Maladie de Basedow

Aller en bas

Maladie de Basedow

Message  Grenouille le Dim 9 Sep 2018 - 19:26

C'est juste un nom sur quelque chose. Pour moi.
Elle me caractérise.Elle fait ce que je suis.
Ou alors elle me déforme, me rend autre.
Mais elle me rappelle aussi que je suis vivante.

Elle me perd, dans mes sensations, mes ressentis, mes émotions.

La maladie de Basedow rend émotif, hypersensible.
Physiquement, nos anticorps s'attaquent à la thyroide. Pour se défendre, elle décide de se sur-activer, ou pas. Les médecins ne savent pas pourquoi.

J'ai cette maladie depuis longtemps, je ne le savais pas.
Je vis avec, je n'ai pas le choix.
Elle fait ce que je suis. Des fois je l'aime, des fois non.

Si je choisi de ne pas la freiner, elle peut me tuer, par usure du coeur.
Si je choisi de la freiner, je m'enferme dans la médication, et elle tue mon esprit.

Actuellement, elle resiste au traitement et m'offre des multitudes de sensations qui me donne l'impression de vivre les choses à fond.

C'est bien. Et pas bien.
C'est bien parce que je vis pleinement les choses. Du rire je passe au larmes. Je vis les choses pleinement.
C'est pas bien parce ça me fatigue d'un rien. Je suis épuisée avant le soir. Je dois dormir beaucoup.
C'est bien parce que mes rêves sont forts, et j'ai l'impression d'avoir une autre vie.
C'est pas bien parce que je suis décalée dans la société et n'arrive pas à suivre le mouvement, et dois me "marginaliser". Cette maladie n'est pas reconnue.

J'ai aussi Hashimoto, et là c'est l'enfer.
C'est la même maladie auto-immune. C'est quand on passe en hypothyroidie.
Et là c'est tout le contraire de Basedow. Je ne "vis" plus.

Voila pourquoi je ne suis presente sur le forum que par periode, avec des coupures d'un an parfois.

Cet été je suis passée en Hashimoto. J'ai pris 10 kg. J'étais quelqu'un d'autre, quelqu'un d'effacé, vide.

Il y a deux semaine, je suis repassée en Basedow. Je revis. Je ressens tout.

En hashimoto, je ne crois plus en rien. Je ne crois plus en la spiritualité.

En basedow je me reveille. Les signes reviennent. Je ressens tout, je revis.
C'est le bazar dans mes ressentis qui partent dans tous les sens.

Le corps est bien un recepteur, je confirme. Pourvu que tout fonctionne bien. Et quand ça s'emballe, c'est parfois le feu d'artifice.

Ce n'est pas facile de faire la part des choses quand tout vient d'un coup, quand les sens sont en eveil à 200 pour cent.

Beaucoup diront que tout est dans ma tête, que c'est psychologique et tout le tralala. Que c'est un dereglement chimique, que mon imagination me joue des tours etc... les medecins, les gens terre à terre, etc...
Mais ici vous savez. Dieu merci. Je ne suis pas seule.

Cette maladie me permet d'avancer dans ma quete spirituelle, mais aussi d'avoir des experiences qui me prouvent l 'existence d'un autre monde, l'existence d'energie, d'ames sur un autre plan. Quelque chose qui existe vraiment. En plus de mes experiences antérieure (EMI et reves lucide et sortie de corps) que j'ai longtemps presque prit pour des illusions sous l'influence des medecins.

Voilà et juste un dernier petit truc: mon mari vient de faire un rizotto, c'est une tuerie !. Hypersensibilité du gout, de l'odorat, de la peau, de l'ouie, de la vue, mais aussi des ressentis, de la lune, des humeurs des autres, etc... je n'ai pas le choix, je prends !!!!

Bises à vous !
avatar
Grenouille

Messages : 166
Date d'inscription : 31/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Basedow

Message  Crapette Aujourd'hui à 15:03

Bonjour,

Je cohabite avec Hashimoto pour ma part, c'est un voisin assez discret, mais quand il se manifeste, il est agaçant. Colère, patience envolée, fatigue généralisée, prise de poids etc... J'ai donc décidé que petite glande ne dirigerait pas ma vie. Je lui ai parlé, je lui ai dit que je comprenais pourquoi il était venu vivre chez moi ( c'est chaleureux une gorge, il adore mes belles paroles aussi lol! ) mais non, les nodules, les kystes, je n'en voulais pas. Eh bien écoute, il me laisse tranquille pour le moment.
J'arrive à vivre pleinement ma spiritualité avec ou sans lui, j'ai trouvé l'équilibre. Le reiki m'a aussi aidée à diriger avec conscience et confiance mon énergie.
Je te souhaite de trouver ton équilibre, mais sache qu'avant tout, la plus belle découverte que j'ai faite est de se faire confiance, de faire confiance en l'univers et que seul notre mental nous pose des limites.


Crapette

Messages : 53
Date d'inscription : 12/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum