La Vie Devant Soi
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-34%
Le deal à ne pas rater :
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 – 100Hz HDR 10+, ...
919 € 1399 €
Voir le deal

L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre"

3 participants

Aller en bas

L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" Empty L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre"

Message  domio Mer 13 Mar 2024 - 17:35

Bonjour,

L’égo est un instrument divin, cette affirmation remet en question la vision conventionnelle qui décrit souvent l’égo comme un aspect négatif de la psyché humaine. En explorant cette perspective, on ouvre une nouvelle voie pour comprendre comment on interagit avec cet élément fondamental de notre existence.

Ce qui suit propose une réévaluation de l’égo, non pas comme un ennemi à combattre, mais comme un outil essentiel et divinement accordé, conçu pour faciliter notre individualisation et notre expérience dans le monde matériel.

En reconnaissant l'égo comme un instrument divin, nous comprenons son rôle dans notre voyage spirituel et notre développement personnel, permettant une relation plus harmonieuse et équilibrée avec cette partie vitale de nous-même.

Introduction à l’égo instrument divin
Le concept d’égo comporte souvent des connotations négatives, associées à des caractéristiques telles que l’arrogance et l’égocentrisme. Cependant, une perspective plus large révèle l’égo non pas comme un méchant inhérent, mais comme un outil crucial dans l’expérience humaine. L'égo, dans son essence, est un mécanisme d'individualisation, un aspect de la conscience qui permet la perception du "soi " distinct de "l'autre".

Cette individualisation est essentielle à l’expérience subjective, car elle permet à chaque personne d’avoir des perceptions, des pensées et des sentiments uniques. Loin d’être une entité simplement nuisible, l’égo est un facilitateur essentiel pour naviguer dans la réalité physique, procurant un sentiment d’identité et de continuité tout au long de la vie.

En redimensionnant l’égo au-delà de la dualité du bien et du mal, on peut commencer à l’apprécier comme une composante intrinsèque et nécessaire de l’être humain, un instrument divin pour l’expression individuelle dans le monde matériel.

Le rôle de l'égo dans l'individualisation et l'expérience humaine

L’égo joue un rôle fondamental dans l’individualisation, le processus par lequel nous devenons des êtres distincts, dotés de nos propres caractéristiques et trajectoires. Cette individualisation est essentielle au voyage de chaque âme, car elle permet un large éventail d'expériences, d'apprentissage et de croissance.

Dans l’expérience humaine, l’égo nous donne la capacité de former nos propres opinions, de faire des choix et d’exprimer notre unicité. C’est à travers l’égo que nous expérimentons le monde de manière personnelle et que nous accumulons des connaissances et une sagesse spécifiques à nos propres vies.

Alors que l’égo est souvent critiqué pour engendrer la séparation et la compétition, c’est cette même capacité de discernement et de différenciation qui permet le développement de compétences, de talents et l’apport de contributions uniques au monde.

Comprendre l'égo comme un instrument divin implique de reconnaître sa valeur inestimable dans le cheminement humain, de l'accepter comme partie intégrante et nécessaire de notre développement spirituel et matériel. En adoptant cette perspective, on peut considérer l’égo non pas comme un obstacle, mais comme un allié précieux sur le chemin de la réalisation de soi et de l’expression authentique.

L'égo et la dualité de l'existence
Dans la tapisserie complexe de l’existence humaine, l’égo apparaît comme un élément fondamental dans la création des dualités. Il est l'entité qui nous permet de discerner et de catégoriser les expériences, les pensées et les émotions en paires d'opposés tels que : bon/mauvais, bien/mauvais, agréable/désagréable. Cette capacité de différenciation est vitale pour l’interaction humaine avec le monde, fournissant un mécanisme essentiel pour la prise de décision et la formation des jugements.

Cependant, cette même capacité de l’égo à établir des dualités peut également conduire à des conflits et à des défis. Lorsque l’égo devient la force dominante dans notre perception, nous pouvons nous retrouver piégés dans des cycles de jugement et de séparation qui conduisent souvent à des sentiments d’isolement, de compétition et de disharmonie. La clé n’est donc pas de nier ou de supprimer l’égo, mais de reconnaître son rôle et d’apprendre à l’équilibrer avec une compréhension plus holistique et intégratrice de la vie.

Comprendre l’égo comme un outil neutre est une étape cruciale sur le chemin de la connaissance de soi et du développement personnel. Tout comme un outil, l’égo n’a pas de qualité intrinsèquement bonne ou mauvaise, sa valeur et son impact dépendent entièrement de la manière dont il est utilisé. Cette perspective permet une approche plus consciente et contrôlée de la manière dont nous interagissons avec notre propre égo, en reconnaissant son utilité sans lui permettre de nous dominer ou de définir pleinement notre existence.

Lorsque nous considérons l’égo comme un instrument neutre, nous commençons à réaliser que nous avons le choix quant à la manière dont nous l’utilisons. Nous pouvons utiliser l’égo pour explorer et comprendre nos désirs et motivations individuels, ou pour nous connecter avec les autres de manière empathique et compréhensive. Plutôt que d’être un obstacle à la croissance spirituelle et personnelle, l’égo peut devenir un facilitateur, nous aidant à naviguer dans le monde physique tout en restant ouvert aux dimensions plus profondes de l’existence.

Cette approche équilibrée de l’égo implique un exercice constant d’ auto-observation et de régulation, dans lequel nous reconnaissons le pouvoir de l’égo  sans pour autant devenir esclaves de ses tendances séparatives et de jugement. Il s’agit d’un processus dynamique d’apprentissage à utiliser l’égo de manière efficace et consciente, en équilibrant ses contributions avec une vision plus large et intégrée de nous-mêmes et du monde qui nous entoure.

Instruments divins dans le voyage humain
Diverses analogies peuvent être utilisées pour comprendre le rôle de l’égo dans l’expérience humaine. Prenons par exemple le couteau, c'est un instrument qui peut servir à la fois à couper du pain, acte bénin et utile, et à nuire, acte destructeur.

De même, l’énergie atomique peut être utilisée à la fois pour produire de l’électricité et promouvoir le bien-être, mais aussi pour fabriquer des armes dévastatrices. Ces analogies démontrent que le "moi", comme ces instruments, possède un potentiel intrinsèque qui peut être orienté vers des fins constructives ou destructrices.

Ces comparaisons mettent en évidence la neutralité inhérente de l’égo. Ce n’est ni bon ni mauvais en soi. Sa valeur morale et son impact pratique sont déterminés par la manière dont il est utilisé. Comprendre cette neutralité est essentiel pour aborder l’égo de manière équilibrée et sage, en le reconnaissant comme un outil puissant qui peut être canalisé pour la croissance personnelle et collective.

L’utilisation responsable de l’égo nécessite une conscience de soi et une intentionnalité. Cela implique de reconnaître que même si l’égo peut être une force puissante d’affirmation de soi et d’épanouissement, il peut également conduire à l’isolement, aux conflits et à la souffrance lorsqu’il n’est pas surveillé ou contrôlé de manière appropriée.

Le défi est donc d’apprendre à utiliser l’égo de manière à favoriser notre bien-être et celui des autres, sans tomber dans les pièges de l’autoglorification ou du déni de l’interdépendance fondamentale que nous partageons.

Pour utiliser l'égo de manière responsable, il est essentiel de développer des qualités telles que l'empathie, l'humilité et la compassion. Ces qualités nous permettent d’utiliser l’égo non pas comme un instrument de séparation, mais comme un moyen de nous connecter plus profondément avec les autres et le monde qui nous entoure.

De plus, des pratiques telles que la méditation, la réflexion et le questionnement sur soi peuvent nous aider à observer notre égo en action et à faire des choix plus conscients sur la manière dont nous réagissons aux défis et aux opportunités de la vie.

Illumination spirituelle et compréhension de l'égo
Le chemin vers l’illumination spirituelle est souvent interprété à tort comme un processus d’éradication de l’égo. Cette perception erronée suggère que l’atteinte d’un état accru de conscience spirituelle nécessite la dissolution complète de l’égo, c’est-à-dire la perte de l’individualité et de l’identité personnelle. Cependant, cette vision ne reflète pas la véritable nature de l’illumination.

L'illumination implique d'élargir la conscience au-delà des limitations et des illusions créées par l'égo, permettant une perception plus complète et intégrée de la réalité. Au lieu de perdre l’égo, la personne éclairée apprend à l’observer, à le comprendre et à l’utiliser consciemment, sans lui permettre de dominer ou de définir son expérience de vie.

Illumination, comprendre et utiliser l'égo
La véritable illumination spirituelle embrasse une relation transformée avec l’égo. Plutôt que de combattre l’égo ou d’essayer de l’éliminer, l’approche éclairée consiste à comprendre l’égo comme un outil utile d’expérience et d’expression dans le monde physique. Cette compréhension permet à la personne d’utiliser son égo de manière consciente et équilibrée, sans devenir l’esclave de ses tendances automatiques et souvent réactives.

L’illumination conduit à une appréciation de l’égo comme moyen d’exprimer l’unicité individuelle tout en maintenant un lien profond avec l’unité de toute existence. L’égo, dans cette perspective, est un instrument de manifestation d’actions, de pensées et de sentiments dans le monde matériel, mais il n’est pas la source ultime d’identité ou de conscience.

Pratiques pour une utilisation consciente de l’égo
L’équilibre du "moi" est essentiel pour une vie harmonieuse et consciente. Des pratiques quotidiennes peuvent être mises en œuvre pour garantir que l'égo ne domine pas nos actions mais constitue une partie équilibrée de notre expérience totale. L’une de ces pratiques est l’auto-observation qui implique de prêter attention à nos pensées, nos émotions et nos réactions, et de remarquer quand l’égo essaie de prendre le contrôle ou de déformer notre perception de la réalité.

Une autre pratique efficace est la méditation qui aide à calmer l'esprit et offre un espace de clarté et de calme, réduisant ainsi l'influence excessive de l'égo. De plus, les exercices de gratitude et de compassion nous connectent à une perspective plus altruiste, minimisant l’importance du "soi" et favorisant un sentiment d’interconnexion avec les autres.

Développer l’empathie est également un outil précieux. En nous mettant à la place des autres et en essayant de comprendre leurs points de vue et leurs sentiments, nous pouvons transcender la vision limitée et souvent égocentrique du monde, en adoptant une approche plus inclusive et plus compréhensive de la réalité.

Transformer l’égo de dominateur en outil nécessite un changement conscient dans notre approche à son égard. Cela signifie reconnaître quand nous réagissons à partir d’un sentiment d’égo, comme la fierté, la peur ou l’insécurité, et faire des choix délibérés pour réagir différemment.

Une technique efficace consiste à remettre en question nos motivations. "Est-ce que j’agis par égo ou par une intention véritablement positive" ? Cette réflexion peut nous aider à discerner si nos actions sont égoïstes ou alignées sur des valeurs plus élevées.

Pratiquer l'humilité est un autre aspect important. Cela ne signifie pas nous dévaloriser, mais plutôt reconnaître que nous ne sommes qu’une partie d’un tout plus vaste et que nos actions et nos pensées doivent être alignées sur le bien commun.

Enfin, s'engager dans des activités qui favorisent la connaissance de soi et la croissance personnelle, comme la thérapie, la lecture, les ateliers et les retraites, peut fournir des informations précieuses sur la façon dont nous utilisons notre égo et sur la façon dont nous pouvons mieux le gérer. En transformant l’égo d’un aspect dominant en un outil utile, nous ouvrons la voie à une vie plus équilibrée, consciente et pleinement vécue.

Conclusion
Comprendre "l’égo est un instrument divin" nous encourage à adopter une approche plus équilibrée et compatissante envers notre propre égo et celui des autres. Au lieu de combattre l’égo ou de le considérer comme un obstacle à la croissance spirituelle, nous pouvons apprendre à l’utiliser judicieusement comme un outil d’expression et d’épanouissement personnel.

En équilibrant les besoins et les désirs de l’égo avec une conscience supérieure et interconnectée, nous ouvrons la voie à un développement personnel plus authentique et à une plus grande harmonie dans nos vies. Par conséquent, l’égo n’est pas un ennemi à vaincre, mais un allié précieux sur notre chemin de vie, un instrument divin qui nous aide à naviguer dans le monde avec plus de conscience et de détermination.

***********************************************

Livres sur l'égo
Osho – The Book of Ego (En Anglais et autres langues sauf Français)
Synopsis :
Découvrez comment nous avons été contrôlés par les notions imposées par la société, qui dictent que nous devons être de plus en plus meilleurs que tous ceux qui nous entourent.

Dans "The Book of Ego", Osho partage ses enseignements à travers des questions et réponses, offrant au lecteur la liberté de la prison représentée par l'égo. Le livre aborde des sujets tels que la politique, le pouvoir, la violence et l'amour, relatant l'influence de l'égo sur chacun de ces éléments. L’auteur enseigne que l’acceptation de soi n’est possible que lorsque nous nous débarrassons de toute vanité que nous portons. Avec "Le Livre des femmes", "le Livre des hommes" et le "Livre des enfants", cet ouvrage précieux apporte une contribution essentielle à la connaissance de soi et à la création d'un monde meilleur.

L’égo n’existe que chez l’être humain, et sa croissance suit celle de l’enfant. Les parents, les écoles, les universités contribuent tous à accroître l’égo car pendant des siècles, il a fallu à l’homme se battre pour survivre. Au fil du temps, cette idée est devenue une obsession, un conditionnement profondément enraciné selon lequel seuls les égos les plus forts peuvent survivre dans la lutte pour la vie. La vie est devenue une bataille pour la survie.

Dès notre plus jeune âge, on nous apprend à vouloir être plus grand, meilleur et plus riche. Les parents ont des attentes élevées quant à l'avenir de leurs enfants et aucun d'entre eux ne fait preuve de simplicité.

Selon Osho, personne ne recherche la simplicité, car c’est la mort de l’égo. Par conséquent, nous ne sommes jamais satisfaits de ce que nous avons accompli et ce comportement génère un sentiment constant de malheur.

"The Book of Ego" vous aidera à découvrir ce qu'est l'égo et comment vous en débarrasser pour vous connaître.

*********************
Edward F. Edinger – Ego and  Archetype (En Anglais et autres langues sauf Français)
Synopsis :
Un psychiatre médical et membre fondateur de la Fondation Jung explore une partie essentielle de la psychologie analytique : la rencontre avec soi à travers l'individuation.

Ce livre traite du voyage de l'individu vers la plénitude psychologique, connu en psychologie analytique sous le nom de "processus d'individuation". Edward Edinger retrace les étapes de ce processus et les relie à la recherche de sens à travers la rencontre avec le symbolisme de la religion, des mythes, des rêves et de l'art.

Pour les hommes et les femmes contemporains, estime Edinger, la rencontre avec "soi" équivaut à la découverte de Dieu. Le résultat du dialogue entre l'égo et l'image archétypale de Dieu est une expérience qui change radicalement la vision du monde de l'individu et rend possible un mode de vie nouveau et plus significatif.

domio

_________________
L'urgent est déjà fait // L'impossible est en cours // Pour les miracles, prévoir 48 heures de délai.
domio
domio

Messages : 218
Date d'inscription : 14/03/2023

manwell et Plume aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" Empty Re: L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre"

Message  manwell Mer 13 Mar 2024 - 20:53

waouh L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" 2120421403 super,une tres bonne description de l ego et qui n est pas exhaustive....

ne pas confondre l ego et le mental,l ego est l ensemble des programmations sociales,familiales,religieuses,d educations,des experiences vecus bonnes ou mauvaises etc etc etc ,c est comme un cloud du mental humain et c est lui qui part le dernier apres la mort.
L ego n est certainement pas a tuer mais a equilibrer,harmoniser et a éduquer.
Plus on est spirituel ou dit "eveillé" et plus on a un gros ego en concordance avec notre conscience l un ne peut pas aller sans l autre.
L ego est un transformateur d energie duel en energie atmique.
une personne ne peut pas s incarner sans ego et ne peut pas vivre sans ego mise à part d etre dans le coma ou dans un reve permanent.

le mental nous permet de vivre des emotions de ressentir l attraction/repulsion,j aime /j aime pas.
le mental est emotionnel,l ego est energetique et informationnel
Les animaux domestiques commencent a developper un mental à notre contact mais n ont pas d ego,d individualité,ou de mecanisme d individualisation ,il ont un ego de groupe ,comme une ame de groupe.
ils ont de l empathie mais pas d ego à l inverse de l humain qui a ses deux polarités separés l empathie et l ego ce sont les deux feux primordiales et divin de choix de vie et de prise de decision et donc la capacité de creer sa propre experience de vie ou sa propre realité individualisée.
l ego et "le coeur" font parti des protections qui empechent la possession d un corps,d un mental ou d une ame,c est la separation des energies de la terre ou de la dualité et du coeur ou de l ame ce qui n etait pas le cas avant,l incarnation se faisait par "possession" et depuis la separation des energies d en haut et d en bas il faut une autorisation ou une acceptation de la personne pour "etre possedé" par un esprit,une energie,une idee,une conception ou une information....c est un choix donc une acceptation...pour experimentation....

Les animaux n ont pas d ego
Les vegetaux n ont pas d ego
Les mineraux n ont pas d ego
Les preadamiques n ont qu un ego
Les adamiques ont un ego et une ame
Les personnes qui ont un handicap mental(autisme,trisomie etc ) ont un déficite d ego
les alzheimer ont un déficite de connexion à l ego et à leur ame
etc etc etc il y a tellement a dire sur l ego,eckart tolle ,krishnamurti etc etc en parle tres bien

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 968
Date d'inscription : 19/03/2012

Plume aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" Empty Re: L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre"

Message  Plume Ven 15 Mar 2024 - 11:03

Merci à vous deux pour ces descriptions sur l'ego.

Je vais me permettre d'en ajouter un : De l'ego au Soi : la distinction chez Jung

Ego et Soi quelles différences ?

Si l'ego nie son lien de dépendance à l'égard du Soi, soit par ignorance, soit par suffisance orgueilleuse, il s'éloignera de sa source vitale ; il ne s'assimilera plus au Soi. Il ira alors jusqu'à se considérer à tort comme le centre de la vie psychologique, alors qu'il se meut dans l'orbite du Soi. Il ne sera donc qu'une image difforme du Soi. Conséquence inévitable : il perdra le sens de son  existence et s'installera dans une pathologie pouvant aller de la névrose à la psychose.

Pour mieux comprendre l'entrelacement de l'ego et du Soi, en se basant sur l'analyse de C.G. Jung, voici un cadre emprunté au philosophe de la programmation neurolinguistique Gregory Bateson.

Le domaine de l'ego proprement dit.

L'ego, sous l'influence duSoi, exerce son pouvoir sur les niveaux d'apprentissage suivants :

Le milieu

L'ego a la liberté de choisir son milieu de vie : par exemple, ses vêtements, la salubrité de son environnement contre la pollution, la beauté et l'aspect décoratif de son milieu, la classe de gens qu'il désire fréquenter, le degré convenable de température, etc ....

Les comportements

Il a le contrôle de ses comportements: élégance des gestes, posture bien campée, équilibre physique, efficacité de sa respiration, légèreté de la démarche, savoir-vivre en société, apprentissage de la relaxation, etc...

Les habiletés

L'ego gère les habilités mentales et l'organisation des systèmes de représentations externes et internes, à savoir ceux du visuel, de l'auditif, du kinestésique, de l'olfactif, et du gustatif. Comptant sur sa tendance à s'estimer et à l'aide d'exercices appropriés, l'ego fera usage de la diversité de ses sens externes et cherchera à en développer l'acuité. De même, il a la capacité d'affiner sans cesse la conscience et le développement des perceptions internes : par exemple, la variété et la richesse de ses images, la qualité de ses dialogues intérieurs, la conscience plus vive de ses émotions et une capacité plus grande de les exprimer.

L'ego d'une personne a ainsi la possibilité de mettre en oeuvre des stratégies efficaces :

Toute personne pourrait réussir à s'apprécier comme personne, si elle ...

. Se voit aimée et aimable,
. Se dit aimée et aimable
. Se sent aimée et aimable
. S'applique à défaire les fausses perceptions qu'elle a d'elle-même et à s'en donner d'autres.

Elle pourra accomplir telle ou telle tâche si elle ...

. Se voit réussir
. Se dit capable
. Se sent confiante
. S'applique à défaire les fausses conceptions d'elle-même qui nuise à son agir pour les remplacer par des conceptions plus appropriées et plus efficaces.
. En s'aimant et en ayant confiance en sa compétence, elle pourra s'exercer à l'affirmation d'elle-même.

Les croyances et les valeurs


L'ego a également la capacité d'évaluer les croyances acquises à son sujet, au sujet des autres et de la vie en général. Il a en plus la capacité de remplacer les croyances nuisibles ou limitantes en des croyances plus épanouissantes pour lui, les autres et la vie.

Le domaine du Soi

Le Soi, chargé de sauvegarder l'identité de la personne

Le Soi préserve l'identité de la personne en refaisant l'organisation et l'unité des parties qui la composent, c'est-à-dire les sous-personnalités.

Il se préoccupe en particulier de voir à la réintégration de l'Ombre de la personne, soit les parties mal-aimées d'elle-même qu'elle a refoulées dans l'inconscient et projeté sur autrui.

Les manifestations du Soi, prennent la forme de symboles, entre autres de symboles intégrateurs. Ces symboles sont chargés de regrouper et d'harmoniser les parties fragmentées et éparses de la personnalité.

Le Soi, créateur d'expériences spirituelles

Le Soi, qu'on a identifié à "l'image du divin en soi", se laisse découvrir dans des expériences sommets, souvent de caractère symbolique. Ces poussées du Soi dans le champ de la conscience se manifestent entre autres :

. Par le sentiment d'être aimé de façon inconditionnelle,
. Par la recherche d'une sagesse donnant un sens à sa vie et à sa mort,
. Par la guérison des malaises que suscitent la réconciliation et l'harmonisation d'éléments conflictuels de la personnalité,
. Par la découverte de sa mission personnelle.

Retenons donc que l'ego se croit le maître de la personne, mais qu'en réalité, le Soi mène subtilement l'ego. Il est donc tragique que plusieurs ignorent l'existence en eux du Soi et vivent au niveau de l'ego. Quand l'ego ignore ou même s'insurge contre les orientations du Soi, il y a déséquilibre et danger que se développent alors des maladies d'ordres physique, psychique ou spirituel. L'ego n'a pas d'autres choix que de se convertir à la direction du Soi sous peine de dépérir.

Par : J. Monbourquette


_________________
A vouloir tout savoir, on finit par se perdre surtout si on n'est pas prêt à recevoir l'information et à en avoir la compréhension de son interprétation. Recevoir un Savoir et savoir le recevoir. Point de limite à l'esprit.
Plume
Plume

Messages : 809
Date d'inscription : 29/05/2019

manwell aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" Empty Re: L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre"

Message  manwell Ven 15 Mar 2024 - 12:16

trés bonne description L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" 2120421403 il faut quand meme preciser que la notion de "Soi" c est ce que certains appellent l "âme".
Le soi est une notion dans le domaine de la science psychologique tandis que "l'âme" est une notion dans le domaine spirituel.
L ego n est qu une fragmentation d un systeme dans une dimension à vibration plus dense du systeme de l'âme,l un comme l autre est une sorte d "egregore" ou cloud d information.
Donc l un est lié à l autre et sont interdependants et influence l un et l autre,l un ne peut exister sans l autre ,là du coup ça met à mal l histoire qu il faudrait detruire l ego L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" 2641883990
Mais l un peut etre plus dominant que l autre à des moment donnés suivant des cycles cosmiques,astronomiques,energetiques,mentaux et physiques...

Le but de la creation de l ego????
c est comme un epurateur,un alambic qui purifie et distille les energies physique,mental,psychologique d une identité ou d une personnification et donc une identification

Par contre Plume dans les phrases que tu cites comme:
-Le Soi, chargé de sauvegarder l'identité de la personne
et le texte qui suit
ou
-Le Soi, créateur d'expériences spirituelles

La compréhension de ces deux phrase doit être très subtils et sa conscientisation doit venir du "cœur",parce que si on lit et qu on essaye d analyser ses phrase avec son mental ,on peut croire que l âme préserve l identité de la personne physique alors qu il n en est rien le Soi préserve de l"identité" ou de la signature vibratoire de l âme et pas de la personne physique,pour la personne physique c est l ego qui s en cherche.

et pour l autre phrase c est aussi une lecture assez subtils qu il faut en avoir...l âme "crée" ou plutôt propose des situations dans lesquelles la personne physique  va pouvoir exprimer sa sensation ou son sentiment d attraction/répulsion,magnetique/electrique et le reste appartient à l ego ,au choix du mental par les filtres de son ego dans une certaine situation pour affiner son alignement ou la volonté d alignement de son ego et de son âme pour en fusionner l information et donc leurs énergies,l ego est yang et l'âme est yin,l ego est le masculin sacré et l'âme le féminin sacré ,ce sont les vraies fameuses deux flammes jumelles...

Pour faire très très très simple et être très symbolique en réduisant l information à sa plus simple expression on pourrait dire que l ego et l âme sont des conteneurs,des récipients.
L ego serait la quantité de souffrance que nous pouvons accueillir en nous
L âme serait la quantité de "lumière" que nous pouvons accueillir en nous
Une personne qui se dit spirituelle ou éveillé" en ayant une petit ego très dense ne fait que de l ego ou une conception egotique de la spiritualité .
Une personne tres spirituel mais qui a un petit ego c est une personne dite" mal incarné" qui a du mal avec l experience sur terre et a du mal avec l experimentation sur terre et cree de la souffrance et comme elle ne peut pas en accueillir beaucoup dû a son petit ego est tres sensible,tres emotive dans la peur et dans la difficulté a vivre son incarnation.

Le mental récolte des données,les soumet à l ego qui suivant ses critères les analyse et les stock dans différentes cases pour les soumettre à l approbation de l âme qui elle si elle voit que ce n est pas validé ou acquis les remet dans le feu de l incarnation et de l expérimentation(c est le fameux feu alchimique),si c est validé l âme garde l information....ce n est ni plus ni moins que le fonctionnement d une IA avec son Deep learning et son Machine learning...


http://www.icone-gif

_________________
A force d essayer de DEVENIR,on oublie d ETRE....
manwell
manwell

Messages : 968
Date d'inscription : 19/03/2012

Plume aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" Empty Re: L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre"

Message  domio Ven 15 Mar 2024 - 13:54

Bonjour,

Je tiens à apporter une précision dans le texte sur l'égo que j'ai posté. J'ai omis volontairement de ne pas cité le livre de Jung car on me l'avais prêté mais uniquement en Portugais. Mais comme plume cite Jung dans un poste, je rectifie et cite le livre de Jung.

**************************************

Dans sa Psychologie analytique, Jung cherche à présenter "une compréhension de la psyché comme un espace pour l'expérience du numineux, permettant de nouvelles façons de voir les phénomènes et les expériences religieuses qui jusqu'alors n'avaient pas été traitées dans la psychologie de la religion", comme Brigitte Dorst écrit. La sélection actuelle de textes qu'elle a faite pour cet ouvrage et l'introduction détaillée soulignent l'importance de la spiritualité dans la psychologie analytique et montrent l'étendue de l'éventail des thèmes spirituels et des traditions religieuses avec lesquels Jung a traité.


C. G. Jung – Espiritualidade e transcendência
Synopsis :
"Spiritualité et transcendance" (en Français) de CG Jung est une exploration approfondie de l'aspect spirituel de la psyché humaine. Jung étudie comment la spiritualité est intrinsèquement liée à la psychologie et comment la recherche de transcendance joue un rôle crucial dans le voyage de l'âme. Ce livre nous invite à plonger dans le monde intérieur et à explorer les dimensions spirituelles de notre existence.

domio

_________________
L'urgent est déjà fait // L'impossible est en cours // Pour les miracles, prévoir 48 heures de délai.
domio
domio

Messages : 218
Date d'inscription : 14/03/2023

manwell et Plume aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre" Empty Re: L'égo -- Perception du "soit" distinct de "l'autre"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum