Relations avec la Mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Relations avec la Mère

Message  Francesca le Sam 1 Sep 2012 - 12:14



De la fusion totale au conflit ouvert, les liens Mère-fille varient d’un extrême à l’autre. Selon les familles et les moments de la vie les sentiments qui les unissent restent complexes. Explications, témoignages…

On considère également que les relations sont tout à fait autres à partir du moment où c'est un relationnel Mère-fils, pourquoi cette différence ?

Souvent passionnées, les relations que nous entretenons avec notre mère font résonner en nous les liens de l'enfance qui se sont tissés et les remises en question datant de l'adolescence...

Quel type de rapport avez-vous avec votre propre maman ?

Complicité, rivalité ou soumission ?



_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Invité le Sam 1 Sep 2012 - 15:28

une relation de non dit car ma mère est très réservée.
la relation est pourtant simple, car on ne complique pas les choses,
c'est comme ça , point barre.

mais , ça n'empêche point l'amour même si il est non dit.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Francesca le Dim 2 Sep 2012 - 7:21

Désolée Coco, alors je vais te parler de la mienne ; il y a tant de mères différentes !

Il y a les mères qui critiquent et celles qui écoutent...

La mienne elle faisait les deux, j’ai mis du temps avant de le comprendre, c’était ma mère et je n’en n’avais qu’une. Finalement, elle vivait par procuration les aventures de mon adolescence restant ainsi assez permissive, pour en savoir toujours un peu plus

A l’époque de mon enfance je ne me rendais pas compte et finalement sont comportement était assez destructeur, à la fois pour elle et aussi pour moi puisque plus de notion du secret de l’intimité, difficile d’y échapper.

Tant que mère et fille sont en accord, tout va bien pour elles. A partir du moment où la jeune fille prend conscience de ne pas avoir sa vie propre, et veut privilégier un autre amour que celui qu'elle a pour sa mère, les relations se dégradent violemment. C’est ce qui m’est arrivé !

Finalement je me suis rendue à l’évidence que les critiques de mère n’étaient dues qu’à sa jalousie de pourvoir vivre ma vie seule, sans son jugement de mes actions et d’être autonome dans tous mes agissements !

en assistant à l'éclosion d'une autre femme qui reste néanmoins sa fille, ma mère a pris conscience de son vieillissement et est devenue aigrie, d’autant plus que nous avons perdu mon frère entre temps, ce qui n’a pas arrangé les choses…. Ma mère à fini par m’en vouloir à moi … d’être restée, je pense !

même si elle n'a plus occupé la même place affective, elle n'en a pas pour autant été rejetée, je me suis toujours occupée d’elle.

J’ai fait la part des choses . Il n'est pas utile pour autant de couper tout moment intime avec sa maman, de couper les ponts car elle reste avant tout la personne la plus importante de notre premier cri n'est-ce pas ?

Paix ait son âme !!

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Invité le Dim 2 Sep 2012 - 11:29

Ne soit pas désolée Francesca, je n'en souffre pas du tout !
j'ai aussi un peu de son caractère en moindre, alors comme on dit : les chiens font pas des chats lol

Francesca, je crois que tu avais envie de parler un peu de ça , car il doit rester une souffrance intérieure très profondément ancré en toi.

En tout cas, c'est ce dont je ressens.
Alors francesca, c'est moi qui suis désolée surtout que je sais que tu ne les as plus de ce monde . ( mais ils ne sont pas loin )
Le pardon et l'acceptation sont essentiels et je suis sùr que tu l'as compris depuis longtemps.

gros bisous


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Francesca le Dim 2 Sep 2012 - 11:48

oui, c'est vrai ma coco ce que tu dis ! mais ne sois pas désolée, bien au contraire, je souhaitais parler de cette relation effectivement avec nos mères respectives, car souvent des choses en moi remontent.... je comprends de plus en plus de choses, mais peut-être encore pas suffisamment..... Crying or Very sad

Dommage, personne n'est actif sur ce forum et comme tu le sais, heureusement ta présence me fait énormément de bien car sinon je ferais de long monologues Wink

Merci ma coco

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Melie le Dim 2 Sep 2012 - 13:17

Ouh làlà, si je devais parler juste rien que de la relation mère-fille donc entre ma mère et moi, j'écrirais plusieurs tomes de livres ! C'est tellement compliqué, tordue, difficile, qu'aucune autre relation, comme entre mon père et moi, mon frère et moi, mon mari et moi, untel et moi, n'atteint la complexitude qu'il y a entre la mère et fille. Ouh là !
Disons en résumé que ma mère a souffert de ses traumatismes d'enfance, qui font qu'être mère est "cassé", qu'elle a fait ce qu'elle pouvait, avec ce qu'elle avait (ou n'avait pas), que j'en ai tiré des dommages collatérales liés à son propre enfance, qu'on a eu une relation très fusionnelle, anormale, que ma surdité de naissance a rendue tout cela compliqué, que maintenant, on a le lien un peu comment dire...semblable aux deux aimants présentant le même pôle (donc se repoussent), même si l'amour dans le fond reste. Une sorte d'amour cassé et qui ne pourra hélas jamais être réparé, du moins pas dans cette vie terrestre, tellement il y a trop de dommages jusqu'au profond du psyché, tant la sienne que la mienne, qu'il vaut mieux que je "bannisse" la mère en moi, malgré moi, malgré elle, afin de me permettre d'être moi-même. Heureusement que je crois en Dieu, que un jour, dans l'autre côté du monde, on aura le lien réparé, non pas le lien mère-fille qui est propre à la vie terrestre comme tous les liens de sang, mais plutôt de lien âme à âme, coeur à coeur...

_________________
« La création est un cri dans le silence.» (Patrick Burensteinas)

Mon mini blog sur ma toutounette : http://melieblanche.unblog.fr/
avatar
Melie

Messages : 386
Date d'inscription : 16/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Doryane le Dim 2 Sep 2012 - 19:40

C'est vrai qu'il est pas facile de parler sur la relation mère-fille, C'est peut-être clicher mais pour ma pars ma mère c'est en quelque sorte ma meilleur amie, elle est toujours à l'écoute, je peux tout lui dire et elle ne me juge jamais. Si elle est en désaccord, elle va me donner son point de vue et on va en discuter calmement.

Bien sûr, ce n'est pas toujours rose, elle du genre très soumise et on en profite. Et je ne supporte pas ça... Moi je suis plus tôt du genre sur-protectrice d'elle.(Un vrai caractère de cochon) Elle est vraiment très importante pour moi et je ne peux pas imaginer vivre dans un monde ou elle n'existe pas.
C'est sûrement dû à nos caractères opposé et nos goûts en communs. Ou à cause de mon père qui nous abandonnés pour partir en France, je n'ai pas voulu la perdre elle aussi. A la fin, la raison importe peu, je suis juste heureuse que c'est elle qui ma élever.

Merci d'avoir poster ce sujet car il me touche énormément dans ma vie.
avatar
Doryane

Messages : 6
Date d'inscription : 31/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Nina le Jeu 6 Sep 2012 - 22:42

Bonsoir,

Les relations "mère-fille"... je crois que c'est pas évident pour beaucoup d'entre nous.
Je n'ai pas envie de raconter des choses trop personnelles, donc je vais vous passer les détails (de toute façon ils ne sont pas nécessaires).

Voilà 6 mois que j'ai coupé tout contact avec ma mère car j'en ressentais le besoin. C'était ça ou bien je risquais de lui rentrer réellement dans le lard et d'être méchante. Je voulais surtout me protéger d'elle, ainsi que mes enfants.
Non, rassurez-vous, ce n'est pas un monstre, ma mère... mais à un certain moment je pense que je l'ai perçue un peu comme tel.
Un jour (c'était en septembre 2011, ça fait juste un an), je lui ai vidé mon sac, les choses que j'avais sur le coeur et je lui ai dit que dorénavant je n'acceptais plus de me laisser faire sans rien dire, que j'étais là, que j'existais, et que c'était moi et uniquement moi qui décidais les choses pour moi-même, ainsi que pour mes enfants.
Je ne tolérais plus son autorité, ses critiques, ses "paroles-poison", son chantage affectif, et en gros, son intrusion dans ma vie ! Marre de la laisser m'écraser. Donc je l'ai virée de ma vie. Lors de notre dernier contact téléphonique, je lui ai dit que je la rappellerai, c'était le 28/02/12... et je ne l'ai pas encore rappelée. Même le fait d'entendre sa voix était devenu au-dessus de mes forces.

Plus jeune, j'avais mis ma mère sur un pied d'estal et quelques années plus tard, progressivement (en 20-25 ans), elle descendait sur l'échelle de mon estime, pour finir par aller trop loin et que ça ne passe plus pour moi et que je dise STOP !
Ces derniers mois, je me suis même dit que je ne l'aimais pas... alors que ce n'est pas ça, ce n'est pas que je ne l'aime pas, c'est qu'il y a eu des trucs que j'ai eu du mal à digérer.

Petit à petit, j'ai travaillé avec l'EFT et tout dernièrement depuis un mois maintenant, avec le Reiki. Séance d'auto-traitement journalière sinon je ne vois pas à quoi servirait d'être initiée au Reiki et de ne pas le pratiquer. Et la première pratique à avoir, c'est sur soi-même. Et le Reiki, ça fait un bien fou ! Lol, quand je pense que j'y étais limite réfractaire il y a encore que quelques mois... Smile
Bref, avant mon auto-traitement quotidien, je pratique (depuis quelques jours) la méthode de traitement par le nombril. Il s'avère que cette technique fait "travailler sans travailler" sur la relation avec la mère ainsi que sur la relation avec l'enfant intérieur, d'après Nita Mocanu (Enseignant Reiki). Et ça marche, je confirme !
Il y a trois jours, j'ai eu la forte impulsion de répondre à l'un des mails que ma mère m'avait envoyé au mois de juin.
J'ai pas été bavarde, j'ai écrit juste une phrase ("je choisis maintenant la paix, je fais la paix et je te demande pardon moi aussi"). C'est cette phrase qui est sorti de mon coeur donc je l'ai envoyée et elle m'a répondu avec son coeur elle aussi.
Je pense qu'elle a compris qu'il faut me laisser venir, car elle ne m'a pas appelée encore, par contre elle m'a fait un mail pour savoir quand est-ce qu'on pourrait se voir... alors je lui ai répondu par une date à confirmer courant de semaine prochaine.

Il y a quelques jours, il me venait à l'esprit que les gens ne sont pas venus dans ma vie pour que je les évince, même si ça colle pas...
Ceci n'empêche pas un "recadrage" si nécessaire, je pense y aller un peu doucement avec ma mère... j'entr'ouvre la porte...

Francesca a écrit: Dommage, personne n'est actif sur ce forum
Désolée de ne pas venir plus souvent... mais comme tu le sais, la vie est changements... Smile


_________________
avatar
Nina
Modérateur

Messages : 614
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Stian le Ven 7 Sep 2012 - 14:48

Oh l'erreur !
"ressentis mis réels, mis imaginatifs"
Évidemment, il faut lire "mi-réels, mi-imaginatifs". Quand on veut aller trop vite, on doit parfois revenir en arrière...
Stian

_________________
Le pouvoir n'est pas dans sa réalisation, mais dans sa retenue.
avatar
Stian

Messages : 210
Date d'inscription : 04/06/2012

http://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Doryane le Ven 7 Sep 2012 - 16:43

Très beau poème Stian. (mais ça m'a rendu triste) J'ai tellement peur de la perdre...

avatar
Doryane

Messages : 6
Date d'inscription : 31/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Garance le Sam 10 Nov 2012 - 14:04

La relation mère-fille est à travailler avec la vie. Elle évolue, il est nécessaire qu'elle évolue. Pour le parent, l'enfant est toujours son enfant, et certains êtres ont l'amour possessif. Alors c'est à l'enfant de se protéger, mais ce n'est jamais facile et en cas de retour vers ses parents, on constate parfois que leurs pensées n'ont pas évolué d'un pouce.
J'ai écrit dernièrement quatre poèmes que la relation à ma mère a inspirés. J'en avais besoin. Je les partagerai si vous le voulez-bien.

Garance

Messages : 9
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Francesca le Sam 10 Nov 2012 - 14:11

yes yes !!! nous serions très heureux de pouvoir te lire Garance

ICI : http://devantsoi.forumgratuit.org/t714-poemes-de-garance



Dernière édition par Francesca le Lun 17 Oct 2016 - 17:35, édité 1 fois

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Stian le Sam 10 Nov 2012 - 15:18

Au sujet de ses poèmes, Garance a écrit (il faudrait peut-être que je les place ailleurs). Si Francesca demande l'accord de plusieurs pour ouvrir une rubrique "poésie", je signe ce qui ne peut être qu'une pétition d'amour.
Stian

_________________
Le pouvoir n'est pas dans sa réalisation, mais dans sa retenue.
avatar
Stian

Messages : 210
Date d'inscription : 04/06/2012

http://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Francesca le Sam 10 Nov 2012 - 16:44

Vos souhaits son exhaussés les amis....

J'ai ouvert un espace "POESIES" dans la rubrique "morceaux choisis" à votre intention

c'est ici : http://devantsoi.forumgratuit.org/f28-morceaux-choisis

Merci à vous de nous faire partager vos créations

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Garance le Sam 10 Nov 2012 - 21:51

En effet, Stian, la vie donne parfois le tournis !

Je vais aller voir du côté des morceaux choisis, Francesca. J'écris tellement, que je ne souhaite pas vous inonder de mes écrits mais je peux mettre, par exemple, quelques poèmes qui correspondent aux sujets abordés (ici, la relation à la mère).

Garance

Messages : 9
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Francesca le Mer 21 Nov 2012 - 6:41

Par Michael Brown

Mère Chérie

L'intégration des empreintes liées à notre mère nous permet d'harmoniser la manière dont nous expérimentons le plan physique/la matière. Notre mère est essentielle. Elle représente la Nature toute entière. La Nature nourricière. La façon dont nous expérimentons la matière est, dans tous ses aspects, imbriquée dans la relation que nous entretenons actuellement avec notre mère. Ce que nous ressentons en ce moment vis-à-vis de notre mère est le reflet authentique de la façon dont nous percevons actuellement notre présence sur la planète Terre.

L'intégration de toute empreinte liée à notre mère nous demande d'avoir la volonté d'éveiller notre mère intérieure en ce sens de 'devenir notre propre mère'. Pour réaliser cela il nous faut apprendre à nous nourrir nous-mêmes. La Nature nous l'enseigne. Pour ce faire, focalisons intérieurement notre attention sur l'image de notre mère (qu'elle soit encore de ce monde ou pas) ou sur l'image de toute personne jouant ce rôle pour nous actuellement. Écartons toutes les 'histoires' qui peut surgir. Quel que soit ce que nous percevons, ressentons-le sans condition. C'est aussi "simple et difficile" que cela.

L'espace intérieur où nous sommes présents aux ressentis qui émergent quand nous laissons remonter à notre conscience l'image de notre mère est le point causal d'où nous pouvons répondre et agir afin de pouvoir nous nourrir nous-mêmes de façon authentique. Si nous plaçons notre attention sur cette image maternelle et que nous éprouvons des sentiments de mal-être, c'est parce que nous n'avons pas encore maîtrisé l'art de nous nourrir nous-mêmes tandis que nous cheminons dans le monde physique. Cela signifie également que notre relation avec la Nature est déséquilibrée et qu'à certain niveau, nous sommes toujours dans l'attente que les autres jouent le rôle de mère pour nous (en particulier notre partenaire amoureux) et d'être maternés par eux.

Notre tâche consiste donc à intégrer consciemment et avec compassion toute signature émotionnelle inconfortable liée à notre mère (ou aux personnes jouant actuellement ce rôle dans notre vie.) Lorsque nous sommes capables de nous nourrir de façon authentique, notre relation avec notre mère s'harmonise. Elle devient alors notre amie et se retrouve libérée de l'obligation de devoir jouer ce rôle. Nous sommes alors capables 'd'Être' dans ce monde matériel, conscients que pendant que nous sommes ici, la Nature toute entière est notre Mère. Cette Terre est notre véritable Mère, elle nous fournit toute la nourriture dont nous avons besoin pour notre évolution individuelle et collective. Puisqu'elle donne librement, notre comportement manipulateur qui n'apporte que douleur n'a absolument aucun sens.

Notre Mère nous Aime !

Michael Brown -- www.thepresenceportal.com
Traduction française : Linda P. Steketee
http://passageemergence.blogspot.ca/
Publié par le quotidien qui réunit - lapressegalactique.com

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Relations avec la Mère

Message  mavieamoi le Mer 13 Fév 2013 - 12:32

Bonjour à tous et merci pour cet accueil agréable en tout cas, cela fait plaisir,

Mon histoire "mère-fille" a commencé le jour du décès de mon père (j'avais 15 ans, il en avait 49, crise cardiaque dans son lit).
j'ai compris (avec l'aide d'un thérapeute) qu'inconsciemment j'avais pris ma mère sous mon aile, pensant sûrement que toute seule,
elle ne pouvait pas "s'en sortir". Elle a décidé à cette époque qu'elle n'aurait plus jamais aucun homme dans sa vie et ....elle s'y est tenue !
A commencé une période de 32 ans (et oui, j'ai 47 ans...) où finalement j'ai vécu principalement POUR ma mère, en pensant à ma mère, à lui
faire plaisir etc.....
Problème : je ne savais pas que je passais à côté de ma vie !
Entre le deuil de mon père à faire (pas facile, long travail) et le fait d'être la personne sur qui pouvait compter ma mère quoi qu'il se passe
et bien, je me suis toujours fait passer en numéro 2. C'est devenu un schéma de vie. Numéro 2 partout, tout le monde était plus important que moi.
Aujourd'hui, je réalise depuis peu à quel point je peux faire autre chose de ma vie, mais vous devinez bien qu'au bout de 32 ans, changer de schéma
n'est pas facile !
et ma mère, vieillissant, et ayant un problème de santé qui lui mine le moral (il y a de quoi, c'est un vrai handicap), a énormément changé et
s'est éloignée de moi, physiquement et "empathiquement", si je puis dire.
Vieillir signifie changer apparemment, beaucoup, et j'ai beaucoup de mal à accepter la déchéance physique de ma mère, qui
a été mon seul repère pendant si longtemps.
Bien sûr, ceci n'est qu'un résumé de millions de choses, mais si quelques personnes étaient confrontées aux mêmes problèmes,
cela nous aiderait à comprendre et avancer, j'en suis sûre.
Bonne journée à tous en attendant.
Pour ceux qui n'en ont pas, je vous envoie un bout de soleil depuis Montpellier.

mavieamoi

Messages : 3
Date d'inscription : 11/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Tao le Jeu 21 Fév 2013 - 10:27

Merci pour ce témoignage !

Cela fait réfléchir : "quand la place de la fille prend
celle de la 'mère' et que les pôles, ou que les rôles
s'inversent, alors quelle place reste t'il à chacune
d'entre elles" ?

Comment retrouver un certain équilibre,
une nouvelle alliance entre la relation fille/mère ?

Quoiqu'il en soit, je te souhaite une belle réussite !
avatar
Tao

Messages : 146
Date d'inscription : 11/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Nhassya21 le Jeu 16 Jan 2014 - 7:39


Ce sujet vient particulièrement chercher des émotions que j'ai peine à décrire en quelques mots,très ,très complexe comme relation (si ont peut appeler ça une relation....)

Alors voici où j'en suis :


http://harcelementmoral.wordpress.com/2013/11/12/a-lheure-de-partir/

J'ai de l'aide ,un suivi par une intervenante et un ami en or qui est témoin de tout le mal qu'elle a fait ,et fait encore ,parce que j'ai enclanchée la coupure la semaine passé .... Elle n'est pas contente du tout !!!!!

Ceci dit ,très bon site pour les gens aux prises avec toute violence et manipulation

_________________
avatar
Nhassya21

Messages : 19
Date d'inscription : 08/01/2014

https://www.youtube.com/user/Allsynth

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Francesca le Lun 17 Oct 2016 - 17:39



peut-être faut-il encore rechercher dans les mystères de l’incarnation

Lorsqu’une âme doit s’incarner, elle décide librement des conditions les mieux adaptées à la mission qu’elle se donne pour s’enrichir d’une nouvelle expérience, pour rectifier certaines erreurs, pour servir la grande Unité…

Elle choisit donc elle-même les paramètres, par exemple, le thème astral, le milieu social, les conditions de vie spécifiques, mais surtout les parents et le patrimoine héréditaire les plus favorables.

Le bagage héréditaire est soigneusement sélectionné, et de multiples intelligences surveillent le délicat processus de la conception. Dès cet instant, l’âme entre en contact intime avec le psychisme de la mère. Elle reçoit l’empreinte de toutes ses craintes inconscientes, de toutes ses émotions.

Car tout enfant conçu actuellement sur la Terre reçoit en lui l’héritage de la filiation humaine. Il est issu d’une grande chaîne où, depuis des millénaires, les parents conçoivent des enfants à leur image, dans l’oubli de la lumière et non plus à l’image de Dieu.

Un autre héritage dort en chaque Etre, celui de la filiation Divine. Mais pour le retrouver, il lui faut reconnaître l’appel vers la Source, vers sa véritable demeure. Il lui faut secouer ses chaînes et se souvenir de qui l’a véritablement engendré. Il lui faut aller totalement à contre-courant des mémoires de la filiation humaine, et s’offrir à l’alchimie qui, seule, pourra lui faire retrouver son héritage primordial. Il lui faut prendre le chemin du Retour, en acceptant la profonde transformation qu’il demande…

Suite à de nombreuses conversations tournant autour de nos Mères respectives, avec l’une de nos amies ici sur ce forum, j’avoue que ses réponses me peinent car elle n’aime pas sa mère et dit ne jamais vouloir lui pardonner ce qu’elle lui fait subir…. Crying or Very sad

Je considère que même si nous n’avons pas reçu de nos mères tout à fait ce que nous en attendions, nous nous devons d’aimer nos mères respectives puisqu’elle nous a donné déjà, la possibilité de nous incarner et donc d’utiliser notre libre-arbitre dans la grande aventure de La VIE sur la Terre.

Je conçois bien qu’il ne soit pas aisé pour tout le monde, cependant pour aimer véritablement sa mère, il faut aussi se reconnaître en elle… Il faut se libérer l’âme de tout psychisme de la filiation humaines, de tout l’héritage qu’elle nous a transmis sans le savoir, et n’en retirer que l’essentiel.

Et pour ceux qui ont souffert, tout comme moi d’ailleurs, de ne pas avoir été aimés par leur mère. Il faut comprendre que c’est tout simplement parce que nous nous sommes donné la mission de découvrir dans cette vie, l’immensité d’amour de la Mère Divine qui, depuis toujours, se penche sur notre âme. Mais voilà, enfants, nous ne le savions pas, parce que nous attendions cet amour de la part d’un être chargé lui-même d’un psychisme qui n’était pas capable d’être la manifestation resplendissant de notre GRANDE-MERE à tous.

A ceux qui se considèrent comme étouffés par une mère possessive… je répondrai que "l’Ego ne sait pas aimer". Il faut comprendre cela profondément. Le véritable Amour est un don, il ne demande rien en retour. Une mère possessive n’a en réalité que désespérément besoin d’amour et ne comprend pas que seul l’Amour de la Nature pourra la combler, et elle ne sait pas que c’est elle qu’elle cherche maladroitement dans son désir d’être aimée et reconnu de ses enfants.

En comprenant tout cela, de tout cœur, dans la conscience de notre libre-arbitre, nous pouvons pardonner et s’élancer vers notre Mère... je crois, vers l’Amour infini. pale

Francesca

_________________
Les choses qui vont sans dire vont mieux en les disant.

avatar
Francesca
Admin

Messages : 5898
Date d'inscription : 14/03/2012

http://devantsoi.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations avec la Mère

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum