont la gnose ou ce que j'appelle la conscience de l'âme.

En cette période difficile de l'existence sur terre, la plupart des âmes ont choisi de limiter sérieusement leur perception inter dimensionnelle, bien qu'elles vivent inconsciemment de telles expériences simultanées à chaque moment qui passe. Vous pourriez dire que la conscience collective est essentiellement endormie. Cependant, et pour une grande variété de raisons, quelques âmes ont choisi d'éveiller leur conscience de l'âme pendant leur incarnation à une époque qui ne soutient pas particulièrement une telle aventure.
Les raisons d'entreprendre ce processus d'éveil et la forme de ce processus varient d'une personne à l'autre.


Bien qu'il y ait nombre de variables, il est une chose que ces individus ont en commun.

Sur le plan de l'âme, ils ont tous choisi de s'éveiller à une plus grande conscience de leur vraie nature dans cette incarnation. C'est à de telles personnes que je m'adresse, car elles peuvent entendre mon message avec des oreilles inter dimensionnelles et recevoir mes explications inter dimensionnelles avec un esprit suffisamment clair et un cœur ouvert.

Bien que nous soyons tous des "canaux inter dimensionnels", nous devons questionner la valeur de nos expériences expansées et de nos communications. Celles-ci nous aident-elles à exprimer davantage de bonté, d'intégrité et de paix? Du bavardage fugitif et souvent embrouillé des rêves à la conscience la plus lucide d'être l'Absolu (le Bien-aimé), il est clair que nos expériences inter dimensionnelles reflètent une vaste étendue de conscience. Elles sont toutes valables.
Mais toute expérience de conscience ne nous ramène pas à la maison, où nous pouvons nous reposer dans la splendeur de la quiétude et de la connaissance directe.


Il est important de comprendre ce qui nous motive à examiner les réalités parallèles et à explorer notre terrain intérieur, à guérir les blessures de notre âme et à endosser la responsabilité de nos projections à facettes multiples.

Les pièges abondent sur le chemin, que nous soyons frappés par l'intense lumière éblouissante du Bien-aimé ou que nous trébuchions sur les dures pierres de l'ignorance camouflées par les ombres de la peur.

Nous avons besoin d'observer fréquemment ce dont nous faisons l'expérience et notre rapport à cette expérience à la lumière d'un examen prudent et honnête, car, une fois ouverts à notre immensité, nous ne serons jamais plus les mêmes personnes.

Le fait que nous devenions conscients de notre inter dimensionnalité ne signifie pas nécessairement que chaque expérience ou chaque communication a de la valeur, qu'elle est vraie ou sage, ou que nous trouverons le processus d'éveil aussi confortable que l'ego aimerait qu'il soit.

Traverser les frontières de l'ego d'un soi perçu comme séparé et s'avancer dans l'Unité nous propulse dans les feux alchimiques de l'Amour. Et c'est là une épée à double tranchant. Nous pouvons devenir plus libres dans nos vies parce que nos esprits sont vraiment illuminés, ou nous pouvons nous leurrer, nous illusionner et devenir plus confus que nous l'étions avant de venir frapper aux portes du Grand Mystère.

Par ANNA, GRAND-MÈRE DE JÉSUS
Extraits du livre 2010 - Transition: redéfinir la dualité, p. 219 à 229 aux Ariane Éditions, 2009




LES MIRACLES DE LA VIE DANS L’INATTENDU



Il faut prendre des risques, disait-il. Nous ne comprenons vraiment
le miracle de la vie que lorsque nous laissons arriver l’inattendu.
Chaque jour, Dieu nous donne, avec le soleil, un moment où il est possible de changer tout ce qui nous rend malheureux. Chaque jour, nous feignons de ne pas nous rendre compte que ce moment existe, nous faisons semblant de croire qu’aujourd’hui est semblable à hier et sera semblable à demain.
Mais l’être qui fait attention au jour qu’il est en train de vivre découvre l’instant magique. Celui-ci peut être caché dans la minute où, le matin, nous mettons la clé dans la serrure, dans l’intervalle de silence qui sui le repas du soir, dans les mille et une choses qui nous paraissent toutes semblables.
Mais cet instant existe, un instant où toute la force des étoiles passe par nous et nous permet d’accomplir des miracles. Le bonheur est parfois une bénédiction, mais le plus souvent, c’est une conquête. L’instant magique de la journée nous aide à changer, nous pousse à partir en quête de nos rêves. Nous allons souffrir, nous allons traverser de mauvaises passes, mais ce sont là des périodes transitoires, qui ne laissent pas de traces. Et plus tard, nous pourrons regarder en arrière avec fierté et avec foi.
Malheureux celui qui a eu peur de prendre des risques. Car celui-là ne sera peut-être jamais déçu, ne connaîtra peut-être pas la désillusion, ne souffrira pas comme ceux qui ont un rêve à poursuivre. Mais quand il regardera derrière lui, (car nous en venons toujours à le faire), il entendra son cœur lui dire :
« Qu’as-tu fait des miracles que Dieu a semés sur tes jours ? Qu’as-tu fait des talents que le Maître t’a confiés ? Tu les as enterrés tout au fond d’un trou parce que tu avais peur de les perdre. Alors, c’est ce qui te reste maintenant : la certitude d’avoir perdu ta vie. »
Malheureux celui qui entend ces paroles. C’est alors qu’il croira aux miracles mais les instants magiques de l’existence seront déjà passés.

" Sur les bords de la rivière Pedra, je me suis assise et j’ai pleuré "
Paolo Coelho


Il y a des êtres, qui doivent passer par la case « souffrance » pour que leur conscience s’élève. Car la conscience a plusieurs niveaux.

Tu as subi l’épreuve la plus difficile, l’extrême !

Ton niveau de conscience qui est en fait ton niveau de connaissance (et non de savoir intellectuel et culturel) n’est pas communicable, car il t’appartient. Ton niveau de conscience est même différent de celui qui a subit la même épreuve !

Et où t’emmène l’initiation de ta vie sur cette terre avec cette ultime épreuve ? A ton propre niveau de conscience.




L’association remercie sincèrement l’association florent-lumiere de l’autre rive, ainsi que Danièle de Hyères, Michel de La Londe, Dominique et Daniel de Varages, Roger et Isabelle de Sollies Toucas, d’avoir pu participer financièrement à l’aide que j’ai demandée pour Angélique.



Voici à nouveau le site de l’association Florent :

http://www.florent-lumieredelautrerive.com/



ASSOCIATION ERIC "La Voie intérieure"
Enseignement-Réalisation-Initiation-Compréhension
Corraze Ghislaine

128 impasse des figuiers
La Ruytèle
83260 LA CRAU

Tél : 04 94 22 44 86/06 21 56 46 35

Ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr

Le 24 janvier 2013

Cher adhérent,

Et oui, je vous sollicite encore pour le renouvellement de votre adhésion !

L’adhésion me permet de couvrir les frais d’organisations de stages. Et les stages sont faits pour récupérer des fonds.

Mais aussi, il y a la gestion de l’association, dont la publication des liens. Tout cela n’est pas facile, aussi je vous demande : persévérance et générosité.

C’est tous ensemble, que nous devons essayer d’avancer dans cette espérance d’aide et je compte sur vous pour m’accompagner sur ce chemin pendant longtemps.

C'est pourquoi nous vous proposons de renouveler votre adhésion et de continuer le chemin avec nous, en utilisant le formulaire ci-dessous.(ou à recopier). Ainsi, votre nouvelle participation couvrira sur une année.

Nous vous en remercions à l'avance.

Très cordialement.


Bulletin adhésion:



NOM ................................................ Prénom ...............................................................................

Adresse ........................................................................................................................................

Ville .............................................................. Code Postal .............................................................

Téléphone ........................................ EMAIL .................................................................................

Adhésion : ... 18 euros ......

A retourner avec règlement au siège de l'Association.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

BULLETIN N° 34 DE L'ASSOCIATION

Message  Ghislaine le Ven 19 Avr 2013 - 20:54

BULLETIN N°34
Bulletin réservé
à tous les adhérents de l'association
éric « la voie intérieure »
(loi 1901)
Adhésion annuelle : 18 euros


Vous voulez le faire connaître autour de vous,
incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.


Avril 2013

Eric « la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine
128 Traverse des Figuiers
83260 LA CRAU
04 94 22 44 86 – 06 21 56 46 35

ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/



votre lien


"Les gens seront déçus s'ils se mettent à méditer en pensant que leur troisième oeil va se développer une fois qu'ils auront fermé les deux autres. Cela ne se passera pas comme ça. Nous ne pouvons pas fermer nos yeux sur le monde au nom de la spiritualité et espérer évoluer. La véritable réalisation spirituelle, c'est de contempler l'unité tout en regardant le monde"
citation de Mata Amritanandamayi ( Amma )


Regarde bien tout ce qu'il y a autour de nous : de l'eau en colère, de la terre qui s'en moque, des montagnes dominantes, des arbres, de la lumière qui joue à chaque minute de la journée à changer d'intensité et de couleur, des oiseaux qui voltigent au dessus de nos têtes, des poissons qui essaient de ne pas être la proie des mouettes tout en chassant d'autres poissons. Il y a toute cette harmonie de bruits, celui des vagues, celui du vent, celui du sable. Et puis au milieu de ce concert incroyable de vies et de matières il y a toi, moi et tous les êtres humains qui nous entourent. Combien d'entre eux verront ce que je viens de te décrire? Combien réalisent chaque matin le privilège de se réveiller et de voir, de sentir, de toucher, d'entendre, de ressentir? Combien d'entre nous sont-ils capables d'oublier un instant leurs tracas pour s'émerveiller de ce spectacle inouï ? Il faut croire que la plus grande inconscience de l'homme, c'est celle de sa propre vie.

Marc Levy – Et si c’était vrai…


Le divin en nous étant constitué d’une matière subtile, c’est notre aspect humain qui peut se retrousser les manches pour créer de ses mains, la nouvelle terre qui n’est pas un monde fabuleux mais bien la planète terre dans sa forme actuelle. Riche de formes de couleurs, de diversité. Il faut être « miro » pour ne pas voir à quel point elle est magnifique telle qu’elle est maintenant, à quel point elle est l’expression de la perfection divine. Avez-vous déjà regardé une fleur de près ? J’hallucine toujours devant la perfection, la complexité des formes, des couleurs, leur harmonie, la subtilité du parfum…


Le paradis est sous nos yeux, à portée de main pour peu qu’on ait suffisamment d’amour pour soi et pour la vie. Pour peu qu’on reconnaisse à quel point nous aussi, nous exprimons la perfection divine. Plus je regarde de près, le corps humain et plus je suis émerveillée par sa constitution, sa complexité. Nous avons tout en nous pour trouver le divin. Tous les outils, toutes les portes pour y accéder.

Nous sommes parfaits ! Seules nos fausses croyances, notre manque d’amour et de reconnaissance pour la création, nous faussent la vision.
On s’attend toujours à voir quelque chose d’extraordinaire mais c’est déjà le cas. Pouvoir toucher, goûter, sentir, voir, penser, parler, courir, rêver, danser, rire…On ne se rend même pas compte du miracle quotidien de la vie.
La complexité d’un simple mouvement où le cerveau, les muscles, les nerfs, la pensée inconsciente, sont en action, en harmonie. N’est-ce pas tout simplement divin ?
Seul l’ego veut du spectaculaire ! De l’extra-terrestre !
Moi je dis que la vie elle-même est un spectacle de tous les instants. Le soleil qui est là, chaque matin, qui diffuse sa lumière et sa chaleur et le fait que nous soyons ici pour le voir, est déjà un miracle en soi.
Evidemment, si on se colle des œillères et qu’on focalise son attention sur ce que l’humain a fait de ce cadeau divin qu’est notre belle planète et sa nature, il y a de quoi déprimer. Alors pourquoi ne pas admirer cette magnifique création dont nous sommes chaque jour les spectateurs et remercier simplement pour le privilège que nous avons d’être ce que nous sommes, ici, maintenant ? Suivons le cœur, notre cœur qui à chaque instant se balade entre la vie et la mort, inlassablement, sans se poser de question, juste par amour pour la création, juste pour suivre le mouvement de la vie, pour permettre au sang de circuler en nous tel un fleuve qui donne généreusement tout ce dont notre corps a besoin pour fonctionner. Il est vital mais pourtant humble. Il ne se met pas en avant, il est et remplit son rôle de moteur. Il est le carrefour de tout ce que nous sommes. Le passage vers nos dimensions supérieures.

C’est là que je veux être. Un humain divin lucide, conscient de la perfection en lui, reconnaissant être multidimensionnel, une expression du divin, en mouvement.
Merci la vie, merci pour le privilège d’être vivante, ici, maintenant.
Merci pour cette opportunité magnifique de recréer l’harmonie entre humains, en s’inspirant de ce qui est en dedans comme de ce qui est en dehors. En écoutant sa nature humaine et la nature. En retrouvent ce lien magique.

J’ai l’immense privilège de disposer d’un bout de terre où je peux peindre chaque jour, en co-création avec la vie, le plus magnifique des tableaux vivants.

Il me suffit de faire quelques mètres pour embrasser un chêne, lui donner mon amour et l’éclairer de ma conscience, un ami fidèle à qui je confie mes peines et qui même si les mots ne sont pas son mode d’expression, sa simple présence suffit à me parler au travers de mes sens. Merci à tous ces arbres qui chaque jour digèrent, effacent les résidus de notre inconscience, de notre égoïsme, en transformant le gaz carbonique en oxygène pur. Merci pour la caresse du vent sur nos joues. Merci pour la beauté des fleurs. Merci pour la rivière qui nous montre qu’en donnant naturellement ce que nous sommes, en étant vraiment, nous chantons la vie tout comme elle. Merci pour l’astre roi, lumière de nos jours, qui nous réchauffe le cœur, nous transmet sa puissance à travers ses rayons. Merci pour l’eau en nous et sur la planète. Merci pour les minéraux qui sont la solidité de nos os, et celle de la terre.

Merci pour la terre qui nous porte, nous nourrit, nous héberge. Merci pour sa beauté, sa générosité qui nous montre chaque jour que c’est la diversité qui crée sa richesse. Elle est une mère qui nous montre la voie, nous a offert la chair, ce manteau qui recouvre notre divinité.
Que demander de plus que d’être.

En aimant tout ce que nous sommes, notre cœur s’ouvre sur notre multi dimensionnalité. Corps, âme et esprit. Honorons cette trinité en étant simplement reconnaissant d’être ce que nous sommes et construisons un monde merveilleux de gratitude, de respect mutuel, d’égalité. Nous sommes tous constitués des mêmes attributs et à ce titre, nous sommes frères. Nous sommes les acteurs, les scénaristes et les spectateurs. Alors faisons de ce séjour sur terre, un moment de joie, inventons le plus beau des scénarios. Le décor est planté, à nous de jouer.


Publié par Lydia le 30 déc, 2012 sous CHRONIQUES, CHRONIQUEURS, DIVIN COMME LES AUTRES, Lydia, MANCHETTES, THÈMES |

Vous croyez le monde objectif alors qu’il n’est qu’une projection de votre psyché. Voilà la confusion fondamentale, et ce n’est pas une explosion qui vous guérira. Vous devez vous penser en dehors. Il n’y a pas d’autre voie.

Comment pourrais-je me penser en dehors quand mes pensées vont et viennent à leur gré ? Ce bavardage sans fin me distrait et m’épuise.

Regardez vos pensées comme vous regarderiez le trafic de la rue. Les gens vont et viennent ; vous enregistrez, mais sans réponse.
Au début, ce n’est pas facile, mais avec de la pratique vous vous apercevrez que votre mental peut fonctionner sur plusieurs plans à la fois, et que vous pouvez être conscient de tous. Ce n’est que vous portez un intérêt particulier à un plan précis que votre attention s’y laisse prendre et que les autres plans sont obscurcis. Mais, même alors, ces autres plans continuent à fonctionner, mais hors du champ de conscience. Ne vous battez pas contre vos souvenirs et vos pensées ; Essayez seulement d’inclure dans le champ de votre attention les autres questions, plus importantes, telles que :

« Qui suis-je ? Comment se fait-il que je sois né ? D’où vient cet univers qui m’entoure ? Qu’est-ce qui est réel ? Qu’est-ce qui est transitoire ? »

Nul souvenir ne persistera si vous ne leur attachez aucun intérêt ; c’est l’attachement émotionnel qui perpétue l’esclavage. Vous êtes toujours à la recherche du plaisir, à vouloir éviter la souffrance, toujours à la poursuite de la paix et du bonheur. Ne voyez-vous pas que c’est la quête même du bonheur qui vous rend misérable. Essayez l’autre voie : indifférent à la souffrance et au plaisir, ne demandant rien, ne refusant rien, donnez une totale attention au plan où le « je suis » est intemporellement présent. Très vite, vous réaliserez que la paix et le bonheur sont inhérents à votre nature, et que les perturbations viennent du fait que vous les recherchez au travers de certaines filières. Evitez les perturbations, c’est tout. Il est inutile de chercher ; vous ne chercheriez pas ce que vous avez déjà. Vous êtes Dieu, la réalité suprême.

Pour commencer, faites-moi confiance, ayez confiance en votre maitre. Cela vous permettra de faire le premier pas et puis votre confiance trouvera sa justification dans votre propre expérience. Dans la vie la confiance de départ est essentielle à toute démarche. Sans elle on fait peu de choses. Toute entreprise est un acte de confiance. Même manger votre pain quotidien est un acte de confiance. En vous souvenant de tout ce que je vous ai dit, vous réussirez en tout. Je vous le répète à nouveau : vous êtes la réalité omniprésente, transcendant tout. Conduisez-vous en conséquence : pensez, sentez, agissez en harmonie avec le tout, et très vite l’expérience réelle de ce que je vous dis se fera jour en vous. Aucun effort n’est nécessaire.
Sri Nisargadatta Maharaj – « Je suis » – Extrait de la conversation N° 51.

FAIRE LE GRAND SAUT
Tiré du livre: Choisir la Joie de Sanaya Roman

Les idées nouvelles ou d'avant-garde ne viennent pas toujours comme le mental le souhaite. En imaginant ce qu'il y a de meilleur pour vous, il est important que vous utilisiez le mental pour aller encore plus loin, encore plus haut. Laissez venir les premières images de votre souhait. Alors que le mental crée les images, elles vont se porter à la lumière de l'âme, de l'être intérieur, auteur de tout ceci. L'âme renvoie alors au mental de nouvelles idées et de nouvelles visions.

Votre souhait peut sembler approprié au moment où votre mental le formule, mais lorsqu'il se réalise, il ne correspond plus à l'attente. Cela provient du fait que votre mental, en demandant une certaine chose, active les ressources de votre Être Supérieur. Lorsque vous recevez la réponse, celle-ci est alors bien meilleure.

Vous vous demandez peut-être pourquoi certaines réponses mettent si longtemps à venir. Franchir une étape demande un certain temps et dépend de votre capacité à créer. Si vous regardez dans votre passé vos demandes non comblées, vous vous apercevez qu'elles ne correspondent plus à vos désirs et ce qui s'est manifesté était ce qu'il y a de meilleur pour votre évolution. Certaines de vos attentes ne seront comblées que plus tard.

Il existe un niveau différent de celui du mental, c'est celui de l'esprit. L'esprit vous dit comment recevoir, non par la voie du mental, mais par des coïncidences, des sentiments ou des émotions.
Après avoir utilisé votre mental pour demander à l'Univers ce que vous désirez, restez à l'écoute de vos impulsions spontanées et créatrices.
Elles vous semblent ne pas avoir de rapport direct avec le but que vous vouliez atteindre. Il se peut, par exemple, que vous vous prépariez un certain succès financier et soudain, vous décidez de profiter de l'été pour aller étudier ailleurs.

Alors que vous faites confiance à ces pulsions intérieures, étudiant quelque part au soleil, une idée nouvelle vous apporte toute la richesse escomptée. L'âme ne cesse de vous indiquer la direction qui vous convient, mais vous avez besoin de votre confiance et de votre foi pour faire le grand saut et suivre votre guidance intérieure.


-------
Thierry m’a donné des nouvelles d’ Angélique, sa fille. Bonne nouvelle : elle a arrêté la chimio et l’ IRM : Tout va au mieux !

_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

BULLETIN N°35

Message  Francesca le Sam 29 Juin 2013 - 10:44

Bulletin réservé
à tous les adhérents de l'association
éric « la voieintérieure »
(loi 1901)
Adhésion annuelle : 18 euros

                                                                                                             Vous voulez le faire connaître autour de vous,
incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.





Juillet 2013

Eric« la voie intérieure »
Chez CORRAZEGhislaine
128 Traverse des Figuiers                                                                                                
83260 LACRAU
06 21 5646 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

                                 
C'est lorsque l'on cesse et surtout que l'on éradiquetoutes croyances, les unes après les autres que la vérité apparaît…. Plus onsupprime de croyances et plus on devient LUCIDE.

 
Lorsque vos émotions sont lourdes, tristes et négatives, l'aura qui entoure votre corps est dense. Cela revient à conduire avec un pare-brise sale. Vous ne pouvez voir ni très clairement ni très loin. La lumière de votre âme ne peut pas briller.Votre âme vous guide et vous aide à prendre conscience des aspects de votre vie qui sont responsables de troubles émotionnels, et à les faire disparaître.Trouvez des moyens de calmer vos émotions, parce qu'ainsi vous atteindrez vos buts plus rapidement.

Certains d'entrevous sont si peu précis dans leur vie, dans leur souhait, dans leur quête, queleur mental vagabonde sans arrêt, ne formulant aucune requête claire à leur âmeet de ce fait, rien ne peut se réaliser ! Soyez clair dans vos désirs etgardez le cap afin qu’il y est une réalisation. Et ne demandez pas tout à lafois, chaque chose en son temps.

Plus vous affirmezavec clarté et précision ce que vous voulez, quel qu'en soit le domaine maisavec un plan de progression précis, et plus vous recevrez rapidement. Il fautd’une part, ne pas s’éparpiller, d’autre part, rester toujours dans le mêmedomaine jusqu’à réalisation.

En psychologie, le mot RESILIENCE désigne la capacité de se refaire une vie et de s’épanouir en surmontant un choc traumatique grave.

C'est le fait de rebondir, de surmonter les épreuves, et d’en sortir grandi malgré l’importante destruction intérieure, en partie irréversible, subie lors de l'événement traumatique.

La résilience est la force inconsciente qui pousse l'être vivant à mettre ses ressources au service de sa survie lorsque celle-ci est menacée, et à mobiliser ses ressources dans la recherche du plus grand épanouissement possible, quand les conditions sont favorables.
Je pense que la résilience s’exprime au moment d’une situation tragique ouinadaptée… in extremis de la vie.
J’ai déjà eu l’occasion d’observer des gens qui n’ont pas en eux la force derésilience. Ils mettent en œuvre des stratégies qui vont de la négation desévénements (le déni), à l’humour qui permet la mise à distance, ou à la haine,à la fuite, etc …

Chacun s’en sort comme il peut.
Le plus important pour survivre, c’est la reconstruction.



Et le COURAGE ?
Le courage est un trait de caractère qui désigne la capacité à surmonter la peur pour faire face àun danger.
Avez-vous déjà entendu ce genre de phrase : « tu es trèscourageux(se) d’avoir surmonté cela ! »
De surmonter tout ce que nous pouvons vivre ! Nos douleursquotidiennes ! morales ou physiques ….
Je trouve déjà bienveillant d’entendre de telles réflexions, car cela comble un besoin d’être reconnu dans la force de résilience.

Mais qu’est-ce qu’il y a de courageux là-dedans ? ce n’est pas du courage, c’est de la résilience, car il n’y a pas moyen de faire autrement. On n’a pas le choix, on est obligé de le vivre, c’est inéluctable.
Or l’acte de courage, nécessite une vraie liberté de décision. C’est l’audace d’un acte, discret ou non.
La résilience et le courage, ensemble, vont pouvoir nous faire rayonner,afin de connaître et de diffuser le chant du cœur et de l’âme, car il faut avoir parfois souffert pour être capable de laisser s’épanouir le chant de l’âme.
Certains jours, d’autres pas.

  

L'Amour

L’amour est le principe qui crée et soutient les relations humaines avec profondeur et dignité. L’amour spirituel transporte l’être dans un silence qui a le pouvoir d’unir, de guider et de libérer les êtres. L’amour est la véritable source d’égalité. L’amour est le catalyseur du changement, du développement et de la réussite.

L'amour n’est pas simplement un désir, une passion, un sentiment intense envers une personne ou un objet, mais un niveau de conscience à la fois altruiste et riche en réalisation personnelle. L’amour peut avoir pour objet un but spécifique, la vérité, la justice, l’éthique, les êtres humains, la nature, le service des autres, Dieu. L’amour découle de la vérité, c’est-à-dire de la sagesse. L’amour fondé sur la sagesse est l’amour réel, et non l’amour aveugle.Et découvrir les secrets de l’amour, c’est regarder se dérouler les secrets d ela vie.


« Lâcher prise » signifie «laisser s'accomplir »,sans nous occuper de nos représentations, projections, désirs ou préjugés pour accepter ce qui est et nous confier librement à ceux que nous rencontrons.

Lâcher prise, c'est comprendre que rien n'est permanent ou solide et que tout est en perpétuel changement et mouvement.
Lâcher prise, c'est accepter le processus naturel et inévitable du changement.
Lâcher prise, c'est accepter tout ce qui se présente, sans rejeter le négatif et sans trop s'attacher au positif.
Lâcher prise, c'est prendre chaque jour comme il vient sans trop essayer d'adapter les choses à ses propres désirs.
Lâcher prise, c'est considérer toute difficulté et tout ennemi comme notre meilleur ami qui nous aide à progresser et à grandir.
Lâcher prise, c'est avoir du recul face à tout ce que l'on expérimente.
Lâcher prise, c'est rester serein, détendu et d'humeur égale, quelles que soient les circonstances, agréables, désagréables ou neutres.
Lâcher prise, c'est utiliser le moyen de l'humour pour dédramatiser une situation.
Lâcher prise c'est comprendre que les choses ont l'importance qu'on leur donne.
Lâcher prise, c'est ne pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l'avenir.
Lâcher prise, c'est ne pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.
Lâcher prise, c'est vivre dans le présent.
Lâcher prise, c'est ne pas s'attacher au résultat de nos efforts.
Lâcher prise, c'est s'efforcer de faire de son mieux sans vouloir tout contrôler en comprenant que le résultat final n'est pas entre nos mains.
Lâcher prise, c'est ne pas couper les liens, mais prendre conscience que l'on ne peut contrôler autrui.
Lâcher prise, c'est ne pas se montrer indifférent, mais simplement admettre quel'on ne peut agir à la place de quelqu'un.
Lâcher prise, c'est ne pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin.
Lâcher prise, c'est ne pas materner les autres, mais leur permettre d'affronter la réalité.
Lâcher prise, c'est ne pas assister, mais encourager.
Lâcher prise, c'est ne pas critiquer ou vouloir changer autrui, mais tenter de déceler ses propres défauts.
Lâcher prise, c'est ne pas juger, mais accorder à autrui le droit d'être humain.
Lâcher prise, c'est se mettre à la place de l'autre en essayant de comprendre ses motivations.
Lâcher prise c'est donner le meilleur de soi-même et devenir ce que l'on rêve de devenir.
Lâcher prise c'est craindre moins et aimer davantage...

 
Rien ne sert des'accrocher à ses réalisations, ses comportements et modes de pensée. Tout est périssable.
Une "vérité"aussi grande soit-elle, sera toujours remise en question un jour au l'autre et considérée comme caduque. Le "non-attachement" est l'attitude juste à adopter en toutes circonstances.
Lui seul permet d'acquérir un espace de plus grande liberté et de joie de vivre.



LE VIDE

Le problème essentiel auquel nous avons à faire face, tous autant que nous sommes,c'est le vide de l'existence. Nous passons beaucoup de temps à remplir notre vie. On peut la remplir par le boulot, par une relation de couple, par les enfants, par l'amitié, par le fait de vivre des "hobbies", par le voyage, etc.. En gros on passe notre temps à remplir le temps pour nous éviter,pour éviter notre centre.

Nous évitons le vide qui nourrit le désespoir.En effet, prendre conscience de la vanité de nos activités, et du vide existentiel qui se trouve au centre de notre être, conduit parfois au nihilisme, à cet état dans lequel on voit tous les jeux de l'existence, où tout à l'air d'être noir, où l'on se prend à maudire la Vie et Dieu.
Il n'y a rien à l'intérieur de soi. Rien du tout.. On croit être quelqu'un, mais il ne s'agit que de croyances sur nous-mêmes alimentées par un mental très actif.Non, il n'y a rien: c'est vide, creux, désert !! Ce vide est tellement effrayant qu'il est insupportable pour le moi, qui voit sa mort en direct dans ce vide: Je ne suis rien!! Et non on n'est rien. On passe son temps à croire que l'on est le personnage principal du théatre de sa vie, mais nous ne sommes qu'un figurant dans le film de la Vie.. Nous sommes attachés à nos relations et à nos biens, mais tout aura une fin.

Et pourtant, les enseignements les plus profonds de toutes les grandes traditions religieuses profondes (et notamment les traditions orientales) nous disent cela: nous ne sommes rien de ce que nous croyons être.. Le Je suis est juste une conscience, pas une personnalité, avec ses propriétés, ses qualités de coeur et ses ombres. Même le terme "Je Suis" peut prêter à confusion, car il n'y a plus de moi au sens exact du terme...et ce Je Suis est l'endroit de connexion au divin, à notre nature profonde qui est vacuité.. oui vide et vacuité. C'est exactement la même chose,mais le premier est souvent perçu comme un désagrément ("je suis vide, je me sens vide"), alors qu'il est la voie vers la vacuité, qui est en même temps plénitude, interconnexion permanente de l'impermanence de tout.

Le dépressif qui souffre ou l'oisif cynique qui s'ennuie, peuvent être beaucou pplus près de l'éveil que le méditant qui chante des mantras à longueur de temps. Dans le premier cas, on fait l'expérience du vide existentiel, même si on le vit de manière désagréable, alors que dans le second on se repait de soi et de sa propre qualité spirituelle qui nourrit en fait l'ego spirituel et nous éloigne finalement du divin.

C'est pour cela qu'il est important de développer une certaine distance par rapport au moi, de se désidentifier de ses pensées, de ses jugements, de ses envies,etc.. de prendre de la distance par rapport à ce fatras de petits désirs, de projections, de croyances, de ressentiments, de peurs, de vouloir avoir, etc..qui sont le lot du moi et du mental, les deux ne cessant de se conforter l'un l'autre.
Cette désidentification est souvent apportée par la méditation, qui nous permet justement, en calmant le mental, de faire taire un peu l'ego et éventuellement,un jour, de contacter le Je Suis Témoin, au delà du mental

Mais il existe une autre voie, plus rapide, Ils'agit simplement de rester présent à soi-même, dans ce vide, en sentant notre corps, Et c'est donc bien naturellement dans le vide que cette présence est plus marquée. C'est pour cela que les méditants recherchent le calme, les moines se coupent du monde, et qu'il y a de plus en plus de voyages dans les déserts. Dans le vide, l'Etre du Je sans objet se révèle dans toute sa plénitude. Au delà du vide, Je Suis...Il n’y a pas de vide qui ne puisse être comblé.


Michel, de La Londe dans le Var,fait des « soins » en magnétisme et en Reiki. (Vous pouvez me demander ses coordonnées).

Il demande à ses« patients » de bien vouloir donner une petite participation financière    en échange et cela pour le compte de  l’association. Il a donc récolté un peu d’argent, et il lui a remis la somme de 200 € la semaine dernière.

Cela grâce à vous,

Cela grâce à lui.

Je l’en remercie, comme je remercie sa femme, Magali, qui m’imprime les liens et les livrets gracieusement depuis quelques temps.

Je remercie aussi Solange qui participe à l’association et qui œuvre dans le même but. Je n’oublie pas non plus Danièle et bien d’autres encore.

Enfin je remercie toutes les personnes qui répondent à l’appel et qui m’encouragent à continuer.

Et pour finir, je remercie André et Michel qui ont croisé mon chemin de vie et sont intervenus à mon appel au secours.

Merci à Ghislaine  


_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Sam 29 Juin 2013 - 12:32

Et bien, voilà ma Francesca, plus rapide que moi !

Je ne lui ai même pas encore envoyé le lien, qu'elle l'a récupéré je ne sais où pour vous le faire partager !!

J'en profite aussi pour te remercier, car dans ses blogs et forums, il y a assez de
renseignements, d'informations, de savoir ..... pour "remplir" mon lien !!!

Tout est utile, tout est partage.

Le texte du "lâcher prise" est de ma très chère Francesca ainsi que le texte du "vide".
Alors ? Je les ai récupéré où ?  Je ne sais plus, je ne sais pas .... Mais l'essentiel est qu'ils sont là.

Tendrement



Ghislaine

_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  lunea le Sam 29 Juin 2013 - 22:26

Très beau bulletin...
Merci pour le lâcher prise et tous les conseils...

_________________
« La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace.
Pour traverser les murs,il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves. »

Jacques Savoie
avatar
lunea

Messages : 850
Date d'inscription : 19/03/2012

http://sol-eille.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Francesca le Mer 20 Nov 2013 - 18:10

Rooooooh là là... j'ai honte Embarassed  Je suis très très très en retard. Pardon Ghislaine Neutral 


BULLETIN N°36
                                                                                                                                         
Bulletin réservé à tous les adhérents de l'association
éric « la voie intérieure »
(loi 1901) Adhésion annuelle : 18 euros
 
                                                                                                              

Vous voulez le faire connaître autour de vous ,
incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.
   
Octobre 2013
 
Eric« la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine
128 Traverse des Figuiers                                                                                                
83260 LACRAU
06 21 5646 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
                                          
 

Vous accusez toujours les conditions, vous vous sentez victime de la destinée, de la société, de votre famille... Non, c'est vous qui par votre attitude avez consciemment ou inconsciemment choisi vos conditions actuelles d'existence.Changez !


d'attitude et les conditions changeront. Les conditions changent sans cesse d'après vous; d'après votre compréhension, d'après votre comportement,elles changent. Tant que vous pensez que ce sont les conditions extérieures,matérielles, qui sont déterminantes, tant que vous ne faites rien pour vous renforcer et vous améliorer vous-même, vous serez écrasé. Mais si vous mettez à la première place l'esprit, la lumière, la force, les conditions finiront par se conformer à ces principes divins. Parce que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et qu'avec le temps ce qui est en haut finit par se réaliser en bas, dans la matière.

Omraam Mikhaël Aïvanhov


 
 
 
Je suis ce que je suis.
Parla foi que j'ai dans ma beauté,
je développe la confiance.
Dans la douceur,
j'ai la force.
Dans le silence,
je marche avec les dieux.
Dans la paix,
je me comprends moi-même
et je comprends le monde.
Dans le conflit,
je ne vois qu'une occasion
de choisir la paix.
Dans le détachement,
je suis libre.
Dans le respect de tout ce qui est vivant,
je me respecte moi-même.
Dans l'éternité,
j'ai de la compassion
pour la nature de toutes les choses.
Dans l'amour,
j'accepte inconditionnellement
l'évolution des autres.
Dans le don,
je ne fais que recevoir
Dans la liberté,
j'ai la puissance.
Dans mon individualité,
j'exprime la Force Divine en moi.
Dans le service,
je donne ce que je suis devenu(e).
Je suis ce que je suis :

Complet(e),
Entier(e),
Guéri(e),
Sauvé(e),
Éternel(le),
Immortel(le),
Universel(le)
et Infini(e).

Dans la gratitude débordant de mon coeur
pour les incroyables dons que j'ai reçus,
je ressens et j'enseigne ma spécialité :
La Joie intérieure et l'allégresse divine.
Et c'est ainsi.
 
 
  
 
La réincarnation est un sujet qui prête aisément à confusion. En effet, en tant qu'occidentaux, notre vision de l'âme est "romantique", fantasmée presque. 

Pour des traditions orientales, comme le bouddhisme tibétain par exemple, il ya certes toute une trame très superstitieuse, animiste, chamanique même, mais ce genre de phénomène est expliqué d'un point de vue énergétique et non égotique.

Je m'explique : la science actuelle est en mesure de dire que l'univers serait né de la fin d'un précédent. Pour donner une image, je dirais que cela me fait penser à un cœur d'énergie qui bat, à la marée, à la respiration, en un mot à la pulsation.


Et qui dit pulsation dit vie. L'univers se réincarne...



La réincarnation est un phénomène naturel énergétique comparable à l'univers (le microcosme et le macrocosme). La conscience serait cette énergie qui pulse.

Et l'ego dans tout ça ? Et bien l'ego est un véritable mystère en vérité. Bon nombre de pratiquants sincère veulent, par ignorance le détruire ou le dompter.


Ce fameux bouddhisme tibétain nous apprend que cet ego a la même nature qu'un arbre ou que le ciel, et que cet ego n'est pas différent d'avec la véritable nature de l'esprit. Ils réalisent que l'ego n'a jamais existé en cessant des'identifier à partir des idées/pensées  que l'on a de soi ;

 
(La pensée est le rayonnement naturel de l'esprit).

Cette réalisation est tout simplement appelée "la réalisation du non ego" qui rejoint l'idée véhiculée par le sutra du diamant.



_________________

 
Toute ta réalité (même moi) fait parti de ta conscience, de ton esprit si tu préfères. C'est dur à comprendre mais sans ta conscience (qui n'est pas tes pensées) rien n’existeraient pour toi, et pour nous car la conscience est à la fois personnelle et… hum ? Omnipotente ? A Je dirais que la conscience est aussi l'architecte de toute chose en toute chose.
 
 « Je me dévoile »
Ce dévoiler est un don de soi, un élan spontané et plein de douceur. C'est aussi une manière de dire : je me débarrasse du voile qui obscurcit ma vie, j'ai envie d'être authentique, de vivre ma nature véritable et non pas l'idée ou la succession d'idées que je me fais de moi.

« Trop de disciples d’un enseignement spirituel ne comprennent pas encore la nécessité de la pratique. Ils se plongent dans des ouvrages de Kabbale, d’astrologie, de magie, d’alchimie, de spiritualité hindoue ou autre, et ils en font des sujets de conversation où chacun essaie de briller avec des connaissances récemment acquises. Ils n’ont rien appris de l’humilité, de la pureté, de la patience, de la bonté, de la gratitude, ils ne savent pas comment entrer enharmonie avec les humains et avec toute la création, et c’est pourquoi, à la première occasion, ils sont perturbés, malades : leurs lectures les ont amenés au bord d’un gouffre.


Ne vous imaginez donc pas que vous allez accéder si facilement aux grands mystères, résoudre l’énigme de l’univers, recevoir l’Initiation, et que, occupés par ces projets grandioses, vous pouvez négliger certaines activités de la vie quotidienne,tellement indignes de vous, ainsi que toutes les vérités élémentaires qui pourraient éclairer votre chemin. Car ce sont ces vérités élémentaires qui son les plus importantes ; si vous les appliquez, vous trouverez la bonne attitude et, tout en continuant à étudier, vous serez protégé. »
 
Omraam Mikhaël Aïvanhov
 
 
 


Voici un petit exercice très simple : la Méditation sur la Porte Céleste (le Qi) 
 
 
La méditation sur la Porte Céleste se fonde sur les points du dragon. Ces points sont des lieux où deux formes distinctes de qi ou ki,  prononcé tchi (Énergie ou Souffle Universel) convergent.
 
Le corps humain comporte plusieurs points du dragon. La porte céleste en est un, car c’est là où le Qi du ciel, une forme très subtile du Qi, coule dans le corps à la rencontre du Qi terrestre du corps même. Cette région est donc chargée d’énergie, et les sages taoïstes ont découvert il y a longtemps comment s’en prévaloir :
 
Asseyez-vous confortablement, les yeux clos. Vous pouvez vous allonger si vous le souhaitez, mais cela peut inciter à s’endormir. Pendant un instant, contentez-vous d’observer le souffle. Ne tentez pas de l’influencer ; observez, tout simplement.
 
Notez son rythme et sa profondeur. Après un moment, prenez conscience de l’espace à 25 millimètres à l’arrière de l’arrête du nez. Imaginez là une ouverture d’environ 25 millimètres carrés. VOILÀ LA PORTE CÉLESTE.
 
Vous n’avez qu’à y porter attention. Mais ne vous concentrez pas sur elle.
 
Contentez-vous d’en être conscient. Si des pensées ou des fantaisies surviennent, cela ne pose aucun problème. Laissez-les poursuivre leur route. Laissez simplement une partie de votre attention se porter sur l’ouverture.
 
Vous pouvez penser à tout ce que vous voudrez et la pratique fonctionnera tout de même pourvu qu’une part de votre attention sir sur la Porte Céleste, sur l’Ouverture.
 
Si vous maintenez votre attention sur ce point, vous remarquerez que peu à peu les pensées semblent ralentir. Pensée et fantaisies paraîtront s’espacer. A la longue, elles cesseront entièrement, même si ce n’est que provisoirement.

 Vous constaterez peut-être alors que votre respiration a cessé ou qu’elle est devenue très superficielle. Ce phénomène tout à fait naturel est, à vrai dire, le signe que vous pénétrez des états de tranquillité plus profonds. C’est au sein même de ces états les plus profonds de quiétude, lorsque la respiration et la pensée sont suspendues, que s’établit le contact avec le TAO (route, voie, chemin..)
 
Cinq minutes de cet exercice suffiront pour vous permettre de constater comment il change la perception. Peu à peu, vous pouvez prolonger la période de pratique afin d’approfondir vos expériences. Ne vous laissez pas leurrer par la simplicité de cette méditation. Il s’agit d’une puissante pratique de tranquillité qui vous conduira directement au TAO.

Prolonger graduellement les périodes de quiétude, le temps de vous familiariser et d’être à l’aise avec ces espaces de pure quiétude. En explorant vos univers intérieurs, vous ferez peut-être la rencontre d’êtres célestes qui vous honorerons de leurs conseils et de leurs instructions.

Dans la taoïsme, les secrets les plus impénétrables sont dévoilés exclusivement par le tao. Ces vérités ne se trouvent pas dans les livres, car il est interdit d’écrire à ce sujet. De ce fait, les méditations comme celle de LA PORTE CELESTE sont analogues à des clés cosmiques.
 
Cependant, comme pour toute clé, il faut les faire jouer pour ouvrir la serrure. Si donc vous souhaitez vivre les mystères du Tao par vous-même, et pas vous contenter de lire à leur sujet, il faut tourner la clé !
 

 PS : Le concept oriental du Qi n'est pas accepté par la science moderne, sans doute parce qu'il désigne une Énergie unique et multiforme, tandis que la science observe et étudie des énergies et des fonctions distinctes qui, si elles peuvent s'influencer mutuellement, n'en demeurent pas moins considérées comme des entités séparées.

 
Extrait du Manuscrit de Marie-Madeleine de Tom Kenyon et Judi Sion – p.147 – éd. Ariane.
http://devantsoi.forumgratuit.org/

 
   
 
  
Les stages continuent au sein de l’Association. Ils se font en groupe ou individuellement. Une fois par semaine, nous faisons des ateliers de Reiki,radiesthésie et de méditation. Vous pouvez demander le programme à l’association.

http://www.annuaire-bien-etre.info/annuaire/reiki-osteopathie-ou-methode-poyet-ou-micro-osteo-digitale-auriculotherapie-la-crau,15276.htm

http://www.annuaire-therapeutes.com/therapeutes/corraze-ghislaine-auriculotherapie-ecoute-du-corps-poyet-reiki-sophrologie-la-crau-var.html
 

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Mer 20 Nov 2013 - 21:10

  

Ho ! ma chérie, il faut dire que tu as dû le récupérer sur le facebook ! non ?
car je ne t'ai pas demandé cette fois ci de le mettre sur le forum !
C'est un peu de ma faute aussi !!!

T'es pardonnée ! allez ! sèche tes larmes ... 


MERCI de tout coeur !!!  

 

_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Jeu 9 Jan 2014 - 16:55

flower  

Je crois que je me suis trompée de page Francesca ! je te laisse le soin de faire
au mieux. flower 


BULLETIN N°37
                                                                                                   Bulletin réservé
à tous les adhérents de l'association
éric « la voie intérieure »
(loi 1901)
Adhésion annuelle : 18 euros

Vous voulez le faire connaître autour de vous,
incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.

Janvier 2014

Eric « la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine
128 Traverse des Figuiers
83260 LA CRAU
06 21 56 46 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/




                                           



Bonne année 2014 dans la prospérité !

La prospérité, celle de l’être qui obéit à sa Présence, celle dont le monde a le plus besoin est indiscutablement la prospérité de l’âme.
Ayez le plus beau rêve devenu réalité. Cessez de vous dire pauvre, triste et démunis,
Ayez en mémoire constamment l’être divin qui vous accompagne. Soyez éternellement reconnaissant à la lumière de votre être intérieur, qui elle doit vous aider à grandir, seulement, si vous le désirez cela est entendu.

(Message de Sananda)



« Bientôt 30 ans... bientôt 15 ans que mon cœur ne peut oublier cet Amour reçu le jour de cette expérience qu’on nomme NDE…cet Amour qui me guide, m’aide, m’apaise mais qui m’a laissée si souvent malheureuse et si seule devant l’impossibilité de l’exprimer, de le matérialiser, de pouvoir ne serait-ce qu’une seconde le partager. Devenir folle à force de pourquoi qui ne mènent à rien, implorer mon Ange de venir me reprendre, d’en finir. Et aujourd’hui si reconnaissante après toute cette route qui n’est que le début d’une autre.... toujours intriguée, curieuse, mais apaisée malgré tout, le cœur enfin plus léger.

J’ai passé 10 ans seule avec ça dans le cœur et puis il y a bientôt 4 ans, un jour du joli mois  de mai, j’étais tranquillement assisse dans un parc à discuter et j’ai senti cette chaleur dans ma colonne et cette incroyable impression d’être « visitée »…. montée « sauvage » de Kundalini, expérience qui m’a bouleversée d’une manière encore différente de ma NDE. Ma montée n’a pas été complète. Je crois pouvoir dire que cela c’est arrêter au niveau du 3ème œil, mais comment dire, les mots ?!... Difficile, perte de l’égo, tremblement, pleure, chaleur, frisson, désir, l’impression de comprendre toutes les langues, l’univers, le TOUT…. le serpent monte et tourne autour des chakras…quelle incroyable sensation ! J’ai bien cru en devenir folle les jours suivants… c’était à la fois puissant mais angoissant…  tout était si lumineux !!! Je suis restée dans un état parallèle pendant quelques jours tout en poursuivant mes activités quotidiennes… ce fut très spécial… »  

« Les phénomènes de NDE sont la manière forte pour signifier au « moi » incarné qu’il s’écarte de ce que nous avons choisi au niveau de l’âme d’expérimenter et de réaliser pour grandir (je parle ici de l’âme humaine, atma, car l’âme divine est atman, le Soi immortel et éternel, non né en CE QUI EST).

La NDE est ce que j’appelle le « petit coup de pied dans le derrière du Divin » afin de nous rappeler à nos choix en tant qu’âme explorant la création.
J’essaie de donner une perspective nouvelle, un regard élargi sur l’expérience, les expériences que nous menons tous, dans un des univers multidimensionnels.
La Kundalini est Shakti, la déesse Mère. Elle est partout présente dans l’univers, elle se déploie en ses énergies dans toutes créations. Les humains ont la leur propre, ainsi que tous les êtres, les planètes, les galaxies, l’univers, les univers, les multi univers, et ainsi de suite. Tout est vivant.
Dieu, ou appelle-le comme tu veux est en nous et autour de nous.
C’est pour cela que l’on peut prononcer en toute conscience,  le jour « j », un instant où on l’aura choisi bien sûr, JE SUIS en Dieu, JE SUIS (la Présence lumineuse divine) est en Dieu, comme Dieu est en moi, vivant et éternel.

La vie est intelligence et nous nous mouvons en elle. Nous l’avons oublié seulement, tellement accaparé notre petit « moi » (ou égo, moi-je), le nombril du monde.

Un jour l’enfant doit grandir, inévitablement, car la vie si on ne l’oublie t’y ramènera, et c’est cela qui t’arrive et nous arrive à tous graduellement. La vie, ton Soi divin, ce que l’on est en réalité, n’a pas changé d’un iota.

Tes peurs viennent de ton « moi » ignorant. Je dirais simplement ceci : « rappelles-toi ton âme ».
C’est comme une prière pour s’y réaccorder. Sympa, non ?

Je me souviens que vers l’âge de dix ans, ignorant complètement quoi que ce soit de ce qu’est une expérience extrasensorielle, dans ma petite « cambrousse d’alors, je faisais spontanément des sorties hors du corps et j’ai découvert, les cinq premiers corps ou véhicules que l’âme humaine utilise dans sa prospection existentielle du créé. Ame d’ailleurs, qui est une intermédiaire entre le monde humain et divin.
Au début je m’endormais donc et me réveillais soudain près du plafond, en ayant remarqué deux phénomènes sonores, comme du scotch que l’on décolle, avec un léger claquement au niveau de la nuque.

Dans ma tête d’enfant, je pensais alors innocemment que je devais avoir un problème de vue, que ce n’était pas possible de voir le plafond de ma chambre à dix centimètres de mon visage.
Ceci se répéta ainsi plusieurs fois et je réintégrais mon corps de chair sans problème, jusqu’à un certain soir.
Ce fameux soir, même processus au début en sortie hors du corps, sauf que j’entendis alors tout en le ressentant puissamment, des bourdonnements et des vibrations au pourtour du double astral, puis des grésillements, comme dans une ligne à haute tension.

Soudain, sans que j’aie pu comprendre quoique ce soit, une grande lumière, comme une explosion, me projeta en plusieurs parties.

Ma conscience se retrouva dans une petite sphère lumineuse, de la taille d’un petit ballon. A partir de cette petite sphère lumineuse je percevais quatre autres véhicules. Pour être précis, ce véhicule de l’âme ou corps causal, se trouvait près de la tête du double astral à environ un mètre sur la gauche. Je voyais d’abord près du plafond, le corps astral d’une lumière bleutée, légèrement plus petit que le corps physique, qui lui reposait dans le lit en dessous.
Ensuite dans le corps astral, au niveau de la poitrine, le corps mental d’une apparence ovoïde, d’un blanc laiteux, puis autour du corps astral, en couronne, un véhicule d’un gris argenté appelé corps éthérique.

Je fus saisi par tout ce « remue-ménage », de frayeur. Je me souviens exactement de la prière que j’ai prononcée à cet instant, la prière spontanée d’un enfant.
« Mon dieu faites que tout redevienne comme avant ».
C’est ce qui arriva.
J’occultais ceci pendant 15 ans.
Jusqu’à une crise existentielle grave, qui ressemble en certains points à la tienne.
Je trouvais le monde, la vie bourrée d’injustices et en observant ceci, intuitivement pensais que tout ceci devait cacher quelque chose d’énorme, de grandiose.
Exemples d’injustices qui me mèneront à découvrir le « pot aux roses ».
Pourquoi la mort, la maladie, les accidents, la vieillesse ?

Pourquoi les gens naissent ignorants de leurs conditions, laids ou beaux, malades ou bien portants, pauvres ou riches, intelligents ou limités, dans une famille difficile ou aimante, équilibrée ou psychotique ?

La fameuse dualité, l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
Les deux courants duels représentés par Ida et Pingala enlaçant de part et d’autre la colonne vertébrale. A gauche Ida : courant lunaire, à droite, Pingala : courant solaire, au centre de la colonne vertébrale Sushumna, la voie de l’Unité.
Je me mis à chercher frénétiquement à la recherche d’ouvrages donnant des explications plausibles sur ces sujets, la philosophie et la psychologie n’apportant quasiment rien, comme éclaircissements valables sur ces sujets.



Je tombais sur « Le troisième œil de Lobsang Rampa ». A cette époque je lus plusieurs ouvrages de cet auteur  ce qui m’entraina à une longue initiation hors de la mort et sa compréhension, accompagnée de deux guides.

La 1ère technique consistait à appeler son ou ses guides afin d’obtenir une réponse à une question importante.

Ce que je fis le soir en m’endormant. Au cours de la nuit j’entendis une voix dans la chambre qui répondait à ma question. Je fus stupéfait au début, allumant la lumière aussitôt et scrutant la pièce, afin de voir qui me parlait. C’est alors que je me souvins de ce que j’avais demandé. Puis je fus à nouveau réveillée par cette voix deux autre fois au cours de la nuit. Au cas où j’aurai pris ça à la légère, ils ont mis le « paquet ». Au réveil j’en parlais à ma compagne, qui était d’accord pour suivre la réponse de « la voix ».

Deux nuits plus tard,  je me retrouvais en sortie hors du corps à exactement 18 kms de mon habitation, à l’entrée d’une ville où je travaillais.

Je flottais à environ 30 mètres au-dessus du sol, en pleine conscience du phénomène. Je voyais les lumières des lampadaires, les routes, le grand rond-point par où je passais pour aller au boulot, près de là, l’aéroport de tourisme, les divers bâtiments de la ville, l’église du Sacré-Cœur, etc…

Je me souvins alors que Rampa avait écrit que l’on pouvait ressentir l’énergie éthérique des arbres et s’en vivifier. C’est ce que je m’empressais de faire, dans un envol léger et joyeux. Je ressentais des grésillements en glissant au-dessus de la cime des arbres et de multiples particules éthériques brillaient comme de minuscules bulles d’énergie argentées, comme sur les vagues sautent l’écume.

J’avais alors 26 ans. S’en suivit bien d’autres aventures et expériences, toujours grandissantes, qui importent peu au regard d’aujourd’hui, mais qui peuvent aider les chercheuses et les chercheurs qui en sont là.

L’aventure spirituelle prenait essor et ampleur.

Je rencontrais mes guides, un tibétain et un européen sur le plan astral. Ils me m’accompagnent depuis toujours en fait. A 29 ans je tombais malade et demandais l’aide du Divin. Mon appel ayant atteint leur sphère, je ressentis soudain une détente dans tout mon corps. Je m’allongeais à nouveau dans mon lit et fit une sortie hors du corps. Je vis mes deux guides dans leur corps de lumière, le tibétain m’infusant de la lumière et le deuxième dans son corps de lumière aussi, se tenait exactement au même endroit et distance que lors de notre rencontre sur le plan astral.
Je fus guéri instantanément.

Voici le début de ce cheminement.

Pour ce qui concerne les NDE, le tunnel, la lumière, la rencontre avec l’être lumineux, il n’est nul besoin de mourir pour cela.
On peut le vivre et ceci sans danger en méditation, l’esprit fixé sur le Divin.
Alors progressivement l’avènement du Divin arrive à ta rencontre, et ce n’est pas un vain mot, à tous les niveaux.
Tout est question d’alignement, de nettoyage, d’enlever ce qui fait obstacle à cet avènement.

Tu vois certainement, de là, où tu es, ce que nous voulons dire.

Merci de ces opportunités et bienveillance à toutes et à tous.
La Shakti est en tous et partout, ne l’oublions pas.



Voici deux échanges que j’ai pris sur un forum, d’une richesse importante et j’ai voulu vous les faire partager.




J'ai commencé un grand voyage
À travers l'éternité
Avec mon âme comme seul bagage.
J'accomplis ma destinée.

J'ai perdu ma forme physique,
Pas mon identité.
Même si cela semble magique,
Je n'ai pas cessé de vous aimer.

Je ne suis pas solitaire,
Ni perdu, ni délaissé,
J'ai simplement quitté la terre.
Une autre vie a commencé.

Pour surmonter ce vide,
Laissez sortir vos sentiments,
Je sécherai vos visages humides
Car je serai toujours présent.





Cher adhérent,

Et oui, je vous sollicite encore pour le renouvellement de votre adhésion !  Soit 18 € pour l’année.
L’adhésion me permet de couvrir les frais d’organisations de stages. Et les stages sont faits pour récupérer des fonds.

Mais aussi, il y a la gestion de l’association,  dont la publication des liens. Tout cela n’est pas facile, aussi je vous demande : persévérance et générosité.

C’est tous ensemble, que nous devons essayer d’avancer dans cette espérance d’aide et je compte sur vous pour m’accompagner sur ce chemin pendant longtemps.
C'est pourquoi je vous propose de renouveler votre adhésion et de continuer le chemin avec nous. Ainsi, votre nouvelle participation couvrira sur une année.

Nous vous en remercions à l'avance.

  

Les stages continuent au sein de l’Association. Ils se font en groupe ou individuellement. Une fois par semaine, nous faisons des ateliers de Reiki, radiesthésie et de méditation. Vous pouvez demander le programme à l’association.

http://www.annuaire-bien-etre.info/annuaire/reiki-osteopathie-ou-methode-poyet-ou-micro-osteo-digitale-auriculotherapie-la-crau,15276.htm
http://www.annuaire-therapeutes.com/therapeutes/corraze-ghislaine-auriculotherapie-ecoute-du-corps-poyet-reiki-sophrologie-la-crau-var.html

_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Francesca le Dim 30 Mar 2014 - 8:20

BULLETIN N°38

Bulletin réservé 
à tous les adhérents de l'association
éric « la voie intérieure »
(loi 1901)
Adhésion annuelle : 18 euros

Vous voulez le faire connaître autour de vous,
incitez vos amis à adhérer à l'Association. 
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au 
développement de l'Association.





Avril 2014

Eric « la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine
128 Traverse des Figuiers
83260 LA CRAU
06 21 56 46 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/






Ne cherche pas le chemin de la liberté, la liberté est le chemin. 
Par où commencer ?


« Tout part d’une transformation en profondeur de chacun d’entre nous ». Arrêter de se conformer à ce qu’on croit être la nature humaine, retrouver le lien aux autres et à la nature, cultiver l’être plutôt que l’avoir…
« A partir de ce changement intérieur, l’action suit naturellement. » 
« Le changement vient de millions d’actes apparemment insignifiants, repris et imités par d’autres. »
Lorsque cette nouvelle conscience atteindra un nombre suffisant de gens, elle finira par lancer un mouvement suffisamment important pour progressivement changer la donne.

Nous sommes des êtres de communication, crois-moi
Tout est relié, tout a un sens toujours, crois-moi
Rien ne se perd, tout se transforme, crois-moi
Si tu es avec moi, si tu restes avec moi, crois-moi
Tu vis dans la CONFIANCE

Quand tu as bien travaillé, compris tes forces, tes faiblesses
Ouvert les portes de la connaissance, fait fuir la paresse
Compris que l’autre est comme toi sur le chemin dans l’allégresse
Alors tu peux te réjouir de la différence, c’est une maîtresse
Cela s’appelle la TOLÉRANCE.

« Le Sens sacré des Valeurs » de J.C Genel.



Depuis quarante-cinq ans, j’ai orienté mon parcours autour de cette question : comment se mettre au service de la vie, de la scène même de la vie, cette planète dont la beauté ne cesse de me couper le souffle ? Devant la marche du monde, je ne cesse de me demander comment il est possible que nous ne la voyions pas dans sa splendeur. Pourquoi n’avons-nous aucun émerveillement ? Vue du ciel, la planète n’est pas la mappemonde découpée que nous en avons fait. Nous sommes libres d’organiser le vivre-ensemble comme bon nous semble. Or nous avons eu la bêtise de fragmenter ce qui est par principe unitaire : la planète, le vivant…

La fragmentation met en opposition. Nous sommes toujours dans le dualisme, contre quelque chose. Nous avons aujourd’hui les moyens de détruire trente planètes. Gardons juste de quoi en détruire une ou deux et réinvestissons le reste dans l’invention d’un monde plus humain ! Pourquoi avoir donné une telle importance à l’argent ? Pourquoi avoir élu une pierre brillante pour condamner des humains dans des mines sous terre afin que d’autres se pavanent sous des lustres ? Nous nous sommes créé un microcosme hors-sol dans lequel nous caquetons. 

Au nom d’une prospérité qui profite au plus petit nombre, combien d’entre nous s’enferment entre quatre murs devant un ordinateur ? Nous nous sommes « surartificialisés », au point d’avoir parfois besoin d’apprendre à respirer… Ce paradigme de l’argent roi m’a poussé à retourner à la terre. Je ne veux pas céder ma part d’émerveillement devant la nature. Le bonheur ne s’achète pas, la joie ne s’achète pas. La joie naît de se sentir en harmonie avec la symphonie universelle. Nous sommes d’abord des êtres humains, et je ne veux pas que l’on m’appelle consommateur !

Le grand changement que nous connaîtrons peut-être est celui qui pourra nous désaliéner de la prétention d’un progrès qui proclame la libération de l’humain alors qu’il l’incarcère. Nous vivons et travaillons dans des structures de verre et de béton, nous nous déplaçons en « caisse » et pour nous divertir, nous allons en « boîte » ! Qu’attendons-nous pour admirer la nature, pour respecter la vie ? Nous sommes interpellés au plus intime de nous-mêmes et devons conserver le libre arbitre de choisir que la vie soit belle. La clé du changement est de remettre l’humain au cœur de nos préoccupations. On ne construit pas seulement le monde sur des structures apparentes, mais sur la puissance de notre subjectivité.
On ratatine l’amour en autant d’expressions qui le ridiculisent : « béguin », « amourette »… Or il est la plus grande force qui puisse exister. Nous ne pourrons construire un monde apaisé qu’en remettant de la beauté et de l’amour dans nos relations, en misant sur la richesse de nos valeurs les plus nobles : l’unité, la solidarité, la convivialité. Commençons par opérer ce changement en nous-mêmes.

Par Pierre Rabhi 



Extraits du livre de Nicole Montinéri
Je n’ai pas « vu » Dieu, cet Absolu qui n’a pas de nom. Cela aurait été une image de plus, une simple production de l’esprit. C’est le mental qui attribue à ce mot de Dieu une entité qu’il personnalise. Cependant, je savais être en présence d’une Intelligence qui se conçoit Elle-même, se manifestant en une énergie qui pénètre tout et en laquelle est tout pouvoir.


Au sein de cette énergie lumineuse qui se meut éternellement en elle-même, je perçus clairement la Transcendance qui répondit à Moïse : Je Suis Cela qui Est. Immédiatement, sans ambiguïté, une communication s’installa. Ce qui est depuis toujours apparut dans l’espace libre de ma conscience. Celle-ci recevait des informations dont elle percevait instantanément la signification. Tout était clair. Chaque information était parfaitement adaptée à ma conscience. Elle était investie de perceptions qui la dotaient d’une compréhension profonde et subtile de la vie. Tout était accessible, comme si ma conscience ouverte et la Conscience cosmique se reflétaient parfaitement, dans cet accomplissement d’une existence voulue par Elle.


Les informations semblaient toutes arriver simultanément, dans cette dimension atemporelle. Elles ne constituaient pas un savoir, ne passaient pas par la formulation de mots, l’élaboration de pensées ou d’images. La conscience, parce qu’impersonnelle et transparente, était devenue connaissance. La compréhension était directe et sans effort. Elle ne produisait aucune réaction, aucune émotion, car j’étais vide de toute mémoire. Elle dépassait de loin les capacités mentales. C’était comme si je percevais avec l’Intelligence, comme si je voyais avec Son regard. 



J’étais le fragile réceptacle de vérités intransmissibles, car intraduisibles par des mots. Ce que j’ai perçu se situe au-delà de l’expression de notre langage. Les mots ne peuvent traduire que des images ou des concepts liés à la dimension terrestre espace-temps au sein de laquelle nous évoluons. Ils ne pourront jamais exprimer les perceptions connues dans cette autre réalité. Bien que mon cerveau fût inactif durant toute cette expérience, je me souviens cependant avec précision de la connaissance essentielle de l’origine de l’univers et du sens de la vie à laquelle j’ai eu accès. Je compris la signification de l’univers, perçu comme un ensemble cohérent, comme un tout harmonieux qui me donna la certitude d’appartenir à une unité cosmique. Je saisis la raison d’être de tout ce qui existe. Rien ne se crée en vain. Chaque chose a sa juste place. L’Intelligence sait parfaitement ce dont la création a besoin, ce qui lui convient pour son développement. Je perçus la cohérence des évènements de tous les temps, leur enchaînement sans commencement ni fin. Un processus cosmique, ayant un sens, se déroule. Il s’agit, pour ses créatures, de se laisser guider, de s’abandonner sans réserve à l’énergie de l’Intelligence qui façonne sans cesse la marche du cosmos. Tout, absolument tout, est contenu en elle : nos existences, bien sûr, mais aussi la moindre de nos pensées.

J’avais le sentiment que mon identité était parfaitement connue de cette Intelligence. Ce qui suggère un lien permanent indéfectible et montre l’extrême importance de notre vie sur la terre, de nos actions, de nos relations avec les autres, placées dans ce contexte du sens de la création et du rôle de nos existences en son sein. L’Intelligence ne m’est pas apparue comme une pure abstraction. Toutes les formes manifestées de l’univers sont inséparables de Sa conscience. Tout provient d’Elle et y retourne. Tout ce qui existe dans l’univers a sa source en Elle, sa substance en Elle, son sens en Elle.


La vie se présenta à moi éclairée depuis sa source. C’est dans la lumière de la Conscience suprême que se crée l’univers, que les formes naissent et se dissolvent. Cette lumière est aussi la substance de la part de notre conscience qui demeure reliée à la vibrante réalité. Cette conscience pure, conscience sans objet, est la claire connaissance. Elle est immuable, éternelle, absolue. C’est pourquoi elle est réelle. Elle est même la seule réalité. Elle est notre véritable nature. L’univers entier se trouve en son sein. Il n’y a rien qui soit à l’extérieur, parce que le monde et ses manifestations ne peuvent être appréhendés que par la conscience. Sans son miroir, on n’aurait aucune image, aucune représentation. 


Lorsqu’on comprend que chaque chose fait partie de nous, on connaît tout de l’action de l’énergie cosmique sur l’univers, sur notre monde changeant et multiple, sur nos existences fragiles. C’est une compréhension sans la moindre réflexion, car aucun de nos raisonnements, aucune de nos facultés intellectuelles ne peuvent cerner la réalité ultime. La connaissance suprême ne prend pas sa source dans le mental, mais dans la conscience impersonnelle. Tout est perçu intensément dans la lumière qui la baigne, qui la fond dans la Conscience cosmique. Au sein de cette Conscience, notre propre conscience est légère, car vide. Seulement conscience-de-soi, et non conscience d’un objet. Débarrassée du poids de l’ego, dépourvue de toute identification. Ce vide, potentiel infini, est plénitude. Les anciens textes sacrés indiens expliquent que la vacuité est la plus haute forme d’énergie et que d’elle émerge la multitude des manifestations de l’univers. C’est cette plénitude que ressent la conscience lorsqu’elle s’immerge totalement dans l’énergie vide d’objet. Une plénitude vibrante d’amour et de connaissance, l’un toujours uni à l’autre. Un espace sans direction, immobile, non créé et qui permet à toutes choses d’exister. Notre conscience est alors Je Suis. Pleine de la Présence divine. Ce fut la plus haute connaissance qui me fut révélée.



http://www.laconscience-espace.com/




L’auberge de La Tour
05140 St Pierre d’Argençon

Accueillera à partir du 20 avril 2014 l’Association « Eric la voie intérieure » régulièrement pour des stages en Reiki, des retrouvailles, des ateliers…

En effet, régulièrement je serai présente en ces lieux et je vais pouvoir vous y accueillir. Vous pourrez éventuellement loger dans un gîte d’étape où plusieurs lits seront à votre disposition. Si vous préférez être seul, il existe chambres d’hôtes et hôtels aux alentours. 

Dès à présent, si vous souhaitez un week-end de retrouvailles, vous pouvez vous inscrire. Il y aura juste des frais d’hébergement et de repas à régler à l’auberge. Elle pratiquera un forfait. Demandez les tarifs lors de l’inscription. En tant qu’adhérent, l’association ne demandera aucune participation financière. Pour les autres, il faudra adhérer à l’association pour la somme de 18 € à l’année.





      


ASSOCIATION ERIC 'la voie intérieure" 
ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr 
ACCUEIL DE L ASSOCIATION BUT LIVRE PROGRAMMES LIENS PRESENTATION REIKI

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Ghislaine le Dim 30 Mar 2014 - 18:05

 


Merci Francesca.

Toujours là !  Wink 

  


Bientôt dans les hautes alpes. Pas définitivement, mais régulièrement !
L'association s'installe pour des rencontres, des partages, des stages, des
conférences à l'auberge de La Tour dans les hautes alpes (05)

  






_________________
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/
avatar
Ghislaine

Messages : 206
Date d'inscription : 17/03/2012

http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Francesca le Lun 4 Aoû 2014 - 15:52

BULLETIN N°39
                                                                                                 
Bulletin réservé à tous les adhérents de l'association : éric « la voie intérieure »
(loi 1901)  Adhésion annuelle : 18 euros

Vous voulez le faire connaître autour de vous,incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manièreplus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.

Juillet 2014

Eric « la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine

128 Traverse des Figuiers
83260 LA CRAU
06 21 56 46 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http://ericlavoieinterieure.monsite-orange.fr/

Panser ses plaies et repartir ….
                                           
La Connaissance, l’Éveil et la compréhension du sens de la Vie, apportent la Paix en soi.....Une paix tranquille, juste et sincère.

IL N'Y A RIEN D'EXTRAORDINAIRE
JUSTE L'ORDINAIRE QUI DEVIENT EXTRA

Enquête sur une prise de conscience :

C’est l’histoire d’un réalisateur à succès qui envoie balader les fastes de sa réussite hollywoodienne pour soutenir, caméra au poing, l’être plutôt que l’avoir, la coopération plutôt que la compétition. Le documentaire "I AM" retrace la quête, réelle, du cinéaste Tom Shadyac. © I am

Vous connaissez Ace Ventura, Professeur Foldingue, Menteur, menteur ou Bruce Tout Puissant ? Signées Tom Shadyac, ces comédies loufoques ont fait se bidonner l’Amérique, et assuré le succès de leur réalisateur.
En 2007, un grave accident de vélo entraîne celui-ci vers la dépression. « J’avais des sautes d’humeur, un tintement résonnait dans ma tête, j’étais devenu sensible à la lumière et au bruit », explique-t-il. Aucune thérapie ne le soulage.
Après plusieurs mois de souffrance, il se croit condamné.

Frôler la mort ne laisse pas indemne. Tom Shadyac s’interroge alors sur le sens de sa vie. Quel message veut-il laisser ? « J’ai commencé à comprendre que le monde dans lequel je vivais était un leurre. » Qu’à partir d’un certain niveau de confort, « l’accumulation de richesses n’achète pas le bonheur », voire qu’elle peut être « une forme de maladie mentale ».
Il vend sa luxueuse propriété de 1600 m2, arrête de voyager en jet privé, emménage dans un camping résidentiel, entreprend une existence plus simple et plus responsable… Et imagine un projet de film, à la rencontre de ceux dont les livres ont nourri sa prise de conscience – journalistes, universitaires, scientifiques, poètes, activistes, fers de la lance de l’économie éthique…
Comme par miracle, ses troubles régressent ; le documentaire peut voir le jour.

Une vision tronquée

« Pourquoi le monde ne tourne-t-il pas rond ? Que peut-on faire pour le changer ? » Telles sont les questions posées par Tom Shadyac, convaincu que « la guerre, la pauvreté, la crise environnementale ou la cupidité ne sont que les symptômes d’une cause plus profonde, source de tous les autres maux ».
Du philosophe Noam Chomsky au généticien David Suzuki, tous lui répondent que la folie actuelle découle d’une vision faussée du monde et de l’humain. « Depuis 300 ans, on pense que l’univers se comporte selon des lois fixes dans le temps et l’espace, et que le processus primordial à l’œuvre dans nos vies est la compétition », explique la journaliste Lynne McTaggart.

Or aujourd’hui, la science découvre que la nature, loin de valoriser la loi du plus fort, privilégie la coopération. Des études montrent que chez bon nombre d’espèces – insectes, cerfs, primates ou oiseaux – les décisions sont prises à la majorité.
D’autres révèlent que les émotions positives comme l’amour, l’attention ou la gratitude favorisent l’équilibre et la santé, clarifient les pensées, améliorent les performances – alors que la colère, la frustration et la peur inhibent nos capacités.

« Une multitude d’éléments prouvent que nous sommes câblés pour la connexion et la compassion », commente Tom Shadyac.
Les neurones miroirs nous font ressentir les émotions des autres comme si c’était les nôtres ; le nerf vague libère des ocytocines dès que nous assistons à un acte compassionnel ; venir en aide stimule des endorphines, à l’origine d’un « sentiment de plénitude et d’extase » dont témoigne l’archevêque Desmond Tutu, figure historique de l’anti-apartheid…


Selon les chercheurs de l’Institut Heartmath, le cœur serait même le principal moteur de notre intelligence, avant même le cerveau, et nos émotions auraient la capacité d’affecter le reste du vivant.
« Les battements du cœur créent un vaste champ magnétique à l’extérieur du corps, dont le rayonnement est perçu par les êtres environnants, indique le Dr Rollin McCraty. Sans qu’on sache encore comment, se créent entre les deux organismes des échanges d’ondes et d’informations qui dépassent le cerveau. »

Tous reliés

Les mystiques et les cultures traditionnelles l’avaient pressenti ; la science commence à approuver l’idée que nous sommes liés les uns aux autres. « Nous faisons tous partie d’un champ d’énergie universel », affirme Lynne McTaggart.
Postulat New Age ? Non, apports de la physique quantique. Même si nos perceptions ordinaires ne voient que l’apparence de la séparation, sur un autre plan, tout se joue, à tout moment, dans l’interaction et l’interdépendance.

« Nous disposons d’une cinquantaine de capteurs partout dans le monde, reliés à des générateurs de nombres aléatoires, explique par exemple Dean Radin, chercheur en parapsychologie. Dès qu’un évènement fort se produit, tels que le 11 septembre, les appareils arrêtent de fonctionner aléatoirement. Lorsque les gens sont concentrés collectivement sur un même sujet, quelque chose crée un ordre qui n’est pas censé être là. » Preuve que « notre conscience est capable de transformer le tissu potentiel de la réalité du monde dans lequel on vit »…


« La réalité n’est pas une chose, c’est une relation entre des éléments, poursuit Marilyn Schlitz, présidente de l’Institut de sciences noétiques. Elle ne prend forme que lorsque la relation se crée. » A nous donc de décider quelle forme nous voulons lui donner. « Tant que nous continuerons à nous diviser, le monde restera le même, ponctue Tom Shadyac. La solution, c’est l’amour. Ce n’est pas une utopie ; nous l’avons dans nos gênes. »

De la conscience à l’action

Par où commencer ? « Tout part d’une transformation en profondeur de chacun d’entre nous », estime le cinéaste.
Arrêter de se conformer à ce qu’on croit être la nature humaine, retrouver le lien aux autres et à la nature, cultiver l’être plutôt que l’avoir… « A partir de ce changement intérieur, l’action suit naturellement. »

« Le changement vient de millions d’actes apparemment insignifiants, repris et imités par d’autres, poursuit l’historien Howard Zinn.

L’histoire montre que l’émergence progressive d’une conscience, lorsqu’elle atteint un nombre critique de gens, finit par lancer un mouvement suffisamment fort pour changer la donne. »
La non-violence marche : les suffragettes, Gandhi et Martin Luther King en sont la preuve. « L’amour peut être une force puissante, applicable en politique. »

Si on s’y met tous, le matérialisme et l’individualisme cesseront petit à petit d’être la panacée, l’économie redeviendra un « outil pour assurer le bien-être et la sécurité des gens » plutôt qu’un « sport monétaire », espère Tom Shadyac.

Six ans après son accident, lui reste fidèle à ses choix. Il se déplace à vélo, enseigne sa vision du monde à l’université du coin, reverse tous les bénéfices de I AM à la Fondation qu’il a créée, en faveur des plus défavorisés. Après s’être mis en retrait d’Hollywood, il a repris les chemins des studios, pour réaliser le remake d’Intouchables (actuellement en tournage).
Une comédie centrée sur la compassion… pour laquelle une grosse partie de sa rémunération à huit chiffres sera versée sur un compte philanthropique.

« Une voix intérieure me dit parfois que je suis fou d’avoir renoncé au luxe qui m’était offert pour adopter un style de vie que la société ne considère pas comme une réussite, mais pour moi, c’est presque l’inverse, conclut le réalisateur.

Comme dit Gandhi : vis simplement, pour que d’autres puissent simplement vivre. »


IL Y A DES ETRES QUI NE SAVENT PAS QUE QUELQUE CHOSE D’AUTRE EXISTE, ET L’HABITUDE EST LA, C’EST LE CONNU, LE CONNU EST FACILE, L’INCONNU FAIT PEUR. Eliane CANTIN.

Message d'Eliane, année 2010 :

La clé est en toi, la conscience est la porte !

Persévérance.

S’il te plait.

Pour toi déjà
Pour nous tous ….

Pour la Vie,
Pour comprendre,
Pour la joie,
Et pour l’amour

Je vous aime

Eliane CANTIN


Connaître une chose et l'enseigner est bien mais vivre autrement sans appliquer ce que l'on enseigne   est une erreur, un contre sens. A partir de là, une tension apparaît.
Elle est due au conflit de la pensée et du sentiment. Alors, attention lorsque vous donnez un conseil, une idée, un enseignement.
Connaître, c'est être.

Parce que l'homme est juste un voyageur qui passe…parce que la
vie est un éternel recommencement accompli… Toujours plus
loin…toujours plus haut…toujours plus d'Amour…


CALENDRIER à retenir :      
                   

Les 4 et 5 octobre 2014 -  Du samedi 14h au dimanche 16h :  RADIESTHESIE CONSCIENCE BIEN ETRE

Stage qui se déroulera à l'auberge de St Pierre d'Argençon dans les Hautes Alpes

En résiduel pour ceux qui le souhaitent (repas et hébergement en groupe)

Participation  : 120 €  (en hébergement)

Possibilité de ne pas dormir sur place bien entendu : 90 € avec le repas du dimanche midi.

Inscription obligatoire avant le 15 septembre 2014  avec un acompte de 50 %

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Francesca le Ven 23 Déc 2016 - 9:10

Bulletin réservé à tous les adhérents de l'association
éric « la voie intérieure »
(loi 1901)
Adhésion annuelle : 18 euros

BULLETIN N°48


Vous voulez le faire connaître autour de vous,
incitez vos amis à adhérer à l'Association.
Ainsi, le bulletin pourra circuler de manière
plus élargie, et cela contribuera au
développement de l'Association.

OCTOBRE 2016

Eric « la voie intérieure »
Chez CORRAZE Ghislaine
128 Traverse des Figuiers
83260 LA CRAU
04 94 22 44 86 – 06 21 56 46 35
ass.eric.lavoieinterieure@wanadoo.fr
http ://ericlavoieinterieure.monsite.wanadoo.fr



                                           



"N’importe qui peut accéder au Reiki parce qu’il commence à l’intérieur de soi."
"Nous sommes l’univers et l’univers est nous-mêmes.
L’univers entier existe en nous-mêmes et nous sommes dans l’univers.
La lumière se trouve en nous-mêmes et nous sommes dans la lumière."
Mikao Usui Sensei





L A P R I E R E

Prier, c'est donner de son temps au monde.
Prier, ce n'est pas demander, mais exaucer.
Prier, ce n'est pas quémander, mais garder confiance.
Prier, c'est aussi dire ce qui est là, sans attente en retour.
Prier, c'est dire, c’est exprimer, tout simplement…
Chaque jour, tu pries malgré toi, en vivant tant bien que mal,
mais surtout, en étant toi-même.
Chaque jour, tu es en chemin, et la prière est en toi,
une manière d'être et de faire ce chemin…
En toi, est cette énergie de Lumière
qui donne sa vraie dimension à ta prière !
Tu es en chemin. Choisis ce chemin !..
Chaque jour, tu pries en toi, à ta manière de faire et de dire,
de parler aux humains…
En toi, est ta prière ! Elle agit en toi, et en dehors de toi…
Qui veux-tu être ? Un priant gratifiant ?
Un priant gémissant ? Ou un priant actif ?
Qu'est ta prière ? Une demande ? Une attente ?
Ou au contraire, une gratitude ?...
Prie en regardant devant, non derrière.
Prie en te disant fort/e, gentil/le, et doux/ce….
Prie en regardant les étoiles, la lune, le soleil, les éléments de ta vie,
mais surtout en te disant maître de ton destin.
Prie en recherchant ton âme, pas la compassion des autres…
Prie en riant, cela agit aussi.
Prie en regardant l'autre droit dans les yeux, sans détours,
dans la confiance et dans la joie...
Prie, mais ne demande rien, car tout vient, de toutes façons…
Prie en respectant ton droit à la joie, à la vie, à la science, au bonheur.
Prie, et reste neutre de tes résultats…
Prie en mangeant, en travaillant, seulement en ETANT…
Prier, c'est devenir, c'est grandir, c'est chanter.
Prier, c'est offrir ses capacités, ses clés, son devenir…
Prier, c'est cela, et tout autant c'est remercier pour ce que l'on a,
ce que l'on voudrait, ce que l'on choisirait, ou ce que l'on véhiculerait.
Prier, c'est aussi mesurer sa foi, sa grandeur d'âme, sa noblesse de cœur…
En définitive, Prier, c'est Etre Vivant, car chaque instant est Prière,
chaque instant est Vie, chaque instant est Magie.
Magie de l'Âme, de l'Être, de la Présence de Dieu en tout…
Prier, c'est tout simplement être là…
Tu es la Prière des sens,
Tu es la Magie de la Vie, tu es la Merveille de tous les mondes…
Prie, et rends grâce de ce chemin de Lumière où tu es.
Prie, et de nouveau, rencontre ton propre regard…
C'est ainsi que tu sauras que ta prière a pris son essor, son envol,
et qu'elle a eu son propre résultat.
C'est ainsi que tu auras rencontré Dieu...
ERENA
.

Il m’est arrivé une chose extraordinaire ! Incroyable !

J’ai expérimenté l’intemporel !

Il y a peu de temps une nuit, j’ai vécu une scène qui me semblait bien réelle ! Oui, je suis réveillée en pleine nuit par le bruit de l’ouverture de la porte de ma chambre. Mon mari rentre pour aller se coucher. Mais bizarrement, je ne l’entends pas s’allonger mais je le ressens entrain d’ouvrir le placard. Mais que peut-il bien chercher à cette heure- ci de la nuit ? Je m’installe assise sur le lit pour le lui dire et allume donc la lampe. Surprenant ! Personne dans la pièce, qui auparavant était bien animée !!

Et, … le lendemain, la même scène de vie arrive, dans la nuit, toujours réveillée par l’ouverture de la porte de ma chambre …. Et là ! Surprise !!  La scène est bien réelle.
Je prends ensuite conscience que j’ai vécu la même scène à l’identique la veille !!!  
Mais dans quel plan de conscience ?

Je le regarde ébahie ! En sachant que ce que j’avais vécu la veille n’appartenait pas au monde de la matière.
Deux scènes de ma vie quotidienne sur deux soirs, une dans un plan subtil et l’autre dans la matière !

Et je réalise que cette expérience me dirige vers une pensée à reconsidérer. Changer un conditionnement purement culturel et social : La réincarnation !
Quelque  chose d’infini et d’intemporel  transforme ma pensée… Qui se dilate jusqu’à inclure non seulement mon existence mais aussi un autre plan d’existence, situé hors du temps et de l’espace, dans cet ailleurs !

Je prends conscience que le temps et la distance sont insignifiants.
Je comprends que dans une autre conscience, on n’est plus réduit aux limites du temps et de l’espace et que notre conscience peut se dilater à l’infini également.
Car au-delà de nos cinq sens physiques nos perceptions sont illimitées, que tout est là, et que donc passé, présent et avenir sont là simultanément.

Et, que donc, par cette expérience, si le temps est linéaire ici, dans la conscience pure tout arrive simultanément, que ce soit le passé, le présent ou l’avenir.

Dans cet état de clarté, je réalise que l’espace qui nous entoure, nous confine à ce que nous voyons, sentons et touchons. Mais sans le corps, en pleine conscience, tout l’espace et le temps sont illimités, expansibles, infinis, dilatés. Cet autre monde, autre réalité est situé hors du temps et de l’espace.
Comment voulez-vous vous engager dans des conversations du quotidien, quand votre esprit vagabonde sur des sujets plus abstraits ? Car mon champ d’observation avait changé énormément et il continue encore.

Grâce à cette expérience, je compris que nous avons tous la capacité de ressentir notre place dans cet espace, et que nous sommes tous au centre de cette grande toile cosmique que nous appelons « Univers ».

Et qu’en fait, TOUT arrive en même temps, au même instant intemporel, voilà pourquoi les
synchronicités …. Et c’est la matière qui nous met ce TOUT  dans un espace linéaire.

Dans cet état de clarté de l’autre monde je compris que je suis bien plus que mon corps physique, que je suis une conscience infiniment plus grande, et que la vie ne se déroule pas de façon linéaire (à moins d’être dans le corps et l’esprit physiques).

Car, lorsque nous ne sommes plus limités par nos sens terrestres, chaque moment, chaque instant existe simultanément. Donc, le concept de réincarnation est à revoir ! Oui, j’en suis convaincue ! Notre intellect a interprété la réincarnation dans un concept de plusieurs vies linéaires dans le temps (le passé).
Mais le temps « ne passe pas », car il Est ! Tout simplement et les existences surviennent toutes en même temps !

Tous les moments existent simultanément, sans limite, et tous ces moments se relient entre eux pour former une progression linéaire dans la matière. Notre esprit, (dans la matière), ne peut hélas,  que le comprendre comme cela.

Parce que nous sommes pure conscience. Ceux qui ont une vision, un aperçu d’une vie antérieure, je pense qu’ils ont tout simplement eu accès à une existence parallèle, que je nomme « simultanée », car cela je l’ai bien saisi, tous les moments existent en même temps, simultanément. Ces personnes ont atteint un état de conscience où une autre réalité s’est infiltrée dans leur moment présent.

J’ai bien compris que je ne suis pas que un corps, mais également que je suis Une avec l’énergie universelle. L’énergie universelle qui est autour de nous, en nous, à travers nous … que l’on peut appeler l’Univers, chi, prana ou ki.  Bref, l’énergie de la force de Vie.
C’est le « chi » du tai chi, le « prana » du hindi et le « ki » du reiki.

C’est la Source de vie qui circule dans chacun de nous, et de partout ! Elle emplit tout l’Univers, tous les êtres et tout ce qui vit.

Cette énergie universelle est sans limites, et sans forme et elle est « Une » avec nous.
Nous sommes tous reliés à cette énergie.
C’est un état d’être intérieur et nous sommes tous capables d’accéder à cet état.

Notre mental et nos croyances limitées nous empêchent de voir, de comprendre et de ressentir cette énergie, mais il faut tout simplement Etre, et permettre au « ki » (reiki) de circuler en nous.

Cette énergie est notre essence. Il est notre « moi » et nous sommes reliés tous par cette énergie universelle.
Il faut être dans le mode « être » pour vivre cette énergie et percevoir cette clarté afin de nous ouvrir à cette connexion et nous épanouir.

Et quand notre conscience se dilate, nous avons accès à ce champ de « savoir » et nous comprenons alors que TOUT EST LA.

Puisque l’on dit que : « tout est écrit », « tout est là » ou « c’est ton destin », cela veut bien dire que toutes les vies sont là, en même temps, au même moment !!!

Les expressions sont vraies mais nous ne les comprenons qu’à moitié !

Puisque la toile de vie de tous les moments est déjà tissée, tout ce que je souhaite se réaliser dans ma vie, existe déjà dans ce plan immatériel. Donc, je n’ai plus qu’à faire entrer cela dans le monde physique. Comment ? Vous me direz … en lâcher prise, et permettre à l’énergie universelle de me l’amener dans ma réalité physique.

En conclusion, je ne pense pas avoir eu des vies antérieures, car je vis de multiples vies en même temps, simultanément, dans un espace où le temps n’existe pas.


Tous reliés

Les mystiques et les cultures traditionnelles l’avaient pressenti ; la science commence à approuver l’idée que nous sommes liés les uns aux autres. « Nous faisons tous partie d’un champ d’énergie universel », affirme Lynne McTaggart.
Même si nos perceptions ordinaires ne voient que l’apparence de la séparation, sur un autre plan, tout se joue, à tout moment, dans l’interaction et l’interdépendance.



Vous êtes la vie physique de par votre cœur et votre cerveau

Vous êtes la vie sentimentale de par vos émotions et votre mental

Vous êtes la vie spirituelle de par votre conscience ou votre âme.

Vous êtes la vie universelle de par vos actes et vos paroles qui engendrent l’énergie

Vous êtes la vie sous toutes ses formes.




Parce que l'homme est juste un voyageur qui passe…parce que la vie est un éternel recommencement accompli… Toujours plus loin … toujours plus haut…toujours plus d'Amour…


Vous êtes une conscience illimitée habitant un corps délimité, alors tout devient possible.



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5795
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Liens de l'Association ERIC LA VOIE INTERIEURE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum