La peur du bonheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La peur du bonheur

Message  Capucine le Dim 28 Oct 2012 - 9:40

La peur du bonheur


Si l'on est convaincu que l'on a rien à perdre et tout à gagner, il peut sembler absurde d'avoir peur de gagner. Pourtant, cette crainte est insidieuse et fréquente. Beaucoup de personnes ont construit leur quotidien dans la lutte pour survivre, en effectuant des taches, en résolvant des difficultés, en combattant leur maladie, au point qu'ils se sont identifiés à ces actions. Imaginer qu'ils ont la santé, de l'argent, de l'amour les rends nerveux car ils ressentent le vide, ils ne savent plus qui ils sont, ils sont perdus et ils ont l'impression de ne plus exister. Que peuvent-ils faire de ce bonheur s'ils n'ont plus de souffrance ou de problème à traiter?

A titre d'exercice, imaginez, au choix, qu'on vous procure le moyen de bénéficier d'un long séjour dans le pays de vos rêves. Ou si vous préférez, le meilleur compagnon ou compagne correspondant à votre idéal. Ou bien, une grosse somme d'argent. Puis interrogez-vous. Seriez-vous prêt à délaisser vos occupations, vos habitudes? Vous sentez que l'exemple vous fait baver d'envie, ou suscite du plaisir. Si en même temps, vous sentez monter quelques réticences et inquiétudes, ce sont des peurs de l'égo.

Sommes-nous prêts à assumer la joie, la santé, les relations fraternelles? Sommes-nous prêts à nous voir beaux, belles, et rayonnants? Certains sont très dérangés par cette idée. Cela vient que cela comporte une responsabilité, celle de vivre et de prendre sa place pleinement. Bien que cela se fasse naturellement, notre personnalité est à nouveau confrontée par de vieilles blessures, des mémoires où être en lumière nous attirait la jalousie ou l'inimitié, ou même la haine.

Une culpabilité d'être heureux peut aussi être présente, car tellement de gens sont dans la difficulté et la douleur. Ai-je le droit d'aller bien alors que les autres souffrent autour de moi? Vais-je être mal vu, classé dans les nantis, rejeté?
A méditer.

_________________
Les animaux n'ont qu'un défaut : ils croient aux hommes. (Elian FINBERT)
avatar
Capucine

Messages : 205
Date d'inscription : 18/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  féeclochette le Dim 28 Oct 2012 - 18:52

psychopathologie de l'échec :
pourquoi autant de gens sont ils attirés par la chaleur rassurante de la défaite ? Shocked
peut être parce qu'une défaite ne peut être que le prélude à un revirement alors que la victoire tend à nous encourager à garder le même comportement. la défaite est novatrice, la victoire et conservatrice. tous les humains sentent confusément cette vérité.
Beaucoup parmi les plus intelligents sont ainsi tentés de réussir non pas la plus belle victoire mais la plus belle défaite.
Hannibal fit demi tour devant Rome offerte.
César insista pour aller aux ides de mars.
l'armée écossaise de Charles Édouard Stuart refusa d'entrer dans Londres qu'elle avait pourtant conquise.
Napoléon annonça la retraite à Waterloo alors que la bataille était probablement gagnée.
et que dire de toutes ces stars du show business qui tout à coup tombent dans l'alcool, la drogue, ou se suicident sans aucune raison logique ?
l'histoire DSK....
elles n'arrivaient pas à supporter la gloire, elles ont donc sciemment organisé leur défaite.


sans oublier que le cerveau rationnel déteste l'inconnu et pour certains qui n'ont connu que la souffrance, la préfère au bonheur qui est une grande inconnue
avatar
féeclochette

Messages : 211
Date d'inscription : 14/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Melie le Dim 28 Oct 2012 - 20:40

la défaite est novatrice, la victoire et conservatrice

Tout ça me fait beaucoup refléchir... Shocked cyclops Shocked scratch scratch scratch scratch

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Stian le Dim 28 Oct 2012 - 21:50

Et si tout, y compris le bonheur, n'était qu'une question de choix ! Cependant, le raisonnement ne contient-il pas une part d'intuition ? Je veux dire, le raisonnement n'est-il pas l'expression objectivée de l'intuition subjective ?
"A méditer" ? Oui Capucine, méditons, méditons !

_________________
Le pouvoir n'est pas dans sa réalisation, mais dans sa retenue.
avatar
Stian

Messages : 210
Date d'inscription : 04/06/2012

http://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  manwell le Dim 28 Oct 2012 - 22:14

quand on commence a avoir peur du bonheur,c est qu au fond de nous nous nous sentons malheureux et comme on renforce toujours ce contre quoi on se bat,on renforce donc cette sensation de malheur et on s habitude a etre malheureux donc on a peur d etre dans le bonheur.
c est la meme chose avec le fait de gagner ou de perdre....on gagne quoi et on va perdre quoi lorsque l on parle de bonheur????on ne gagne pas du bonheur ou on ne perds pas du malheur,c est un etat d esprit et de conscience...le bonheur de certains peuvent devenir le malheur d autres.
Posseder des biens n est pas du bonheur,et ne seront qu un exutoire...
ce qu on appelle le bonheur ou le malheur est tout simplement contenue dans le mot:
----> bonheur,la bonne heure ou le bon moment
---->malheur;la mauvaise heure ou le mauvais moment

donc tout est une histoire de moment,de moment present,de presence,de ici et maintenant...
tout les biens materiels,ou image de nous projeter ou positions social ne sont que des leurres et des representations fictives de nous memes,mais ne represente pas le bonheur...
Le bonheur peut etre dans le fait de contempler une fleur,de voire des enfants jouer joyeusement etc etc parce qu on a capter un bon moment,un pure moment d amour ou un pure moment de bonheur...
Le malheur serait de ne pas pouvoir voire ces moment d amour,de ne pas pouvoir les capter,on est pas dans le moment,dans l instant qui passe et se deroule,on est dans un mauvais moment,dans une mauvaise heure,donc dans le malheur et ça nous provoques des emotions,s il y a emotion ,on est dans notre mental et ego ,on ne st plus dans notre coeur,on ne peut plus capter ces bons moments d amour ,on est plus assez lucide,on est dans une mauvaise heure ou malheur....

L echec n est que mental,c est une vision d un objectif que l on se fixer et qu on a pas reussis,mais est ce realisable objectivement???n est ce pas surevalué ou sur estimé...
Vouloir a tous pris gagner ,renforce la vision d echec,et on attire toujours vers nous ce en quoi on pense,la pensées est creatrice,au lieu de vouloir eviter l echec ,on ne fait que l appeller,on cree ce sur quoi nos pensées se fixent,vouloir "la gagne " en voulant a tous pris eviter l echec,n apportera que l echec et donc un mauvais moment donc une mauvaise heure,le malheur....
le bonheur et le malheur n est qu une interpretation de notre mental pour alimenter notre ego et non pas notre coeur...
quand on est dans notre coeur,tout les moments sont de bons moments donc on capte l essence du moment present,le ici et maintenant....
avatar
manwell

Messages : 445
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Francesca le Lun 29 Oct 2012 - 4:53

L'idée du bonheur n'en est que sa représentation mentale, ou effectivement.

Le bonheur lui-même échappe à toute idéation. Il est la source de toute joie. C'est à lui que nous nous référons lorsque nous disons : "je suis heureux".

Au lieu de dire que "si les circonstances changent, le bonheur nous quitte", ne serait-il pas préférable de dire que notre rapport au bonheur change avec les circonstances ? Et que si ces dernières sont défavorables, il peut alors s'ensuivre une disparition du bonheur, du moins de l'idée qu'on s'en fait. Wink

Mais le bonheur dans son absolue réalité est toujours là.

Oui, le bonheur est cet arrière-plan paisible et silencieux, dans lequel émerge le manifesté. Il n'appartient pas au manifesté. Il n'est pas non plus un état qui, par définition, est transitoire. C'est par ignorance qu'on rattache le bonheur avec des circonstances "heureuses". Heureuses pour qui ?

Pour le petit "moi", bien sûr. Mais un état "heureux" n'est pas le bonheur lui-même, bien qu'il le prolonge.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5837
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Melie le Lun 29 Oct 2012 - 18:25

Je pense que ceux qui croient que le bonheur, c'est au bout du chemin et donc un but à atteindre, eh bien ils ne l'auront jamais.
Car le bonheur, ce n'est pas le but, c'est dans le chemin, à tous les instants de la vie, même dans de pires moments, comme lors d'une maladie ou drame, car c'est un état d'esprit... Rolling Eyes

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Invité le Mar 30 Oct 2012 - 10:13

le bonheur, c'est déjà accepter et accueillir .

La joie en soi , elle ne demande qu'à sortir de soi , mais on l'a bloque par le mental ;
situé au centre coeur , plexus ! il faut lâcher prise , ne plus penser , accepter celle-ci, se laisser aller à la joie.
La joie attire la joie ...... Et plus on en a , plus on EST joie.

Cette joie, nous apporte le bonheur , même dans les plus gros tracas de la vie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  lunea le Mar 30 Oct 2012 - 11:24

Le bonheur, la peur du bonheur !

Quelqu'un chez qui transparait le bonheur, suscite la jalousie et devient presque suspect parfois dans la monotonie actuelle... Je ressens à travers ce que j'entends autour de moi que cela peut-être indécent... et déstabilisant et incompréhensible. (dixit : "de toutes façons avec toi rien n'est grave !" non rien n'est grave, demain est un autre jour, le soleil se lèvera, se couchera...)

Alors il peut-être plus facile de refuser le bonheur de se complaire dans les soucis... pour être "comme tout le monde" pour être "plaint" ???
Parce que le bonheur de vivre nécessite d'assumer.

Pourtant c'est tellement plus simple d'être dans la joie et le bonheur !!!

_________________
« La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace.
Pour traverser les murs,il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves. »

Jacques Savoie
avatar
lunea

Messages : 850
Date d'inscription : 19/03/2012

http://sol-eille.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Loryan le Mar 30 Oct 2012 - 11:54

manwell a écrit:
----> bonheur,la bonne heure ou le bon moment
---->malheur;la mauvaise heure ou le mauvais moment

C'est intéressant car on voit ici dans la définition des mots qu'il s'agit de "moment" et donc d'instant.
Les mots en eux-même semble donc être en dehors du ressassement du passé et de la projection de l'avenir, ils se situent bien dans l'instant présent ce qui finalement semble être dans ce qui se dit partout.

L'instant porterait donc en lui notre interprétation du bon et du mal.... c'est peut-être là que ce situe le choix.

Or comme cité plus haut bien des gens qui possèdent tous les paramètres du bonheur semble passer à coté en ne prenant pas les bonnes décisions.
mais si on regarde de plus près on va trouver les points suivants :
- peur de répéter les erreurs du passé, toutes les notions de fatalité, de poisse, de poids, de manque de confiance
- projection du présent dans le futur et donc constatation "négative" de l’éphémère, incapacité à saisir le moment, projections imaginatives
- peur de perdre ce que l'on a ou va avoir, il est évident qu'on ne peut pas perdre ce qu'on a pas d'où parfois le refus de réussir.
- culture excessive de l'espoir et se placer en situation d'échec ou de manque, ce qui d'une certaine façon peut-être un appel à l'attention.

Je ne suis pas persuadé que le bonheur soit une simple vision de l'esprit, on est pas heureux tout simplement parce qu'on a décidé de l'être mais on peut sans doute être heureux dans l'acceptation de l'ordre des choses et en relativisant nos problèmes.

Un exemple "dramatique" : peu importe la personne que l'on aime, on est voué à la perdre et sans doute à en pleurer... c'est comme, ça rien n'est éternel, rien n'est figé.
Faut-il autant se refuser à aimer quelqu'un à cause de cela ? refuser de vivre, refuser de s'attacher, refuser d'aimer parce qu'un jour il y aura un "non", un "au revoir" ou un "enterrement" ?

Je suis mal placé pour conseiller dans ce domaine, mais je crois qu'il faut déjà par commencer à vivre ce que l'on a au présent avant de se pourrir la vie en imaginant la fatalité du passé ou de l'avenir.
Tout est éphémère... sauf le regard qu'on a sur chaque instant.

Loryan

Messages : 24
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Francesca le Mar 30 Oct 2012 - 15:16

Loryan a écrit:Un exemple "dramatique" : peu importe la personne que l'on aime, on est voué à la perdre et sans doute à en pleurer... c'est comme, ça rien n'est éternel, rien n'est figé.
Faut-il autant se refuser à aimer quelqu'un à cause de cela ? refuser de vivre, refuser de s'attacher, refuser d'aimer parce qu'un jour il y aura un "non", un "au revoir" ou un "enterrement" ?
je ne suis pas certaine de te suivre là Loryan... que l’on puisse relier le bonheur à ceux que l’on aime… Suspect

Ce n'est point parce qu'il/elle a des charmes qu'il est admis, mais s'il est admis, ses charmes s'ajoutent. Cela ressort plus du désir de l’autre que de son propre bonheur non ? ou je me trompe ?

Rien n'est plus élevé qu'une âme forte et indépendante ; c'est d'elle que dépend le bonheur, et non des plaisirs. si le plaisir n'entre en rien dans le bonheur, il devrait s'ensuivre qu'un Homme livré au contraire du plaisir, c'est-à-dire à la douleur, pourrait demeurer parfaitement heureux, pour peu qu'il soit vertueux. si le plaisir s'ajoute, eh bien tant mieux !

Enfin tout cela pour que l’on peut aussi être heureux tout en étant seul !!

Et j’ai peut-être aussi des choses à apprendre car j’ai souvent tendance à penser qu'il faut en toute chose faire le partage entre ce qui dépend de nous et ce qui n'en dépend pas.

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5837
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Loryan le Mer 31 Oct 2012 - 9:41

En fait je comprends pas ce que tu veux dire Francesca, tellement il me parait évident que les gens qu'on aime font partie intégrante de la notion de bonheur.
Ils en sont d'ailleurs très souvent la fluctuation.

En fait je ne comprends vraiment pas...
Si à ce jour je ne pouvais à titre personnel relier le bonheur et les gens que j'aime et qui m'aime je me demanderais tout simplement à quoi sert la vie, parce que le bonheur d'avoir des biens, des réussites, des satisfactions, des plaisirs, ou même l'extase de l'instant me paraitrait d'une solitude insipide.

A quoi sert le bonheur si on est tout seul ? car j'entends bien l'amour comme un lien avec nos proches bien sur mais aussi avec l'univers.

Ceux qu'on aime sont pour moi, les parents, les enfants, les amis, la famille, les conjoints, les coups de coeur, mais aussi tous ces inconnus pour qui quelque chose se passe dans le coeur ne serait-ce que 1 seconde.

Je crois très sincèrement qu'il n'existe aucun bonheur possible sans un minimum d'amour, même humain

Loryan

Messages : 24
Date d'inscription : 12/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Invité le Mer 31 Oct 2012 - 12:24

On est jamais seul ! notre partie divine est là , c'est par elle que vient le vrai bonheur !
Après on en fait ce qu'on veut ! mais de toute façon, il se propage sans qu'on le veuille vraiment

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Francesca le Mer 31 Oct 2012 - 13:46

tout à fait juste ce que tu dis Coco !!!



Loryan a écrit :
En fait je comprends pas ce que tu veux dire Francesca
Je m’explique Loryan…

le bonheur, tel que je le considère, c'est juste une sensation, quelque chose qui coordonne à un moment donné à des objectifs ou rêves que l’on désirait. plus le bonheur est grand, plus il sera subjectif, c’est à dire qu'il est l’oeuvre d’une intimité avec notre moi.

deux personnes peuvent avoir du bonheur en même temps pour les mêmes raisons mais ce ne sera jamais le même bonheur car les conséquences, la manière d’apprécier ne sera pas la même. En revanche, les sentiments, les sentiments physiques sont les mêmes.

Mais peut-être que pour toi le bonheur c’est d'aimer et être aimer, comprendre et être compris tout simplement,
Alors je pense que cela reviendrait à une autre question peut-être à savoir est-ce que le bonheur est une conséquence de l'amour ou peut-on être heureux sans amour ? Suspect

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5837
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  manwell le Mer 31 Oct 2012 - 15:58

le bonheur,c est juste une harmonisation ou un accords avec un moment qui passe et se deroule,il n a rien a voir avec le passé ou l avenir....
on ne peut pas etre dans le bonheur parce qu on a eu un bon passé ou qu on crois que l on va avoir un bon avenir,ça devient une interpretation mental donc egotique d une image de soi que l on veux projeter ou acquerir,ce n est plus du bonheur,mais un essai de concordance avec un desir mental...
Il peut y avoir du bonheur dans le deces d une personne,etre conscience de la necessité que la personne decede,etre en accords avec le moment...
le bonheur dans une famille avec ses enfants n est pas dans le fait d aimer ses enfants ,qui est implicite et on va dire normal,mais c est le fait d etre en accords avec ce qu ils font,ce que nous faisons dans la comprehension des actions de chacun bonnes ou mauvaises...certaines mauvaises actions enseignent et sont necessaires....
On est tres souvent dans le bonheur dans la foret ou dans les espaces verts quand on s y arrete un peu et qu on se pose dans ce calme,on s y sent bien,on est dans un bon moment et disponible pour le ressentir sans parasitage social ,on est dans un moment de bonheur...
je vais citer un super moment de bonheur que j ai ressentis a chaque fois....la naissance de chacun de mes enfants....un pur moment de bonheur,j appreciais ce moment,j etais là,present et conscient du moment qui se deroulait et en accords avec ces moments,c est du vrai bonheur...
et aussi un autre,qui peut etre est deja arrivé a chacun de vous,je me disputais avec une personne et au bout d un moment,je me suis rendu compte du ridicule de la cituation et l autre personne aussi et on a eclaté de rire tous les deux,on rigolait de nous,parce que c etait vraiment ridicule,la dispute et les motifs,on s etait en fait dissocié de la dispute,pour ne plus etre acteur mais observateur,ça aussi c est du bonheur.

Le bonheur n est pas materiel,ni physique,mais energetique ,c est voir le moment qui se deroule ,etre dans le ici et maintenant etre dans le present ,avoir de la presence,sans apriori du passé ,ni prevision de l avenir,c est etre dans son coeur,dans le present.

Et on peut tres bien avoir peur du bonheur...peur d etre dans le present,dans le moment qui se passe,peur de se voir reellement comme on est,on va donc avoir une fuite soit vers le passé ou l avenir,on sera donc dans notre mental,dans nos emotions,pour defendre une image de nous que l on veut avoir ou garder,parce que c est notre but egotique decidé,mais au fond de nous nous ne sommes pas ce personnage edifié et construit en reaction defensive de protection de notre etre interieur....a force de se cacher derriere cette construction on fini par ne plus voir celui que l on est vraiment et on aura moins de moment de bonheur,puisqu on ne sera plus en accords avec les moments qui se deroulent et notre coeur....

C est pour cela que j adore ma phrase de ma signature:

" A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE"

avatar
manwell

Messages : 445
Date d'inscription : 19/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  June63 le Mar 21 Mai 2013 - 0:08

..."Fuir le bonheur de peur qu'il n'se sauve..." (Gainsbourg.)

"Si tu veux comprendre le mot de bonheur, il faut l'entendre comme une récompense et non comme un but" Antoine de Saint Exupéry

Ce qui m'a toujours gênée dans le bonheur c'est "heur" "t"

_________________
June63
avatar
June63

Messages : 150
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du bonheur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum